• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Hervé Nifenecker

Hervé Nifenecker

Hervé Nifenecker
Docteur ès Sciences, Professeur "Climat Energie" à l'UIAD Grenoble, (co)auteur de plusieurs livres dont les plus récents :,"L'énergie de demain:technique, économie, environnement", "L'énergie nucléaire:un choix raisonnable ?" Président fondateur et secrétaire du Conseile Scientifique de "Sauvons le Climat".
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 26/03/2008
  • Modérateur depuis le 04/10/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 17 110 666
1 mois 1 6 208
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 30 20 10
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Hervé Nifenecker Hervé Nifenecker 30 juin 17:44

    @Matlemat
    Je trouve que l’allure prise par la discussion est regrettable. La question était de savoir s’il était justifié de réduire la part du nucléaire de 75% à 50%, mais pas du tout de sortir du nucléaire. De toute façon il restera un risque d’accident nucléaire. Alors ces élucubrations sur le coût d’une catastrophe nucléaire n’ont aucun sens. La question est de savoir si la réduction d’un tiers du nombre de réacteurs vaut d’être payé entre 12 et 30 Mdspar an.



  • Hervé Nifenecker Hervé Nifenecker 29 juin 16:00

    @nono le simplet
    Les chiffrages sont donnés dans la pièce jointe en toute transparence. Dans l’article je donne le résultat de notre étude. Je vous suggère de la lire, ce serait convenable



  • Hervé Nifenecker Hervé Nifenecker 29 juin 15:54
    @nono le simplet
    Dans son rapport de 2012 la CC estimait le coût du démantèlement de l’ensemble des réacteurs français à 3,9 Mds €2010. La CC, toujours, estime le coût de construction des 58 réacteurs à 73Mds d’euros, ce qui met le démantèlement à 5% de l’investissement intial. On peut aussi rapporter ce coût à ce qu’aura rapporté l’électricité produite par les 58 réacteurs ayant fonctionné pendant 40 ans, soit une production de 40x400=16000 TWh, soit, avec le tarif ARENH de 42€/MWh, un recette de 672 Mds d’euros. Bien sûr il faudrait approfondir en utilisant les techniques d’actualisation. Mais, une fois de plus, arrêtons de dire n’importe quoi dès qu’il s’agit de nucléaire !


  • Hervé Nifenecker Hervé Nifenecker 29 juin 15:21

    @cassini
    La seule catastrophe nucléaire analogue à ce qui pourrait arriver en France est celle de TMI (1979) avec fusion du coeur d’un réacteur REP. (réacteur 2). L’UNSCEAR estime que la radioactivité a été convenablement contenue à l’intérieur de l’enceinte et qu’il n’y a pas eu d’excès de mortalité significative dans la population, ni d’ailleurs parmi les opérateurs. 140000 voisins du réacteur évacuèrent volontairement les environs dont 98% revinrent au bout de 3 semaines. Aucune restriction d’usage des sols ne fut maintenue après quelques mois. La perte la plus importante fut celle du réacteur 2 alors que la production du réacteur 1 reprit après quelques mois.Le coeur a été extrait et la décontamination des lieux a été terminée en 1988. L’estimation des dépenses, y compris la décontamination est comprise entre 1 et 2 Mds de dollars (https://en.wikipedia.org/wiki/Three_Mile_Island_accident#Voluntary_evacuation ). La CSPE annuelle réservée au développement de l’éolien et au PV en France correspond à plus de deux fois le coût de la catastrophe de TMI.....Par contre, il est vrai que la catastrophe signa l’arrêt de la construction de nouveaux réacteurs aux USA, arrêt qui a sans doute coûté cher mais, surtout, qui a entraîné au recours massif au charbon pour la production d’électricité aux USA, une catastrophe pour le climat et des centaines de milliers de morts dus à la pollution (entre autres, nanoparticules) des centrales à charbon (en Europe les seules centrales à charbon allemandes sont à l’origine de 20000 morts par an). Arrêtons de fantasmer.



  • Hervé Nifenecker Hervé Nifenecker 29 juin 14:37

    @nono le simplet

    Merci pour le lien. dans la pièce jointe la référence au Bilan Prévisionnel 2017 de RTE est bien donné.
    La baisse des APL (5 €/mois) correspond à une hausse des dépenses pour le locataire de 60€/an. Je crois que tout le monde l’aura compris
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès