• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Attentat de Christchurch : La liberté de pensée face au procès en (...)

Attentat de Christchurch : La liberté de pensée face au procès en islamophobie

 

Après l’atroce attentat de Nouvelle-Zélande contre des musulmans, considéré par d’aucuns comme la conséquence des critiques envers l’islam, on en tire argument pour tenter de faire plier les sociétés de libre pensée comme la nôtre au concept de tolérance, qui devrait conduire à reconnaitre juridiquement le terme « islamophobie ». Autrement dit, cela reviendrait à proscrire toute critique de l’islam et de ses manifestations, ainsi immédiatement assimilée juridiquement à une forme de racisme. Mais il semble qu’ici, on renverse la charge, car ce n’est pas ainsi que l’on désamorcera le terrorisme, d’où qu’il vienne, bien au contraire. 

Une campagne pour faire taire toute critique de l’islam et donc, la liberté

C’est dans l’esprit de ce procès en responsabilité qu’une campagne a été lancée par le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) et le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), proche des Frères musulmans, à travers une Tribune intitulée « Appel contre une islamophobie grandissante » (1), publiée sur les sites Al-Kanz, Islam & Info, LeMuslimPost et Mizane Info, pro-islam et traditionnalistes. Un appel qui ne cesse de rebondir à travers une multiplication d’articles et de déclarations. On retrouve dans cet appel un mélange curieux d’imams, de personnalités diverses, de responsables associatifs, alignés dans une liste ou figure Houria Bouteldja des Indigènes de la République, mise en cause par le sociologue Thomas Guénolé pour racisme, homophobie, et relents d’antisémitisme, (2), ou encore Abdelaziz Chaambi,  fiché « S », bien connu pour ses outrances intégristes avec pour conséquence une condamnation judiciaire pour outrage à fonctionnaire, et la sénatrice Nathalie Goulet, présidente de la commission d’enquête sur les réseaux djihadistes, déjà très controversée, qui joue là un mélange des genres à haut risque... Ils réclament «  des actes forts » du président de la République et du gouvernement, en appelant à condamner « médias » et « politiques » pour « des propos islamophobes ». On y prend à témoin la lutte contre l’antisémitisme pour justifier la reconnaissance officielle du terme « islamophobie ». Mais la lutte contre l’antisémitisme n’a rien à voir avec l’interdiction de la critique du judaïsme, et concerne uniquement l’interdiction de s’en prendre aux personnes juives, d’inciter à la haine contre elles ou de nier la shoah, alors qu’avec « l’islamophobie », qui prend pour objet une religion dont la critique est assimilée à une pathologie mentale, c’est cette religion elle-même, ses manifestations, qui deviennent interdites de critique, s’apparentant au délit de blasphème. Au regard du terme "antisémite", c’est le terme "antimusulman" qui conviendrait le mieux. Ce serait revenir au domaine de la raison pour envisager le dialogue, alors qu’ici on cherche l’affrontement autour de la question religieuse.

Ce droit à la critique est pourtant si essentiel, face à certaines des manifestations religieuses qui posent de plus en plus de problèmes à notre société, telle la multiplication des revendications identitaires à caractère religieux, et plus encore, la montée d’un communautarisme qui fracture le corps social et politique, et est considéré par l’un des derniers rapports du Sénat sur la radicalisation comme son terreau. C’est dire si l’enjeu est grand de pouvoir librement mener le débat pour le bien de tous.

L’affirmation d’un islam conservateur qui tourne le dos à la modernisation

Une réalité que nient bien sûr ces organisations qui font flèche de tout bois pour jouer la victimisation, comme le CCIF qui produit des chiffres d’actes islamophobes fantaisistes, en vue d’assimiler la France à un rejet viscéral de l’islam. Mais cette outrance à vouloir aboutir à l’interdiction de toute critique de l’islam qui contrevient à nos libertés fondamentales, liberté de pensée, d’expression, de conscience, n’a-t-elle pas de quoi inquiéter, au risque d’un rejet massif ? N’est-ce pas précisément le reflet des problèmes que posent une frange de plus en plus importante de nos concitoyens de confession musulmane, avec une généralisation du port du voile qui signifie le refus du mélange au-delà de la communauté de croyance, dans le sens de quoi pousse le CFCM, s’alliant à présent ouvertement au CCIF qui combat notre laïcité républicaine, et à des Indigènes de la République dont on connait la veine islamogauchiste avec son discours raciale et antiblancs, sur fond de polémiques post-coloniales. Cette alliance officialisée est un tournant bien inquiétant. Il faut dire que c’est tout ce beau monde qui a rêvé de faire taire par voie de justice Charlie hebdo, lors de la publication des caricatures de Mahomet, et n’y est pas parvenu. Mais il poursuit toujours le même but, celui de faire faire retour au religieux dans le politique. C’est un islam conservateur qui est défendu là, qui s’arc-boute contre toute modernisation, et qui joue la carte de l’affrontement avec nos principes démocratiques, nos mœurs libres, notre esprit critique. Il ne faut rien céder à cette pression, car ce serait ne plus protéger nos concitoyens de confession musulmane vis-à-vis de cette tendance contraire à leur intérêt et à leur liberté.

Le CFCM en a encore remis une couche, dans son communiqué réagissant aux propos de Ghaleb Bencheikh, à la tête de la Fondation de l’islam de France depuis peu, critiquant le port du voile comme une « atteinte à la dignité humaine », l’institution a affirmé : « le port du foulard par les femmes (...) est une prescription du Coran » et qu’il « s’inscrit dans une démarche générale de l’islam, qui est celui du respect d’une pudeur dans l’accoutrement » (10). Voilà la vision qui est celle à ce jour de l’organisation dite représentative des musulmans de France. Derrière cette orientation qui ne laisse aucune place au libre-arbitre de nos concitoyennes de confession musulmane, censées devoir respecter une prescription religieuse absolue qui signe leur inégalité sexuelle, il y a le rejet d’une société française pour laquelle c’est l’égalité des droits et particulièrement, entre hommes et femmes, qui est l’un des biens les plus précieux. Des droits conquis de hautes luttes, avec la citoyenneté qui surplombe les appartenances particulières, porte l’intérêt général au-dessus de tout, qui n’est nulle part dans la démarche de ces inquisiteurs. Cette rigidité religieuse, qui assigne les femmes au voile, c’est aussi le retour du pur et de l’impur, d’une idée du sacré qui sépare et oppose, entre ceux qui respectent ou non le dogme. Il n’y a dans tout cela rien qui soit susceptible d’apaiser les tensions et puisse ramener la concorde. Pire, rien qui ne puisse déjouer le risque d’une radicalisation à un bout ou à l’autre, et donc, de la violence aveugle.

La montée en tension entre égalité et multiculturalisme

Ce que nous voyons, c’est la tendance marquée d’une large partie de l’islam qui se referme, se sépare, en n’étant pas aidée par nombre de ceux qui se prévalent d’être ses représentants officiels. Il se trouve que les institutions de la France ont au cœur l’égalité des droits entre tous, et non l’égalité des différences comme dans les pays organisés sur le mode du multiculturalisme. Ces pays où, dans des territoires privatisés par le religieux ou le culturel, on vit hors du droit commun. Ces pays que l’on montre comme un exemple de tolérance, n’ont en fait qu’entériné un droit à la différence qui produit une différence des droits, qui rend aveugle aux tensions qui se raidissent de plus en plus entre démocratie et foi portée au-dessus de la loi. Ce n’est pas parce qu’on le cache derrière le mur du communautarisme que cela n’existe pas.

L’exemple du multiculturalisme allemand nous est présenté en modèle, par un article récent du magazine en ligne Le Temps (3), comme l’image de la tolérance. On prend l’exemple du voile pour, nous dit-on, en dédramatiser la question en France, parce qu’il serait porté sans restriction outre-Rhin dans l’indifférence. On notera que la journaliste qui nous en vante les mérites, oublie de nous préciser que ce modèle de société divisée en communautés est le produit d’une identité nationale fondée sur le sang et la race, où le mélange des populations n’est souhaité ni par les uns ni par les autres. Cette tolérance tant vantée, n’a rien empêché quant à la multiplication des attentats en Allemagne, que l’on ne peut détacher d’un islamisme qui galope à l’abri du multiculturalisme. On rappellera que Madame Merkel, et Monsieur Cameron lorsqu’il était à la tête de la Grande-Bretagne, ont chacun fait le bilan de l’échec du multiculturalisme, incapable d’unir les composantes de leur société, de la souder, et même constatant qu’il la divisait, au risque de tous les dangers.

La République égalitaire, un modèle de liberté pour tous et universel 

La République égalitaire de la France est une chance au regard de ces pays, parce qu’elle favorise le mélange à considérer d’abord les individus comme des égaux, par-delà leurs différences. Elle est une chance, car elle donne à tous la possibilité de vivre libre en ne prédisposant personne à rejoindre une communauté d’assignation culturelle ou religieuse. Elle est une chance, car elle protège chacun dans ses droits, contre toute privatisation de ceux-ci par un groupe quel qu’il soit.

Ainsi, la France est un pays d’avant-garde au regard des libertés qu’elle offre, qu’elle se doit de défendre non seulement comme un bien qui est le sien, mais comme une conquête de portée universelle à la disposition de tous les peuples, en recherche d’émancipation.

1-Tribune : Appel contre une islamophobie grandissante https://lemuslimpost.com/tribune-appel-contre-islamophobie-grandissante.html

2- Indigènes de la République : Thomas Guénolé démontre le racisme, la misogynie et l'homophobie de Houria Bouteldja

https://www.marianne.net/politique/indigenes-de-la-republique-thomas-guenole-demontre-le-racisme-la-misogynie-et-lhomophobie

3- Port du voile : un regard franco-allemand pour dédramatiser, Cécile Calla, journaliste, 31 mars 2019, https://www.letemps.ch/opinions/port-voile-un-regard-francoallemand-dedramatiser


Moyenne des avis sur cet article :  2.63/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • Raymond75 4 avril 10:24

    Derrière les mots ’islamophobie’ et ’antisionisme’ se cachent deux réalités :

    ** Un racisme basique, qui appelle à la haine et à la détestation de l’autre.

    ** Une tentative d’interdiction de toute critique de la politique pratiquée par un ou des pays, en l’occurrence Israël et la plupart des pays qui se réclament de l’Islam, et la volonté de faire accepté l’inacceptable au nom du respect de la différence.

    Il faut être conscient de ces deux démarches, refuser et sanctionner gravement tout appel à la haine, d’où qu’il vienne, et défendre farouchement la liberté d’opinion.

    La France se distingue d’autres pays par sa loi sur la laïcité, la liberté de conscience, et la séparation de l’église et de l’État. Nous devons tout faire pour que cette loi soit respectée.


    • Eric F Eric F 4 avril 14:04

      @Raymond75
      Effectivement il faut interdire la haine tout en autorisant la critique.
      -L’antisionisme au sens propre nie la légitimité du rétablissement de l’état d’Israël après deux millénaires de disparition, on peut être opposé à cette thèse -ce qui est mon cas- tout en reconnaissant qu’elle n’est pas raciste par nature. Seul l’’antisémitisme« (que l’on devrait plutôt nommer judéophobie) est raciste par nature.
      -Le problème du terme »islamophobie« est qu’il a le double sens d’aversion à l’encontre de l’Islam en tant que religion/idéologie, et à l’encontre des musulmans (la définition dans les dictionnaires indique bien ces deux aspects). Là aussi il y a une ambiguïté terminologique sur laquelle jouent à la fois les défenseurs de l’idéologie et à l’opposé les racistes. L’aspect raciste à condamner devrait donc être explicitement nommé »musulmanophobie". reférence : https://lemuslimpost.com/mot-islamophobie-inapte-lutter-contre-musulmanophobie.html


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 avril 09:28

      @Raymond75

      Vous dites : La France se distingue d’autres pays par sa loi sur la laïcité, la liberté de conscience, et la séparation de l’église et de l’État. Nous devons tout faire pour que cette loi soit respectée.

      Je pense au contraire que nous devons tout faire pour que cette loi soit radicalement modifiée dans le sens opposé à celui que veut Macron pour consolider et développer l’islam en France.

      La loi sur la laïcité devrait préciser que ne peuvent bénéficier de la liberté d’exercer leur culte les religions qui, comme l’islam, ont très explicitement pour objectif de soumettre l’État à leur Dieu.


    • izarn izarn 6 avril 01:23

      @Raymond75
      Les appels à la haine ?
      Et vous croyez que parce qu’un unique quidam, crie sa haine, cela va transformer les peuples ? Ou même sur le net ? Man Dieuuu ! C’est atroce !
      Vous rigolez ou quoi ? Soudain se leveront les hordes brunes, marchant au pas de l’oie, la main levée en signe de salut césarien ? Avé ! Tous au stalag !
      Ha oui ? Le Pen ?
      Soyons fermes ! Ya ! Ya ! Mein General ! Ein reich, ein volk, ein quenelle !
       smiley
      Ben dites, il vous en faut pas beaucoup...


    • rogal 4 avril 10:25

      Approbation sans réserve.

      Les islamistes ici visés doivent prendre en considération que l’émigration reste une option.


      • Jean De Songy Jean De Songy 4 avril 10:33

        La société multiculturelle est le purin dans lequel nagent au mieux les requins de la finance mondialiste.

         

        Ainsi le grand remplacement est la bataille décisive pour tuer le « holisme autoritaire du blanc » (conférences de Macy), c.a.d socialisme où fascisme, l’état en général dont l’individu riche peut se passer.

        Avec le multiculurel meurent la sécu, les services publics, les sociétés nationales, le commun : les noirs américains étaient majoritairement contre l’Obama Care, trop favorable aux latinos nvllement arrivés... le souchien ne paie pas pour le hidjab et ne laisse pas en héritage à burkini ses barrages. En plus l’Europe est définitivement divisée entre Est identitaire et Ouest à la Trudeau

        Ainsi ont bien servi les caciques de l’UE, le larbin Mélenchon et ses « chances ».


        • eddofr eddofr 4 avril 11:26

          @Jean De Songy

          Mais votre commentaire est incompréhensible.

          D’une part, il est parsemé d’erreurs syntaxiques (« le souchien .... ne laisse pas en héritage à burkini ses barrages »), et de néologismes (« souchien »).

          D’autre part, c’est un mélange confus de sujets divers sans rapport les uns avec les autres.

          Quel rapport entre les Conférences « Macy » et le « holisme autoritaire du blanc ».
          D’ailleurs, qu’est-ce donc que ce « holisme autoritaire du blanc ».
          Comment on compare un identitaire (encore un néologisme) et M. Trudeau ?

          A la lecture de votre commentaire, il m’est impossible de deviner (encore moins de comprendre) ce que vous avez bien voulu dire ...


        • Trelawney Trelawney 4 avril 16:36

          @eddofr
          Le holisme est une théorie qui tente à démontrer que l’ensemble d’une société vaut plus que la somme des individus qui la compose. Ce qui est faux puisque la société en question, malgré son patrimoine historique, n’existe que par le fonctionnement égoïste des individus qui en font partie. Elle peut être anarchique ou ordonnée, mais c’est selon le bon vouloir de ces citoyens.

          Pour l’adepte de la théorie du grand remplacement, le migrant ou l’étranger est celui qui vient foutre le bordel dans une société structuré qui a ces yeux n’a aucune raison d’évoluer et n’existe que par sa culture et qui doit rejeter celui qui apporte une autre culture ou un autre mode de vie que celui de la dite société.

          Il y a le même genre de réfractaires au changement en économie. Mais les différentes crises économiques sont là pour lui rappeler qu’ils font erreur


        • popov 4 avril 10:35

          @guylain chevrier

          Excellent article. Je reviendrai le commenter si j’ai le temps.


          • astus astus 4 avril 11:15

            Merci Guilain Chevrier pour cet excellent article qui remet les pendules à l’heure.

            Le procès en « islamophobie » est une véritable imposture  : c’est une démarche inquisitoriale qui vise à interdire toute critique d’une religion et condamner pour blasphème la liberté de penser. Ce terme calqué sur celui de xénophobie, a été notamment utilisé par les mollahs iraniens qui souhaitaient faire passer les femmes qui refusaient de porter le voile pour de « mauvaises musulmanes ». Loin de désigner un quelconque racisme, ce mot d’islamophobie est clairement pensé pour disqualifier ceux qui résistent aux intégristes : à commencer par les féministes et les musulmans libéraux.

            Et si l’on revient à l’origine du mot « phobie » qui veut dire peur, celle-ci est d’abord celle de tous les intégristes contre tous les progressistes, religieux ou non, car elle signifie la perte de leur pouvoir sur les femmes et la reconnaissance de leurs graves problèmes avec la sexualité en général. Toutes les religions monothéistes, forcément machistes, n’ont d’autre but que d’étouffer celle-ci sous les voiles de l’hypocrisie. « Cachez ce sein que je ne saurais voir » disait Tartuffe. 

            La condition des femmes dans les pays où prévaut l’intégrisme et la charia islamique est tout simplement odieuse et importe quel musulman sincère devrait être en première position pour réprouver cette situation et à la combattre.

            Cdlt 


            • astus astus 4 avril 19:13

              @astus

              Et pour ceux qui douteraient du poids de la tradition et de la religion qui pèse sur certaines femmes à cause de ceux qui voudraient faire croire qu’ils sont les victimes de l’islamophobie alors qu’ils en sont les propagateurs (phénomène projectif bien connu) je peux indiquer quelques films intéressants qui évoquent ces problèmes : Much loved, Timbuktu, Wadjda, Une séparation, L’étrangère, Mustang.
              Certains de ces cinéastes ont du émigrer, notamment en France, car dans leur pays, tout comme l’écrivain Salman Rushdie, ils étaient menacés de mort. La véritable islamophobie, qui est une guerre de religion interne entre anciens et modernes, est là et nulle part ailleurs, n’en déplaisent aux moinsseurs sans arguments dont je protège pourtant la liberté d’expression en sponsorisant financièrement ce site, ce qu’ils ne font pas eux-mêmes ...


            • Julien S 4 avril 12:42

              L’’empilement au fil des décennies de lois restreignant la liberté de parole se poursuit logiquement. Au début, on veut faire taire seulement des absurdités choquantes pour presque tout le monde, et ensuite on fait taire ce qui ne choque que quelques uns. 


              • leypanou 4 avril 13:23

                Ainsi, la France est un pays d’avant-garde au regard des libertés qu’elle offre 

                 : c’est une manière de voir les choses.

                Ceux qui n’approuvent pas la loi Gayssot ne voient pas les choses de cette manière. Même les États-Unis considérés comme champions avec le 1er Amendement -des articles publiables là-bas ne sont pas bien vus en France- sont en train de vivre des reculs sous la pression du lobby qui n’existe pas en France.

                La France est certainement très avancée par rapport à des pays comme l’Arabie Saoudite ou la Turquie mais restons modeste.


                • berry 4 avril 13:42

                  @leypanou
                  Symbole de ce recul des libertés, manifester contre l’invasion africaine devient impossible en France, malgré l’opposition de 80 % des français à l’immigration (les 20 % restant sont les immigrés eux-mêmes et quelques gauchistes ethno-masochistes).
                  D’après Le Parisien, le gouvernement se prépare à dissoudre Génération Identitaire. Leur crime ? Ils ont osé déployer une banderole sur la façade de la CAF de Seine-St-Denis.
                  "Le gouvernement étudie les moyens de « dissoudre » le groupuscule d’ultradroite Génération identitaire, après une intrusion dans les locaux de la CAF de Seine-Saint-Denis qui a choqué agents et usagers.
                  A Bobigny, Christelle Dubos, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Santé, a dénoncé ce matin « une prise d’otages des agents et du service public » et indiqué qu’un rendez-vous a été programmé avec les ministres de l’Intérieur, Christophe Castaner, et de la Justice, Nicole Belloubet, « pour voir comment on pouvait dissoudre ce groupe », comme elle le laissait entendre dans nos colonnes ce mercredi matin.

                  Vendredi, des militants de ce groupe anti-immigration adepte des actions médiatiques, à l’instar des « patrouilles antimigrants » organisées dans les Alpes, ont déployé une banderole depuis le toit de la Caisse d’allocations familiales de Seine-Saint-Denis, département qui compte une importante population immigrée. Sur cette dernière, était inscrit ce slogan : « De l’argent pour les Français. Pas pour les étrangers !
                  ".


                • Birdy Birdy 5 avril 11:16

                  @berry
                  Symbole du racisme dégueulasse qui existe encore, pas du recul des libertés.
                  La voilà la différence entre critique (légitime) de l’islam et crachat de haine envers ceux qui ne nous ressemblent pas. Vous, vous n’êtes pas dans la critique constructive, vous êtes juste dans le rejet de l’autre.
                  Avec ses patrouilles antimigrants -sic- Génération identitaire s’en prends directement aux personnes migrantes. Pas à l’immigration.


                • Birdy Birdy 5 avril 11:17

                  « L’invasion africaine ».... putain... ce qu’il ne faut pas lire.



                • nenecologue nenecologue 4 avril 14:00

                  L’islam comme toute religion en France est critiquable et à titre personnel je trouve que mahomet était pédophile , tortionnaire et esclavagiste en plus d’etre un chef de guerre qui a fait des milliers de victimes !


                  • Eric F Eric F 4 avril 14:11

                    @nenecologue
                    On notera du reste que le terroriste de Christchurch n’est pas motivé par des considérations théologiques, mais purement racialistes-identitaires.


                  • blablablietblabla blablablietblabla 4 avril 14:21

                    Bonjour , très bon article . Si des politiciens pouvaient lire cette article ça sera déjà ça.Quand on voit une élu(Loiseau) lrem comparer le voile islamique aux cornettes des bonnes sœurs on est pas encore sorti de l’auberge .


                    • rabah hammachin 4 avril 16:00

                      « Mais la lutte contre l’antisémitisme n’a rien à voir avec l’interdiction de la critique du judaïsme » et du sionisme.

                      Essayez donc.

                      Vous pouvez critiquer l’islam autant qu’il vous plaira. C’est votre droit. Mais vous n’avez pas besoin de déconsidérer les musulmans sous prétexte que leurs valeurs ne s’accordent pas avec les valeurs occidentales.

                      Par ailleurs, concernant l’immigration, vous ne pipez mot sur le fait que la France continue sa domination sur toute l’Afrique CFA et la maintient dans une dépendance castratrice. Si vous acceptez cela, vous devez accepter les africains en France. 


                      • Gloubi 4 avril 20:06

                        @rabah hammachin

                        « Si vous acceptez cela, vous devez accepter les africains en France »

                        On en a déjà beaucoup. Davantage ce serait de la gourmandise !
                        Cela dit vous avez raison : survivance d’un autre âge, le franc CFA, qui vise à permettre à certains Africains de profiter de la mondialisation et à d’autres d’en souffrir (aux frais des contribuables européens), doit disparaître.
                        Mais ce ne sont pas les originaires de la zone CFA qui nous sont les plus pénibles. Ce sont les « musulmans qui ne s’accordent pas avec les valeurs occidentales », comme vous dites, mais viennent tenter de nous imposer leurs archaïsmes. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, ne craignez-vous pas que cette contre-colonisation débouche sur les mêmes horreurs qu’il y a 60 ans ?

                      • zak5 zak5 4 avril 16:56

                        Le délit pour islamophobie est impossible. La plupart des gens qui critiquent l’islam utilisent des textes authentiquement musulmans. Si par exemple je dis que le Prophète de l’Islam s’est marié avec une gamine de 6 ans et a couché avec elle quand elle avait 9 ans, c’est du Sahih Muslim et du Sahih Boukhari et bien d’autres, d’authentiques musulmans, respectés et étudiés dans toutes les mosquées. Donc si le CCIF

                        insiste et obtient gain de cause, et bien il obtiendra pire, c’est a dire que les gens ne critiqueront pas les intégristes musulmans, mais l’islam lui même à travers ces textes fondateurs

                        D’autre part, l’islamophobie ouvrira la porte au délit de blasphème, chose complétement étrangère à la civilisation occidentale depuis le siècle des lumières. Ne pas s’étonner ensuite que la thèse de la guerre des civilisations se confirme au grand jour, même aux aveuglés.


                        • guylain chevrier guylain chevrier 4 avril 17:03

                          rabah hammachin, je m’interroge de savoir si vous avez bien lu l’article, car vous parlez de déconsidération des musulmans, ce qui n’a rien à voir avec le fait de défendre leur liberté de pensée, et le libre-arbitre de nos concitoyennes de religion musulmane qui sont assignées par le CFCM à n’être que des femmes soumises au dogme religieux patriarcale à travers l’imposition du port du voile. Ça c’est de la déconsidération, ce qui ne semble pas vous déranger. Ne bifurquez pas, rester sur notre sujet, l’utilisation permanente du procès en islamophobie pour faire taire la liberté d’expression et de critique, par un islam officiel de plus en plus fermé, hormis quelques individualités comme Ghlaleb Bencheikh ou Abdennour Bidar, et d’un communautariste liberticide aux mille dangers.

                          Par ailleurs, l’Afrique n’est plus de façon générale sous l’influence de la France depuis déjà un bon moment, les américains et les chinois ayant pris le relais pour le meilleur sinon pour le pire, à la faveur d’un procès en post-colonialisme permanent de la France par certains lobbys. Avec l’aide au développement qu’apporte malgré tout la France, il y a un problème. Il faut le chercher relativement à une Afrique qui ne sort pas de l’ornière de la tradition et de la religion d’Etat, comme la polygamie en témoigne, contraire au développement et facteur de misère, pendant que trop souvent des clans s’accaparent tous les pouvoirs et les richesses. Il n’y a rien qui justifie une immigration africaine massive en France, d’autant que cela déshabille l’Afrique de forces vives dont elle a besoin. Il y a plus de dignité dans la lutte là où on vit pour l’émancipation que d’immigrer en oubliant les responsabilités de la nation à laquelle on appartient. D’autant plus que ceux qui arrivent sur notre sol ne sont pas les plus malheureux, car ils ont déjà les moyens de se payer des passeurs, portables.... Il faut arrêter avec l’angélisme en la matière. Il faut responsabiliser les Africains en les incitant à la lutte des classes, et à la solidarité internationale avec les autres peuples dans un même combat pour la justice sociale. Ça c’est de la considération pour tous !


                          • Hijack Hijack 4 avril 17:38

                            Contrairement à ce que bcp disent ou pense, l’islamophobie n’est pas un délit, pas même interdite ... elle est même une mode et, à part quelques exceptions flagrantes, il n’y a jamais eu de condamnations ...
                            Pour l’attentat en Nouvelle Zélande ... l’extrême majorité des médias parlaient d’un tueur et évitaient soigneusement la qualification de terrorisme ! Les néozélandais ont été d’une humanité de haute volée.
                            .

                            A propos du voile, Ghaleb Bencheikh a tout à fait raison : le port du voile n’est en rien religieux. Dans le Coran il n’est aucunement question de cacher les cheveux ou le visage ... le mot « cheveu » n’est pas cité dans le livre religieux. Le voile est une tradition préislamique. Dans le Coran, simple rappel aux femmes de rester pudiques, de cacher l’échancrure des seins par leur voile ou fichu (à l’époque, c’était ainsi) ... et les femmes avaient les seins presque dénudés.

                            .

                            Donc chacun a le droit de critiquer qui il veut, ce qu’il veut ... sauf qu’il faut faire la différence entre le comportement des hommes qui se disent musulmans avec l’Islam. Bcp jugent l’Islam d’après le comportement de ceux qui se disent musulmans ...

                            Nul n’a le droit de dire que l’inquisition, l’esclavage ou le colonialisme, ainsi que les guerres meurtrières par centaines de millions + les dernières agressions soient chrétiens ... à mon sens, tout le contraire. Les hommes sont une chose ... et la parole de Dieu, tout autre. Le minimum d’intelligence est de faire la part des 2.


                            • Hijack Hijack 4 avril 17:39

                              disent ou pensent.


                            • claire1549 claire1549 4 avril 18:40

                              Certes,on doit pouvoir critiquer l’Islam comme n’importe quelle religion sans être accusé d’islamophobie ou de blasphème mais on devrait aussi accepter que des femmes portent le voile sans y voir une « atteinte à la dignité humaine » !
                              Dans cette société de consommation,Il y a tellement d’atteintes à la dignité humaine et de trafics humains ignobles qui ne provoquent pas autant d’indignation que le port du voile,qu’il doit être très difficile pour celles qui font ce choix et pour leur entourage qui le respecte d’y voir « une atteinte à la dignité humaine » !
                              Après tout,il s’agit là d’une liberté fondamentale comme les libertés de pensée,d’expression et de conscience rappelées très justement dans cette tribune !


                              • Gloubi 4 avril 20:08

                                @claire1549
                                J’accepterai que le port du voile ne soit pas une « atteinte à la dignité humaine » quand plus aucune femme ne se le verra imposer dans le monde.


                              • Clouz0 Clouz0 4 avril 20:12

                                @claire1549
                                Vous avez la vision « cool » du voile.
                                Comme on aimerait que cela soit, si il n’y avait jamais aucune pression d’un entourage, ni celle d’une communauté ou d’un conformisme sociétal. Si le voile n’était pas aussi un renoncement militant à l’égalité des sexes en même temps qu’un étendard religieux ou un marqueur de différenciation, voire de rejet. Si il correspondait réellement à quelque chose d’ordre climatique, ou uniquement traditionnel ou purement esthétique...
                                De la façon dont on analyse l’énumération ci-dessus, la position sur le voile peut tout aussi légitimement être un peu moins « cool » que la vôtre et bien s’apparenter à une forme d’atteinte à la dignité humaine.
                                Et ce sans mettre en cause le fait que certaines femmes (et hommes) choisissent volontairement et tout à fait librement de vivre dans une prison religieuse.


                              • Gloubi 4 avril 20:00

                                La motivation du terroriste de Christchurch n’est pas le combat contre l’islam, mais la réaction contre ce qu’il estime être une colonisation de l’Occident. En cela il est plus proche du FLN que de Taslima Nasreen.

                                Le problème est que l’islam ne peut pas plus supporter la critique qu’une orchidée tropicale ne peut affronter les rigueurs de l’hiver européen. L’islam s’est développé en serre : condamnation des critiques, mise à mort des apostats, interdiction des mariages exogames, rémunération des conversions etc. L’islam n’aurait pu survivre au quart des critiques qu’a supporté le christianisme.

                                Les islamistes ont parfaitement compris que le développement de l’islam en Occident passait par l’interdiction de sa critique.


                                • Hijack Hijack 4 avril 22:05

                                  @Gloubi

                                  Il aurait été plus correct de dire que les musulmans n’acceptent pas que l’on critique l’Islam (à tort, à mon avis) ... l’Islam lui, n’a rien demandé, n’a pas protesté. Ne pas confondre les textes religieux avec le comportement des hommes.

                                  Dans le Coran, il n’est nullement indiqué de faire prospérer l’Islam ... que chacun garde sa religion serait plus vrai. De plus dire que les mauvais comportements favorisent le développement ... ce serait plutôt le contraire.

                                  Les gens qui se sont convertis après le 911, ce n’était pas pour approbation de l’acte terroriste destructeur, mais en réponse aux stigmatisations dont les muzz’s ont été victimes, accusés partout dans le monde.

                                  Enfin, les islamistes n’ont aucun pouvoir (même si on sait qui leur fournit armes, argent et soins, tant qu’ils en ont besoin) ... ils ne sont là que pour servir ceux qui ont intérêt à ça. Aucun musulman dans le sens vrai du terme ... n’accepte le terrorisme, autrement, c’est un dingue, tout comme le dingue de Nouvelle Zélande, sauf que ce dernier a agi de lui-même ou son petit groupe, non pas un gouvernement.


                                • Jonas 5 avril 00:56

                                  @Hijack « Dans le Coran, il n’est nullement indiqué de faire prospérer l’Islam »

                                  « Entre nous et vous, c’est l’inimitié et la haine à jamais jusqu’à ce que vous croyez en Allah, seul ! »
                                  Le Coran 60:4

                                  « Combattez ceux qui ne croient ni en Dieu ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce que Dieu et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés. »
                                  Le Coran 9:29

                                  « Certes, ceux qui ne croient pas à nos versets, nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leur peaux auront été consumées, nous leur donnerons d’autre peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage »
                                  Le Coran 4:56

                                  « Quant aux Infidèles, rien ne les sauvera de la colère de Dieu, ni leur biens ni leurs enfants ne les mettront aucunement à l’abri de la punition d’Allah. Ils seront du combustible pour le Feu. »
                                  Le Coran 3:10

                                  « Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes. »
                                  Le Coran 2:193

                                  etc...


                                • Hijack Hijack 5 avril 12:21

                                  @Jonas

                                  Là tu cites des versets métaphoriques ... qui sont bien plus doux que ceux de l’Ancien et Nouveau Testament.
                                  De plus, lorsqu’il y est fait allusion à Allah, ce n’est pas le Dieu des muzz’s ... mais le Dieu de tous. Allah n’étant que la traduction de Dieu. D’ailleurs, les chrétiens arabes, disent bien « Allah ».
                                  En Islam, les versets du Coran ne sont que la prolongation (suite ou mise à jour) des écrits précédents.
                                  En fait, le plus grave crime pour Dieu en Islam, est l’associationnisme, car il conduit au chaos.
                                  .
                                  .
                                  Versets violents dans le Nouveau Testament. :

                                  • "Je vous le dis, on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence" (Luc 19:27)

                                  • "Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère" (Matthieu 10:34–35)

                                  • "[Jésus] Ayant fait un fouet avec des cordes, il les chassa tous du temple, ainsi que les brebis et les bœufs ; il dispersa la monnaie des changeurs, et renversa les tables" (Jean 2 :15)

                                  • "Le serviteur qui, ayant connu la volonté de son maître, n’a rien préparé et n’a pas agi selon sa volonté, sera battu d’un grand nombre de coups." (Luc 12 :47)

                                  • « Serpents, race de vipères ! Comment échapperez-vous de la géhenne ? » (Matthieu 23 :33)

                                  _
                                  .
                                  .
                                  Versets violents de l’Ancien Testament :

                                  • "Alors l’assemblée envoya contre eux douze mille soldats, en leur donnant cette ordre : Allez, et frappez du tranchant de l’épée les habitants de Jabès en Galaad, avec les femmes et les enfants." (Juges 21 :10)

                                  • "Eh bien, maintenant, tuez tous les garçons et tuez toutes les femmes qui ont connu un homme dans l’étreinte conjugale. Mais toutes les fillettes qui n’ont pas connu l’étreinte conjugale, gardez-les en vie pour vous." (Nombres 31 : 17-18)

                                  • "Mais dans les villes de ces peuples dont l’Éternel, ton Dieu, te donne le pays pour héritage, tu ne laisseras la vie à rien de ce qui respire. Car tu dévoueras ces peuples par interdit, les Héthiens, les Amoréens, les Cananéens, les Phéréziens, les Héviens, et les Jébusiens, comme l’Éternel, ton Dieu, te l’a ordonné, afin qu’ils ne vous apprennent pas à imiter toutes les abominations qu’ils font pour leurs dieux, et que vous ne péchiez point contre l’Éternel, votre Dieu." (Deutéronome 20 :16-18)

                                  • "Et ils tuèrent entièrement, par le tranchant de l’épée, tout ce qui était dans la ville, et homme et femme, et enfant et vieillard, les bœufs, les moutons et les ânes. Et Josué dit aux deux hommes qui avaient exploré le pays : Entrez dans la maison de la prostituée, et faites-en sortir la femme et tous ceux qui sont à elle, comme vous le lui avez juré." (Josué 6 :21)

                                  • "En ce jour-là, Josué s’empara de Maqqéda et la passa, ainsi que son roi, au tranchant de l’épée ; il les voua à l’interdit, eux et toutes les personnes qui s’y trouvaient ; il ne laissa pas un survivant et il traita le roi de Maqqéda comme il avait traité le roi de Jéricho. Josué, et tout Israël avec lui, passa de Maqqéda à Livna et il engagea le combat avec Livna." (Josué 10:28-29)

                                  • "Et même le seigneur ton Dieu leur enverra le frelon jusqu’à la disparition de ceux qui resteraient et se cacheraient devant toi. Ne tremble pas devant eux, car il est au milieu de toi, le seigneur ton Dieu, un Dieu grand et terrible. Le seigneur ton Dieu chassera ces nations devant toi peu à peu : tu ne pourras pas les achever aussitôt, car autrement les animaux sauvages deviendraient trop nombreux contre toi. Pourtant le seigneur ton Dieu te livrera ces nations et jettera sur elles une grande panique jusqu’à ce qu’elles soient exterminées. Il livrera leurs rois entre tes mains, tu feras disparaître leur nom de sous le ciel ; aucun ne tiendra devant toi, jusqu’à ce que tu les aies exterminés. Les idoles de leurs dieux, vous les brûlerez. Tu ne te laisseras pas prendre au piège par l’envie de garder pour toi leur revêtement d’argent et d’or, car c’est une abomination pour le seigneur ton Dieu." (Deutéronome 7 :20-25)

                                  • "Si un homme frappe du bâton son esclave, homme ou femme, et que l’esclave meure sous sa main, le maître sera puni. Mais s’il survit un jour ou deux, le maître ne sera point puni ; car c’est son argent." (Exode 21:20-21)

                                  • "Élisée monta de là à Béthel ; et comme il cheminait à la montée, des petits garçons sortirent de la ville, et se moquèrent de lui. Ils lui disaient : ‘Monte, chauve ! monte, chauve !’ Il se retourna pour les regarder, et il les maudit au nom de l’Éternel. Alors deux ours sortirent de la forêt, et déchirèrent quarante-deux de ces enfants." (2 Rois 2 :23-24)

                                  • « Si un homme couche avec une bête, il sera puni de mort ; et vous tuerez la bête. » (Lévitique 20:15)

                                  • "On ne mettra pas la main sur lui, mais on le lapidera, ou on le percera de flèches : animal ou homme, il ne vivra point. Quand la trompette sonnera, ils s’avanceront près de la montagne." (Exode 19 :13)

                                  • « L’Eternel dit à Moïse : Cet homme sera puni de mort, toute l’assemblée le lapidera hors du camp. » (Nombre 15 :35)

                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 avril 16:14

                                  @Hijack

                                  Votre première citation du Nouveau Testament est la seule contenant un appel au meurtre. Il n’est pas formulé par Jésus lui-même mais par un personnage qu’il met en scène dans une de ses paraboles.

                                  Celle-ci n’en est pas moins une horreur incompréhensible, puisque Jésus ne croit pas utile d’y ajouter une explication, un quelconque commentaire.

                                  L’église catholique doit rejeter fermement cette horreur, et pas seulement en donner, comme elle l’a fait jusqu’ici, une prétendue « bonne interprétation ».


                                • Hijack Hijack 5 avril 17:47

                                  @Pierre Régnier

                                  Tout à fait d’accord. Encore une fois, ne pas confondre les dires ou incompréhensions des hommes avec les paroles Divines.
                                  L’Église catholique doit rejeter ces désinformations (qui pour moi, en tant que musulman, n’ont aucun sens ... mais je les ai cité, pour appuyer mon commentaire disant qu’il est trop facile d’accuser l’Islam des erreurs des hommes), tout comme l’Islam doit rejeter/expliquer tout ce qui est polémique.


                                • Gloubi 5 avril 18:19

                                  @Hijack
                                  C’est à ses fruits qu’on reconnaît l’arbre : ceux de l’islam semblent empoisonnés.


                                • Jonas 6 avril 09:58

                                  @Pierre Régnier "Votre première citation du Nouveau Testament est la seule contenant un appel au meurtre. Il n’est pas formulé par Jésus lui-même mais par un personnage qu’il met en scène dans une de ses paraboles. Celle-ci n’en est pas moins une horreur incompréhensible, puisque Jésus ne croit pas utile d’y ajouter une explication, un quelconque commentaire.« 

                                  Dans la Parabole de Luc 19:12-27, face à l’impatience de ses disciples de voir apparaître  »à l’instant«  le Royaume de Dieu sur Terre, Jésus les met en garde et DÉNONCE les méfaits de la cupidité, de la domination, du pouvoir et de la puissance de l’argent en racontant ce qu’a fait un roi,  »que ses concitoyens haïssaient« , »un homme sévère« , qui  »prend ce qu’il n’a pas déposé, et moissonne ce qu’il n’as pas semé« . Un roi opposé au Christ, un Antéchrist.

                                  Ce roi confie de l’argent à ses serviteurs afin de le faire fructifier et de s’enrichir considérablement. Il les divise en les traitant de façon inégale et en les mettant en concurrence par la spéculation financière. Le gros spéculateur,  »fidèle en peu de chose« , est hautement récompensé.
                                  Le serviteur qui n’a pas voulu spéculer, on lui retire son argent et on le donne au spéculateur le plus riche, car le roi lui reproche de »n’avoir pas déposé son argent dans une banque, afin qu’à son retour il le retirasse avec un intérêt« .
                                  Le roi retire aux pauvres pour donner aux riches, car »on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a« . L’argent appelle l’argent.
                                  Le roi fait assassiner ceux qui refusent de se plier à ses ordres, à ceux qui  »n’ont pas voulu que je régnasse sur eux, tuez-les en ma présence« ,

                                  Jésus Christ est donc bien CONTRE l’usure et DÉNONCE ici les méfaits de tous ceux qui prétendent trouver le Paradis sur Terre, en mettant en place des sociétés capitalistes et totalitaires, plusieurs siècles à l’avance.
                                  Un message vieux de 2000 ans, mais tout à fait d’actualité.

                                   »Jésus lui dit : Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi."
                                  Matthieu 19:21


                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 6 avril 14:46

                                  @Jonas

                                  Merci pour cette explication, que je lis pour la première fois.

                                  Puisse l’église catholique en faire son explication officielle !


                                • guylain chevrier guylain chevrier 4 avril 23:41

                                  Soyons précis. Le coran est la manifestation d’une religion de conquête et de soumission au dogme, par tous les moyens y compris la violence la plus décomplexée. Toutes les religions du livre partagent largement cet état de fait, entre violence et patriarcat, car c’était le fait des sociétés qui, il y a bien longtemps, les ont produites à leur image. Mais il n’y a qu’au nom de l’islam que dans le monde on condamne encore à des coups de fouet et des années de prison pour refus du port du voile ou pour délit de blasphème, ou à la lapidation les femmes accusées d’adultères ou les homosexuels... Le fait de considérer ce texte religieux comme « incréé » autrement dit, donné directement de dieu, interdit toute critique, toute historicisation et donc distance avec le religieux, avec rejet de la raison pour conséquence, sinon de la démocratie et des libertés fondamentales. C’est ce qu’a subi le philosophe Averroès au XIIe siècle, qui a perdu son combat face au pouvoir politico-religieux de son temps, avec un rejet de toute modernisation de l’islam que cette religion continue de payer. Bien sûr, il ne faut pas confondre islam des textes et le comportement des musulmans, qui majoritairement encore aujourd’hui, vivent bien sous le drapeau de la République. Le problème vient d’abord des représentants actuels de l’islam, à quelques exceptions près, qu’ont canonisé les gouvernements successifs et qui défendent une vision communautariste à sens unique de la pratique de cette religion. Ce que je montre dans cet article. 

                                  Concernant ce que dit le coran : Sur la violence, exemple : "Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets. Nous les brûlerons bientôt dans le feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées. Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment..." (Sourate 4 verset 56) Le verset coranique le plus connu concernant le voile, vérifiable dans n’importe quelle traduction est : "Ô prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles, elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées...« (Sourate 33, verset 59).  »Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci...« (Sourate 4, verset 34) »Le témoignage de la femme vaut la moitié de celui d’un homme« (Sourate 2 verset 282) »La femme perçoit la moitié de la part dévolue à l’homme lors d’un héritage" (Sourate 4, verset 12) « L’homme a droit à la polygamie » (Sourate 4 verset 3) « et à répudier sa femme » (Sourate 2 versets 226 à 233) Refuser toute modernisation de ce texte, comme c’est le cas aujourd’hui de la part de ceux qui se désignent ou sont désignées comme les principaux représentants des musulmans dans notre pays, veut dire que tout cela est en toile de fond de la défense du port du voile et donc, d’une inégalité des sexes inconcevable aujourd’hui. Ce qui donne une image archaïque des musulmans de France que pour la plupart ils ne méritent pas. Il faut arrêter de considérer nos concitoyens qui viennent de pays musulmans d’abord comme des musulmans mais des citoyens, avec les exigences qui vont avec et la protection des libertés qu’ils sont en droit d’attendre, dont la liberté de conscience. La création du CFCM a été celle d’un parti unique de ces personnes par assignation avec pour étendard la religion. C’était déjà une mise à part. Quelle erreur !


                                  • Hijack Hijack 5 avril 00:43

                                    @guylain chevrier

                                    Soyons précis en commençant par des inexactitudes ... jamais le Coran n’a promu les conquêtes qui n’ont commencé qu’après la mort du Prophète. Je n’ai lu que 2 ou 3 de tes premières lignes vu le nombre de faussetés dès le début. Soumission ??? Soumission aux lois de la nature, pas plus.
                                    Que l’on dise que les musulmans ont fait des conquêtes ... Oui, à tort, mais que ça leur a été prescrit, il serait plus simple que tu nous cites un verset disant ces conneries.


                                  • Jonas 5 avril 01:06

                                    @Hijack « jamais le Coran n’a promu les conquêtes qui n’ont commencé qu’après la mort du Prophète. »

                                    Au VIIème siècle, le Prophète Mohamed menaçait une tribu d’Arabes reçue à Médine de la manière suivante :
                                    « Si Khalid ne m’a pas écrit que vous avez accepté l’Islam et n’avez pas combattu à nos côtés, je jetterai vos têtes sous vos pieds. »
                                    La Sirah du Prophète Mohammad - Ibn Ishaq p646

                                    Menacer de décapiter une communauté parce qu’elle refuse de se soumettre à une secte, c’est du terrorisme. C’est ce qu’ont fait par la suite les musulmans pendant des siècles, pour imiter le « beau modèle ».

                                    La première référence historique non islamique au Prophète Mohamed est contenue dans le manuscrit du jacobite Thomas le Presbyte :
                                    « Le vendredi 7 février 634, à la neuvième heure, il y eut la bataille entre les Romains et les Arabes de Mohamed, à 19 km à l’est de Gaza. Les Romains ont fui, laissant le patricien Bryrdn, que les Arabes ont tué. Quelques 4 000 pauvres villageois de Palestine furent tués, parmi lesquels, des Chrétiens, des Juifs et des Samaritains. Les Arabes ont ravagé toute la région. »
                                    « Seeing Islam as others saw it – a survey and evaluation of christian, jewish and zoroastrian writings on early Islam » – Robert G. Hoyland – p120


                                  • Hijack Hijack 5 avril 12:06

                                    @Jonas

                                    Je parle du Coran et toi tu me parles des hadiths ... qui ne sont que les écrits des hommes qui selon eux, d’après le Prophète ... qui avait bien précisé que tout ce qu’on lui attribuera après sa mort, qui ne soit pas conforme au Coran devra être considéré comme faux.
                                    Le Coran est la parole de Dieu ... les hadiths celle des hommes, avec les erreurs, les mécompréhensions, les trafics etc ... La faillite du monde musulman actuellement ... a pour origine, justement la croyance à 90 % de ces hadiths. D’ailleurs, les wahhabo islamo terroristes, attachent plus d’importance aux écrits des hommes qu’au Coran, qu’ils n’ont même pas lu, ou du moins, mal compris.
                                    .
                                    Lorsque je parle de conquêtes, je pensais évidemment aux conquêtes en dehors de la péninsule arabique. D’ailleurs le Prophète avait demandé à ses hommes de faire connaître la bonne parole, simplement dans cette péninsule ... sans intention combative.
                                    La plus grande bêtise des musulmans (après mort du Prophète), ont bien été leurs conquêtes étrangères.

                                    Que les arabes ont tué, c’est con, criminel ... mais jamais cela ne leur a été demandé ni par le Prophète, encore moins par Dieu.

                                    Comme le christianisme n’a jamais demandé l’inquisition, l’esclavage, les colonies, les guerres ayant fait des centaines de millions de morts ... plus les dernières guerres d’agressions. Vois-tu le lien que tu fais entre comportement des hommes et les préceptes religieux mal compris, volontairement ou pas  ?
                                    Bref.


                                  • Jonas 6 avril 01:13

                                    @Hijack "D’ailleurs le Prophète avait demandé à ses hommes de faire connaître la bonne parole, simplement dans cette péninsule ... sans intention combative. "

                                    Le Prophète Mohamed, guide de tous les musulmans, était un chef de guerre, un jihadiste qui a mené plus d’une vingtaine de batailles sous son commandement direct pour amasser son butin, commettant pillages, viols, meurtres crapuleux (lire la Sunnah, des appels à la haine absolument abjects), réduction de populations en esclavage pour imposer l’Islam, et a même ordonné l’exécution de la tribu des Banû Qurayza (après la bataille des Coalisés), entre 600 à 900 juifs par décapitation car refusant de se soumettre.

                                    Lire par exemple toute la Sourate VIII du Coran « le butin » (al-Anfal), où le prophète Mohamed explique quand il faut attaquer, quand il faut défendre, comment gérer le butin et les otages, etc...

                                    Les batailles de conquêtes contre les païens, les juifs et les chrétiens sont enseignées dans toute bonne mosquée qui se respecte (la bataille de Badr, celles menées par le calife Abou Bakr, la bataille des coalisés, la bataille de forqane, etc...), alors que dans une Église, aucun curé ne vous enseigne la guerre ou l’art militaire.
                                    http://islamineurope.unblog.fr/2013/09/23/video-conference-du-cheikh-saoudien-abderrahmane-al-barak-au-centre-deducation-du-palmier-cep-de-saint-denis-les-chretiens-seront-avilis-et-humilies-le-jour-de-la-resurrection/
                                    http://islamineurope.unblog.fr/2013/07/12/pour-amine-nejdi-imam-de-la-grande-mosquee-assalam-de-tomblaine-nancy-le-jihad-combat-arme-est-une-obligation-contre-les-non-musulmans-hostiles-a-lislam/
                                    http://elyatim.free.fr/la_bataille_de_badr.html

                                    La conquête militaire afin d’étendre l’Islam est indissociable du dogme, car la vie du prophète Mohamed est l’exemple parfait à suivre pour le musulman. (Sunnah)

                                    Mosquée de Saint-Denis (Centre éducatif du Palmier) Tarek Ben Driss enseigne aux fidèles musulmans la stratégie militaire déployée par le prophète Mohammed et son armée, pour vaincre ses adversaires quraychites, lors de la bataille de Badr.


                                  • Hijack Hijack 6 avril 11:26

                                    @Jonas

                                    Je n’ai pu tout lire, car dès que l’on commence par de gros mensonges (probablement involontaires de ta part, vu les lieux communs racontés sur cette religion) ... Mohammed a été chef de guerre, mais en absolument en défense ... pour se défendre ainsi que ses compagnons (attaqués, trahis de toutes parts par des arabes, qui plus est) ... mais disait tjrs, que dès qu’un soldat se rend ou est blessé ... le laisser tranquille. J’ignore où tu vas chercher ces fausses infos ... mais bon.

                                    Seulement, réfléchis un petit chouia ... crois-tu que Kant, Hugo, Voltaire, Napoléon B, Gandhi, Goethe, Lamartine etc ... n’auraient pas compris, auraient soutenu la violence et pas toi ??? contrairement à toi ... rhooo les sagouins  !
                                    .
                                    Sourates parlantes : « Combattez dans la Voie de Dieu ceux qui vous combattent, sans jamais outrepasser les limites permises, car Dieu n’aime pas ceux qui les transgressent. » (S.2, 190)
                                    .
                                    « Combattez-les sans répit jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de subversion et que le culte soit rendu uniquement à Dieu. S’ils cessent le combat, ne poursuivez les hostilités que contre les injustes récalcitrants. » (S.2, 193)

                                    .

                                    «  Combien de prophètes, suivis d’un grand nombre de disciples, ont combattu pour défendre la Cause de Dieu, sans jamais se laisser abattre par les épreuves, ni faiblir ni abandonner la lutte ! Dieu aime les gens persévérants. » (S.3, 146)

                                    .

                                    Cela étant, crois ce que tu veux ... il n’y a aucun souci, mais permets moi de souligner les trop gros mensonges dès que j’en vois (d’ailleurs, aussi bien les mensonges contre la chrétienté, dans la mesure de mes petites connaissances religieuses).


                                  • Jonas 6 avril 12:07

                                    @Hijack « Mohammed a été chef de guerre, mais en absolument en défense ... pour se défendre ainsi que ses compagnon »

                                    Dans le Coran, le prophète Mohamed tue, pille et égorge pour la cause de Dieu. Il partageait le butin avec ses soldats, il gardait pour lui un cinquième du butin (sourate VIII « le butin »).

                                    "Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.« 
                                    Le Coran 9:5

                                    Principe islamique respecté et cité dans toutes les revues publiées par Daech ( »Dar-al-islam« , »Dabiq« , Rumyah ». etc...)


                                  • Hijack Hijack 6 avril 16:05

                                    @ Jonas,

                                    Évidemment ... si tu comprends le Coran comme le comprennent Daech ... tout est dit.

                                    Comme on le dit pour toutes les religions ... mais surtout pour le Coran, il y a plusieurs degrés de lectures/compréhensions ... voilà pourquoi on peut le comprendre comme toi, comme Zemmour ... ou Daech, c’est à dire à un degré nul ... contrairement à bcp d’hommes sages et intelligents (non musulmans) qui ont compris autrement. Tu en as le droit, encore une fois.
                                    .

                                    Et tiens ... juste pour rigoler 3mn ...

                                    Choqués par des versets du Coran ...


                                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 7 avril 09:31

                                    @Hijack

                                    On peut savoir pourquoi la haine et la violence islamiques montrées dans cette vidéo vous font rigoler ?


                                  • Hijack Hijack 7 avril 11:28

                                    @Pierre Régnier

                                    Si tu parles de la vidéo que je poste dans mon commentaire ci-dessus ... soit tu ne l’as pas regardé en entier, soit tu n’as pas compris.

                                    En effet, ils proposent des lectures hards religieuses, en disant que c’est le Coran à des gens dans la rue ... la majorité des gens entendant ces violences, sont heurtés, d’aucuns disant que c’est normal puisque que c’est le Coran ... sauf qu’il s’agissait de textes bibliques. Ils avaient déguisé la Bible avec une couverture du Coran.

                                    Jamais je ne rigolerai de la violence que tu appelles islamique ... au contraire, je la combats.
                                    Mon tutoiement, est une règle dans les forums.


                                  • Jonas 7 avril 11:53

                                    @Hijack « Et tiens ... juste pour rigoler 3mn ... Choqués par des versets du Coran ... »

                                    Christ Jésus n’a jamais porté de sabre, il n’avait pas d’armées et ne décapitait pas les infidèles comme le faisait le Prophète Mohammed et sa cavalerie. Les références citées proviennent de l’Ancien Testament, pas de la parole du Christ.
                                    Les musulmans tuent et décapitent, parce que leur prophète tuait et décapitait pour imposer sa secte diabolique, ils ne font qu’appliquer la parole d’Allah dans le Coran.
                                    Le Coran vous fait rigoler ? Moi pas.


                                  • Hijack Hijack 7 avril 13:58

                                    @Jonas

                                    Jésus n’a jamais porté le sabre ... pourtant, il se défendait.
                                    Mohammed lui, n’avait pas du tout le même rôle que Jésus ... Il se défendait et n’a jamais agressé, ni lui, ni ses hommes. Après, d’aucuns peuvent voir le côté maléfique d’un conte de fée.
                                    .
                                    Si toi, tu comprends le Coran comme le comprennent les islamo terroristes, libre à toi ...
                                    j’ai donné assez d’arguments plus haut pour confirmer ce que je dis.

                                    Mon combat, sache le, n’est en rien contre vous les anti Islam, mais contre ceux qui cherchent à détruire l’Islam que sont les islamo/wahhabo/tarkfiristes ... Les anti Islam comme bcp d’entre vous ne sont que les victimes de ces terroristes.
                                    Bref, vu le niveau et surtout la mauvaise foi (car tu ne lis pas, ce que je poste ...) ... malgré que tu y réponds.
                                    .
                                    Le Coran ne fait pas rigoler, il fait réfléchir ... ce que manifestement, ni toi, ni les islamistes, ni ceux qui ont intérêt à ces mal-compréhensions ne sont prêts à comprendre. Je m’insurge contre ceux qui confondent paroles Divines et incompréhensions des hommes, quelle que soit la croyance.
                                    .
                                    Le Coran n’est pas plus violent que n’importe quel livre religieux ... et pour en terminer :
                                    .

                                    La Bible est bien plus violente que le Coran Analyse _ Un ingénieur américain a utilisé un logiciel d’analyse pour passer au crible les deux textes sacrés. Les résultats sont étonnants.

                                    .
                                    Depuis la montée du terrorisme islamiste, le Coran est régulièrement accusé d’encourager davantage que les autres textes religieux les actes brutaux via des versets à l’idéologie meurtrière. Du coup, Tom Anderson, un ingénieur en informatique de New York, a voulu vérifier ces croyances en analysant la Bible et le Coran de manière totalement objective. Conclusion : le texte chrétien comporte bien plus d’allusions violentes que son homologue musulman.

                                    Comment est-il arrivé à ces résultats ? Il a conçu un logiciel d’analyses, OdinText, qui scanne froidement les documents et est capable de révéler des tendances dans le vocabulaire utilisé en relevant des mots-clés choisis et leurs synonymes. Ont ainsi été passées au crible les huit émotions humaines principales, soit la joie, l’attente, la colère, le dégoût, la tristesse, la surprise, la peur/anxiété et la confiance. En tout, quelque 886’000 mots ont été analysés en tout.
                                    .


                                  • Jonas 7 avril 14:32

                                    @Hijack « Mohammed lui, n’avait pas du tout le même rôle que Jésus ... Il se défendait et n’a jamais agressé, ni lui, ni ses hommes. »

                                    Quand il conquiert la Mecque en 629, avec une armée de 10 000 soldats, ce n’est pas une agression ?
                                    Quand il demande aux musulmans dans le Coran :

                                    "Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.« 
                                    Le Coran 9:5


                                    Il s’agit bien de tuer et d’assassiner, d’agressions.


                                  • Hijack Hijack 7 avril 16:14

                                    @Jonas

                                    Bon, vu le niveau de compréhension ... malgré que je me répète ... 
                                    Disons que tu as raison, que Dieu, par Mohammed a ainsi voulu faire acte de violence ...
                                    probablement pour satisfaire, je ne sais quelle lubie ...
                                     smiley


                                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 7 avril 21:48

                                    @Hijack

                                    Quand, le 7 avril à 09.31, je vous demande ce qui vous fait rigoler dans la vidéo, il ne s’agit pas de celle sur laquelle je suis envoyé aujourd’hui quand je clique sur votre lien du 6 avril à 16h05. Je comprends alors très bien votre présent commentaire. J’ignore où s’est produite l’erreur de commutation, que je n’ai pas réussi à reproduire.

                                    Je ne suis nullement étonné que les lectures violentes soient prises dans l’Ancien Testament puisque, précisément, ce que je reproche à l’islam c’est, après que Jésus soit venu tenter de pacifier sa religion juive, de relancer, 6 siècles plus tard, la croyance en une prétendue « bonne violence » prétendument « voulue par le Dieu de l’Ancien Testament ».


                                  • Hijack Hijack 8 avril 00:07

                                    @Pierre Régnier

                                    Pour la vidéo que j’ai posté le 06/04 ... je suis rassuré qu’il y ait eu un bug quelque part (ça m’arrive souvent) ... Autrement, je ne comprenais pas ta réaction, mais je n’avais pas mis en doute ton sérieux.
                                    .
                                    Le Coran est venu après les l’ancien et le nouveau testament comme tu le sais ... mais à une population très différente.
                                    Dieu n’a jamais voulu de violence, ni par Moïse, ni par Jésus, ni par Mohammed ... mais Dieu, n’a jamais dit qu’il ne fallait pas se défendre. Jésus, pur non violent, était souvent obligé de se défendre. L’Islam est né dans un lieu où la guerre (petites guerres tribales, toutefois) était une habitude. Généralement une tribu affrontait une autre violemment ... pour mille raisons différentes. Mohammed est venu pour mettre fin à ça, surtout que certaines tribus de la Mecque étaient contrôlés par de riches et puissants malfaisants, avec je crois quelque chose comme 360 dieux différents et de pacotille pour faire peur et asservir les plus réfractaires, qu’ils faisaient idôlatrer ... Avec l’annonce d’un Dieu réel et unique comme proposait Mohammed (connu à l’époque pour sa bienveillance, sa tolérance, honnêteté, courage etc ... ) les puissants de la Mecque ne l’entendaient pas de cette oreille et massacraient tous les proches des premiers compagnons du Prophète, pour faire court. Il y avait des violences mais uniquement de défense. Tous les Versets violents sont plus historiques et de contextes précis (lieux et dates) ... et, malgré leur apparente violence (vu la mentalité tribale arabe à l’époque en Arabie) ... toutes les Versets suivant de la même Sourate ... remettaient tout à plat, disant qu’il fallait laisser partir ceux qui se rendaient etc ... n’être guerrier que contre ceux qui les combattaient. Tous les savants de l’Islam, surtout les non musulmans savent cela et le disent.

                                    Une chose aussi, l’Islam n’a jamais été pour les conversions (ni les conquêtes) comme le croient bcp de muzz’s. La seule demande est de croire en un seul Dieu ... ni plus ni moins. Et, même un athée doit être laissé ... mais les hadiths (écrits par les hommes) disent le contraire.
                                    .
                                    D’ailleurs, je ne comprends pas autant de médisances, mensonges et autres lieux communs contre l’Islam ... je veux bien que les musulmans ne soient pas parfaits, mais eux et leur religion sont 2 choses différentes, eux vivent plutôt de traditions que de vraie compréhension du Coran. Dès le début de l’Islam ... il y avait eu bcp de problèmes et de divisions ... ces problèmes, c’est aux musulmans qu’il incombe de résoudre. Quant aux muzz’s wahhabites ... tarkfiro/salafistes, ceux-là ... font plus de mal à l’Islam que le plus salaud des islamophobes, ces derniers sont responsables de tout ce qui cloche chez les musulmans.
                                    .

                                    Mais certains « riposte laïcards » abusent et ne lisent même pas nos réponses ... j’ignore pourquoi la religion musulmane en tant que telle les fait douter d’eux mêmes ... leurs arguments ne tiennent pas la route ... je dirai pour conclure que leur comportement va à l’inverse de l’image de Jésus, comme bcp de musulmans font le contraire des préceptes de Dieu, quant aux juifs, eux aussi, dès le départ il y a eu bcp de choses fausses avec pour revenir à Jésus, la seule chose à laquelle je ne crois pas dans la chrétienté, c’est la théorie trinitaire.


                                  • acab2 5 avril 02:59

                                    Pauvres de vous !

                                    .

                                    Ça vas vous faire tout drôle, le premier vrai attentat du 21éme siècle. Ceci est un pet de vache a l’autre bout du monde et pourtant, l’imatérium en est tout troublé.

                                     .

                                    Vous savez, ce qu’un vrai méchant pourrais faire avec la technologie civile du 21éme siècle. Et en fait, ben il le font. Et ils dominent paisiblement le monde.

                                    .

                                    Vous n’avez jamais rien vu de votre vivant, a moins d’avoir plus de 60 ans, qui ai été « hors contrôle ». Le monde est uni, l’empire immense, et la Corée du nord...

                                    .

                                    Un spatioport. 


                                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 avril 10:03

                                      N’oublions pas que le CFCM (Conseil Français du Culte Musulman) est le représentant des musulmans de France qui tient très explicitement à conserver la criminalité islamique.

                                      Rappelons qu’il fut créé par Nicolas Sarkozy après que les responsables musulmans aient refusé de rejeter publiquement la plus explicite loi criminogène de l’islam, celle qui condamne à mort l’apostat, le musulman rejetant sa religion en le faisant savoir.

                                      Lors des négociations préparant le CFCM, Jean-Pierre Chevènement, prédécesseur de Nicolas Sarkozy au Ministère de l’Intérieur, avait demandé aux négociateurs musulmans de rejeter publiquement cette loi criminogène. Ils avaient refusé, et c’est malgré ce refus que fut créé le CFCM. 


                                      • guylain chevrier guylain chevrier 7 avril 18:53

                                        Hijack vient défendre l’indéfendable en présentant Mahomet comme victime se défendant contre autrui, alors que le coran a été conçu comme l’instrument d’assise d’un nouveau politique qui contestait l’ancien, par voie de conquête militaire. L’islam est largement resté de ce fait de par le monde, dans un esprit de conquête et de soumission de tout ce qui n’est pas lui, en raison de la non-modernisation de ses textes, à l’image de la plupart des régimes qui s’en réclament. C’est la seule religion aujourd’hui au nom de laquelle il y a autant de morts dans un grand nombre de conflits, c’est un fait. Il y a aussi de nombreux musulmans qui en font les frais, mais selon ceux qui les tuent, des musulmans aussi, ils seront des martyrs de la noble cause et iront directement au paradis. Voilà la morale de cette violence djihadiste, et de la haine entre chiites et sunnites qui peut être aussi meurtrière. Il y a différentes pratiques de l’islam, c’est aussi un fait. Bien des pratiquants musulmans respectent avant tout les lois du pays où ils vivent, la France. Mais, il ne faudrait pas laisser continuer à faire que la voix officielle de l’islam en France continue de diffuser un message d’enfermement, sinon, le risque de basculement généralisé dans le communautarisme de ce côté est grand.

                                        Le voile comme un absolu qui devrait s’imposer aux femmes musulmanes est du prosélytisme, c’est un appel à une mise à part inadmissible d’une partie de nos concitoyennes dans un pays de liberté comme le nôtre. N’oublions pas que des femmes sont opprimées pour refus du port du voile dans bien des pays musulmans. C’est un mot d’ordre sur lequel des hommes peuvent imposer à des femmes des comportements qu’elles n’ont pas choisis, en toute bonne conscience au nom de la religion, en s’appuyant sur cette voix officielle. Alors que déjà dans certains quartiers le religieux prend le pouvoir sur les libertés, c’est impardonnable.

                                        C’est aux politiques de reprendre la main sur le religieux et de définir les règles communes avec des lignes rouges à ne pas dépasser. Les religions partent toutes de l’idée qu’elles sont des absolus, seules à même de gouverner les hommes, ce que l’expérience humaine a démenti, ne serait-ce qu’à travers des révolutions comme celle de 1789, qui a aboli une monarchie gouvernant au nom de la loi divine, remplacée par un corps politique de citoyens souverains. Le croire ne peut être aujourd’hui qu’une question de for intérieur et en aucun cas prétendre imposer aux individus des comportements ou pire, les gouverner. La religion occupant la place du pouvoir politique n’est qu’une dictature, on le sait devant l’histoire. En faisant du port du voile une condition de la femme de confession musulmane, c’est encourager par une visibilité religieuse à une mise à part communautaire sur fond d’apartheid sexuel, s’opposant à l’égalité républicaine entre les sexes, et susceptible de peser sur les choix politiques de nos gouvernants. Cela revient à chercher l’affrontement, à l’image du délit de blasphème ou d’aposta, contenus dans la revendication de la reconnaissance juridique de l’islamophobie, contestant la libre critique de toute chose, dont la religion. 



                                        • Hijack Hijack 8 avril 17:16

                                          @guylain chevrier

                                          A chaque fois que je commence à te lire ... tu inventes, tu mens par méconnaissance ou autre problème : "Hijack vient défendre l’indéfendable en présentant Mahomet comme victime se défendant contre autrui, alors que le coran a été conçu comme l’instrument d’assise d’un nouveau politique qui contestait l’ancien, par voie de conquête militaire".

                                          .
                                          Mohammed ne s’est jamais posé comme victime ... vu qu’il défendait les autres. Moi-même je ne l’ai jamais annoncé comme victime, mais comme défenseur.

                                          Que le Coran n’a jamais au grand jamais promu, ni les guerres, ni les conquêtes ...
                                          Si tu en es encore à confondre faits d’arabes récemment islamisés et préceptes du Coran ... tu as encore bcp à apprendre.

                                          Le Coran vient de Dieu ... et si ce que tu dis est vrai, c’est que Dieu serait faillible avec les musulmans et pas avec les chrétiens et juifs ... Dis que le Coran est une oeuvre humaine et, dans ce cas, toute discussion est nulle, car je pense le contraire, comme Goethe, Hugo, Lamartine, Kant ou Voltaire, désolé pour les comparaisons ... mais c’est souvent utile vu la mauvaise foi que je lis ou constate dès qu’ils s’agit d’Islam ! Bref, l’Islam dérange ... alors qu’il ne devrait pas. 
                                          .
                                          Je ne puis aller plus loin avec toi ... vu que tu dis n’importe quoi et que tu ne lis pas mes réponses. Si tu ne comprends pas ce que je dis ... comment voudrais-tu comprendre quelque chose de plus transcendant ?


                                        • Pierre Régnier Pierre Régnier 8 avril 20:20

                                          @Hijack

                                          L’islam ne dérange pas, il massacre.
                                          Plus précisément il continue de massacrer.
                                          Et les islamistes comme vous voudraient que ça dure, encore et encore.


                                        • Hijack Hijack 8 avril 21:40

                                          @Pierre Régnier

                                          Toi aussi, tu t’y mets ! Tu me traites d’islamiste  ? ... c’est une grosse insulte que tu n’avais pas besoin d’utiliser pour tenter de crédibiliser tes mensonges, ton malaise est déjà trop visible.
                                          .
                                          Les anti Islam comme vous ne sont pas mes ennemis, juste des pétochards d’eux-mêmes, à qui la réalité a annihilé toute intelligence ... mais les islamistes eux, sont mes vrais ennemis, que tu le veuilles ou pas.
                                          L’islamisme est la meilleure arme contre l’Islam, le vrai ... et c’est probablement celui-là qui te fait vraiment peur ... peur pour rien, car le vrai ne te demande rien, ne fait rien, au contraire. Je n’ai jamais publié le moindre Topic pro Islam ... mais permets-moi de répondre à vos mensonges. Et le mensonge, oui, je le combats ... même contre le christianisme dans la mesure de mes connaissances.
                                          .
                                          J’oubliais au fait : Désolé, si le peu d’arguments que j’apportais en réponse à vos mensonges vous déstabilisent autant, vu vos réactions (à mes arguments qui étaient de plus plus historiques que religieux) vous font douter de vous-mêmes, autrement ... on dit à un contradicteur, c’est bon, suis pas d’accord et on passe son chemin ... mais en être à ce point là, vous jouez contre vous et vous vous enfoncez lez clou en me traitant d’islamiste, l’islamisme étant encore une fois, mon vrai ennemi, comme l’ennemi de l’humanité ... y compris les musulmans donc. 
                                          .
                                          Conclusion ... car nulle discussion n’est possible, que dorénavant je ne te lirais plus, comme ton compatriote du désespoir ... non pas que vous me contredisez avec force d’arguments, mais que vous vous embourbez dans vos mensonges, alors que je ne fais que dire ce que je sais de cette religion, comme bcp d’autres non musulmans l’ont fait
                                          .
                                          .
                                          Petit cadeau ... si, si, j’insiste  :
                                          .

                                          Voltaire _ Au départ, Voltaire était très hostile à l’islam.


                                          La pièce théâtrale « Mahomet, ou le fanatisme » composée en 1742, était considérée comme le parfait exemple pour dépeindre le personnage du Prophète Mohammed « Mahomet le fanatique, le cruel, le fourbe, et, à la honte des hommes, le grand, qui de garçon marchand devient prophète, législateur et monarque. »

                                          (Recueil des Lettres de Voltaire (1739-41)..)

                                          Mais au fur et à mesure, Voltaire va faire ses recherches personnelles  (contrairement à ceux qui en ont les moyens techniques, mais pas l’honnêteté, ni l’intelligence ... et encore moins le courage) et délaisser les vieux ouvrages sur les musulmans que propageaient l’église.

                                           > Suite sur le lien ci-dessus ...

                                          .
                                          .
                                          Gandhi

                                          « Je suis désormais plus que jamais convaincu que ce n’était pas l’épée qui créait une place pour l’Islam dans le cœur de ceux qui cherchaient une direction à leur vie. C’était cette grande humilité, cet altruisme du prophète, l’égard scrupuleux envers ses engagements, sa dévotion intense à ses amis et adeptes, son intrépidité, son courage, sa confiance absolue en Dieu et en sa propre mission. »

                                          .

                                          .

                                          Alphonse De LAMARTINE

                                          «  Jamais un homme ne se proposa, volontairement ou involontairement, un but plus sublime, puisque ce but était surhumain : Saper les superstitions interposées entre la créature et le Créateur, rendre Dieu à l’homme et l’homme à Dieu, restaurer l’idée rationnelle et sainte de la divinité dans ce chaos de dieux matériels et défigurés de l’idolâtrie...

                                          Jamais homme n’accomplit en moins de temps une si immense et durable révolution dans le monde… » « Si la grandeur du dessein, la petitesse des moyens, l’immensité du résultat sont les trois mesures du génie de l’homme, qui osera comparer humainement un grand homme de l’histoire moderne à Mahomet ?

                                           > Suite sur le lien ci-dessus ...

                                          .

                                          Bref ... Nul prosélytisme quand il s’agit de démolir quelques mensonges ... de rétablir quelques vérités, admises notamment par des hommes de valeur ...


                                        • Pierre Régnier Pierre Régnier 9 avril 08:01

                                          @Hijack

                                          Si vous êtes jeune (disons, de l’âge de Macron ou moins) votre réaction est compréhensible.
                                          Ce que l’économisme, principalement celui de la fausse Gauche, a fait passer de pire dans les jeunes générations actuelles, c’est la tricherie langagière.
                                          Il ne faut plus employer les mots clairs avec leur sens réel, c’est le meilleur moyen de ne plus affronter les problèmes réels.
                                          Un des exemples les plus répandus est celui-ci : un islamiste ne doit plus être défini comme un militant de l’islam, violent ou non-violent.
                                          Un autre exemple, franchement monstrueux celui-là : il faut assimiler l’islamophobie à de la musulmanophobie, à de la haine envers les musulmans...
                                          On comprend que les islamistes en l’occurence non-violents, au moins en apparence comme vous s’en réjouissent. Leur militantisme en est largement facilité.


                                        • Hijack Hijack 9 avril 15:19

                                          @Pierre Régnier

                                          Bon ! Pas lu ... mais j’imagine la teneur de ton commentaire.

                                          Ainsi, d’après toi ... (selon te dires précédents) ... Hugo, Lamartine, Gandhi, Goethe ... etc ... seraient les saligauds pffff !!! de fieffés islamistes !  smiley En effet, ils en disent bien plus que moi sur l’Islam et pire, ils accusent le christianisme (l’Église) ce que je ne fais pas ... perso, j’accuse simplement les hommes qui ont fait croire tout et n’importe quoi à des simples d’esprit ou esprits simples, voire mauvais ; on les reconnaît à leur mauvaise foi, allez ! ... reconnais-toi !
                                          Enfin : Va te faire ...  smiley
                                          .
                                          .
                                          Mais pour les autres ... l’islamisme, à qui profite t-il ?  : Daesh a été créé par les USA et leurs vassaux wahhabites 

                                          ... C’est un fait historique que le États-Unis et l’Arabie Saoudite ont créé, il y a près de quarante ans, le réseau jihadiste international duquel Al-Qaïda et Daesh ont jailli. 

                                          Hilary Clinton, se vante en disant : mais ... Daesh c’est nous  !
                                          .
                                          Donc, l’islamisme on sait qui il sert ... et pourquoi. Quant aux guerres meurtrières, qui a organisé et pratiqué les 2 dernières guerres mondiales  ??? qui ont fait des morts par dizaines de millions ... bien après les colonies, l’inquisition ... que dire des dernières guerres d’agression, Irak, Libye, Syrie ? des muzz’s  ??? Évidemment NON ! Par contre, à l’inverse de certains malades comme ceux qui se reconnaissent ici, je n’accuse nullement la chrétienté, mais des malades d’être responsables d’autant de morts, d’autant de souffrances. Les guerres, Dieu n’y est pour rien, mais les hommes oui, parmi les fous et faux chrétiens, islamistes donc faux musulmans ...
                                          .




                                        • Pierre Régnier Pierre Régnier 9 avril 16:23

                                          @Hijack

                                          Moi je n’imagine pas la teneur de vos textes. Si je les commente c’est après les avoir lus.

                                          Et, depuis des années que je vous lis, j’ai acquis la conviction que vous êtes un islamiste particulièrement efficace dans votre contribution à l’islamisation de la France.

                                          Je n’ai jamais imaginé que celle-ci se fait grâce aux assassins d’enfants dans l’école juive de Toulouse, des rédacteurs de Charlie Hebdo, de spectateurs du Bataclan, d’un curé dans l’église de Saint Étienne du Rouvray...

                                          Je sais nos gouvernants aveugles volontaires et lâches face à l’islam, mais pas au point d’aligner leur comportement sur les exigences des islamistes massacreurs.


                                        • Hijack Hijack 9 avril 18:18

                                          @Pierre Régnier

                                          Vi, vi ... !

                                           smiley


                                        • guylain chevrier guylain chevrier 7 avril 19:10

                                          Pardon, mais il manque un mot à la première phase de ma précédente réaction, il faut lire : ."..alors que le coran a été conçu comme l’instrument d’assise d’un nouveau pouvoir politique qui contestait l’ancien, par voie de conquête militaire.« 

                                          Pour précision, il existe deux »djihad", celui de l’esprit et l’autre de l’épée. Ce dernier justifie toutes les violences et soumissions au dogme religieux. Hijach@ ne l’ignore certainement pas en feignant de nous faire croire que l’appel à la violence et à la soumission ne serait pas dans le coran. Bien sur que si. Mais nul n’est contraint au regard de son libre-arbitre de suivre ce qu’il y a de pire dans telle ou telle religion. Il suffit de garder ce que l’on considère comme compatible avec la liberté, conquête essentielle réalisée partout contre le pouvoir religieux. 


                                          • Hijack Hijack 8 avril 17:46

                                            @guylain chevrier

                                            Encore une fois, menteur ! ...

                                             smiley

                                            Je peux ignorer, oublier, dire des conneries ... mais, feindre, je ne sais pas ...
                                            T’en peux plus hein ... smiley


                                          • covadonga*722 covadonga*722 7 avril 20:35

                                            bonjour , l’auteur comme je me sais ignare en islam ,je me réfère a des Musulmans pieux éduqués et connaissant aussi la culture Occidentale 


                                            l n’y a pas de paix, ni de coexistence entre la religion islamique et les institutions sociales non-islamiques […]. Le mouvement islamique doit et peut prendre le pouvoir dès qu’il est normalement et numériquement fort, à tel point qu’il puisse non seulement détruire le pouvoir non-islamique, mais qu’il soit en mesure d’être le nouveau pouvoir islamique […] »
                                            Alija Izetbegović president de Bosnie



                                            il n’y a pas d’islam modéré , il n’y a pas d’islamisme , il n’y a que l’islam

                                            Recip Erdogan , chef d’état Turc

                                            et pour finir voici ce que les fous les lâches les traîtres qui nous gouverne laissent prêcher ici dans les mosquées en France 
                                             Marwan Muhammad à la mosquée d’Orly au mois d’août 2012 :
                                            « Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays musulman ? Qui a le droit ? Personne dans ce pays n’a le droit de nous enlever ça. Personne n’a le droit de nous nier cet espoir-là. De nous nier le droit d’espérer dans une société globale fidèle à l’islam. Personne n’a le droit dans ce pays de définir pour nous ce qu’est l’identité française ».

                                            • guylain chevrier guylain chevrier 8 avril 01:15

                                              Hijack se sert de ces échanges pour faire du prosélytisme, cela n’a rien à voir avec un débat d’idées. Donc stop ! 


                                              • Hijack Hijack 8 avril 17:41

                                                @guylain chevrier

                                                Là tu mens grossièrement ...  ! Comment pourrais-je faire du prosélytisme par le simple fait de contredire tes mensonges  ?
                                                .
                                                Je n’ai jamais dit que l’Islam était meilleur, plus bon ni plus beau ... simplement que c’était une mise à jour ... J’ai tjrs été contre les conversions vers l’Islam ... inutiles.
                                                .

                                                (Tiens, tu me fais penser à quelqu’un d’autre ici même (peut-être, est-ce toi-même) qui, souvent vient faire des tentatives infructueuses de dénonciations ... snifff)

                                                .
                                                Par contre, toi tu mens, tu es de mauvaise foi
                                                , tu inventes ... tu prouves par le peu que j’ai lu de toi vu tes mensonges, incohérences 

                                                (souvent je m’arrête aux premières lignes) ...
                                                (pourtant je lis les autres plus sensés et pourtant contre moi).
                                                .
                                                Pour moi, ça a tjrs été stoppé avec toi, encore une fois ... en effet, c’est pourtant toi qui t’adresses à moi ... mais ne supportant pas la contradiction, tu dévisses en plongeant la tête la première ... rien de chrétiens, donc. Allez, dégage et, évite à l’avenir de me lire si ça te fait si mal.


                                              • guylain chevrier guylain chevrier 9 avril 16:23

                                                Hijack : Contredire mes mensonges ? Faudrait-il encore avoir lu l’article, ce qui n’est pas le cas, comme vous le reconnaissez, parce que ce qui vous intéresse uniquement, c’est de monopoliser les débats sur le religieux et votre conception du religieux.

                                                Ce n’est pas le sujet de l’article, la question c’est « la liberté de pensée » mise en cause par le religieux et sa forme radicalisée. Je ne me trompe en rien sur vos incises. Vous venez sur chaque article commenter en donnant le sentiment de n’y venir que pour vendre votre soupe religieuse et ce, en envahissant systématiquement les échanges avec ça, et en en détournant le sens . 

                                                D’autre part, SVP, gardez votre tutoiement pour vous ! Des tutoiements sur un ton d’inquisition et de menaces qui dénotent de l’intolérance. Commentez le sujet ou allez voir ailleurs, c’est tout !


                                                • Hijack Hijack 9 avril 18:32

                                                  @guylain chevrier

                                                  Mon tutoiement ... comme je le dis depuis plus de 10 ans ici, n’est pas un manque de respect, mais par règle dans tous les forums. Je tutoie tout le monde ... et qui n’aime pas, ne me lis pas, ne me cite pas. 
                                                  .
                                                  Aucune inquisition de ma part ... démonter des mensonges, surtout les tiens qui se retournent et se retourneront contre toi, est ma foi, quelque chose de positif, même si tu n’es pas assez équipé pour le piger. 

                                                  Je lis tjrs les sujets intéressants, même allant contre mes idées ... (ce sont tjrs mes contradicteurs qui m’apprennent quelque chose) ... à une seule condition, que ce soit crédible ! Lorsque l’on commence un article par un mensonge ... on ne peut qu’accentuer ce mensonge ... donc, suis pas maso pour continuer à lire du tout et n’importe quoi. Si tu n’es pas capable pour détecter un article mentant dès le début, c’est ton problème.
                                                  .

                                                  Enfin, tu n’as rien à me dire et c’est toi qui me cites depuis le début ... Cela étant, je continuerai à poster tant que je le jugerai utile et nécessaire, là ou je veux ... quand je veux mais sache que tu peux en tant qu’auteur supprimer mes interventions, ou du moins, bloquer mon pseudo. 
                                                  Allez ... tu fais de la peine ...  smiley
                                                  Je peux rien pour toi ...


                                                • Hijack Hijack 9 avril 18:45

                                                  J’ignore qui a plussé commentaires ...  smiley

                                                   ... mais j’en remercie sincèrement les auteurs, m’étant en effet senti un peu isolé dans les réponses à ces insultants mensonges bêtement condescendants, grossiers et ridicules.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès