• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Mefrange

Formations de géographie, histoire, géopolitique. Adepte de la simplicité volontaire et de la vie gouvernée par les lois naturelles. Observateur et témoin lucide de l'Occident "fin de partie".
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 21/02/2012
  • Modérateur depuis le 23/03/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 44 275 1326
1 mois 1 12 33
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 508 326 182
1 mois 6 4 2
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Mefrange 15 avril 09:14

    @Massada

    Derrière les idiots utiles noyautés, il faut chercher le manipulateur en chef. On sait qui il est et où il se trouve. Israël n’a pas un seul ami et ne tient que par l’intimidation, le noyautage des postes de pouvoir (lobying) et une politique d’aparteid odieuse dans une terre d’Islam. N’invoquez pas Ashem quand vos actes l’indignent. Faites Teshuva et soyez bons. Rendez 8 pour 1 quand vous faites du mal selon votre loi. Réconciliez vous avec vos frères. Retrouvez l’esprit de David et de Salomon. Cela vous aura été dit une fois. Or c’est dommage : le peuple juif a donné énormément au monde ( et continue de le faire). Son problème est l’attitude et les actes qui prennent les autres pour des imbéciles manipulables à merci. Ça aura une fin car cela ne rentre pas dans le projet du maître du Monde. Teshuva ! Ce post n’est pas antisémite ni antisionniste ni diffamatoire et certainement pas raciste (charte AgoraVox). Il se borne a donner de bons conseils.



  • Mefrange 5 avril 05:30

    @sls0 C’est un post très intéressant qui contrairement à de nombreux commentaires enrichit l’article qu’il commente. Je vais étudier la courbe de Gauss smiley Le « monde » est ce qu’il est et certains savent très bien « presser le citron ». Conformément aux hiérarchies inversées, l’église apporte la Liberté, l’espérance et la consolation. (Rendez à César ce qui est à César mais à Dieu ce qui lui appartient. Ne pas intérioriser les hiérarchies de Mammon. Rester libre au fond de soi). Ceux qui rendent un culte à l’argent finiront dans le lac de feu, nus, avec des liasses de billets clouées sur leur corps tandis que des démons viendront de temps en temps arroser le supplicié éternel pour le fun (un damné célèbre bien qu’inattendu) Les récits de personnes revenues de morts cliniques ressemblent à la Divine Comédie bien qu’elles ne l’aient jamais lu. On peut être un patron correct avec ses employés ou affranchir ses esclaves. On peut aussi se revendiquer sans pitié, presser-jeter, expulser, dur avec les petits et obséquieux avec les puissants et s’attirer l’indignation puis la colère de Dieu. Rien n’empêche les opprimés de se battre et de s’organiser pour améliorer leur sort ici-bas en restant intelligents. Le mouvement des droits civiques, les marches pour la dignité, les caisses d’entraide entre prolétaires. Rien ne destabilise plus un patron que de sentir que sur le plan moral ou culturel il n’est qu’une crotte. Que l’on ne rentrera jamais dans son jeu et qu’on l’imagine nu dans les flammes avec sa collection de pièces de 2 euros du Vatican (qui valent cher !!) chauffées au rouge et appliquées minutieusement sur une chair à vif par des démons facétieux. C’est jouissif et en plus exact. smiley Bon on prêche la repentance car « rien n’est impossible à Dieu ». Qui a « fait son beurre » sur Terre risque bien de frire dedans après.



  • Mefrange 4 avril 16:49

    @sls0 Le QI français baisse et l’illettrisme augmente. On ne sait plus écrire avec un stylo. Le vocabulaire effectivement employé s’appauvrit. Mais à par ça tout va très bien. Continuons comme ça ! Après tout la culture pour quoi faire ?



  • Mefrange 4 avril 16:44

    @sls0

    Le code noir colbertiste fut une « monstruosité juridique » et le règne de Louis XIV (roi excommunié) un désastre pour le peuple français (diminution de 50 % de la population en Champagne par exemple). Guerres inutiles, pression fiscale maximum, oppression du peuple viol des institutions. Toute ressemblance avec un régime contemporain serait fortuite.



  • Mefrange 4 avril 13:08

    @Luc-Laurent Salvador Pascal est naturellement l’incontournable, traduit et utilisé aux Etats-Unis (c’est vrai que c’est pas trop cool sympa et le dernier homme devrait faire un effort de lecture inacceptable). Pascal est très en vogue aux Etats-Unis, traduit, mis en ordre. www.amazon.fr/Mind-Fire-Faith-Skeptical-Indifferent/dp/1573832456#customerReviews

    Chez les juifs comme dans beaucoup de traditions le nom donné est très important. Nous ne sommes ni qualifiés ni autorisés ni éclairé par l’esprit Saint pour dire d’où vient Jésus smiley On se borne a dire que c’est un peu la signature des protestants (mais pas uniquement) de traquer les prophéties annonçant Yeshoua (le sauveur, celui qui sauve) dans l’ancien testament. https://www.google.fr/search?q=jesus+dans+l’ancien+testament&ie=UTF-8&oe=UTF-8&hl=fr-fr ou en allemand https://youtu.be/mnAwUs2mSYI (l’ancien testament prend à la lettre, le nouveau en figures)

    On peut se borner à dire que c’est l’ange qui dit à Marie quel devrait être son nom « Joshua » : le sauveur. Mais aussi Emmanuel (Dieu est avec / parmi nous) ! La même chose se produit avec Jean le baptiste : c’est l’ange qui dit quel devra être son nom.

    L’araméen comme les autres langues a eu tendance à faire tomber certaines voyelles ou les remplacer par de plus ouvertes. Yehoshuah יְהוֹשֻׁעַ (forme archaïque) Yahve sauve"devenu Yeshoua יֵשׁוּעַ Ces deux formes sont transcrites en une seule en grec Ἰησοῦς (Iēsoûs) donnant Jesus en Latin puis Jésus en Français.

    Vouloir ouvrir les yeux des juifs est comme se taper la tête contre un blockaus. Il y a bien mieux à faire mais l’identité de Yeshoua יֵשׁוּעַ et du Messie hantera toujours les juifs qui en sont réduits à censurer leurs propres textes sacrés (tu n’ajoutera ni ne retranchera une lettre ?)

    Le nom du Messie sera toujours Yeshoua hier, aujourd’hui et demain pour l’éternité.

    Yahve « je suis celui qui est » sauveur = Jésus

    Sauve de quoi ? De l’aliénation de l’être par l’amour des biens matiériels (Mammon, veau d’or’ addictions marchandes, trafics liste infinie (voir Jean de la Croix)

    On voit sur la toile hèbraïque des interprétations de Jésus fils pute (fils de Marie-Madeleine) ou bandit de grand chemin ou dans des films venus d’holywood quelqu’un qui urine sur Jesus (Jesus trou du cul, profanation de l’Eglise de la Madeleine par les FEMEN). On aggrave son cas mais on ne peut JAMAIS rien contre Dieu.

    Que les chrétiens gardent leur calme et ne répondent pas aux provocations qui vont s’amplifier et s’occupent de leur respiritualisation. Que les musulmans aient un cerveau ou reçoivent l’Esprit saint pour comprendre par qui et pour quels motifs ils sont manipulés.

    Quant au FDS athée lobotomisé qu’il arrête déjà de voter n’importe comment et ce sera déjà pas mal. Son QI est en régression visible déjà dans les statistiques. Voter Sarkozy/Hollande/Macron (15 ans ! Il faut le faire !) On préfère se taire.

    Que l’esprit du Seigneur, de l’Eternel soit sur lui SI il y a de nouvelles élections.

    L’homme est l’être qui cherche Dieu.(Jean-Paul II)

    "Et même après l’avoir trouvé, il continue à le chercher. Et s’il le cherche avec sincérité, il l’a déjà trouvé. Dans un célèbre texte de Pascal, Jésus dit à l’homme : « Console-toi, tu ne me chercherais pas si tu ne m’avais déjà trouvé. » (B. Pascal, Pensées, p. 553 : « Le mystère de Jésus ».)

    Telle est la vérité sur l’homme.

    On ne peut la falsifier. On ne peut non plus la détruire. On doit la laisser à l’homme parce qu’elle le définit.

    Que dire de l’athéisme devant cette vérité ? Beaucoup de choses, plus qu’il n’est possible d’en dire dans le cadre de ce bref discours. Une chose, cependant, est nécessaire à dire : il est un critère qu’il est indispensable d’appliquer, celui de la liberté de l’esprit humain. L’athéisme ne correspond pas à ce critère fondamental lorsqu’il nie a priori que l’homme est l’être qui cherche Dieu ou lorsque, de différentes manières, il mutile cette recherche dans la vie sociale, publique et culturelle. Cette attitude est contraire aux droits fondamentaux de l’homme."

    https://w2.vatican.va/content/john-paul-ii/fr/audiences/1978/documents/hf_jp-ii_aud_19781227.html

    Pour un chrétien Dieu = 3 et Jésus est « le chemin, la vérité et la vie ».

    Mettre le Vatican sous surveillance n’est pas supperflu dans des temps comme les nôtres. Le diable peut se cacher dans les omissions aussi. Ne pas baisser la garde. « Attendite »

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès