• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marais

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 135 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Marais 18 juin 2014 18:52

    « Seul le mot fournée, chargement d’un four, n’a rien de répréhensible.

    C’est associé à une liste d’artistes juifs ou noirs et dans la bouche d’un raciste riant des fours crématoires qu’il pose probléme !

    Faire mine de l’ignorer est un bel exercice de manipulation. »

     smiley smiley smiley
    Ce n’est pas l’antisémitisme qui posait problème avec le terme fournée ? Maintenant, on va lier cet épisode au racisme, bel exercice de manipulation smiley smiley smiley
    Dommage qu’il n’y ait pas eu un homosexuel, un communiste et un Rom dans l’affaire : on serait retournée à Auschwitz et aux heures les plus sombres de notre histoire smiley smiley smiley


  • Marais 18 juin 2014 18:35

    Fifi, l’abstention n’est pas un parti politique. Si c’est le cas, il devrait envoyer des députes européens ou nationaux. Comme ce n’est pas le cas, ce n’est pas un parti.


    Le FN a été aidé en 1988, autrement, les médias n’ont fait qu’en dire du mal, même si leurs solutions étaient bonnes. Ecoutez Pierre-Yves Rougeyron dans le lien que j’ai mis : il explique qu’ils sont dans les médias parce qu’ils ont résisté au lynchage médiatique et que le système tente d’épuiser les cadres.

    Ils n’invitent pas des gens sérieux comme Sapir car ils sont dangereux et ne font pas d’audimat. Si Zemmour est invité, ce n’est pas seulement parce qu’il est juif mais parce que plus d’un million de personnes le suivent. C’est pour cela que le FN passe, car il fait vendre.
    Sapir est connu auprès des initiés, pas du grand public, les médias ne l’invitent donc pas : il ne rapporte pas grand-chose aux chaînes quand il passe. C’est pour cela qu’Asselineau ne passe pas, car il n’est pas connu des électeurs.

    Le FN est conspué y compris au sein de son propre camp, les souverainistes. L’attitude d’Asselineau vis-à-vis du FN peut irriter, qu’il soit légèrement trollé n’est donc que justice.

    L’UPR et le FN disent, en substance, la même chose : la France doit retrouver sa souveraineté et sa puissance, les électeurs leur pouvoir. Pour le système l’UPR et le FN sont des ennemis. La seule différence entre les deux est que le FN est dangereux dans son genre et pas l’UPR.
    Et ce danger, c’est le vote populaire : le FN fait dans les 20%, l’UPR 1%. Le FN dure, l’UPR est jeune.

    Vous devez le comprendre, le FN s’est fait tout seul, envers et contre tout.


  • Marais 18 juin 2014 17:19

    Fifi, les citoyens préfèrent un beau mensonge à une vérité laide : ils ont cru à l’euro, et ils continuent de voter pour le PS et l’UMP. Le peuple n’est pas patriote, car sinon il n’élirait pas à 80% des partis antipatriotes. Que le peuple boude donc le patriotisme ne vient pas du FN : il vient du peuple.

    Penser que le peuple est un regroupement de moutons facilement manipulables qui votent selon ce qu’on lui dit de voter, comme le pense François Asselineau est insultant pour le peuple. Si c’est vrai, alors il faut se demander si la démocratie n’est finalement qu’un moyen pour des élites antinationales et antipatriotes d’arriver au pouvoir ; il faut se demander si la démocratie convient réellement au peuple.

    Dans tous les cas, Mr Asselineau n’est rien électoralement parlant et ça ne risque pas de changer, alors que le FN est la seule chance des patriotes français d’arriver au pouvoir. Se réjouir de l’échec du FN pour arriver au pouvoir est mesquin.
    Plutôt que de baver sur le FN, l’UPR ferait donc mieux de revoir sa stratégie électorale au lieu de parler dans le vide.


  • Marais 18 juin 2014 16:49

    Vous faites dans l’inversion accusatoire : ce serait parce que le FN parle de sujets de société et qu’il est haïssable que ces sujets de société sont haïssables. Certains affirment même que d’autres sujets, comme le patriotisme, l’euro, la maîtrise des frontières...

    Je ferai plutôt le raisonnement suivant : une partie du peuple et des élites, majoritaire jusqu’à présent, adhérait au projet PS-UMP et, par s’acheter une bonne conscience, fit du FN le coupable. Aujourd’hui que les conséquences de leur choix est visible, on revient au patriotisme. Le peuple est donc coupable de ce qui lui arrive aujourd’hui.


  • Marais 18 juin 2014 16:33

    Voici ce que j’avais posté sur Agoravox TV le 11 juin 2014 :

    « Voici l’avis de Pierre-Yves Rougeyron sur le FN et son temps de parole notamment :

    On peut retenir plusieurs choses de son intervention :
    1) Le FN passe dans les médias parce qu’il a résisté à la tactique de l’édredon.
    2) Il faut épuiser les cadres du FN en les faisant passer dans les médias sans cesse.
    3) François Miterrand a fait monter le Front National pour se faire réélire en 1988. Le FN n’est plus une créature.
    4) Le patriotisme a été diabolisé à cause des élites anti-françaises (Dupont Lajoie, la France de Vichy de Paxton, disciples de Paxton encadrant l’ENA...) et pas du FN.
    5) Haïr le FN c’est aussi haïr les pauvres.

    Pour moi, le raisonnement de Rougeyron est plus intéressant sur ce point que les raisonnement »le FN passe dans les médias donc c’est un sous-marin de l’UMP et du PS« et »le FN propose une autre Europe donc il est contre la France« d’Asselineau.

    François Asselineau se pose comme un De Gaulle bis (CNR.
    En attendant, l’UPR fait moins de 1%. On fait quoi, on attend qu’il monte ? »


    Vous faites dans l’inversion accusatoire : 
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité