• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Prenons en de la graine !

Prenons en de la graine !

Graine de Chia, Lucuma, Maca, Baie de Goji, d’Acai, Mesquite, Kombucha, Garana, Agropyre…ces noms de disent pas grand-chose au commun des mortels, pourtant, ces plantes, qualifiées de « super-aliments méritent amplement le détour.

Leur liste complète est sur ce lien, et s’ils méritent largement leur qualificatif, c’est que de nombreux spécialistes les considèrent comme une bonne réponse face à la dénutrition, et face aux déséquilibres alimentaires car ils ont tous des teneurs très élevées en vitamines, minéraux, oligo-éléments, enzymes, acides gras essentiels, acide aminés, antioxydants, et affichent des taux de protéine record.

Les graines de Chia, issues du mot Maya signifiant « force  », et du mot aztèque qui signifie « huileux » sont connues aussi sous le nom de graine de Salba, et proviennent d’une plante d’Amérique centrale, notamment du Pérou, la Salvia Hispanica. photo

Riche en Oméga 3, elle a un pouvoir anti-inflammatoire, régule la pression artérielle, et elle renferme plus d’antioxydants que n’importe quelle graine. lien

On peut la croquer tel que, ou la piler afin de l’intégrer aux céréales, salades, gâteaux, et autres galettes, et il est conseillé de ne pas dépasser 30 gr par jour. lien

Quand à la Lucuma, c’est un petit fruit de la Cordillère des Andes, qui pousse à 1000 mètres d’altitude, et plus…photo

On aime son goût qui rappelle l’abricot et la vanille, et il sert à fabriquer une farine douce et légère aux multiples propriétés, riche en fer qui permet de lutter contre l’anémie, contre la dépression, riche aussi en vitamines A, C, B3, et phosphore. lien

Pour lui conserver toutes ses propriétés, il faut éviter de le chauffer à plus de 40°, en l’intégrant aux purées de légumes, aux sorbets et autres crèmes glacées. lien

Quant à la Maca, qui dans la langue des Incas voulait dire « montagne de nourriture fortifiante », sa seule traduction nous éclaire sur ses multiples vertus. Riche en vitamine B1 et B2, elle prévient des risques de cancer, soigne les prostates, et fait baisser le taux de cholestérol, tout comme le choux, ou le navet, sa famille d’origine.

Stimulante sexuelle, elle augmente le taux de testostérone, et facilite la fécondité. lien

La baie de Goji n’a rien à lui envier, puisqu’elle aussi considérée comme anti cancer, mais aussi antivieillissement, et ce petit fruit rouge, d’origine tibétaine mérite le détour.

Il permet d’améliorer la circulation sanguine, et lui aussi redonne de la libido ;

On peut boire son jus, ou consommer les baies fraiches, ou séchées

La baie d’Açaï, fruit au goût chocolaté d’un palmier d’Amérique du sud, donne le tonus, combat le stress, et ferait perdre des kilos, ce qui explique le goût des sportifs pour cette jolie baie violet sombre, qui n’est pas sans évoquer la myrtille. lien

Elles font malheureusement l’objet d’arnaques, car après vous avoir proposé des échantillons gratuits, des petits malins vont vous imposer un « abonnement », qui va permettre aux fraudeurs de ponctionner régulièrement votre compte en banque. lien

La mesquite ressemble beaucoup au fruit du caroubier, mais ce sont deux espèces sensiblement différentes, même si les fruits de ces deux arbres permettent de faire une farine très intéressante, très pauvre en matière grasse avec des qualités nutritionnelles incomparables.

Sur ce lien, on peut les découvrir en détail.

Une autre graine, que les Perses appelaient « châdouné  » (roi des grains), mérite le détour, celle du chanvre, en faisant bien la différence entre celui dont on tire la célèbre marijuana, riche en THC (Tétrahydrocannabinol), et celui destiné à l’industrie (vêtements, isolation, papier, cordes etc.) ou à l’alimentation, dont le taux de THC n’est pas supérieur à 0,3%.

Ces graines peuvent être considérées comme l’une des nourritures les plus nutritives de la planète, avec 30% de protéines digestibles pures, riches en fer, vitamine E, B1, B2, B3, B6, et des acides gras essentiels oméga-3 et oméga-6. lien

On les transforme en farine, en huile, en beurre, germées, et même en lait que l’on peut faire soi-même comme on le découvre sur ce lien.

Toutes ces qualités permettent de faire baisser le taux de cholestérol, et pas seulement. lien

Il y a par contre une plante dont il convient de se méfier…et pourtant, on la trouve très couramment puisqu’elle décore de nombreux appartements, en toute innocence.

Cette plante dépolluante de l’air vicié de nos maisons s’appelle la Dieffenbachia picta.

S’il est vrai qu’elle a réellement des propriétés intéressante, puisqu’elle « neutralise » la pollution dégagée par les peintures, les solvants, différents produits d’entretien, et qu’elle pourrait servir, lorsque les feuilles sont séchées, à soigner les jambes atteintes de goutte, ou de varices, le seul fait d’en mâcher un morceau peut provoquer des extinctions de voix, et une goutte de son suc est très dangereuse pour les yeux, y compris le fait de toucher une feuille en se passant par la suite la main sur les yeux. lien

Il faudrait rajouter dans le domaine des « super-aliments » d’autres produits, comme la Spiruline

C’est une micro algue, très riche en protéine, en fer, en béta-carotène, (30 fois plus que la carotte), vitamines, oligo éléments. lien

C’est un aliment considéré par beaucoup de chercheurs comme étant anti-cancer, mais aussi efficace contre l’anémie, détoxiquant l’organisme des métaux lourds, des polluants, et des radiations nocives et c’est un très bon stimulant des défenses immunitaires, vivement conseillé aux convalescents.

Un autre super-aliment est surement l’un des plus connus, le Miel.

Il faut par contre s’interroger sur sa nature, car si, au départ, seules les abeilles savaient le fabriquer, il est possible aujourd’hui d’en produire chimiquement, puisque on en connait toutes les composantes (lien) et grâce aux astuces de l’étiquetage, tout le monde peut être assez facilement berné.

Bien sur, en Europe, le miel synthétique est interdit, mais on sait aujourd’hui qu’il est facile de contourner la législation, d’autant qu’en Asie, et sur d’autres continents, il est fabriqué en quantité. lien

D’ailleurs un expert, le professeur Paul Schweitzer, du CETAM (centre d’études techniques apicole de Moselle) a découvert dans les miels vendus dans nos grandes surfaces des grains de pollen qui prouvent sans le moindre doute leur origine chinoise et frelatée. 

En effet, les industriels de l’agro-industrie ont trouvé la parade et mélangent des miels chinois aux miels européens, et ainsi font de confortables bénéfices puisque le sucre est bien moins cher que le miel.

Pour découvrir la fraude, il suffit de constater sur les étiquettes la mention « mélange de miels originaires et non originaires de la CE ».

Aujourd’hui, dans les miels premiers prix, un pot sur trois révèle la présence de miels chinois et l’acheteur qui croit faire une bonne affaire en achetant ce miel moins cher se fait en fin de compte arnaquer puisqu’il achète du sucre au prix du miel.

La preuve est sur cette vidéo.

Du miel à la sève de bouleau, il y a un pas que l’on peut franchir avec bonheur, car la saison qui arrive se prête à épurer nos organismes grâce à une bonne cure de sève de cet arbre au tronc marbré. lien

La sève de cet arbre permet l’élimination de l’acide urique, du cholestérol, et favorise l’amincissement.

La cure consiste à boire en 20 jours, 3 litres de sève fraîche, et doit se faire début mars, car ensuite, la sève n’a plus la limpidité nécessaire, perdant une partie de ses propriétés.

C’est aussi un produit instable, qui, s’il n’est pas conservé au froid, peut se mettre à fermenter, ce qui peut être stoppé avec l’addition de clous de girofle, ou d’alcool. lien

Cependant, une fois fermenté, on obtient du vin de bouleau, aussi pétillant que le champagne, même si la comparaison gustative s’arrête là.

On le trouve en bidon de 5 litres, et le produit est relativement cher (lien), mais il existe une méthode pour s’en procurer gratuitement.

Pour cela, il suffit de trouver un bouleau, et avec un simple tuyau en plastique de 8mm de diamètre, une bouteille et une foreuse avec une mèche du même diamètre, on en récolte près de 2 litres en 24 heures. vidéo

Une fois la récolte effectuée, il faut bien sur colmater le trou avec une tige de bois du même diamètre, et un peu de mastic spécial arbres pour guérir la blessure.

Un autre des super-aliments que l’on peut boire est le Kombucha : cette boisson pétillante stimule la fonction intestinale, détoxifie l’organisme, permet de lutter contre le stress, la fatigue, le diabète et la tension artérielle. Il pourrait même aider à vaincre le cancer, ce qui fait l’objet d’études pour l’instant. lien

Ce formidable élixir de santé très concentré en nutriments, appelé aussi en Chine « champignon de longue vie » est une boisson biologique vivante et lacto-fermentée obtenue en faisant fermenter du thé vert ou noir sucré. lien

Un autre champignon, le Reishi rouge, appelé chez nous ganoderme, sert lui aussi à préparer un thé dont on dit qu’il favoriserait la longévité. lien

Nous voilà donc parés, avec tous ces super-aliments pour envisager la vie sous un nouvel angle.

Comme dit mon vieil ami africain : « j’ai l’intention de vivre éternellement, pour le moment, tout se passe comme prévu  ».

L’image illustrant l’article vient de « douniacuisine.com »

Merci aux internautes de leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Des racines et des arbres

Finissez vous assiettes

Main verte pour tomate rouge

Le bruit du silence

L’huile de l’arbre

La drogue ce tabou

A table avec les sauvages

Arrêtez la terre, je veux descendre

A l’oreille des feuilles

La terre folle

Au bois de mon cœur

Mourir pour un peu de chanvre

Les dessous du chou

Un article à la noix

Le jardin extraordinaire

Des piquants qui protègent

Ces plantes qui tuent les virus

L’amarante, plante espiègle

Des pommes, des poires, mais pas n’importe quoi

Aimer la Terre

Les avancées de l’immobile

A l’aide d’iode

N’écrasez pas le champignon

Jamais déçu par le chou

Sauvé par l’écorce

Un site pratique pour aller plus loin.

Ici, les photos des arbres les plus vieux, les plus grands, du monde.

A lire : ces arbres qui nous guérissent.de Sylvie Verbois

 l’encyclopédie du savoir relatif et absolu de Bernard Werbe


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • ZenZoe ZenZoe 14 mars 2014 09:21

    Bonjour Olivier,
    Article très informatif.
    Entièrement d’accord avec vous pour le miel, une belle arnaque !
    Personnellement, comme je n’ai pas de magasin diététique à proximité, je prends du miel récolté et fabriqué en France, issu de coopératives régionales souvent. Gâtinais, lavande, chataignier, miam, le goût sur du pain fraîchement cuit chez soi, ahhh, un délice !

    Vous ne mentionnez pas les prix par contre. L’autre jour, j’ai voulu acheter des baies de goji. Gloups le prix ! Les industriels agro alimentaires flairent rapidement les bons filons on dirait... Je me souviens que le prix du curcuma a grimpé en flèche après la sortie du livre de Servan-Shreiber sur le cancer.. et ainsi de suite...


    • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2014 11:34

      Zen Zoe

      oui, c’est vrai que les prix sont assez élevés, ceci dit, on doit, avec internet on arrive à en trouver a un prix abordable : 15€ le kilo...(lien) il faut considérer que ce sont des fruits secs, donc, comparé à d’autres fruits secs, ça reste intéressant, d’autant que si l’on considère que c’est un médicament, et quand on voit le prix de ceux-ci.... !!!
      par exemple, pour la sève de bouleau, ayant la chance d’avoir un bouleau dans ma propriété, je récolte moi même la sève, c’est gratuit, et c’est vraiment simple !
      et ça fait un bien considérable !
       smiley

    • demosoluce 14 mars 2014 10:49

      Bonjour Olivier,

      Je participe actuellement au développement d’une gamme de produits à base de baie d’açaï. Il est juste de rappeler comme ton lien qu’il faut que la lyophilisation se fasse à froid et dans les 24h. Nous en consommons sous forme de jus, les effets sur la peau aussi ont été remarquables. Et il est possible de l’avoir à un prix raisonnable, notre consommation nous revient à 2,40€ par jour.


      • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2014 11:36

        démosoluce

        merci de cette info dont les lecteurs seront tiré l’avantage, et dans le fond, 2,40 € par jour, c’est tout à fait raisonnable.
        vous devriez donner un lien pour que les lecteurs puisse vous en acheter ?

      • demosoluce 14 mars 2014 12:33

        Le développement de ces produits se fait en Marketing relationnel, c’est à dire que ce sont les consommateurs qui le développent par le bouche à oreille. Chaque consommateur distributeur se voit attribuer une boutique en ligne. Ceux qui veulent découvrir peuvent aller sur la mienne

        fr.monavie.fr/rep/vivrautrement

        Le principe me plait aussi car nous reprenons possession de la distribution en tant que consommateurs. C’est mieux que de graisser des grossistes et la Grande Distribution. Le modèle est honnête, bien pensé et récompense la travail et non la position comme d’autres systèmes de Marketing Relationnel.

        Enfin, les produits sont de qualité, j’en consomme tous les jours


      • demosoluce 14 mars 2014 13:00

        Pour ceux qui veulent en savoir plus, ils peuvent me contacter à demosoluce@gmail.com


      • soi même 14 mars 2014 12:14

        Bonjour à tous, il est indéniable qu’il y a des vertus des plantes alimentaires et en trains de s’agrandir , c’est sans doute la face la plus positive de la modalisation de se recensement phytosanitaire de toutes ses plantes.
        En même temps, cette liste non exhaustive de toute ses plantes, et un signe un indice de la dégénérescence de notre alimentation.
        Dans ce sens, si nous avons besoins sous forme de complément alimentaire de plante exotique, c’est que notre alimentation de base à profondément dégénéré par le productiviste agricole.

        Et en même temps, probablement nous vivions une grande illusion sur l’alimentation, dans le sens ce n’est pas seulement nos plante dans la sphère Occidental qui dégénère, mais que que cela touche l’ensemble de tous les continents.

        Dans le sens que la pollution est international, et elle n’a pas de frontière.

        Une autre illusion est de pensé que l’alimentation peut comblé nos désirs ( libido) et nos carences physiologiques,où palier à un fait qui devient de plus en plus préoccupent, l’allergie alimentaire à certaine substance nutritive !

        C’est aussi un travers de notre civilisation, de pas tenir compte, que de vivre dans un certains confort à une contre partie l’accélération de notre dégénérescence physiologique.

        Et sans doute un point qui est ignorer par tous les nutritionnistes, l’alimentation est en réalité un poisson pour notre organisme, certes relatif du fait que l’on mange varier et que l’on à le statut d’êtres omnivore. Il suffit d’étudier les mamies alimentaire pour ce rendre compte, un choix restait alimentaire finie toujours par nous rendre malade.

        Ce qui veut dire, que l’on mange de tous, et dans la journée, les repas devrait êtres les plus varier.

        Pourquoi cela, dans le processus de digestion , il y a une chaostisasion de la matière alimentaire, et ce ce n’est pas le bol alimentaire qui nous nourries qui remplie le rôle de satiété, mais l’effet de sa décomposition qui sollicité les forces de vie ( l’étherique).

        Cela permet de comprendre cette Pensé d’Angelus Silicius ;
        (Seul le pain, nous nourries pas, c’est la Vie, c’est l’Esprit ! )

        Une Alchimie de la Pensé peut réellement comprendre de quoi il retourne, sans force de Bénédiction, il est vain de pensé que l’on pourra avoir une Vie Sains !

        La Vie est toujours un éternel équilibre, notre époque s’acharne à l’éradiquer !

         

         

          


        • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2014 13:09

          mon cher pic de la mirandole, alias soi même

          au delà de votre orthographe toujours en panne, mais qu’importe, votre réflexion mérite de s’y attarder.
          bien sur les « super aliments » ne sont pas courant par chez nous, pourtant, si l’on veut bien considérer les bienfaits du choux, du navet, du poireau, de la carotte, (à condition qu’ils soient produits avec le respect qu’ils méritent, on ne peut pas affirmer comme vous le faites qu’il faudrait aller chercher le bonheur ailleurs.
          le miel, la sève de bouleau, et d’autres sont là pour le prouver.
          s’il est vrai que la pollution ne respecte aucune frontière, je dois vous rappeler qu’en Europe on sait produire des aliments sains, et pas trop chers.
          franchement pour le reste, il y a tant de fautes qui peuvent prêter à confusion, comme par exemple vous écrivez poisson au lieu de poison, je ne saurais que vous encourager à vous plonger dare dare dans l’étude grammaticale de notre langue.
          mais je sais que vous n’êtes pas de mauvaise foi, 
          seulement illisible, ou du moins difficilement compréhensible.
          le ciel vous tienne en joie.
           smiley


        • soi même 14 mars 2014 13:33

          Si je suis le Pic de la Mirandole, c’est que vous, vous considérez pour le Doge de Venise !
          Bien sur le fond, ce que vous dites , il y a pas matière à contre dire !

          Si ma tare est holographique, la vôtre est de quel nature, car si vous penses êtres parfait, c’est qu’il vous manque une case compréhensive de la nature humaine !

          En réalité , l’handicap est une arme fatal, elle a l’inconvénient de mettre à nues les Roitelets !

           


        • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2014 13:42

          soi même

          ok, je prend.
          malgré tout, faites en sorte d’améliorer votre écriture... non ?

        • Vipère Vipère 14 mars 2014 13:06

          Bonjour à tous

          La reine des Prés est fabuleuse, et pour l’avoir testé pour ses diverses propriétés, je n’ai pu que confirmer son action rapide et efficace en tisane ! 


          La reine des prés possède des propriétés identiques à l’aspirine, sans en avoir les effets secondaires. Ces propriétés lui confèrent une réelle efficacité dans les douleurs de toute sorte, notamment rhumatismales. La reine des prés est un excellent :

          Anti-inflammatoire ;


          - Antipyrétique ;


          Antalgique ;


          - Diurétique ;


          - Anti-oedemateuse ;


          - Antiacide


          - Protecteur des muqueuses stomacales et intestinales.

          Action anti-inflammatoire de la reine des prés :

          L’action anti-inflammatoire étant puissante, la reine des prés est donc particulièrement indiquée pour soulager les douleurs articulaires : rhumatismes, arthrose, arthrite.

          Cette plante contenant des dérivés salicylés, on peut donc la considérer comme une véritable ‘’aspirine végétale’’. Et à ce titre, elle est recommandée lors de maux de tête, de douleurs dentaires, d’état grippal avec fièvre et courbatures,…

          Comme elle est très bien tolérée par l’organisme et qu’elle n’irrite pas l’estomac, elle permet donc de diminuer la prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires classiques de manière appréciable, évitant ainsi d’importants effets secondaires d’ordre digestifs.

          Action diurétique et anti-oedemateuse :

          Ses actions diurétiques et anti-oedemateuses peuvent être mises à profit dans les cures d’amincissement. La reine des prés permet ainsi de lutter contre la cellulite en facilitant l’élimination rénale de l’eau.



          Elle est également utilisée pour réduire et neutraliser l’acidité gastrique, soulageant ainsi les brûlures ainsi que les ulcères d’estomac, pour traiter les indigestions et stopper la diarrhée, notamment chez les enfants.


          • soi même 14 mars 2014 13:10

            La reine des prés reconnue par une vipère est pléonasme !


          • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2014 13:10

            merci Vipère pour cet ode méritée à la « reine des près »

            je partage.
             smiley

          • Vipère Vipère 14 mars 2014 13:45


            La reine des prés reconnue par une vipère est pléonasme !

             smiley


            • soi même 14 mars 2014 14:04

              La vipère rampe, c’est une reine des près !

               


            • Marc Viot Marc Viot 14 mars 2014 15:51

              Merci pour cet article très complet et particulièrement intéressant.

              Je me permets d’ajouter ce lien vers une dame de 70 ans qui en paraitrait 30 suite à son régime alimentaire. Je ne sais qu’en penser

              http://www.sudinfo.be/957487/article/fun/buzz/2014-03-12/annette-a-passe-70-ans-elle-en-parait-30-voici-sa-recette-de-jouvence-videos


              • soi même 14 mars 2014 21:46

                @ Marc Viot, vous oublier de parler des centenaires du Caucase,



              • olivier cabanel olivier cabanel 15 mars 2014 08:29

                merci Marc

                et bravo pour le lien... je l’avais vu passer sur FB, mais je n’avais réalisé l’âge de cette belle femme !!! incroyable en effet.
                « que ta nourriture soit ton médicament » ;..c’est parfaitement résumé !
                à+
                 smiley

              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 mars 2014 10:43

                Jouratous,
                beaucoup de plantes et champignons sont excellents à condition de ne pas les fumer...on peut bien sur s’en passer mais le résultat c’est jolintoxi...ou joletoxico !
                Longue vie à toi, OC, 78 ans...


                • olivier cabanel olivier cabanel 15 mars 2014 11:47

                  bonjour Lisa

                  pour moi, ce sera seulement 70...
                  un gamin quoi.
                   smiley

                • brieli67 15 mars 2014 10:49

                  alors l’ôlive 


                  encore une tranche de cake svp !

                  deux référencements pour deuxz’articles sur AVOX


                  Tu t’es vraiment pas foulé.....

                  BOULOT BOULOT c’est vraiment dégueulasse et ça pue le pipi de chat/Rat/Souris.

                  à par niquer le tronc ( farpètement) 

                  drôle de façon de déboiser !

                  • olivier cabanel olivier cabanel 15 mars 2014 11:46

                    brieli

                    sois plus clair stp...
                    niquer le tronc ? tu parles du bouleau ?
                    si c’est le cas, tu te met le doigt dans l’oeil,
                    un trou à 3cm de profondeur, d’un diamètre de 8mm, afin de récolter 3 litre de seve (ça se fait en 3jours facilement...puis on rebouche.
                    en tout cas merci pour le lien beaucoup plus pointu que ce que j’ai écris, mais j’essaye d’aller toujours à l’essentiel, afin que le lecteur, éventuellement, puisse creuser.
                    et puis je n’aime pas faire des articles trop longs.
                    à+

                  • Vipère Vipère 15 mars 2014 19:58

                    Olivier

                    Longtemps j’ai cru à l’effet placebo des plantes médicinales, sans leur accorder l’intérêt qu’elles méritent, et puis un jour je les ai vues sous un angle nouveau...

                    Pour faire court, les plantes nous soignent et nous guérisse pour peu que l’on se défasse de l’emprise monopolistique de Big Pharma  ! 

                    Ainsi, il serait possible de guérir du cancer par les plantes, je n’ai pas testé et ne peux faire aucun témoignage... mais cela existe et mérite d’être tenté si l’on est atteint de cette maladie, souvent incurable :

                    Archives de Tag : père romano zago

                    TV magazine 23/12/12
                    Publié le 13/12/2012

                    Cancer : La recette du père Romano Zago

                    Ce prêtre brésilien a créé une formule à base d’Aloe arborescens

                    Prêtre fransiscain d’origine italienne, le père Romano Zago est né au Brésil, pays où, depuis 1995, il se consacre exclusivement à la prise en charge de malades graves, des cas souvent désespérés. C’est pour les soigner qu’il emploie sa recette à base d’Aloe arborescens puis mélangées à du miel et l’eau-de-vie.

                    Une recette divulguée gracieusement

                    La fameuse recette du père Romano Zago a été expérimentée avec succès auprès e nombreux malades pour qui la médecine conventionnelle avait atteint ses limites. Souhaitant que chacun puisse avoir accès à la « formule », il l’a divulguée sans retenue : 500g de miel (bio), 6 cuillerées à soupe d’alcool (eau-de-vie, cognac, whisky…) 350 à 400g de feuilles d’Aloe arborescens.

                    Il faut enlever les épines et la poussière des feuilles avec une éponge, les couper en morceaux puis les mixer avec le miel et l’alcool et mettre cette préparation dans un flacon opaque, au réfrigérateur. Le père Romano Zago conseille d’en prendre une cuillerée à soupe une demi-heure avant chaque repas. Hormis les personnes sensibles à l’alcool (enfants, anciens dépendants…) ou les femmes enceintes, chacun peut bénéficier du remède.

                    Sans effets secondaires

                    Parfois, il se produit, les premiers jours, quelques réactions (boutons, nausées…) dues à la libération des toxines, mais rien de bien ennuyeux. En général, on finit la première préparation, on attend quelques jours, et on recommence… Jusqu’à être guéri.

                    Bien entendu, ce traitement naturel ne doit pas remplacer celui de votre médecin et il peut très bien être associé aux solutions traditionnelles. Puisque c’est sans effets secondaires, pourquoi ne pas essayer ? Attention : l’Aloe arborescens n’est pas l’aloe vera, c’est une autre plante ; on en trouve facilement en jardineries ou sur Internet, ainsi que la préparation au miel « toute prête » dans les magasins bio et sur le Web. S.L.

                     smiley



                    • olivier cabanel olivier cabanel 15 mars 2014 20:08

                      merci Vipère

                      ça à l’air passionnant !
                      je garde sous le coude... il y a beaucoup de plantes anti-cancer...(formule vague), mais j’ai en projet depuis un bout de temps d’en faire un article,
                      merci donc, et bon week end
                       smiley

                    • Vipère Vipère 15 mars 2014 20:31


                      Olivier

                      GRAVIOLA : le remède qui fait trembler BIG PHARMA ...

                      http://spread-the-truth777.blogspot.fr/2013/10/le-plus-grand-remede-contre-le-cancer.html

                       smiley


                      • Vipère Vipère 15 mars 2014 20:33
                        Graviola : La plante qui combat le cancer et dont les industries pharmaceutiques ne parlent pas

                        Mardi 22 Octobre 2013 - 18:00

                                      
                        L’arbre Graviola vient des profondeurs de la forêt amazonienne.Des recherches en laboratoire ont montré que des extraits de cette plante miraculeuse peut lutter contre le cancer avec un traitement entièrement naturel qui ne provoque ni nausées, ni perte de poids et ni perte de cheveux, de protéger le système immunitaire et d’éviter les infections mortelles, les personnes se sentent plus forts et plus sains tout au long du traitement, plus d’énergie et améliore la vision de la vie.

                        Sur internet il suffit de taper « antibiotiques naturels » et immédiatement une avalanche de résultats indiquant : « La Graviola fonctionne à merveille, est une plante qui pourrait nous sauver du cancer » 
                         
                        Graviola est un petit arbre typique des régions tropicales chaudes caractérisées par de grandes feuilles vertes et des fruits comestibles jaune-vert, vendus sur les marchés d’Amérique du Sud sous le nom de Guanabana et utilisé dans la préparation de certaines boissons.
                         
                        Les résultats ont permis d’identifier les ingrédients actifs spécifiques appelées Annonaceae acétogénines, les protagonistes des propriétés biologiques de cette plante.
                         
                        Les résultats encourageants observés dans un court laps de temps a conduit à une expérimentation en plein essor qui compte aujourd’hui plus de 600 études avec d’excellents résultats et qui, malheureusement, n’a pas été accompagnée par une utilisation tout aussi valable dans un cadre cliniquement possible.
                         
                        Le fruit ressemble à une fragolone vert et sa saveur est agréable. C’est un fruit naturel et sans effets secondaires. Cette plante a de nombreux avantages anti-cancer. C’est également un agent antimicrobien, contre les infections, les infections bactériennes et fongiques, abaisse la pression artérielle, il est utilisé pour les troubles de la dépression, le stress et nervosité
                         
                        Depuis 1976, Graviola s’est avéré être un tueur de cancer extrêmement puissant dans 20 tests de laboratoires indépendants.Une étude publiée dans le Journal of Natural Products, suite à une enquête similaire menée par l’Université catholique de Corée du Sud a déclaré que Graviola peut tuer sélectivement les cellules cancéreuses du côlon avec une capacité supérieure à 10.000 médicamenst de chimiothérapie couramment utilisé comme l’Adriamycine.

                        Les Corossols, fruits issus du Graviola
                        Le rapport de l’Université catholique de Corée du Sud a déclaré que Graviola pouvait cibler sélectivement les cellules cancéreuses, laissant intactes les cellules saines, contrairement à la chimiothérapie, qui visent indistinctement toutes les cellules qui se reproduisent activement et provoque des effets secondaires souvent dévastateurs, des nausées et perte de cheveux chez les patients cancéreux.
                         
                        Une étude menée à l’Université de Purdue à Lafayette (États-Unis) a récemment découvert que les feuilles de l’arbre Graviola tuer les cellules cancéreuses chez six lignées cellulaires humaines et sont particulièrement efficaces contre les cancers de la prostate, du pancréas et du poumon. Le corossol (son nom en anglais), connu en Italie comme le fruit de Graviola est donc un remède miracle (et naturel) pour éradiquer les cellules cancéreuses, 10.000 fois plus puissant que la chimiothérapie.
                         
                        Les tests de laboratoire effectués depuis 1970 ont montré son efficacité, et tuer les cellules malignes dans 12 types de cancer, y compris le côlon, du sein, de la prostate, du poumon et du pancréas, et est jusqu’à 10.000 fois plus forte en ralentissant la croissance des cellules cancéreuses par rapport à « l’Adriamycine, un médicament de chimiothérapie couramment utilisé dans le traitement du cancer. Contrairement à la chimiothérapie, le composé extrait de « l’arbre Graviola seulement tue les cellules cancéreuses sans nuire aux cellules saines.
                         
                        Une importante société pharmaceutique américaine a alors investi près de sept ans à essayer de synthétiser deux des ingrédients anti-cancer Graviola. Mais il n’a pas été possible de synthétiser en aucune façon les ingrédients actifs de Graviola contre le cancer. L’original tout simplement n’a pas pu être reproduit. Il n’y avait aucune façon dont la société pharmaceutique en question avait été en mesure de protéger leurs propres intérêts, et récupérer l’argent investi dans la recherche. Cette société pharmaceutique a abandonnée le projet et a alors décidée de ne pas publier les résultats de ses recherches
                         
                        Le National Cancer Institute a effectué la première recherche scientifique en 1976. Les résultats ont montré que les feuilles et les tiges de Graviola se sont révélés efficaces pour attaquer et détruire les cellules malignes. Inexplicablement, les résultats ont été publiés dans un rapport interne, mais jamais rendus publics.
                         
                        Noorinfo


                        • Vipère Vipère 15 mars 2014 20:37


                          à te lire prochainement sur un article traitant de la question .... smiley


                          • Vipère Vipère 15 mars 2014 23:17

                            Témoignage de guérison d’un cancer du foie en phase terminale

                            http://www.youtube.com/watch?v=g9HjB1RQ_44


                            • olivier cabanel olivier cabanel 16 mars 2014 07:39

                              Vipère

                              merci de cette avalanche de bonnes nouvelles
                              je vais m’y attaquer peut etre pour la semaine qui vient.
                               smiley

                            • brieli67 16 mars 2014 18:57

                              la reine des près 


                              Les sommités ont en plus de l’amertume un goût Muscat comme le raisin ou le Darjeeling.
                               Darjeeling - décoction de 4 minutes maximum
                              & « reine de près + fleurs d’oranger 
                              en toile dans le brouet du tonneau au max 4 jours de fermentation
                              vous » muscate" votre boisson hygiénique :
                              le transmute en généreux VT - vendanges tardives. 

                              La reine des près aromatise encore certaines bières de luxe en Pologne à l’instar du houblon
                              La défunte Jubilator de la Brasserie Schützenberger contenait une bonne saucée de Reine des Près.




                              • Vipère Vipère 16 mars 2014 21:42

                                Excellente idée pour le goût, l’association reine des prés et fleur d’oranger ...

                                En fermentation, je serai plus réservée, c’est grave Docteur ? smiley

                                plus sérieusement, le breuvage reine des prés combat vraiment l’inflammation, essayez lorsque vous avez un début de rhume, vous serez étonné ! cela permet de laisser au placard, la pharmacopée habituelle ! (rhin advil etc...)


                              • Vipère Vipère 16 mars 2014 22:08


                                Condoléances aux adeptes de Jubilator.

                                La disparition de la défunte reine, sa Majesté Jubilatoir doit laisser bien des gosiers inconsolables au sec !

                                Ils n’ont qu’à s’en remettre à curcuma pour soigner leur cellules en folie : smiley

                                http://www.youtube.com/watch?v=m4XJw3PkpQM


                              • brieli67 16 mars 2014 19:10

                                alors des esplikations svp

                                c’est quoi cette purge obligée du printemps ?
                                quel « fondement » scientifik...

                                TOI qui adore les Lorraines et les Lorrains comme PELT 
                                pour libérer recti vessies.... et lanternes 
                                la gélule Depuratum de chez Lehning

                                bonnes prises !

                                • brieli67 16 mars 2014 20:26

                                  Ryke Geerd Hamer, né 17 mai 1935 à Mettmann en Allemagne, ancien médecin très controversé, est l’inventeur de la nouvelle médecine germanique qui prétend guérir le cancer. Il a été condamné à 19 mois de prison en Allemagne en 1997 pour « exercice illégal de la médecine » et, après s’être réfugié quelque temps en Espagne, à trois ans de prison ferme en 2004 en France (il a bénéficié d’une libération conditionnelle en 2006).




                                  • brieli67 16 mars 2014 20:26

                                    Nous avons beaucoup hésité avant de publier ce témoignage sur le docteur Hamer tant le personnage suscite de polémiques parfois excessivement passionnelles. Criminel pour les uns, génie incompris pour les autres, il est très difficile de se faire une opinion. Personnellement, j’avais au début un à priori assez favorable tant le sort s’est acharné contre cette homme. Tout s’est déclenché un jour de 1978 quand son fils Dirk fut mortellement atteint, pendant son sommeil, à coup de fusils par l’héritier au trône d’Italie qui l’avait pris pour un voleur... Le Dr. Hamer écrit à ce sujet : « à cause de sa mort, je suis moi-même tombé malade peu de temps après, présentant un DHS (un Syndrome Dirk Hamer), un conflit de perte avec cancer des testicules. Cette coïncidence étonnante entre le choc conflictuel et dramatique et mon propre cancer m’amenèrent à découvrir la Loi d’Airain du Cancer ». En deux mots de ce que j’ai pu comprendre, cette « loi » affirme que toute maladie cancéreuse commence par un choc conflictuel, extrêmement brutal, aigu et dramatique, vécu dans l’isolement.

                                    Jusqu’ici cela me paraît plausible. Là où ça se complique c’est que en gros il suffirait de résoudre le choc émotionnel initial pour guérir... Et là je suis beaucoup plus dubitatif même si là encore je n’ai aucune certitude. Ou du moins une certitude je l’ai. Ma cousine a suivi à la lettre les préceptes du Docteur Hamer sans succès et a été foudroyé par un cancer généralisée. Est-ce une preuve qu’Hamer est un charlatan ? J’en sais rien mais en tous cas ça prouve que sa méthode n’est pas infaillible. Cinq autres personnes de mon entourage proches sont morts dans des douleurs atroces alors qu’elles suivaient des protocoles de chimiothérapies inflexibles. D’ailleurs, je connais très peu de personnes qui ont survécu à une chimiothérapie intensive lors de cancers étendus. Que faut-il en conclure ? Je reste sceptique sur les théories de Hamer même si je pense qu’il doit être sincère et que probablement il ne mérite pas les persécutions qu’il subi depuis la mort de son fils. Cela dit, personnellement je suis beaucoup plus convaincu par les nouvelles pistes liées à la culture de cellules souches ou staminales qui commencent à prouver scientifiquement leur efficacité contre certaines formes de leucémie. Reste à comprendre pourquoi en France, contrairement à L’Angleterre ou aux USA, on ne peut pas conserver dans un laboratoire les cellules souches présentes, au moment de l’accouchement, dans le cordon ombilical de son propre fils et qui permettraient de le soigner d’un éventuel cancer du sang, par exemple, qui pourraient se manifester beaucoup plus tard. Mystère.




                                      • brieli67 16 mars 2014 20:32

                                        EN EFFET DOKTORIX bien forme


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires