Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Politique > Le changement, c’est pas tout de suite

Le changement, c’est pas tout de suite

La colère est toujours à la hauteur de l’espérance déçue, et force est de constater que les passes droits et autres favoritismes pratiqués par l’ex gouvernement se perpétuent sous ce nouveau gouvernement.

Tout le monde connait Philippe Martin, qui a été quelques années Ministre de l’écologie du gouvernement Hollande 1…et qui a claqué la porte récemment pour protester contre l’immobilisme et les couleuvres avalées. lien

Mais on sait moins que le service de communication du conseil régional de midi Pyrénées vient de recruter, un certain Jérémie Martin, en tant que chargé de mission, ce dernier n’étant autre que le fils de Philippe Martin. lien

Son collaborateur est un certain Kader Arif, le frère du ministre délégué aux anciens combattants.

Quant à Salomé Peillon, elle vient de se voir embauchée au poste de chargée de mission culturelle à l’ambassade de France en Israël, et a du bien remercier son papa, Vincent, ce qui a perturbé Daniel Pasquelle, le député UMP du Touquet, (lien) qui n’a pas dû oublier les reproches légitimes que l’on faisait a l’ex-président de la république, au sujet de son fils. Jean, lorsqu’il était pressenti à l’EPAD. lien

Thomas, le fils de Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense, a été embauché par la SNI (société nationale immobilière) qui gère 275 000 logements sociaux, (lien) quand à la fille de Martine Aubry, Clémentine, elle a été nommée récemment directrice adjointe de l’auditorium du musée du Louvre. lien

Par contre, si contrairement à une rumeur très répandue sur le net, Christiane Taubira n’a pas un fils en prison (lien), l’ancienne garde des sceaux Rachida Dati a bien un frère, Jamal, qui a été condamné à 2 ans de prison ferme pour violences envers son ex-petite amie. lien

L’un des fils de Valérie Trierweiler, l’ex compagne du président de la république, a eu plus de chance : interpellé à plusieurs reprises par les forces de l’ordre, il n’a pas pour autant été inquiété par la justice. lien

Oublions ces pratiques d’un autre âge, mais qui ont la vie dure, et intéressons nous aux orientations prises par le gouvernement fraichement nommé.

Il semble que le président de la république ait mal compris le message des français exprimé lors des municipales, lequel pour une grande partie réclamait un changement de cap, et non pas un changement de gouvernement.

Avec Manuel Valls comme premier ministre, la ligne socialo-libérale perdure, (lien) ce qui réjouit le patron des patrons Pierre Gattaz, lequel vient de faire la promotion d’un smic au rabais, provocant même l’indignation de celle a qui il a succédé, Laurence Parisot (lien), même si celle qui a perdu récemment la lutte à la tète de la capitale, NKM, pense que « toutes les solutions (…) doivent être étudiées ». lien

En attendant, discrètement, Hollande a reçu trois économistes apôtres du social libéralisme, qui veulent s’attaquer au smic. lien

Toujours ce décalage entre les paroles et les actes…et puis cette jolie langue de bois.

Meme Stéphane le Foll en découvre les joies en déclarant au sujet des Roms et défendant une « politique de fermeté… à dimension humaine  »…lien

Le nouveau premier ministre a déjà annoncé la couleur pour récupérer les 50 milliards d’économies : 18 milliards seront à la charge de l’Etat et de ses agences, 11 milliards pour les collectivités locales et 21 milliards au chapitre de la protection sociale dont 10 milliards sur les dépenses de l’assurance maladie, et 11 milliards sur la gestion du système social, promettant de préserver les minima sociaux, mais repoussant pour plus tard la revalorisation exceptionnelle du RSA, décidé pourtant dans le cadre du plan pauvreté de janvier 2013, ainsi que le complément familial et l’allocation de soutien familial, tous reportés à l’année prochaine… lien

Pour l’instant le rabot annoncé est passé sur les prestations sociales et la quasi-totalité des allocations sont gelées, alors qu’elles devaient logiquement progresser en fonction de l’inflation, étrange façon de relancer le pouvoir d’achat. lien

De mauvaises langues prétendent que les retraites pourraient être mises à contribution. lien

En tout cas pour l’instant, le monde de la finance, celui que voulait combattre le candidat Hollande, peut continuer à dormir sur ses 2 oreilles, et la cote de popularité du chef de l’état continue de descendre à un niveau jamais atteint dans la 5ème république, 18%. lien

Un sondage publié récemment affirmait que si la présidentielle se rejouait aujourd’hui, le candidat Hollande ne serait même pas présent au 2ème tour. lien

Comme le disait récemment un chroniqueur sur l’antenne de France Culture, François Hollande n’entend pas la colère du peuple, car il tend trop l’oreille droite… et on pourrait ajouter, pour les prochaines élections, les européennes, il devrait se préparer à tendre la joue gauche…

Et comme dit mon vieil ami africain : « le pied gauche marche toujours à gauche ».

L’image illustrant l’article vient de « chantouvivelavie.centerblog.net »

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Le poisson d’avril hollandais

En marche pour une 6ème

Un président tétanisé

La taxe carbonisée

La retraite au flamby

Hollande, un pays au plus bas

Des sous et des déçus

La sauce hollandaise ne prend pas

L’improbable révolte des sans

Qu’est-ce qui cloche ?

Monsieur « Plan Plan »

J’aime pas les riches

Faire sauter la banque

Le discours du Bourget partie 1-partie 2

Blog de René Dosière


Moyenne des avis sur cet article :  4.55/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

183 réactions à cet article    


  • jako jako 17 avril 2014 08:43

    Quel panier de crabes, la bascule à charlot n’a pas trouvé acquéreur récement, je propose la création d’un commité pour son rachat et sa remise en oeuvre. Merci Olivier


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2014 08:47

      jako

      j’irais peut être pas jusqu’à couper des tètes... mais au moins une inéligibilité a vie
       smiley

    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 19 avril 2014 09:41


      nous bonnets ROUGES AVONS RACHETE L ECHAFAUD DE L ARMEE A NANTES.......................
      ET BIENTOT LES TETES DE PARLEMENTAIRES CUMULARDS ET LOBBYISTES TOMBERONT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      POUR LES BONNETS ROUGES LA VRAIE REVOLUTION C’ EST POUR BIENTOT !!!!!!!!!!!!!!!!!!! CAR LE PEUPLE DES RETRAITES SALARIES SANS EMPLOIS ET FEMMES SEULES ELEVANT DES ENFANTS A « FAIM » ET NE POURRA PLUS PAYER LOGEMENTS ET CHARGES !!!!!!!!!!!

      ILS DOIVENT DEJA CHOISIR 1 REPAS JOUR ET UN DOUBLE LOYER POUR UN DEMI SALAIRE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • appoline appoline 19 avril 2014 18:29

      Il faut démettre ce président comme la constitution l’y autorise


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2014 08:48

      @ tous

      En attendant, on découvre qu’alors que le petit peuple est appelé à serrer sa ceinture, 449 membres des équipes ministérielles du gouvernement Ayrault se sont partagé 12 millions d’euros de bonus, et une pétition est lancée pour exiger le remboursement de ces cadeaux indignes sur ce lien


      • Robert GIL ROBERT GIL 17 avril 2014 08:54

        je ne sais pas si les gens vont reagir ou continuer a se laisser plumer...bien que je penche pour la deuxieme solution !

        voir : NE LAISSONS PAS LE PS DETRUIRE LA SÉCURITÉ SOCIALE


        • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2014 09:07

          robert Gil

          j’ai lu votre article lucide, et encouragé, constatant qu’il est complémentaire avec le mien.

        • appoline appoline 19 avril 2014 18:30

          Il y a une procédure à suivre pour le démettre, j’espère qu’ils auront les c.....pour le faire, la France ne tiendra pas encore 3 ans ainsi


        • Venabili 19 avril 2014 18:41

          Une destitution ? Mais pour quelle motif ma chère ? Il fait moins chaud qu’au cours de la semaine ? Cancellara n’a pas gagné Paris-Roubaix ? 


        • Yohan Yohan 17 avril 2014 08:58

          « Moi Président », vous devriez vous le repasser en boucle tous les jours. Vous l’avez dans le trognon et ce n’est pas faute de vous avoir prévenu



          • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2014 09:11

            yohan

            nous l’avions dans le trognon avec sarko...on l’a encore avec hollande, et on l’aura encore plus avec mlp
            il faut sortir au plus vite de cette république de la honte.

          • Fergus Fergus 17 avril 2014 09:15

            Bonjour, Yohan.

            Je partage totalement la réponse d’Olivier. Hélas !


          • Neo Nestor 17 avril 2014 11:28

            Salut,

            Mon ennemi c’est la finance ... ÉNORME voir HORS-NORME  ! smiley

            On nous a menti comme pas possible ... Et ça continu ...

            Que penser de ceux qui nous gouvernent en ce moment ?

            - Ils nous ont donc menti pour être élu !
            - Ils nous pondent de l’austérité pour nous peuple du bas et les actionnaires s’engraissent !
            - Ils Mettent à la tête de leur parti (ps) un homme sans demander l’avis des militants ...
            - Une crise mal gérer en Ukraine ... Là aussi ont nous ment et de plus en plus comme une impression que nos médias sont accrochés à des ficelles ... Et pour compléter le tout on insulte la Russie avec des accusations apparemment infondées ...

            Magnifique !

            « il faut sortir au plus vite de cette république de la honte. »

            Et surtout ne pas oublier de fermer la porte à double tours derrière nous !  smiley


          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 19 avril 2014 09:33


            nous BONNETES ROUGES DESCENDANT DES 1ERS REVOLUTIONNAIRES BRETONS PLUS DE 150 ANS Avant 1789 ( révolte du papier timbré)

            NOUS DISONS AUX JACOBINS PARISIENS :

            nous accepterons les « portiques taxe carbone » et vos radars QUAND LES PERIPHERIQUES PARISIENS SERONT POURVUS DE PORTIQUES ECO-TAXES


          • canard54 canard54 19 avril 2014 09:33

            Oui et avant de fermer la porte ne pas oublier de jeter une grenade, pour plus de sureté.


          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 19 avril 2014 09:34


            nous BONNETS ROUGES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


          • Yaltanne 19 avril 2014 10:21

            Nestor : « - Ils nous ont donc menti pour être élu ! »

            LOL (comme on dit), tu sembles sincèrement surpris et scandalisé. Ne me dis pas que tu découvres le monde des politiciens ? Bien évidemment qu’ils font carrière, et que les quelques honnêtes et sincères se font manger tout cru avant même d’avoir l’opportunité d’accéder à quelque poste que ce soit.
            A ce niveau il n’y a plus qu’ambition personnelle, mensonges, trahisons et autres manipulations qui sont les outils de base de leur équipement.

            Je lisais récemment sous la plume de Troyat (dans l’esprit) « le socialisme c’est le prochain avant les proches, le tsarisme c’est le contraire. »
            Ça fait un bail qu’on n’a plus que des aspirants tsar  smiley


          • appoline appoline 19 avril 2014 18:35

            Depuis le départ du Général ils nous mentent pour avoir le pouvoir, nous en avons assez de ces blaireaux qui ne pensent qu’à leur bien - être au lieu de penser à la France. Dehors les voyous qui s’en mettent plein les poches alors que le peuple se paupérise de plus en plus. Marre de ces menteurs qui se paient des sommes mirobolante pour aussi peu de résultat et encore, mauvais. Assez de cet état providence, qui sert à engraisser des feignants de tous poils qui n’ont aucune valeur du travail. Il faut en finir avec ce statut de fonctionnaire, quand on est mauvais, on dégage, c’est aussi simple que çà


          • Alpo47 Alpo47 17 avril 2014 09:05

            Nous avons été nombreux à vilipender Sarkozy, alors on a Hollande « Flamby ». Tous ceux qui le connaissaient, notamment au PS, disaient qu’il n’avait pas la carrure, la personnalité, la capacité de décider ... Mais il fallait chasser Sarko et on n’avait pas d’autre choix.

            Flamby a promis , « moi, président ... », et, comme toujours, a fait le contraire, en renforçant le système prédateur. Le pays est catastrophé (sauf les 0,1% qui tirent les ficelles, évidemment) et Flamby descend à 18%.

            Nous sommes les caniches des USA, encore pire qu’avec Sarko, totalement acquis aux intérêts financiers et à l’UE et la seule solution du gouvernement Flamby, c’est de PRENDRE AUX PLUS DEMUNIS POUR RENFORCER LES PLUS RICHES. C’est donc cela l’UE et le socialisme ?
            Devant le chaos qui vient, se renforce le risque d’une « belle guerre » pour mobiliser (?) les peuples, faire tourner les usines, renforcer le controle des populations, faire oublier les responsables ...

            Avec Flamby et Valls, l’avenir est sombre. Le pire est le plus probable pour la majorité.

            Reste encore la possibilité de réaction des peuples. Elle ne passe absolument pas par des marches dans la rue (qui font beaucoup rire les gouvernants), encore moins par des actions violentes qui ne feront que renforcer le pouvoir.

            La seule alternative est la résistance passive au pouvoir, le refus de suivre, et la construction, partout, de lieux où on construit un modèle alternatif basé sur l’échange et la solidarité. Voire même avec une monnaie locale.

            Il est temps de faire le constat qu’aucune solution ne viendra « d’en haut ». C’est à nous de la construire.

            .


            • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2014 09:09

              Alpo

              oui, c’est a nous de la construire.
              je crois que c’est Bertolt Brecht qui disait : « si vous ne participez pas à la lutte, vous participerez à la défaite » 


            • Alpo47 Alpo47 17 avril 2014 09:47

              Il faut juste trouver la (les) bonne manière de contribuer.
              Le plus difficile est d’éviter les « excités-irresponsables » -ou provocateurs- qui prêchent de tout casser, les frileux qui ont peur de se mettre en avant, les « moutons » soumis à tout représentant de l’autorité ou aux structures en place, les « encartés » du système ...

              Tout changement est d’abord initié par une minorité qui montre la voie ... progressivement d’autres viennent.

              Toujours dans la voie pacifique.


            • Hermes Hermes 17 avril 2014 14:44

              @Alpo ; une piste possible : utiliser les régions pour ces initiatives. Perndre de vitesse la direction dictée par l’Europe à son propre piège. Bruxelles n’aura pas la capacité de gérer plusieurs centaines de régions !


            • eresse eresse 17 avril 2014 23:50

              @alpo47
              « Mais il fallait chasser Sarko et on n’avait pas d’autre choix »
              Vous êtes comme tous les autres, vous avez un semblant de réflexion et le jour J vous vous dégonflez comme un ballon de baudruche. Plus d’un socialo sur deux savait que hollande n’était qu’un minable. La réflexion « on n’avait pas le choix » doit en fait être lue comme « on n’a pas de couilles ». Quand on sait que ce ne sera pas mieux avec le deuxième charlot en lice, on s’abstient, on ne participe pas à la mascarade.
              On aurait pu avoir de 18 a 20M de voix pour les abstentionnistes. Ça c’était un ko debout pour la république que vous exécrez.
              Arrêtez de pondre des textes, certes bien écrits, ou vous « pissez » vos remords a longueur de ligne, et « ayez des couilles » la prochaine fois, c’est à dire en MAI.

              Désolé pour le langage mais j’ai le désagréable sentiment d’avoir à faire à des minables, des vraies pleureuses...


            • eresse eresse 18 avril 2014 00:00

              @Hermes,
              Avez vous lu le début du texte ? Je ne peux pas le croire.
              O. Cabanel nous indique que les régions sont noyautées par la « caste dominante » que vous accusez de tous nos malheurs, en citant explicitement la région midi-pyrénées, il nous indique clairement qu’ils placent leurs pions, pardon leurs rejetons, dans ces institutions.
              Votre grande réflexion : « une piste possible : utiliser les régions pour ces initiatives »
              Le plus consternant, c’est que certains vous ont « plussé. »


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 avril 2014 07:20

              Les euro-régions sont destinées justement à supprimer les Etats Nations et à les placer directement sous la coupe de Bruxelles.
              « Les euro-régions »


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 avril 2014 08:04

              Alpo 47,
              Il n’y a pas opposition entre des solutions locales et le changement de personnel politique. Vous pouvez essayer de créer quelques îlots démocratiques ici ou là.

              Cela n’empêchera pas les décisions de s’appliquer à tout le monde, et n’ouvrira aucune perspective au plus grand nombre.

              La politique de l’autruche ne change rien à l’ensemble. C’est un kit de survie pour une minorité.
              Voyez la Grèce, les habitants sont repartis dans leur campagne d’origine pour survivre. Mais survivre, ce n’est pas vivre.
              Et cela n’empêche pas les Grecs d’être ruinés.


            • marc 19 avril 2014 10:53

              Fifi


               Vous pouvez essayer de créer quelques îlots démocratiques ici ou là.

              Cela n’empêchera pas les décisions de s’appliquer à tout le monde, et n’ouvrira aucune perspective au plus grand nombre.

              On peut opposer le même raisonnement à ceux qui veulent que la France prenne l’initiative d’une sortie unilatérale de l’UE. Le reste de l’Europe continuera sa politique désastreuse et nous entrainera dans l’abîme. Il faut plutôt désobéir.


            • Hermes Hermes 23 avril 2014 15:05

              Bonjour,
               la piste des régions demanderait effectivement des combats sérieux pour la démocratisation de leurs fonctionnement, et éviter leur phagocytage par les élites... La contestation autour de l’aéroport de ND des Landes montre qu’il y a des dynamiques régionales possibles, mais peuvent-elles être constructives ? Chaque région pourrait décider d’écrire sa propre consitution ! Si il n’y a rien de fait dans ce sens, vous avez raison, cette piste restera une hypothèse d’un jour (ce n’est pas pour ma part une opinion arrêtée).
               Le combat pour sauver les états qui ont été vidés de leurs pouvoirs par Bruxelles, et dont le fonctionnement est sclérosé par les institutions, les lobby, des empilements juridiques, etc. me semble plutôt une résistance nostalgique. Les médias jouent le jeu en faisant croire que ce qui se passe à l’échelle nationale a encore une valeur, par le truchement de débats hyper-émotionnels.
               Mon hypothèse est peut-être trop en décalage avec la période du grand cycle historique oppression-libération pour devenir une piste qui intéresse.
               OK ! et à suivre. Bonne fin de journée à tous.


            • zygzornifle zygzornifle 17 avril 2014 09:11

              Pour le changement il faut déterrer les pavés de mai 68 autrement cela restera du brassage d’éolienne 


              • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2014 09:16

                zygzornifle

                pas sur que la violence changerait grand chose.
                je pense qu’il faut continuer ce qui a commencé, les solutions alternatives, les réseaux parralleles, les monnaies de substitution, le partage énergétique, etc..et montrer la colère aux élections prochaines, jusqu’à ce qu’en haut, on commence à s’interroger.


              • zygzornifle zygzornifle 17 avril 2014 14:27

                olivier cabanel 

                le blabla est l’arme de nos politiques c’est ce qu’ils maîtrisent le mieux ça leur sert à gagner du temps , tant qu’il n’y aura pas hélas de confrontation musclée cela restera en l’état actuel des chose , des discours creux avec des mots vides de sens et loin de notre réalité.....

              • Attilax Attilax 17 avril 2014 17:06

                D’accord avec Zyg,
                J’ai hélas peur que ces gens ne respectent que la force. Jamais ils n’abandonneront de leur plein gré le pouvoir, c’est évident.
                On a déjà vu dans l’histoire ces fameux « républicains » se transformer en fascistes de la pire espèce dès qu’ils perdaient les élections... C’est un classique.


              • eresse eresse 18 avril 2014 00:17

                @ Olivier,

                pour montrer votre colère, un bon moyen, commencez par ne pas participer à la mascarade. Boycottez l’élection et allez vous promener.
                Encore mieux, distribuez des tracts devant les bureaux de vote pour expliquer les raisons de s’abstenir, et encore mieux, faites de la propagande au boulot, dans votre quartier sur ce même sujet des aujourd’hui.
                Tout abstentionniste est une « quenelle » au système. Je sais le terme est polémique, mais il est à la mode et presque tout le monde l’interprète comme « un doigt » au système.

                Un bon moyen, pour propager vos idées, la piratebox qui émet en wifi à la terrasse d’un café. Pour peu que le nom du service rappelle le lieu ou on le capte, le nombre de connexion est impressionant et les retours positifs sont nombreux.
                Allez, bougez vous, il faut aller le chercher le contestataire, et sur Agora c’est de la contestation en « chaussons » voire en « charentaises »


              • olivier cabanel olivier cabanel 18 avril 2014 07:21

                eresse

                il se trouve que je suis militant écolo de longue date, et je pense que la politique de la chaise vide n’a jamais donné de très bon résultats.
                donc, j’exprime mon militantisme sur le terrain, je ne suis pas qu’un « écrivain d’article bien au chaud dans ses pantoufles »...
                je ne vais pas lister mes actions et les résultats, ma modestie pourrait en souffrir... smiley
                mais je suis fier de vous apprendre que c’est chez moi, avec deux autres militants que nous avons mis au point la première centrale photovoltaique reliée au réseau...
                fier aussi d’avoir fait fermer une usine d’incinération dans le secteur avec les membres de mon association
                fier d’avoir aussi permis de financer la lutte antinucléaire en offrant une chanson et un disque qui a permis à l’époque de récolter 80 000 fr lesquels sont allés directement dans les caisses des comités Malville...cette centrale dangereuse fermée aujourd’hui appelée à tort superphénix.
                le ciel vous tienne en joie

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 avril 2014 07:26

                Salut Olivier,
                Les initiatives à la base ne sont pas incompatibles avec le changement de personnel politique..., ni la sortie de l’ UE.

                Les décisions de Hollande/Vals/ MEDEF viennent directement de Bruxelles.
                «  Qui gouverne réellement la France ? » par Asselineau

                Il suffit d’écouter l’ UMP, qui trouve que tout ça est encore insuffisant, pour comprendre que le retour de Sarkozy ne sera que la suite, la fin des 35 heures, et la liquidation du modèle social. Ils se partagent le boulot.


              • olivier cabanel olivier cabanel 18 avril 2014 07:31

                fifi

                je n’ai pas d’avis tranché sur asselineau, et je pense que vous devriez m’aider à mieux le connaitre, mais j’avais le sentiment qu’il était lui aussi un politicien...
                mais peut etre est ce une erreur de ma part ?
                en tout cas, mon bord politique, vous le connaissez, il est chez les écolos depuis longtemps, meme si certains d’entre eux me gonflent beaucoup...
                 smiley

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 avril 2014 08:11

                erresse,
                S’abstenir revient de fait à voter pour ceux qui arriveront en tête.
                C’est voter sans le vouloir.

                Pour la 1ere fois, les électeurs auront la possibilité de voter CONTRE l’ UE, et pas pour des moutures d’ Autres Europe.

                L’UPR présente des listes dans toutes les circonscriptions.
                Pour la sortie de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, légalement, pacifiquement, unilatéralement et... définitivement, par l’article 50.

                « Têtes de listes UPR »
                La Résistance c’est maintenant !


              • Fergus Fergus 17 avril 2014 09:14

                Bonjour, Olivier.

                D’accord avec toi pour dénoncer la pérennité des passe-droits, au mépris des engagements pris par Hollande pour rompre avec les pratiques du passé. En cela, il n’est guère différent de Sarkozy qui avait promis « une république irréprochable » avant de de livrer aux innombrables magouilles que l’on connait.

                Pas d’accord en revanche lorsque tu écris ceci : « le message des français exprimé lors des municipales, lequel pour une grande partie réclamait un changement de cap ».

                Cela, c’est que toi, moi et beaucoup d’autres sur ce site aurions souhaité. Mais dans la réalité - il s’agit là d’une analyse personnelle - ce qu’on réclamé les Français c’est avant tout de l’efficacité sur le plan de l’emploi. Et cela dans un tel climat de désespérance que nos compatriotes sont prêts à faire fi des clivages et à accepter n’importe quelle orientation politique dès lors qu’elle se traduit par une baisse significative des taux de chômage. C’est d’ailleurs pour cela que l’entrée en fonction de Valls, malgré toute la défiance qu’il inspire à gauche et en dépit des réflexes partisans de la droite, a été saluée par un 58 % d’opinions favorables.


                • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2014 09:22

                  bonjour Fergus

                  oui, bien sur, mais je ne crois pas qu’en France on acceptera la méthode allemande, avec le travail obligatoire, les salaires d’esclaves...sinon il y longtemps qu’hollande l’aurait décidé...
                  même si à l’évidence, ça aurait fait dégringoler le chômage, avec en contrepartie encore plus de misère, comme on l’a vu en allemagne.
                  la seule tentation qu’à hollande, c’est de baisser le smic, et je doute qu’il ose le faire.
                  tant que ce gouvernement ne prendra pas une tangente réellement sociale, le chomage augmentera, et le pouvoir d’achat baissera.
                  tant que ce gouvernement n’aura pas engagé la lutte contre « le monde de la finance »...la désapprobation continuera
                  et tant qu’il n’aura pas tourné la page au nucléaire en décidant enfin la transition énergétique, il provoquera un rejet de plus en plus fort.


                • Fergus Fergus 17 avril 2014 09:51

                  @ Olivier.

                  Sur le plan socioéconomique, je suis d’accord avec toi. En revanche, je crains que beaucoup de Français ne se satisfassent du parc nucléaire. Autour de moi, ce sujet est le cadet des soucis du moment. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès