• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

njama

njama

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 22/02/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 16268 32
1 mois 0 62 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • njama njama 27 septembre 13:19

    @SHæw le troll

    Le bêtisier (extraits)

    La National Academy of Sciences (Américaine), 1975 : « Le climat présente actuellement des symptômes alarmants. Il y a tout lieu de craindre que la Terre subira un refroidissement dramatique de ses températures au cours des cent prochaines années. » En 2008, elle dit très exactement le contraire.

    Kenneth E. F. Watt, lors d’une conférence sur la pollution et le refroidissement de la planète, « Jour de la Terre » en 1970, repris par Lowell Ponte dans le livre intitulé “Le refroidissement” en 1976 : « En supposant que la tendance actuelle se maintienne, la Terre aura une température moyenne plus froide de quatre degrés en 1990 et de 11 degrés en 2000. Ces chiffres sont deux fois supérieurs au modèle d’une ère glaciaire ».

    Et encore, du même tonneau, des phrases que l’on répète de nos jours, dans un contexte inversé : Lowell Ponte en 1976 : « C’est une évidence brute : le refroidissement global de la planète représente pour l’humanité le défi le plus important qu’elle ait dû relever depuis dix mille ans, sur les plans social, politique et adaptatif. Votre engagement en faveur des décisions que nous allons prendre concernant ce problème est d’une importance vitale. Il s’agit de notre survie, et de la survie de nos enfants comme de toute l’espèce humaine. »

    http://www.pensee-unique.fr/ un site de référence avec des articles très pointus.



  • njama njama 27 septembre 12:25

    CLINTEL : THERE IS NO CLIMATE EMERGENCY

    https://clintel.org/france/



  • njama njama 27 septembre 12:23

    Le nouveau rapport du GIEC ne fournit pas d’éléments objectifs utiles aux décideurs politiques
    Paris le 10 août 2021

    Déclaration de CLINTEL (*) sur la publication le 9 août 2021 du résumé à l’intention des décideurs (SPM) du Groupe de travail I (WG1) du sixième rapport d’évaluation du GIEC (AR6).

    (*) CLINTEL (Climate Intelligence) est une fondation indépendante européenne fondée en 2019 par le professeur émérite de géophysique néerlandais Guus Berkhout et le journaliste scientifique Marcel Crok. Elle comprend 97 scientifiques français. Benoit Rittaud, président de l’Association des Climato-Réalistes, en est l’ambassadeur français..

    CLINTEL a effectué un examen préliminaire du résumé à l’intention des décideurs (SPM) du sixième rapport d’évaluation du groupe 1 du GIEC qui porte sur les éléments scientifiques. Comme pour les précédents rapports, il apparaît que ce document présente des données exagérées et ne fournit donc pas de base solide pour l’élaboration de politiques climatiques réalistes.

    Étonnamment, les climatologues proches du GIEC n’ont admis que la semaine dernière que la nouvelle génération de modèles climatiques AR6 « surchauffait » et était donc trop alarmiste. Cet aveu soulève également des questions sur la fiabilité des prévisions de température issues de la génération précédente de modèles utilisée pour le 5ème rapport du GIEC (2014), qui se basait sur un scénario d’émissions dit RCP8.5 extrêmement élevé, présenté à tort comme un scénario d’inaction (business as usual), en vue de promouvoir une politique climatique extrême.
    (.........)
    https://clintel.org/le-nouveau-rapport-du-giec-ne-fournit-pas-delements-objectifs-utiles-aux-decideurs-politiques/



  • njama njama 27 septembre 12:03

    Le GIEC n’’a pas vocation à faire des recherches, il ne compulse que la littérature sur le sujet climatique...

    prend-t-il dedans ce qui pourrait confirmer un réchauffement d’origine anthropique ? ou ce qui arrangerait « consensuellement » les décideurs politiques ?

    On peut douter de son objectivité puisque c’est la Température qui précède le CO2 et non l’inverse !

    Climat : une nouvelle publication scientifique innocente le CO2
    27 mai 2021 / Benoît Rittaud
    ... une réanalyse des données des fameuses carottes de glace de Vostok.
    ... La température précède le CO2
    ... "Comme on le voit au premier coup d’œil, les deux courbes sont pratiquement superposables. Al Gore, dans son fameux plaidoyer carbocentriste Une Vérité qui dérange, avait fait de ces deux courbes un moment fort de son film en faisant constater au spectateur leur grande similitude. Selon lui, cette similitude permettait de conclure que l’évolution du CO2 atmosphérique pilotait celle de la température (et donc que nos émissions massives de CO2 allaient réchauffer la Terre de façon catastrophique).

    En réalité, on sait depuis longtemps, et c’est même l’un des arguments les plus solides du climato-réalisme, que les deux courbes sont légèrement décalées l’une par rapport à l’autre, dans « le mauvais sens » pour les alarmistes : la température précède le CO2, d’environ 800 ans en moyenne. Comme un effet ne peut pas précéder sa cause, la conclusion est claire : le CO2 n’est pas le moteur de l’évolution de la température. C’est le contraire qui est vrai : l’évolution de la température entraîne celle du CO2, avec un retard de quelques centaines d’années qui correspond à une durée appelée « mémoire thermique » des océans. (Lorsque la température monte, les océans dégazent plus facilement le CO2 qu’ils contiennent, mais le processus démare avec lenteur.) Cala implique que nous n’avons pas de raison particulière de craindre un effet de nos émissions de gaz carbonique sur la température globale. Pascal Richet, comme bien d’autres, ne manque pas de revenir sur cette évidence, frappée au coin du bon sens et d’une logique qu’approuvait Aristote aussi bien qu’Occam (celui du rasoir).

    Le bricolage carbocentriste
    ...

    https://www.climato-realistes.fr/publication-pascal-richet-co2-precede-temperature/



  • njama njama 26 septembre 12:08

    Le fonte du glacier serait due au réchauffement climatique !

    pour quoi ne pas envisager d’autres hypothèses que l’air, l’atmosphère, l’activité anthropique, des variations de CO2...

    Un important flux de chaleur d’origine géothermique découvert sous le glacier Thwaites
    20 septembre 2021 / Association des climato-réalistes

    https://www.climato-realistes.fr/flux-de-chaleur-geothermique-sous-le-glacier-thwaites/

    Le GIEC a placé le réverbère sous le CO2 et la basse-cour politico-médiatique interdisent de regarder ailleurs, traite de complotistes, ou d’hérésies tout autre point de vue

    Pour la majorité des personnes qui n’ont pas (trop) le temps de creuser la question c’est une « zone de confort » de les croire, comme pour ceux qui en vivent, mais est-ce bien la réalité ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité