• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marais

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 135 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Marais 29 mai 2014 17:29

    Onecinikiou, vous dites « ce n’est pas un adversaire, c’est un ennemi. »


    Nous sommes des patriotes et des nationalistes. Nous voulons le bien de notre pays, nous avons donc raison contre les anti-nationaux.
    Je vous ferai donc, en substance, le même reproche qu’à Laurent Pinsolle ou à fifibrindacier : au lieu de nous rassembler, nous nous entre-déchirons parce qu’untel ne fait pas comme nous le voulons.

    Il faut comprendre une chose : pour une majorité de citoyens, le FN c’est le Mal, de l’extrême-gauche au centre-droit. Il est donc utile de se désolidariser du FN, voire de l’attaquer.
    Peut-être que NDA a cette stratégie, et que Laurent Pinsolle a le rôle d’un François Asselineau.

    Ainsi, plutôt que de se mettre en rage contre les UPristes ou les DLriens, il serait plutôt nécessaire de dédiaboliser le FN, pas seulement dans les faits mais également dans les esprits. Ou alors laisser gagner l’UPR ou DLR.

    Maintenant, on remarque que leur positionnement est proche du FN.

    C’est pour cela que cela a l’air incohérent : ils veulent amener à eux d’autres militants et électeurs, mais ils sont des alliés objectifs.
    N’oubliez pas qu’il y a de nombreux déçus des partis de gouvernement : ils veulent changer les choses mais en douceur. Ce changement viendra peut-être de DLR ou de l’UPR.


  • Marais 28 mai 2014 18:41

    « l’hypothèse qu’il parvienne au pouvoir semble malheureusement un peu moins fantaisiste qu’en 2012, à moins de donner la parole à des alternatives républicaines au PS et à l’UMP. »


    Étrange : vous préférez voir perdre un parti patriote parce qu’il est diabolisé par la caste médiatico-politique, qui est républicain. Actuellement, le FN est la seule chance des nationalistes et des patriotes de l’emporter.
    Je ne vois que trois hypothèses à cette hostilité : 1) DLR veut prendre la place du FN. Mais ça ne marche pas.
    2) Il veut se distancer du FN pour occuper un segment au centre alors que les électeurs du PS-UMP-MODEM-UDI sont majoritairement pro-européens et pro-euro.
    3) DLR est télécommandé par l’UMP pour affaiblir le FN comme le PCRF par le PS.

    Dans tous les cas, ce procédé n’est pas digne de respect.


  • Marais 28 mai 2014 18:20

    Fifi,


    « J’ai lu la citation de De Gaulle dans le livre « C’était De Gaulle » de Peyrefitte, dont je vous recommande la lecture... La différence entre Patriotisme et Nationalisme, c’est la haine des autres. »

    J’ai trois remarques à vous faire : premièrement, vous affirmez que cette phrase vient du livre « C’était De Gaulle » d’Alain Peyrefitte. C’est possible, je ne l’ai pas lu. Pouvez-vous, dans ce cas, me livrer le numéro de page et un extrait où se trouve cette phrase ? Le fait est que cette phrase qu’elle n’est pas citée dans son contexte et que je serais intéressé par celui-ci.

    Deuxièmement, la charge émotionnelle d’un mot ne correspond pas forcément à sa définition, donc à sa représentation du réel. Peut-être qu’il entendait ce mot dans son sens émotionnel et pas objectif. De plus, De Gaulle n’est pas Dieu le Père, il a pu faire des erreurs.
    Une telle affirmation péremptoire me semble douteuse de sa part, car cette phrase n’a aucun contexte sur lequel je puisse m’appuyer pour comprendre comment il a pu avoir ce raisonnement.

    Troisièmement, si le nationalisme c’est la haine du pays des autres et que le FN est nationaliste, alors le FN hait le pays des autres. C’est possible, mais encore une fois j’aimerais savoir où vous avez détecté cette haine chez les cadres du parti.


    « Les Français n’ont jamais eu droit au moindre débat, en dehors du FN, sur la sortie de l’ UE et de l’euro. Le FN souille tout ce qu’il touche, et les « experts » font peur aux Français en leur prédisant l’apocalypse !!
    Aucun débat n’a eu lieu avec les Prix Nobel d’économie, ni avec Jacques Sapir, ni Lordon, ni Asselineau, ni Etienne Chouard, ni Vincent Brousseau qui vient de la BCE, ni personne leur expliquant qu’il n’en n’est rien ! »

    Le FN est connu des Français depuis longtemps et un poids lourd électoralement parlant, il est normal qu’il passe. En comparaison, l’UPR et DLR sont des partis jeunes avec peu de poids électoral.
    Vous devez comprendre que la caste médiatico-politique préfère ignorer la réalité même si ce comportement nous mène dans le mur. Tant qu’elle n’y est pas obligée elle ignorera tous ceux qui pourraient lui faire du tort, y compris Asselineau ou Etienne Chouard.

    « Les sondages sur l’ UE et l’euro reflètent les explications des experts, renforcées par le rejet du FN. »
    Les Français préfèrent donc un mensonge bien enrobé qu’une vérité désagréable.


    « ce sont les ajouts permanents racistes et xénophobes. »
    Où est-ce que le FN exprime que la race blanche (la race européenne originale) est supérieure aux autres races ? Où voyez-vous leur peur face à l’étranger ?
    Actuellement, je préfère un parti national qui soit xénophobe et francophile que xénophile et francophobe.
    Ou alors ce sont des mots qui servent discréditer le FN mais qui n’ont aucune signification réelle.


    Pour finir je dirai ceci : l’UPR a les mêmes ennemis que le FN, car nous faisons tous partie du camp national. Attaquer le FN en reprenant les arguments de nos ennemis, notamment la classe médiatico-politique, est inutile et contre-productif alors que l’heure est grave. Qu’on le veuille ou non, le FN est la principale force patriote et nationaliste, et qu’au lieu de tenter de l’affaiblir, il vaut mieux se consacrer à la progression de son parti politique.
    Au lieu de taper sur le FN, tapez sur le PS, l’UMP, EELV, le MODEM, l’UDI, le Front de Gauche, le PCRF, le M’PEP, ça aura plus de classe.


  • Marais 28 mai 2014 09:42

    Fifi,


    On attribue également au général De Gaulle la phrase « les Français sont des veaux ».
    Je suis d’accord avec Vipère, le nationalisme n’est pas défini par la haine des autres pays, mais plutôt considérer son propre pays comme le centre du monde.
    Pouvez-vous me dire d’où vient cette citation ? Car il me semble que cette phrase a pour but de salir le nationalisme en faisant parler un mort respecté par les Français et le monde.


    Au passage, je ferai remarquer que les Français sont contre la sortie de l’euro (http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20140505.OBS6061/ue-6-francais-sur-10-contre-une-sortie-de-l-euro.html) et qu’ils continuent à voter pour les partis de gouvernement malgré leur forfaiture.
    Que le FN soit patriote ou nationaliste n’a donc aucune importance, puisque ces deux notions sont liées en France bien qu’elles recouvrent des réalités différentes.


    Maintenant que j’ai parlé que la forme, parlons du fond : trouvez-moi une citation où un cadre du FN a attaqué injustement un autre pays et le discours dont il est extrait.
    Sinon, l’accusation de haine d’autres pays est infondée.

    Je pense que le nationalisme est préférable au patriotisme, car le patriote défend la terre de ses ancêtres quand elle est en danger, mais le nationaliste défend sa nation, et celle-ci est plus facilement fragilisée que la patrie car elle est abstraite.


  • Marais 27 mai 2014 14:19

    Laurent Pinsolle, auriez-vous préféré que le FN se ramasse ? Dans ce cas, l’UMP et le PS pourraient continuer de dominer la vie politique. « L’ennemi de mon ennemi est mon ami ». Légitimement, le FN est l’ami de DLF (anciennement DLR).

    Voilà ce qui est énervant avec les patriotes de DLR et de l’UPR : ils préfèrent voir perdre d’autres patriotes que se concentrer sur leur propre succès.
    Quand DLF passera au-dessus de la barre des 10%, il pourra critiquer qui il veut. Pour l’instant, il ne vaut presque rien.
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité