• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ribouldingue

ribouldingue

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 238 0
1 mois 0 4 0
5 jours 0 3 0

Derniers commentaires



  • ribouldingue ribouldingue 17 septembre 23:55

    Les australiens ne sont pas dupes, ils font comme les copains ils lisent la presse. Et après vérifications faites ils se sont rendus compte que la France n’est plus dans la course industrielle et technologique.

    C’est bien la mondialisation, on refile tout son savoir faire aux pays émergents. Résultat des courses... Il ne reste plus que des bras cassés pour construire des rafiots.

    L’Epr ça vous parle ? Un dérapage de neuf milliards et dix ans de retard  : comment en est-on arrivé là ? Le chantier de l’EPR de Flamanville multiplie les problèmes depuis son lancement en 2007. Le coût initial a enflé de neuf milliards d’euros, pendant que la prévision de mise en service reculait de 10 ans.

    Cerise sur le champignon nucléaire.

    La centrale nucléaire EPR de Taishan, construite avec le groupe français EDF dans le sud de la Chine, est sous surveillance pour un problème d’étanchéité au coeur d’un réacteur, mais les rejets de gaz dans l’air ainsi générés sont dans les limites autorisées, assurent EDF et l’opérateur chinois.

    Source : Challenges du 14/06/2021

    La France le pays le plus nucléarisé au monde avec ses 58 réacteurs rafistolés bons pour la casse construit maintenant des centrales nucléaires en carton et fournie des rustines pour colmater les trous.

    Macron ne s’est pas pris une veste avec les autraliens, les américains et les british mais un joli costard trois pièces complet et en cadeau une belle paire de Weston vernie.

    Vive la France !




  • ribouldingue ribouldingue 17 septembre 15:26

    Cette info aurait pu être un scoop si elle n’avait pas déjà été relatée dans la page 3 du canard enchaîné du 8 septembre 2021. Un manque d’inspiration de la part de l’auteur de l’article peut-être ? Sans rancune....



  • ribouldingue ribouldingue 17 septembre 00:19

    https://youtu.be/eUbj8aUC_rQ

    Ce n’est pas zemmour que le peuple veut abattre ce sont tous les charlatans, tous aussi voleurs menteurs les uns que les autres. La démocratie est définitivement enterrée. Le peuple ne croit plus au père noël !  



  • ribouldingue ribouldingue 1er septembre 23:05

    Nous sommes tous des consommateurs et il suffit de faire les marchés de France et de Navarre pour se rendre compte de la supercherie agricole française.

    A quoi reconnaît-on un produit français et de surcroît estampillé bio sur les marchés ? Simple, les produits français issus de l’agriculture bio ou non bio d’ailleurs sont les plus chers. A croire que les circuits courts et bio sont réservés à une classe aisée.

    Que font les consommateurs smicards, rsa,chômeurs, étudiants qui n’ont pas le choix ? Ils se rabattent sur les produits avant tout espagnols qui sont 50 % moins chers, que les produits français. Mais le pire, ce sont les marchés provinciaux qui logiquement devraient vendre les produits frais moins chers puisqu’ils sont au plus près des producteurs.

    Que nenni ! Les produits frais français en province sont hors de prix.

    Merci à la PAC, aux remembrements agricoles qui ont flingué toutes les petites exploitations, aux jachères etc...

    L’agriculteur français fonctionne aux crédits, aux subventions distribuées par Bruxelles et pour finir ils se pendent dans leurs écuries parce qu’ils se rendent compte qu’ils ne peuvent pas suivre la politique d’une agriculture intensive qui les étrangle par des cotâts. Une politique ultra libérale « du marche ou crève ».qui sévit dans tous les pays occidentaux qui prime le fric avant l’humain.

    Bonne chance à la profession... Et à nous ! Consommateurs qui nous empoisonnons avec des pesticides.




  • ribouldingue ribouldingue 20 juillet 18:25

    En 1964, alors que la vaccination contre la poliomyélite devint obligatoire pour les enfants âgés de 16 à 18 mois. Quelques années plus tard, cette 1ère génération de vacciné-es vers l’âge de 10 ans fût victime d’une recrudescence de néphrites qui interrogea la comunauté médicale quant à l’efficacité de la vaccination contre la poliomyélite 

    Après, un diagnostic approfondi sur ce mal qui touchait les premiers vacciné-es contre la poliomyélite, les scientifiques se sont penchés plus sérieusement sur la question.

    C’est en remontant la filière de la fabrication de ce vaccin contre la poliomyélite qu’ils découvrirent que pour la confection de ce poison, les scientifiques prélevaient le bassinet dans les reins des chimpanzés morts.

    En fait, le bassinet prélevé sur des animaux morts procurait un effet secondaire sur les humains avec une inflammation des reins dit aussi « néphrite ».

    Pour remédier à ce problème, les scientifiques ont alors prélevés le bassinet sur des chimpanzés vivants. Pour ce faire, ils coupaient la veine et l’artère rénale tuant l’animal sur le champ afin de pouvoir prélever le bassinet avant la coagulation du sang. A méditer sur l’efficacité des vaccins fait dans la précipitation.

    Hier, l’autre nous invitait à nous faire tester aujourd’hui il nous impose une vaccination obligatoire avec un passeport sanitaire. Demain une puce électronique et après demain retour à la peine de mort pour les non vaccinés.

    Aucune étude fiable à ce jour prouve l’efficacité de ce potage et surtout les risques d’effets secondaires à l’avenir.

    D’ailleurs, nous n’avons pas vu macron retirer sa belle veste de costard et relever la manche de sa belle chemise blanche pour se prendre son shoot de covid19.

    Comme disait ma grand-mère : « faite ce que je dis, mais pas ce que je fais.



Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité