• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Surya

Surya

Je vis depuis fin 2011 au Royaume Uni - mais pas à Londres. Si vous voulez en savoir plus sur moi, allez visiter cette page, où je me présente plus longuement : 
http://suryalablogueuse.blogspot.co.uk/p/bienvenue-sur-mon-blog.html
 

Tableau de bord

  • Premier article le 02/01/2009
  • Modérateur depuis le 23/02/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 75 2305 2003
1 mois 0 36 0
5 jours 0 12 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 526 497 29
1 mois 2 2 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Surya Surya 10 août 17:54

    @Aita Pea Pea
    Je viens de trouver sur internet une recette de firi-firi au lait de coco, je vais essayer, sans espérer, bien sûr, faire la moindre concurrence à votre ancien voisin qui, en plus d’être un excellent boulanger, était apparemment aussi un véritable « sculptueur »  smiley



  • Surya Surya 10 août 16:20

    @Aita Pea Pea
    C’est tellement fin, tellement délicat, ces sculptures, qu’on dirait presque de la dentelle (un peu comme les bas reliefs d’Angkor Wat qui sont de vraies merveilles).
    C’est dommage s’il ne vivait pas de son art, mais peut-être était-ce un choix et préférait-il garder ça comme loisir ? De quoi vivait-il, alors ? 



  • Surya Surya 10 août 15:31

    Lorsque nous étions enfants, notre père nous organisait de temps en temps des concours d’îles désertes du Pacifique. Il nous achetait de très grandes feuilles Canson blanches, et on devait dessiner, comme une carte, l’île déserte parfaite, avec tout ce qu’on voulait mettre dessus (rivière d’eau douce, volcans, plages, hutte, grenier...) mais on n’avait droit d’y emmener que six objets, et il fallait qu’ils soient utiles à la survie. C’était un concours où on ne gagnait rien, en fait, juste une opinion sur la meilleure carte et les objets les plus utiles, et c’était très amusant.

    Alors évidemment il y avait les grands classiques,les allumettes pour faire le feu, la machette pour couper les noix de coco (parce qu’il y a des noix de coco sur une île déserte, forcément)... et moi, sur mon île, j’emmenais systématiquement... ma pince à ongles. C’est vrai, quoi, vous imaginez vivre sur une île déserte sans jamais pouvoir vous couper les ongles ? 

    J’ai rarement gagné le concours, ha ha  smiley

    Mais vous savez, tout objet, sur une île déserte, peut devenir l’objet le plus utile et le plus important. Souvenez vous du film avec Tom Hanks (quel génie, cet acteur !) prisonnier de son île avec un ballon de foot...

    Je ne sais pas si c’est de là que vient ma passion pour les îles du Pacifique et pour les cultures océaniennes (surtout les sculptures polynésiennes, qu’est-ce que c’est beau !).

    Merci pour ce très joli texte.

    Ps : je l’ai toujours, cette pince à ongles, et bien entendu je l’ai prise avec moi quand je suis partie vivre en Grande Bretagne, pourtant pas tellement déserte comme île...

     smiley



  • Surya Surya 10 août 08:54

    @Clojea
    Merci pour ces précisions. Constatez l’étendue de mon ignorance sur ces questions....



  • Surya Surya 8 août 16:46

    @Surya
    « vérifiéeS »
    Faudrait aussi que je le fasse avec l’orthographe...

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Accro à mon smartphone ?




Palmarès