• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marais

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 135 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Marais 18 février 2014 13:35

    Spartacus,


    « Simplement personne n’a osé vous le dire à l’école étatiste Française. »

     smiley smiley smiley

    L’école subit une influence libérale voire néolibérale.

    Si nos politiques étaient vraiment étatistes, les politiques ne seraient pas pro-européens.
    La circuit de la dette n’est pas contrôlé par l’Etat, ce qui fait 1800 milliards d’euros de dette à l’heure actuelle. La dette est payée par les contribuables, donc le service marchand. Pour que les impôts cessent de payer quelque chose d’inutile, il faut revenir au système d’avant 1973.
    Je ne parle que de la dette, mais il y a aussi d’autres politiques qui sont anti-états.

    Dire qu’ils sont étatistes, c’est comme dire que les chefs d’entreprise étaient des communistes.

    Les étatistes et les libéraux pourraient même s’aider mutuellement, car ils souhaitent des choses différentes, car ils fonctionnent différemment et sont interdépendants.


  • Marais 14 février 2014 13:35

    @ l’auteur :


    « On dira de cet article qu’il est endoctriné, que je suis moi-même un bobo réactionnaire manipulé par des lobbies puissants qui contrôlent notre société et qui nous formatent pour un « Nouvel Ordre Mondial » (blablabla)... le résultat d’une peur provenant de gens qui n’ont pas su se délester de tout ce qu’ils ont appris (culture, religion) pour penser véritablement par eux-mêmes ET pour le bien commun. »

    Prenons le cas logiquement et voyons l’action du gouvernement :
    1) Au niveau économique : Le nombre de chômeurs augmente, la fiscalité est importante voire écrasante pour les PME et la classe moyenne.
    2) Au niveau social : la liberté d’expression est encadrée au mieux, la démocratie n’est plus réellement respectée.
    3) Au niveau sociétal : c’est une grande avancée pour vous.
    Non, il n’y a pas de lézard.

    Et vous êtes bien endoctriné : on vous fait croire qu’en abandonnant le social pour le sociétal, la gauche est toujours du camp du Bien. Et je ne vois aucun souci du Bien commun chez nos chères élites : Hollande va très certainement signer le Traité de libre échange.
    Pourquoi croyez-vous le FN est le premier parti ouvrier de France ? Parce que la gauche, et la droite, ont trahi le peuple.


  • Marais 11 février 2014 17:21

    Bonjour Fergus,


     Certaines idées, si elles sont légitimes, sont pourtant minoritaires dans le débat politique, comme l’euroscepticisme, alors qu’elles sont majoritaires dans l’opinion.
    Leur europhiles sont minoritaires, pourtant la France suit une politique euro-libérale.


  • Marais 11 février 2014 10:48

    @ l’auteur : « C’est avec 50,03% de Oui que les Suisses ont adopté un référendum en faveur de la limitation de l’immigration dans leur pays. ...
    Voilà un bien néfaste signal envoyé à l’Europe qui se prépare, elle aussi, à une vaste votation pour renouveler ses députés. »

    Donc en 2005, vous avez dû voter ’oui’ au traité constitutionnel européen. Mais vous savez, l’Europe, ç’a été l’austérité quand les Etats auraient dû faire une relance keynésienne. L’Europe n’a pas toujours raison, vous savez.
    Vous ne l’avez peut-être pas compris, mais 50,01% de la population c’est la démocratie. Si vous êtes contre le résultat de ce référendum, vous êtes contre la démocratie. J’imagine que vous vous félicitez du traité de Lisbonne, qui est un excellent signal donné à l’Europe mais un viol de démocratie.



  • Marais 5 février 2014 13:14

    Pourriez-vous me dire comment vous définissez notre animalité ? J’ai du mal à voir ce que vous mettez derrière.


    Pour l’usage de l’anglais, cela me pose problème : nous pensons en mots, et une langue n’offre pas la même vision qu’une autre.

    Si j’ai bien compris, vous êtes contre la traduction, et laisser un message dans son esprit originel, un texte dans sa langue d’origine. Mais le problème est que si l’usage de ce texte se perd, que plus personne ne parlera ni n’écrira en anglais, alors le message sera perdu. Combien de trésors d’intelligence ont été perdus ainsi ?
    De plus, si un nombre rare de personnes va s’intéresser au message, ils seront plus rares s’ils comprennent peu ou mal cette langue.
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité