• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Surya

Surya

(maj 01/2019)
Je ne pourrai venir sur Agoravox pendant plusieurs mois et serai de retour des que possible pour lire avec grand plaisir vos articles.  :-)
Je vis depuis fin 2011 au Royaume Uni - mais pas à Londres. Si vous voulez en savoir plus sur moi, allez visiter cette page, où je me présente plus longuement : 
http://suryalablogueuse.blogspot.co.uk/p/bienvenue-sur-mon-blog.html
 

Tableau de bord

  • Premier article le 02/01/2009
  • Modérateur depuis le 23/02/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 73 1985 1913
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 517 488 29
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Surya Surya 10 décembre 2018 15:54

    Sinon à part ça je désapprouve évidemment les abrutis qui cassent tout.



  • Surya Surya 10 décembre 2018 15:49

    « on ne peut qu’applaudir l’initiative du gouvernement, car la collectivité n’a pas à prendre en charge des gens dont les familles ne paient pas d’impôts en France. »

    Les familles des étudiants européens (Union Européenne, on se comprend bien) ne payent pas non plus d’impôt à la France, or leurs rejetons continueront de bénéficier de l’ancien tarif, puisqu’ils sont européens. Ca n’a pas l’air de vous poser de problème... 


    Cette augmentation (plus de 10 fois le prix de départ !) ne sert qu’à sélectionner par l’argent les personnes (non européennes) qui seront autorisées à venir étudier en France. C’est discriminatoire et en plus profondément injuste pour toutes les personnes qui ont, dans leur pays d’origine, de très bons résultats scolaires, des capacités, mais viennent de familles modestes et ne pourront pas exprimer tout leur talent dans leur vie future.

    La France doit essayer d’attirer les talents, pas les gens qui sont juste friqués (et qui ont peut être, mais peut être pas, le talent et l’envie de bosser dur).


    Pour ce qui est des étudiants qui viennent en France faire leurs études, quoi qu’ils fassent après, on les accuse de quelque chose : s’ils rentrent chez eux après, on les accuse d’ingratitude envers le pays qui leur a donné leur compétence professionnelle, et s’ils restent, on les accuse d’opportunisme (et on entend, ou on lit, ensuite, des trucs du genre : « ils ne rentrent même pas chez eux pour aider leur pays à se développer ».

    Faudrait savoir...


    Du reste, on n’a pas à se mêler de la vie privée des gens. S’ils s’installent dans un pays légalement, et non illégalement, et ont donc la possibilité et l’autorisation d’y rester s’ils le souhaitent, c’est leur vie, leur choix, et cela ne regarde qu’eux s’ils décident d’y rester. 


    On n’a pas non plus à leur mettre la pression pour qu’ils se sentent coupables envers soit le pays qui les a formés, soit le pays qui les a vus naître. Ils ne sont coupables de rien du tout, ils sont juste étudiants, puis travailleurs. Là où ils ont choisi (et ont reçu l’autorisation) de l’être.



  • Surya Surya 6 décembre 2018 14:19

    @kalachnikov

    Merci. 
    Le premier à trouver la rue ce sera donc vous  smiley 



  • Surya Surya 6 décembre 2018 12:59

    @Fergus

    « Il existe en effet une rue Emilie du Châtelet, mais je suis infichu de savoir   »
    On devrait organiser un jeu : le premier qui trouve la rue Emilie du Châtelet gagne un truc.  smiley



  • Surya Surya 6 décembre 2018 12:57

    Bonjour kalachnikov,

    Ca alors ! J’en reviens pas d’avoir fait cette confusion ! Vu le nombre de fois où je suis allée dans ce quartier quand je vivais à Paris, notamment à la bibliothèque, là franchement faut le faire ! 
    Merci pour votre commentaire qui remet les pendules à l’heure.
    Youpi alors, il y a bien une rue Emilie du Châtelet, sauf que j’arrive toujours pas à la trouver sur Google Map.

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Sur les profs
  2. Des gens normaux




Palmarès