• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Icks PEY

Icks PEY

Oui, peut-être mais pas seulement.

Tableau de bord

  • Premier article le 21/12/2006
  • Modérateur depuis le 26/04/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 593 596
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 89 47 42
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • Icks PEY Icks PEY 7 avril 2008 11:48

    @ Leon

    je compte sur vous pour me le ressortir le jour où je critiquerai les personnes plutôt que les idées !!

     smiley

    @ Bernard

    La critique est possible, mais la critique posée, argumentée, étayée. Vos propos ne sont qu’une série d’invectives et d’attaques personnelles. Chaque tournure de phrase transpire non pas de l’échange d’idées mais d’insultes. « Relisez Montesquieu » dites vous ? Mais qui êtes vous qui donner des leçons ? Croyez vous faire avancer un débat en tentant de décribiliser ainsi votre interlocteur ? En le faisant passer pour un sot ? « Relisez Montesquieu », c’est tout le poids de votre mépris pour celui ou celle qui ose ne pas penser comme vous. « Relisez Montesquieu », c’est le symbôle de votre suffisance et de votre mépris à l’égard d’autrui.

    Icks PEY



  • Icks PEY Icks PEY 7 avril 2008 11:34

    Il est regrettable que cet article n’ait pas le courage de citer ce fameux fondateur d’une religion dont l’humanisme était mis en cause par ledit professeur.

    Que craint donc l’auteur ? Que les musulmans lecteurs d’agora vox s’insurgent que Mahomet soit cité ?

    Quel est l’objectif de l’auteur ? Cherchait-il à théoriser son propos pour le rendre applicable à toutes les religions ? Mais, malheureusement, cela fait longtemps que la religion chrétienne fait l’objet d’attaques réitérées et parfois erronées qui font partie des grands classiques « laïques » (TOP THREE : inquisition, croisades, guerre de religion) sans pour autant que des blâmes soient attribués pour autant ...

    Le choix rédactionnel de l’auteur démontre donc qu’il tombe lui-même dans le politiquement correct qu’il est sensé dénoncer ... amusant ...

    Icks PEY



  • Icks PEY Icks PEY 7 avril 2008 11:18

    Une fois n’est pas coutume, je vais prendre la défense de Ségolène ROYAL !! Gardez ce commentaire pour vos archives, cela ne devrait pas arriver trop souvent.

    Mais lire la bile de l’auteur sur Ségo me donne la nausée.

    Qu’un tocard au chômage se permette ainsi de tirer à boulets rouges, avec autant de haine et de mépris, sur la tête de qui que ce soit - même ROYAL - me consterne.

    Pauvre Dugué, il doit être bien malheureux dans la vie pour haïr autant ses congénères ... L’aigreur et l’humanité ne font décidémment pas bon ménage ...

    Icks PEY



  • Icks PEY Icks PEY 5 avril 2008 20:38

    Le mensonge ne s’arrêtait pas à ça ...

    Où l’on apprend aussi que la maladie de Madame Chantal Sébire n’est pas incurable à condition de pratiquer les interventions chirugricales nécessaires à temps, ce que la patiente avait refusé en 2002 lorsque son mal avait été diagnostiqué.

    Article à lire : http://www.libertepolitique.com/public/decryptage/article-2166-Apres-les-mensonges-de-l%92affaire-Sebire-sortir-la-France-du-marasme-palliatif.html

    Prendre des questions éthiques en otage par l’émotion, ce n’est pas joli, joli ... mais les prendre dans le mensonge ... c’est pire encore ...

    Hommage soit rendu aux journalistes dont Monsieur NAU du Monde, notamment, cité dans l’article, mais également au journal Le Parisien ou La Croix qui ne se sont pas arrêtés à ce que les lobbys voulaient bien dire sur le sujet : ce sont eux les vrais journalistes ...

    Icks PEY

     



  • Icks PEY Icks PEY 4 avril 2008 22:01

    @ Thomas

    Je suis d’accord avec vous sur cette idée qui pourrait être séduisante si elle n’était pas erronée. Car le mode de scrutin des villes "normales" consiste à surpondérer la majorité municipale.

    En effet, dans les villes moyennes sauf PLM, il m semble que la liste gagnante, (c’est à dire la plus élevée du second tour ou la majoritaire du premier tour) reçoit 50% des sièges, les 50% restants étant répartis à la proportionnelle, y compris la liste déjà servie.

    Autrement dit, une liste qui arrive avec 51% des voix au second tour contre une seconde liste à 49% reçoit en réalité 75% (environ) des sièges alors que la perdante n’en a que 25%.

    Donc, tout cela pour dire que le nombre d’élus, lui non plus, n’est pas un bon indice de la représentativité nationale d’un parti.

    Bien cordialement,

    Icks PEY

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité