• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Charmord

Avocat allergique à la désinformation et aux abus de pouvoirs. 
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 655 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Charmord 3 août 2011 14:10

    Réaction tardive à cet article, T. Eilée mais j’ai fait des découvertes intéressantes permettant de sérieusement ébranler le crédit des prétendus aveux avec que KSM aurait fait à Yosri Fouda !


    Pour les détails, voir ici. Si tu le souhaites, contacte-moi par MP sur reopen911 ; je pense que tu en es membre même pas si pas actif.

    Bien à toi, Taikée Eilée et un tout grand merci pour ton oeuvre sur ce sujet qui ne risque pas d’étanger notre soif respective d’investigation et de vérité.


  • Charmord 3 août 2011 12:58

    Sissa, sur l’auto-guisage, voir les nombreuses recherches de A. Monaghan :

    Plausibility of 9/11 Aircraft Attacks Generated By GPS-Guided Aircraft Autopilot Systems 

    http://www.journalof911studies.com/volume/2008/AutopilotSystemsMonaghan.pdf

    Et la conséquente bibliographie qui accompagne ces articles.





  • Charmord 3 août 2011 00:41

    Si je puis me permettre, Joelim, ce que tu dis à propos du Pentagone est du plus haut contestable.


    1. Les dégâts sur la façade ne laissent précisément pas entrevoir de chemin pour faire passer les réacteurs... D’ailleurs, il est intéressant de noter que sur la simulation de Purdue, ils n’ont pas modélisé l’impact des réacteurs. Interrogé par un membre de reopen, M. Sozen, auteur de la simulation a répondu que ces moteurs n’aient pas été pris en considération car, selon des témoins fiables, les moteurs se seraient décroché avant l’impact du Boeing...

    Par ailleurs, la subsistance de la maçonnerie, de colonnes et même de vitres fussent-elles renforcés a pour corrollaire que l’avion a pour corrolaire qu’une multitude de débris a du se trouver en dehors devant la façade. Or, aucun débris n’a jamais été authentifié comme on serait en droit de l’attendre d’une enquête... Les rares clichés sont apparus très tarrivement après l’affaire Meyssan, pour lui clore le bec mais elles ne prouvent absolument rien !

    2. Il ne s’agit effectivement pas de promouvoir une théorie alternative pour le Pentagone puisque le manque d’élements probants rejaillit tout naturellement sur la difficulté de l’établir avec un tant soi peu de sérieux. Compte tenu de cette impossibilité, le rasoir d’Ockham est sans application pratique.

    3. Je ne comprends pas ton explication de la trace ronde. Or, cet élément est un véritable talon d’Achille de la théorie officielle. J’ai encore pu m’en rendre compte lors d’une discussion récente avec des debunkers.

    4. Il est plus important de noter la faiblesse des indices et plus encore des preuves que le Boeing AA77 se soit crashé dans le Pentagone que de noter le manque d’indices de son caractère fictif. Car c’est faire une bienveillante concession à la théorie officielle que de lui accorder cette préséance basée sur on ne sait quel facteur.

    Bien à toi et merci pour ton article intéressant.


  • Charmord 2 août 2011 00:34

    citoyenrené,


    C’est une certitude qu’Andromeda ne croit pas un traître mot de toutes les insanités qu’il débite à longueur de post et qu’il a décidé pour une raison que seul lui connaît avec certitude de désinformer la population, pour conforter le mythe.

    En voici quelques preuves : Après avoir admis sur son forum de prédilection que les explications foireuses de debunker de base pour expliquer les nombreux témoignages d’explosions (à savoir transformateurs, photocopieuses - sisi -, coups de feu, bruit des corps qui tombent, ...)ne peuvent à tout le moins pas s’appliquer aux immenses explosions qui ont retenti dans la tour Sud juste avant qu’elle parte en fumée, selon divers témoignages de pompiers, journalistes et occupants), l’intéressé va continuer à marteller ses liens vers des vidéos où ces explications sont exposées, alors qu’il en a admis précédemment la non pertinence (et pour cause...), à tout le moins pour ce cas précis, dans lequel, faut-il le rappeler, une des grosses explosions a entraîné un effondrement localisé au niveau des lobby, piégeant les pompiers, policiers et secouristes qui s’y trouvaient.

    De même, Andromeda a toujours soutenu comme le Nist que la première série d’explosions ressenties dans les sous-sols de la tour Nord au moment du premier crash était l’ascenseur car 50 qui s’était écrasé au sous-sol. Il se fondait pour cela sur le rapport du Nist. 

    Or, il s’avère que cette explication est complètement délirante puisque les deux seuls occupants de cet ascenseur ont survécu avec des blessures légères grâce aux freins d’ascenseur, ce qui eut été impossible si l’ascenseur s’était fracassé après avoir avait chuté sur 15 étages évidemment, et qu’en outre ces occupants ont clairement affirmé avoir expérimenté des grosses explosions...

    Donc, exist le car 50. Mais, qu’à cela ne tienne n’écoutant que sa mystérieuse pulsion désinbformative, Andromeda va nous concocter en deux temps trois mouvements une vidéo où il va nous expliquer qu’en fait c’était pas l’ascenseur 50 mais d’autres ascenseurs qui se sont écrasés au lobbies et aux sous-sols de cette tour, s’écartant du Nist et invoquant des témoignages que le Nist n’a visiblement pas aperçu non plus mais qu’il s’abstient évidemment d’identifier. 

    Il met insistance particulière sur l’ascenseur 6 (qui traversait toutes les tours, comme le 50 et le 7) et affirme avec beaucoup d’aplomb que ce serait cet ascenseur qui aurait provoqué les dégâts causés par les explosions décrites par de nombreux témoins, dont W. Rodriguez. 

    Mais le problème là encore, c’est que selon le rapport du Nist, l’ascenseur 6, tout comme le 7, était hors service et en maintenance le jour des attentats si bien que rien n’indique qu’il ait plongé et même, tout indique le contraire tant il est évident que les ascenseurs immobilisés le sont dans le bas des tours !

    Un troisième exemple est particulièrement cocasse pour terminer en « feux d’artifices » ! 

    Pour démontrer que les incendies sont couramment accompagnés de bruits d’explosions tels que décrits par de très nombreux témoins, notre ami Andromeda renvoie à une vidéo de l’incendie ayant ravagé la tour de Shangai CCTV où l’on entend des saccades d’exposions séches et très rapprochées. 

    Or que constate-je, après une petite recherche, selon wikipedia et d’autres sources, il y avait du matériel pyrotechnique qui a pris feu dans la tour, outre qu’au moment de l’incendie, on fêtait le nouvel an chinois ce qui fait que cela pétait de partout. Bien-sûr, on pourrait se dire que c’est juste une erreur mais le problème que dans chaque phrase d’Andromeda, dans chaque vidéo qu’il cite ou traduit, il y a une moyenne d’une contrevérité par phrase.

    Alors, tout cela pour dire qu’affectivement citoyenrené, il est très peu vraisemblable que notre ami Andromède ignore le caractère de désinbformation de ce qu’il propage. Dans ce cas particulier, tout comme dans celui de François, on peut parler d’une volonté dépourvue de toute ambiguité d’enfumer son monde, en y consacrant l’énergie et les techniques bien éprouvées s’il le faut !!!


  • Charmord 1er août 2011 23:59

    François, est-ce de ce message-ci que tu veux parler ?

    « François, l’indétectable troll nourri à l’EPO désinformante, fait probablement partie de ces debunkers qui passent une grande partie de leur journée à dire que les truthers sont bons bons pour l’asile psychiatrique, qu’ils brodent sur du vent et que leur mouvement est voué à une mort prochaine certaine, dans l’indifférence de chacun, sans s’apercevoir de la contradiction patente que cela que constitue. Irais-je passer le plus clair de mon temps sur des forum qui nourrissent la croyance que Elvis a été emporté par les martiens ? Non, je ne pense pas.

    François, l’indétectable troll, intervient sur divers forums et blogs où l’on élève des critiques contre les thèses proférées par sa charismatique idole J. Quirant, dont il possède une photo dédicacée de son intervention aux Facultés politiques de Lyon, mémorable pour certains mais vraisemblablement, pas pour les mêmes raisons. 

    Il porte alors des attaques personnelles contre le truthers, utilise un langage ordurier, parle pour ne rien dire, répète 80 fois les mêmes choses avec une préférence pour tout ce qui est hors sujet. Ce qu’il aime par dessus tout, c’est utiliser les prénoms et pseudos de ses contradicteurs envers lesquels il voue une haine féroce, allant parfois, jusqu’à fouiller dans leur vie personnelle et dévoiler des éléments inaccessibles au public, comme les seconds prénoms civils, histoire de montrer à l’intéressé que certes, il se fout complètement de ses théories à la noix qui n’emportent l’adhésion de personne et qui sentent le sapin, mais que la vie personnelle de cette personne, c’est cela vraiment qui l’intéresse. Comme Gonzague, en son temps, tiens !

    François n’est pas François. François est une ordure, un paradoxe monté sur ressort, un être profondément grotesque qui fait bien de se dissimuler sous trente six pseudos et d’utiliser une adresse ip indétectable car, le joue où le vent dont il ne cesse de faire état aura tourné et l’aura emporté... Dieu sait ce qu’il adviendra de la vermine dans son genre. »


    Je n’en retranche pas un mot.
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité