• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > FN, demandez le programme

FN, demandez le programme

Alors que d’aucuns se plaignent que certains candidats restent encore flous dans leur programme, le FN a publié un document, resucée de celui publié lors des élections précédentes, et il est intéressant de découvrir ce qu’en pensent divers économistes, toutes tendances confondues.

Ce programme tient-il la route, s’interrogent-ils ? On serait tenté de répondre, oui, mais il la tient toute, au risque de provoquer quelques accidents collatéraux.

Alors que la patronne familiale du FN se dirige tout droit vers un Frexit, afin de « rendre sa souveraineté au peuple français », les économistes ont étudié les conséquences de ce programme sur les bourses des français.

En remettant en cause la libre circulation des personnes et des capitaux, ils estiment que, contrairement à la situation que vit la Grande Bretagne, les conséquences seraient dramatiques pour la France, et ils expliquent pourquoi.

Même si MLP entretient un flou artistique sur la « sortie de l’euro », la proposition n°35 est claire : « rétablissement d’une monnaie nationale », même si en haut lieu, on agite un écran de fumée en expliquant qu’il y aurait une « monnaie nationale » aux cotés d’un improbable « euro commercial ». lien

Il s’agit donc ni plus ni moins de faire appel à une arme que nous avons connu par le passé, et dont on connait les conséquences : « la dévaluation », accompagnée de l’inévitable « planche à billets »...

Cette option d’un « rétablissement d’une monnaie nationale » toucherait en premier lieu tous les retraités, surtout les plus modestes, qui sont la majorité, et si MLP promet une « revalorisation des petites retraites » par une contribution sociale frappant les importations, celle-ci serait annulée par une augmentation automatique des prix, surtout ceux qui sont importés, car les partenaires commerciaux qui exportent leur produits n’auront d’autres alternatives que d’en augmenter le prix, afin d’effacer les effets de cette « contribution sociale », les commerçants étant rarement philanthropes.

Prenons l’exemple du pétrole, l’abandon de l’euro, provocant la dévaluation du franc, va en faire exploser la facture, augmentant le risque de l’inflation, ce qu’a d’ailleurs admis dans un entretien à « Médiapart », Jean-Richard Sulzer, conseiller économique du FN. lien

Autre conséquence évidente de cet abandon de la monnaie européenne, il faudra rembourser la dette en euro, et avec un franc dévalué, ce choix sera lourd de conséquence, sauf que les économistes du FN affirment qu’ils rembourseraient cette dette en francs.

Ce serait une vraie déclaration de guerre faite à nos créanciers internationaux, lesquels possèdent 60% de notre dette, et ils seraient en position de force pour nous entrainer dans une bataille juridique sans fin, refusant d’être payés avec ce qu’ils pourraient appeler de la « monnaie de singe ».

Ce choix ferait risquer la faillite des banquiers et des assureurs français, puisqu’ils sont gorgés d’emprunts d’état, et que l’épargne préférée des français est l’assurance vie.

Cette sortie de l’euro enclencherait une spirale infernale puisque personne n’accepterait pour un bout de temps de prêter le moindre centime à la France, condamnée à une autarcie dont elle n’a pas les moyens.

En effet, si l’Allemagne affiche une balance commerciale positive de 252,9 milliards, la France se trouve négative de 48 milliards d’euros.

Notre pays serait donc obligé de tenir un budget équilibré, tout en continuant de payer les intérêts de la dette, lesquels se montent aujourd’hui à plus de 300 milliards par an.

Début 2013, le coût réel de la dette publique était déjà de 315 milliards par an, et elle n’a cessé depuis de grimper. lien

En 2016, la France avait un déficit primaire de 1,5% de son PIB (Produit Intérieur Brut), quand des pays comme la Grèce, l’Italie, ou même le Portugal ont des excédents primaires.

Comme le rappelle l’économiste Emmanuel Combe, professeur de sciences économique : « en 15 ans la France a perdu tous ses excédents avec ses partenaires de la zone euros, y compris les pays du sud comme l’Italie, l’Espagne, le Portugal, sauf la Grèce ! À ce qu’on se protège de la Chine, on aura donc résolu à peine la moitié de notre problème ». lien

Il faudrait donc réduire immédiatement nos dépenses d’au moins 30 milliards d’euros, faisant courir le risque de ne plus payer les fonctionnaires...à moins d’augmenter l’impôt sur le revenu de 50%...ou d’imaginer de nouvelles taxes, de nouveaux impôts, mesures que le FN assure ne pas vouloir envisager.

Cette situation révèle tout le paradoxe du programme FN qui assure pouvoir augmenter le Smic de 200 €, alors que manifestement, c’est bien le contraire qui pourrait se produire. lien

D’autres experts, comme Thierry Fabre, et Ghislaine Ottenheimer, ont analysé la situation avec précision.

Augmenter le salaire de 200 € correspondrait à faire baisser les cotisations sociales, et relever le point d’indice des fonctionnaires aurait un coût d’une vingtaine de milliards : « face à ces multiples promesses, les recettes et les économies envisagées ne sont pas crédibles ».

Quand aux taxes sur les importations, leurs retombées sont très aléatoires, car les états menacés pratiqueraient des mesures de rétorsion sur nos importations, (lesquelles ne sont déjà pas très brillantes).

Au sujet des économies supposées liées à la baisse de l’immigration, pour les deux experts, le chiffre de 40,8 milliards est « totalement fantaisiste  », et selon la Fondation Concorde, cela correspondrait à une économie de 63 000 euros par immigré et par an, ce qui est totalement irréaliste, concluant : « en économie, les experts du FN prennent trop souvent leurs désirs pour des réalités ». lien

Comme le résume dans son dernier ouvrage l’économiste Patrick Artus, très critique pourtant sur le fonctionnement de l’Euro : « l’explosion de l’Europe et surtout de la zone euro serait une folie aux coûts économiques et sociaux incalculables », ajoutant « les partis populistes européens on tort d’essayer de convaincre les citoyens européens que la liquidation de la monnaie unique leur apporterait d’avantage de bien-être et de prospérité  ». lien

Dans cet ouvrage « Euro, par ici la sortie », signé conjointement avec Marie-Paule Virard (Fayard éditeur), les auteurs évoquent des propositions à la fois économiques et institutionnelles pour sauver l’euro et faire de l’Europe un pôle de prospérité et de stabilité dans un monde de plus en plus imprévisible. lien

Maël de Calan, autre économiste, diplômé d’HEC et de Sup de Co, ne dit pas autre chose : « ce programme à tout, ou presque, d’une opération suicide (...) cette sortie de l’euro ruinerait les épargnants et entrainerait une fuite des capitaux, mais refait exploser le remboursement des dettes de la France. Privée de subventions européennes, l’agriculture serait à genoux. Quand à la politique budgétaire, elle provoquerait un déficit immense (10% du PIB) la faillite du système des retraites, et une augmentation de 1500 Md d’euros de la dette en 5 ans ». lien

Bien sur du coté du FN, on assure qu’il s’agit de mettre en place un « protectionnisme intelligent  », mais Emmanuel Combe, et Jean-Louis Mucchielli, professeur des Universités agrégé es sciences économiques, affirment en chœur : « le protectionnisme intelligent est une imposture (...) il repose sur un constat factuel erroné, car les pays à bas coût ne sont pas la cause principale de notre déficit commercial, qui est beaucoup plus important avec nos partenaires de la zone euro (...) le déficit bilatéral de la France avec l’Allemagne et la Belgique réunis est supérieur à celui avec la Chine, soit 23 milliards d’euros  ». lien

Pour Jacques Nikonoff : « le programme du FN n’a aucune crédibilité quand on le regarde de près.

Il ne suffit pas de reprendre des revendications de gauche pour être crédible », et Jacques Sapir, évoquant un « grand amateurisme » ne dit pas autre chose : « en l’état, ce programme ne constitue pas une véritable alternative ». lien

Il ajoute qu’il faudrait au moins des accords bilatéraux de « non agression » entre plusieurs états qui sortiraient ensemble de la zone euros, ce qui n’est pas prévu dans le programme FN, et qui de toutes façons est plus simple à imaginer qu’à réaliser...lien

Mais le plus cocasse, c’est que Marine Le Pen n’hésite pas à citer régulièrement les experts qui auraient inspiré son « programme économique »...

Pas de chance, tous ceux qu’elle cite à tout bout de champ n’ont cessé de critiquer celui-ci.

De Jacques Sapir, à Christian St Etienne, en passant par Emmanuel Todd, ou Maurice Allais, ils disent tous combien ce projet est « suicidaire  » pour l’un, « stupide » pour un autre, et « nul » pour le dernier. lien

Ceci dit, on sait par expérience qu’il arrive aux économistes de se tromper plus souvent qu’à leur tour...mais quand une telle unanimité se fait jour, comment ne pas s’interroger ?

Comme dit mon vieil ami africain (tout comme Jean Yanne) : « le monde est plein d’imbéciles qui se battent contre des demeurés pour sauver une société absurde ».

L’image illustrant l’article vient de lelab.europe1.fr

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Un Front au dessus des lois

Qui veut perdre des Fillon(s)

Faut-il douter de Marine Le Pen ?

La grande lessive ! À qui le tour ?

Et le gagnant est...Nibor Sed Siob

Choisir entre la peste ou le choléra

Fillon, un plat qui se mange froid

Primaires à droite, votez tous !

Ces dindes qui votent pour Noël

Une France mal à droite

FN, parti de l’Aine

Quoi ma gueule !

Une marée pas marrante

Dans le Doubs abstiens-toi

Une burqa dans la crèche

Coup de blouse à Béziers

L’Auguste et le clown blanc

Dérapages en mairies FN

Marine, un pied dans la porte

Les cocus de la démocratie

Les comptes de fées du FN

Ces français que l’on aime

Marine le Pen amène le pire

Ségo et Marine sont dans un bateau

Marine en eaux troubles

Les gagas de la Marine

Marine lève le voile

Un nouveau parti : le FNUMP

Si c’est ça la France…


Moyenne des avis sur cet article :  1.58/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

223 réactions à cet article    


  • Tall Tall 21 février 10:25

    Quelqu’un peut-il expliquer au monsieur à barbe blanche, là, que l’UE étant à la solde des lobbys financiers et énergétiques ( les 2 + puissants ) qui s’en contrefoutent de la planète, il lui faudra impérativement sortir de l’UE pour espérer voir une once de verdure fleurir un jour dans son rêve de futur ?

     
    Ensuite, il faudra lui expliquer que Mélenchon n’étant pas certain d’être au 2e tour, il vaudrait mieux sortir de l’UE que d’y rester, quoiqu’il arrive ...
     
    Oui, d’accord, c’est pas gagné ... je sais ...
     
    D’autant qu’un autre grand écolo, nommé Jadot, va s’acoquiner avec Hamon afin d’encore mieux empêcher Mélenchon d’arriver au 2e tour
     
    Ils sont forts, les verts ... quels grands stratèges smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 10:36

      @Tall
      j’entend bien ce que vous dites, mais ne croyez vous pas que c’est assez éloigné du sujet que j’ai essayé de développer ?

      d’accord bien sur pour approuver avec vous que l’Europe actuelle n’est pas celle que nous voulons, a preuve la récente signature des accords avec le canada...mais de là à jeter le bébé avec l’eau du bain ?
      ce que j’ai essayé de compiler, c’est toute une série d’observations venant d’économistes issus de tendances parfois diamétralement opposées, et cependant, tous crient à la faillite, concernant ce projet économique FN...
      çà ne vous interroge pas ?
      quand à l’alliance avec Mélenchon, quand l’on constate les divergences sur plusieurs points essentiels, comme celui du RdB, je vois en effet assez mal comment une alliance pourrait se faire jour...même si j’apprécie la plupart de ces positions.
      et puis le bonhomme manque à mon avis singulièrement de sagesse, d’écoute de l’autre, il est persuadé d’avoir raison sur tout, et comme chacun sait, la certitude n’est jamais scientifique.


    • Tall Tall 21 février 11:00

      @olivier cabanel

       
      mais de là à jeter le bébé avec l’eau du bain ?
       
      mais quel bébé ?
      pour la guerre, la France a la force nucléaire, et ça suffit ...
       
      et pour le reste, l’UE, c’est le mépris des peuples à tous les étages
      surtout avec Fillon qui va y aller à fond dès l’été
       
      et toutes leurs « analyses » volent en éclat dès qu’on regarde la situation des 170 pays hors-UE ... ou encore, la France d’avant Maastricht
       
      propagande, propagande ...


    • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 11:05

      @Tall
      la force nucléaire, bien sur... mais elle n’est pas la seule dans ce cas, 

      Poutine, Trump, et le dictateur coréen l’ont aussi, et à votre place, je ne me sentirais pas trop rassuré voyant que ces tristes sires n’ont qu’à appuyer sur un bouton.
      elle servira à quoi, la force nucléaire française ?
       smiley

    • troletbuse troletbuse 21 février 11:17

      @olivier cabanel
      Ouaf ouaf ; Kim-Jong-Un qui déclare la guerre smiley Il veut se suicider ?
      Vous regardez trop la télé et lisez trop la presse subventionnée, Cacabanel


    • sweach 21 février 11:20

      @olivier cabanel
      *elle servira à quoi, la force nucléaire française ?*

      Elle sert à ce qu’aucune force militaire n’entre sur notre territoire, ou survole notre espace aérien pour y mettre des pipelines ou des industries qui viendrait piller nos ressources, comme à peut près dans toutes les nations qui ne possède pas la dissuasion nucléaire.

    • Tall Tall 21 février 11:22

      @olivier cabanel


      Et l’UE qui n’a même pas d’armée vous rassure contre Trump, Poutine et la Corée ?
      C’est vraiment n’importe quoi ....
       
      Ouais ... donc en fait, vous la jouez « verdisme » tout en étant un parfait conservateur sur le plan socio-économique. Du Jadot, quoi ...

    • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 11:34

      @sweach
      j’adore votre optimisme.

      croire que notre armée serait capable d’empêcher quelques fusées nucléaires d’attérir sur le sol français est cocasse, quand on voit avec quelle facilité des esprits taquins ont réussi à survoler les centrales nucléaires, voire à dépose de belles banderoles sur ces bâtiments si bien protégés.
       smiley

    • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 11:37

      @troletbuse
      je respecte votre choix d’utliser un avatar anonyme, mais merci de respecter mon nom.

      avertissement sans frais...surtout pour un humour si bas du plancher.

    • sweach 21 février 13:28

      @olivier cabanel
      En fait vous n’avez pas comprit à quoi sert une arme nucléaire.

      Son but est de la posséder pour ne pas s’en servir et éviter les conflits armés.

      Réalisez quand même que vous comparez un joué à 50€ qui survole une centrale nucléaire, avec des F16 qui bombardent d’autres nations.

      Les Coréens du Nord n’ont aucune autre nation qui rentre sur leur territoire, sans leur arme atomique ça ferait longtemps que ce pays aurait été bombardé par nos belles nations pacifiste.

    • Onecinikiou 21 février 16:15

      @olivier cabanel


      « Notre pays serait donc obligé de tenir un budget équilibré, tout en continuant de payer les intérêts de la dette, lesquels se montent aujourd’hui à plus de 300 milliards par an. »

      Non, c’est juste 6X moins.

      Le gâteux n’a pas pris sa petite pilule avant de commettre ses inepties ? Tout dans sa diatribe est à l’avenant : faux, fallacieux, mensonger.

    • manu manu 21 février 18:52

      @Tall

      "Ensuite, il faudra lui expliquer que Mélenchon n’étant pas certain d’être au 2e tour, il vaudrait mieux sortir de l’UE que d’y rester, quoiqu’il arrive ...
       
      Oui, d’accord, c’est pas gagné ... je sais ...« 

      Mélenchon a des chances d’arriver au second tour et de le gagner, alors que Le Pen n’a aucune chance de gagner le second tour donc en la défendant vous défendez l’UE...

       »Et l’UE qui n’a même pas d’armée vous rassure contre Trump, Poutine et la Corée ?"

      Pas d’armée Européenne mais chaque pays à la sienne, je vois pas ce que l’on a à craindre des USA ou de la Russie, les deux veulent des alliances, économique surtout, avec l’Europe.

       


    • manu manu 21 février 19:12


      Les néo-conservateurs Français et Américains ont tout prévus pour une alternance PS (macron) UMP (LR), et le FN est une de leur marionnette.

      Le FN sert à prendre des voix à la vraie gauche et permet une victoire certaine de Macron ou Fillon qui se retrouve contre le FN au second tour.

      -

      Les « amis » du FN.

      Ceux du présent :

      Front National – Déjeunant avec la Confédération des Juifs de France et amis d’Israël, Gilbert Collard déclare avoir toute sa vie œuvré pour Israël et promet une nouvelle purge.

      Ceux du passé :

      Monsieur Le Pen et le Front National ont été financé par la fondation Ford et Rockefeller.
      Ce que nous explique monsieur Sutton dans ses livres et dans ses témoignages c’est que ces financiers américains, la fondation Ford ou la fondation Rockefeller, ont aussi financées le nazisme.

      -

      Le FN propose un programme de gauche mais applique une politique de droite : les votes du FN en faveurs du secret des affaires.

      -

      Sur les quelques 1500 élus du FN depuis 2014, près de 400 auraient déjà rendu leurs cartes et démissionné d’après un décompte réalisé par l’AFP. Le nouvel Obs les as interrogés. Voilà ce qu’ils disent du FN :

      « Tout ce que le FN reproche aux autres partis, il le fait en pire ! »

      « Ce parti est selon elle davantage occupé à « placer les copains et les transfuges » qu’à prendre la défense des « oubliés »

      « tout ça c’est une grande supercherie. Derrière ça, il n’y a que des gens opportunistes, qui sont là pour se remplir les poches. »


    • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 19:50

      @sweach
      vous devriez savoir que lorsqu’une arme existe, aussi dangereuse soit-elle, elle finit par servir un jour...

      auriez vous oublié Hiroshima ?

    • mmbbb 21 février 21:29

      @olivier cabanel ha bon parce que la Franc est en tres bonne situation economique . excellente meme le fruit de 40 ans de UMP LR PS Ces cretins d’ economistes qui osent avoir une opinion sur le programme economique du FN, alors que l on est en plein purin ? Je m’en tape de ses doctes savants en economie Pour beaucoup de Francais il s agit d’avoir au minimum une vie decente Il n y a que les bo bo pour tenir ce genre de discours C’est vous qui amènerez le FN au pouvoir tant les francais en ont ras le bol . 


    • troletbuse troletbuse 21 février 21:41

      @olivier cabanel
      Vous êtes susceptible Cabanel comme tous vos copains plusseurs. En fait vous êtes un faux opposant qui est là pour canaliser les mécontentements. Mais vous êtes pour l’oligarchje actuelle. Vous êtes un cas, Cabanel. smiley


    • Onecinikiou 21 février 21:43

      @manu


      Il faut être aveugle des réalités politiques élémentaires et ignares de la sociologie électorale pour croire que :

      1/ Mélenchon ne subirait pas de plafond de verre, d’autant moins visible mais non moins réel que ce dernier a fait 6% aux dernières élections intermédiaires et n’améliore en rien son score de 11% des précédentes présidentielles (son plafond est donc masqué par sa faiblesse électorale objective). La comparaison est cruelle à cet égard avec le Front National. 

      2/ le plafond de Mélenchon serait supérieur à celui de Marine Le Pen, autrement dit qu’une moins grande fraction de l’électorat serait susceptible de lui faire barrage ! 

    • manu manu 22 février 00:59

      @Onecinikiou

      1/ Les élections intermédiaires ne sont pas comparables à la présidentielle, son dernier score de 11% c’était avant que le PS révèlent son vrai visage et cette fois le programme de FI est différent, il est surtout basé sur plus de démocratie moins de corruption un réel changement une nouvelle république (de quoi réconcilier pas mal de monde avec la politiques).

      2/ Près de 7 Français sur 10 ont une mauvaise opinion de Marine Le Pen.
      68% des Français ont une mauvaise opinion de la présidente du FN.
      Le FN au second tour se fera éclater c’est certain que se soit face à Macron, Fillon ou Mélenchon.

      Jean-Luc Mélenchon est l’homme politique préféré des français.
      62% des Français pour une 6ème république. 55% ont une bonne opinion de J-L Mélenchon.
      FI au second tour attirera tous les gens de gauche plus tout ceux qui en en marre de la corruption et du manque de démocratie.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 février 01:45

      @olivier cabanel

      Bonjour Olivier 

      Ceci sera sans doute ma dernière contribution au « débat présidentiel" ; j’ai déjà dit et je répète que la solution à la crise actuelle ne plus venir d’un choix électoral. Dans cette perspective, discuter des programmes des parties estune vésanie, car aucun des candidats n’a la moindre intention d’appliquer son programme... .et aucun des programmes proposés ne répond aux exigences de la situation. ... IL FAUT UN VRAI CHANGEMENT. 

       Un vrai changement passe essentiellement par une redistribution de la richesse : le reste est  une diversion. Personne ne proposera cette redistribution, mais quiconque accèdera au pouvoir devra la faire... ou en sera vite chassé . Le FN n’est pas une garantie de changement, mais aujourd’hui autre chose que le FN garantit que rien ne changera.

      FN, pas FN… Il y a des centaines de choses à discuter pour changer une société dont les principes ne sont plus respectés et dont les mecanismes sont devenus désuets. J’en prends UNE seule, qui me semble le thème principal de cet article : la réaction d’un gouvernement FN à la crise financière qui accompagnera la sortie de l’U.E. Je crois qu’il n’y a qu’une seule solution réaliste et je la décris dans l’article (court) en lien ci-dessous. (Vous devries vraiment le lire ! ) 

      Nous aurons une dévaluation « ciblée ». Une spoliation comme alternative soft à la guillotine… Le FN le fera, mais attention ! Je crois que c’est la solution qu’adoptera TOUT gouvernement quand arrivera l’incontournable perte totale de crédibilité que signifiera l’explosion de l’UE …. et l’essentiel accord à conclure alors sur une caution commune à une valeur ferme de l’Euro... qui est ce qui restera de l’UE.

      Le FN le fera, bien sûr, mais Ils le feront tous. Je ne crois donc pas que ce soit sur cette question qu’en 2017 il faille évaluer le FN et le comparer à ses alternatives.

       

      Pierre JC



    • Onecinikiou 22 février 02:01

      @manu


      Vous supposez que Mélenchon battrait MLP en face à face, vous n’en savez rien puisque l’hypothèse n’a jamais été testée et pour cause : Mélenchon est aux fraises actuellement. Bizarre pour ce qui concernerait « l’homme politique préféré des Français »...(une bouffonnerie).

      Mon avis est que vous prenez vos désirs pour des réalités, et mésestimez le repoussoir que constituent tant la personnalité que le programme de Mélenchon pour l’écrasante majorité de l’électorat. 

      Un constat objectif néanmoins, : en face à face dans le bastion ouvrier d’Hénin Beaumont, Mélenchon n’a même pas passé le premier tour des législatives. Ce qui constitue pour le moins un cinglant désaveu populaire.

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 février 02:03

      @Pierre JC 

      @TOUS


      Voici le lien auquel réfère dans mon commentaire précédent

      https://nouvellesociete.wordpress.com/2011/08/08/la-dette-remboursons-la-bon-dieu/


      « Quelque chose » s’oppose a ce que ce lien soit rendu actif. Ceux qui maitrisent mieux que moi ce medium y arriveront sans doute...


      PJCA


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 février 07:55

      @Onecinikiou
      N’importe qui peut battre le FN au 2e tour !
      Tellement les Français ne veulent pas de la SARL le Pen !

       Le FN est la pièce essentielle de la vie politique française pour que n’importe quel candidat européiste soit élu....
      Cela fonctionne ainsi depuis 40ans, à chaque fois le FN finit dans les choux, mais vos dirigeants vous font croire que ce sera pour la prochaine fois ...

      « FN -L’épouvantail au service du système »


    • placide21 22 février 08:01

      @Tall
      Oui ,continuez comme cela , maintenant toutes les attaques contre le FN ne font que le renforcer car la majorité des français a compris qui étaient les attaquants .


    • Onecinikiou 22 février 12:46

      @Fifi Brind_acier


      Asselineau et ses 0,48%, voiture-balaie du front ripoublicain (de l’oligarchie) au second tour, viendrait donner des leçons électorales au premier parti de France ? Hilarant.

    • troletbuse troletbuse 23 février 08:39

      @troletbuse
      Tiens, les moinsseurs Cabaneliens sont passés  !-))


    • olivier cabanel olivier cabanel 23 février 08:45

      @Onecinikiou
      vous avez encore écrit une grosse bêtise

      la preuve ici

    • gaijin gaijin 21 février 10:43

      salut olivier
      demander le programme ?
      mais pourquoi faire au juste ?
      quand a t’on vu un programme tenu ? jamais ......
      et de toute façon les elections n’ont rien a voir avec un programme
      ceux qui sont de droite voterons pour fillon et ceux de gauche pour hamon
      ceux qui sont en colère voteront pour le pen et les utopistes pour mélanchon
      ceux qui ne savent pas ou ils en sont voteront pour macron ( le nouveau gendre idéal au sourire de vendeur de paquet de lessive vide )
      rien de tout cela n’a a voir avec un programme .......une raison, un projet, un sens ......mais personne ne veut l’avouer alors dans ce vaste théatre on fait semblant d’être rationnels

      avant que le rideau ne tombe ..........


      • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 10:52

        @gaijin
        on peut bien sur le voir comme tu le fais...et je partage la description que tu en fais.

        mais quand on voit un Titanic en train de couler, il y a toujours l’alternative de mettre à disposition des naufragés suffisamment de canots pour sauver toutes les vies...
        même si certains applaudiront l’orchestre en train de jouer sur le pont jusqu’à la dernière minute :« plus près de toi mon dieu »
         smiley

      • Alren Alren 21 février 18:26

        @gaijin

        les utopistes [voteront] pour Mélenchon

        Un économiste comme Jacques Généreux est un utopiste ?

        Démontrez, mon bon, démontrez par a + b !

        Même les ennemis de la France Insoumise n’osent pas se lancer dans cette voie. Vous êtes donc plus fort qu’eux !


      • gaijin gaijin 21 février 19:08

        @Alren
        relisez mieux je n’ai pas parlé de la réalité des programmes mais de la psychologie des votants .....


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 février 20:04

        @Alren
        Jacques Généreux a au moins la franchise qui vous manque, il explique clairement que la priorité est de « Sauver l’ Europe » . 

        Il n’y a pas d’ennemis de la FI, mais des divergences de valeurs et d’appréciation des problèmes.


        L’UPR fonctionne sur des valeurs qui sont :
         - le respect de la souveraineté des autres pays.
         - un monde multipolaire où les accords de coopération remplacent les rapports de force.
        - et où le respect du Droit International est absolu.

        Les valeurs de la FI ne sont pas celles -ci, mieux vaut en discuter que de se disputer.
        S’il y a bien une alliance possible pour changer les choses, c’est celle de la FI et de l’ UPR, sous réserve que les valeurs soient les mêmes.

      • Alren Alren 22 février 10:40

        @gaijin

        relisez mieux je n’ai pas parlé de la réalité des programmes mais de la psychologie des votants ...

        Vous portez un jugement sur la « psychologie » des électeurs, c’est ça ?

        Vous croyez que les millions d’électeurs qui vont, à travers JLM, voter pour le programme L’Avenir en Commun ont tous la même psychologie ?
        Comme cet Anglais débarquant à Calais et voyant une femme rousse qui note dans son carnet d’observations : « Toutes les Françaises sont rousses » ?

        Sans compter que qualifier quelqu’un d’utopistes, en l’occurrence ici tous les électeurs de JLM, c’est porter un jugement sur son intelligence que l’on prétend ainsi surplomber et non déterminer un trait de personnalité.

        Le programme L’Avenir en Commun est tout sauf utopiste. Son chiffrage rigoureux et la description des mesures qui seront prises pour sa réalisation sont au contraire la preuve de son réalisme.

        Aucun autre candidat n’en fait autant et pour cause : ils n’ont pas l’intention d’appliquer leurs promesses une fois élus.
        C’est pourquoi Fillon peut rectifier le tir de ses mesures antisociales et revenir à la démagogie habituelle de l’avant-scrutin. Mais s’il était élu elles seraient appliquées bien sûr.
        Avec des effets catastrophiques pour tous les Français y compris des classe moyennes supérieures et des professions libérales du fait de la dépression économique qui persisterait, s’aggraverait même.


      • Alren Alren 22 février 10:54

        @Fifi Brind_acier

        Il n’y a pas d’ennemis de la FI, mais des divergences de valeurs et d’appréciation des problèmes.

        Je suppose que vous voulez dire que vous n’êtes pas ennemis de la FI à l’UPR ?

        J’en prends acte !

        Il n’y a pas de réelles divergences sur la nécessité d’abolir l’UE telle qu’elle est.

        Mais vous reconnaissez comme moi qu’il serait intéressant de former une coalition de pays européens souverains plutôt que chacun affronte isolément les grosses unités territoriales extra-européennes dans les relations commerciales.

        Par exemple, si la France taxe les produits étrangers fabriqués par des enfants esclaves et ayant parcouru 20 000 km avant d’arriver au Havre, il serait mieux pour l’efficacité de la saine mesure qu’un maximum de pays fassent de même. Non ?

        Si nous sommes les seuls à vouloir réduire drastiquement la pollution par les énergies carbonées, responsables de milliers de morts chaque année en Europe, cela n’aura pas beaucoup d’effet.
        Si toute l’Europe poursuit le même but, des vies en bonne santé seront préservées.

        C’est ça sauver l’Europe : pour le bien des Européens mais aussi de tous les humains.


      • Harry Stotte Harry Stotte 21 février 10:47

        « Prenons l’exemple du pétrole, l’abandon de l’euro, provocant la dévaluation du franc, va en faire exploser la facture, augmentant le risque de l’inflation... »



        Hihihihihihihihihihihi


        Le prix de l’essence à la pompe, c’est 80 % de taxes smiley

        • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 10:53

          @Harry Stotte
          et alors, ça change quoi ?

          vous croyez naïvement que la cheftaine du Fhaine supprimera d’un coup d’un seul toutes les taxes liées au pétrole ?
          trop fort.
           smiley

        • Harry Stotte Harry Stotte 21 février 13:02

          @olivier cabanel


          « vous croyez naïvement que la cheftaine du Fhaine supprimera d’un coup d’un seul toutes les taxes liées au pétrole ? »


          Il est de plus en plus bête smiley smiley smiley smiley smiley

        • Onecinikiou 21 février 16:18

          @olivier cabanel

          « cheftaine du Fhaine »

          Mais vous avez quel âge... ??! Vous vous exprimez comme un gamin boutonneux de 15 piges ! 

          De Gaulle avait raison : la vieillesse est un naufrage !

        • Onecinikiou 21 février 16:26

          @olivier cabanel


          « supprimera d’un coup d’un seul toutes les taxes liées au pétrole ? »

          Le monsieur te dit que 80% de taxes sur un litre d’essence à 1,30€, ça fait 26 cents de coût de matière première sur lequel s’appliquerait un surenchérissent de 20% en cas de dépréciation d’un même ordre du nouveau Franc par rapport au $.

          20% de 26 cents ça fait 5,2 cents.

          Une dévaluation de 20% ferait donc courir le risque « intolérable » pour l’économie française - nonobstant les avantages considérables que cette dévaluation comporte en contre partie, en particulier sur l’accroissement de nos exportations - de voir le litre d’essence passer de 1,30€ à 1,35F !!

          Est-ce que tu comprends vieille bique ou il te faut un sonotone ?

        • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 19:51

          @Harry Stotte
          lorsqu’on en vient à manier l’insulte, c’est qu’on est à cours d’arguments.



        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 février 20:11

          @olivier cabanel
          Pourquoi perdez-vous votre temps avec le FN ?
          Il n’est là que pour jouer les épouvantails et faire élire Fillon ou Macron ...


          En plus, vous lisez son programme de travers !
          Il est écrit que l’objectif est un projet européen.
          Et pas du tout la sortie unilatérale de France de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN.

          C’est pourtant simple, quand vous lisez un programme politique, cherchez la phrase : « Sortie unilatérale de la France de l’ UE & de l’euro par l’article 50. Et sortie de l’ OTAN par l’article 13 du Traité de l’ Atlantique nord ».

          Si vous ne la trouvez pas, alors vous avez affaire un européiste qui vous propose de « réformer - changer l’ Europe », ce qu’on nous promet depuis plus de 30 ans !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès