• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

hugo BOTOPO

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 28/09/2013
  • Modérateur depuis le 22/12/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 112 239 2029
1 mois 3 3 63
5 jours 1 1 7
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3 2 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • hugo BOTOPO 21 août 2018 15:17

    @papat
    Vous avez oublié la représentation démocratique des minorités : il y a un à deux députés iraniens de confession juive et aussi un pour les iraniens chrétiens et pour les autres minorités religieuses. Les juifs d’Iran sont environ 30 000. En Israël il y a deux députés israéliens arabo-musulmans (sur un total de 100) représentant plus de 20% de la population.



  • hugo BOTOPO 21 août 2018 15:04

    @Hecetuye howahkan
    Poutine défend les intérêts de sa Grande Russie et agit en conséquence sur la scène internationale.

    Après la chute du mur, Gorbatchev avait négocié la fin du pacte de Varsovie, les ex-républiques démocratiques de l’Est devaient être neutre et ne pas adhérer à l’OTAN : elles s’y sont précipitées pour éviter le retour des chars soviétiques.
    De même, lors de la dislocation de l’URSS et la réduction des arsenaux nucléaires, l’Ukraine accédait à l’indépendance, était dénucléarisée, devenait sous la protection des deux Grands : l’Ukraine devenait une sorte de Suisse, une articulation entre les deux blocs.

    L’administration américaine et la CIA ont non seulement favorisé la première révolution orange, mais lors des dernières manifestations violentes et armées, ils ont insisté pour que l’Ukraine intègre l’OTAN (refus ferme et courtois des Européens) et l’UE (France, Allemagne et les autres acceptaient un simple contrat d’association commercial et économique du type Suisse/UE). Avec les courants nationalistes anti russe en Ukraine, avec la suppression du russe comme langue officielle (elle l’était depuis des siècles), la location pour un bail de 99 ans des bases de Crimée à la Russie devenait improbable. Poutine a alors bien manoeuvré en Crimée et dans le Donbass !

    Pour maintenir et développer sa base navale en Syrie, Poutine ne pouvait que soutenir Assad. Il en a même profité pour installer une base aérienne, base petite devant la grande base américaine d’Incirlik en Turquie.

    Les Américains ont élu Trump et Poutine ne saurait être responsable des comportements versatiles de Trump. Poutine s’adapte au mieux des intérêts de la Russie !



  • hugo BOTOPO 19 août 2018 00:39

    @Massada
    Ce sont les américains qui dépendent des chinois : ils achètent et sous-traitent.
    La fermeture du marché américain c’est suicidaire pour les ricains : Apple aurait besoin d’au moins une année pour rapatrier toute la sous-traitance chinoise et investir massivement en équipements et en personnel ; et pendant cette année de vide Samsung et les grands chinois prendront les marchés mondiaux et même US pour Samsung !
    Google a dû se plier aux impératifs de la démocrature chinoise car la Chine peut s’en passer !
    Le gouvernement chinois a un objectif impératif : redevenir la première puissance mondiale !
    Tout ce qui n’est pas vendu aux USA peut être fourni à prix très réduit dans le monde entier : Afrique et Amérique du Sud, car les énormes excédents commerciaux (plus de 300 Md$/an avec les USA) sont transformés en yuans par la Banque centrale de la Chine populaire pour payer les fournisseurs ; les $ des excédents étant placés en bons du Trésor américain et autres, plus les achats d’entreprises occidentales (avec une résistance croissante des États concernés).



  • hugo BOTOPO 18 août 2018 18:37

    @Massada
    Après les menaces de guerre armée conventionnelle et/ou nucléaire, après le blocus économique Trumpien, voici venir le temps des frappes financières, des frappes « virtuelles » sur les flux de 0 et de 1 passant dans les réseaux optiques ou satellites ! Jouons au Monopoly des désastres et crises financières !

    Les capitaux étrangers en Iran ont financés des équipements, des usines, des avions, des trams...
    Ces capitaux n’ont été prêtés ou placés que dans le seul but de les récupérer avec de confortables intérêts. Ces capitaux ne vont pas fuir ils sont partis dans les poches des fournisseurs étrangers : donc un blocus financier lié au blocus économique ne se traduira que par des pertes financières pour les cupides prêteurs !

    Si des achats de l’Iran à l’étranger ne peuvent plus se régler en $, alors le yuan des chinois sera la monnaie de règlement des achats iraniens à l’étranger et de façon prépondérante en produits chinois.

    Le monde entier en a ras-le-bol des amendes américaines illégitimes et de la dualité dollar monnaie américaine et dollar unité de comptes ou monnaie virtuelle de règlements internationaux : le $ risquera de plus en plus d’être relégué au rôle de monnaie locale d’un pays en déficits chroniques ployant sous le poids d’une énorme dette extérieure ! C’est une façon de voir « America great again » !

    Le système financier international n’est pas à l’abri d’une nouvelle crise : les USA redevables de plus de 1000 milliards $ envers la Chine, (et autant envers le Japon, sans oublier la masse de tous les pays créanciers), ne peuvent imposer à la Chine de commercer avec l’Iran, surtout de façon discrète et hypocrite.



  • hugo BOTOPO 13 juillet 2018 11:00

    @Patrick Samba
    L’auteur n’est pas macroniste : c’est mon affirmation à votre question qui se veut ironique ou pleine d’humour.

    Le titre de l’article pose une question, avec un humour non partagé.

    J’ai lu et relu, in extenso, les homélies de la Sorbonne et au Congrès : bel effort à saluer !
    J’en fais une synthèse qui est loin de la nature profonde du chantre ou du valet du capitalisme néolibéral mondialisé : il est entrain de nous enfumer et j’apprécie les saines réactions des lecteurs !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité