• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

nightflight

nightflight

Un citoyen ordinaire.
Bon sang que le monde va mal !
Avec la responsabilité civile qui est la mienne, si j’avais eu l’audace d’être un des auteurs du système financier mondial actuel, j’aurais été assigné en justice par mes donneurs d’ordre, et j’aurais fini ruiné et en taule.
Comment peut-on concevoir une organisation aussi instable que notre économique ? Existe-il des normes, des modèles aboutis qui ont été testés avant d’être mis en exploitation, mais bon Dieu où sont les concepteurs de ce merdier ?

Tableau de bord

  • Premier article le 06/04/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 292 92
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • nightflight nightflight 1er juillet 2010 09:24

    « Pour résumer, il devient presque nécessaire d’éviter les articles de Morice pour éviter de perdre son temps à lire les insultes des 2 camps. »

    Je suppose que vous vouliez dire

    « Pour résumer, il devient presque nécessaire d’éviter les commentaires aux articles de Morice pour éviter de perdre son temps à lire les insultes des 2 camps. »



  • nightflight nightflight 1er juillet 2010 08:27

    Tout ceci est consternant !

    Heureusement qu’il y a des individus qui ont une conscience et une éthique.
    Malheureusement, comme cela arrive souvent, ils le paient de leur personne, carrière foutue.



  • nightflight nightflight 30 juin 2010 23:54

    Merci pour l’article, je l’ai plussé, le trouvant intéressant à l’extrême.

    Intéressant, mais comportant toutefois une conclusion qui vient un peu à contrario.

    Dommage donc (Pour la conclusion).

    On ne peut pas réduire la complexité du monde à l’économie, résumer l’ouverture des systèmes à des critères financiers.

    J’ai cru comprendre que l’auteur, s’adressait au monde économique, faisant écho au terme « Crise systémique », aussi je considère mes réserves comme étant un peu désuètes.

    Parce qu’au fait, nous constituons bien une société d’êtres humains, sensibles à la souffrance, et donc soucieux de ne nous y soumettre que dans les cas incontournables, et que nous sommes en même temps indubitablement portés vers le changement, l’évolution.

    A condition que le changement et l’évolution ne nous détruisent pas, et il s’agit là d’un point crucial : L’individualité face à la systémique, tout comme d’ailleurs l’individu face à la démarche analytique, pourvu que la vie survive dans de bonnes conditions à ces différentes logiques.

    Finalement, on pourrait dire que si l’individu et la vie qui l’entoure ne sont pas soumis à des mutations mortifères, on ne saurait que trop privilégier l’approche systémique.



  • nightflight nightflight 13 juin 2010 10:49

    Il doit y avoir un facteur qui m’échappe :

    - L’Euro dégringole et donc la zone Euro paie ses importations (Libellées en $) 20 % plus cher
    - Les prix de vente semblent stables

    Et la Chine explose ses chiffres à l’exportation

    Si quelqu’un a la réponse ...



  • nightflight nightflight 6 juin 2010 23:35

    « Elle (l’AFIS) est constituée de nombreux scientifiques et experts de domaines variés. Que l’un de ces experts travaille à EDF n’a rien d’infamant. »

    Si, il y a un conflit d’intérêts évident !

    L’éthique exigerait pour le moins que les experts soient indépendants.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Economie G 20

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité