• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

lisca

lisca

Merci à tous ceux qui me lisent. Ce que je suis n'est pas important, que dire ?
J'ai beau chercher... J'ai un CV quelque part, mais où ? Je l'ai trimballé d'un pays à l'autre et il est resté sur un siège d'avion.

Tableau de bord

  • Premier article le 18/03/2008
  • Modérateur depuis le 14/02/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 42 695 710
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 446 355 91
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • lisca lisca 12 août 21:11
    @Le421
    Vous êtes bien compliqué, vous.
    Cet article est très simple.
    Il dissèque une arnaque, ne vous prenez pas la tête.
    Vous aimez les histoires à la con ?

     


  • lisca lisca 12 août 18:07
    C’est du 2e degré, vous savez...
    Pour les lois Schiappa, il y a un article sur Agoravox aujourd’hui.
    Bon, allons-y.
    Pour faire passer des lois qui contreviennent aux intérêts de la population, l’oligarchie (restons polis) envoie préalablement des vidéos souvent bâclées, visant à sidérer les gens, à les rallier au pouvoir.
    C’est de l’invention pas créative, avec des acteurs et un scénario. L’oligarchie fait appel à vos émotions primaires, car elle vous prend pour un imbécile ou un genre d’animal (non régi par la raison). Elle suppose que vous hurlerez contre les méchants qu’elle vous désigne et pleurerez sur les victimes qu’elle fabrique, sans aucun examen de la situation.
    Donc ici, j’examine.
    Cet article sans prétention décrit sur pièces la dernière télé-irréalité à but létal (paralyser les blancs, en particulier les hommes par la culpabilité) pour montrer à quel point c’est du n’importe quoi.
    Voilà tout.
    Non, ça ne parle pas spécialement des hommes qui fuient. Trop de « féminisme » tue la femme, pour eux, c’est tout. Ils apprennent à vivre sans elle.
    Quand la femme n’a plus personne pour la protéger, la maffia lui envoie un « protecteur ».
    C’est que les femmes rapportent, depuis que le monde est monde. Les maris, les amis, les pères, il faut donc les écarter.



  • lisca lisca 12 août 12:48

    @Areole

    Quel prénom masculin ?
    Enchantée de vous avoir croisé sur le vol Sao Paulo-Roissy.
    Ce doit être celui qu’on n’a jamais revu, tombé à l’eau.
    Si vous avez récupéré mon CV, gardez-le. Il n’a pas pas grand intérêt.


  • lisca lisca 12 août 12:43
    Un beau couple... de comédiens.
    « Un fait-divers ignoble... »
    On ne sait rien. La presse accuse un bonhomme (virtuel) avant qu’il soit passé en justice.
    Ce non événement est relayé sur toute la planète...
    Le bonhomme est un mâle blanc, musclé.
    Or qui défend, en cas de guerre, les femmes blanches en pays blanc ou brésilien ?
    Le mâle blanc, musclé.
    On voudrait l’affaiblir qu’on ne ferait pas autrement.
    La jeune femme du scénario ne présente aucun traumatisme...
    Les clichés abondent, comme dans les fakes habituels...
    Des lois plus ou moins liberticides sont en préparation, justement...
    d’autres vidéos à charge, très douteuses, ont précédé celle-ci.
    Enfin, réfléchissez..
    Mais vous êtes libre de croire n’importe quoi.


  • lisca lisca 8 juillet 17:17

    @gueule de bois

    C’est à cause de cette lady d’Arbanville qui lui en a fait voir des vertes ! Petite actrice débutante, la voilà qui le prend pour un rien du tout, et se prend, elle pour un astre, parce qu’elle tourne avec le vieux Simon tout laid ! Weinstein existait à l’époque ?
    CS s’est cherché une religion qui met ces dames à la cuisine ou dehors, bien invisibles. Ou qui n’aime pas leurs producteurs.
    Bon je plaisante. Il semble que Stevens se droguait beaucoup, s’est senti perdu et qu’il est entré dans une mosquée, pour se sortir de la spirale. En d’autres temps, il serait entré dans une église et aurait continué de nous bercer de son excellente musique. Hélas... Après sa conversion, Cat Stevens cessa de chanter, car un imam le lui avait ordonné.
    Et un voile de plus sur l’art et la chanson !
    Article intéressant, merci !
Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Un Beau Couple
  2. Racisme à la Loupe
  3. Patate Chaude




Palmarès