• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Dudule

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 681 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Dudule 24 mars 19:19

    Vous avez vraiment envi de participer à ce genre de réunion on dirait.

    Il s’agissait juste d’un groupe de parole, pas d’une manifestation sur la voie publique.



  • Dudule 24 mars 18:03

    Très bon article.

    C’est toujours le même procédé : montrer du doigt une partie de la population, monter en épingle des questions mineures pour faire oublier l’essentiel : la paupérisation d’une part de plus en plus grande du pays, associée à l’augmentation des inégalités et des injustices provoquée par la politique de Macron.

    Il s’agissait juste d’un groupe de paroles sur le racisme, réservé à ceux qui le subisse, comme ça c’est toujours fait par les féministes, par exemple. C’est complètement anodin. La réaction disproportionnée à ce non-événement est évidemment orchestrée par la macronie. Pas besoin de s’agiter comme des diables dans un bénitier.

    Il est vrai que les positions souvent sociétales de l’UNEF m’énervent, mais c’est le problème des étudiants, et je ne suis plus étudiant depuis longtemps. Franchement, qu’ils se débrouillent, c’est eux qui votent aux élections syndicales. Pas de quoi en faire tout un fromage.



  • Dudule 7 janvier 21:07

    C’est curieux que peu de gens se pose la question de savoir ce que fait Assange dans un prison de haute sécurité ?

    C’est proprement incroyable qu’il soit incarcéré dans ces conditions, alors que les charges retenues contre lui ont été invalidées, ou, si vraiment on veut couper les cheveux en quatre, sont vraiment très légères. Parce que la seule chose que peut reprocher la justice britannique à Assange, c’est de ne pas s’être présenté à une convocation, pour des faits mineurs (et, on le sait aujourd’hui, inventés).

    C’est tout. Et il est en prison de haute sécurité... Avec des autorisations de visites très limités, etc.



  • Dudule 30 décembre 2020 12:04

    Cette affiche est trompeuse. Elles mélange des gens qui ont quitté la FI pour des raisons très diverses, allant de la divergence idéologique à la frustration de ne pas avoir pu obtenir une « bonne place », et des cas pour le moins douteux comme Guénolé. Je ne me souvient plus de son nom, mais j’imagine qu’on y trouve aussi le sous-marin du Front Familial qui s’était infiltré pour semer la zizanie.

    Un parti un peu à gauche de la gauche entraine forcément des divergences idéologiques. C’est consubstantiel à la gauche ce genre de choses. La droite à moins de problèmes dans ce domaine. Il y a toujours des « plus à gauche que moi tu meurs », et d’autres effrayés par des opinions qu’ils jugent trop radicaux.

    C’est même curieux que l’on ait trouvé si peu de noms, et que l’on soit obliger d’y mélanger des torchons et des serviettes pour faire bonne mesure.

    Cette volonté de « Mélenchon bashing » permanent, par des gens qui en plus le considère comme politiquement mort (on se demande donc bien pourquoi, ils se donne la peine de le faire...) me fatigue.

    Le titre est amusant, sachant votre grande dévotion pour le Grand Gourou Cosmoplanétaire que le monde entier nous envie...

    La citation de Tsirpas est amusante aussi. Voilà un homme presque unanimement conspuer pour avoir trahi, et dont les paroles deviennent subitement intéressante lorsqu’il parle contre Mélenchon.



  • Dudule 20 décembre 2019 13:40

    Bon, je sais bien que vous n’entendez que ce que vous voulez bien entendre, mais le programme de la FI n’est pas de rester dans l’UE.

    Mélenchon n’a jamais dit qu’il était contre le Brexit, je ne sais pas où vous avez péchez ça. Mélenchon respecte la volonté populaire, quelle qu’elle soit. Il n’est ni pour, ni contre, les Britanniques ont décidé, point.

    Le programme de la FI est d’appliquer son programme, avec ou sans l’UE. L’UE n’est pas une fin en soit.

    Mélenchon n’est pas contre le Brexit, il commente, et il juge simplement que c’est une mauvaise stratégie, mise en œuvre pour de mauvaises raisons. Il est parfaitement claire que Johnson et les conservateurs ne réalisent pas le Brexit pour augmenter les salaires et le droits des travailleurs britanniques, vous ne pensez pas ?

    Et c’est une mauvaise stratégie parce que c’est un dernier recours. C’est une menace que l’on peut utiliser pour obtenir beaucoup. On ne grille pas toutes ses cartouches en tirant en l’air avant même que la bataille ne commence. En ce qui concerne le Frexit, c’est l’arme atomique, le Frexit est la destruction pure et simple de l’UE (ce que n’est pas le Brexit, les godons ayant toujours eu un pied dedans, un pied dehors, même si ça fait mal au c.l de l’UE). C’est un donc un excellent levier de négociation.

    C’est beaucoup plus claire que ce qu’en dit Asselineau, qui demande la sortie de l’UE, mais on ne sait pas pour quel programme, ni dans quel cadre. Et sachant qu’il a traîné ses guêtres autour de Pasqua et Tibéri, entre autres, ce programme risque de ne pas me plaire.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité