• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Perceval

Perceval

Ex fonctionnaire et professeur j'ai quitté le pantouflage de la fonction publique pour le grand large de l'entreprise et du monde réel.

Tableau de bord

  • Premier article le 18/07/2016
  • Modérateur depuis le 17/08/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 55 139 2352
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 49 44 5
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Perceval Perceval 11 février 07:45

    Le peuple français ce serait la retraite prématurée et chère payée pour tous ? Vos aïeux ont sans doute vécu la Berezina et la retraite de Russie. Comment peut on imaginer que l’avenir d’un pays soit constitué par une armée de retraités qui taperaient le carton au troquet du coin (ou joueraient aux petits Robespierre illustré comme JLM) en attendant que tombe leur pension chaque mois. C’est ça votre France du XXIe siècle, c’est ce qui va donner envie au monde entier de travailler avec nous ?



  • Perceval Perceval 29 octobre 2019 07:20

    J’invite les grands malins qui ont un avis « de bon sens » sur tout et n’importe quoi (du style « avec l’heure d’été on sera en été 365 jours par an ») à lire la tribune de chrono biologistes dans le journal le Monde de samedi 25 octobre.

    Que nous disent dans le monde ces chrono biologistes sur le changement d’heure 

    .... "En adoptant l’heure standard permanente, les soirées d’été seront toujours plus longues et lumineuses qu’en hiver mais, les matins d’hiver, nous serons exposés à plus de lumière solaire qu’avec un régime d’heure d’été permanent. En effet, au jour le plus court de l’année (21 décembre) le soleil se lèvera, à Paris, à 8 h 41 en heure standard, au lieu de 9 h 41 avec un régime d’heure d’été.

    Puisque de nombreuses études chez l’animal et chez l’humain ont démontré que la lumière matinale est essentielle pour synchroniser efficacement les horloges biologiques, et que la surexposition à la lumière le soir est défavorable, les chronobiologistes considèrent qu’un régime constant à l’heure standard est plus bénéfique qu’un régime permanent en heure d’été. En effet, pour une majorité de la population, l’heure standard favorisera un meilleur sommeil, une meilleure santé physique et mentale et de meilleures performances physiques et intellectuelles, pour ne citer que quelques exemples. A l’inverse, l’heure d’été constante pourrait accentuer les troubles observés lors du passage à l’heure d’été et augmenter la prévalence de troubles du sommeil, de dépression, d’obésité, de diabète et de cancers, dans une proportion importante de la population"



  • Perceval Perceval 26 octobre 2019 09:01

    La prétendue « guerre aux pauvres » en France consiste à leur demander de travailler pour vivre. L’assistance qu’a construit la Gauche depuis 50 ans ne résistera pas à une nouvelle crise financière.



  • Perceval Perceval 25 octobre 2019 08:37

    Songeons au livre (et film) les raisins de la colère. Qu’est ce qui poussait les fermiers (ruinés) à prendre la route avec quelques rares bagages pour l’Ouest, la Californie ? Les emprunts que ces fermiers avaient contracté pour acheter leur ferme (ou leur matériel) ne pouvaient être remboursés du fait de l’effondrement de l’économie, les banques saisirent donc les biens en question et ce fut la ruine. Aujourd’hui des millions de Français prennent des crédits sur 20 ou 25 ans pour s’acheter leur bien immobilier. Si par malheur ils devaient rembourser d’ici 3 ou 5 ans (pour cause de divorce, de chômage ou autre) ces personnes seraient dans l’incapacité de vendre leurs biens dévalués et de rembourser la différence entre le prix ancien et ce que les biens vaudraient alors. Deux solutions : la saisie des biens immobiliers avec la ruine de nombreux Français (qui devraient continuer à rembourser une partie de leurs prêts) ou la ruine des banques (et de tout le système financier). Le choix ne serait pas facile et la seule solution (à part une guerre de diversion) serait de quitter l’Euro et de payer dans une monnaie nationale (le Franc) totalement dévaluée et qui ne vaudrait plus rien dans le monde (bonjour les importations). Un conseil : résistez au crédit pas cher.



  • Perceval Perceval 4 septembre 2019 14:11

    Les retraites à la françaises sont désormais un conte de fée national. Il y avait 5 cotisants pour un retraité (qui vivait de ses rentes en moyenne 3 à 4 ans) en 1950, on s’achemine vers 1,5 cotisant pour 1 retraité en 2025 et on voudrait nous faire croire que 3 simple salariés pourront assurer des revenus à 2 retraités. C’est une vue de l’esprit et comme les Chinois ne nous payeront évidemment pas notre social tout cela cessa dès que les « affreux » milieux financiers arrêterons de nous fournir 200 milliards d’euros annuels pour faire tourner une machine sociale devenue une folle industrie nationale

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès