• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

touriste

Je suis vraiment un anonyme et je souhaite le rester. Ce qui ne m'empêche pas d'avoir des opinions.
Le net est à la fois une fantastique bibliothèque, la plus grande dans toute l'histoire de l'humanité, et c'est aussi une vaste poubelle. Il faut vivre avec !
En particulier, l'internet est inondé de propagande ultra libérale. Voire pire.
Emettre parfois une opinion non conformiste me parait important.
 

Tableau de bord

  • Premier article le 14/03/2016
  • Modérateur depuis le 10/12/2018
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 31 160
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires



  • touriste 10 décembre 2018 23:33

    @Jelena

    C’est une crise politique, et si Macron en réchappe par miracle il est mort politiquement. Ce qui signifie que les prochaines élections verront un Salvini prendre le pouvoir !

    Ceux qui ne se mobilisent pas maintenant perdent toute chance de tenter d’échapper à ce cauchemar !!

    La dynamique révolutionnaire actuelle permettrait au moins d’essayer de donner un coup de barre à gauche.

    Ceux qui ne luttent pas sont sur de perdre, dit-on !



  • touriste 10 décembre 2018 13:48

    @seken

    Le mouvement des gilets jaunes ne fait aucune exclusive saufs ceux qui viennent s’afficher avec une carte syndicale ou politique.

    Tous ceux qui ont les mêmes problèmes en face de Macron doivent s’unir.

    Mais les revendications patronales n’ont rien à faire dans un mouvement social.

    Le MEDEF nous propose moins d’Etat, donc moins de services publics.
    Le MEDEF nous propose moins de cotisations sociales, donc moins de sécurité sociale, de retraites.
    Le MEDEF et son larbin Macron sont contre toutes les revendications de justice sociale et fiscale.

    A vous de choisir votre camp, chacun est libre.

    Par contre si vous décidez de lutter contre Macron c’est seulement un mouvement massif qui pourra le renverser, et donc la grève générale !



  • touriste 10 décembre 2018 13:38

    @Christian Labrune J’ai essayé de faire le point sur la situation actuelle.

    Si on est optimiste on dira qu’avec un soutien populaire de 75% au moins, le mouvement social des gilets jaunes ne peut que gagner.

    Si on est moins optimiste on soulignera les faiblesses du mouvement :

    Moins de 500000 personnes sont mobilisés sur un total de 20 millions de salariés. C’est un « mouvement par procuration », les gens observent, approuvent, mais ne bougent pas. Et donc il faut appeler à l’aide la masse des salariés.

    Sur le plan politique, les motivations des gilets jaunes se divisent entre les revendications sociales et des revendications capitalistes, probablement portée par des « infiltrés » de l’extrême droite libérale qui pullule sur les réseaux.

    Donc une clarification des objectifs devra être faite rapidement en évitant le piège de la scission.

    Enfin le gouvernement dispose d’une force de frappe policière et judiciaire qui fonctionne encore parfaitement et du revirement des médias qui débutent une guerre médiatique contre les gilets jaunes.

    Avec ces éléments chacun se fera son opinion.

    Personnellement je n’ai pas de boule de cristal. Je me contente de signaler les points critiques sur lesquels nous pouvons agir pour faire tomber Macron.



  • touriste 30 juin 2018 23:41

    @Jean Roque
    Il ne faut pas s’arrêter en chemin, il faut poursuivre le délire Konkien !

    Après l’ayatollah, les ministres suivants devront régler le problème de l’immigration de l’Est.

    Jusqu’au moment ou un ministre ruskoff déclarera sans rire :

                 « la crise de l’immigration (de l’Est) est réglée »

    Et ainsi de suite ...

     :)



  • touriste 30 juin 2018 23:30

    @foufouille
    Non ce n’est pas débile mais il faut lire tous les mots, et le premier mot est le mot « pistes » !

    Cela dit il n’y a que deux attitudes possibles :

    Soit on interdit toute immigration, ce qui parait simple dans les discours débiles des populistes, mais pose en réalité de nombreux problèmes pratiques.

    C’est la solution retenue par nos partis politiques : immigration zéro, ou alors immigration minimale.

    Soit on verse dans l’humanisme et on décide de donner une chance à ceux que la vie n’a pas gâté.

    Dans ce cas des dizaines de milliers d’étrangers seront accueillis en France.

    Alors logiquement la solution c’est de s’assurer qu’ils sont bien en mesure de vivre en France.

    Et justement la technologie moderne permet de le faire, pour un coût modeste.

    CQFD

    Je trouve même étonnant que personne ne propose cette piste de réflexion.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès