• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

nightflight

nightflight

Un citoyen ordinaire.
Bon sang que le monde va mal !
Avec la responsabilité civile qui est la mienne, si j’avais eu l’audace d’être un des auteurs du système financier mondial actuel, j’aurais été assigné en justice par mes donneurs d’ordre, et j’aurais fini ruiné et en taule.
Comment peut-on concevoir une organisation aussi instable que notre économique ? Existe-il des normes, des modèles aboutis qui ont été testés avant d’être mis en exploitation, mais bon Dieu où sont les concepteurs de ce merdier ?

Tableau de bord

  • Premier article le 06/04/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 292 92
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • nightflight nightflight 10 septembre 2010 23:27

    Décidément Zevenger, on attaque les choses sérieuses.

    Je rappelle que je dis n’est que mon avis.

    Pour te répondre, je m’en référerais aux seuls éléments palpables que nous ayons sur la sphère spirituelle, à savoir les NDE, dont l’observation croissante est liée, comme l’on sait, à l’existence récente des services de réanimation.

    Il semblerait bien qu’il existe une vie après mort, ceci venant conforter l’enseignement spirituel sur lequel sont basées les religions.

    Les témoignages de NDE semblent valider la réalité d’une survivance de l’âme au delà de la mort.

    Je rappelle qu’il y a des récits de NDE positifs menant à l’évocation du paradis et des récits négatifs, qui correspondraient à une certaine idée de l’enfer.

    Partant de cela, il n’est pas absurde de penser que la vie biologique évoluée matérialisée par l’être humain fait naître l’esprit, la pensée, qui eux même engendrent un substrat appelé âme, s’échappant vers d’autres cieux après la mort.

    A l’aide de ces différents éléments, on peut penser que la finalité du monde qui est le notre serait l’émergence d’une espèce évoluée dont le produit (Pourvu qu’il ne s’avilisse pas en cours de croissance) serait une moisson d’âmes promises à avenir un avenir dont nous ne connaissons pas la nature, par delà la mort.

    Une réalité qui émerge aujourd’hui est celle de la possibilité de l’existence de formes de vies multiples apparues ça et là dans un univers immense qui pourrait receler d’autres systèmes solaire et d’autres planètes capables d’accueillir la vie.

    Le scénario le plus souvent retenu serait la bipédie (Sakharov), ainsi que la vie organique, liée à la présence d’eau, ce qui n’est pas forcément la panacée, car rien n’interdit d’imaginer que des formes de vies de toute autre nature puissent exister.

    Nous assistons par ailleurs à l’occurrence de phénomènes exotiques à contenu spirituel (Dont l’un est le sujet de ton article) dont nous nous demandons d’où ils peuvent bien venir, et quel est leur objectif, tant leur contenu et leur nature déroutent notre logique.

    Grosso modo, nous demandons si nous avons affaire avec des civilisations extraterrestres plus évoluée que la notre, qui nous guideraient vers un chemin nous préservant des périls majeurs qui nous guettent, ou si d’une façon plus orthodoxe, nous sommes en face d’un Dieu créateur qui nous adresse des consignes pour la bonne marche des choses.

    L’idée d’une intervention extraterrestre se greffant sur la culture religieuse qui est la notre afin de s’adresser à nous du haut d’un état évolution beaucoup plus ancienne que le nôtre n’est pas en soit absurde, si ce n’est qu’elle procède d’un mensonge fondamental : Nous-nous adressons à vous en nous présentant comme votre Dieu, mais en réalité nous ne sommes pas Dieu, nous sommes simplement vos grand frères.

    A l’opposé, l’idée d’un principe créateur appelé Dieu nous dérange fort, car il évoque les siècles d’obscurantisme religieux, les prophètes vivant à une époque que nous considérons comme révolue et empreinte de croyances dépassées, et nous utilisons toutes les stratégies de contournement afin que la logique contemporaine, celle de la science et des faits vérifiables et reproductibles puisse être seule juge, afin d’assoir les résultats d’une longue histoire de luttes nous ayant permis de sortir de l’obscurantisme, de la domination des dogmes religieux et d’aboutir à une laïcité qui fait la force de la société moderne occidentale.

    Je pense que le débat ne se situe pas à ce niveau : Si un Dieu a créé notre univers, dirigé une évolution qui a vu l’apparition de notre espèce puis de notre civilisation, en tout état de cause, ce processus sort complètement des débats religieux, des conflits idéologiques et des soubresauts de notre histoire. Il est donc inutile de se référer à notre passé pour déterminer la nature du phénomène auquel nous sommes confrontés..

    Il est un évènement que l’on ne cite quasiment jamais, qui est celui de Michel POTAY, ayant vécu en 1974 puis quelques années plus tard, ce qu’il nomme lui même une Théophanie (Apparition de Dieu).

    Le livre qu’il diffuse et qui se nomme la Révélation d’Arès décevra peut être le chercheur scientifique, car son ton est celui d’un évangile, que l’on pourrait rapprocher de la Bible ou du Coran, ci ce n’est qu’il possède les inégalables avantages d’être d’une part relié à un évènement contemporain, et d’autre part de comporter une introduction dans laquelle Michel POTAY décrit en détail son expérience.

    Dans cette introduction, il est fait état d’une expérience de type OBE, durant laquelle il est fait référence à des Croubis (Anges) naviguant dans une barque, véhicule de nature inconnue, mais qui fait cependant furieusement penser à un véhicule extraterrestre.

    Voilà qui est sans doute de nature à relancer le débat.



  • nightflight nightflight 10 septembre 2010 19:37

    @L’auteur,

    Merci pour l’article, il concerne un sujet très intéressant, merci donc de l’avoir soulevé.

    Mais je trouve quand même que vous êtes un peu gonflé : Si demain une énergie « A gogo » et non polluante apparaît (Si tenté que cela soit possible), s’il vous plait, ne crachons pas dans la soupe, merde !

    L’occupation de l’espace sur notre planète terre est tout de même clairement soumise à un facteur démographique, qui allant à l’inflation, arrange tout le monde : Croissance, puissance des pays, etc.

    Donc si l’on ne perd pas de vue qu’à terme, et de toute façon, le facteur démographique devra être maîtrisé, car une population qui croit, tend vers un infini qui tôt ou tard saturera les ressources naturelles, laissons l’énergie en dehors de tout cela, s’il vous plait.

    De plus, concernant toujours l’occupation de l’espace, si cette nouvelle énergie dont vous postulez l’existence prenait corps dans la réalité, avec un ratio poids/puissance suffisamment performant, nos véhicules automobiles ne manqueraient pas de prendre la voie des airs, ce qui serait à terme susceptible d’éliminer routes et autoroutes.

    Donc, je dis stop à l’à gogo Energie phobie !



  • nightflight nightflight 9 septembre 2010 16:36

    La pauvreté des dialogues correspond surement au public concerné : La population des campagnes portugaises au début du 20ème.



  • nightflight nightflight 9 septembre 2010 16:31

    Je ne comptais pas aborder ce sujet, mais puisque tu en parles Zevenger.

    L’approche de Christel Seval dont tu parles plus haut consisterait à étendre l’approche scientifique en examinant les faits là où il n’y a plus d’analyse technique possible, et à les assembler (Avec toute la rigueur et le sérieux qui le caractérisent), de façon à faire apparaître les une trame où prend place le concept de Marionetistes.

    Je précise ici que je ne connais que peu l’oeuvre de C.Seval, que je respecte.

    Il y a une autre approche qui consisterait à considérer que ce que l’on appelle Dieu existe bien, qu’il n’est pas forcément représenté sur terre par les religions et que même au contraire celles-ci divergent de sa volonté.

    Lorsqu’il se montre à nous, il le fait bien évidemment au travers d’une technologie, puisque l’univers tel que nous le connaissons est assujeti aux règles de la physique.

    Il n’existe bien évidemment aucune preuve au sens habituel, de ce que j’avance, mais il y a de très nombreuses traces de lien entre les phénomènes dits surnaturels, et les message spirituels.

    Ce lien dérange d’ailleurs beaucoup notre monde, et nombreuses sont les tentatives de dissimulation, de détournement ou autre, non pas uniquement parce que cela remet en cause quelques éléments de notre quotidien, mais parce que cela amène une irrémédiable remise en cause de notre civilisation qui se serait, semblerait-il, totalement fourvoyée sur de nombreux points essentiels. 

    Cela va beaucoup plus loin que de gèner quelques militaires ou religieux.

    J’ai bien naturellement conscience d’être totalement à contre courant, lorsque je dis cela, mais malheureusement, il s’agit de mon intime conviction.



  • nightflight nightflight 9 septembre 2010 15:16

    Merci à Zevenger pour cet article vraiment très bien fait.

    Manque seulement le contenu du 3ème secret.

    Je donne ce qui n’est que mon avis :

    La vision décrite par Lucia Dos Santos est une figuration allégorique de la fin de l’église catholique (Grande apostasie) condamnée pour avoir failli à sa mission.

    C’est la raison pour laquelle le 3ème secret a été évoqué d’une manière aussi sibylline et évasive.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Economie G 20

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité