• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Bertrand Loubard

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 08/10/2015
  • Modérateur depuis le 09/01/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 98 628 953
1 mois 2 20 24
5 jours 0 2 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 32 32 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Bertrand Loubard 14 octobre 16:10

    @olivier cabanel
    Sur
    https://crowdbunker.com/v/jg69V6CO6D
    Il s’agit sans doute d’un piège ... mais j’avais cependant déjà entendu d’autres sons de cloches (glas) .... concordants (primes, urgence, obligations, etc.) mais jamais de critiques objectives, chiffres à l’appui remettant en cause cette « approche » . Les entreprises de pompes funèbres doivent cependant faire l’objet d’autorisations, de certifications et autres contraintes et contrôles précis, complets, sévères et exacts (comme les distilleries et les meuneries, règles d’hygiènes, comptabilité « entrée-sortie », horaire de travail, employés, cotisations sociales, etc....)...... Alors ? IL n’y aurait pas d’autres recoupements ? C’est le seul passage obligé : enterrés ou incinérés ou dons du corps. La comptabilité est macabre mais sans faille. Evidemment on peut douter mais avec les méthodes actuelles d’analyse, les données manquantes, les lacunes, les doublons et autres imprécisions pourraient être significativement minimisées statistiquement et stochastiquement.... Les Gérard Bronner, Jean Garrigues, Guy Vallancien, (affaire des « charniers ») auront certainement leur avis sur cet aspect des choses .... Bien à vous.



  • Bertrand Loubard 13 octobre 20:12

    Merci pour cet article.
    Les seuls chiffres concrets, réels et indiscutables ne seraient-ils pas ceux des pompes funèbres ? (Là il n’y en pas de promotion type : deux pour le prix de trois !!!!).
    Bien à vous.



  • Bertrand Loubard 10 octobre 17:30

    Merci pour le commentaire. Pendant tout un temps, j’ai eu des « réactions-commentaires » à mes papiers (négatifs) sur le Rwanda de Paul Kagamé. Puis soudain plus rien .... Je ne comprends pas ... à moins qu’il y ait des robots qui « signaleraient un abus » (Suivez mon regard). Ce qui m’a étonné c’est que certains de mes papiers se sont retrouvés repris sur d’autres forums ... ce qui me flatte évidemment, mais j’ignore qui fait cela ..... et c’est tant mieux.
    Pour ce qui est des « initiatives européennes » en faveur de Rusésabagina, il faut relativiser la sincérité des intervenants compte tenu de leurs agendas électoraux .... Remarquons, au passage, que pour se montrer à la hauteur de ce qui s’est passé au Rwanda, il y a 31 ans ce 01/10/2021, alors qu’ils n’avaient, eux, que 10 ou 15 ans d’âge ... ils commencent déjà à parler de « dérive autoritaire » à propos de ce que leur grand frère aurait dû détecter, depuis 1979 et l’entrée en « rébellion » de Musévéni en Ouganda avec une armée composée de jeunes Tutsis d’origine rwandaise .... etc. Il ne s’agit pas d’une dérive ...mais d’une confirmation d’une problème de débilité mentale à la Pol Pot, Ceausescu, Pinochet, McCarthy, Bokassa et consorts.
    Parmi les « européens » à Strasbourg il y aurait même une dame qui fit partie de la commission du parlement européen pour mettre au point le Protocole de Kimberley (ou « Le Processus » ou encore, et cela ne s’invente pas, PK sic !) sur les diamants du sang ..... depuis 2018 ..... Et le reste n’est que silence.... ! Bien à vous.



  • Bertrand Loubard 9 octobre 20:39

    @Xenozoid
    Intéressant votre point de vue !!! ... Mais pour moi la notion de « traîneur » de casseroles est trop légèrement « contemporaine occidentale » ou d’« actualité franco-française ». Pour la « cas Kagamé », je pense qu’il faut en revenir aux notions traditionnelles de la féodomonarchie de droit divin de la cour des Mwamis (avant le coup de Rucunchu)... mais polluées ou mâtinées par une pensée psycho pathologique démoniaque de consumérisme complètement exogène et donc très acculturée et bâtardisée ... C’est ce qui provoque la schizophrénie typique du personnage ..... Je pense que c’est beaucoup plus compliqué que ce que nous « occidentaux » (si du moins vous en êtes) tentons de saisir en simplifiant et structurant, suivant nos schémas de compréhension culturels, les comportements « étonnants » de Kagamé. Un tout petit détail matériel : Kagamé ne saurait ni lire ni écrire couramment ce qui le placerait parfois dans des situations dont il se sortirait avec assez peu de panache (compte tenu qu’il « aurait », éventuellement, put être « piégé » par des « interprètes » pas toujours .... fidèles !).
    Bien à vous.
    PS. J’espère que mes « commentaires » vont susciter des réactions du côté des « survivants » et des « non-survivants » du Génocide. Je crois savoir à quoi je dois m’attendre....



  • Bertrand Loubard 9 octobre 13:47

    @Xenozoid
    Je ne pense pas avoir sous-entendu que Kagamé avait ou n’avait pas de choix et de quel choix pourrait-il, d’ailleurs, s’agir ?. Non, je ne crois pas que, dans le cas « Kagamé », il y ait une question de choix. Son attitude, sa stratégie et ses tactiques sont congénitales. On ne choisit pas ses gènes. Il s’agit selon moi de la manifestation d’une tare dont sont affligés tous les tyrans, « ceux qui prennent le pouvoir d’une manière usurpatrice », ceux que les philosophes estiment « qu’ils ne peuvent maîtriser leur passion ». Et c’est ce que tous les tyrans invoquent : celui du bien du peuple pour justifier tous leurs crimes. « There is no alternative » (TINA), donc pas de choix possibles mais bien une nécessité inéluctable. Qui serait-il, lui Kagamé, s’il n’avait pas arrêté le Génocide ?
    Bien à vous.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Rwanda Complot Covid-19 Médias

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité