• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

nightflight

nightflight

Un citoyen ordinaire.
Bon sang que le monde va mal !
Avec la responsabilité civile qui est la mienne, si j’avais eu l’audace d’être un des auteurs du système financier mondial actuel, j’aurais été assigné en justice par mes donneurs d’ordre, et j’aurais fini ruiné et en taule.
Comment peut-on concevoir une organisation aussi instable que notre économique ? Existe-il des normes, des modèles aboutis qui ont été testés avant d’être mis en exploitation, mais bon Dieu où sont les concepteurs de ce merdier ?

Tableau de bord

  • Premier article le 06/04/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 292 92
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • nightflight nightflight 2 août 2010 10:24

    « Comment s’étonner que les liquidités excessives goulûment crées par nos Etats ... »

    Santi, je vous aime bien, mais révisez vos mécanismes de création monétaires, s’il vous plait !



  • nightflight nightflight 2 août 2010 09:01

    Rocla,

    Le vrai problème est de savoir si l’on désire laisser les plus habiles (Ou les plus chanceux) devenir les maîtres du monde, où si l’on préfère un système où chacun puisse participer aux décisions et vivre dignement.

    On pourrait aussi remarquer que la richesse ne serait pas un problème si la misère n’existait pas.

    Hors, certains individus ont réussi à s’emparer d’une grande part du gâteau, sans s’assurer que ce faisant, d’autres qu’eux étaient desservis jusqu’à un point qui clairement inacceptable.

    Pire : Les possesseurs de la richesse ont mis en place des mécanismes qui appauvrissent très clairement les moins forts.

    Donc, la responsabilité des riches est clairement établie : Ils ont profité d’un système inique pour s’enrichir jusqu’à n’en plus savoir quoi faire, au mépris des droits fondamentaux de ceux à qui la vie a moins donné, en participant à l’instauration une situation intenable.
    Bien sur, on peut considérer que la situation actuelle est normale, mais de voir des pays qui connaissent la famine alors que les greniers sont pleins, de constater que la situation en Haïti est gravissime puisque les promesses d’aide n’ont été débloquées qu’à 2%, de voir l’Irak à feu et à sang, pour des sombres raisons non encore totalement élucidées, de savoir que les retraités Norvégiens ont été ruinés, que 3 millions d’américains ont perdu leur domicile, etc. etc. etc.
    Si en ayant connaissance de tout cela, vous trouvez que la situation est normale, mon cher Rocla, tout en ayant prix connaissance du fait que Mme Bétencourt est imposée à 10%, alors je ne peux plus rien pour vous.



  • nightflight nightflight 2 août 2010 08:38

    Saytan666, je suppose que vous vouliez parler de NOTRE travail



  • nightflight nightflight 29 juillet 2010 14:05

    ...

    7. Le web permet à des gens qui je seraient jamais rencontré autrement, d’échanger des idées, et d’une manière évidente, cela améliore le maillage des connaissances dans la société. Il s’agit d’ailleurs peut être du point le plus essentiel.



  • nightflight nightflight 29 juillet 2010 13:59

    A l’auteur, Merci pour l’article, il soulève un débat interressant.

    Pour ma part je pense que l’on ne peut pas comparer l’activité d’un forum, avec les échanges que l’on rencontre ailleurs.

    1. Dans les forums, on a beau assister à des commentaires qui s’écartent du sujet, les commentaires suivants ne sont pas couvert par le brouhaha, pourvu que l’on ait la patience de lire toutes les interventions.

    2. Les personnalités discrètes, qui ne sont pas forcément celles qui ont le moins d’idées, peuvent exprimer leur point de vue, tout en ayant la même visibilité que les autres intervenants : Les règles qui régissent les conversation sont gommées au profit des idées.

    3. L’écrit peut permettre une meilleure formalisation des informations qui sont évoquées, ceci allant dans le sens d’une meilleure circulation des idées.

    4. L’anonymat peut permettre à chacun de « Poser » un instant ses attributs sociaux pour aller d’avantage au fond des choses (Ex : Quelqu’un qui a une fonction politique, pourra plus facilement s’exprimer sans se sentir obligé de promouvoir son camp, sans pour autant être considéré comme un « Traitre »). Ceci étant d’ailleurs vrai vis à vis de l’appartenance à une classe sociale, une corporation, etc.

    5. Contrairement à ce qui se passe dans espaces de débat plus institutionnels (Presse, télé, etc ), certains sujets sont traités alors qu’ils ne le sont jamais ailleurs : A quand une grande émission de télévision qui traiterait de la création monétaire, et de ses dérives, et qui présenterait d’éventuelles solutions ou évolutions alternatives ?

    Donc, pour toutes ces raisons je trouve que le débat sur internet et enrichissant et devient indispensable à la vie de la société.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Economie G 20

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité