• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Analis

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 536 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Analis 12 mai 17:51

    @Massada
    sioniste : « je veux récupérer mes terres volés par les conquêtes musulmanes »
    pour votre info l’Islam n’est pas né sur cette terre, il a été imposé par l’épée dans cette région par des colons arabes. Alors les colonisateurs musulmans dehors .....
    Ah oui comme vous etes très ignorant de l’histoire d’Israel, sachez que ce sont des juifs athées qui ont fondé Israel. Alors vos histoire de dieu, vous pouvez vous les mettre ... vous savez où

    Mais s’ils étaient athées, alors ils n’étaient plus juifs...

    Je chipote, ce qui ne veut pas dire que la remarque ne soit pas pertinente. Mais je remarque que vous vous référez tantôt à la légitimité religieuse, tantôt à la « sioniste athée » selon ce qui vous chante. Pas très sérieux. Il reste que la seule identité « culturelle » que l’on peut assigner au fait d’être juif, c’est l’affiliation religieuse. Et que la seule « légitimation », aussi biaisée et extravagante soit-elle, que l’on peut trouver à la présence sioniste et donc israélienne en Palestine, c’est la religion par le biais du texte biblique (ou plutôt de la Torah).

    De toute façon, essayer de justifier la possession de la Palestine par des royaumes vieux de plus de deux mille ans, c’est du délire.



  • Analis 28 avril 22:48

    @Christian Labrune
    Tous les antisémites ne sont pas antisionistes, mais tous les antisionistes sont antisémites.

    En fait, ce sont les anti-antisionistes qui sont antisémites. Donc, comme vous êtres un anti-antisioniste...



  • Analis 28 avril 22:40

    @Christian Labrune
    Ces guerres ne sont pas des guerres d’agression, mais des guerres de défense face à un ennemi qui se proposait, en 67 comme en 48, de « foutre à la mer les Juifs ».

    Toujours égal à vous même, Christian Labrune. C’est vrai, en 1948, c’était une guerre défensive de la part des Israéliens, quand ces immigrés/envahisseurs juifs venaient accaparer la terre des indigènes, ces derniers n’avaient qu’à se laisser faire, les salauds ! De même, les colons blancs aux USA et les Tuniques Bleues ne faisaient que se défendre contre les Peaux-Rouges, c’était un vrai scandale que ceux-ci n’aient pas accepté de se laisser dépouiller et massacrer par ces êtres supérieurs en droit comme par nature. Pareil pour les aborigènes australiens, les colons qui les exterminaient ne faisaient que se protéger de ces sauvages qui ne voulaient pas leur laisser la place. Ou pour les indigènes algériens qui avaient le culot de résister aux armées de surhommes français qui venaient noblement leur prendre leur pays, pour les noirs sud-africains qui osaient refuser que les Boers viennent s’implanter chez eux en les en chassant, pour les Bantous zimbabwéens qui ont l’audace de ne toujours pas accepter de s’être fait voler leurs propriétés par les colonisateurs blancs, etc...

    Bref, vous êtes encore et toujours un raciste, colonialiste, expansioniste, impérialiste et tout le toutim, qui croit que vous et votre race êtes supérieurs aux pauvres sauvages qui parsèment le reste de la planète et ont le malheur d’en priver la présence de votre grande civilisation blanche si pure et si parfaite, raison parfaite de l’en débarasser, de cette pourriture impure. Évidemment, votre idéologie nauséabonde vous mène à faire des erreurs historiques, comme lorsque vous dites que les sionistes avaient déclaré l’indépendance d’Israël conformément à la résolution de l’ONU, alors qu’ils ne l’ont jamais accepté, parce qu’ils voulaient un territoire encore plus grand que celui déjà excessif (dans son étendue démographique comme dans son existence même) que la résolution leur accordait. Ou comme lorsque vous affirmez que les arabes voulaient rejeter les juifs à la mer et en purifier la Palestine, alors qu’en réalité ils avaient accepté que les immigrés juifs déjà installés restent, mais qu’ils devaient s’assimiler à la population locale sans perturber la vie sociale et politique. Acceptation déjà très généreuse, alors qu’ils n’étaient que des migrants, dépourvus de tous droits légitimes autre que ceux auxquels ont droit les immigrés dans un pays où ils s’installent. Mais comme tous les envahisseurs d’inspiration nazifiante, les sionistes considéraient qu’ils avaient les droits de violer impunément les populations envahies. Idéologie qu’on retrouve dans votre approbation de l’agression contre la Syrie.



  • Analis 28 avril 11:16

    Doit-on dire « seulement trente-cinquième » ? Une tell expression suppose que ce classement n’est pas terrible, alors qu’en réalité il est encore trop favorable. Je note d’ailleurs que ce classement de la France s’est un peu amélioré, parce qu’il y a quelques années elle était à la 38ème place. Qu’est-ce qui peut justifier une telle montée, alors que la presse française est toujours aussi truqueuse et menteuse à grande échelle, comme on a encore pu le voir au sujet du traitement de l’attaque chimique sous faux drapeau en Syrie ? Comme cela avait déjà été le cas il y a un an ? Et comme on le voit en général au sujet du traitement de tout ce qui se passe en Syrie, comme en Libye, en Irak, mais aussi en Ukraine. Et si les USA de Trump s’améliorent pareillement un peu, là encore on ne discerne pas les raisons objectives qui justifieraient cette amélioration, fût-elle si faible.

    Et Reporters Sans Frontières se discrédite en donnant dans la même propagande, en acclamant la grotesque désinformation incarnée par les Casques Blancs. Et en reprenant le couplet traditionnel sur l’extension des réseaux d’information russes, assimilés sans nuances à de la désinformation du Kremlin, alors qu’ils ne disent rien de semblable, non seulement au sujet de ce qu’ils ne seraient alors qu’une réponse aux réseaux bien établis depuis longtemps de propagande de l’Occident, et pas davantage au sujet de leurs extensions récentes (car ils semblent considérer qu’ils ne déversent encore pas assez d’immondices), tels que France 24, média d’État français auquel tout ce que l’on peut dire à propos de Sputnik ou RT s’applique à priori parfaitement. Bon, d’un autre côté, ce que l’on peut aussi en retirer, c’est que même une organisation mainstream comme RSF, intégrée au Système, est obligée de reconnaître que tout ne va pas si bien dans ces soit-disant bastions de la « démocratie » et de la "liberté de la presse" que sont France, USA et Grande-Bretagne.



  • Analis 23 mars 16:11

    @Christian Labrune

    C’est bien Christian Labrune, en fait, vous avez complètement reconnu que la seule « légitimité » d’Israël est de nature coloniale et colonialiste. S’il n’y a jamais eu le moindre mandat anglais en Palestine, mais uniquement un de britannique, tous les actes ayant mené à la création d’Israël, que ce soit la mise en place d’une immigration juive de masse menant à la présence d’une population juive importante, mais non indigène, la mise en place d’instances dirigeantes juives, le soutien à leurs revendications d’indépendance, tout est le fait de la politique coloniale de l’occupant britannique. Il n’y a donc aucune autre légitimité que le droit de l’occupant derrière la présence d’une communauté juive sioniste en Palestine, occupant décidant du sort des populations indigènes sans se préoccuper de leur volonté, comme le feraient par la suite les populations non-indigènes qui allaient prendre la suite. Comme en Afrique Noire et du Nord, en Indochine, un peu partout en Amérique, comme en Europe dans les territoires occupés par les Allemands durant la seconde guerre mondiale. Une attitude qui serait reprise par une assemblée raciste, celle de l’ONU à ses origines, un club blanc et colonialiste. Et comme allait le faire la communauté immigrée, et non indigène et donc non légitime, que ces occupants colonialistes avaient mise en place. Tout cela, c’est le résultat d’une idéologie raciste, opposée aux droits humains, considérant les peuples non blancs comme une quantitée négligeable. Parler de droit international en l’occurence est une plaisanterie. Il s’agissait juste de celui de la race des Seigneurs. Rappelons que c’était la même ONU qui prétendait légitimer les mandats coloniaux en Afrique, ainsi celui de l’Afrique du Sud raciste (grand ami d’Israël) sur la Namibie.

    Dans ces conditions, il était normal que les États arabes refusent la résolution sur le partage de la Palestine. Résolution que les sionistes ou israéliens, quel que soit le nom qu’on leur donnait, avaient eux aussi rejetée, d’ailleurs, car ils n’étaient toujours pas contents des faveurs exorbitantes qu’on leur faisait. Les sionistes sont des ingrats, il faut toujours avoir cela à l’esprit. Le problème d’Israël, c’est d’être né de ces entrailles putrides, et non seulement de n’avoir jamais essayé de s’extraire de cet arrière-plan nauséabond,

    Remettons aussi à leur place quelques-unes de vos fadaises négationnistes : non, Israël n’a pas été victime d’une tentative de génocide en 1967, au contraire il a lancé une agression sur les pays voisins dans le but de s’emparer d’encore plus de territoires. Oui, aussi il a essayé de s’accaparer une partie de l’Égypte, et n’a renoncé que parce que l’armée égyptienne lui avait fait peur en 1973. Ensuite, non, les Palestiniens ne s’étaient pas fait accorder par l’ONU un État en 1947, celle-ci semblait considérer que le mandat britannique continuait de s’y appliquer, avant peut-être d’être transférée à la Jordanie.

    De toute façon, cette considération s’efface devant le fait incontournable que cette population indigène était la seule à bénéficier du droit à l’auto-détermination, et que l’absence d’un État palestinien antérieur, et même le non-désir probable de cette communauté de ne pas s’en doter mais de rejoindre un État arabe indépendant plus vaste, ne diminuent en rien sa légitimité à choisir son sort.

    En fait, de ne pas lui accorder ce droit qui serait accordé dans ces conditions n’importe quel peuple blanc, et de considérer qu’il doit s’effacer de façon aberrante devant celui d’une communauté immigrée, contre toute logique et toute intelligence, fait de vous très clairement un raciste.

    @l’auteur de l’article :

    Même si j’accepte maintenant l’existence d’Israël, cela ne fait pas de moi pour autant un sioniste. Il s’agit simplement d’accepter le fait accompli, qui ne peut pas plus être changé que l’expulsion de millions de polonais par les soviétiques en 1944, ou l’occupation par des colons écossais d’une partie de l’Irlande du Nord. Mais cela ne veut pas dire que l’idéologie qui a présidé à ce crime contre l’humanité doit être acceptée, d’autant qu’elle est succeptible de commettre d’autres crimes de masse, comme elle le fait en ce moment en Syrie et au Liban.

    De toute façon, c’est là qu’il convient de rappeler que le sionisme est par lui-même une doctrine littéralement anti-sémite. Et que l’anti-antisionisme des BHL, Glucksman et cie relève de l’antisémitisme pur et simple. Donc, Emmanuel Macron et Édouard Philippe se révèlent être des antisémites.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès