• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

fifilafiloche

fifilafiloche

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 638 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • fifilafiloche fifilafiloche 19 mai 2011 00:05

    Vous avez été victime d’un violeur, d’autres ont été victimes de diffamateurs, et l’émotion que provoque la campagne de calomnie contre Strauss Kahn réveille des douleurs comparables aux vôtres.


    Je peux comparer ces douleurs, car je suis passé par ces deux expériences : viol de l’intégrité physique et viol de l’intégrité morale.

    1/ Chef scout séminariste pédophile : si l’acte n’a pas été jusque la pénétration, la proposition de se masturber dans sa chambre de séminaire etait très desorientante pour un adolescent de 15 ans. Tout comme vous, je suis tombé sur l’incompréhension de la famille, j’ai été exclu pour avoir révélé l’acte à la troupe et je me suis interrogé sur ce qui avait attiré chez moi l’attention du pédophile. Il en est resté le même écoeurement et sentiment de solitude.

    2/ Lutte de pouvoir et accusation diffamante : afin d’installer sa femme à un poste où elle n’était pas compétente, un co gérant a utilisé la rumeur pour provoquer mon départ. Lorsque j’ai été averti du projet, je n’arrivais pas à y croire, tant les accusations étaient grossières et incohérentes...et pourtant terriblement efficaces. La rumeur s’est propagée comme un incendie en été, incontrôlable, devastatrice et a produit son effet. 7 ans plus tard, le couple était chassé et poursuivi pour fraudes comptables et dissimulations.

    Les douleurs sont elles comparables ?

     Dans le cas de l’attentat à la pudeur, la haine est reportable sur l’auteur, la réserve de la famille pouvant se comprendre par la volonté de se préserver. La parole, même difficile, est toujours possible.

    Dans le cas de la diffamation politique, même si l’incendiaire est identifiable, l’aveuglement et la rage d’une foule vous fait perdre toute foi en l’humanité, vous fait prendre conscience à quel point la vérité n’a aucun poids face au mensonge organisé.

    Le viol de votre intégrité physique vous a laissé des cicatrices non refermées. Leur douleur devrait vous rendre capable d’empathie pour les victimes de l’autre viol, celui de l’intégrité morale et vous assurer, avant de faire porte voix aux rumeurs, que celles ci s’appuient sur des preuves solides et incontestables. A défaut, vous risqueriez un autre viol : celui d’avoir été utilisé à des fins politiques pour assouvir l’appétit de pouvoir d’intérêts qui nous dépassent.


  • fifilafiloche fifilafiloche 18 mai 2011 18:34

    «  »« 

    Si tu peux supporter d’entendre tes paroles 

    Travesties par des gueux pour exciter des sots, 
    Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles, 
    Sans mentir toi-même d’un mot ; 

    Si tu peux conserver ton courage et ta tête 
    Quand tous les autres les perdront ; 
    Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire 
    Seront à tout jamais tes esclaves soumis 
    Et, ce qui vaut bien mieux que les Rois et la Gloire,

    Tu seras un Homme, mon fils.

     »«  »"

    Rudyard KIPLING



  • fifilafiloche fifilafiloche 17 mai 2011 17:05

    Votre intervention semble sincère et a l’amabilité de ne pas être partisane, ce qui renforce sa crédibilité. Je vous en remercie, c’est ce genre d’attitude hors des postures clainiques que je recherche sur ce forum, mais elle est tellement rare que j’en venais à desespérer...



  • fifilafiloche fifilafiloche 17 mai 2011 16:44

    Ce que je n’arrive pas à comprendre, et ce malgré tous mes efforts, c’est comment on peut imaginer qu’un homme public, responsable d’une institution internationale,puisse « s’enfuir ». La fuite implique ensuite la dissimulation, luxe inacessible à une figure publique amenée de plus, à travers ses responsablités, à revenir régulièrement sur le territoire des Etats Unis.


    Il y a autre chose qui me triture. Comment peut on mettre en prison un homme alors que la victime présumée n’a pas porté plainte ? 

    Merci aux experts de m’éclairer sur ces sujet. Les Experts, Crime Scene Investigation, une affiche qui ressemble étrangement à la photo qui a choqué les politiques francais, là, ma mémoire a immédiatement fait le lien.


  • fifilafiloche fifilafiloche 17 mai 2011 16:18

    Je ne sais pas pourquoi, mais, hors de tout contexte, le visage de Strauss Kahn me rappelle celui de Galabru sur cette photo...pourriez vous m’expliquer ce rapprochement Docteur ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité