• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Nicolas36

Ingénieur de formation et retraité (récent) de l'industrie, j'ai eu une carriere longue en tant que directeur d'usine puis directeur général dans diverses activités plutot centrées sur la production de biens intermédiaires. Mes centres d'intérets : l'histoire antique et contemporaine ainsi que la géo stratégie. Ceci pour analyser les évenements à la lumière de l'histoire, detecter ce qui est dans l'ombre et en faire (modestement) de la prospective . 

Tableau de bord

  • Premier article le 28/07/2021
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 73 26
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Nicolas36 29 avril 17:59

    Toute cette affaire est la responsabilité de l’Allemagne. La primauté de la RFA sur la politique énergétique de l’UE est le processus qui aboutit à une impasse qui va couter bien 5 ans de désastre économique pour l’Union. 

    La géo politique ne peut pas être une question dominée par le mercantilisme obtus. 

    La RFA projetait de devenir le hub du gaz russe pour tout les membres de l’Union. Elle a abusé de son influence pour démolir l’électro nucléaire Français en tentant de l’écarter du paquet énergie. 

    La RFA cherchait à coloniser le marché Russe avec ses produits en échange du gaz. 

    C’est un fiasco sidéral pour la politique Allemande et pour l’UE son caniche. 

    Par pure goinfrerie , Merkel et son teckel Hollande ont favorisés la déstabilisation du régime Ukrainien. Ils ont corrompu les élites ukrainiennes en leur faisant miroiter une entrée rapide dans l’union. 

    Les USA ont vu dans cette affaire une opportunité pour agresser la Russie dont ils détestent viscéralement le régime politique et surtout la puissance pétrolière et minière qu’elle représente. 

    Provoquer un conflit militaire conventionnel en faisant sortir Poutine de ses gongs a été un coup de maitre des USA. 

    La RFA , gouvernée par une coalition molle , n’a rien vu venir. 

    On a donc une guerre probablement de plusieurs années sur les bras. 

    L’UE aura des difficultés à résister à la tornade économique qui arrive. 

    Déjà c’est la monnaie euro qui commence à dévisser et certainement pas le rouble. 

    Il faudra voir comment les politiciens centristes qui gouvernent l’UE depuis 40 ans vont se sortir de ce guêpier avec leur population. 

    Les tickets de rationnement et la misère de la pénurie guette 400 Millions de naïfs qui ont crus aux fadaises européistes. 

    Ils vont s’en mordre les doigts car le réel frappe à la porte. 

    Sous peu les simagrées droit de l’hommistes , immigrationiste et wokistes vont prendre l’eau face au besoins de base non satisfait. 

    Pour l’écologie , le bateau coule déjà. 



  • Nicolas36 29 avril 17:36

    @Aristide

    Bonjour , pour votre info, une centrale électrique fonctionnant au gaz naturel est appelé « centrale combinée ». C’est un alternateur qui est entrainé par une turbine à gaz couplée à une turbine à vapeur, et une centrale vapeur chauffée par la dite turbine à gaz. 
    Cet équipement (très performant en terme de rendement et peu polluant) ne peut pas être converti pour fonctionner au charbon. 
    La technologie de brulage massif de poussière de charbon broyé nécessite un équipement fondamentalement different. 
    Il y a de nombreuses centrales gaz combiné en RFA et un peu en France aussi. Si on sort du gaz naturel, ces centrales sont bonnes pour la ferraille. 
    De plus si le prix du gaz naturel en gros augmente fortement ( ce qu’on peut attendre à coup sûr) les équipements en question seront trop chers par rapport au nucléaire . 
    Le choix du gaz était économiquement sensé mais à condition de ne pas mettre ses oeufs dans le même panier. 
    La RFA dispose de nombreuses centrales classiques à charbon et à lignite. C’est super sale et hyper polluant. 
    Il suffit de regarder sur google dans la région de Aix la Chapelle les hectares de friches lunaires qui alimentent 5 unités de RWE. 
    Bonne santé et merci aux bellicistes de l’UE et de la RFA pour avoir voulu récupérer l’Ukraine dans l’Union. 
    Ils ont fait sortir l’ours de sa caverne et nous allons dérouiller. 



  • Nicolas36 25 avril 17:57

    @L’auteur. 

    Une victoire historique vraiment ! 

    Considérer que à peine 30% du corps électoral a réellement soutenu Emmanuel Macron est un succès démontre une foi de charbonnier sans conteste. 

    Une comparaison fallacieuse avec les présidence précédentes ne constitue pas un argument en soi. 

    Le réel est que la base qui soutien le régime en place (plus que le président en fait) devient de plus en plus étroite. 

    La personnalisation de l’élection est une erreur funeste. Le fond reste que une bonne moitié du potentiel électoral ne se déplace plus , vote blanc ou n’importe quoi voire ne s’inscrit même plus sur les listes électorale bien que cela soit obligatoire. 

    Il suffit de faire une addition grossière pour comprendre le phénomène. 

    Bien 27% d’abstentions

    Encore 9% de vote blanc

    Bien 4 Millions de non inscrits donc environ 9% du corps électoral total. 

    Donc bien 45% de citoyens qui ont jetés l’éponge : quelle victoire historique. 

    Le candidat président est donc légalement élu avec l’appui de 32% du potentiel des citoyens en âge de voter. 

    Raconter des bobards de bon fonctionnement du régime relève de la myopie . 

    En réalité la France reste effectivement un régime Républicain mais avec une pratique de la démocratie en phase de décrépitude. 

    Il faut voir les choses en face : au moment ou la « plèbe » du rejet et de l’indifférence dépassera les 50% , la fin du régime sera comptée.

    Cela indépendamment du bord politique , que cela soit du centre, de la gauche radicale ou de l’extrême droite si on constate que les partis modérés ont été balayés. 

    La soi disante victoire risque fort de se transformer en soupe à la grimace car la montée d’un totalitarisme de la pire forme est en train de naitre. 

    La République (tant vantée) n’est qu’un régime politique qu’on peut tordre dans tous les sens et le pouvoir Macronien ne s’en est pas privé. 

    La Démocratie (tant évoquée) est une façon de penser et d’agir.

    Les insultes , les manifestations et les bobards envoyés durant cette campagne électorale ainsi que les promesses qui n’engagent que ceux qui les croient , montrent à quel point la Démocratie est piétinée en permanence. 

    Les cinq prochaines années vont voir une transformation considérable de la France. 

    L’auteur en est enthousiaste avec tout le bloc élitaire. 

    J’ai de grandes craintes que le réveil sera extrêmement douloureux. Il est suicidaire de continuer des choix stratégiques au plan économique et social et aussi au plan géo politique qui ont démontrés des suites d’erreurs tragiques. 

    Erreur sur l’économie. 

    Erreurs sur la stratégie industrielle.

    Erreurs sur les choix diplomatiques. 

    Déjà notre grand exemple l’Allemagne commence à vouer Merkel aux Gémonies.

    En France certains n’ont encore rien compris ce qui va nous tomber dessus. 

    En 44 , les Alliés ont laissé révéler le lieu du débarquement en Normandie et Hitler, obsédé par le Pas de Calais ne l’a pas cru. 

    On dit que parler d’une corde dans la maison d’un futur pendu, ne l’empêchera pas de se pendre. 

    C’est bien à cela qu’on assiste actuellement.

    La France s’est pendue . 



  • Nicolas36 26 décembre 2021 11:19

    @L’Auteur . 

    Au delà de ce réquisitoire il faudrait considérer l’affaire avec un autre recul. 

    Une liste à la Prévert de ce type a déjà été maintes fois utilisée et elle a le défaut de se contredire au fil du déroulé.

    Un argument portant sur la méconnaissance du virus et de la gestion au fil de l’eau qui a suivi dans une atmosphère de panique des dirigeants permet de contredire facilement vos assertions.Du moins dans la plus grande partie de l’opinion. 

    Prétendre que le capitalisme financier (les labos en l’occurence) a tiré parti de la situation pour faire son beurre c’est enfoncer une porte ouverte.

    Il y a une imposture et cela est indéniable mais elle se situe dans le comportement naturel des humains. 

    Je vous suggère d’étudier les événements de la peste noire de 1348 -1352 pour comprendre ce qui se déroule actuellement au plan sociologique. 

    Les arguments sont plutôt les suivants : 

    1 Il y a manifestement une ignorance crasse du monde médical professoral sur la nature exacte de ce virus. Cette ignorance semble perdurer après bien 2 ans d’expérience. 

    2 Le monde médical est plus engagé dans la défense de sa réputation , de ses intérêts spécifiques ou matériels plutôt que dans la compréhension du virus. 

    3 La faiblesse des gouvernants Occidentaux et leur peur de perdre le contrôle de la situation crève les yeux. La crainte de perdre la direction des événements est bien plus forte que celle de la gravité du virus chez eux. 

    4 Il est flagrant que le monopole pharmaceutique a profité de la panique des gouvernants pour extorquer l’impunité dans le cadre de la commercialisation d’un produit non vaccinal sans essais normalisés préalables. 

    5 Il est aussi évident que les oligopoles pharmaceutiques tirent des profits pharamineux sans précédent de cette opportunité. 

    6 Le temps s’écoulant , les acteurs s’enlisent dans la stratégie qu’ils ont choisie et qui semble échouer. 

    En effet : 

    A On annonce que le nombre de contaminations explose par rapport au début de cette pandémie mais on perd de vue que il n’y avait pas de test massifs jusqu’à l’été 2020 ! 

    Plus on teste , plus on trouve de contamination . L’ignorance du niveau de contamination au printemps 2020 avec jusqu’a 1000 morts par jours rend cet argument parfaitement ridicule. Sans parler des 6000 réanimations en cours pour la moitié à ce jour. 

    B On annonce que le vaccin est efficace (mais quel niveau ?). La preuve étant le nombre moindre d’hospitalisation et de réanimations. 

    C—Le battage médiatique sur Omicron ( sur quoi on ignore tout) dissimule la réalité du présent : c’est Delta qui agit sur l’état sanitaire actuel et lui il date de milieu 2020.

     Etrangement le monde médical insiste sur la vaccination et l’isolement mais passe sous silence la possibilité d’obtenir l’immunité naturelle depuis 2 ans. 

    Tout est grâce à la vaccination ! Le virus évolue dans la nature comme habituellement mais les humains resteraient figés comme non concernés. 

    E  In fine le monde médico professoral de notre 21ème siècle réagit comme celui du 14ème. Il s’accroche à un produit qui n’a de vaccin que le nom et qui n’aurait jamais obtenu un agrément pour l’usage humain en d’autre circonstances. 

    Les Docteurs Knock du 14ème siècle faisaient face à une mortalité de 20 à 70% (excusez du peu). Ils avaient compris la notion de contagion sans en connaitre ni la source ni le vecteur (la puce de rat). 

    Ils ont préconisés l’isolement avec plus ou moins de succès . Ils perçaient les bubons ce qui sauvait le malade quelquefois. 

    Après 2 ans nos Knocks contemporain sont au même stade . Ils sont enfermistes et isolationnistes. Ils croient à un produit miracle qu’ils n’ont pas testés sérieusement sur la foi de dirigeants mercantis et rendu politiquement irresponsables. 

    E La solution arrive : des rappels de vaccins à 4 Mois et bientôt 3 Mois avec 70% d’efficacité ( pour combien de temps ?). Vacciner toute l’humanité ( ce qui relève de la démence) sans quoi le virus continuerait. 

    Toute cette sarabande de peur pour constater peut être 15 Millions de décès suite à cette pneumopathie virale pour le monde entier en 2 ans. 

    Combien de Millions d’individus ont été touchés par le virus et qui n’ont eu aucunes conséquences ? 

    Combien de Millions sont porteurs sans conséquences. 

    Tout cela rapporté à 7,5 Milliards d’humain face à cette « pandémie » . Celle du 14 ème siècle à liquidé 50% des habitants d’Europe en 4 ans. 

    Indiscutablement c’est grâce aux confinements et au vaccin que nous avons survécus. Certainement pas à la réaction de défense de nos organismes. 

    Croyez le ! 

     



  • Nicolas36 6 décembre 2021 18:20

    @L’auteur. 

    Ecrire que la primaire qui vient de se dérouler est un nouvel événement constitue soit une contre vérité soit un défaut majeur de mémoire.

    En 2017 les LR ont fait une primaire ouverte avec bien 3 Millions de participants d’ou Fillon était sorti largement vainqueur. 

    Le programme Fillon était aussi radical que celui de Ciotti face au modéré Juppé. 

    Le Alain Juppé, le favori des Médias et des sondages frelatés qui a pris une belle veste à cette occasion. 

    La primaire qui a vu l’a victoire étriquée de Pecresse la modérée était basée sur royalement 80 000 participants, essentiellement des militants. 

    Il faut une belle foi du charbonnier pour parier sur une dame dont les caractéristiques sont la girouette qui suit le vent. 

    Tour à tour soutient de Juppé, puis de Fillon puis retour à Juppé quand le vent a tourné, elle quitte sont mouvement politique car c’est Wauquier qui en prend la tête. 

    Le moins qu’on puisse dire qu’elle manque de constance mais pas d’opportunisme. 

    Cette femme politique plutôt historiquement Chiraquienne est l’archétype de ce qu’une majorité de Français déteste. C’est un major de l’ENA , bourgeoise jusqu’au bout des ongles , habitante de Versaille, région BOBO par excellence. 

    Son Mari est un cadre dirigeant qui possède la liquidation d’une grosse usine Alstom dans son CV avec le soutien politique de sa charmante épouse, ministre en ces temps. 

    La dame est une volaille sans conviction qui va perdre les électeurs souverainistes de LR dont elle est complètement éloignée et qui va se faire plumer par l’équipe Macron qui ne s’en cacher pas. 

    Notez au passage que déjà deux éléphants de LR soit Museliers et Estrosi sont passé chez Macron avec armes et bagages et cela avant même sa désignation.

    Ciotti sernble soutenir Pecresse comme l’arbre soutien le pendu car il attend quelles mesures elle va adopter de son programme souverainiste. Ciotti devine que rien de son programme n’est compatible avec le positionnement de Pecresse. 

    C’est une centriste progressiste bobo de la même eau qu’une Hidalgo. Peu de choses les différencient. 

    Marlène Chiappa va jusqu’a prétendre que le rêve de Pecresse c’est le poste de premier ministre. A voir jusqu’ou cette dame est sensible à la corruption car tout le monde est au courant qu’elle n’a pas les épaules de présidente.

    La nomination de Pecresse en tant que candidate des lR va voir l’explosion en vol de ce mouvement politique d’ici le second tour de l’élection. Cette explosion pourrait même survenir plus tôt au vu des premiers sondages qui vont la placer à un niveau bien plus bas qu’était Betrand. 

    Dans cette configuration on peut attendre que le parrain Sarkozy la débranche en annonçant son soutien à Macron. 

    Raconter que Madame Pecresse est une leader en avenir relève d’une médiocre analyse car même si LR survit encore à la débâcle électorale , il serait étonnant qu’un perdant se retrouve en tête du parti. 

    Le PS cote pour encore 5% dans les sondages. Bientôt les LR pourront les contacter pour prendre en colocation une cabine téléphonique au titre de siège. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Joe Biden Démocratie

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité