• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jpm

jpm

Consultant informatique spécialisé en fiscalité et gestion du patrimoine. 
Partisan du revenu de base inconditionnel, c´est à dire un véritable revenu garanti versé chaque mois sans conditions de ressources à tous les résidents fiscaux d´un pays, qui permette à chacun d'exister et de participer librement à la vie de la société.
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_de_base
http://revenudebase.info/
https://www.youtube.com/playlist?list=PLkzjbW_sNXE_fywK-iKQ0HJF_DcMRQTNG
 
Véritable revenu d´existence, le revenu de base inconditionnel pourrait se décomposer en un revenu universel et inaliénable de 500 euros par mois, financé par une contribution spécifique sur tous les revenus, et une allocation logement universelle de 250 euros financée par une taxe sur tous les patrimoines nets (actifs moins dettes).
 
Au total une allocation individuelle et inconditionnelle de 750 euros par mois remplacerait les minima sociaux et les aides au logement tout en maintenant un habitat social accessible de qualité et en conservant la sécurité sociale pour tous ainsi que les droits acquis que sont le chômage et la retraite. Elle serait versée aux personnes et non aux ménages et resterait cumulable avec les autres revenus, notamment les revenus d´activité. La moitié, soit 375 euros par mois, serait versée pour chaque enfant directement aux parents ou aux tuteurs légaux en lieu et place des actuelles allocations familiales.
 
Ainsi avec un revenu de base de 750 euros, un couple non propriétaire avec un enfant mineur dont les deux conjoints travaillent au SMIC (actuellement 1120 euros non imposables chacun), recevrait chaque mois deux fois 750 euros plus 375 euros pour l´enfant, soit 1875 euros sans conditions de ressources. Les parents pourraient ensuite cumuler ce montant garanti avec leurs deux salaires nets de 1120 euros moins la contribution spécifique de 30%, soit deux fois 784 euros. Au final le couple disposerait chaque mois de 3443 euros pour vivre dont 1875 euros garantis quoi qu’il arrive.
 
Un prélèvement à la source de 30% sur tous les revenus dès le premier euro, y compris sur les revenus du patrimoine, entrainant la suppression des niches fiscales, et une taxe annuelle de 1.5% sur les actifs nets des ménages suffisent à assurer le financement et la généralisation d´un revenu de base inconditionnel de 750 euros par mois à l´ensemble des citoyens français. L´augmentation de la fiscalité compense en partie le montant de l´allocation pour les revenus modestes et les patrimoines moyens tout en la dépassant amplement pour les gros revenus.
 
Loin d´être une utopie, ce mode universel de redistribution des richesses permettrait de lutter efficacement contre la pauvreté et l´exclusion. Il favoriserait la dignité et le retour à l´emploi de toute une génération d´exclus tout en permettant de choisir librement son engagement dans la société marchande. Au final toute la société serait gagnante.

Tableau de bord

  • Premier article le 06/01/2012
  • Modérateur depuis le 17/02/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 17 2229 1464
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1008 1008 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • jpm jpm 2 février 2017 18:17

    @foufouille

    effectivement, si c´est veritablement un revenu universel et individuel, cela sera effecitivement interessant pour les couples qui le touchent actuellement, puisqu´ils toucheront 2 fois le meme montant (il n´y aura plus de reduction pour le faire de vivre en commun). Cela sera dautant plus interessant si le montant du RSA est réeavalué. 

    Par contre, pourquoi limiter cela aux jeunes ou actuels beneficiaires du RSA ? Il serait plus simple et plus juste de generaliser le versement de ce revenu universelle a l´ensemble de la population dans le cadre d´une veritable reforme fiscale, qui verrait le taux de prelevement a la source (applique au 1er janvier 2018) passer a 30% des le premier euro pour tous les revenus.

    Un taux unique simplifierait le casse tete du choix de taux de prelevement a appliquer... et cela ne changerait pas grand chose pour les gens qui payent deja des impots... dans la mesure ou la perte de la progressivite sur les 2 premieres tranches (9710 * 14 % + 26818 * 16% = 5650 euros par an soir 471 euros par mois) serait compensée par le gain du Revenu de base, versé chaque mois comme un credit d´impot universel a chaque membre du foyer.



  • jpm jpm 2 février 2017 16:09

    @Coriosolite

    ca ne sert a rien d´avoir peur. Un traité, c´est comme un contrat de mariage, ca peut s´annuler ou se refaire. On est meme pas oblige de divorcer pour cela smiley

    Evidemment il faut quand meme respecter la volonte et les interets des differentes parties. Dans le cas present... ce n´est pas au notaire de decider pour les mariés... mais bien à ces derniers de decider et de s´entendre sur ce qui leur semble bon... ou pas.

    Encore une fois, ce n´est pas en divorcant que les choses iront forcement mieux... mais ce n´est pas non plus en ayant peur de bouger que les choses risquent de s´ameliorer. Il faut donc avoir le courage de parler... et savoir negocier pour faire avancer les choses. Pour cela, il vaut donc mieux avoir des negociateurs pugnaces et parfois rugueux... plutot que des amuseurs publics.



  • jpm jpm 2 février 2017 13:31

    @Fifi Brind_acier

    desolé mais votre poulain ne m´interesse pas. Je suis alle voir quelque fois sans grand succes ses interventions... mais bon, je pense que comme beaucoup de monde, il ne me convaint pas, ou disons pas plus que Jean Lassalle, qui lui au moins me parait beaucoup plus sympathique smiley. Sortir de l´Europe n´est pas un fin en soi... et sans politique alternative... à quoi bon.

    Apres je comprends que vous ayez besoin de critiquer tout le monde pour exister... mais vos interventions seraient plus interessantes.. si vous expliquiez vraiment la politique concrete que vous aimeriez voir mener... et tout cela avec vos mots et vos phrases qui ne sont pas sans cesse des renvois vers les liens de votre gourou.



  • jpm jpm 2 février 2017 12:38

    @Fifi Brind_acier

    C´est vrai c´est mon point de vue et je le partage smiley Mais nous ne sommes pas obligés de suivre toutes les recommandations de l´Europe. Il n´est dailleurs pas necessaire de la quitter pour cela... ni de faire croire qu´elle est responsable de tous nos maux.

    Par contre, on peut décider de changer de dirigeants (surtout ceux qui font passer leur interet personnel en premier) et on peut aussi changer la politique menée ces dernieres année sans demander l´avis de Bruxelles. Il suffit de se renseigner et d´utiliser judicieusement notre bulletin de vote.



  • jpm jpm 2 février 2017 12:20

    Article un peu biaisé, et trés partisan.

    Quelques remarques à propos des allocations qui pourraient être absorbées par le revenu universel. Il s´agit avant tout des minimaux sociaux qui seraient avantageusement remplacés par un revenu de base inconditionnel.

    Il ne s´agit nullement de protection sociale mise en place en France par le Conseil National de Résistance à l´issue de la seconde guerre mondiale. Cette dernière comprend la santé, la politique familiale et surtout la retraite par répartition. Elle est financée par des cotisations sociales. Son budget de 700 milliards par an représente plus de 2 fois le budget de l´Etat qui est de l´ordre de 300 milliards par an.

    Il n´est pas question de remettre cette protection sociale en jeu... notamment les droits sociaux qui représentent la retraite, le chômage, les indemnités journalières ou les pensions d´invalidité.

    Le revenu de base viendra s´ajouter à ces revenus de remplacement qui sont des droits acquis par les travailleurs. Le revenu de base ne remplacera pas ces revenus mais les complètera pour la plupart, car bien évidemment tous ces revenus devront participer à leur niveau au financement de la mesure. Il est alors probable que pour les revenus les plus élevés, la contribution dépasse le montant du revenu de base. On reprendra donc d´une main ce que l´on donne de l´autre à des gens qui n´en ont pas besoin.

    Quant aux allocations familiales, gérées par la CAF, il est clair que si l´on donne un revenu de base aux enfants (même réduit de moitié par rapport à celui des adultes) cela remplacera avantageusement les montants actuels... qui ne sont actuellement pas identiques suivant le rang de naissance de l´enfant et la composition de la famille.

    Il est donc faux de prétendre (même si certains aimeraient bien) que le Revenu de base a vocation à remplacer la protection sociale en France. Au contre, cela doit être un nouveau pilier de la protection sociale qui doit compléter et améliorer l´existant.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité