• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

perlseb

Nous avons tous 2 parents, 4 grands-parents, ..., environ 1 million (2 puissance 20) d’ascendants à la 20ème génération : nous sommes tous frères mais nous avons aussi, inévitablement, quelques criminels parmi nos ancêtres.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 923 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • perlseb 17 août 20:17

    @Yann Esteveny
    Justement, diriger n’est pas une fonction et ne le sera jamais.

    Vous pensez qu’il y a des gens qui sont plus que d’autres, et qui peuvent sauver les moins que rien (ceux qui sont dirigés) de leurs propres mauvaises décisions.
    En somme, vous êtes contre contre le respect, comme l’est toujours une élite.

    Vous comparez des choses qui sont incomparables : dans un foyer, il est bien normal d’éduquer les enfants. De leur apprendre un maximum de choses, et je n’ai rien contre la formation, à n’importe quel âge d’ailleurs.

    Décider à la place d’autres adultes ne sera jamais un acte bienveillant. En somme vous êtes également contre la liberté. Vous considérez que nous devons nous soumettre pour notre « bien ». Le régime totalitaire est donc le meilleur système qui soit.

    Je ne parle d’autonomie que dans les décisions pas dans la vie économique, je ne suis pas un sauvage et je suis bien placé pour savoir le nombre de générations et de personnes impliquées pour pouvoir poster ce message, ce que les élites minimiseront toujours, pour nous faire croire qu’un homme providentiel peut en valoir des millions.

    L’humilité est une vertu qui permet de comprendre ses limites : vous avez tout à fait raison. C’est pourquoi une élite manque totalement d’humilité en prenant des décisions pour les autres. On peut en déduire très simplement, que pour diriger les autres, il faut avoir une case en moins sur le plan relationnel. Les collectivités prennent toujours de meilleures décisions. Mais le pire, c’est que si elles en prennent des mauvaises, elles peuvent les assumer, ce que ne pourra jamais faire une élite (irresponsable par nature). C’est bien joli de dire j’assume, mais justement, on n’assume rien, car on ne fait rien, donc on ne rattrape rien.

    Si vous croyez en une élite, alors vous devez accepter que certains ne choisissent pas la même que vous (chacun son joueur de flûte, la guerre pour terminer). Si vous croyez au bien et au mal, alors faites l’effort d’imaginer de temps en temps et par humilité, que vous êtes du côté du mal (non pas que vous le soyez, mais on n’est jamais tout blanc ou tout noir).



  • perlseb 17 août 16:37

    @Yann Esteveny
    Vouloir diriger les autres n’est absolument pas quelque chose de noble. Quelqu’un de respectueux et qui a une vraie morale ne souhaite que 2 choses :

    • que les gens soient autonomes dans la plupart de leur choix (liberté maximale)
    • en cas de problème sur un choix (qui implique plus d’une personne), que ce choix soit fait de manière collective, par toutes les parties prenantes (démocratie)

    Je ne partage absolument pas les désirs de l’élite, que je trouve parfaitement animale (sans maîtrise et sans morale), et je ne souhaite pas qu’on décide à ma place, car je ne suis pas un enfant, je suis responsable.

    Quand on voit le niveau intellectuel de certains décideurs et milliardaires (Trump), personne ne doit se dire qu’il n’est pas assez malin pour prendre part aux décisions et personne ne doit accepter qu’on puisse lui dire une telle chose.

    La justification d’un chef ne se fait que dans l’armée, lorsqu’il faut décider rapidement. Mais la guerre n’est pas un résultat démocratique, c’est une des conséquences d’obéir à une élite.



  • perlseb 16 août 19:23

    @Arogavox
    J’ai peur qu’on s’éparpille un peu trop en discussions et pas assez en actions ce qui exclut directement une forte proportion de la population.
    Je pense que la meilleure forme de résistance démocratique (et d’existence) serait de créer des monnaies locales et que chacun puisse s’impliquer dans les monnaies auxquelles il a accès. Car il y a mille façons de créer des monnaies et ça peut permettre à beaucoup de raisonner un peu mieux, et très différemment de la façon dont on raisonne dans ce système.
    L’autre avantage, non négligeable, serait de nous apporter une certaine autonomie, pas pour fabriquer des voitures ou des portables, mais si on peut se nourrir et avoir un toit, cette indépendance nous rend plus libre et à l’abri d’une crise économique majeure qui peut arriver n’importe quand dans un système très interdépendant et de plus en plus fragile, on le voit avec le coronavirus.
    Et en rêvant un peu, si une monnaie du peuple étendait son influence, et permettait de se passer des monnaies imposées, alors le peuple aurait battu les puissances de l’argent sans verser une goutte de sang.



  • perlseb 16 août 10:37

    @Arogavox
    On vit à peu près 30.000 jours. Il risque de ne pas nous rester beaucoup de temps pour travailler si on doit lire 2.000 avis de personnes différentes tous les jours (rien qu’en France) ! D’autant plus que l’ordre de lecture a son importance (on « formate » mieux un jeune, les religions l’ont bien compris)...



  • perlseb 16 août 09:45

    @Arogavox
    Le tirage au sort supprime complètement le larbinisme en politique (les partis). Et le larbinisme est la pierre angulaire du système élitiste. Pour ce qui est des responsabilités des tirés au sort (même si je ne suis pas un spécialiste d’Etienne Chouard, loin de là), je crois qu’il explique qu’ils sont uniquement mandatés pour réaliser les désirs du peuple et qu’ils peuvent être révoqués en cas d’écart.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité