• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Macron a peur !
#90 des Tendances

Macron a peur !

C’est l’avocat Patrice Spinosi qui, s’exprimant samedi 12 janvier sur l’antenne de France Culture, en a tiré cette déduction. lien

Passionnante interview qu’a donné cet avocat dans la matinale de France Culture, ce samedi 12 janvier...

Quand, sur les ordres de la présidence, le pouvoir décide de durcir les ordres donnés à la police, via le 1er ministre, et bien sûr, via le ministre de l’intérieur, c’est, pour l’avocat, le signe évident d’un pouvoir qui tremble.

Il s’agit aussi de durcir la loi, voire d’en instaurer une autre, ce qui est pour Patrice Spinosi totalement inutile, car l’arsenal des lois est selon lui « totalement suffisant, et d’autre part, répondre à l’inquiétude par une loi est inefficace car la loi prends du temps, et la réponse doit être immédiate », et de plus ces mesures seront « attentatoires à la liberté de manifester ».

Entre parenthèses, on a peut-être oublié qu’en mai 2016 Marine Le Pen souhaitait l’interdiction des manifestations : il s’agissait alors de se mobiliser contre la « loi travail », (lien) ...ce qui n’est pas surprenant pour celle qui refuse aussi l’augmentation du smic. lien

Mais revenons à l’interview de Spinosi : « être fort, ce n’est pas forcément faire de la répression ni être sévère, cela démontre qu’on a peur. Quelqu’un de fort, c’est quelqu’un capable de gérer les choses, de pardonner, d’expliquer les choses. La sévérité et la répression dont fait preuve le gouvernement démontre l’état de faiblesse dans lequel il est, et si il était fort, il n’aurait pas besoin de faire l’usage de la loi, et de méconnaître les libertés fondamentales des citoyens ».

Et l’avocat de conclure : « la loi ne peut pas tout, il y a des choses au-dessus de la loi comme la constitution, les conventions des droits, Si on perd ces éléments, on perd ce qui fait nos démocraties et ce qui a permis à nos démocraties de résister à l’oppression et à la violence  ». lien

Et quand un humain a peur, il a tendance à faire un peu n’importe quoi...lien

Et quand cet humain dirige un pays, les conséquences sont encore plus graves...

Ainsi, certains mauvais bruits courent : on pouvait lire dans l’Hebdo « Marianne » qu’Emmanuel Macron aurait décidé, en toute dernière extrémité, d’utiliser une poudre paralysante, laquelle pourrait neutraliser une manifestation de la taille d’un terrain de football.

Les blindés utilisés récemment seraient pourvus de ce dispositif. lien

Le témoignage de Pierre Jovanovic à écouter ici confirme cette information.

Ce gaz, au-delà de pouvoir paralyser les manifestants, pourrait provoquer la cécité.

C’est aussi à mettre en relation avec d’autres déclarations, notamment, celle de Luc Ferry, qui appelle à tirer sur les Gilets Jaunes, en utilisant des fusils d’assaut pour mettre un terme « au désordre », ajoutant sans complexe : « On a, je crois, la quatrième armée du monde, elle est capable de mettre fin à ces saloperies ». lien

Profitons-en pour rappeler que nous devons à Bernard Cazeneuve, l’ex ministre de l’intérieur d’avoir équipé gendarmes et policiers de fusils d’assaut. lien

Or, au cours des 6 premiers mois de l’année 2017, 19 tirs de fusils d’assaut ont été répertoriés par la police des polices, constatant que sur ces 19 tirs, 18 étaient accidentels.

L’avocat Yves Mahiu, à l’époque président de la Conférence des Bâtonniers, s’inquiétait à juste titre : « on a donné aux policiers des armes dont ils ne savent même pas se servir ».

C’est préoccupant, car le fusil d’assaut HK G36 qui équipe les policiers de la BAC, est capable de tirer 750 balles à la minute... lien

Macron a peur, c’est entendu, mais Castaner a-t-il lui aussi peur ?

C’est la question que l’on peut se poser si l’on écoute les propos de nombreux gens du voyage, qui ont vu d’un très mauvais œil l’incarcération d’un des leurs, Christophe Dettinger, un ancien champion de boxe, lequel, pour protéger son épouse, gazée par les gendarmes, est entré dans la danse, et à mis en échec proprement et sûrement quelques gendarmes suréquipés. lien

Ces gens du voyage ont menacé purement et simplement le ministre de l’intérieur en lui affirmant : « on va venir te chercher »... lien

Aux dernières nouvelles, le gouvernement aurait négocié avec les gitans pour qu’ils ne viennent pas se mêler aux manifestations. lien

En tout cas, il n’y a pas si longtemps, le ministre se disait inquiet, sa famille et sa maison de Forcalquier aurait été menacée le 23 novembre dernier. lien

Laissons ces élus à leurs errements, car comment pourraient-ils être surpris par la réaction de ceux qu’ils n’ont cessé de martyriser ?...et intéressons-nous à la sociologie des gilets jaunes.

Au-delà de ceux qui ont rejeté en bloc le mouvement, le qualifiant de populiste, de désordonné, voire de poujadiste, comme pour se débarrasser d’un mouvement dont ils n’ont pas compris le fond, d’autres sociologues ont décrypté, parfois habilement, la personnalité du mouvement, qui s’est d’abord emparé de cette couleur jaune fluo, y voyant comme un signe, venant d’une grande partie de la population qui se sent la « grande oubliée de la République », comme s’il s’agissait d’une France invisible, corvéable et taxable à merci, silencieuse parce qu’elle n’avait pas la parole.

Les GJ ont bien compris qu’ils ne bénéficiaient ni de la libéralisation, ni de la redistribution, réalisant qu’ils n’intéressaient les politiques qu’au moment des élections.

Ils ont aussi constaté la désertification sociale de leur territoire, les structures administratives étant toujours plus éloignées, ou disparaissant tout simplement des petites villes et villages, à l’exemple des bureaux de poste, les gouvernements successifs les poussant donc à fuir leur territoire abandonnés pour rejoindre les grandes métropoles.

En arborant courageusement leurs gilets jaunes fluo, ils ont assumé leur existence, voulu se rendre visibles, et en se rejoignant autour des ronds point, ils ont cessé de tourner en rond, mais se sont rencontrés, découvrant leurs convergences, peaufinant leurs logiques revendications. lien

La « lettre aux français » n’y changera pas grand-chose, car une grande majorité de français semble bien avoir compris le sens de la manœuvre.

Sous prétexte d’ouvrir le débat, elle le cadre et donc le ferme, car quand un débat est verrouillé, ce n’est plus un débat, mais juste une tentative supplémentaire d’enfumage.

Macron prétend parler aux français, avec une pseudo bienveillance, mais, avec beaucoup de duplicité, il a écarté les questions qui tuent, tout en affirmant qu’elles étaient ouvertes.

Il évoque la possibilité de réduire les inégalités, mais interdit par exemple que l’on touche à l’ISF.

Finalement, au-delà des bons sentiments, des mots qui veulent séduire, seuls les actes comptent.

Et les actes, ce sont les atrocités commises sur le peuple lorsqu’il décide de descendre dans la rue, et la liste des morts et des éclopés ne cesse de s’allonger : que dire de ce père pacifique tabassé par une escouade de flics, malgré les hurlements de sa fille ? lien

Ou de ce jeune homme, frappé en pleine tête par un tir de flash-ball, et aujourd’hui dans le coma ? lien

Alors finalement, la réponse des français sera donnée samedi prochain : si les gilets jaunes enlèvent gentiment leurs gilets pour se rendre en mairie afin de remplir le « cahier de doléance », c’est que Macron aura réussi son pari...s’ils n’y vont pas, et continuent de manifester, le président saura à quoi s’en tenir.

Le pire dans cette situation, c’est que le président est seul, entouré seulement de conseillers, conseillers qu’il n’écoute pas.

C’est en tout cas ce qu’ils ont déclaré récemment, et un à un, ils quittent le navire.

Stéphane Séjourné a été l’un des premiers, tout comme Sylvain Fort, directeur de la communication, et d’autres, comme Ismaël Emelien, ou Alexis Kohler pourraient être les suivants sur la liste. lien

Quant à ses ministres, il suffit d’un peu de mémoire pour savoir ce dont il en retourne.

Gérard Darmanin ne disait-il pas en janvier 2017 : « l’élection de macron, au diable ne plaise, précipiterait la France dans l’instabilité institutionnelle et conduira à l’éclatement de notre vie politique » (lien)...et Bruno Le Maire d’ajouter le mois suivant : « Emmanuel macron c’est l’homme sans projet, parce que c’est l’homme sans convictions, il dit tout et son contraire, selon ses auditeurs  ». lien

Quant à Alain Minc, l’un des artisans de la victoire de son poulain, flairant l’insurrection qui vient, a pris ses distances avec Macron, estimant avoir été séduit puis trahi. lien

On pourrait aussi se demander où se situent aujourd’hui les autres artisans de la victoire de Macron. lien

JPEG

On pourrait aussi s’interroger sur la rencontre discrète entre le gouvernement et Marine Le Pen... lien

L’occasion d’évoquer Voltaire qui aurait déclaré : « gardez-moi de mes amis, quand à mes ennemis, je m’en charge ». lien

Comme dit mon vieil ami africain : « l’enfant ne voit pas debout ce que l’adulte voit assis ».

L’image illustrant l’article vient de noelshack.com

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

De l’humour insolent à l’humour involontaire

2019, l’année des bonnes révolutions

Macron et son bilan 2018

Une autre présidence est possible

Une république par défaut

Macron, un an déjà

Soldes, tout doit disparaitre

Du Macron au Micron

Macron vous fait bien marcher !

Méritons-nous un tel mépris ?

Un Macron très sucré

Un hold-up électoral

Macron tend un piège

En marche arrière toute !

Le peuple ou les élites

Ils font leur nid dans le ni-ni

Lever le mystère Macron


Moyenne des avis sur cet article :  4.24/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

154 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 14 janvier 16:02

    macron a peur ....c’est évident

    et pourtant il ne cesse de souffler sur le feu pour l’éteindre ça ne peut être de la maladresse ( con a ce point ....)

    et si ça lui servait au final ( a condition de tenir ) a masquer autre chose :

    https://vimeo.com/304093634

    céder la souveraineté militaire de la france .......


    • olivier cabanel olivier cabanel 14 janvier 16:14

      @gaijin
      c’est effectivement le risque, mais je ne crois pas que la majorité des français se soumettraient à une dictature militaire...bah...on verra
      merci de ton commentaire, et de la vidéo


    • V_Parlier V_Parlier 14 janvier 21:23

      @olivier cabanel
      En citant le paradoxe soulevé par MLP sur les manifestations en situation d’état d’urgence (ce qui est effectivement ridicule), vous faites encore une fois preuve de malhonnêteté. Oui, Hollande était un hypocrite qui nous proclamait que nous étions « en guerre, en état d’urgence », etc... juste pour nous occuper. C’était rien que du bidon, ce qui est clairement compréhensible même dans les liens que vous fournissez.


    • V_Parlier V_Parlier 14 janvier 21:25

      @V_Parlier
      (Quant à la rencontre de novembre, je rigole... MLP avait même rencontré Hollande en exercice, ça prouve quoi ?)


    • sound of sound of 14 janvier 22:16

      @V_Parlier

      ça prouve que vous etes aveugle et complètement à coté de vos pompes !!! 


    • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 07:34

      @V_Parlier
      êtes vous aveugle à ce point de ne pas constater que cette rencontre se voulait secrète... ? hélas pour mlp, ça n’a pas été le cas...


    • V_Parlier V_Parlier 15 janvier 11:01

      @olivier cabanel Secrete... Et alors ? Si j’etais le seul a cote de mes pompes ici, la situation serait peut- ?tre moins grave. Ce d ?bat est d’ailleurs le signe des tr ?s proches dissensions au sein des GJ.


    • ZenZoe ZenZoe 14 janvier 16:05

      Oui Macron a peur. C’est la première fois de sa vie aussi sûrement. Il vient de réaliser qu’il est tout seul là-haut, il a fait le vide autour de lui, et je ne donne pas cher de sa carrière si d’aventure on « vient vraiment le chercher au palais », tant son entourage est inexpérimenté (ou lâche, au choix) et ne saura pas le protéger.

      Quelque chose a brusquement cédé en France. Pas complètement de la faute à Macron, mais il est tellement arrogant qu’un barrage a cédé, il aurait peut-être cédé de toute façon, là c’est venu plus tôt que prévu.

      J’espère juste qu’on ne va pas tous vers le chaos. D’autant plus qu’on parle de plus en plus d’une crise économique majeure à venir, peut-être en 2019.


      • olivier cabanel olivier cabanel 14 janvier 16:16

        @ZenZoe
        il faut regarder la vidéo proposé par gaïjin...macron serait tenté, en cas d’aggravation de la situation, de donner la souveraineté de la France à l’Europe (ce qui existe déjà du moins en partie)...


      • alinea alinea 14 janvier 17:01

        @olivier cabanel
         Bonjour Olivier
        Enfin, aux dernières nouvelles, la souveraineté de la France, c’est nous qui en décidons ! Alors Macron peut bien réver d’avoir servi ses maîtres jusqu’à la mort, mais ce n’est qu’un rêve !


      • olivier cabanel olivier cabanel 14 janvier 17:19

        @alinea
        bonjour Alinea...je suppose que c’est de l’humour ! smiley car macron ne lâchera pas le morceau, ne serait-ce que par orgueil, quoi qu’il put en coûter... et j’espère me tromper.


      • Aristide Aristide 14 janvier 19:05

        @alinea
        Enfin, aux dernières nouvelles, la souveraineté de la France, c’est nous qui en décidons ! 

        Il parait que le vote est l’expression de la démocratie. Serait-ce donc que les positons de quelques révoltés soient suffisantes pour le remettre en cause ? 


      • olivier cabanel olivier cabanel 14 janvier 19:26

        @Aristide
        quand l’élu se contente de 18% des inscrits au premier tour pour assurer qu’il est légitime, et qu’il se trouve élu parce qu’il a en face de lui MLP, vous devriez vous poser quelques questions. smiley


      • V_Parlier V_Parlier 14 janvier 21:27

        @Aristide
        Vous avez l’air très informé sur l’avis des électeurs potentiels à propos de la souveraineté de la France. Vos chiffres ?


      • V_Parlier V_Parlier 14 janvier 21:44

        @olivier cabanel
        Non, je devrais poser des questions à ceux qui l’ont fait passer en cherchant des excuses bidon.


      • sound of sound of 14 janvier 21:48

        @olivier cabanel

        C’est l’union européenne qui détermine l’avenir de la France. En effet, l’article 121 du traité sur le fonctionnement de l’union européenne stipule que « sur recommandation de ma commission », le conseil européen CHOISI les grandes orientations des politiques économiques (GOPE) des états membres...

        C’est à dire que si les Français élisent un président de gauche mais que l’UE à décidé que la France aurait une politique de droite libérale, la France aura alors une politique de droite libérale. La loi El Khomri (loi travail) faisait partie des ces GOPE, de même que la réforme des retraites de notre cher Nico Sarko....

        Viviane Reding, commissaire européen, déclarait devant les députés Français à l’assemblé nationale le 15 octobre 2012 : « Il faut lentement mais surement comprendre qu’il n’y a plus de politiques intérieures nationales. Il n’y a plus que des politiques européennes qui sont partagées dans une souveraineté commune ».

        Vous comprenez ou il en faut plus ?


      • alinea alinea 14 janvier 23:01

        On ne lui avait pas dit qu’on lui volerait sa souveraineté au votant ; pas si cons les voleurs. Mais maintenant tout le monde est au courant, la donne a changé.


      • Hijack Hijack 15 janvier 00:53

        @olivier cabanel

         ??? à l’Europe ... dans ce cas, il aggraverait son propre cas !


      • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 07:36

        @Hijack
        et son cas n’est déjà pas brillant. smiley


      • oncle archibald 15 janvier 09:39

        @alinea : « On ne lui avait pas dit qu’on lui volerait sa souveraineté au votant ; pas si cons les voleurs. »

        On lit ici des choses ahurissantes ! Ceux qui essayent de voler la souveraineté des votants sont ceux qui espèrent dans la rue défaire ce qu’une l’élection libre et républicaine a fait !


      • V_Parlier V_Parlier 15 janvier 11:15

        @sound of

        J’aurais pu ecrire exactement la meme chose mais il parait que je suis a cote de mes pompes...


      • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 11:25

        @sound of
        ça explique probablement la présence de blindés à Paris, arborant le sigle européen...


      • Yukimuras 15 janvier 11:41

        @oncle archibald
        C’est vrai qu’il n’y a rien à redire de cette élection … C’est pour cela que la population est tellement heureuse …. (je ne parle pas que de cette dernière mais on en est au paroxysme de ce système moisi) 


      • michalac michalac 15 janvier 12:14

        @sound of

        « La loi El Khomri (loi travail) faisait partie des ces GOPE »

        Non, la Loi El Khomri n’est pas une une GOPE. Ce n’est qu’une loi d’aménagement à l’échelle nationale.


      • michalac michalac 15 janvier 12:31

        @sound of

        « Il faut lentement mais surement comprendre qu’il n’y a plus de politiques intérieures nationales. Il n’y a plus que des politiques européennes qui sont partagées dans une souveraineté commune ».

        La souveraineté de forme ne fait pas la souverainteté de fond. Avant même les transferts de compétence des nations vers Bruxelles, la souverainté des nations européennes était toute relative. Chacune était dépendante d’un environnement international. Un environnement qui, qu’on le veuille ou non, contraint toute nation à adapter sa politique intérieure.
        La Chine, elle-même, n’est pas pleinement souveraine. Sa monnaie défaillante l’oblige sans cesse à adapter sa politique monétaire aux contraintes des marchés internationaux.
        Pour être souverain, il faut être le plus fort.
        Et c’est l’Union qui fait la force.

        S’affranchir de la puissance tutélaire européenne revient à se soumettre de nouveau aux influences du reste du monde. C’est ce que découvre, déjà, le Royaume-Uni.

        Il convient de ne pas confondre indépendance et souveraineté. Croire en une souverainté qui procèderait intégralement de l’indépendance est une posture d’adolescent immature...


      • oncle archibald 15 janvier 14:21

        @Yukimuras

        Si vous pensez que cette élection n’a pas été régulière et « qu’il y a à redire » il existe des recours devant le conseil constitutionnel, sinon vous faites comme tous ceux qui voient élu le mec qui ne leur plaisait pas mais qui a plu à la majorité : vous militez pour qu’il ne soit pas réélu à la prochaine.

        Si vous trouviez le « système moisi » vous aviez la possibilité de voter Melenchon, ce que vous avez peut être fait, mais il a été battu et pas qu’un peu puisqu’il a fini quatrième du premier tour.

        Quant aux défauts de la cinquième république ils sont nettement moindres que ceux de la quatrième où les députés élus à la proportionnelle n’arrivaient jamais à constituer des alliances assez solides pour gouverner, où une poignée de députés changeant de camp foutaient un gouvernement par terre toutes les six semaines !


      • sound of sound of 15 janvier 15:49

        @olivier cabanel

         C’est certain ^^ !


      • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 14 janvier 16:18

        Si Macron a peur c’est que notre vieux Cabanou se prend maintenant pour Saturnin ....


        • Arogavox 15 janvier 08:59

          Ceux qui appellent qui appellent à tirer sur les Gilets Jaunes, ceux qui en ont donné l’ordre autant que ceux qui y ont obéi, sachant que de tels tirs ont déjà mutilé et même tué, ont définitivement perdu leur honneur. 
          Leur peur n’excuse pas leur lâcheté.

          Leur prétention est factuellement nocive et criminelle.



        • Arogavox 15 janvier 12:27

          Et c’est bien dans cet ordre de priorité que les humains honnêtes doivent les honnir.
           Ce n’est pas parce qu’ils ne seraient que des rustres que les petits exécutants (simples lampistes ?) ne seraient pas les plus hautement fautifs, mais c’est au contraire parce qu’ils sont censés être plus méritants, plus compétents, qualifiés, autorisés, préparés, responsables, et surtout plus conscients que ceux qui ont donné ordre, et plus encore ceux qui ont incité à donner ordre doivent logiquement assumer et être moralement sanctionnés encore plus que la piétaille des fautifs !
            (Si jamais leurs salaires et revenus sont justifiés, là où ’noblesse oblige, la contrepartie s’impose tout autant : la sanction morale de l’hypocrisie et du cynisme doit être impitoyable. 
            Que valent (dans les bibliothèques, les librairies, la Presse et tous autres média) toutes les finesses d’analyse des sentiments, des analyses ethniques, sociologiques, psychologiques ... publiées collectivement ou individuellement par nos élites ou ’intellectuels’ des Grandes Ecoles ou d’ailleurs, lorsque, pour conjurer leur hantise d’un rétablissement de la peine de mort qu’ils supposent probable dans les doléances des gueux, ... ces ’élites’ demandent et obtiennent la mutilation et la mise à mort par bavures,chez ces « gueux » ?!!
            Mais très probablement n’avons-nous à faire qu’à une bourgeoisie sans noblesse : des titres et des postures, bien rétribués quand les prises de risque financières ou vitales ne sont en fait payées que par les ’gueux’)


        • Jeekes Jeekes 14 janvier 16:34

          ’’Aux dernières nouvelles, le gouvernement aurait négocié avec les gitans pour qu’ils ne viennent pas se mêler aux manifestations.’’

           

          Si cette info se révélait vraie, ça mettrait les gitans au même niveau que les flics.

           

          Pas très bô tout ça. Pas reluisant !

           


          • olivier cabanel olivier cabanel 14 janvier 17:17

            @Jeekes
            j’ai même un détail supplémentaire : marcel campion, le gitan de la grande roue parisienne aurait servi de médiateur pour macron, afin de dissuader les gens du voyage de se mêler aux gilets jaunes... affaire à suivre


          • gaijin gaijin 14 janvier 17:43

            @olivier cabanel
            «  : marcel campion, le gitan de la grande roue parisienne aurait servi de médiateur pour macron »
            en effet j’ai trouvé la séquence étonnante vendredi soir manif des gitans annoncée samedi marcel campion ( qui est en quelque sorte si j’ai bien compris le « roi » des gitans ) appelle au calme
            https://www.lci.fr/social/gitans-gilets-jaunes-l-appel-au-calme-de-marcel-campion-aux-gens-du-voyage-2109851.html
            marcel campion dont on connait le conflit permanent avec la mairie de paris par ailleurs pose avec la brigitte ....
            https://www.laminute.info/2018/12/24/brigitte-macron-pose-avec-marcel-campion-le-web-senflamme/
            étonnant non ?
            mais plus rien ne nous étonne
            déjà les routiers on négocié des choses en sous main pour ne pas rentrer dans le mouvement ..
            la notion d’intérêt collectif n’a pas encore atteint tout le monde ...


          • olivier cabanel olivier cabanel 14 janvier 18:12

            @gaijin
            merci d’avoir retrouvé le lien pour cette info !
            à+


          • Jeekes Jeekes 14 janvier 18:32

            @olivier cabanel
             
            ’’j’ai même un détail supplémentaire : marcel campion, le gitan de la grande roue parisienne aurait servi de médiateur pour macron, afin de dissuader les gens du voyage de se mêler aux gilets jaunes... affaire à suivre’’
             
            Merci pour l’info.
            Inutile de vous dire mon dégout. Mais il me semble que ce ’’roi’’ est loin d’avoir les fesses propres et selon votre vieil ami africain il ferait mieux de s’abstenir de grimper au cocotier...
            Affaire à suivre en effet !
             


          • sound of sound of 14 janvier 22:09

            @Jeekes

            effectivement ça laisse songeur ! Apres je veux pas alimenter le moulin, mais les gitans sont reconnus pour être philosophes et désintéressé de l’argent, prônant des valeurs d’amour et d’indulgences non ? smiley


          • alinea alinea 14 janvier 23:05

            @gaijin
            Tu peux voir ça comme ça ; cependant après l’arrestation du boxeur, les « gens du voyage » ont dit vouloir faire une descente vers les quartiers chics. On connait les gagnants, je pense que Campion est moins excité que le gitan et use de son autorité pour un appel au calme !


          • Hijack Hijack 15 janvier 00:58

            @gaijin

            Oui, ça pourrait expliquer l’absence ou presque des Gitans.
            Ne les ayant pas vu ... je me demandais s’il n’y avait pas accord derrière le rideau ...
            Pour cela, Campion est le personnage idéal ...


          • oncle archibald 15 janvier 09:47

            @Hijack

            Et l’absence des blacks et des beurs elle s’explique aussi par des accords derrière le rideau ? Ou alors c’est juste parce que tout va bien pour eux, qu’ils n’ont rien à demander sauf qu’on les laisse faire leur business de cité tranquilles ?

            Et les gitans c’est pas pareil ? Dans mon département ils se partagent gentiment le boulot : la drogue c’est les « quartiers sensibles » et les voitures volées et maquillées ce sont les « cités » gitanes.


          • Hijack Hijack 15 janvier 15:37

            @oncle archibald

            Blacks et beurs ? ... Si j’en vois pas mal, pas les plus nombreux certes, mais j’en vois, même parmi les « cadres » G.J. Surtout, il ne s’agit évidemment pas de jeunes racaillous, mais d’adultes, dépassant la trentaine.
            Que la majorité d’entre eux ne soient pas concernés, je ne dirai pas ça ... disons qu’ils ont de la sympathie pour eux. Ils craignent aussi qu’on les associe aux casseurs.

            Une chose aussi ... au tout début du mouvement G.J, une question se posait dans les milieux noirs et maghrébins ... est-ce un soulèvement de tous partis ou bien est-ce que c’est « l’extrême droite » qui est est à l’origine de la révolte".

            Dès le début, on a vu que ce mouvement a une intelligence certaine ... malgré que les G.J, soient des gens très peu politisés, ils ne font pas bcp d’erreurs dans leurs analyses. Pour ma part, le G.J, sont un beau et pas con mouvement ... que peu de révoltes dans le monde leur arrivent à la cheville.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès