• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Soldes, tout doit disparaitre

Soldes, tout doit disparaitre

Cette phrase maintes fois entendue n’est pas fondée : « Macron aurait fait exploser le gauche et la droite... »

En effet, Macron n’y est pour rien, il est seulement arrivé au bon moment.

La gauche, c’est Hollande, et Mitterrand qui ont réussi à la tuer et la droite, c’est Fillon qui s’en est chargé.

Alors que les politologues de tout crin ne cesse d’affirmer que Macron a procédé au grand nettoyage, supprimant magistralement les deux grands partis du pays, les socialistes, et les républicains, et cerise sur le gâteau, affaiblissant durablement le FN, quelques intellectuels contestent cette analyse simpliste, et démontrent, preuves à l’appui, que la réalité était tout autre.

Il fallait écouter France culture, le 13 janvier 2018, les interventions de Luc Ferry, l’ex-ministre, dans l’émission « Répliques » de Finkielkraut pour comprendre qu’une autre analyse était possible.

Hollande, tout comme son prédécesseur socialiste, a trahi ses électeurs, conduisant la politique quasi inverse de celle qu’il avait défendu avant d’arriver au pouvoir...et il ne pouvait plus se présenter, alors que personne, dans son parti ne pouvait espérer être élu.

Le candidat que les socialistes s’étaient choisi, Hamon en l’occurrence, a été abandonné au milieu du gué par son propre parti, sans aucune chance de l’emporter.

Quant à la droite, en validant la candidature de Fillon, écartant le candidat légitime qu’était probablement Juppé, elle s’apprêtait à se tirer une balle dans le pied.

Après l’affaire des emplois fictifs, puis celui des costumes offerts, Fillon n’avait plus aucune chance de l’emporter, et les barons des républicains n’ayant pas réussi à bloquer sa candidature, ont mené leur parti droit dans le mur.

Pour le front national, son affaiblissement est probablement dû à la prestation lamentable de sa cheftaine, laquelle est tombée dans le piège tendu par celui qui est devenu aujourd’hui président, lequel avait fait courir le bruit que si MLP était trop agressive, il aurait quitté le débat. lien

Le Pen a donc tenu des propos caricaturaux, excessifs, allant jusqu’à déformer la réalité, espérant que son contradicteur allait perdre son sang-froid et quitter le plateau... lequel constatant que sa stratégie avait réussi au-delà de toute espérance, droit dans ses bottes, renvoya MLP dans les cordes, regrettant qu’elle ait « mal préparé ses dossiers »...lien

L’affaire était bouclée, et finalement la seule victoire que l’on puisse mettre au crédit de Macron, c’est celle d’avoir fait perdre le FN, qui était son seul adversaire à ce moment, mais pas d’avoir fait tomber ni les socialistes, ni les républicains, seuls responsables de leur propre échec ainsi que l’explique Luc Ferry.

Extraits : « je pense que Macron n’a rien fait exploser du tout, je pense que Hollande a tué la gauche, et que Fillon a tué la droite, pour dire les choses d’une formule, la mer rouge s’est ouverte devant lui, il a eu l’audace de profiter de l’évènement, « a Fortuna » comme disait Machiavel (...) mais c’est pas du tout lui qui a tué les partis politiques ». lien

En attendant, Macron est dans la place, et joue des coudes pour la garder le plus longtemps possible, alternant promesses et renoncements, disant une chose et son contraire, affirmant sans rougir les plus gros bobards, le dernier en date étant « l’augmentation du pouvoir d’achat des français »... alors que depuis le 1er janvier, une pluie de taxe est tombée sur la tête des français, ainsi que je l’indiquais dans un article récent, preuves à l’appui.

Avec cette avalanche de taxes, qui ne sont jamais que des impôts déguisés, on voit assez mal comme le pouvoir d’achat des français pourrait être relancé ?

Récemment Macron affirmait avec un certain cynisme, « nous augmenterons encore plus le pouvoir d’achat... de tous ceux qui travaillent davantage », nouvelle version de la formule sarkosiste, et que Monsieur de La Palisse aurait pu prendre à son compte.

Quant à la suppression de la taxe d’habitation pour 4 français sur 5, élargie à tous d’ici la fin du mandat présidentiel, elle a du plomb dans l’aile, puisque d’abord, elle ne serait effective qu’en 2020... alors que l’augmentation des divers impôts est déjà effective depuis le 1er janvier 2018... puis récemment, Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l’intérieur, laissait fuiter une info, démentie depuis, qu’il faudra bien compenser le manque à gagner de cette taxe d’habitation par un nouvel impôt, (lien) ce qui malgré les dénégations de Bruno Le Maire, et le rétro pédalage de la ministre, parait bien inévitable. lien

Quant à la promesse des lunettes prothèses dentaires, et auditives, elle serait prise en charge... d’ici à 2022... date de la fin de son mandat.

Sur ce fameux pouvoir d’achat, on est toujours sans nouvelles de la promesse de porter le « minimum vieillesse » au-delà des 900 euros... sera-t-elle effective avant la fin du mandat, ou comme plusieurs autres promesses, elle sera reportée d’année en année ?  lien

Richard Ferrand, porte-parole du gouvernement, s’est livré le 14 janvier, sur l’antenne d’Europe 1 à un numéro d’équilibriste, sur le thème favori présidentiel, celui du « en même temps  », maniant une magnifique langue de bois, qui n’a manifestement pas convaincu grand monde. lien

Par contre, un qui ne manie pas cette langue, c’est Gérard Filoche, qui, en quelques mots bien sentis définit le véritable programme de notre nouveau prez... et si ses déclarations peuvent paraitre abruptes, elles ont le mérite de la clarté.

Rappelant qu’il a été inspecteur du travail, et qu’au cours de son existence, il a visité près de 10 000 entreprises, le Code du Travail à la main, ce qui lui a permis de comprendre la souffrance de ceux qui produisent des richesses, et qui pour autant ne reçoivent pas la part qu’ils méritent.

Il répond à Macron, lequel prétend vouloir « libérer le travail », qu’en réalité, il veut exploiter davantage les travailleurs, en permettant aux patrons de les licencier plus facilement, en affaiblissant en même temps le pouvoir des prudhommes, en se moquant de l’hygiène et de la sécurité des conditions de travail, en faisant quasi disparaitre les CHSCT (Comité d’Hygiène, de Sécurité des Conditions de Travail). lien

Rappelant qu’il y pratiquement chaque année 600 morts, 4500 handicapés, dus aux conditions de travail.

Pour lui, Macron est une « anomalie de l’histoire », et c’est peut-être « le pire des régimes qu’on aura eu depuis la seconde guerre mondiale, d’autant qu’il a l’intention de défaire tout ce qu’avait mis en place le Conseil National de la Résistance, notamment en cassant le salaire brut  ».

Pour Gérard Filoche, il s’agit d’un cadeau de 450 milliards d’euros fait au Medef, ce qu’il appelle « le plus grand hold-up qui ait jamais été fait jusque-là ». lien

Au-delà de la ringardisation des partis traditionnels, il y a aussi la volonté macronniste d’amoindrir le pouvoir des syndicats, comme l’assure Philippe Martinez, le patron de la CGT, sur l’antenne de France Inter, le 15 janvier 2018, et Martinez martèle : « il faut libérer la parole de ceux qui travaillent  ». lien

Il y a une autre conséquence inquiétante de l’effet Macron sur la quasi disparition des partis, les débats sur les sujets de sociétés leurs échappent maintenant, et deviennent interne à « la république en marche ».

En effet, il arrive régulièrement qu’il y ait désaccord interne entre les membres de la majorité présidentielle sur tel ou tel sujet, et cela n’apparait pas comme des couacs, mais simplement comme « débats internes ».

Ainsi, si on prend la question de NDDL, alors que Ferrand est pour, d’autres de son parti sont contre, comme par exemple François-Michel Lambert. lien

Finalement, c’est le président qui tranche, prouvant par là même que nous sommes bel et bien tombés en pleine monarchie institutionnelle.

Comme l’expliquait dès le mois de juin 2017 le chroniqueur du journal « le Temps », Richard Werly, « Macron ce président qui peut devenir Roi ». lien

Dans son blog « nouvelle Chouannerie », Jean-Philippe Chauvin ne disait pas autre chose dès le lendemain de l’élection : « la République a semblé prendre les atours de l’ancienne monarchie  », reconnaissant plus loin «  cette volonté de renouer avec une part monarchique de l’héritage français tant par ses liens forts avec l’oligarchie financière, et son européisme revendiqué  ». lien

Le bloggeur monarchiste ajoute : « il y a dans le processus démocratique et dans son fonctionnement un absent. Dans la politique française, cet absent est la figure du Roi, dont je pense fondamentalement que le peuple français n’a pas voulu la mort  ».

Mais pour finir sur le ton de l’humour, pourquoi ne pas visionner cette vidéo, détournement cocasse et cruel des vœux présidentiels.

Car comme disait mon vieil ami africain : « Là où les vautours planent, il y a une carcasse ».

L’image illustrant l’article vient de « vippeople.net »

Merci aux internautes de leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Après le réveillon, le Réveil ?

Merci macron

La langue de macron

Macron, faire le plein avec du vide

Du Macron au micron

Macron vous fait bien marcher !

Méritons-nous un tel mépris ?

Un Macron très sucré

Un hold-up électoral

Le mélange des genres

Macron tend un piège

En marche arrière toute !

Le peuple ou les élites

Ils font leur nid dans le ni-ni

Lever le mystère Macron

Les bouffons politologues

Choisir entre la peste ou le choléra

La politique de l’illusion


Moyenne des avis sur cet article :  4.34/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 15 janvier 11:25

    l’avenir appartient aux patrons qui ont des employés qui se lèvent tôt


    • gogoRat gogoRat 15 janvier 13:49

       La nécessité a laquelle fait face notre pays n’est ni l’emploi ni le pouvoir d’achat ...

       cf ma récente réponse à Michel Leclerc : https://www.agoravox.fr/commentaire5105034

       (  ! muito  ! ecitsuj  : esnoper ennoB )


    • olivier cabanel olivier cabanel 16 janvier 22:46

      @gogoRat
      bien vu !

       smiley  et merci

    • zygzornifle zygzornifle 15 janvier 11:26

      Macron va réussir son challenge , faire revenir la France avant 1936 ....


      • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 11:32

        @zygzornifle
        il devrait quand même qu’il se souvienne comment a finit notre dernier roi... smiley


      • gogoRat gogoRat 15 janvier 14:03

         Prétendre vouloir augmenter le ’travail’ pour augmenter le ’pouvoir d’achat’ revient à vouloir augmenter le volume et la cadence des ... ’contrats de subordination’ !!!
         
         Or, où est la rigueur du raisonnement intellectuel lorsqu’on prétend ’en même temps’ incarner La France et les Français, être au service de La Démocratie,
         ... et lorsque l’on affiche tout de même une volonté d’asservir la quasi-totalité des ses sujets par des contrats de subordination dont on a fait sauter tous les garde-fous judiciaires ?
         
         De deux choses l’une ? ou bien les deux ’en même temps’ ?
         - incohérence donc incompétence !
         - (ou ? et ?) mensonge, manipulation, abus, malhonnêteté intellectuelle donc malhonnêteté tout court !


      • Odin Odin 15 janvier 16:30

        @olivier cabanel

        Nous avons depuis très longtemps un nouveau roi et il est même planétaire. Notre Marionnette élyséenne a même travaillé directement dans ses bureaux pendant quelques années. Comme il a bien travaillé pour sa majesté, et non pour la France, ce dernier lui a offert, via les médias qui lui appartiennent, un bureau beaucoup plus grand avec des objectifs tout à fait similaires.

        Il est compréhensible que ni Luc Ferry, ni Finkielkraut sur France culture n’aient parlé de cette réalité, ils ont le même roi. 


      • BOBW BOBW 15 janvier 17:25

        @olivier cabanel : Ou on pourra peut-être le surnommer dans peu de temps « Pépin le Bref II » (Pour être un pépin c’est un pépin calamiteux)


      • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 18:22

        @BOBW
        bonne idée !

         smiley

      • Trelawney Trelawney 16 janvier 07:45

        @zygzornifle
        Macron va réussir son challenge , faire revenir la France avant 1936 ....

        Pourquoi, après 1936, il y a eu une évolution ? laquelle ?

      • Le Dranob 16 janvier 09:57

        @Odin
         Exact Odin . 

         Il n’est d’ailleurs guère étrange que ces fidèles serviteurs de leurs maître que sont Ferry et Finki ne crachent pas dans la soupe : ils participent à la conception des secrets de sa fabrication.

      • zygzornifle zygzornifle 16 janvier 15:51

        @olivier cabanel
         il devrait quand même qu’il se souvienne comment a finit notre dernier roi..


        sur mais tant que le gouvernement aura assez de fric pour payer les flics gendarmes mobile et CRS il ne risque pas grand chose ....

      • olivier cabanel olivier cabanel 16 janvier 22:45

        @zygzornifle
        faut voir...

        l’histoire nous raconte comment, à maintes reprises, les valets du pouvoir ont retourné leur arme.

      • Dzan 17 janvier 14:14

        @gogoRat
        Et aussi, sachant que la robotisation va supprimer des millions d’emplois en Europe.


      • Choucas Choucas 15 janvier 11:28

        @ VIEUX SHITEUX 68ard DU PETIT CAPITALISTE !
         
        les colons dealer font des soldes ! c’est pour toi !
         
        “Le trafic de drogue doit financer nos colonies comme l’opium finançait l’empire britannique” Soros

         

        GOGOCHON-GLAND- REMPLACÉ LE SOUMIS ULTIME !

        AFFICHAGE DES TARIFS DE DROGUE,
        SIGNALEMENT DE L’INTERRUPTION DE SERVICE,
        CARTES DE FIDÉLITÉ ...
        SOLDES...
         
         
        http://www .midilibre.fr/2014/01/23/grenoble-l-affiche-des-dealers-annonce-la-fermeture-exceptionnelle-du-point-de-vente,812462.php
        http://www.laprovence.com/article/actualites/3414230/a-marseille-les-dealers-proposent-meme-des-cartes-de-fidelite.html

        https://francais.rt.com/france/47277-toulouse-dealers-affichent-sur-murs


        • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 11:34

          @Choucas
          chère willi, bien sur la drogue, c’est de la merde, mais n’oubliez pas qu’on peut dire pareil pour l’alcool... la vodka en particulier.

           smiley

        • Choucas Choucas 15 janvier 11:56

          @ 0 sur compte en banque de dealer
           
          Le vin se boit en mangeant, la vodka ne concerne pas les bobos : juste les fuyants le monde crétin des gogochons dans l’isba de la taïga qui sert d’utérus et la vodka de liquide amniotique. Les 2 ne servent pas la mafia coloniale. Poutine e fait enfermer un oligarque « de gôôôche » qui avait une distillerie qui fraudait, célèbre milliardiare héros du libéralisme à l’Ouest.
           
          RÔLE SOCIOLOGIQUE DE LA MASÉRATI DE L’INTOUCHABLE RICHE PDG
           
          et son garde chiourme du bas colon dealer rappeur, si ébahi par la consommation des riches...yacht, Masérati, belle sdb, putes... et souchien le crétin faignant, et le flic abruti etc...
           
          « Un P.D.G [dominant] se doit de travailler 15h/jour. C’est son indice de servitude [au système économique, inévitable, même pour lui sous-entend il] affectée [réprobation de l’oisiveté traditionnelle]. En fait, cette formation réactionnelle [valorisation passéiste du travail] prouve a contrario [sert à prouver] la force du loisir/valeur noble dans la représentation profonde [pour les dominés] [Ainsi, du P.D.G au golf, gogochon apprend que se free-branler dans les loisirs est un privilège... mais pas ne rien faire...]
          [Le loisir] n’a rien à voir avec la passivité [l’inactivité] : c’est une activité [jeune cadre dynamique fait du parachutisme], une pression sociale obligatoire [les pubs de voitures ne sont que ça !]. Le temps n’y est pas libre, il y est sacrifié, dépensé [dans un travail d’autres gogochons d’ailleurs] : c’est le moment d’une production de la valeur [ma branlette produit car je gaspille du travail, le loisir est un sacrifice voulu par le système et nécessaire, un potlatch] »

           
          ‘Pour une critique de l’économie du signe’ Baudrillard
           
          skolé = école = loisir = études en grecque ancien... avant gogochon le branleur


        • Simple citoyenne Simple citoyenne 15 janvier 12:08

          Bonjour Olivier Cabanel, je me permets un commentaire qui n’a rien à voir avec votre article, mais je m’étonne que même vous n’en parliez pas, enfin, je crois ! La marée noire qui se prépare !

           Chine/naufrage pétrolier : grave marée noire


          • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 13:05

            @Simple citoyenne
            oui, je sais... pas eu le temps.... je serais surpris si d’autres ne s’en chargeaient pas ? 


          • Simple citoyenne Simple citoyenne 15 janvier 13:21

            @olivier cabanel ; j’exagère sans doute, mais j’ai comme l’impression que l’on essaye de « taire », cette information, c’est énorme pourtant, l’accident a eu lieu le 6 janvier 2018, les bateaux viennent de couler, et une marée noire se répand.


          • gogoRat gogoRat 15 janvier 14:10

            @Simple citoyenne

             une tache sur la nouvelle route de la soie ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 17:21

            @Simple citoyenne
            si vous avez des infos précises, je prend...


          • olivier cabanel olivier cabanel 16 janvier 22:48

            @Simple citoyenne
            suivant votre suggestion, j’ai publié un article aujourd’hui même... mais il reste des zones d’ombre... on en reparle ?


          • sarcastelle 15 janvier 12:22

            Bien possible qu’on ait la situation caricaturale de la taxe d’habitation remplacée par un impôt de montant égal, pour rembourser les mairies ! 

            .
            Oui, mais...
            La TA s’envole de façon insupportable, et depuis 2000 il est plus d’un endroit où elle a doublé, et ça continue. 
            Or il m’étonnerait que les maires soient entendus du gouvernement en allant lui dire : « N’oubliez pas d’augmenter l’impôt en question de 10% chaque année ! »
            Si bien que le nouveau système pourrait avoir pour effet de bloquer enfin la machine infernale des impôts locaux. 

            • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 13:07

              @sarcastelle
              bien sur, mais comment voulez vous relancer l’économie d’un pays en multipliant les impôts et les taxes, qu’elles soient directes ou indirectes...

              rien que l’augmentation du carburant à la pompe, voulue par le gouvernement, va augmenter le prix du transport des marchandises, et donc finalement, augmenter le prix de ces dites marchandises...
              je ne serais pas surpris qu’une grève de la consommation soit lancée d’ici peu.
               smiley

            • nono le simplet nono le simplet 15 janvier 14:43

              @sarcastelle
              rassure moi : la TA c’est la taxe d’aménagement, payable une fois, à la construction, pas la taxe d’abitation ...

              plus sérieusement, c’est vrai que c’est devenu très cher et que les candidats à la construction doivent la budgéter, étant devenue loin d’être négligeable dans les grandes et moyennes villes ...
               mais bon, c’est une fois et pour du neuf ...

            • sarcastelle 15 janvier 15:26

              @nono le simplet

              .
              C’est l’orthographe rectifiée : les lettre inutile disparaiss

            • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 17:16

              @sarcastelle
              sauf que le manque a gagner pour l’état serait de 18 milliards, et il faudra bien les trouver quelque part, non ?


            • Blé 15 janvier 12:53

              La bourgeoisie ne connait aucun parti politique (elle aménage sa stratégie au fur et à mesure des besoins), elle ne connait que le parti de ses intérêts. Dans ce sens, effectivement Macron a arrêté un jeu entre d’un coté un parti que se dit de droite et de l’autre qui se dit de gauche.

              Depuis l’annonce de la première République, où en sommes-nous en ce qui concerne l’émancipation des salariés et des travailleurs libéraux ? Tous sont pris dans les griffes de l’économie de marché et financière mondialisée, des banques et des rentiers.

              Les possédants sur notre petite planète ne connaissent pas de frontières, ne connaissent pas le réchauffement climatique ni les diverses pollutions, l’essentiel étant ailleurs surtout avec les nouvelles technologies : compétition, rentabilité, bénéfice, exploitation de la nature et des hommes qui n’appartienne pas à leur classe sociale.


              • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 13:08

                @Blé
                je suis d’accord, mais comment comprendre ce manque de réalisme politique, car finalement, ça va leur retomber sur le nez... ?


              • julius 1ER 16 janvier 19:18
                Depuis l’annonce de la première République, où en sommes-nous en ce qui concerne l’émancipation des salariés et des travailleurs libéraux ? Tous sont pris dans les griffes de l’économie de marché et financière mondialisée, des banques et des rentiers

                @Blé
                c’est effectivement la « Grande » question qu’il faudrait se poser car cela a été la base du mouvement social ouvrier ... 
                mais comme toujours si l’on ne se pose pas les bonnes questions il est impossible d’apporter les bonnes réponses !!!

              • olivier cabanel olivier cabanel 16 janvier 22:44

                @julius 1ER
                je partage.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 janvier 14:07

                Luc Ferry, l’ex ministre fantomatique de Chirac, en directeur de conscience.

                Il a fait quoi, pour éviter d’en arriver là, lui ?

                N’oublions pas que Fillon, comme Hollande, comme Sarkozy, comme Juppé, sont tous des bébés Chirac.


                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 15 janvier 15:58
                  Les Français sont juste des moutons ! Bêêêêêêêêê !

                  Vous êtes tous fichés, numérotés, informatisés : VOUS ETES DES OBJETS CONNECTÉS AU SYSTÈME DE SURVEILLANCE ET DE CONTRÔLE !

                  Missieu Macron danse comme le fait la Panthère Rose, mais il danse pour rien !


                  • Pierre Balcon 15 janvier 16:43

                    Ce ne sont ni Fillon (1), ni MLP (2) ,ni Hollande (3) qui ont commis un meurtre .

                    En fait nous sommes passés  à la dictature de l’opinion et de la médiacratie.
                    2018 aura marqué l’abolition du politique , remplacée par le grand marché des marionnettes et des ventriloques.
                    C’est  l’ère du totalitarisme « médiatique ».
                    Cette évolution nous dit aussi ce qu’est véritablement le cerveau humain  : pas grand chose  à la vérité 

                    (1) les emplois de son épouse n’étaient , aux dernières nouvelles, pas si fictifs que ça  : il aurait produit des kilos de documents qui prouveraient que sa femme l’assistait réellement et le juge Tournaire est vraiment embêté et  n’est plus si pressé que ça de déposer ses conclusions . Quant à ses vestes de chasse  ce n’est pas la première fois qu’un lauréat reçoit des cadeaux .
                    (2) la prestation de Macron ne valait guère mieux que celle de MLP qui n’a pas dit que des mensonges ( autorisation d’achat de SFR , monnaie ni commune ni unique  , balance crédits débits  des fonds européens , salaire des travailleurs détachés etc...)
                    (3) le bilan de Hollande n’est pas si catastrophique qu’on a bien voulu le dire

                    • Eric F Eric F 15 janvier 16:46

                      @Pierre Balcon
                      c’est ma foi vrai....


                    • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 17:18

                      @Pierre Balcon
                      amusant cette vision surréaliste de la réalité... 

                      quelques preuves pour étayer ce que vous affirmez seraient les bienvenues... smiley

                    • Eric F Eric F 15 janvier 19:02

                      @olivier cabanel
                      la vision de Pierre Balcon est originale mais pas dénuée de fondements :
                      -Les grands média ont été bien plus favorables à Macron qu’ils ne l’ont jamais été pour ses prédécesseurs et ses challengers, on a rarement vu une telle bienveillance.
                      -Concernant l’affaire Fillon, les emplois de complaisance et rémunérations disproportionnées sont une pratique moralement condamnable, mais légalement difficile à « délictualiser ». En grattant bien, on trouverait que ce genre de pratique est assez répandue, le ministre le Roux en a fait les frais, et le député Ferrand a esquivé la justice mais n’a pas pu obtenir de portefeuille ministériel. L’origine de la fortune des millionnaires de ce gouvernement n’est pas d’une parfaite limpidité pour la totalité d’entre eux.
                      -Concernant le débat de l’entre deux tours, on oublie de dire que le score était de toute façon déjà plié, Marine a été agitée et Macron a été terne, il a juste gardé son calme. Elle a eu un score au bas de la fourchette attendue.
                      -Concernant le bilan de Hollande, les résultats de 2017 sont davantage à son actif qu’à celui du nouveau gouvernement qui n’a pas encore mis en pratique ses mesures, et de fait il y a légère reprise de l’activité et création d’emplois marchands.


                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 16 janvier 11:11

                      @olivier cabanel


                      Non, ce n’est pas amusant ! Quand quelqu’un dit un peu de vérité il faut l’approuver.

                    • olivier cabanel olivier cabanel 16 janvier 13:15

                      @Mohammed MADJOUR
                      vous avez bien de la chance pour discerner celui qui dit la vérité...

                      perso, je ne l’ai pas,
                      je sais une chose, et ça je le sais, c’est qu’on ne sait jamais rien.
                       smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès