• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

J P Frances

J P Frances

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 21/04/2018
  • Modérateur depuis le 23/02/2020
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 8 59 638
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 54 47 7
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique











Derniers commentaires



  • J P Frances J P Frances 29 janvier 09:56

    @Captain Marlo
    Après avoir posté j’ai eu regretté cette phrase qui est injuste mais je ne peux pas la changer. Je ne connais pas François Asselineau personnellement et je n’ai rien à dire à ce sujet. Je ne parle que d’Asselineau en tant que leader politique.

    Quand je le regarde j’ai l’impression de faire un retour dans les 70’s comme si le tournant néolibéral sous Mitterrand n’avait pas eu lieu. Comme si l’on vivait toujours dans une répartition à la Montesquieu du pouvoir et que tout pouvait se régler en suivant les règles de cet ordre. J’ai l’impression d’être dans une uchronie, une sorte d’univers parallèle, une fantasmagorie gaullienne ou De Gaulle-Asselineau serait le président d’une France parallèle qui ferait moins de 1% des voix. Peut-être qu’il ne fait qu’une erreur mais elle est stratégique est déterminante.

    Je pense aussi qu’il est médiatiquement cramé avec cette histoire de mœurs, qu’elle qu’en soit l’issue juridique. Ce n’est pas une question de mérite mais de surface médiatique. Je pense que dans ces conditions il doit chercher à s’associer.

    Sinon oui, Asselineau est quelqu’un d’intellectuellement stimulant et ses analyses sont très intéressantes. J’en retiens surtout les Gopé qui si elles ne sont que des recommandations ont le mérite de clarifier la situation puisqu’elles s’appliquent toujours. Ce sont des recommandions qui ont un poids certain dirons-nous.



  • J P Frances J P Frances 29 janvier 09:33

    @chantecler
    O’u avez-vous lu que j’étais admiratif de la Chine ? Je dis juste un fait. Vu de la Chine la maxime que l’on prête à Lénine s’est avérée exacte : « les capitalistes nous vendront les cordes pour les pendre »
    Je partage votre point de vue. Il y a eu les dirigeants compradores des pays non développés et avec la Chine il y a les capitalistes compradoressmiley La Chine était décidément un trop gros morceau pour eux. Moi je dis bien joué. Mais figurez-vous que je chéris aussi la liberté.



  • J P Frances J P Frances 29 janvier 00:34

    @Captain Marlo
    Peu importe je ne pose pas de jugement sur la Chine, je dis juste un fait. En Chine c’est le politique qui a la main sur l’économique.



  • J P Frances J P Frances 29 janvier 00:29

    @Captain Marlo
    J’ai peur que pour Front pop. vous n’ayez malheureusement raison. Mais c’est peut-e^tre encore un peut tôt pour trancher.
    Sinon merci à vous, je trouve que vous êtes un ou une militante remarquable. Je pense à tous vos liens. Le désavantage c’est que cela a tendance à transformer le fil de discussion en réquisitoire pour ou contre l’UPR. Je pense aussi que Francois Asselineau ne mérite pas un tel dévouement et je crains que vous en soyez fortement déçu un jour. Mais c’est après tout le lot de tout militant.



  • J P Frances J P Frances 29 janvier 00:20

    @Attila
    Oui et combien de temps cela aura duré ? Si après de Gaulle les carottes étaient déjà cuites c’est qu’il y a un sous-jacent, un système (ou tout autre qualificatif) qui oriente toujours dans la même direction. On peut nager à contre-courant quelques temps mais ça ne dure pas. C’est ce courant qu’il importe d’abord de décrire avant d’espérer pouvoir le changer.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité