• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les Voraces et les Coriaces

Les Voraces et les Coriaces

 Tant pis si Corneille, voire Tite Live, se retournent dans leurs tombes pour ce détournement osé, mais il illustre parfaitement la lutte entre deux clans, les possédants, et les dépossédés... les voraces et les coriaces.

Les voraces ont un appétit sans limite.

Pierre Gattaz, le patron des patrons, celui qui parle à l’oreille de Macron, et qui en veut toujours plus pour les entreprises... et toujours moins pour les plus fragiles d’entre les français, est la figure parfaite du vorace.

Emmanuel Macron ne devrait-il pas être lui aussi classé parmi les voraces, lui qui a tout de même dévoré en même temps le FN, le PS et les LR ?

Reste à savoir s’il n’a pas eu les yeux plus gros que le ventre, d’autant qu’en même temps qu’une spectaculaire chute dans les sondages, il vient d’entrer dans le dur avec la publication des ordonnances concernant la « loi travail »...

En 159 pages, on peut maintenant découvrir les 36 mesures préconisées par le gouvernement, lesquelles confirment la diminution des avantages visant les employés, et les gestes sympathiques pour le camp des patrons. lien

Sauf que Macron a créé un nouveau genre : le « vorace/malin » : en laissant fuiter avant l’été un premier projet de réforme plutôt dur, il pense plaire au plus grand nombre en proposant un projet plus modéré...

Le piège tendu fonctionnera-t-il ?

Les coriaces ?... ils sont entêtés, portés par la volonté de changer ce qui n’est pas admissible.

Jean-Luc Mélenchon, lequel a résisté à bien des pressions politiques, et qui revient de loin... quittant le PS dès 2008, (lien) présageant sa chute prochaine, bien avant l’épisode tragi-comique hollandais qui s’est découvert sur le tard libéral-socialiste...est indubitablement un coriace, allant jusqu’à refuser l’alliance que lui avait proposé le frondeur Hamon...qui finalement quittera lui aussi le PS.

On pourrait sans hésiter classer Bernard Arnault au rang des voraces, tout en mettant François Ruffin dans celui des coriaces, lequel, dans son magistral film « merci patron » a proposé une arnaque version « défense du petit peuple ».

Ruffin, aujourd’hui député, a déjà mis en application l’une de ses promesses, se contentant d’un smic, exemple hélas pas encore suivi dans les rangs de ceux qui affirment vouloir défendre une certaine moralisation...

Il est aujourd’hui l’un de ceux qui fait trembler les caciques de l’assemblée nationale.

Il est à l’évidence un coriace : n’a-t-il pas à 5 reprises reposé la même question devant le silence gêné des parlementaires ? lien

Et puis il y a ceux qui, suivant les vents, ont un pied dans un camp, ou un pied dans l’autre, les opportunistes, qui sont dans le fond autant voraces que coriaces, tel Bruno Roger Petit, qui après avoir lourdement taclé celui qui allait prendre les destinées du pays, se trouve parachuté porte-parole du gouvernement.

Dès sa nomination, il s’est empressé de supprimer son compte Twitter, compte dans lequel il avait multiplié les attaques, les critiques en tout genre visant celui qui est aujourd’hui son employeur... mais les internautes taquins ont multiplié les copiés/collés de toutes ses interventions, afin que l’on puisse les découvrir encore aujourd’hui.

N’avait-il pas déclaré au sujet de celui dont il est maintenant le représentant : « Macron qui se disperse, Macron qui s’éparpille, Macron qui se ventile, Macron qui se brouille Macron qui se croit moderne et qui déjà se démode à force de faire du vieux  »...

Une autre fois : « Macron est de ces nénuphars politique qui émergent en politique, de temps à autre, portés par l’air du temps et des médias en mal de nouveaux personnages de roman, mais qui, faute de racine ; finissent par périr d’eux-mêmes... »...et plus tard : « à force d’avoir été partout depuis le début du printemps, Macron n’est nulle part à la fin de l’été  ». lien

On ne peut que souhaiter bonne chance au nouveau président, qui devrait faire sienne la parole attribuée à Voltaire : « Mon Dieu, gardez moi de mes amis ! Quand à mes ennemis, je m’en charge ».

Tout ça ne va pas arranger sa côte de popularité, car une vidéo gênante vient de ressortir dans les réseaux sociaux, celle dans laquelle il avait affirmé vouloir « prendre de la distance avec les journalistes ». lien

Mais nos gouvernants ne sont jamais à l’abri d’une contradiction...

Dans le camp des « voraces/coriaces », on peut ajouter sans hésitations, ceux qui, après avoir échoué en politique, se recyclent dans le journalisme d’opinion, tel Raffarin qui vient de rejoindre FR2, et qui après avoir déclaré se retirer du monde politique, et fonder une ONG, se fait parachuter chroniqueur dans la nouvelle émission de Laurent Delahousse dans l’émission « 19h le dimanche  »... lien

Et quid d’Henri Guaino, qui vient de se reconvertir en animateur radio, assurant qu’il officiera tous les matins dans la matinale de « Sud Radio  ». lien

Quand à Julien Dray, il prend lui aussi un poste de chroniqueur sur LCI une fois par semaine, précisant que ce sera à titre gratuit. lien

L’art de rentrer par la fenêtre, quand on s’est fait virer par la porte, en quelque sorte. lien

Roselyne Bachelot avait ouvert la voie.

Epargnons les « hasbeen », Fillon, Sarko et consorts, qui n’ont pas compris que, finalement, le peuple n’avale pas toutes les couleuvres...

Pour enrichir le clivage entre voraces et coriaces, il est intéressant d’écouter ce que pense un expert juridique, François Sureau en l’occurrence, qui s’exprimait le 31 aout sur l’antenne de France Culture, sur le thème de « la liberté », en rapport avec son livre qui vient de paraitre aux Editions Tallandier.

Cet avocat au Conseil d’Etat et à la Cour de Cassation, représentant la LDH (ligue des droits de l’homme) n’y va pas par 4 chemins.

Il est manifestement classable dans la catégorie des coriaces, et la liberté, comme pour une majorité de français, lui tient à cœur : il s’agit pour lui de répondre au terrorisme sans pour autant perdre la raison...

Il dénonce la non-conformité législative des dispositions qu’a pris le gouvernement Macron dans le cadre de l’état d’urgence, convaincu que nous sommes entrés dans un univers pré-totalitaire.

Une décision prise par ce gouvernement pose problème, puisqu’elle permet à celui-ci d’incriminer un citoyen qui serait allé consulter un site djihadiste... et Sureau se fait la réflexion qu’il n’aurait pas été inutile de lire « mein Kampf » pour savoir ce qui nous menaçait...et le simple fait que cette question ait pu poser problème questionne l’avocat sur le point que nous avons atteint...

Le citoyen ne serait donc plus autorisé à lire n’importe quel ouvrage ?...fut-il éventuellement dangereux pour la société...

Il est, pour le juriste, tout simplement question de supprimer la liberté d’informer.

Il constate avant tout que cette volonté d’occulter la liberté de penser ne date pas du moment où le terrorisme est devenu une préoccupation majeure.

Il constate aussi que face à la crainte de ces attentats terroristes, la priorité des gouvernements, et des préfets, qui pour lui ont pris le pas sur les ministres, c’est de présenter une réponse, même si elle doit rogner sur nos libertés.

Il constate en même temps que ce gouvernement occulte un état de fait qui avait plus de 1000 ans d’existence, à savoir qu’avant un acte criminel, il n’y a rien ...même pas un commencement de passage à l’acte, prenant ainsi le contre-pied de la théorie classique qu’avant d’être un criminel, on n’est pas censé d’en devenir un.

Aujourd’hui, toute personne suspectée de pouvoir entraver, matériellement ou pas, l’action de la justice sera « assigné à résidence »...et ça concerne quelques millions de personnes...

L’avocat affirme que ceci montre « une perte de sang-froid collective extrêmement inquiétante et une prise en main de la machine répressive ».

En gros, tous les journalistes qui seraient catalogués comme critiques d’un gouvernement, ou tout politique qui serait dans l’opposition, pourra être assigné en résidence, et ceci sans le moindre procès.  lien

Et c’est déjà le cas aujourd’hui.

Les écologistes qui cherchaient à entraver les travaux frelatés de la cop 21 en ont fait les frais.

Qu’en pensent les voraces... ? Qu’en disent les coriaces ?...

Les manifestations du 12 septembre pour la CGT, (lien) du 20 septembre (PC) et du 23 septembre prochain, à l’initiative des Insoumis, donneront peut-être les premiers éléments de réponse. Lien

En tout cas, d’après cette loi, ceux qui tenteront d’empêcher la mise en œuvre de la loi travail courront le risque de se voir assigner à résidence, ce qui risque de faire pas mal de monde...

Est-ce de nature a dissuader les manifestants ?

L’avenir nous le dira.

Comme dit mon vieil ami africain : « ne coupe pas les ficelles quand tu peux défaire les nœuds »...

L’image illustrant l’article vient de chroniques-rebelles.info

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Macron vous fait bien marcher !

Méritons-nous un tel mépris ?

Un Macron très sucré

Ils ont donc tout perdu !

En marche arrière toute

La poissonnière et le financier

Le peuple ou les élites ?

Ils font leur nid dans le ni-ni

Les premiers sont les derniers

Sortir de ces années pestilentielles

Êtes-vous manipulés ?

Ficron, Maillon ou Mélenchon ?

Lever le mystère Macron

De macronneries en fillonneries

Méritons-nous ces hommes politiques  ?

Je suis le mal aimé

Et le gagnant est Nibor Sed Siob

Les bouffons politologues

Choisir entre la peste ou le choléra

Fillon, un plat qui se mange froid

Primaires à droite, votez tous !

Ces dindes qui votent pour Noël

Une France mal à droite

La politique de l’illusion

La grande lessive, à qui le tour


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

95 réactions à cet article    


  • bob14 bob14 1er septembre 09:54
    (Emmanuel Macron ne devrait-il pas être lui aussi classé parmi les voraces, lui qui a tout de même dévoré en même temps le FN, le PS et les LR ?..)
    heu regardez les vrais chiffres de la dernière élection et vous verrez qu’il est élu par une « minorité » des électeurs... !

    • olivier cabanel olivier cabanel 1er septembre 09:58

      @bob14
      oui, vous avez raison, 

      je l’ai d’ailleurs écris dans plusieurs articles...
      on a déjà oublié qu’ils étaient 4 dans un mouchoir de poche : mélenchon, macron, lepen, et fillon, et tous flirtaient avec les 20%...et on connait la suite.
       smiley

    • zygzornifle zygzornifle 1er septembre 15:44

      @bob14


       en plus il a dévoré la CFDT et FO qui se sont couillemollisés grave et qui l’applaudissent avec leurs moignons .... 

    • Fergus Fergus 1er septembre 17:56

      Bonjour, bob14

      « regardez les vrais chiffres de la dernière élection et vous verrez qu’il est élu par une « minorité » des électeurs... ! »

      Sans aucun doute !

      Mais regardez les chiffres de 2012, 2007 et 1995 (2002 mis à part pour cause de Le Pen au 2e tour) et vous verrez que, sur ce plan-là, Macron n’est ni plus ni moins légitime que ses prédécesseurs Hollande, Sarkozy et Chirac !!!

      Eh oui, c’est contrariant ! smiley


    • Fergus Fergus 1er septembre 20:14

      Vérification faite, hormis Chirac en 2002 dans les conditions que l’on connait, jamais un président français de la Ve République n’a obtenu plus de 50 % des inscrits ! Pas même De Gaulle ! smiley



    • hervepasgrave hervepasgrave 4 septembre 10:11

      @olivier cabanel
      bonjour, désolé de venir si tard sur l’article qui me parait-être excellent car il dépeint assez bien la situation. Mais, je ne sais pas quoi choisir entre une erreur ou un acte volontaire pour figer la scène que vous décrivez ?!

      • Car une chose qui n’est pas émise ,supposé la dedans c’est d’aller voir plus loin que Macron en tant que président. Car il me parait-être le sauveur de tous ces partis politiques.
      • En fait, un ouvrier providentiel pour faire le sale boulot d’un côté et redorer le blason des politiques de l’autre.Et puis la fête reprendra de plus belle après.
      Dépeindre les choses sont facile,mais y donner un sens ou prendre son courage a deux mains pour
      faire une conclusion est bien plus ardu ! Il faudrait faire abstraction de ces intérêts ,pas facile d’agir
      pour la démocratie
      .Sommes toutes ce n’estpasgrave ,le temps passe ! 

    • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 13:26

      @hervepasgrave
      en effet, rien n’est grave

      il ne faut surtout pas être dupe des manipulations tentées par ce nouveau gouvernement, le quel navigue à vue...
      les actions menées par Ruffin devraient nous servir d’exemple...
       smiley

    • BA 1er septembre 10:00

      A propos de l’entreprise du luxe Chanel :

      Les deux propriétaires de Chanel sont deux frères, Alain et Gérard Wertheimer. Ce sont deux hommes d’affaires de nationalité française.

      Derniers chiffres connus : tous les chiffres du groupe sont en très nette baisse. Le chiffre d’affaires, d’abord, qui recule de 9% à 5,67 milliards de dollars, mais aussi le résultat opérationnel, qui baisse de 20%, à 1,278 milliard et le bénéfice net, qui recule, lui, de 35%, à 874 millions de dollars.

      Les deux propriétaires de Chanel ont donc décidé …

      … de doubler leur dividende !

      Le bénéfice net de Chanel s’effondre, il est tombé à 874 millions de dollars … et donc ses deux propriétaires vont gagner 3,4 milliards de dollars cette année !

      Lisez cet article :

      Ils se sont voté 3,4 milliards de dollars en dividendes au titre de 2016. Une somme énorme. Presque disproportionnée… C’est deux fois plus que les 1,6 milliard qu’ils s’étaient attribués l’an dernier. C’est presque deux tiers du chiffre d’affaires du groupe, et c’est surtout quatre fois ce que l’entreprise a déclaré en bénéfice net ! La ponction a été si forte, nous apprend encore ce document de 92 pages que Challenges et le magazine suisse Bilan se sont procurés, que la trésorerie de l’entreprise est tombée, pour la première fois depuis longtemps, sous le milliard de dollars !

      https://www.challenges.fr/luxe/chanel-l-incroyable-dividende-des-freres-wertheimer_494435

      Bien entendu, Alain et Gérard Wertheimer ne veulent pas payer d’impôts en France. Les impôts, c’est bon pour les gueux.

      Les deux frères sont donc partis en Suisse pour ne plus payer d’impôts : ils habitent aujourd’hui à Genève.

      http://www.latribune.fr/vos-finances/impots/fiscalite/20111201trib000668201/decouvrez-la-liste-des-44-plus-grandes-fortunes-francaises-exilees-en-suisse.html

      Conclusion :

      Depuis des dizaines d’années, la grande bourgeoisie dirige la France.

      La grande bourgeoisie a complètement verrouillé le système financier, le système politique et le système médiatique.

      Aujourd’hui, il faut une révolution pour détruire le système.


      • olivier cabanel olivier cabanel 1er septembre 10:12

        @BA
        en effet, c’est la triste vérité... cette situation remonte à 1789, depuis le jour ou les bourgeois avaient armé le peuple pour prendre la bastille, et déposséder le roi de son pouvoir, lui reprochant d’avoir écarté Necker...puis une fois l’opération réussie, ils ont proposé aux révolutionnaires de rendre les armes contre un peu d’argent... et depuis, c’est la bourgeoisie qui a le pouvoir.

        il faut donc évidemment une révolution pour leur prendre ce pouvoir.

      • Christian 2 septembre 07:13

        @olivier cabanel
        il faut donc évidemment une révolution pour leur prendre ce pouvoir

        Comme l’on fait les idéologues russes en 1917 ? Était-ce mieux ?
         Si on fait le compte dans la société on a :
        des bourgeois
        des prolétaires
        des idéologues

        l’Histoire nous montre cruellement qu’aucun de ces trois groupes n’est capable de changer la société sans massacres, terreur et pillage....


      • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 07:38

        @Christian
        vous avez une vision sélective de l’histoire en général, car il y a heureusement des exemples heureux démontrant que des révolutions non violentes sont possibles, et que dans ce triste monde, il est encore possible de faire vivre d’authentiques démocraties, en ne donnant le pouvoir ni aux bourgeois, ni aux aristocrates...


      • Christian 2 septembre 08:14

        @olivier cabanel
        Un exemple ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 09:30

        @Christian
        je vous encourage à explorer la pensée d’un certain Gène Sharp, cet auteur d’une oeuvre toute entière consacrée à la révolution dans la non violence...dans son ouvrage « de la dictature à la démocratie », ce disciple de Gandhi démontre qu’il est possible de changer les destinées d’un pays sans faire couler le sang...souvenez vous, l’Afrique du sud, la Birmanie, le Portugal, l’Egypte, l’Espagne, et tant d’autres pays, même si parfois, il reste un long chemin à parcourir encore.

        en moins de 100 pages Sharp fait la démonstration que la solution non violente fonctionne parfaitement, quand on veut s’en donner les moyens. à lire son livre ici

      • Christian 2 septembre 12:37

        @olivier cabanel
        d’authentiques démocraties

        Birmanie....Egypte....

        Bon franchement je me demande ce que vous voulez vraiment en France, quelqu’un le sait ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 13:36

        @Christian
        ça ressemble à de la mauvaise foi... mais je peux me tromper

        moubarak c’était quoi ?
        un démocrate ?... que l’histoire ait mal tourné par la suite, c’est pour l’instant le cas
        la Birmanie, bien sur, mais la messe n’est pas dite.
        en tout cas, votre réaction me prouve que vous n’avez pas lu le petit livre que j’ai proposé !
         smiley

      • hervepasgrave hervepasgrave 5 septembre 06:43

        @Christian

        • bonjour, ainsi qu’a Cabanel.
        • A vous suivre le fil de ton commentaire avec Cabanel je dois dire que pour cette lecture matinale,je suis servi !
        • Car franchement a vous deux vous résumer bien la médiocrité crasse de notre époque ! et je pèse mes mots. Car faire croire comme tu le fais là en mélangeant « les prolétaires » a tout ce beau monde ,franchement il ne faut pas avoir de scrupules.
        • Car vouloir faire croire qu’ils sont parti prenante et pensante dans les autres catégories est vraiment ? ,j’avoue je ne sais quel injures et terme que je devrais employer tellement cela me sort par les yeux.
        • Le prolétaire qui est la seule victime dans l’affaire, car pour que cette classe de victime serve comme arme faut-il la mettre dans ces derniers retranchements .Car cette classe que l’on se plait a médiocriser ,a bien autres choses a faire pour vivre et survivre. Et dans tous les cas finira par être la victime.
        • Maintenant je le disais ailleurs sur un autre commentaire ,la révolution pacifiste est effectivement possible .Mais ce n’est que de l’autre côté que la violence émerge en représaille. Point basta ! voila la réponse que te donnes un prolétaire si tenté que l’on peux me définir comme cela.
        • Maintenant autour de ton détracteur Cabanel qui n’est qu’un pendant de ce que tu es. Vouloir expliquer que c’est possible en donnant de tels exemples ?! Il ne faut pas avoir de scrupules non plus et surtout cet manie de vouloir faire répondre quelques auteurs pour ne pas se démasquer ou montrer la moindre position personnelles forte et incorruptible.
        • Quel beau couple messieurs faites vous ! Vous n’avez rien a envier a vos maitres penseurs(? !). Je devrais dire vos modèles des grands siècles.Peut-être que vous ne montrez que l’image du temps présent de la fadeur et de l’inconsistance des êtres.Car vos modèles élitistes avaient encore sous leurs actes perfides le courage de s’entre dépouiller directement ou indirectement de manière mortifère.
        • Elle est pas belle la vie,« je vous le demande ? »
        • Allez soyez rassurer faire ce commentaire a cette heure ,ne laissera aucunes traces et n’entachera pas vos personnes.
        • Puis au point ou nous en sommes cenestoujourspasgrave !

      • Christian 11 septembre 18:50

        @hervepasgrave
        Oui, bon je vous réponds. En premier je reconnais que c’était une erreur de mettre sur pied d’égalité prolétaires et autres groupes sociaux. Évidemment que le prolétaire, restant prolétaire n’a aucun pouvoir. Seulement il se fait qu’il y eut tout de même des prolétaires parvenus au pouvoir, je n’en citerai qu’un : Staline. Bien sûr on me dira qu’ayant été un très brillant étudiant (pratiquement 5/5 dans toutes les matières) il n’était plus prolétaire. C’est toute la question, il était fils de prolétaire, alcoolique et violent en plus et lui-même a été ouvrier. Bon alors un prolétaire devenu dirigeant reste néanmoins issu d’un milieux prolétaire et non d’un milieu bourgeois ou aristocratique. C’est quand même la vérité. Cela signifie ni plus ni moins qu’il ne suffit pas d’être prolétaire pour ne pas agir en despote. C’est clair qu’il s’agit d’un dogme gauchiste prétendant qu’il suffit d’être une victime pour se trouver dans le clan du bien, eh non, ce serait trop simple, d’autant plus qu’il se trouve des gens hyper biens dans le clan des riches. En clair il y a la même proportion de bien et de mal dans toutes les classes sociales.


      • Alex Alex 1er septembre 10:09

        « Tant pis si Corneille, voire Tite Live, se retournent dans leurs tombes pour ce détournement osé »

        Vous auriez pu indiquer que ce « détournement » (Horace->vorace, etc.) n’est ni de vous, ni de votre ridicule « ami africain ». Ne pas l’avoir précisé s’apparente à du vol pur et simple.

        • olivier cabanel olivier cabanel 1er septembre 10:15

          @Alex
          et alors, de qui est ce détournement ?

          me qualifier de voleur est indigne de vous... il est possible que mon titre est déjà été utilisé, mais en toute bonne foi, je n’en savais rien, tout content de ma trouvaille.
          excuses attendues...

        • Alex Alex 1er septembre 16:18

          @olivier cabanel

          Vous vous rendez coupable d’« une faute d’ordre moral qui peut être sanctionnée au pénal, » et vous me demandez de m’excuser ! Le moins que l’on puisse dire est que vous ne manquez pas d’air, ce qui — je l’admets — est bien utile pour faire tourner vos éoliennes !

        • Henry Canant Henry Canant 1er septembre 21:09

          @Alex
          Cabanel n’a pas d’idées.

          Il a lui-même indiqué ici qu’il l’ait puisées dane les commentaires.
          Pourquoi n’irait-il pas piller ailleurs.

          Depuis que les supermarchés et les foires à la saucisse leur interdisent les parkings et lieux, le lobotomisé bobo sévit ici en nous balançant des textes qu’il s’approprie sans en avoir compris le contenu.

          C’est une crapule qui ne berne pas grand monde.



        • Le421 Le421 1er septembre 21:24

          @Henry Canant
          Nous attendons avec impatience vos brillantes idées « personnelles » dans votre PREMIER article...
          Bien à vous.


        • Xenozoid Xenozoid 1er septembre 21:30

          @Le421

          vu le nombre de pseudos ,ça sera un chemin de croix pour lui,il est grillé

        • Henry Canant Henry Canant 1er septembre 23:52

          @Le421
          Si j’avais de brillantes idées ce n’est pas ici que j’aimerais les partager par un billet.Si j’avais vécu des faits extraordinaires -donc sortant de l’ordinaire- je ne les étalerais pas ici ni ailleurs. Je comprends que se montrer pudique est incompatible avec un artiste tel Cabanel qui ne cherche qu’à se rendre public.Je j’insiste à lire Alex, auteur créatif et plein d’humour, des textes à tiroirs. Mais quand Alex, méconnu ici, exprime plus dans une phrase que dix « articles » de Cabanel ....



        • Henry Canant Henry Canant 1er septembre 23:59

          @Xenozoid
          Tiens, l’idiot du village agoravox arrive à s’exprimer

          Essayons d’avoir de la compassion pour son oeuvre.

        • Henry Canant Henry Canant 2 septembre 00:25

          @Henry Canant
          DSL lire « qu’il les puisées »


        • nono le simplet nono le simplet 2 septembre 04:38

          @Henry Canant

          Si j’avais de brillantes idées ce n’est pas ici que j’aimerais les partager
          c’est vraiment dommage ... rien qu’à la subtilité de ton pseudo on imagine pourtant que les brillantes idées ne te manquent pas ... bon , je sais, on est pas au niveau mais en simplifiant un peu je suis sûr que tu pourrais nous éduquer un peu ... promis, on fera des efforts ...


        • nono le simplet nono le simplet 2 septembre 04:48

          @Henry Canant
          DSL lire « qu’il les puisées »

          non plus smiley
          qu’il les puisait

        • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 07:41

          @nono le simplet
          ce pauvre canant ne perd jamais une occasion pour nous faire ricaner...

           smiley

        • Henry Canant Henry Canant 2 septembre 22:19

          @nono le simplet
          Ainsi tu comprends mon analphabétisme, et donc que je suis dans l’impossibilité de rivaliser avec un un philosophe comme Nabum et un Ingénieur Inventeur comme Cabanel créateur de la centrale à patates.




        • Gorg Gorg 1er septembre 10:10

          L’affreux gnome Gattaz trépigne de joie... Et il en veut encore plus à l’avenir...


          • olivier cabanel olivier cabanel 1er septembre 10:15

            @Gorg
            reste à savoir si il aura gain de cause ! la messe n’est pas dite.

            merci de votre commentaire.

          • Gorg Gorg 1er septembre 12:36

            @olivier cabanel

            « reste à savoir si il aura gain de cause ! la messe n’est pas dite »

            Je n’ai pas votre optimisme Olivier... Lorsque je constate l’intérêt qu’ont portés les Français aux dernières élections, je pense, au contraire, que la messe est dite...
            Une très grande majorité de la population ne fait qu’attendre que les autres se battent pour elle... Ils n’ont pas d’avis, sont simplement soumis ou bien lâches...
            LREM avec la majorité écrasante qu’elle a à l’assemblée (de 15% des inscrits, rappelons le) ne va donc pas se gêner pour poursuivre... Ce n’est que le début...

            Bonne journée


          • olivier cabanel olivier cabanel 1er septembre 13:28

            @Gorg
            l’avenir nous le dira, mais je crois que le pouvoir de résistance des français est au delà de mon optimisme... et en deçà du votre.

             smiley
            bonne journée.

          • Fergus Fergus 1er septembre 18:03

            Bonjour, Gorg

            Je partage votre pessimisme sur la réaction des Français sur la loi Travail. Je n’ai d’ailleurs vu personne en parler aujourd’hui en ville : il était surtout question de France-Pyas Bas de football et des avis d’impôts locaux qui arrivent dans les boîtes mail. Plus significatif, l’évidence que la CGT et Sud seront les seuls syndicats à s’opposer au texte n’augure pas une issue favorable au maintien des acquis sociaux.


          • Gorg Gorg 1er septembre 18:47

            @Fergus

            Salut Fergus,

            « il était surtout question de France-Pyas Bas de football »

            Ben oui, les Français s’intéressent plus aux futilités qu’à ce qui va vraiment avoir un impact sur leur existence... Et plus tard ils viendront geindre qu’ils ont mal au fondement... Les entreprises vont virer à tour de bras, mais avec leurs petits esprits individualistes, ils pensent que cela ne concernera que les autres
            CDG avait raison... des veaux... Micron a une autoroute devant lui...


          • sarcastelle sarcastelle 1er septembre 10:24

            On s’en fiche... Parlez-nous de Bure et de l’EPR...


            • olivier cabanel olivier cabanel 1er septembre 13:25

              @sarcastelle
              vous ne perdez rien pour attendre

              entre fukushima qui promet un mur de glace depuis deux ans...
              l’epr qui tangue, tant son échec prévisible comme le nez au milieu de votre figure
              ou bure, solution indigne... ne vous inquietez pas, il en sera question sous peu.
              mais vu votre citoyenneté tangible, je ne suis pas surpris de votre manque d’intérêt sur les coriaces et les voraces...
               smiley


            • sarcastelle sarcastelle 2 septembre 13:26

              @olivier cabanel
              .

              Je manquerais de citoyennitude parce que je ne trouve pas vos articles captivants ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès