• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

hommelibre

hommelibre

Auteur d'un recueil : "Les contes de Crocodile River" (2013), de deux albums 12 titres : "Doa" et "Contre-Courant", d'un roman : "Le diable en été", d'un essai critique : "Féminista : ras-le-bol !". Site ici.

Tableau de bord

  • Premier article le 04/06/2010
  • Modérateur depuis le 23/02/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 434 2110 17693
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 95 73 22
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • hommelibre hommelibre 21 juillet 09:59

    @arioul


    Passez chez Afflelou, vous lisez mal. 

    Je ne pleurniche pas à propos de la sous-représentation de l’Afrique, c’est un simple constat. J’en expose les raisons et le nombre d’habitants permet la comparaison. Si l’Afrique veut avancer, elle doit se booster elle-même, mais ne pas mendier des miettes de coupe par procuration.



  • hommelibre hommelibre 21 juillet 09:19

    @arioul
    Je ne comprends rien à votre commentaire, et vous m’attribuez un raisonnement qui n’est que le vôtre.



  • hommelibre hommelibre 21 juillet 09:18

    @OMAR

    En effet, mais c’était il y a presque quarante ans, et le foot européen n’avait pas le niveau d’aujourd’hui.

    Sur l’aspect non égalitaire des représentations, ça joue certainement un rôle et la remarque du journaliste que j’ai citée est pertinente. Mais le spectacle fait plus loi que l’égalité de représentation. À l’Afrique de se donner les moyens pour que ce rapport de nombre évolue.



  • hommelibre hommelibre 17 juillet 07:47

    @sleeping-zombie
    Oui, c’est vrai. J’aime les contradictions, parfois.

    Cette posture est plus provocatrice qu’autre chose, car ce serait finalement regrettable d’exclure de bons films éventuels pour une telle raison. Mais en même temps l’homme prend des positions excluantes et très hargneuses. Sous prétexte de caricaturer son ennemi, il devient comme l’ennemi (ou peut-être l’était-il déjà). C’est plus l’attitude de certains maîtres-à-penser-people qu’une ligne politique qui me dérange.


  • hommelibre hommelibre 14 juillet 14:12

    Texte parsemé des bêtises habituelles :


    « quand les femmes gagnent 40% de moins que les hommes » : ridicule. Vous délirez.


    Prouvez-le. Pour info la différence non e3ncore expliquée est entre 2% et 7%


    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2017/11/04/inegalites-salariales-la-rts-agent-de-propagande-287546.html


    Et selon l’Insee  :


    « L’étude de l’institut Insee constate qu’à caractéristiques observées identiques, il ne demeure qu’un écart de 6,8 % qui peut aussi s’expliquer par l’expérience professionnelle, l’ancienneté dans l’entreprise ou encore le niveau de diplôme acquis. Ainsi le véritable écart pourrait plus n’être que de 2 ou 3%. Il y a encore un peu de travail à faire à ce niveau. Cependant, la réalité est différente de ce que les idéologues du féminisme de 3e vague nous présentent. »



    Ensuite :


    « deux potes avinés discutant de foot et de gros seins autour d’une bière dans un PMU » : vous avez de l’imagination, car le bout de texte que vous reproduisez ne laisse aucun indice dans ce sens. 



    Puis :


    « Il s’agit avant tout d’une mesure paritaire. En effet, avez-vous déjà vu un opérateur montrer un jeune supporter bodybuildé afin que les spectatrices se rincent l’œil ? »


    Il ne vous vient pas à l’idée que la relation femmes-hommes est dissymétrique et que la parité n’a rien à voir ici ? mesure paritaire… non, rien à voir.


    On peut aussi constater que les jeunes femmes à l’image ont tout fait pour attirer l’attention. Elles la cherchent. Alors cessez de vouloir leur interdire cela.


    « On ne regarde pas un match de football pour avoir une demi-molle durant quelques secondes mais pour s’abreuver d’une compétition sportive entre deux équipes » : on regarde un match pour les raison que l’on veut et on se fout de vos injonctions. Vous n’avez pas le monopole du « bon spectateur ».


    Quant à votre manière de parler et généraliser sur les hommes, pas de doute, c’est du sexisme. 


Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès