• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ddacoudre

ddacoudre

poète essayiste militant à la retraite.
La vie commande d’être convaincu qu’il y a un absolu où tout ce que nous concevons s'écroule, Il faut donc comprendre que celui qui dispose d’une certitude absolue peut se suicider car c’est un mort vivant et ne peut développer pour vivre que la mort qu’il porte.
 

Tableau de bord

  • Premier article le 06/06/2007
  • Modérateur depuis le 27/06/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 386 7433 10643
1 mois 4 59 208
5 jours 0 10 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 389 389 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique









Derniers commentaires



  • ddacoudre ddacoudre 18 octobre 18:20

    ù@Cadoudal
    bonjour
    cela s’appelle avoir peur de la misère ou les riches l’ont stoké pour ne pas la voir et devoir leur faire l’aumône comme de bon chrétien ou musulman. tu vas devoir quitter toutes les villes, 21 millions de citoyens et 81 % de 9% d’immigrés travaillent pour nourrir les autres, je ne compte pas les patrons ils sont tout juste 1,8 à 2 millions qui retirent leur capital des 21 millions qui bossent. ça c’est le problème que Tartempion soit communiste ou du FLN ça n’a pas changé grand chose au problème où que tu ailles tu trouveras le même à quelques exceptions prés dans la Lozère
    cordialement.



  • ddacoudre ddacoudre 18 octobre 18:02

    @Raymond75
    bonjour 

    «  »Oui, il faut lutter farouchement pour la pureté groupusculaire humaine.«  » 

    c’est quoi ce truc, la pureté groupusculaire.
    sans tomber dans le racisme ou l’eugénisme tu peux expliquer
    cordialement



  • ddacoudre ddacoudre 18 octobre 09:02

    bonjour

    il y a beaucoup a dire sur la base de ton article

    pas parce qu’il est bon, mais parce qu’il soulève un problème existentiel lié à l’évolution de l’humain sur la planète au delà des espaces d’enfermements territoriaux qu’il c’est créé lentement il y a plus de 10 000 ans et dont, lui même par la maîtrise des produit et des matériaux qui compose la planète a su en retirer les production pour se nourrir répondre a ses besoins de communication, de survie, de sécurité de manière très inégale, en se concentrant dans des lieux d’organisations de taches, d’administration des masses humaines regroupés dans des cités qui au fils des siècles sont devenus la diversité du monde tel qu’il est aujourd’hui, non par la seule volonté des hommes, mais par les territoires ou chaque humain est né pour en retirer son nécessaire.

    Nous comprenons facilement qu’un sierra planté à bordeaux ou dans le beaujolais ne donne pas le même vin. nous savons que cela tient à sa géolocalisation et à son terroir , et nous faisons l’éloge de la diversité. avec le même lait de vache suivant sa race nous faisons des multitudes de fromages dont nous nous glorifions.

    Naturellement ni le sierra ni le lait ne pensent ce qui est le cas de l’humain devant la diversité du monde.

    Aujourd’hui nous ne pouvons plus ignorer que le lieux de naissance donne la culture de ceux qui y son né, ce que j’ai appelé l’existence géohistorique qui auront donné comme les vins ou le fromages une diversité culturelle correspondante à leurs territoires et à leur évolution au fils des dominants systémiques auxquels ils se sont référer en découvrant lentement de ce dont ils dépendaient. la philosophie, la religion ont été des moyens d’organicités politiquez fait pour rassurer des hommes qui pensaient toujours rester comme ils vivaient. 

    l’histoire des civilisations nous apprend qu’il n’en est rien et la science moderne le confirme.

    ainsi notre problématique est moins celui de la diversité que celui de la connaissance de l’évolution et la circulation des hommes avec ce qu’ils emportent avec eux.

    Or aujourd’hui cette circulation c’est accéléré grâce aux moyens technologiques, 

    elles ira encore plus vite demain réduisant toujours les temps qui séparent des lieux, faisant se rencontrer des hommes et des cultures non pour le plaisirs du voyage mais par les relations humaines qui unissent les uns aux autres.

    cela est effectivement déstructurant car l’on ne peut saisir l’événement qu’après coup, et les prospectives restent toujours aléatoire.

    Tous les peuples culturels qui se sont développés ont métissé des cultures, des communautés, jamais sans heurts malheureusement par ignorance.

    Nous il n’est pas acceptable de reprendre ce chemin là que montre ton étude car nous ne sommes plus en ces temps moyenâgeux ou ancestraux.

    Les communautés ont toujours servi de replie sur soi pour évacuer l’inconnu et l’incertitude naturelle chez les hommes qui se rassurent autour de référents et d’usages. et ces pratique sont d’autant plus encrées qu’elles ont été inculqués par la famille jeune. si une jeune fille à qui l’on dit qu’elle ira au paradis si elle porte un foulard, si on le lui enlever elle en mourra d’angoisse.

    il n’est pas normal qu’en notre temps nous ne soyons pas capable de comprendre des choses aussi simple qui relèvent de la psychologie.

    Enfin tout cellule qui ne reçois rien de l’extérieur meurt sous ces propre déchets, nous sommes entrain de le vivre, trop long a expliquer.

    d’ou la nécessite de créer des liens et des passerelles de partage de mixité devant un métissage que favorise les moyens de communication et notre histoire géohistorique particulière avec les pays qui étaient nos anciennes colonies.

    la diversité du monde ne se discute même pas elle existe de fait chez l’humain qui a pour des raisons économiques essaimés autour du monde et c’est installé là ou il a pu petit a petit par sa capacité cognitive comprendre et produire.

    cordialement ddacoudre overbolg



  • ddacoudre ddacoudre 17 octobre 18:03

    @Jonas
    non malheureusement, je défends toujours l’espérance que l’on peut mieux vivre en comprenant pourquoi les choses arrivent, mais je ne suis pas naïf ni ignorant de la nature humaine elle est faite pour survivre et développera toujours des comportement visant à cela pour posséder ce qu’elle a compris ou cru être indispensable voir vital a son existence.



  • ddacoudre ddacoudre 17 octobre 12:19

    @stef
    bonjour

    on peut ne pas aimer Attalie ou Zemmour, mais il y a des hommes qui sont intellectuellement brillant, ils ont chacun d’eux raison dans ce qu’ils développent mais la vie ne se passera pas comme ils le prévoient, nous avons des millénaires d’expérience pour savoir cela.
    ceci le nomadisme moderne, car c’est a cela que tu fais allusion, tient a nos moyens de circulation. dans les cartons des innovations il y a un jet qui nous permettrait d’aller de paris à Tokyo en 3 h, il est bien évident que les villes du monde se rapprocheraient et leurs populations avec.
    cordialement.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès