• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Bernard Conte

Bernard Conte

Economiste au Laboratoire : Les Afriques dans le Monde (LAM) ex-CEAN, IEP de Bordeaux
Ouvrage :http://blog-conte.blogspot.com/2015/07/la-tiers-mondialisation-1.html
Mon blogue : http://blog-conte.blogspot.com/

Tableau de bord

  • Premier article le 30/05/2006
  • Modérateur depuis le 03/08/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 33 59 1139
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 6 4 2
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Bernard Conte Bernard Conte 8 mai 09:26

    Bonjour, Je crois que chacun a pu s’exprimer. Mon article succin est une sorte de billet d’humeur qui ne vise pas l’exhaustivité. Dans les 3 liens en fin de texte j’ai été plus précis.

    Concernant la crise du corona, elle est notamment instrumentalisée pour mettre en lumière les défaillances, l’incapacité, la corruption, l’égoïsme des États et de l’Europe.

    Ils vont nous dire que pour répondre à de telles crises, il faut dépasser les « blocages » institutionnels existants par une coopération, une coordination, un gouvernement mondial.

    Ceux qui croient à un retour aux Etats-nations sont des naïfs ou des complices



  • Bernard Conte Bernard Conte 8 mai 09:03

    @Legestr glaz

    bonjour où peut-on trouver les stats de 2017 ?



  • Bernard Conte Bernard Conte 19 avril 18:53

    @Fergus

    merci Fergus... pour le bénévolat c’est tout à fait vrai... En fait j’ai rajouté ce texte : L’impact sur le bénévolat

    « En 2016, 63% des Français indiquent donner du temps [gratuitement] ou l’avoir déjà fait ! », « tous cadres d’engagement confondus ». En effet, cette année-là près de 20,5 millions de personnes ont donné du temps à travers le bénévolat associatif (13,197 millions), le bénévolat dans d’autres organisations (4,410 millions) et le bénévolat direct ou informel (8,302 millions) . Le bénévolat touche une part importante de la population et il s’exerce dans de nombreux domaines.

    En 2016, il représentait une part significative des ressources humaines dans une large palette de secteurs : social caritatif (27%), sport (24%), loisirs (21%), jeunesse éducation populaire (18%), culture (17%), environnement (9%), santé, recherche médicale, aide aux malades (8%), solidarité internationale (7%), formation, emploi, insertion économique (7%), autres (16%) .

    Concernant les associations qui mobilisent la majeure part des bénévoles, le pic d’adhésion se situe entre 55 et 75 ans . Plus précisément, le nombre de bénévoles associatifs de 65 à 85 ans était de 35 % en 2016 . Il apparaît que le fonctionnement de nombreux secteurs est tributaire du bénévolat dont les seniors représentent une large part des effectifs. La poursuite du confinement de cette population désorganiserait voire paralyserait de nombreuses activités nécessaires à la vie sociale.

    notes : La France bénévole en 2016, http://www.recherches-solidarites.org/media/uploads/la-france-benevole-2016.pdf consulté le 19/04/2020. La somme des personnes bénévoles engagées dans des cadres différents est supérieure au total de 20,5 millions en raison des engagements pluriels. Les pourcentages concernent le « taux d’engagement » : « cette notion, utilisée couramment par France Bénévolat, est le pourcentage de personnes qui donnent leur temps par rapport à la totalité de la population concernée », L’évolution de l’engagement bénévole associatif en France, de 2010 à 2016, http://www.associations.gouv.fr/IMG/pdf/ENQUETE_Evol_benevolat_associatif_e n_2016_vDEF.pdf Source : http://addes.asso.fr/wp-content/uploads/2018/12/Prouteau_rapport-complet_DEF_janvier-2019.pdf Source : idem note 7.



  • Bernard Conte Bernard Conte 12 décembre 2019 11:00

    @Aimable

    Bonjour, je n’arrive pas à placer ce commentaire dans la rubrique générale… je le poste ici ... Je pense que tous ceux qui le souhaitaient se sont effectivement exprimés et je les remercie de leurs commentaires. Deux remarques conclusives : 1. Le PNUD qui élabore l’IDH est un instrument du système (Institution des Nations-Unies) et il ne peut publier des valeurs décroissantes pour un pays (développé) sous peine de remettre en cause le dogme du néolibéralisme censé apporter le bien-être. Par contre, tout en restant dans ce cadre le PNUD peut jouer sur le classement pour refléter l’évolution des valeurs relatives et c’est ce qui me paraît important à interpréter.

    2. Concernant plus particulièrement le niveau de vie, la France comme l’ensemble de la planète subit, depuis le début des années 1980, un ajustement des structures de la société pour une exploitation augmentée. En effet, les Trente Glorieuses caractérisées par le capitalisme de la séduction ont permis d’imposer l’individualisme et le consumérisme en faisant émerger une classe moyenne. Ce façonnage structurel (la carotte) a ouvert la voie au néolibéralisme débridé (le bâton). Le néolibéralisme a pour but d’étendre le dualisme sociétal (caractéristique du Tiers-Monde) à l’ensemble de la planète au profit des plus riches. Le dualisme sociétal (France : le dualisme des saigneurs : http://blog-conte.blogspot.com/2013/05/france-le-dualisme-des-saigneurs.html ) c’est quelques très riches au sommet de la pyramide, la grande masse paupérisée à la base et une classe moyenne quasi-inexistante parce que progressivement euthanasiée (Néolibéralisme et euthanasie des classes moyennes : http://www.comite-valmy.org/spip.php?article933 ).



  • Bernard Conte Bernard Conte 12 décembre 2019 09:48

    @Samson

    concernant l’exemple grec, en 2010 j’avais écrit ceci : La Grèce préfigure la Tiers-Mondialisation de l’Europe http://cadtm.org/La-Grece-prefigure-la-Tiers

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès