• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jpm

jpm

Consultant informatique spécialisé en fiscalité et gestion du patrimoine. 
Partisan du revenu de base inconditionnel, c´est à dire un véritable revenu garanti versé chaque mois sans conditions de ressources à tous les résidents fiscaux d´un pays, qui permette à chacun d'exister et de participer librement à la vie de la société.
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_de_base
http://revenudebase.info/
https://www.youtube.com/playlist?list=PLkzjbW_sNXE_fywK-iKQ0HJF_DcMRQTNG
 
Véritable revenu d´existence, le revenu de base inconditionnel pourrait se décomposer en un revenu universel et inaliénable de 500 euros par mois, financé par une contribution spécifique sur tous les revenus, et une allocation logement universelle de 250 euros financée par une taxe sur tous les patrimoines nets (actifs moins dettes).
 
Au total une allocation individuelle et inconditionnelle de 750 euros par mois remplacerait les minima sociaux et les aides au logement tout en maintenant un habitat social accessible de qualité et en conservant la sécurité sociale pour tous ainsi que les droits acquis que sont le chômage et la retraite. Elle serait versée aux personnes et non aux ménages et resterait cumulable avec les autres revenus, notamment les revenus d´activité. La moitié, soit 375 euros par mois, serait versée pour chaque enfant directement aux parents ou aux tuteurs légaux en lieu et place des actuelles allocations familiales.
 
Ainsi avec un revenu de base de 750 euros, un couple non propriétaire avec un enfant mineur dont les deux conjoints travaillent au SMIC (actuellement 1120 euros non imposables chacun), recevrait chaque mois deux fois 750 euros plus 375 euros pour l´enfant, soit 1875 euros sans conditions de ressources. Les parents pourraient ensuite cumuler ce montant garanti avec leurs deux salaires nets de 1120 euros moins la contribution spécifique de 30%, soit deux fois 784 euros. Au final le couple disposerait chaque mois de 3443 euros pour vivre dont 1875 euros garantis quoi qu’il arrive.
 
Un prélèvement à la source de 30% sur tous les revenus dès le premier euro, y compris sur les revenus du patrimoine, entrainant la suppression des niches fiscales, et une taxe annuelle de 1.5% sur les actifs nets des ménages suffisent à assurer le financement et la généralisation d´un revenu de base inconditionnel de 750 euros par mois à l´ensemble des citoyens français. L´augmentation de la fiscalité compense en partie le montant de l´allocation pour les revenus modestes et les patrimoines moyens tout en la dépassant amplement pour les gros revenus.
 
Loin d´être une utopie, ce mode universel de redistribution des richesses permettrait de lutter efficacement contre la pauvreté et l´exclusion. Il favoriserait la dignité et le retour à l´emploi de toute une génération d´exclus tout en permettant de choisir librement son engagement dans la société marchande. Au final toute la société serait gagnante.

Tableau de bord

  • Premier article le 06/01/2012
  • Modérateur depuis le 17/02/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 17 2229 1464
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1008 1008 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • jpm jpm 31 janvier 2017 18:01

    @sweach

    merci egalement pour cet echange... c´est toujours interessant de confronter les points de vue. Personnellement je suis plus axe sur un financement par une refonte de l´impot sur le revenu... mais votre approche n´est pas denuee de fondement. Elle est un chouia trop liberale a mon gout... mais elle probablement plus accessible pour les personnes entreprenantes smiley



  • jpm jpm 31 janvier 2017 17:54

    @sweach

    vous manquez de finesse dans vos raisonnements... On vous donne bien 750€ d’une main mais on vous preleve un certains pourcentage de vos revenus. Bon pour 750 euros, il faudrait quand meme preleve pas loin de 45% des le premier euros... mais en theorie ca resterait jouable.

    Je sais que vous etes capable de faire une soustraction, puisque vous proposiez de le faire pour les employeurs. Et bien, faite la meme soustraction (750 euros) des impots que vous auriez a payer, et vous comprendrez la theorie de l´impot negatif.

    En effet toux ceux qui toucheraient moins que (750 / 0,45) 1667 euros par mois seraient gagnants.A 1667 vous touchez autant que vous contribuez, mais vous rester libre de reduire votre activite quans ca vous chante. Evidemment si vous faites le choix de ne plus travailler, vous avez toujours vos 750 euros. C´est pas tres different de votre approche... mais c´est plus progressif.



  • jpm jpm 31 janvier 2017 14:50

    @sweach

    Votre projet semble quand meme privilegier les entrepreneurs (employeurs) et les independants. Il est donc d´orientation tout a fait liberale. Par ailleurs, votre financement n´etant pas completement bouclé... il y aura soit augmentation des impots sur le revenus, soit une hausse de la TVA qui est de nature inflationiste. Dans tous les cas, je ne suis pas que les travailleurs modestes (qui continueront de travailler) soient vraiment gagnants, en dehors de l´assurance de toujours avoir un revenu minimum en fin de mois. Je crains surtout qu´ils finissent par etre definitivement mis sur la touche.

    Je note que les cotisations patronales et salariales (qui financent la protection sociale) ne seraient finalement pas totalement inchangees. Concernant la perte des exonerations Fillion pour les employeurs de travailleurs peu qualifies, je pense qu´elle resterait inferieur aux 5 euros par heures (pour un brut de 11 euros de l´heure... il faut compter dans les 3 ou 4 euros de reduction de cotisations patronales). Evidemment, cela reduirait d´autant l´interet de la mesure pour les travailleurs modestes et peu qualifiés qui resteraient difficilement employables. Du coup, vous avez raison, on peut parler de malus smiley

    Pour ce qui est du Revenu de base cumulable avec les autres revenus, cela ne n´exonere nullement ses beneficiaires de participer a son financement. Il est donc tout fait possible de reprendre d´un main par un prelevement universel sur tous les revenus ce que l´on donne d´une autre main, a des gens qui n´en ont pas besoin. Cela evite tout probleme d´inflation et surtout cela permet de gerer plus finement le montant du revenu de base et son besoin de financement en fonction des politiques souhaitées et des besoins de l´economie pour produire la richesse qui sera ensuite redistribuee... sans pour autant priviligier telle ou telle categorie sociale.



  • jpm jpm 31 janvier 2017 09:11

    @sweach

    regardez bien vos exemples... et vous verrez qu´en reduisant de 750 euros le net d´un emploi plein temps (environ 150 heures par mois), cela revient bien a une reduction de 5 euros nets par heure. Presenté comme cela c´est plus simple a comprendre... et parfaitement compatible avec les temps partiels. Cela simplifie surtout le traitement de 2 mi-temps pour 2 employeurs differents. Evidemment cela ne s´applique pas aux heures supplementaires.

    J´imagine aussi que dans votre systeme, les 750 euros resteront fiscalisés, puisqu´ils remplacent une partie de votre salaire net. Notez que les aides sociales (allocations familiales et aides au logement ne sont pas fiscalisees).

    Cette reduction de 5 euros par heure, est proportionnellement plus interessante pour les bas salaires, car les cotisations sociales ne changeant pas, elle represente une reduction plus important du cout global de l´emploi. J´aurais donc plutot parlé de Bonus sur les bas revenus.

    Pour l´allocation enfant, 15% de 750 euros, soit 112,5 euros par enfant chaque mois, soit cela semble un peu juste pour remplacer avantageusement les allocations familialles et les differentes aides telle la prime de rentree.

    Pour le pole emploi, cela sera peut etre dur aussi pour certains de se retrouver avec seulement 750 euros par mois, notamment les cadres.

    Quant a la suppression totale de la PAC c´est surement tres bien d´aider individuellement chaque membre du foyez des agriculteurs... mais il sera plus difficile ensuite de parler de politique agricole et de regularisation des prix agricoles car seul le marche dictera le choix des cultures.

    Je vois donc de grands boulerversements economiques avec ces propositions d´orientation tres liberale... et je ne suis pas sur que les travailleurs (dont nous aurons besoin pour produire la richesse) seront les vrais gagnants.

    Je crains meme une forme de decouragement pour les personnes faiblement qualifiés... car a quoi bon aller bosser pour 350 euros de plus. Ce sera donc une forme de voie de garage pour certains. J´ai donc des doutes sur l´interet social d´un tel revenu universel... qui me semble devoyer l´idee du revenu de base inconditionnel et cumulable avec les revenus d´activite (dans votre cas, il est substituable).



  • jpm jpm 30 janvier 2017 15:53

    @C’est Nabum

    merci pour ce coup de gueule ncessaire et parfaitement justifié contre ce pere la morale... qui oublie de se l´appliquer a lui meme.

    Pour ceux que cela interesse, il existe une petition sur Change.org. pour reclamer le remboursement des 500 000 euros d´argent public.

    https://www.change.org/p/madame-fillon-rendez-nous-les-500-000-euros-penelopegate?source_location=discover_feed

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité