• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

njama

njama

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 22/02/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 12579 32
1 mois 0 186 0
5 jours 0 47 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • njama njama 22 mai 14:44

    Un certain nombre de personnes ou de sociétés dites savantes soutiennent ce projet de vaccination pudiquement appelée universelle anti-HPV dans la foulée d’une embardée hâtive et don-quichottesque d’une poignée de députés qui avaient déposé une Proposition de loi N° 1118 visant à ajouter le vaccin contre le papillomavirus sur la liste des vaccinations obligatoires.

    Cependant en plus d’être déontologiquement et juridiquement peu acceptable il y aurait de très fortes chances qu’une telle loi serait anticonstitutionnelle puisque d’autres moyens de « prévention » existent. Le dépistage par frottis a fait ses preuves, et différents moyens de traiter ces lésions existent également.

    Il serait surtout illusoire également de faire croire aux adolescentes qu’elles seraient protégées contre un cancer du col de l’utérus qui surviendrait hypothétiquement 20 ou 30 plus tard puisque le vaccin Gardasil 9 ne protège que contre les infections de quelques souches HPV parmi une centaine considérées comme potentiellement oncogènes.

    La médecine mondiale standardisée (le fabricant et l’OMS) propose un Gardasil 9 qui n’est qu’un Gardasil 6 sous nos latitudes françaises, la prévalence de certains types de HPV n’étant pas la même partout dans le monde  ! tromperie sur la marchandise !

    « Le vaccin 9 valent sera modérément utile en France car il ne contient pas les 3ème, 6ème et 7ème génotypes qui sont les plus fréquents chez nous qui sont les HPV 51, 56 et 53  » avait déclaré Isabelle Heard (chercheuse en rétrovirologie moléculaire) de l’Institut Pasteur au site médical Medscape, en 2014.

    (*) "L’utilisation de Gardasil chez des femmes adultes devra prendre en compte la variabilité de la prévalence des types d’HPV dans les différentes zones géographiques." https://www.mesvaccins.net/web/vaccines/7-gardasil



  • njama njama 22 mai 13:14

    le taux de natalité aux États-Unis avait chuté pour la quatrième année consécutive
    d’après l’étude de Gayle Delong la chute s’observe depuis huit ans dans la tranche d’âge 25-29, ce qui représente un signal statistique significatif imortant une si courte durée :

    « Birth rates in the United States have recently fallen. Birth rates per 1000 females aged 25–29 fell from 118 in 2007 to 105 in 2015....This study analyzed information gathered in National Health and Nutrition Examination Survey, which represented 8 million 25-to-29-year-old women residing in the United States between 2007 and 2014. »



  • njama njama 22 mai 11:46

    les données suggèrent...

    Le vaccin n’est peut-être pas en cause, ou peu, la différence entre vaccinées et non vaccinées peut s’expliquer aussi par les classes sociales, ces vaccins très chers ne sont pas offerts par le gouvernement, les classes moyennes et élevées, plus vaccinées, bien que moins précarisées, feraient moins d’enfants ?



  • njama njama 22 mai 11:21

    Dans le registre vidéo ce spot de 23 secondes passait en 2007 sur les écrans de TV https://www.youtube.com/watch?v=Zjlbcj_YcRc&gl=FR&hl=fr

    Elle nous montre des jeunes femmes déjà trop âgées pour avoir été candidates à au vaccin anti-papillomavirus qui venait juste d’être mis sur le marché, et trop jeunes pour être mère d’adolescentes, et porteuses de lésions considérées précancéreuses.

    Ce clip télévisé n’a rien d’officiel, et ne parle de vaccin (normal la publicité sur les vaccins est très réglementé) mais suggère dès les premières phrases une hypothèse qui est présentée comme une vérité, « A l’origine du cancer du col de l’utérus il y a un virus / le papillomavirus / qui peut toucher la plupart d’entre nous... »

    Nous savons que c’est inexact, les causes de ces lésions cancéreuses étant multifactorielles et si corrélation il y a entre lésions (pré)cancéreuses et infections HPV, ce n’est pas systématique. Le lien de causalité n’a pas été formellement démontré jusqu’à présent. Les dernières images de la vidéo nous apprennent que ce spot est un Message des Associations professionnelles de gynécologie avec le soutien (lequel ? financement ?) de SANOFI PASTEUR MSD, fabricant du Gardasil.



  • njama njama 22 mai 10:53

    @les Vaxxeuses

    Donnez-nous à voir des graphiques de données officielles qui démontreraient le contraire, pour que nous puissions les consulter, ce sera plus simple et plus courtois que de faire passer les époux Delepine pour des escrocs, dangereux manipulateurs malhonnêtes. Et vous serez plus convaincant...

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès