• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Alter

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 71 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Alter 16 mars 2017 13:39

    Cet article porte en lui-même des contradictions parce que l’auteur essaye d’expliquer l’histoire avec une idéologie et surtout une idée reçu de ce qu’était les Croix de Feux, le Colonel De La Rocque (car oui De La Rocque tout seul ne suffit pas) et la relation qu’avait les français avec le Maréchal Pétain de l’époque.

    Quand on fais de l’histoire on devrait être le plus neutre possible mais malheureusement ici ce n’est pas le cas.
    Les Croix de Feu était essentiellement à son origine un mouvement qui rassemblait les anciens combattants. Ils étaient profondément patriote et était pour l’ordre établi (comme tout militaire qui se respecte).
    On peut expliquer le retrait du Colonel De La Rocque des manifestions d’extrême-droite par des principes que lui-même mettait en avant : il n’aurait pas participé à un putsh contre la République le 6 Février 1934. C’était du désordre et ce n’était pas son attention de mettre fin au Régime Parlementaire de la IIIe République par la force.

    Le Colonel De la Rocque et la plupart des français de l’époque respectaient profondément le Maréchal Pétain car il était considéré comme le héro de la bataille de Verdun. J’ai moi-même eu le témoignage de quelqu’un qui était jeune à l’époque et il disait que les enfants même sous occupation allemande chantaient : « Maréchal nous voilà ! » mais pas par « vichysme » ou « nazisme ». (à force d’utiliser la novlangue on lave le cerveau des gens) mais plutôt par admiration de l’homme de 1914. A noter que même les personnalités du MRP vont au départ participaient au Régime de Vichy et que l’un de nos Président : François Miterrand a participé à ce Régime Politique. Ca n’excuse en rien ce qu’à fait le Régime de Vichy par la suite et la collaboration avec les allemands.
    Ce serait intéressant de ne pas mettre certains éléments de côtés.

    Pour finir le Colonel De La Rocque est lui-même entré en résistance et n’a jamais pris part à la collaboration avec les nazis. Il est décédé et a été reconnu à titre posthume. Malheureusement, les gens qui étaient ses ennemis les plus acharnés étaient des idéologues et certains d’entre eux ont même collaborés avec l’Allemagne Nazis. Il n’était pas un saint homme, pas plus que d’autres d’ailleurs mais il était vraiment sincère dans ses convictions politiques. Il était sincère envers son pays et a fini par le payer de sa vie. 

    Faire de l’histoire avec une idéologie, sans vouloir comprendre les mentalités des gens de chaque époque, sans étudier au préalable l’époque entre deux-guerre, c’est peine perdue. Faire de l’histoire se résume aussi à essayer de comprendre les hommes et leurs sociétés. On peut ne pas être d’accord moralement avec certains choix mais ça ne doit en rien affecté notre analyse.



  • Alter 15 mars 2017 15:46

    Une chose qui n’est pas très honnête dans cet article est de lié la Ve République et l’Europe ensemble. Quand le Général De Gaulle en 1958 à proposé la Constitution de la Ve République aux français il avait bien dans l’idée d’avoir une France souveraine et indépendante.
    La Construction Européenne a toujours été source de maux pour notre pays, si on regarde l’histoire de la 4e République, elle en est même un sujet qui ne cesse de déstabilisé les gouvernements successifs et bien entendu j’ajoute à cela la question coloniale (une autre cause essentielle).
    Dès le début on voit que les européistes convaincu n’arrête pas de nous les briser sur la question européenne.

    Le Général De Gaulle était bien embêté par cette question européenne mais les anciens du MRP n’ont jamais cessé de lui résister. Je pense qu’il faut aujourd’hui quelqu’un qui aille plus loin et qui met un point final et une fois pour toute à cette histoire de construction européenne qui n’est qu’une utopie. Une utopie qui nous mène droit à la catastrophe.

    Le reste, c’est que tant que nous ne romprons pas avec l’Union Européenne parce que c’est par là qu’il faut commencer comment romprons nous avec la Ve République ? La Constitution modifiée par nos élites arrangent bien l’Union Européenne en ce moment. Ensuite, que dire.... si on fais une VIe République, cela ne règlera pas les problèmes. Si on parle de Mélenchon car c’est lui qui propose ce genre de chose, il ne fera jamais de nettoyage dans les milieux politiques.
    Ce sont ses amis bien que les autres me diront que non. Il est convaincu qu’il faut sauver l’Union Européenne comme il est convaincu qu’on peut sauver un mort de son cancer. Il est trop tard pour ça et les événements dans quelques mois le montreront.
    Que ce soit par le départ des britanniques ou par l’effondrement de l’euro, ce sera comme un jeu de domino, le reste suivra nécessairement. Je suis convaincu que c’est l’euro qui mènera à l’effondrement de l’U.E.



  • Alter 13 mars 2017 21:59

    Concernant l’UPR et la présence de Monsieur Asselineau dans les médias et je pense que c’est pas le seul dans le cas. Il n’y avait pas accès aux grands médias et tant qu’il ne passait pas l’épreuve des 500 parrainages pour se présenter à l’élection présidentielle ils pouvaient lui bloquer l’accès.
    Après je vais être plus large que l’UPR, en prenant les économistes cités dans l’article : aucun ne passe dans les médias et d’ailleurs aucune émission de télévision française ne parle d’eux.
    Si ils passent François Asselineau dans les médias c’est parce que légalement ils sont obligés de le faire et ne croyez pas que BFM TV ait eut envie de le voir et c’est bien le contraire. Aucun grand médias ne voulait réellement le voir.

    En ce qui concerne le sujet de l’article, disons que c’est une croyance bien ancrée. Depuis l’arrivé de l’euro, je n’ai pas le souvenir que les médias aient parlé d’une seule fois de l’échec de l’euro en tant que monnaie commune. Il y a eu pendant des années un silence religieux des gourou de l’Union Européenne sur l’Euro et la sortie de leur grande secte totalitaire. Quant au premier signe facheux d’une apocalypse prévisible, leur secte a commencé à montrer des signes d’effondrement ils ont martelés que la sortie de l’euro était impossible voire aller provoquer la plus grande apocalypse jamais connu sur terre.

    Les français ont le cerveau ramolli, je vous donne un exemple : j’ai plus de télévision chez moi depuis 4 ans et tout le monde me demande comment je fais pour vivre. Une fois je suis invité chez une personne à regarder la télévision et c’était pour les primaires de la gauche. Moi la télévision m’intéresser pas vraiment. Alors j’ai regardé les réactions de la personnes : il était impossible de lui parler, de discuter avec, de lui expliquer quoi que ce soit. Elle bloquait à peu prêt sur tout ce que je lui disait car les grands prophète du dieu finance mondiale était en train de causer et de lui laver le cerveau.

    J’aime beaucoup mes compatriotes, mais je pense et je suis de ceux qui disent qu’ils sont aussi responsable de leur situation. Je pense que c’est parfois de la paresse intellectuelle et je pense (car je suis comme ça aussi parfois) que fermer les yeux sur la réalité et vivre dans sa petite bulle tous les jours (où tout va dans le meilleur des monde) tel Candide c’est plus facile.
    L’euro est destiné à s’effondrer, seulement, les gens de Bruxelles et leur amis banquier veulent en profiter un max. On peut espérer le secours d’un autre pays mais j’ose quand même espéré que les français ne serait-ce que par fierté se réveillent.

    Perso je m’enfiche un peu de ce monde, j’en attends rien, c’est pas pour moi, pas pour un parti politique que je fais ça, pas pour un homme.... par contre je veux pas offrir à la prochaine génération un monde pourrie, celui que les oligarques sont en train de nous pondre. Alors oui il faut continuer à leur expliquer mais si il faut tout s’effondre alors tant pis.



  • Alter 13 mars 2017 15:15

    Cela tombe bien pour François Hollande, un peu avant la campagne officielle de la présidentielle dans un climat qui est je vous assure est au beau fixe en France. C’est ironique je vous rassure.
    Sinon, effectivement on voit la faiblesse de notre gouvernement, de notre Président. Ce n’est pas digne d’un Président de la Ve République qui se doit d’être ferme, sauf que lui est tout le contraire.

    Je ne pense pas que le gouvernement français ait laissé faire par grand soucis de démocratie mais plutôt par peur que Erdogan passe à l’exécution de sa menace. Je ne vous dis pas.... à quelques jours de l’anniversaire de la construction européenne tout le monde sera ravi et heureux de voir un déferlement de migrant sur l’Europe. Il y aura pas mieux pour achevé cette chose qui est déjà en état de mort clinique avancée. Erdogan est en position de force et il sait que l’U.E est en position de faiblesse et qu’elle finira par plier. C’était quoi l’argument déjà pour qu’on soit dans l’UE ? Tous ensemble on est plus fort ? smiley

    Après peut-être va t-on me dire que l’U.E n’a rien à voir là dedans... je le pense pas. La Turquie peut se comporter ainsi parce qu’elle en a les moyens et on leur a donner ces moyens (c’est bien la guerre en Syrie), parce que c’est un état-nation souverain.... et que sa position géographique lui permets de faire pression sur l’Union Européenne. Les bombes et les armes c’est démodé de nos jours pour faire couler un pays, et U.E on a quelque chose comme l’espace Scheingen, c’est magnifique ! (pas pour nous par contre... la Turquie ne s’en plaindra pas)



  • Alter 12 mars 2017 13:59

    Le problème n’est pas les élections présidentielle mais c’est ce qu’en font les français. Au lieu au final de réapproprier les élections, les français pensent que si ils s’abstiennent alors tout ira bien mieux.
    Il est vrai que l’oligarchie en face a instrumentalisé les élections à son avantage mais c’est surtout parce qu’ils ont compris que :

    - Les abstentionnistes étaient une aubaine pour eux.
    - La peur irrationnelle des français face à l’arrivée de « l’extrême-droite » leur serait utile.
    - Et le soit-disant vote contestataire leur serait profitable. Et je reviens sur les notions de vote pour le moins pire (c’est reconnaître simplement qu’il n y a pas un pour rattraper l’autre) , ou le vote utile.
    On a fais comprendre au français que voter pour son intérêt c’était mal, voter pour ses idées c’était mal et que de toute façon dans le monde d’aujourd’hui c’est impossible. Ainsi, les français vont aux élections avec une croyance et sont déçu car cette croyance ne porte jamais les fruits de ses promesses. Depuis quand un mensonge doit-il voir ses promesses réalisé ? Du mensonge, on tire le mensonge. D’une source polluée, on aura de l’eau polluée c’est ce qu’enseigne la nature elle-même.

    Il reste un problème, on nous sert le FN comme la seule alternative nationale possible. Pour ma part suffit un peu de faire de « sociologie » de ce parti. On se plaint que les députés choisissent des membres de leur propre famille pour travailler. Que penser d’un parti où les personnes ont exactement les mêmes pratiques et où en plus la tête de ce même parti est tenu par la même famille ?
    Que penser donc, quand on retrouve les mêmes pratiques de gestion des biens publics que chez les amis du PS, des Républicains ?
    Pour moi, le FN est autant un parti Ripoublicain que les autres. Est-ce que les français ont perdu tout sens moral ? Parce que ne vous y trompé pas, si le bon sens ne revient pas aux français pour ses élections alors ils auront les dirigeants qu’ils méritent.
    Après Je sais que cette « moralisation » a été portée et discréditée par François Bayrou mais je pense qu’on reconnaît l’arbre à ses fruits non ?

    L’abstention par nature n’apporte rien non plus. Je pense que les élites ont bien compris tout cela et ils comptent sur l’abstention pour rester au pouvoir. Et sans me faire prophète mais pour faire la même analyse depuis quelques années : vous serez toujours déçu et insatisfait.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité