• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Fab81

Passionné de politique, je souhaite, comme l'affichait naguère le PS " mettre le réformisme au service des espérances révolutionnaires". Socialiste, je l'ai été. Je le suis toujours, en somme. Mais constatant que le parti de Jaurès est devenu celui de Pascal Lamy, je place aujourd'hui mes espérances en le Front de Gauche. Honnies des bien-pensants, les espérances passionnantes du socialisme de Chavez de Correa et de Morales sont sources d'inspiration et non d'imitation aveugle.
Mon socialisme est transformation radicale, mais pacifique.
Contre la tentation groupusculaire et le phantasme des minorités agissantes, il entend convaincre une majorité que le règne de l'oligarchie financière, le triomphe de l'égoïsme et l'assèchement de la démocratie ne sont pas une fatalité.
Mon socialisme conçoit le pouvoir comme un moyen et non une fin. Il entend conjuguer vocation parlementaire et action du mouvement social, et se défie de l'activisme brouillon.
Mon socialisme est résolument laïc, contre le venin du repli sur soi et du communautarisme, pour que jamais ne prévale la loi du clan, de la tribu ou du groupe sur celle de la République.
Mon socialisme est espérance et non rancoeur.
Mon socialisme n'est pas apostolat, et je pourrais vous entretenir de tant de mes loisirs...

Tableau de bord

  • Premier article le 22/11/2012
  • Modérateur depuis le 31/05/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 18 312 735
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 229 141 88
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Fab81 25 septembre 2014 14:39

    N’oublions pas qu’il s’agit avant tout d’une émission de divertissement. Les émissions qui se veulent d’information ou de débat sont déjà loin d’être irréprochables, mais chez Ruquier, forcément... On peut choisir d’y participer tout de même, c’est un choix. Mais alors, on doit savoir à quoi s’attendre ! Reste à savoir si tous les politiques qui y passent sont également malmenés, ou s’ils ont leur têtes de turc. Je n’ai pas d’avis sur la question, ne regardant pas ce type d’émissions (et ça ne me manque pas !).



  • Fab81 25 septembre 2014 12:16

    S’agissant de décalage entre les paroles et les actes, on pourrait aussi pointer la collusion entre PS, UMP et UDI au parlement européen. Mais cela revient presque à enfoncer des portes ouvertes, surtout pour les lecteurs d’Agoravox. En revanche, le double langage du FN est hélas moins connu, et mérite d’être pointé.
    La posture « neutre » du FN sur la question palestinienne cache de profondes divisions. La vieille garde est traditionnellement « pro-palestinienne », pas forcément pour des raisons très avouables...
    Inversement, certains amis de Marine Le Pen sont très pro- israéliens, intéressés qu’ils sont par le glissement vers la droite dure des juifs de France.
    En attendant, on a là un parti qui défend la LDJ -groupuscule violent de l’extrême-droite ultra-sioniste-... et dont le patriarche est le parrain d’un enfant de Dieudonné, philosémite bien connu... Belle performance ! smiley



  • Fab81 25 septembre 2014 12:03

    « Jamais la gauche ou le centre n’accepteront de voter pour elle ou de s’abstenir en cas de présence au second tour. »

    Ne croyez surtout pas cela ! Pour ma part, je peux vous assurer que je voterais blanc si c’est le Pen contre Sarkozy, et beaucoup d’autres à gauche adopteront le même position de neutralité.



  • Fab81 23 septembre 2014 18:28

    Tout cela est fort bien dit. Il ne reste plus qu’à aller l’expliquer à vos amis de DLR, dont un certain nombre fricotent encore avec cette même UMP...



  • Fab81 12 septembre 2014 17:15

    Le néo-libéralisme serait donc du côté des indépendantistes écossais plus que de la brochette de Westminster ? J’ai vraiment du mal à y croire. Je suis d’une façon générale très hostile aux régionalismes, pour les raisons déjà évoquées dans l’article. Mais je suis prêt à faire une exception pour les écossais. Le Royaume-Uni, tous gouvernements confondus, est toujours en première ligne pour réduire l’Europe à l’état d’une vaste jungle où règnent les lois du capitalisme financier le plus sauvage, complètement vassalisée par les Etats-Unis. Que ce pays puisse se retrouver affaibli, entre nous, je ne m’en plaindrais pas...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité