• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

perlseb

Nous avons tous 2 parents, 4 grands-parents, ..., environ 1 million (2 puissance 20) d’ascendants à la 20ème génération : nous sommes tous frères mais nous avons aussi, inévitablement, quelques criminels parmi nos ancêtres.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 780 0
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • perlseb 6 décembre 23:53

    @Eric F

    Bon, si on supposait que la France était une démocratie, que l’état était au service du peuple, la première question de taille serait : « Qui crée l’argent ? ». Pourquoi l’état qui établit la loi se place « volontairement » au-dessous des banques ? C’est ça la vraie question. Et ne parlons pas économie et inflation (voir la courbe de Philips) : en économie et pour le social, il vaudra toujours mieux de l’inflation avec le plein emploi qu’une inflation basse avec des gens exclus du système.

    Quand Pompidou et son ministre des finances VGE ont ajouté cette loi de 1973, VGE s’est empressé de faire un emprunt en franc or (totalement irresponsable ... ou volontaire) et, alors que la France n’est pas connue pour ses champs de pétrole, il subventionnait l’achat de pétrole (l’inverse des taxes d’aujourd’hui) pour limiter le « choc ». Il aurait voulu gérer comme un tocard (comme un certain Ferrand pour les mutuelles de Bretagne), il ne s’y serait pas pris autrement. Il l’a fait par « modernité », pour offir des titres sûrs aux riches. Pour que l’impôt puisse être un moyen sûr de faire gagner de l’argent aux riches. On peut dire que c’est la féodalité qui s’est remise en place. Qui peut défendre un tel abaissement de l’état soit-disant au service du peuple ? Il était évident qu’avec le temps, il faudrait tout vendre, tout privatiser pour rembourser cette dette : a qui profite le crime ?

    Si un peuple est libre, il décide si on doit utiliser une monnaie (une heure normalisée de travail serait beaucoup plus juste et sans vol possible : actuellement, les personnes les plus productives sont les moins payées et ceux qui ne font absolument rien d’utile possèdent presque tout), comment on crée cette monnaie, et pourquoi faire.

    Mais tout système pyramidal conduit à la corruption et à un système qui travaille contre l’intérêt général. Les élus n’ont aucune obligation de résultat, ils sont totalement irresponsables et ils s’en servent. Il nous faut le RIP (référendum d’initiative populaire), c’est bien la seule chose qui permettrait de tout changer petit à petit.

    Mon avis, c’est que si le peuple créait lui-même sa monnaie, il n’y aurait pas de chômage, comme pendant les 30 glorieuses. Et si aujourd’hui, on devait reconstruire la France comme on l’a fait après 1945, même si les français sont plus instruits et plus productifs qu’en 1945, on n’y arriverait pas du tout parce qu’on « n’a pas l’argent ». L’argent est un merveilleux frein avec lequel on peut appuyer pour créer de la misère et du chômage pour maximiser au final la soumission, seul but du système pyramidal. Il est aussi sot d’avoir besoin d’argent pour faire travailler tout le monde que d’avoir besoin d’or pour faire du commerce. Je comprends leur histoire, mais il faut absolument passer à autre chose maintenant.



  • perlseb 10 septembre 10:53

    @alinea
    Merci également. C’est toujours bon de dire ce que l’on pense, même maladroitement dans mon cas, et de voir si ça tient la route ou si on passe à côté de quelquechose.



  • perlseb 9 septembre 22:11

    @alinea

    Je voudrais bien savoir quels risques ont pris tous ceux qui n’ont que « liberté » à la bouche. Et quels sont les petits arrangements secrets qu’ils camouflent !

    C’est vraiment parce que c’est demandé gentiment ! Quelques exemples, en ce qui me concerne : ne jamais me faire pistonner même si 2 tantes m’avaient proposé (=> 2 ans 2/3 de chômage en étant jeune ingénieur). Donc dès 25 ans, je décide que je n’aurai jamais d’enfants (=> pas de succès avec les femmes, c’est rare, des femmes sérieuses qui ne veulent pas d’enfants). Démission au travail car, même s’il était bien payé, il était sans intérêt et sans utilité réelle (je ne suis pas assuré social, par exemple). Je ne bois pas une goutte d’alcool...
    Dans l’ensemble, je n’ai jamais fait de choix à cause du qu’en dira-t-on.

    La plus forte des soumissions chez l’homme est celle qu’il s’impose lui-même pour rester dans le vent, pour ne pas être exclus du groupe. Je n’ai pas l’instinct grégaire donc je peux être moi-même et plus ça va, plus je suis fier des décisions que j’ai prises (et oui, mon cas est très grave !).


  • perlseb 8 septembre 23:22

    @alinea
    Je crois au contraire que je m’intéresse tout particulièrement au terme liberté. Maintenant, l’autonomie n’est pas autarcie (personne n’est intéressé aujourd’hui par vivre en pagne), elle n’est pas non plus individualisme, car tout seul, on ne peut rien faire de « grand », de chose qui nous dépasse un peu.

    Mais je n’oppose pas UNE société à l’individu. Avoir un guide humain, c’est aussi ne plus être libre. Nous devons choisir nous-même nos projets collectifs. Si certains veulent aller sur Mars, qu’ils collaborent ensemble pour ce projet mais qu’ils ne nuisent pas à ceux qui n’en voit pas l’intérêt (impôts, pollution...). Après, si certains individus ne s’intéressent vraiment à rien, et bien c’est un échec, mais ils n’ont pas à avoir de guide forcé tant qu’ils ne nuisent à personne.

    Bien évidemment que la liberté implique des responsabilités (c’est ce que l’on doit favoriser dans l’éducation) : on ne mélange pas les assassins avec les autres. Mais on pourrait très bien imaginer les laisser libres de se débrouiller entre eux. Il est diffucile d’imposer des règles universelles dans un monde libre.

    Non, les perversions de l’homme ne sont pas ses instincts ou sa partie animale. Mais quand une personne se saoûle et se bat derrière, c’est qu’elle manque de maîtrise. C’est le seul lien que je faisais avec l’animal, le manque de maîtrise. Les comportements animaux sont très complexes (certains se drogues apparemment), et on n’a pas fini d’en apprendre sur eux ... et sur nous.



  • perlseb 8 septembre 21:41

    @alinea
    On ne pourra pas être d’accord. Vous ne voulez pas de la liberté, vous êtes pour la soumission (la « douceur d’un dominant » : libre à vous de faire le larbin). Dans liberté, il y a autonomie, que vous le vouliez ou non. L’autonomie ne veut pas dire autarcie encore moins individualisme. Nous devons collaborer mais avec le moins de contraintes possibles.

    Vous devriez revoir la définition d’anthropomorphisme. J’attribue des comportements animaux aux hommes, puisque nous sommes aussi des animaux, mais je ne fais pas l’inverse. Quant au fait que la domination est omni-présente chez l’animal et le végétal, il faut être cucul la praline pour ne pas la voir.

    Vous croyez sûrement en un dieu pour croire que la vie a un sens (la puissance qui nous guide : aucune), mais elle n’en a aucun. Ma seule « philosophie » : essayer de passer le meilleur moment possible sur terre en nuisant le moins possible aux autres, car j’ai de la morale tout en étant athée.

    J’ai comme l’impression que vous pensez avoir du vocabulaire mais en fait, vous ne connaissez pas exactement le sens des mots que vous utilisez. Je suis en gros tout le contraire de vous. Je n’aime pas les pédants qui se croient supérieurs simplement parce qu’ils répètent des choses qu’ils ne comprennent pas.

    Je suis toujours choquée quand, prenant les pires côtés de l’homme, on le justifie par son côté animal !! ben non ! c’est tout le contraire.

    Cela ne veut rien dire. Maintenant je vais me hasarder à répondre. Les pires côtés de l’homme sont dûs au fait qu’il est dénaturé (tout le contraire d’un animal ?). Mais alors nous serions resté meilleur si nous étions resté animal ? Vous êtes misanthrophe ? Je le suis aussi de manière générale, mais je reconnais quelque chose de plus à l’homme (ou plus exactement à quelques hommes qui font avancer cette espèce animale). Et j’essaie de trouver cette différence simplement, de manière autonome et avec raisonnement. Et sur ce terrain là, je ne vois rien de votre côté, juste des affirmations gratuites.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès