• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lénine contre Poutine

Lénine contre Poutine

Je reproduis ici un article de Vladimir Lénine publié dans le numéro 82 de la Pravda, le 28 juin 1917, c’est-à-dire 4 mois avant la victoire de la révolution socialiste d’octobre 1917. Lénine y soutient déjà l’autodétermination de la nation ukrainienne, qui s’est établie après la victoire de la révolution.

Poutine a critiqué l’action de Lénine. Dans son discours du 21 février 2022, Poutine exprime toute sa haine à l’égard des bolchéviks, de Lénine et de la révolution d’octobre. Le principal reproche qu’il ait à leur faire c’est d’être à l’origine de la reconnaissance d’une indépendance pour les peuples qui le voulaient. D’après lui, ils ont inventé cette idée d’Ukraine indépendante qui n’avait pas lieu d’exister. Il ne va pas jusqu’à dire que Lénine a inventé la langue ukrainienne mais c’est sans doute ce qu’il faut comprendre. Voici ce qu’il dit à 01mn55s sur la vidéo.

« Tout d’abord, l’Ukraine moderne a été créée entièrement, de toute pièce, par la Russie des bolcheviks, par la Russie communiste. Ce processus a commencé pratiquement tout de suite après la révolution de 1917. D’ailleurs Lénine et ses compagnons l’ont fait de manière assez brutale vis-à-vis de la Russie c’est-à-dire qu’ils ont séparé de la Russie, ils ont coupé une partie des territoires historiquement russes et des millions de personnes qui vivaient sur ce territoire n’ont pas pu exprimer leur avis. »

Il continue ensuite sa critique de la politique de Lénine qui avait, du point de vue de Poutine, l’énorme tort d’être pour le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. A 3mn20S, il ajoute :

« Depuis le coup d’Etat de 1917 (Poutine ne dit pas « la révolution ») et ensuite de la guerre civile, les bolcheviks ont commencé à bâtir un nouvel État. Ils avaient d’ailleurs des dissensions assez sévères. En 1922, Staline était à la fois le Secrétaire général du Parti communiste russe (bolcheviks) et aussi le Commissaire du peuple des nationalités. Il a proposé l’autonomisation, c’est-à-dire qu’il a proposé aux républiques et aux régions autonomes une grande autonomie mais il y avait également d’autres voix. Celle de Lénine notamment qui était très critique vis-à-vis de cela. Donc, à l’époque, quand on construisait l’Union Soviétique ça a été déjà à la base. En 1922, on a créé l’URSS et après, à la mort de Lénine, dans la constitution de l’URSS on a introduit cette question d’autonomie et on se pose beaucoup de questions. La question principale est : pourquoi on l’a fait ? Pourquoi il y avait besoin de répondre et de satisfaire ces ambitions nationalistes parce que ces républiques soviétiques avaient de grands territoires et on ajoutait, à cause de ces ambitions, pour satisfaire ces ambitions, on ajoutait des territoires et on a donné un statut et la forme de formation étatique à ces unités. Question : pourquoi fallait-il faire ces cadeaux généreux ? Des nationalistes radicaux ont pu ainsi être satisfaits donc, on a donné à l’Ukraine ce droit d’avoir un statut d’Etat. Il y a une explication. Pourquoi ça a été fait ».

Voyons donc les arguments développés par Lénine dès cette époque.

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

La faillite de la politique du nouveau Gouvernement provisoire, gouvernement de coalition, ressort avec un relief de plus en plus accentué (Rappelons qu’à la suite de la révolution de février 1917 c’est le gouvernement de Kerensky qui dirige la Russie). L'« Acte universel » sur l'organisation de l'Ukraine promulgué par la Rada centrale d'Ukraine (voir la note à la fin du texte) et adopté le 11 juin 1917 par le Congrès des délégués des unités militaires d'Ukraine, constitue une dénonciation directe de cette politique et la preuve tangible de sa faillite.

« Sans se séparer du reste de la Russie, sans rompre avec l'Etat russe, est-il proclamé dans cet acte, le peuple ukrainien doit avoir sur son territoire le droit de disposer lui-même de sa propre vie... Toutes les lois visant à établir l'ordre ici, en Ukraine, ne peuvent être promulguées que par notre assemblée ukrainienne ; quant aux lois qui établiront l'ordre sur toute l'étendue de l'Etat russe, elles doivent être l'œuvre d'un parlement de toute la Russie. »

Paroles d'une clarté parfaite. Elles disent avec une précision absolue que le peuple ukrainien ne veut pas actuellement se séparer de la Russie. Il réclame l'autonomie, sans nier le moins du monde la nécessité et l'autorité supérieure d'un « parlement de toute la Russie ». Pas un démocrate, pour ne rien dire d'un socialiste, n'osera contester l'entière légitimité des revendications ukrainiennes. Pas un démocrate, de même, ne peut nier le droit de l'Ukraine à se séparer librement de la Russie : c'est précisément la reconnaissance sans réserve de ce droit, et elle seule, qui permet de mener campagne en faveur de la libre union des Ukrainiens et des Grands-Russes, de l'union volontaire des deux peuples en un seul Etat. Seule la reconnaissance sans réserve de ce droit peut rompre effectivement, à jamais et complètement, avec le maudit passé tsariste qui a tout fait pour rendre étrangers les uns aux autres des peuples si proches par leur langue, leur territoire, leur caractère et leur histoire. Le tsarisme maudit faisait des Grands-Russes les bourreaux du peuple ukrainien, entretenant systématiquement chez ce dernier la haine de ceux qui allaient jusqu'à empêcher les enfants ukrainiens de parler leur langue maternelle et de faire leurs études dans cette langue.

La démocratie révolutionnaire de la Russie doit, si elle veut être vraiment révolutionnaire, si elle veut être une vraie démocratie, rompre avec ce passé, reconquérir pour elle-même et pour les ouvriers et les paysans de Russie la confiance fraternelle des ouvriers et des paysans d'Ukraine. On ne peut pas y arriver sans reconnaître dans leur intégrité les droits de l'Ukraine, y compris le droit de libre séparation.

Nous ne sommes pas partisans des petits Etats. Nous sommes pour l'union la plus étroite des ouvriers de tous les pays contre les capitalistes, les « leurs » et ceux de tous les pays en général. C'est justement pour que cette union soit une union librement consentie que l'ouvrier russe, ne se fiant pas une minute, en rien, ni à la bourgeoisie russe, ni à la bourgeoisie ukrainienne, est actuellement partisan du droit de séparation des Ukrainiens, ne voulant pas imposer à ceux-ci son amitié, mais gagner la leur en les traitant comme des égaux, comme des alliés, comme des frères dans la lutte pour le socialisme.

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

La Reteh, journal des contre-révolutionnaires bourgeois exaspérés, fous de rage, attaque furieusement les Ukrainiens en raison de leur décision « arbitraire ». « L'acte des Ukrainiens » serait « un crime manifeste contre la loi, appelant sans délai de sévères sanctions légales ». On ne saurait rien ajouter à ce déchaînement bestial des contre-révolutionnaires bourgeois. A bas les contre-révolutionnaires de la bourgeoisie ! Vive la libre union des paysans et des ouvriers libres de la libre Ukraine avec les ouvriers et les paysans de la Russie révolutionnaire !

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

La Rada centrale d'Ukraine.

C’est une organisation bourgeoise nationaliste et contre-révolutionnaire, créée en avril 1917, au Congrès national d'Ukraine à Kiev, par le bloc nationaliste des partis et des groupes ukrainiens bourgeois et petits-bourgeois. Le président de la Rada était M. Grouchevski, idéologue de la bourgeoisie ukrainienne, son adjoint était V. Vinitchenko. Faisaient partie de la Rada Petlioura, Efrémov, Antonovitch et autres nationalistes. Elle s'appuyait, sur la bourgeoisie urbaine et rurale, les koulaks, les intellectuels nationalistes petits-bourgeois. La Rada centrale s'efforçait de consolider le pouvoir de la bourgeoisie et des propriétaires terriens ukrainiens, de mettre sur pied un Etat bourgeois ukrainien en utilisant dans ce but le mouvement de libération nationale d'Ukraine. Sous le couvert de la lutte pour l'indépendance nationale, la Rada s'efforçait d'entraîner à sa suite les masses populaires ukrainiennes, de les détacher du mouvement révolutionnaire de Russie, de les subordonner à la bourgeoisie ukrainienne et d'empêcher la victoire de la révolution socialiste en Ukraine. La Rada soutenait le Gouvernement provisoire malgré des divergences au sujet de l'autonomie de l'Ukraine.

Après la victoire de la Grande Révolution socialiste d'Octobre, la Rada se proclama organesuprême de la « République populaire d'Ukraine » et engagea une lutte ouverte contre le pouvoir des Soviets. Elle fut un des principaux centres de la contre-révolution on Russie. [N.E.]


 


Moyenne des avis sur cet article :  2.03/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

197 réactions à cet article    


  • Clark Kent Séraphin Lampion 26 mai 17:17

    Si on vous suit, on peut aussi justifier l’existence d’Israël par la déclaration Balfour.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 mai 17:49

      @Séraphin Lampion
      "Si on vous suit, on peut aussi justifier l’existence d’Israël par la déclaration Balfour."

      Il n’y a absolument aucun rapport. Le peuple ukrainien, parlant la langue ukrainienne avec son histoire et ses traditions vivaient sur le territoire de l’Ukraine depuis des siècles. Cela était sans rapport avec la création d’une enclave c’est à dire d’une création artificielle de l’impérialisme (essentiellement anglais à l’époque) pour diviser les nations et dominer sur une zone stratégiques.
      Les enclaves impérialistes sont, par exemple, les îles Falkland, le rocher de Gibraltar, Israël, l’Irlande du Nord...

      On voit d’ailleurs que l’indépendance de l’Ukraine a été reconnue avant que les bolchéviks prennent le pouvoir. Contrairement à ce que dit Poutine ce n’est donc pas Lénine qui l’a décidée. Lénine y était favorable mais sa responsabilité n’a été effective que plus tard.


    • Venceslas Venceslas 26 mai 18:18

      @Séraphin Lampion
      Quel est le rapport avec l’article ? Peut-on parler d’un sujet à la fois ? smiley


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 mai 18:27

      @Séraphin Lampion
      L’Ukraine n’a rien de commun avec une enclave.
      Poutine a déclaré que les russes et les ukrainiens « constituent un seul peuple, un seul ensemble. » pour justifier qu’il ne peut exister de pays ou de nation ukrainienne.
      Ce n’est pas vrai. L’origine de l’Ukraine remonte au IXéme siècle. Les historiens soulignent que, malgré une origine slave commune, les ukrainiens ont vécu une expérience différente de celle des russes au cours des neuf derniers siècles, leur destin étant dicté par les différentes puissances qui se sont partagées le pays pour ses terres fertiles.
      Malgré toutes les divisions et occupations, il y avait toujours, par exemple, une langue ukrainienne qui les distinguait.
      L’« Acte universel » sur l’organisation de l’Ukraine promulgué par la Rada centrale d’Ukraine

      n’a pas pu prendre effet à cause de la guerre civile qui a déchiré le pays. C’est après la révolution de 1917, dans le cadre de la politique d’autodétermination des nations menée par Lénine, que l’Ukraine a été reconnue en 1922 comme une république socialiste indépendante et a fait partie de l’URSS par la volonté de son peuple.
      Mais, l’arrivée au pouvoir de Staline a ramené l’oppression. Dans les années 1930, des millions d’ukrainiens sont morts de la famine provoquée par la « collectivisation » forcée des paysans. (voir mon article : « De la dékoulakisation à la famine »)
      L’Ukraine a été envahie en 1941 lors de l’opération Barbarossa par l’Allemagne nazie alors que Staline était certain qu’Hitler respecterait le pacte de non-agreseion signé auparavant avec lui. La quasi totalité du territoire ukrainien passe alors sous contrôle allemand pendant près de deux ans, y compris Kiev, qui subit deux batailles et deux sièges. L’occupation nazie de l’Ukraine a couté la vie à des millions de personnes. On estime que 900 000 à 1,6 million de juifs et 3 à 4 millions d’ukrainiens non-juifs sont morts durant l’occupation.
      En 1991, avec la dissolution de l’URSS, l’Ukraine est devenue un pays indépendant. La restauration capitaliste a entraîné des décennies de pillage et d’appauvrissement de la classe ouvrière et des secteurs populaires, qui subissent aujourd’hui un nouveau drame : l’invasion décidée par Poutine.
      Il ne fait aucun doute que l’Ukraine est une nation. Sa véritable autodétermination ne viendra qu’avec un gouvernement des travailleurs.


    • V_Parlier V_Parlier 27 mai 14:15

      @Jean Dugenêt
      Vous êtes vraiment le roi du grand écart. Quant à votre allusion à l’occupation, réduite à portion congrue (ce qui ne peut être que volontaire), elle sent aussi le filtrage bien ordonné visant à faire coller les morceaux de votre récit.
      Les trotsko-bolchéviques ont eux aussi fait preuve d’inventivité : Ils ont réinventé complètement une identité ukrainienne officielle standardisée (là où il y avait diverses traditions locales) pour en faire une illustration de l’union des « peuples frères » unis rien que par l’idéologie marxiste, même si pour cela il a fallu faire croire à des russes qu’ils ne l’étaient pas. Ca a si bien marché que maintenant, au nom de la lutte contre les supposés remplaçants « impurs » installés à l’Est de l’Ukraine lors du fameux « holodomor », les néonazis partagent vos thèses. Mais rassurez vous : En lisant votre article ils ne seraient probablement toujours pas satisfaits. Il faut faire encore des efforts...


    • Captain Marlo Captain Marlo 26 mai 18:09

      La Crimée & les populations du Donbass ont voté par referendum pour leur rattachement à la Russie.


      • Venceslas Venceslas 26 mai 18:20

        « @Captain Marlo
         »La Crimée & les populations du Donbass ont voté par referendum pour leur rattachement à la Russie."

        Vous n’avez qu’une partie de l’information ici. Moi, mes articles sont bloqués.


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 mai 18:30

        @Captain Marlo
        « La Crimée & les populations du Donbass ont voté par referendum pour leur rattachement à la Russie. »

        Les militants internationalistes de l’AGIMO et de plusieurs organisations internationales ne sont ni pour le chauvinisme russe ni pour le chauvinisme ukrainien. Cependant, des élections organisées sous des occupations militaires après une invasion n’ont rien de démocratiques et ne peuvent pas être reconnues par de vrais démocrates.


      • jefresi 26 mai 18:47

        @Jean Dugenêt
        Si on vous comprend bien le vote des populations du DOMBAS est à jeter à la poubelle de l’histoire.
        Au fond, votre position est si le peuple n’est pas en accord avec ses dirigeants il faut changer le peuple. Et vive la démocrassie !


      • sirocco sirocco 26 mai 19:15

        @jefresi

        L’auteur a déjà oublié ce qui s’est passé au Kosovo... Ah, mais suis-je bête : ça concernait l’Empire du Bien, c’est différent !...


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 mai 19:34

        @sirocco
        Je n’ai rien oublié du tout et les principes des internationalistes sont partout les mêmes. Nous sommes d’ailleurs les seuls à pouvoir tenir exactement les mêmes discours dans tous les pays. Est-ce que les poutinolâtres pourraient aller expliquer qu’il veulent « dénazifier » aux ukrainiens ? Oserez vous le faire ? Même l’armée russe qui encerclait Kiev a fait demi-tour et personne n’a tenté d’expliquer quoi que ce soit de ce genre.


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 mai 19:35

        @jefresi
        « Si on vous comprend bien le vote des populations du DOMBAS est à jeter à la poubelle de l’histoire. »

        Vous ne me comprenez pas bien. Toutes les élections imposées à un peuple sous une occupation militaire sont à jeter à la poubelle au Donbass et ailleurs.
        Je vous rappelle ce qu’à répondu un trotskyste ukrainien à une question sur ce sujet  :

        "La première question concernait l’autodétermination du Donbass et ce que nous en pensons. Nous soutenons évidemment la possibilité d’autodétermination du Donbass, ainsi que de la Crimée. Nous ne sommes d’accord ni avec le chauvinisme ukrainien ni avec le chauvinisme russe. Mais il y a quelques problèmes qui doivent être résolus. Malheureusement, l’impérialisme russe n’a pas donné aux populations de Crimée, comme à celles du Donbass, la possibilité de réaliser leur droit à l’autodétermination. Au lieu de cela, il a occupé leurs territoires avec une intervention militaire. La situation est la suivante, d’abord les forces militaires russes interviennent, puis un pseudo référendum a lieu, dans un contexte d’intervention militaire déjà présente. Je suis avocat et je sais parfaitement que, même au sein du droit international, même s’il est bourgeois, les référendums qui se tiennent dans les territoires occupés ne sont pas reconnus. Imaginons qu’en 1941, les nazis allemands organisent un référendum dans les territoires occupés, territoires occupés jusqu’à Moscou, c’est absurde. Donc, une condition préalable, fondamentale, c’est que l’armée russe quitte ce territoire et après cela, nous pourrons en parler. Cela ne veut pas dire que les troupes ukrainiennes sont là. Cela pourrait se faire sous contrôle international, avec des observateurs internationaux neutres. Et dans ces conditions, organiser un référendum sans aucune pression impérialiste sur les citoyens, afin qu’ils puissent exprimer librement comment ils veulent vivre. En tant que socialistes, nous ne visons pas à garder ces régions au sein de l’Ukraine, laissons-les décider. "

        Voir ceci dans mon article : « Un militant trotskyste ukrainien s’exprime en visio-conférence ».


      • chantecler chantecler 26 mai 19:49

        @Jean Dugenêt
        Sont trop mignons tes potes avec le portrait de Léon dans les mains .


      • sirocco sirocco 26 mai 19:54

        @Jean Dugenêt
        « Toutes les élections imposées à un peuple sous une occupation militaire sont à jeter à la poubelle au Donbass et ailleurs. »

        Vous pensez bien sûr au Donbass sous occupation militaire russe...

        Pourtant, durant des années depuis 2014, nos merdias occidentaux n’ont pas cessé de dénoncer la présence de soldats et de matériel militaire russe dans cette province mais curieusement sans avoir jamais réussi à en apporter la moindre évidence... Drôle d’ « occupation » !


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 mai 20:00

        @sirocco
        Bien évidemment puisque les mercenaires de Wagner ne font pas partie de l’armée russe. C’est un secret de polichinelle. Tout le monde a compris, sauf évidemment ceux qui ne voudront jamais comprendre.


      • LOST on Earth Louis 26 mai 20:04

        @Captain Marlo
        Exact grâce aux 500 mules utilisées pour bourrer les urnes
        Aux USA pays beaucoup plus grand 2000 mules ont été utilisées pour faire élire Biden
        Et pour l’élection de Macron on n’a pas de chiffres
         smiley


      • Jonas Jonas 26 mai 20:09

        @Jean Dugenêt « Cependant, des élections organisées sous des occupations militaires après une invasion n’ont rien de démocratiques et ne peuvent pas être reconnues par de vrais démocrates. »

        L’Ukraine est un pays artificiel, constitué d’une partie de population de tradition et de culture ukrainienne (Galicie et nord-ouest) et de peuples de culture russe (Crimée, Donbass). Or cette autodétermination des peuples a été mise à mal.

        Exemple, après la chute de l’URSS en 1989, le parlement de Crimée a voté son indépendance après référendum du 20 janvier 1991 :
        « « Soutenez-vous le rétablissement de la République socialiste soviétique autonome de Crimée en tant que sujet de l’Union des républiques socialistes soviétiques et participant au Traité de l’Union ? » »
        Le peuple de Crimée pro-russe a voté oui à plus de 90%.

        L’Ukraine a également organisé un référendum pour son indépendance, mais en décembre 1991, donc après l’indépendance de la Crimée.
        Ce qui ne l’a pas empêché de s’arroger ensuite le droit de considérer la Crimée comme faisant partie de l’Ukraine, contre l’avis du peuple de Crimée !


      • LOST on Earth Louis 26 mai 20:14

        @Jonas
        Et les tatars véritables habitants de la crimée, qu’est-ce qu’ils en pensent ?


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 mai 20:16

        @sirocco

        Je rappelle que ce référendum s’est déroulé dans des conditions tellement scandaleuse que même Poutine qui était soucieux de sauver les apparences avait demandé qu’il soit reporté afin de lui donner une apparence un peu démocratique. Il s’est néanmoins déroulé le 11 mai 2014 dans des conditions qui ressemblaient à une énorme farce.

        Il a bien évidemment été immédiatement refusé par les autorités ukrainiennes. Communiqué du ministère des affaires étrangères :

        « Le référendum du 11 mai, inspiré, organisé et financé par le Kremlin, est juridiquement nul et n’aura aucune conséquence juridique pour l’intégrité territoriale de l’Ukraine »


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 mai 20:22

        @Louis
        Ahhh le steak tatar ! Lors de l’holodomor très apprécié !


      • sirocco sirocco 26 mai 20:27

        @Louis
        « Et pour l’élection de Macron on n’a pas de chiffres »

        Si, on les a eus !... Rappelez-vous, c’était en direct à la télé : en une fraction de seconde le total des voix de MLP a été descendu d’environ 1,5 million !

        Par la suite, on a incriminé « l’informatique »... Commode ! Et comme la principale lésée s’est trouvée ravie de perdre les élections, l’affaire n’est pas allée plus loin.


      • Jonas Jonas 26 mai 20:27

        @Jean Dugenêt « Je rappelle que ce référendum s’est déroulé dans des conditions tellement scandaleuse que même Poutine qui était soucieux de sauver les apparences avait demandé qu’il soit reporté afin de lui donner une apparence un peu démocratique. Il s’est néanmoins déroulé le 11 mai 2014 dans des conditions qui ressemblaient à une énorme farce. »

        Je parlais du référendum de 1991, pas de 2014.

        Quant au référendum de 2014, les Criméens n’avaient pas l’air malheureux de rejoindre le Russie  :
        https://www.bitchute.com/video/Vi1kF8tkGEmK/


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 mai 21:09

        @Jonas
        Ce qui n’est pas acceptable c’est de demander dans un premier temps à une population si elle veut être indépendante et, dans un deuxième temps, de dire que puisque vous avez répondu « oui » maintenant vous serez sous la dépendance de quelqu’un d’autre.
        L’Italie organise un référendum pour demander aux corses s’ils veulent être indépendanst et s’ils répondent « oui » ils sont illico intégrés à l’Italie.

        Le cas de la Crimée est encore plus complexe car les vrais habitants de la Crimée pendant des siècles étaient les tatars. Maintenant les tatars survivants sont disséminés dans la Russie et sont considérés de la part de Poutine avec à peu près autant d’égards que les homosexuels.
        La Crimée est donc depuis deux ou trois générations une enclave peuplée artificiellement de russes (Comme les israélistes de Palestine). Les tatars sont maintenant en Russie comme les palestiniens réfugiés en Syrie (ils se sont faits massacrer depuis par El Assad) ou au Liban. Les arrières-grands-parents des russes de Crimée n’habitaient pas la Crimée.
        C’est essentiellement Staline qui a déporté massivement les tatars de Crimée mais Poutine a continué l’implantation artificielle de russes en faisant venir les familles des marins.


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 mai 21:11

        @Jonas
        « Je parlais du référendum de 1991, pas de 2014. »
        En 1991, les habitants de la Crimée ont demandé leur indépendance et non pas leur rattachement à la Russie.


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 mai 21:25

        @Jonas
        "L’Ukraine est un pays artificiel, constitué d’une partie de population de tradition et de culture ukrainienne (Galicie et nord-ouest) et de peuples de culture russe (Crimée, Donbass). Or cette autodétermination des peuples a été mise à mal."

        A ce jeu là, tous les pays sont artificiels. La France à une Bretagne de culture Celte mélangée à une Alsace de culture germanique à laquelle on a ajouté la Savoie longtemps indépendante et dans le Sud la langue occitane est plus proche de celle des catalans que du français...

        Vous avez la position des internationalistes : si les peuples du Donbass ou de Crimée veulent être indépendants qu’ils le soient. S’ils veulent être rattachés à la Russie qu’ils le soient... Notre position est la même que celle de Lénine : que tous les peuples choisissent leur destin en bonne entente et que la classe ouvrière dans tous les pays s’emploie à mettre à bas le système d’exploitation capitaliste. C’est ainsi que s’ouvrira la voie à une fraternité universelle. En attendant que chacun choisisse son destin librement. Ce qui est intéressant tout de suite en Ukraine c’est que la population est de plus en plus armée et que personne ne peut dire ce qu’elle décidera quand la guerre sera finie. Quel dictateur et quels capitalistes viendront dire aux ukrainiens de rendre leurs armes et de retourner gentiment à l’usine se faire exploiter ?


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 mai 21:52

        @Jonas
        Je répète ce que disait Lénine à la toute fin de son article :

        "’l’ouvrier russe, ne se fiant pas une minute, en rien, ni à la bourgeoisie russe, ni à la bourgeoisie ukrainienne, est actuellement partisan du droit de séparation des Ukrainiens, ne voulant pas imposer à ceux-ci son amitié, mais gagner la leur en les traitant comme des égaux, comme des alliés, comme des frères dans la lutte pour le socialisme."

        L’attitude qu’il préconisait ici pour les russes à propos des ukrainiens doit s’appliquer de la même façon pour les ukrainiens à l’égard du Donbass (par exemple).

        La classe ouvrière d’Ukraine doit gagner l’amitié des exploités du Donbass car l’intérêt commun est d’en finir avec l’exploitation capitaliste. Il n’est pas possible pour les travailleurs d’Ukraine de gagner l’amitié des travailleurs du Donbass en leur refusant de choisir s’ils veulent être indépendants ou rattachés à la Russie ou encore rattachés à l’Ukraine.

        Le but des révolutionnaires et d’ouvrir la voie au socialisme pour tous.


      • Venceslas Venceslas 26 mai 21:55

        « @Louis
        Et les tatars véritables habitants de la crimée, qu’est-ce qu’ils en pensent ? »

        Bonne question. Quand j’entends dire que la Crimée a toujours été russe, pour justifier l’annexion aujourd’hui, ça me laisse rêveur. La Crimée n’est devenue russe que suite à la guerre de conquête de l’impératrice Catherine II qui a déclenché guerre sur guerre pour faire diversion concernant sa politique intérieure. Alors, relativisions. Du reste, dans l’Antiquité, la Crimée était la Tauride. Pourquoi ne pas pas céder aux Grecs ? Tant qu’à faire...


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 mai 21:58

        @Jean Dugenêt
        He beh , ça donne envie votre machin ...


      • Martin 27 mai 09:26

        @Jean Dugenêt
        Bonjour Jean Dugenêt,

        on peut même préciser qu’après l’annexion, le Kremlin a fait élire par le parlement de Crimée, à hui-clos, Serguéï Axionov, en tant que premier ministre, alors que ce dernier était là-bas le leader d’un parti très minoritaire (nommé « Unité Russe »), qui au parlement n’avait que 3 députés sur 100.
        Rien, pour l’heure, ne prouve que la Crimée voulait se rattacher la Russie, d’autant que la révolution de Maïdan n’avait provoqué là-bas aucune réelle agitation. Ni soutient ni rébellion ne s’y étaient manifestées.


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 mai 09:34

        @Martin
        merci pour ces précisions


      • Martin 27 mai 09:37

        @Venceslas
        Ajoutons que les Russes n’y sont devenus majoritaire qu’à partir de mai 1945, suite à la déportation massive des Tatars.


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 mai 11:00

        @Martin
        Bonjour et merci encore pour ces précisions.
        Je viens de voir que vous avez écrit deux articles. Dépêchez-vous d’en écrire deux autres car nous avons besoin de vous comme modérateur. Les articles de ceux qui s’opposent à la politique de Poutine sont systématiquement censurés en modération. Il a fallu que j’aille chercher les modérateurs un par un pour que celui-ci soit publié et il y a une quantité d’autres articles qui sont actuellement bloqués en modération. J’ai notamment un article intitulé « la coalition de l’extrême-droite » qui est important. J’en vois un autre intitulé « les néo-nazis de Poutine » qui remet quelques pendules à l’heure mais il est lui aussi bloqué. Sur AgoraVox l’arme des poutinolâtres est avant tout la censure. Je vous propose d’en discuter par mail.
        Vous pourriez pour commencer écrire un article sur la Crimée puisque vous semblez connaître le sujet. Ce serait vraiment très bien. Mon adresse est à la fin de ma présentation.


      • Venceslas Venceslas 27 mai 14:37

        « @Martin

        Martin 27 mai 09:37

        @Venceslas
        Ajoutons que les Russes n’y sont devenus majoritaire qu’à partir de mai 1945, suite à la déportation massive des Tatars. »

        Exactement ! Merci pour votre intervention. Après, la grande technique, c’est de réclamer des territoires russifiés histoire d’étendre son espace vital.

      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 mai 22:23

        @Fanny
        La diffamation est interdite sur ce site.
        Les trotskystes ont toujours été victimes de deux énormes diffamations venant des staliniens. La plus fréquente consiste à en faire les alliés d’Hitler. C’était la fameuse insulte sur les hitléro-trotskystes. Cependant, dans la période où les staliniens étaient complices d’Hitler après la signature du fameux pacte de non-agression, les staliniens ont évidemment changé d’insulte. Ils ont alors affirmé que les trotskystes étaient les complices de la CIA.
        C’est cette calomnie que vous reprenez ici.
        Ne soyez pas surpris.
        Elle va disparaître.
        Je vous laisse juste le temps de faire une petite prière en invoquant les valeurs de l’occident chrétien.


      • Captain Marlo Captain Marlo 28 mai 09:26

        @Venceslas
        Après, la grande technique, c’est de réclamer des territoires russifiés histoire d’étendre son espace vital.

        Prenez donc une carte !
        La Russie est immense, elle n’a nul besoin « d’espace vital » !
        La Russie défend les populations russophones de la vindicte de Kiev.
        Comme la France s’est battue pour l’Alsace et la Lorraine.

        La Russie a besoin de vivre en sécurité. Pas sous la menace constante de bases US et de bombes nucléaires à ses frontières !
        Poutine l’explique depuis 2007 ! Réponse : 15 ans de surdité occidentale !

        Que diraient les Américains, si la Russie installait des bases militaires avec des bombes nucléaires, tout autour des USA ? C’est pourtant ce qui se passe pour la Russie et la Chine, qui vivent au milieu des bases militaires américaines.


      • Venceslas Venceslas 29 mai 06:39

        @Captain Marlo

        Après, la grande technique, c’est de réclamer des territoires russifiés histoire d’étendre son espace vital.


        Prenez donc une carte !

        Elle n’en a nulle besoin, pour ça, je suis bien d’accord. Mais elle en veut encore. Et la carte prouve la politique impérialiste qui a été mené pendant des siècles. Prenez donc une carte du pays au XVIe siècle. Ça doit vous interpeller.


      • Venceslas Venceslas 29 mai 21:46

        @Jean Dugenêt
        « Les articles de ceux qui s’opposent à la politique de Poutine sont systématiquement censurés en modération. Il a fallu que j’aille chercher les modérateurs un par un pour que celui-ci soit publié et il y a une quantité d’autres articles qui sont actuellement bloqués en modération. J’ai notamment un article intitulé « la coalition de l’extrême-droite » qui est important. J’en vois un autre intitulé « les néo-nazis de Poutine » qui remet quelques pendules à l’heure mais il est lui aussi bloqué. Sur AgoraVox l’arme des poutinolâtres est avant tout la censure. »
        Exact. Le pire c’est qu’on lit : « AgoraVox, est un média 100% citoyen et 100% participatif. AgoraVox permet de vous exprimer et de vous informer autrement. Le site AgoraVox est géré par la Fondation AgoraVox, reconnue d’utilité publique. Ses principales missions sont l’information à l’égard du public et le soutien à la liberté d’expression. »
        C’est devenu un mensonge, comme Jean Dugenêt le signale plus haut. Voici ce que j’ai écrit en avant-propos de mon dernier article bloqué : 

         

        J’ai reçu un commentaire me faisant la remarque que le site Donbass Insider donnait des informations « plus fournies » que les articles que je sélectionne. Les articles de Christelle Néant sont de la propagande russe, alors que je me contente d’énonces des faits. Ce ne sont tout simplement pas les mêmes, ce qui explique mon choix. Ce n’est pas non plus le même point de vue. Qui de la pluralité ? L’article me paraît en accord avec la Charte.

        Je me suis inscrit à Agoravox, parce que le principe m’a plu, et notamment celui-ci : « …quiconque peut devenir rédacteur d’AgoraVox indépendamment de ses orientations politiques, économiques, religieuses, culturelles ou sociales ».

        Or, le site Donbass Insider rappelle beaucoup la propagande officielle russe, que je lis régulièrement sur les sites russes. Je retrouve exactement les mêmes termes et les mêmes arguments, mais ici, nous sommes en France. Je me suis aperçu que le site Novaya Gazeta, (celui où travaillait Anna Politkovskaïa), avait été obligé de cesser momentanément ses activités, du moins en Russie. Il était le dernier journal indépendant là-bas. L’information russe, en cette période de chape de plomb, ne peut plus être complètement fiable. C’est donc dans un souci de pluralité de points de vue que j’ai sélectionné des articles tirés de tehnopolis.com.ua, seul site politiquement indépendant du Donbass. Il serait bon que ceux-ci fussent également publiés pour rétablir l’équilibre, Démocratie oblige. De surcroît l’extrême gravité de l’actualité mérite que l’on traite prioritairement ce sujet. Il y a des gens qui souffrent, qui meurent, tous les jours, et il devient lassant de s’entendre toujours demander de changer de sujet par des gens que cela dérange. D’une part, il est impossible de parler de tout à la fois, d’autre part, les crimes des uns n’ont jamais excusé ceux des autres. Quant à moi, j’estime de mon devoir de citoyen démocrate et libre de faire respecter la pluralité d’opinions. En conséquence, je me permets d’insister, et jusqu’à temps de faire entendre cette autre voix.


      • Venceslas Venceslas 29 mai 21:56

        @Venceslas
        Je continue, voici le dernier article qui a été bloqué. Comme quoi, seule la ligne du Kremlin se fait entendre sur ce site... français !

         

        DES VILLAGES PRÈS DE LIMAN[1] SONT BOMBARDÉS 24 HEURES SUR 24 PAR LES TROUPES RUSSES (PHOTOS)

         

        Les villages Krivaïa Louka et Ozernoïe » sont continuellement sous les tirs des troupes d’occupation de la Russie. Les gens ici sont obligés de rester dans des abris, sans eau ni nourriture. Les forces de l’ordre les aident à lutter contre la catastrophe humanitaire. 

        Les villages sont presque dépeuplés : beaucoup d’habitants sont allés dans des territoires moins exposés. Cependant, dans l’ensemble, des personnes âgées sont restées en dépit du péril, n’ayant pu se résoudre à être évacuées. 

         

        Environ 80 habitants, dont quatre enfants, vivent à Krivaïa Louka. 

         

        Les forces de l’ordre leur ont apporté de l’aide humanitaire : des produits d’hygiène de la Croix Rouge, de la nourriture toute prête du Siège international pour l’assistance aux Ukrainiens, et du pain.

         

        Sur la rive opposée du fleuve, à Ozernoïe, la situation des habitants est encore plus compliquée. Le site officiel de la Police Nationale précise que les habitants ne peuvent recevoir de l’aide que grâce aux bateaux qui traversent le fleuve.

         

        Les policiers, qui, avec des volontaires, organisent quotidiennement des départs des endroits les plus dangereux, prenant de grands risques, rappellent que l’évacuation est la seule façon de sauver sa vie et de garder la santé. 

        Rappelons que Liman est partiellement sous le contrôle de la République de Russie. Voir le lien : 

        Лиман частично находится под контролем РФ

         

         

        Auteur : l’Administrateur, le 26/05/2022

        Site : tehnopolis.com.ua, journal politiquement indépendant du Donbass.

         

        N.T.D. Pour les gens qui ne lisent pas le russe (et ils sont la majorité), ce traducteur automatique n’est pas trop mal, (pour un traducteur automatique) : https://www.deepl.com/fr/translator

         


        [1] Liman (anciennement Krasnyï Liman), est une ville de l’Oblast’ de Donetsk.


      • sylvain sylvain 26 mai 21:35

        si on peut comparer poutine a un bolchevik, c’est évidemment plus a staline qu’à lénine . Lénine est un idéaliste pragmatique, poutine est un impérialiste pragmatique .L’un pensait a l’humanité, l’autre ne pense visiblement pas a grand chose d’autre qu’à la russie .

        Il me semble que poutine s’est beaucoup durci ces 20 dernières années, et c’est certainement largement du a l’agressivité américaine .C’est dommage


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 mai 21:44

          @sylvain
          La branlette , voilà le secret du pouvoir...


        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 mai 21:58

          @sylvain
          Bonsoir Syvain et merci de ta participation.
          Je suis d’accord avec ce que tu dis mais je suis plus rigoureux dans le choix des mots que j’emploie. Si Staline a été un bolchévik, il est certain qu’à partir de 1924 il ne l’était plus. Il a exterminé pratiquement tous les bolcheviks. Je n’ai dénombré que neuf survivants.


        • Captain Marlo Captain Marlo 27 mai 06:59

          @Jean Dugenêt
          Si Staline a été un bolchévik, il est certain qu’à partir de 1924 il ne l’était plus. Il a exterminé pratiquement tous les bolcheviks. Je n’ai dénombré que neuf survivants.

          Tes précisions montrent que tu es compétent en ce qui concerne le marxisme, le trotskisme, l’URSS et le stalinisme. Hélas, en ce qui concerne la suite, l’histoire contemporaine de la Russie, tu es d’une ignorance totale. D’ailleurs tu te gardes bien de citer la moindre source de tes informations sur la Russie actuelle.

          Si ce sont les médias européens, leurs journalistes sont corrompus par la CIA., sinon, ils sont virés ! Autant dire que ça vaut peanuts ! Tu devrais prendre le temps de faire des recherches, en commençant par le petit livre de Xavier Moreau, un français qui vit à Moscou depuis plus de 20 ans :

          « La Nouvelle Grande Russie, de l’effondrement de l’Urss au retour de Poutine »
          Ce sont des fiches sur les principaux évènements depuis la fin de l’URSS.
          Fiches à partir desquelles tu pourras poursuivre tes recherches.

          PS : Parler de la Russie d’aujourd’hui, sans parler des USA, relève de la falsification de l’ histoire. La Russie n’est pas en guerre contre l’Ukraine.

          C’est l’Occident qui est en guerre contre la Russie, qui a choisi le lieu de l’affrontement et la méthode de provocation :
          Cf "Le plan stratégique des États-Unis contre la fédération de Russie a été élaboré il y a trois ans par le think tank américain Rand Corporation.



        • chantecler chantecler 27 mai 08:02

          @Captain Marlo
          Salut ,
          A partir de ton lien je suis retombé sur cet article :
          https://www.guyboulianne.info/2022/04/29/creation-dun-nouvel-israel-sur-le-territoire-de-lukraine-ils-avaient-deja-parle-de-la-creation-dune-republique-juive-dici-2020/

          Je ne sais pas trop quoi en penser pour l’instant .
          Mais tout est possible ...
          Et ça expliquerait peut être un certain nombre de choses .. ;


        • roman_garev 27 mai 08:52

          @chantecler
          Bonjour.
          Ah, ces rêves juives infondées... N’y prêtez pas trop d’attention.
          C’est la Russie. Un point c’est tout.


        • chantecler chantecler 27 mai 09:04

          @roman_garev
          Justement j’étais entrain d’y repenser ...
          Car avoir un Israël 2 en Ukraine , entre l’Europe et la Russie , ça n’a rien d’enchanteur , vu le nombre d’emmerdements que ça pourrait apporter à tous ,surtout quand je considère ce qu’il s’est passé et ce qui se passe encore au P et M. Orient ....
          Guerres , déstabilisations , colonisations à n’en plus finir et idéologie de plus en plus radicale ...
          Un état juif 100 % kasher ... !
          Je ne suis pas « antisémite »..., non .
          Mais antisioniste oui et à 100 % .
          Que le peuple juif 2 s’installe aux USA , ce serait mieux et plus logique ...
          Par ailleurs , je ne vois pas ce que tu veux dire avec ton : « c’est la Russie, un point c’est tout ».
          Peux tu être plus explicite ?
          Si le camarade trotskiste nous laisse parler , sinon ce sera ailleurs ... !
          De toutes façons je ne laisserai pas tomber ici ce débat .


        • @chantecler Poutine (sa mère est juive...) est un juif ashkénaze (Les Khazars). Et depuis la nuit des temps juifs ashkénazes et juifs sionistes sont ennemis. La différence : la position de la femme. Le sionisme est ultra-patriaarcal. En Israël les authentiques sionistes ont des bus réservés au hommes (ils descendent des esseniens qui estimaient que la femme incarnait le mal... Les ashkénazes (proches de la religions orthodoxes ont comme symboel, la GRANDE SOPHIE. Et les ashkénazes sont proche du soufisme (les musulmans d’AVANT le..... califat. Avec son pull brun kaki, Zélensky me rappelle plus les nazis...


        • roman_garev 27 mai 09:22

          @chantecler
          Je veux dire qu’il n’existe pas de « territoire de l’Ukraine » auquel les Juifs pourraient prétendre. Tout ceci, ce sont les territoires de la Russie qu’elle est en train de reprendre des mains des nationalistes galiciens, anciens esclaves de l’ancienne Empire austro-hongroise. Et personne n’est capable de l’empêcher...


        • chantecler chantecler 27 mai 09:25

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          Mon dernier commentaire te concernant était lié à ta réflexion :
          "Ce jeune avait une mère qui aurait mieux fait d’avorter....

          "
          J’ai eu un instant de doute quand j’ai lu la suite...
          Mais de quoi ou de qui parlions nous ?
          Bon t’as changé de sujet comme d’hab .
          Tout va bien !


        • chantecler chantecler 27 mai 09:30

          @roman_garev
          "Je veux dire qu’il n’existe pas de « territoire de l’Ukraine » auquel les Juifs pourraient prétendre..."

          Oui mais ça c’est ton opinion ... !
          Eux ont beaucoup de prétentions surtout quand ils cherchent des pigeons.
          Le droit , ils s’en tapent ou l’arrangent selon leurs voeux et leurs intérêts ...
          Enfin je suppose que les Russes sont au courant ....
          A moins qu’ils ne soient eux aussi masochistes ...


        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 mai 09:32

          @Captain Marlo
          "Hélas, en ce qui concerne la suite, l’histoire contemporaine de la Russie, tu es d’une ignorance totale. D’ailleurs tu te gardes bien de citer la moindre source de tes informations sur la Russie actuelle.« 

          Bonjour,
          Les jugements de valeurs négatifs non argumentés sont des injures. Vous échappez de justesse à cette caractérisation en écrivant que je suis d’une ignorance totale en ce qui concerne l’histoire contemporaine de la Russie. Vous avez en effet avancé un semblant d’argument en disant que je ne cite pas la moindre source au sujet de mes affirmations.
          Que voulez vous que je cite comme sources à propos de faits extrêmement connus ? J’ai déjà donné une ébauche de l’essentiel de cette histoire contemporaine dans mon article sur le contexte international de l’invasion de l’Ukraine. Ce sera d’ailleurs plus approfondi dans la version que je prépare pour Médiapart et j’y reviendrai encore.
          La chute du bloc de l’Est (pays d’Europe de l’Est en premier puis URSS) fut l’évènement le plus marquant du siècle précédent. C’est ce qui a le plus modifié la configuration du monde de tous les points de vue. Faut-il que je vous donne une liste de livres à ce sujet, une multitude de pages de la Wikipédia ; des vidéos ? Ceux qui ont suivi et compris cette histoire ne viendront jamais affirmer une véritable bêtise mise en avant par Poutine lui-même : »l’OTAN avait promis de ne pas s’élargir à l’Est". Faut-il que je reprenne la démonstration ? Pour affirmer cela il faut vraiment n’avoir rien compris. Pourquoi les pays qui revenaient au mode capitaliste demandaient-ils avec insistance leur adhésion à l’OTAN ? Quand vous aurez compris l’évidente réponse à cette question vous comprendrez d’ailleurs que ce ne sont ni les USA ni l’OTAN elle-même qui ont cherché à s’étendre à l’Est mais bien ces pays eux-mêmes. D’ailleurs la réponse est la même concernant l’Ukraine. Vous êtes tous ridicules ceux qui disent que c’est pour menacer militairement la Russie que l’Ukraine veut adhérer à l’OTAN.
          Je vous dispense de vos conseils de lecture. Je ne vis pas sur une île déserte et j’ai suffisamment de personnes compétentes autour de moi pour ne pas avoir besoin de faire appel à vos services. Si c’est dans les livres que vous proposez que vous avez trouvé toutes les sottises dont je viens de parler je ne tiens vraiment pas à les regarder.


        • roman_garev 27 mai 09:36

          @chantecler
          Ce n’est pas « mon opinion », mais celle du peuple russe. Plus exactement, de 81 % de ce peuple.
          Qui sont ces « eux », les Juifs ?
          Comment pourraient-ils « s’en taper » de la Russie ? Par quel moyens ?
          Je te comprends de moins en moins...


        • chantecler chantecler 27 mai 09:38

          @roman_garev
          Laisse béton !
          Ca roule .


        • Captain Marlo Captain Marlo 27 mai 10:28

          @chantecler
          Je ne sais pas trop quoi en penser pour l’instant .

          Oui, j’ai vu passer cette info, mais je n’’y ait pas trop prêté attention, car les relations Israël/Russie ne sont pas au beau fixe. Si tel était le projet, Israël devrait être l’allié actif de la Russie, non ?


        • chantecler chantecler 27 mai 10:52

          @Captain Marlo

          Israël , son peuple , depuis ses débuts , s’adapte très vite à toutes les situations .
          Mais enfin il semble ( ses élites) très attiré par la mondialisation et le néolibéralisme et la sur financiarisation ...

          Il s’accommode très bien d’un monde unipolaire , dominé par le US , pourvu qu’il y ait une place de choix à tous les niveaux ...
          Quelle que chose me dit qu’en dehors de ses intérêts , le reste , il n’en a rien à faire ...
          Mais c’est pas un pays qui éveille beaucoup de sympathie de ma part .
          Ca l’a été il y a bien longtemps ,( à cause de ses déboires ) mais j’ai déchanté .


        • sylvain sylvain 27 mai 13:35

          @chantecler
          Il s’accommode très bien d’un monde unipolaire , dominé par le US , pourvu qu’il y ait une place de choix à tous les niveaux .

          Si vous avez suivi l’affaire epstein, il semble évident qu’israel tient par les couilles ( littéralement) la plupart des politiciens américains ( notamment démocrates) et pas mal de gros businessman, dont bill gates. On comprend mieux ainsi que le « monde unipolaire » leur aille comme un gant


        • roman_garev 27 mai 07:54

          ET ALORS ???

          Tout est déjà décidé.

          Les régions jadis artificiellement ukrainisées et actuellement libérées, l’une après l’autre reviennent avec joie et enthousiasme à la grande Russie. Donbass, Kherson, Zaporojié... Plus de Gestapo là-bas, on est libre de vivre comme on veut.

          Envion 50 000 de nazis armés par vos soins sont morts, gisant un peu partout dans la nature (le simulacre d’État ukrainien ne se soucie pas des cadavres de ses soldats).

          Environ 10 000 de nazis restés en vie (capturés) seront traduits au tribunal donbassien. Les 10 ou 15 000 de plus attendent leur tour à la reddition dans les jours prochains.

          Le clown, dont la richesse augmente chaque jour grâce à la soi-disant « aide occidentale à l’Ukraine » attend sa fin imminent avec horreur. 

          Les chiens aboient, la caravane passe.

          Continuez d’analyser votre défaite foudroyante.


          • LOST on Earth Louis 27 mai 09:13

            @roman_garev
            T’en as pas marre d’écrire des conneries ?
            Va donc vivre au Donbass ou dans les fin fonds de la sibérie, voir la misère
            Sors un peu de ton quartier résidentiel de Saint Petersbourg et va voir les conditions de vie au fin fond de la Sibérie ou plus près dans le Donbass « libre » sic !
             smiley


          • LOST on Earth Louis 27 mai 09:14

            @roman_garev
            Et déjà SIX abrutis qui t’ont plussé smiley)


          • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 mai 09:40

            @Louis
            Merci d’avoir le courage de lire et de répondre à de telles stupidités. J’avoue que je me sens impuissant dans ces cas là. Croit-il vraiment à ce qu’il écrit ?


          • Captain Marlo Captain Marlo 27 mai 10:47

            @Louis
            Va donc vivre au Donbass ou dans les fin fonds de la sibérie, voir la misère

            Alors, Louis, toujours pas parti combattre au Donbass ses affreux soldats russes ??

            Sinon, voici les dernières décisions sociales pour la population :
            Cf "Opération spéciale de la Russie en Ukraine. Diffusion en ligne. Jour 91.

            "Le président russe Vladimir Poutine a demandé au gouvernement d’augmenter les paiements aux militaires russes opérant en Ukraine, et aux régions russes de soutenir toutes les familles des militaires impliqués dans des opérations spéciales en Ukraine. En outre, le président a proposé une augmentation de 10 % des pensions pour les retraités non actifs à partir du 1er juin, annonçant une augmentation de 10 % du salaire minimum à partir de la même date, et a également proposé une politique visant à dépasser la croissance des salaires par rapport aux dépenses en Russie."


          • Massada Massada 27 mai 11:32

            @Jean Dugenêt
             
            Les nazis russes en Ukraine
            Au moins deux groupes néonazis russes se battent aux côtés de la Russie en Ukraine, remettant en cause la justification de Moscou de « dénazifier » le pays voisin, a rapporté dimanche l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, citant un rapport des services de renseignement.
              
            Légion impériale russe et Rusich.
             

            Pour un pays qui dit combattre le nazisme, la Russie emploie beaucoup de néonazis.


          • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 mai 11:42

            @Captain Marlo
            Avec vous on a en direct toute la propagande venant de chez Poutine. Vous remplacez Christelle Néant.


          • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 mai 11:53

            @Massada
            Vous avez entièrement raison.
            Le comble c’est qu’il y a actuellement un article en modération qui explique cela mais celui-ci est censuré par les poutinolâtres. Ceux-ci tiennent à ce qu’AgoraVox garde une image de site complotiste-alternatif et ils censurent tous les articles qui disent la vérité sur toutes ces questions.


          • roman_garev 27 mai 13:26

            @Jean Dugenêt
            « Massada. Vous avez entièrement raison. »
            Le sioniste et le trotskiste se sont enfin réunis pour se raconter des bobards l’un à l’autre et s’en réjouir.
            Quelle image pathétique. Embrassez-vous, frères.


          • sylvain sylvain 27 mai 13:28

            @Jean Dugenêt
            Merci d’avoir le courage de lire et de répondre à de telles stupidités. J’avoue que je me sens impuissant dans ces cas là. Croit-il vraiment à ce qu’il écrit ?

            j’avoue que moi aussi je me demande .Objectivement, roman est le meilleur allié de l’OTAN sur AV .Il donne une image des russes qui seraient de gros bourrins agressifs et débiles . La dizainnes de poutinolatre qui lui parlent comme au messie se ridiculisent d’eux mêmes et révèlent ainsi leur mentalité de fascistes...


          • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 mai 13:41

            @roman_garev
            Vous ne ratez aucun sophisme... Vous devez être à l’affut !
            Massada a mille fois raison de signaler qu’il y a des néonazis en Russie. Je ne sais rien d’autre de lui.
            Êtes vous d’accord avec la censure qui est faites à ce sujet sur AgoraVox ? Je pense pour ma part que les lecteurs d’AgoraVox ont droit à toutes les informations et tous les faits qui permettent d’affirmer cela . Ensuite chacun pourra juger.


          • Venceslas Venceslas 27 mai 14:25

            @Jean Dugenêt
            Bonjour Jean et Massada. 
            Pareil pour moi. Et je me contente de proposer à la modération des articles d’un journal ukrainien indépendant (vraiment indépendant, lui). Censure des poutinolâtres qui n’admettent que leur point de vue. En France, on ne peut même plus s’exprimer, ou alors, il faut aller sur d’autre site, et dénoncer les dérives ultra-droitières d’Agoravox ? Je ne lâche pas.


          • Venceslas Venceslas 27 mai 14:28

            « @Louis
            @roman_garev
            Et déjà SIX abrutis qui t’ont plussé  »


            A mon tour, merci, Louis. Vous pariez combien que ce sont des « souverainistes », en plus ? :)O


          • Venceslas Venceslas 27 mai 14:32

            « @roman_garev

            ET ALORS ???

            Tout est déjà décidé.

            Les régions jadis artificiellement ukrainisées et actuellement libérées, l’une après l’autre reviennent avec joie et enthousiasme à la grande Russie. Donbass, Kherson, Zaporojié... Plus de Gestapo là-bas, on est libre de vivre comme on veut. »

            Au lieu de déblatérer votre propagande, parlez-vous des nazis de votre pays, puisque Jean Dugenêt est censuré. Je m’étonne que vous ne soyez pas modéré après toutes les outrances que vous déversez à longueur de post. 


          • Venceslas Venceslas 27 mai 14:33

            « @Louis

            Louis 27 mai 09:13

            @roman_garev
            T’en as pas marre d’écrire des conneries ?
            Va donc vivre au Donbass ou dans les fin fonds de la sibérie, voir la misère
            Sors un peu de ton quartier résidentiel de Saint Petersbourg et va voir les conditions de vie au fin fond de la Sibérie ou plus près dans le Donbass « libre » sic !
              »

            Merci, Louis. Marre de cette désinformation qui sévit sur A.V. alors que mes articles qui relatent des faits avérés sont censurés.

          • Captain Marlo Captain Marlo 27 mai 17:29

            @Jean Dugenêt
            Avec vous on a en direct toute la propagande venant de chez Poutine. Vous remplacez Christelle Néant.

            Si c’était vrai, ce serait un honneur !

            1/ Attaquer le messager est une vieille technique de manipulation, qui permet de ne pas répondre au message.

            2/ Sinon, quelques menus détails sur le « Héros de la liberté », Mister Bean Zelenski. « Dr. Volodymyr & Mr. Zelensky : la face cachée du président ukrainien »


          • LOST on Earth Louis 27 mai 17:38

            @Captain Marlo
            Alors captain toujours à Marioupol à torturer les valeureux combattants d’Azov, ils se mettent à table au moins ?
            Et les 50 officiers français qui d’après vous étaient dans l’usine Azovstal que sont-ils devenus ??
            épiaussi les officiers américains, anglais, israeliens ?????
            Et les labos ya des nouvelles ?
            Et Ass lino il va demander la nationalité russe ?
            On veut des réponses on en a marre d’écouter toujours BFM et LCI
             smiley


          • Captain Marlo Captain Marlo 27 mai 18:08

            @Louis
            Vous qui vous plaigniez de la lenteur de l’armée russe.....Au lieu de jouer au guignol, il serait peut-être temps d’appeler à des négociations de paix, non ?
            .
            « La stratégie russe des chaudrons s’avère efficace  »

            "Après que les forces russes aient pris Popasna, le rythme s’est accéléré. Il y a toujours des batailles, mais les Russes roulent maintenant sur tout le reste dans le Donbass. Les Ukrainiens sont anéantis, de plus en plus de soldats refusent de se battre, les rapports de redditions massives affluent, et la stratégie russe des chaudrons et des chaudrons partiels s’avère incroyablement efficace. C’est une guerre sanglante dans cette région, exacerbée par les dirigeants ukrainiens parce que les ordres de retraite raisonnables ne sont pas donnés."

            Il y a quelques heures, des informations ont commencé à filtrer sur le passage d’énormes forces aérospatiales russes au-dessus de Lougansk en direction du front, et de puissantes explosions ont retenti partout. (...)

            • Des missiles aériens de haute précision ont frappé 48 zones de concentration d’hommes et d’équipement militaire des FAU, 2 batteries d’artillerie et 2 dépôts de munitions près de Nikolaevka et Berestovoe en République populaire de Donetsk au cours de la journée.
            • 1 centre ukrainien de reconnaissance électronique près de Dneprovskoe, région de Nikolaev, a été détruit, y compris 11 militaires de l’unité de combat, ainsi que 15 spécialistes étrangers du génie qui sont arrivés avec des gardes de sécurité.
            • En outre, 1 lanceur du système de missiles antiaériens Osa-AKM a été détruit près de Nikolaevka en République populaire de Donetsk, et 1 radar du système de missiles antiaériens ukrainien S-300 près de Chuhuev dans la région de Kharkov.
            • L’aviation opérationnelle-tactique et l’aviation de l’armée ont frappé 49 zones de concentration d’hommes et de matériel militaire des FAU, 2 équipes de mortiers, ainsi qu’1 dépôt d’armes et de munitions de missiles et d’artillerie.
            • Les attaques ont permis d’éliminer plus de 350 nationalistes et jusqu’à 96 véhicules blindés et motorisés.
            • Les moyens de défense aérienne russes ont abattu 1 hélicoptère Mi-24 ukrainien au-dessus de Husarovka, dans la région de Kharkov. 1 avion de transport militaire des forces aériennes ukrainiennes livrant des munitions et des armes a également été abattu en plein vol près de Kremidovka, dans la région d’Odessa.
            • En outre, 13 drones ukrainiens ont été abattus près de Zelenyi Gai dans la région de Kherson, Bolshie et Malye Prokhody, Gavrilovka, Veseloe dans la région de Kharkov, et Epifanovka et Kirovsk dans la République populaire de Lugansk, dont 2 jets Tu-143 Reis de fabrication soviétique près de Melovatka dans la République populaire de Lougansk.
            • Les troupes de missiles et d’artillerie ont touché 62 postes de commandement, 407 zones de concentration d’effectifs et d’équipements militaires des FAU, 47 unités d’artillerie et de mortier en position de tir, ainsi que 3 dépôts de munitions.
            • Des unités et du matériel militaire de la 10e brigade d’assaut de montagne des forces armées ukrainiennes, arrivée en renfort du groupement ukrainien dans le Donbass, ont été détruits lors du déchargement près de la gare de Pokrovsk en République populaire de Donetsk.

            L’état-major ukrainien déclare : « Les envahisseurs avancent activement dans plusieurs directions à la fois ».etc


          • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 mai 18:30

            @Captain Marlo

            Quand je lis votre belle liste des victoires russes j’ai l’impression de lire les archives de « Ouest-Eclair » (devenu Ouest-France) pendant la guerre 14-18. Ils annonçaient ainsi tous les jours les victoires des soldats dans les tranchées. Il prévoyaient ainsi la défaite imminente de l’ennemi. Votre ami d’Investig’Acrion appelle cela de la propagande de guerre... Je ne vous apprends rien. Sauf que pour vous la propagande de guerre ne se fait que dans l’autre sens. Pour vous ce que vous sortez là ce sont des informations. Des croyances qui sont partagées par un groupe deviennent un savoir pour ce groupe. Vous savez donc que tout cela n’est que pure vérité.


          • sylvain sylvain 27 mai 18:55

            @Captain Marlo
            Quand on attaque une armée du tiers monde avec la deuxième armée du monde ( budget a peu près 12 fois supérieur), juste a coté de chez soi en plus, la moindre des choses est d’écraser l’adversaire .
            Sur ce plan là, les russes ont déja prouvés leur inefficacité .
            A part ça, vous est il venu a l’idée que vous êtes en extase devant les super armes et les géniales stratégies d’une armée qui est en train de faire un massacre, principalement des civils, pour des objectifs impérialistes ?? vous avez pas honte de temps en temps, quand l’excitation redescend ??



          • Captain Marlo Captain Marlo 28 mai 09:33

            @Jean Dugenêt
            Quand je lis votre belle liste des victoires russes j’ai l’impression de lire les archives de « Ouest-Eclair » (devenu Ouest-France) pendant la guerre 14-18.

            Ben oui, tes infos sont des infos.
            Mes infos sont de la propagande russe, j’ai tout bon ?

            « Des responsables américains admettent qu’ils sont littéralement en train de mentir au public à propos de la Russie. »

            « Le « renseignement » américain lui-même dit que son « renseignement » est une connerie. »


          • baliste 28 mai 10:22

            @Louis
            Tu as beaucoup d’exemples de pays agréables a vivre a ces latitudes ? Aussi grand a dirigé ?? ...
            Le climat n’est pas le même qu’en méditerrané ....


          • sylvain sylvain 28 mai 12:41

            @Captain Marlo
            — « Des responsables américains admettent qu’ils sont littéralement en train de mentir au public à propos de la Russie. »

            Ben ce serait mieux de pas le faire, mais c’est déja pas mal de le reconnaitre . La propagande dans les deux camps est évidente pour qui se renseigne un peu . En Russie aucune voie dissidente, sinon elle se prend 15 ans...
            De ses années de frappes en syrie, des milliers de bombes principalement sur des villes, la russie ne reconnait aucune victime collatérale, zero . Cela prouve une chose : la russie ne recule pas devant la propagande la plus grossière, et l’information est suffisament controlée, le nationalisme suffisament développé, pour que ça ne fasse aucune vague dans le pays .


          • Com une outre 27 mai 11:19

            Donc Poutine n’est pas si loin de Lénine. Lui aussi souhaite conserver l’influence de la Russie sur le territoire ukrainien à la base. C’est la fin de non recevoir de Zelenski qui a déclenché la situation actuelle. Et le refus de ce même zelenski de reconnaître la volonté d’indépendance de la Crimée et du Donbass. En fait, il veut faire aux autres ce qu’il ne veut pas qu’on lui fasse. Cela résume ce président fantoche dont les déclarations du jour témoignent combien il est un illuminé dangereux. Et un menteur digne d’être américain.


            • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 mai 11:49

              @Com une outre

              « Donc Poutine n’est pas si loin de Lénine »
              Ce sont deux points de vue radicalement opposés et c’est d’ailleurs Poutine lui-même qui le dit.

              « En fait, il veut faire aux autres ce qu’il ne veut pas qu’on lui fasse. »
              Cela s’applique parfaitement à Poutine. Il déclare que l’Ukraine fait partie de la Russie et refuse tout droit à l’autodétermination des ukrainiens. Mais pour diminuer la superficie de l’Ukraine, il lance sa politique d’autodétermination pour certaines régions limitrophes. Sa technique d’autodétermination est d’ailleurs bien singulière. Il commence par imposer sa volonté par la force. Il occupe militairement les régions concernées puis il organise des simulacres de référendum.

              « Cela résume ce président fantoche dont les déclarations du jour témoignent combien il est un illuminé dangereux. »
              Comme vous dîtes !


            • Captain Marlo Captain Marlo 27 mai 17:47

              @Jean Dugenêt
              Il commence par imposer sa volonté par la force. Il occupe militairement les régions concernées puis il organise des simulacres de référendum.

              Je n’ai pas le souvenir de referendum en Yougoslavie...
              "Il y a 20 ans, du 24 mars au 10 juin 1999, soit pendant 78 jours, l’OTAN menait une campagne de bombardements contre la République Fédérale de Yougoslavie – la plus vaste opération militaire de son histoire. Déclenchée en dehors de tout mandat de l’ONU et en violation manifeste du droit international, celle-ci se solde par plusieurs centaines (voire plusieurs milliers, selon les sources) de victimes civiles – pudiquement désignées comme des « dommages collatéraux »

              — Poutine : « Le Droit International doit s’appliquer à tous, il ne peut pas s’appliquer uniquement aux ennemis des USA ! »

              Donc, « Poutine dit au chef de l’ONU que le Kosovo a créé un précédent pour le Donbass . »

              Comme dirait l’ami africain de Cabanel :« Quand on veut monter au cocotier, faut avoir les fesses propres ! »


            • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 mai 18:22

              @Captain Marlo
               Ce que vous dîtes là est un aveu.

              Je suis d’accord avec vous pour l’essentiel en ce qui concerne la Yougoslavie. Il y a eu une agression de l’OTAN contre la Serbie avec des bombardements. C’est d’accord. Les internationalistes ont dénoncé cela.

              Ensuite vous affirmez tout simplement que parce l’impérialisme américain a commis cette monstruosité cela donne le droit à l’impérialisme russe de Poutine d’en faire autant.

              Est-ce bien cela que vous affirmez ?

              Que va-t-il donc se passer quand Poutine va dire qu’il a le droit de faire l’équivalent des bombes sur Nagazaki et Hiroshima ? Après il aura le droit aussi de faire l’équivalent de la guerre du Vietnam... et tant d’autres abominations.


            • Captain Marlo Captain Marlo 27 mai 19:16

              @Jean Dugenêt
              Je dis que l’agresseur ce sont les USA. Cf les causes profondes de la guerre« .

               »(...) 1997 quand Zbigniew Brezinski, le plus influent conseiller des présidents américains pendant trente ans, a publié son livre « Le Grand Échiquier » dans lequel il expliquait que le but stratégique des Etats-Unis consistait à s’emparer de l’Ukraine et démembrer la Russie pour briser sa puissance en Europe et l’empêcher de se joindre à l’Allemagne. 1997 étant par ailleurs l’année où la première phase de ce programme s’est mise en place avec l’entrée dans l’OTAN de la Pologne, de la Tchéquie et de la Hongrie…

              Et pour la première fois de son histoire, les USA sont tombés sur un os.
              — Appliquer les accords de Minsk.
              — Ne pas persécuter pendant 8 ans les russophones du Donbass.
              — Ne pas sans cesse rapprocher l’Otan des frontières de la Russie.

              Sans parler des centaines de sanctions appliquées à la Russie.

              Je ne dis pas que Poutine a raison, je dis que les USA ont fait tout ce qu’il fallait faire pour en arriver là. J’espère que ni l’Otan, ni l’UE ne s’en remettront. Bon débarras !


            • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 mai 19:55

              @Captain Marlo
              Je suis désespéré quand je vous vois revenir avec votre Brezinski. Vous allez nous expliquer que tout ce qu’il dit prouve que les américains ont tout planifié. Ont-ils planifié leur déculottée au Vietnam, les révolutions cubaines et iraniennes, leur débâcle en Afghanistan ?

              Les baratins des responsables américains qui rêvent à voix haute en prenant leurs désirs pour des réalités ne prouvent absolument rien. Vous pouvez ainsi trouver mille déclarations disant qu’ils font en finir rapidement avec le Vietnam et gagner cette guerre, qu’ils vont envahir Cuba et l’Iran et liquider ces révolutions. Avant la chute du bloc de l’Est, certains avaient assurément prévu de vaincre la Russie et, pourquoi pas, la Chine...

              Alors voyons quelles sont les sornettes de ce Brezinski que vous allez nous sortir aujourd’hui. Vous le qualifiez d’emblée comme "le plus influent conseiller des présidents américains pendant trente ans". Vous sortez ça d’où ? C’est sans doute lui qu’il dit ? C’était donc un faucon ou un vraicon ?

              Voyons de plus près.

              Vous dîtes :
              "il expliquait que le but stratégique des Etats-Unis consistait à s’emparer de l’Ukraine et démembrer la Russie pour briser sa puissance en Europe et l’empêcher de se joindre à l’Allemagne.« 

              Il s’est donc complètement planté parce que rien de tout cela ne s’est réalisé. Voyons plus loin.

               »1997 étant par ailleurs l’année où la première phase de ce programme s’est mise en place avec l’entrée dans l’OTAN de la Pologne, de la Tchéquie et de la Hongrie…« 
              Là déjà on ne sait plus qui dit cela. Vous nous avez déjà fait le coup. Est-ce Brezinski qui dit cela ou un quelconque illuminé qui commente du Brezinski avec sa propre sauce. Cela n’a aucun rapport avec ce qui précédait.

              J’ai expliqué dans mon article »Le contexte international de l’invasion de l’Ukraine" que l’entrée dans l’OTAN de la Pologne, de la Tchéquie et de la Hongrie ne s’est pas faite à l’initiative de l’OTAN qui a au contraire mis des obstacles. Elle s’est faite à la demande pressente des nouveaux gouvernements capitalistes de ces pays qui voulaient obtenir la garantie qu’il n’y ait pas de retour en arrière possible. Il ne voulaient pas voir les chars russes débarquer chez eux. Cela n’a donc rien à voir avec un projet américain. Le quelconque journaliste qui dit cela en le mettant sur le dos de Brezinski se plante complètement.

              Tout le reste est à l’avenant. Je ne vais pas reprendre tout ce que j’ai dit dans mon article quand c’était le sujet en discussion.


            • Martin 28 mai 19:43

              @Jean Dugenêt
              Je signale que la guerre un ex Yougoslavie initiée par les Serbes parce que la Croatie et la Slovénie voulaient quitter la fédération (la constitution leur en donnait pourtant le droit) a fait 200 000 morts, et qu’avant la guerre, au Kosovo  région de Serbie peuplée à 90 pourcent de Musulmans (Albanais)  la Serbie sous Milosevic malmenait fortement les Kosovars, abolissant leur autonomie (1989) et chassant des dizaine de milliers de Kosovars de leurs emplois, dans l’enseignement et dans les entreprises, parmi les ouvriers par exemple, tout cela ponctué de fortes répressions.
              L’intervention de l’OTAN a permis de stopper la guerre (qui n’était pas une guerre civile, sauf en Bosnie où la population était, et l’est toujours, fortement divisée entre Serbes, Croates, Musulmans). Aussi faut-il ajouter que les américains n’ont pas annexé la Slovénie, ni la Croatie, ni le Kossovo, ni la Bosnie, ni le Serbie, et que l’autonomie du Kosovo, avant le tournant Milosevic, était déjà si forte qu’elle avait des allures de République déjà fondée.
              Il ne s’agissait donc pas d’une intervention impérialiste, d’autant que les Américains auraient préféré que l’Europe sache gérer toute seule la question yougoslave.

              Quelques chiffres : L’intervention a causé la mort d’un peu près 600 civils dont la majorité était kosovare. Et au niveau des pertes militaires, côté Yougoslaves Serbes, il y eu aussi quelque chose comme 600 personnes tuées.

              Par ailleurs on peut sérieusement présumer que si la Russie serait intervenue à la place de l’OTAN, le Kossovo aurait été abondamment bombardée et la Yougoslavie serait finalement devenue une grande Serbie gouvernée par le Kremlin. 

              (Concernant votre proposition d’article, je ne sais. En tout cas on peut en parler bientôt par mail)


            • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 28 mai 22:02

              @Martin
              Merci pour toutes ces précisions. Il faut en effet être plus précis sur la réalité de ce qui s’est passé. Le bluff des poutinolâtres consiste à dire toujours que les américains ont fait des abominations qui justifieraient que Poutine en fasse autant maintenant. Or, s’il est vrai que les américains ont eu souvent une politique de conquête impérialiste cela ne justifie nullement que Poutine en face autant et, de plus, comme vous le montrez, il y a souvent une exagération sur les faits qui leurs sont reprochés. Je ne dis pas que j’accepte d’emblée vos explications mais il faudra que j’étudie cela plus en détail. J’ai tout de même le souvenir de bombardements sur Belgrade qui n’étaient pas justifiés. Il était seulement reproché à une radio de Belgrade d’avoir tenu des propos contre les USA. Cela ne pouvait aucunement justifier des bombardements même si cela était sans aucune commune mesure avec les bombardements de Poutine sur Grosny, Alep et Marioupol. Je me souviens bien aussi qu’il s’agissait au départ d’un conflit entre la Serbie et le Kosovo. Le Kosovo était une région d’une grande pauvreté. Je l’avais traversée dans les années 1970.

              Il est certain aussi que l’intervention américaine ne visait nullement à coloniser d’une quelconque manière des régions de l’ex-yougoslavie. Quelle était sur le fond leur volonté politique dans cette affaire ? Il semble bien qu’il y avait aussi une volonté de ne pas laisser le pouvoir à des régions à prédominance musulmane. Il faut resituer cela dans le contexte de l’époque notamment avec ce qui se passait en Algérie mais aussi avec la situation en URSS. Cela mériterait une étude sérieuse et même si nous ne sommes pas entièrement d’accord j’apprécierais aussi que vous écriviez un papier sur le sujet pour ouvrir la discussion.

              J’en viens donc à la dernière question. Je serais en effet surtout très favorable à ce que vous deveniez modérateur sur AgoraVox en écrivant deux autres articles. Cela ne nécessite nullement que nous partagions entièrement les mêmes idées. Je suis évidemment d’accord pour en discuter. Il faudrait que vous m’envoyiez un premier mail pour que j’aie votre adresse. La mienne se trouve à la fin de ma présentation.


            • bernard29 bernard29 27 mai 11:29

              Bonjour

               « Toutes les élections imposées à un peuple sous une occupation militaire sont à jeter à la poubelle au Donbass et ailleurs. » 

              C’est incroyable qu’il soit nécessaire de rappeler cette évidence.

              Quant à l’Histoire :

              La Rusʹ de Kiev est officiellement fondée par Oleg le Sage aux alentours de l’an 880. La principauté de Moscou naît en 1276 de la partition de la principauté de Vladimir-Souzdal, qui faisait partie de la Rus de Kiev en 1237.


              • Captain Marlo Captain Marlo 27 mai 17:56

                @bernard29
                La principauté de Moscou naît en 1276 de la partition de la principauté de Vladimir-Souzdal, qui faisait partie de la Rus de Kiev en 1237.
                .
                Et alors ?? Quel rapport avec le refus d’appliquer les accords de Minsk par Mister Bean Zelenski ?

                Quel rapport avec la soumission de Zelenski aux néo nazis ?


              • Massada Massada 27 mai 11:47

                Poutine est le Dieu de la plupart des fascistes et des nazis du monde entier.
                Divers mercenaires d’extrême droite combattent aux côtés des forces russes dans l’est de l’Ukraine. Nombre de ces combattants ont pris contact avec une organisation néonazie appelée Rusich, inspirée par le panslavisme et le désir de recréer une version nationaliste de l’URSS au XXIe siècle.

                   

                Un groupe fasciste italien, Millennium, a combattu à Donetsk, le groupe étant accusé de charges allant du recrutement, de l’entraînement et du financement de mercenaires étrangers dans l’est de l’Ukraine, au combat aux côtés d’extrémistes pro-russes et nationalistes dans la région. Des membres du groupe français d’extrême droite « eurasiste » Unité Continentale ont également combattu à Donbas aux côtés des Russes.


                • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 mai 11:57

                  @Massada
                  Vous avez encore entièrement raison sur ce point. Il faut donc que j’allonge ma liste des organisations d’extrême-droite qui soutiennent Poutine. dans mon article intitulé « La coalition de l’extrême-droite » (actuellement censuré) j’ai donné la liste suivante :

                  • En Italie, le groupe néo-fasciste Casa-Pound appuyé par une autre organisation d’extrême-droite : « Forza Nuova ».
                  • Au Royaune-Uni l’UKIP (Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni), un parti de la droite nationaliste et xénophobe allié au British National Party (BNP).
                  • En Pologne, les fascistes du groupe Falanga.
                  • En Grèce, Aube dorée avec les fascistes de Black Lilly.
                  • L’European Solidarity Front qui regroupe diverses organisations fascistes et fascisantes de toute l’Europe (National Rebirth of Poland, Casa Pound, Black Lilly…).
                  • En Allemagne l’AfD (Alternative für Deutschland. Alternative pour l’Allemagne).
                  • En Belgique le Vlaams Belang (parti flamand d’extrême-droite).

                • pemile pemile 27 mai 13:40

                  @Massada

                  C’est quoi l’histoire d’Israël qui refuse que l’Allemagne livre des missiles antichars Spike à l’Ukraine ?


                • Massada Massada 27 mai 21:45

                  @pemile
                   
                  Le Spike est un missile israélien anti-char guidé et anti-personnel de quatrième génération. Il a été développé et conçu par Rafael Advanced Defense Systems.

                  Israël continue d’interdire l’exportation d’armes létales vers l’Ukraine de peur de perdre sa « liberté d’action » en Syrie.

                  Le pays fait preuve de neutralité pour tenir compte d’intérêts communs avec la Russie : le dossier nucléaire iranien et la coopération militaire en Syrie contre l’Iran.
                      

                  À de nombreuses reprises, l’armée israélienne procède à des bombardements en Syrie, visant directement la présence iranienne. La Russie ferme les yeux et n’intervient pas car quand Israël attaque les intérêts iraniens en Syrie, ils affaiblissent la position de l’Iran et donc renforce la position russe dans le pays. 

                    

                  La crainte d’Israël est que l’Iran pérennise sa présence en Syrie et que le pays devienne une sorte de base arrière, pour nuire aux intérêts d’Israël et que leur présence renforce les capacités logistiques et militaires du Hezbollah. C’est une question vitale pour Israël.
                    

                  Personnellement, je regrette cette situation même si je la comprends. 

                    


                • pemile pemile 28 mai 09:29

                  @Massada « Personnellement, je regrette cette situation même si je la comprends. »

                  J’espère qu’Israël compense « discrètement » cette ambiguïté.


                • bernard29 bernard29 27 mai 15:26

                  message ;

                  « le Crapaud qui chante » devrait représenter ses articles à la modération, en changeant les titres.


                  • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 mai 16:35

                    @bernard29
                    Je ne sais pas comment le joindre. Il n’a pas encore publié d’article.


                  • Venceslas Venceslas 27 mai 18:02

                    @bernard29
                    Il n’empêche que cette censure contre le fascisme est lamentable. Et après, ils vont couiner en se posant en victime, en plus !


                  • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 mai 21:09

                    @bernard29
                    Il est possible d’envisager diverses stratégies. Pour ne discuter, tu as mon adresse email à la fin de ma présentation.


                  • Venceslas Venceslas 27 mai 21:35

                    @bernard29
                    En tout cas, il faut dénoncer ces pratiques fascistes par tous les moyens. Quand je vois qu’ici, certains n’hésitent pas à faire de l’incitation à la haine raciale en toute impunité ! Un de ces jours, site va fermer si personne n’y met bon ordre.


                  • roman_garev 27 mai 17:28

                    La République populaire de Donetsk a achevé l’enquête sur une affaire pénale contre des mercenaires de Grande-Bretagne et du Maroc, ils risquent la peine de mort, a déclaré au RIA Novosti la source dans le Parquet de la république.

                    Selon cette source, l’implication des Britanniques Sean Pinner et Andrew Hill et du Marocain Saadoun Brahim dans les combats contre le Donbass est établie.


                    • Venceslas Venceslas 27 mai 18:01

                      « @roman_garev

                      Selon cette source, l’implication des Britanniques Sean Pinner et Andrew Hill et du Marocain Saadoun Brahim dans les combats contre le Donbass est établie. »

                      La vôtre aussi. Vous n’avez pas de leçons à donner.


                    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 mai 18:13

                      @roman_garev
                      Que voulez-vous montrer avec cette information ? Des volontaires de tous les pays s’engagent pour aider les ukrainiens. Considérez-vous que les membres des brigades internationales en Espagne pendant la guerre civile étaient des mercenaires. Qu’est ce qui fait dire à ces agresseurs que les combattants de Grande Bretagne et du Maroc sont des mercenaires ? Je trouve très bien de leur part le fait qu’ils étaient engagés dans les combats au Donbass. Il y a-t-il bien là de quoi les condamnés à mort ? Faut-il maintenant exécuter tous les prisonniers de part et d’autre ?


                    • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 27 mai 18:21

                      @roman_garev
                      Vous ne faite que vous réjouir de la guerre. Vous êtes pour.
                      Et puis de temps en temps vous plaignez votre camp.
                      A part votre employeur, personne ne veut de vous.


                    • Captain Marlo Captain Marlo 27 mai 19:20

                      @Le bébé de Macon
                      Vous ne faite que vous réjouir de la guerre.

                      Je n’ai guère entendu les pro Otan appeler à des négociations de paix.
                      Tant que l’issue était incertaine, vous avez soutenu la guerre.
                      Maintenant vous pleurnichez, il fallait y penser avant !

                      Perso, je ne me réjouis pas de la guerre du tout.
                      Je voudrais juste que l’Otan et l’UE dégagent le plancher.


                    • Captain Marlo Captain Marlo 27 mai 19:25

                      @Jean Dugenêt
                      Les brigades internationales soutenaient la République espagnole contre le fascisme de Franco et ses alliés. En Ukraine, c’est l’inverse, ils viennent soutenir les fachos ! Cf « Israël abasourdi par les néo-nazis ukrainiens  »

                      "La présence organisée par l’État de néo-nazis au sein de l’armée ukrainienne n’est pas anecdotique, même s’il n’est pas possible de la quantifier de manière certaine. Il est par contre aisé de dénombrer leurs victimes. Dans l’indifférence générale, ils ont tué 14 000 Ukrainiens en huit ans. Cette situation est l’une des causes de l’intervention militaire russe en Ukraine. Israël se trouve confronté pour la première fois à ce qu’il n’a jamais pu imaginer : le soutien de son protecteur US à son ennemi historique, le nazisme."


                    • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 27 mai 19:46

                      @Captain Marlo

                      • Perso, je ne me réjouis pas de la guerre du tout.
                        Je voudrais juste que l’Otan et l’UE dégagent le plancher.

                      Y’a pas de perso chez vous ! Et pour ça faudra plus qu’une secrétaire et un fonctionnaire. Vous soutenez une l’invasion.

                      • Je n’ai guère entendu les pro Otan appeler à des négociations de paix

                      Vous n’écoutez que ce que vous volez. Ya pas deux jours, refus de cessez le feu.

                      Et je ne me souvient pas du soutient des populations, ni des gouvernements européens aux guerres d’Irak,. Vous attisez !


                    • sylvain sylvain 27 mai 19:49

                      @Captain Marlo
                      ant que l’issue était incertaine, vous avez soutenu la guerre.
                      Maintenant vous pleurnichez, il fallait y penser avant !

                      je serais curieux de voir un message qui soutient cette guerre parmis ceux qui ne soutiennent pas poutine . Vous auriez une source . Parce que dans l’autre sens, je peux vous en trouver des centaines

                      Je voudrais juste que l’Otan et l’UE dégagent le plancher.

                      les ukrainiens peuvent rester capitaine ?? parcequ’aux dernières nouvelles, c’est quand même eux qui essaient de dégager les russes, il n’y a ni soldats de l’OTAN, ni soldats de l’UE


                    • sylvain sylvain 27 mai 19:51

                      @roman_garev
                      Si les russes veulent assassiner des soldats libre a eux . Je suppose quils auront la monnaie de leur pièce .Faut vraiment être tordu pour se réjouir de ce genre de choses


                    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 mai 20:04

                      @Captain Marlo

                      Sauf qu’il y a des fachos chez les poutiniens mais il est interdit de le montrer sur Agoravox. Ceux qui ont accès aux articles en modération le savent. Un nouvel intervenant dont le pseudo est « Le crapaud qui chante » semble bien informé à ce sujet mais ses articles sont censurés. Il faudrait que je fasse des copiés/collés pour compenser la censure. Seulement je suis opposé à cette pratique que certains n’hésitent pas à utiliser. J’ai du prévenir deux intervenants qui sont incapables d’écrire des articles acceptables qu’il ne fallait plus qu’ils essaient de nous imposer leur littérature à coup de copier/coller dans des commentaires.
                      En attendant, vous avez peut-être entendu parler du groupe Wagner. Il y en a d’autres...


                    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 mai 22:13

                      @Captain Marlo
                       

                      "La présence organisée par l’État de néo-nazis au sein de l’armée ukrainienne n’est pas anecdotique, même s’il n’est pas possible de la quantifier de manière certaine. Il est par contre aisé de dénombrer leurs victimes. Dans l’indifférence générale, ils ont tué 14 000 Ukrainiens en huit ans. Cette situation est l’une des causes de l’intervention militaire russe en Ukraine. Israël se trouve confronté pour la première fois à ce qu’il n’a jamais pu imaginer : le soutien de son protecteur US à son ennemi historique, le nazisme."

                      Vous prenez plaisir à répandre d’énormes calomnies. Nous savons tous maintenant la réalité à propos des soi-disant 14 000 ukrainiens tués en 8 ans. Nous savons que c’est entièrement faux. Voici la vérité :

                      Ce décompte tourne depuis 2019, date à laquelle il a été avancé pour la première fois par les Nations unies, comme l’avait alors rapporté Libération dans un article sur la situation au Donbass :

                      « A ce jour, selon l’ONU, le conflit a fait plus de 13 000 morts confirmés, dont près de 3 300 civils. »Une estimation reprise et précisée, depuis, par le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH). D’avril 2014 à février 2020, il y aurait ainsi eu, en tout, de 13 000 à 13 200 personnes tuées, d’après un rapport du HCDH. Sauf que ces 13 000 morts ne concernent pas que les seuls civils vivant dans la partie séparatiste. Toujours selon l’ONU, on dénombrerait ainsi « au moins 3 350 civils, environ 4 100 membres des forces ukrainiennes et environ 5 650 membres de groupes armés » pro-Russes. Idem pour les blessés : 29 000 à 31 000 individus auraient été blessés dans le conflit, dont « environ 7 000 à 9 000 civils, 9 500 à 10 500 membres des forces ukrainiennes et 12 500 à 13 500 membres de groupes armés ».

                      Il y a eu en tout 13 000 à 13 200 personnes tuées qui se répartissent ainsi :
                      4 100 membres des forces ukrainiennes
                      5 650 membres des groupes armés pro-russes

                      3350 civils victimes des deux forces armées en présence

                      Dans ces conditions, il est gonflé, mensonger et calomniateur d’affirmer que ce sont des néo-nazis ukrainiens qui ont tué 14 000 ukrainiens en 8 ans. De plus, il y avait probablement beaucoup plus de néo-nazis dans les groupes armés pro-russes que dans les forces ukrainiennes. Mais, les poutinolâtres ont tant et tant répété de calomnies à ce sujet qu’ils finissent par le croire.

                      Les néo-nazis russes ont envahi l’Ukraine et se sont trouvés confrontés à la résistance des républicains. Quelques malheureux bidasses se sont trouvés contraints de les accompagner et ont rapidement souhaité faire demi-tour.


                    • CATAPULTE CATAPULTE 27 mai 22:31

                      @Captain Marlo

                      .

                      Les brigades internationales soutenaient la République espagnole contre le fascisme de Franco et ses alliés. En Ukraine, c’est l’inverse, ils viennent soutenir les fachos !

                      .

                      Qu’est-ce qui peut bien expliquer ce brutal changement de philosophie des brigades internationales ? Et si le fascisme avait tout simplement changé de visage ?


                    • CATAPULTE CATAPULTE 27 mai 22:46

                      @Captain Marlo

                      .

                      Je n’ai guère entendu les pro Otan appeler à des négociations de paix...

                      .

                      Et pourtant, il y en a eu des appels à la négociation... mais sous condition préalable du retrait russe d,Ukraine !


                    • Venceslas Venceslas 27 mai 22:51

                      @Jean Dugenêt
                      Merci pour cette mis au point, puisque en ce moment, certains modérateurs censurent la vérité. Mes articles sur le Donbass ne passent pas pour l’instant, tiens donc... Qui dérangent-ils ? smiley


                    • pemile pemile 27 mai 23:48

                      @CATAPULTE Ne pas vouloir négocier le flingue sur la tempe, quelle indécence ! smiley


                    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 28 mai 08:02

                      @Venceslas
                      Bonjour,
                      Mon article sur « la coalition de l’extrême-droite » ne passe pas non plus alors qu’il a été approuvé par au moins 15 modérateurs. Cette coalition de l’extrême-droite doit avoir des complices au sein des décideurs d’AgoraVox. Ils ont diffusé et répété tellement de mensonges qu’ils ne veulent pas que la vérité apparaisse. Ils veulent qu’AgoraVox reste un site confidentiel classé comme complotiste ou alternatif ce qui signifie la même chose. Dans ces conditions, AgoraVox ne retrouvera jamais sa grandeur passée. Doit-il être considéré comme définitivement révolu le temps où des articles pouvaient avoir 30 000 lecteurs ?

                      Pourtant nous apportons ici la preuve tous les jours qu’il est possible de mener des discussions sereinement sur un site de journalisme citoyen. Il est possible de discuter sans être submergé par des insanités diverses : mensonges, calomnies, insultes, injures, grossièretés, incartades... Bien évidemment les fachos et les gros staliniens sont incapables d’avoir ce comportement de démocrates. Leurs dispositions psychiques ne les incitent pas à la discussion mais plutôt à la violence. Ceux qui estiment définitivement être des individus supérieurs, même et surtout quand ils ne savent qu’à peine écrire, non seulement ne peuvent pas faire de progrès, mais surtout ils ne peuvent pas supporter la moindre contradiction, la moindre contrariété. Ils sont violents par nature. Les vrais nazis et les disciples de Staline ne peuvent l’emporter que par la terreur. Ils ne pensent qu’à tuer.


                    • Captain Marlo Captain Marlo 28 mai 08:29

                      @sylvain
                      il n’y a ni soldats de l’OTAN, ni soldats de l’UE

                      Vous plaisantez ? A partir du moment où les pays occidentaux fournissent des armes, de l’argent et des conseillers militaires, ils sont cobelligérants.

                      D’ailleurs il ne s’agit pas d’une guerre contre les Ukrainiens, mais d’une guerre entre les USA et la Russie. Les ukrainiens sont les idiots utiles des USA.
                      Et ceux qui tirent le ficelles, ce sont les néo conservateurs.
                      Cf « Les néoconservateurs déterminés à provoquer un nouveau désastre en Ukraine

                       » La politique étrangère américaine est manifestement prise en otage par une élite corrompue. Y compris des reporters et journalistes qui relayent ce que leur racontent leurs sources « anonymes » au sein de l’administration. Une partie de la raison pour laquelle les États-Unis courent des risques graves de guerre avec la Russie est que la politique étrangère à Washington est menée par un cercle pratiquement fermé. Et ce cercle est dominé par des gens comme les « Kagans »


                    • Captain Marlo Captain Marlo 28 mai 08:39

                      @Jean Dugenêt
                      En attendant, vous avez peut-être entendu parler du groupe Wagner. Il y en a d’autres...

                      L’Otan n’est qu’un immense Groupe Wagner, peuplé de criminels !
                      L’Otan a soutenu la dictature militaire au Portugal et la dictature des colonels en Grèce. Les armées secrètes de l’Otan, pendant la guerre froide, organisaient des attentats, comme celui de la gare de Bologne.


                    • Captain Marlo Captain Marlo 28 mai 08:50

                      @Jean Dugenêt
                      Mon article sur « la coalition de l’extrême-droite »

                      C’est l’insulte préférée de la Gôooche quand on n’est pas d’accord avec elle !
                      Vos voulez sortir de l’UE, de l’euro ? Fachos !
                      Vous combattez l’Otan ? Extrême-Droite !

                      La Gauche est devenue autoritaire et intolérante.
                      « Si l’on revient sur les travaux de Théodore W. Adorno au sujet de la  »personnalité autoritaire« et son »échelle F", on constate qu’en 2020, ce sont en fait les libéraux, les progressistes et la soi-disant « gauche » qui manifestent 8 des 9 attitudes les plus problématiques, antidémocratiques et autoritaires.etc"


                    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 28 mai 12:05

                      @Captain Marlo
                      Bonjour,
                      Je comprends maintenant pourquoi lorsque je parle de l’extrême-droite vous sortez toute une diatribe contre la Göoche.
                      Il est vraiment bien fini le temps où l’UPR disait être contre le clivage gauche/droite. Cela a le mérite d’être clair. Vous êtes contre ce que vous appelez la göoche. Très bien. Merci. J’en prends acte.
                      Et, quand je dis que vous êtes d’extrême-droite, finalement vous ne protestez pas. Vous avez raison. Surtout que sur AgoraVox vous avez laissé des traces de votre copinage avec les électeurs de Zemmour...

                      Bien. Finalement, maintenant nous sommes d’accord.


                    • sylvain sylvain 28 mai 12:36

                      @Captain Marlo
                      Vous plaisantez ? A partir du moment où les pays occidentaux fournissent des armes, de l’argent et des conseillers militaires, ils sont cobelligérants.

                      Vous me dites que je plainsante pour confirmer ce que je dis dans la même phrase . Pour le rete, encore une fois vous évitez les questions génates et clairement posées .
                      Vous faite des affirmations, je vous demande de les confirmer : c’est ou ?? nulle part, ce sont donc des affirmations gratuites et largement fausses.. Vous essayez d’occulter une chose évidente : les seuls a s’extasier des gros missiles, des stratégies géniales, des destructions...bref de la guerre sont la petite bande des poutinolatres .


                    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 28 mai 18:38

                      @Captain Marlo
                      Non ne confondez pas tout. L’OTAN n’est pas un groupe Wagner. Je vais tout de même vous aider un peu pour la prochaine fois... Vous pouvez dire que ce que fait Poutine avec le groupe Wagner, les USA (avec la CIA) l’ont fait des dizaines de fois notamment en Amérique latine. Ils ont ainsi armé des groupes de guerilleros-banditos pour déstabiliser des régimes... Bref  ! Ils ont comme Poutine utilisé des mercenaires pour faire du sale boulot sans officiellement se salir les mains.
                      Ce qui est nouveau c’est que Poutine utilise d’authentiques néo-nazis pour une politique qu’il ose qualifié de « dénazification ». Celle-là, toute de même, la CIA n’avait jamais osé le faire.


                    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 28 mai 18:46

                      @roman_garev
                      « La République populaire de Donetsk a achevé l’enquête... »
                      Maintenant si ce machin là se met à faire des enquêtes, le résultat ne risque pas d’être sérieux.


                    • Martin 28 mai 22:10

                      @CATAPULTE
                      Et n’oublions pas qu’en Espagne ceux qui ont brisé la défense de la république contre les franquistes sont, le sait-on assez, les communistes staliniens, lesquels se sont davantage occupés à anéantir leurs alliés anarchistes qu’à lutter contre les nationalistes. Sur ce point le témoignage de George Orwell est très éclairant, dans son livre intitulé : Hommage à la Catalogne. 


                    • Venceslas Venceslas 29 mai 02:20

                      @Jean Dugenêt

                      Bonjour Jean,
                      Votre article sur la coalition d’extrême droite est censuré, tiens donc ! Les miens le sont aussi sous des prétextes fallacieux par des modérateurs au niveau de français déficient : « Ca fait 8 ans que les ukronazis tire sur le peuple d’ukraine » (orthographe d’origine !!!) J’admire l’argument qui sent sont point de vue poutiniste,  je vais essayer de trouver le temps de traduire un article que j’ai proposé à notre cher Roman Garev, (je suis un peu taquin). Après, je le balance dans les commentaires, puisque c’est un conseil de ce Monsieur de contourner la censure. Prenons-le au mot.
                      Vous dites plus bas, que le holodomor n’est pas un génocide voulu par Staline. Si cela peut vous intéresser, Vassili Grossman livre son analyse dans son ouvrage Tout passe, pour ne parler que de lui.
                      Cordialement,
                      V.K.


                    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 29 mai 08:19

                      @Venceslas
                      Sur l’holodomor, je dis surtout que le responsable de cette famine est Staline. Je reprends la thèse de Jean jacques Marie. Celui-ci a dénoncé les abominations de Staline bien avant qu’apparaisse la thèse du « génocide voulu par Staline ». Il avait montré qu’assurément un génocide ne dérangerait nullement Staline mais que pour autant il n’a pas perpétré un génocide contre un peuple particulier. Au total, il a certainement fait pire. Immédiatement après l’holodomor, Staline a déclenché la « Grande Terreur » qui fut une période bien pire que l’holodomor.

                      Tous les bouquins sur l’holodomor sont apparu au même moment après l’indépendance de l’Ukraine. Personne auparavant n’avait pensé à en parler et le livre de Jean Jacques Marie était bien mal accepté. La famine en Ukraine a été terrible mais il y en a eu d’autres au même moment dans l’URSS. Alors, que faut-il dire des autres ? S’agissait-il aussi d’une volonté délibérée de Staline de faire mourir la population. La réalité c’est que Staline a mis en place une politique de tyran complètement débile dont il a vu toutes les conséquences sans aucunement se soucier de voir une grande quantité de la population périr. Dans le même temps, il organisait des déportations massives vers la Sibérie et le Kazakhstan qui elles aussi ont fait une quantité de morts. Son seul souci était que personne ne proteste. C’était un abominable système de répression où les individus devaient uniquement se soucier de survivre.

                      La thèse de l’holodomor comme « génocide voulu par Staline » est fausse parce qu’elle minimise la terreur mise place par Staline dans toute l’URSS pour affirmer, qu’aux yeux de Staline, l’ennemi principal était le peuple Ukrainien. Staline était un "Géorgien qui accuse dédaigneusement les autres de “social-nationalisme” alors qu’il est lui-même non seulement un véritable et authentique “social-nationaliste”, mais un grossier argousin grand-russe«  comme l’a dit Lénine. Autrement dit il vantait la supériorité des »grand-russes« sur tous les autres peuples de l’URSS mais il ne faisait pas de hiérarchie entre les ukrainiens, les tatars, les tchétchènes... Ceux qui ont avancé la thèse du »génocide voulu par Staline" chez les ukrainiens n’ont jamais jugé très utile d’expliquer toutes les mesures de ségrégation qu’il a mise en place contre d’autres peuples. Je veux dire par là que ce sont des nationalistes ukrainiens qui ont avancé cette thèse et il y a toujours, par définition, chez les nationalistes une tendance à ne se préoccuper que d’un peuple.


                    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 29 mai 08:32

                      @Martin
                      Merci d’apporter cette précision. Je crois, décidément, que nous avons beaucoup plus de points d’accord que de désaccord. Je précise que les staliniens se sont aussi attaqués aux militants du POUM en même temps qu’ils s’attaquaient aux anarchistes.


                    • Martin 29 mai 09:39

                      @Jean Dugenêt
                      C’est d’ailleurs ce parti ouvrier qu’Orwell a rejoint en Espagne. Oui, les anarchistes et les membres du POUM étaient chassés par les communistes soviétiques !


                    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 29 mai 11:00

                      @Martin
                      Je profite de l’occasion pour tirer un peu le bilan de mon article. C’est un des articles les plus lus : le deuxième sur les trois derniers jours. Or, il a seulement 1 200 vues. C’est lamentable ! Il y a quelques années les articles les plus lus avaient au moins 20 000 vues. Nous assistons à un sabotage organisé et voulu d’AgoraVox. J’ai envoyé hier le mail suivant à la direction :

                      "Vous avez laissé passer ce matin des articles que je n’ai pas vu en modération alors que je surveille régulièrement l’évolution. Vous avez fait très vite ! Mon article "la coalition de l’extrême-droite" est proposé depuis 6 jours et a été approuvé au moins par 15 modérateurs. Que faut-il que je fasse pour que vous l’acceptiez ? La bonne question serait plutôt : pourquoi le refusez-vous quoi qu’il arrive ? Vous mentez manifestement à propos de la procédure de sélection des articles. Pourquoi cet article qui dit la vérité vous déplait-il ?« 

                      Évidemment, je n’aurai jamais de réponse.

                      Les lecteurs d’AgoraVox ne seront pas informé que :  »Le service fédéral de renseignement allemand (BND) a préparé un rapport confidentiel sur l’implication de groupes d’extrême droite et néonazis dans la guerre en Ukraine du côté de la Russie. Der Spiegel a rapporté le contenu du document envoyé aux agences allemandes« 

                      Oui ! La Russie fait intervenir des néonazis en Ukraine et l’article de »Le crapaud qui chante« explique cela, documents à l’appui. Mais il est censuré.

                      Les lecteurs d’AgoraVox ne sauront pas davantage comment l’Etat russe a soutenu les néonazis en Russie au fil des dernières années. Le deuxième article censuré de »Le Crapaud qui chante« conclut : »La militarisation des néo-nazis par Poutine a toujours été une stratégie risquée, mais elle n’était pas irrationnelle. Contrairement aux nationalistes traditionnels, qui ont tendance à soutenir l’idée d’élections libres, les néonazis rejettent les institutions démocratiques et l’idée même d’égalité humaine. Pour un dictateur démantelant la démocratie et construisant un régime autoritaire, ils étaient des complices idéaux."

                      Les lecteurs d’AgoraVox ne pourront pas lire cela. Ils ont lu par contre des centaines d’articles mensongers expliquant, répétant et rabâchant que des néonazis dominaient toute l’armée ukrainienne, toutes les institutions ukrainiennes... Ils ont bu et avalé à satiété toute la propagande de Poutine mille fois répétée dans les articles d’AgoraVox.

                      Si les lecteurs d’AgoraVox veulent des informations sur le déroulement de la guerre, ils liront les articles des poutinolâtres mais ils n’auront pas accès à ceux de venceslas.

                      La direction d’AgoraVox a décidé que le mensonge devait continuer à dominer les informations du site.

                      C’est voulu ! AgoraVox est un site complotiste-alternatifs et ceux qui veulent revenir au passé glorieux d’AgoraVox sont bloqués dans leur démarche. Ils sont victimes de la censure organisée conjointement par les poutinolâtres et la direction d’AgoraVox.


                    • CN46400 CN46400 29 mai 11:40

                      @Jean Dugenêt
                      « Sur l’holodomor, je dis surtout que le responsable de cette famine est Staline. »
                      Bien sûr, puisque c’était le chef, mais beaucoup l’on approuvé, en particulier ceux, nombreux, qui doutaient de l’efficacité de la NEP. Ceci ne peut combler le fait que la plupart des docs photos remontent à la famine, bien réelle, de 1921, conséquence de la guerre civile orchestrée de l’étranger, ce qui renforce les doutes sur le pseudo « holodomor »
                       Quand à la collectivisation, elle n’a pas fait que des malheureux, en Ukraine comme en Russie. C’est grâce à elle que des paysans français, avec l’aide du Crédit Agricole, sont devenus des agrariens accaparant les meilleures parcelles (par centaines d’ha) des ex kolkoses issus de la collectivisation stalinienne. Pendant qu’en Russie des oligarques en faisaient autant en collectionnant des « avis de propriété » distribués à la volée par Eltsine et les siens. Aujourd’hui tout ce beau monde patauge dans les silos à grains qu’ils ne peuvent vider pour pouvoir engranger la récolte qui arrive.....
                       Mais force est de constater que les milliers de T34 qui sont arrivés au pied du Reichtag en 45 devaient une bonne partie de leur existence aux néos prolos, plus ou moins forcés, de la collectivisation !


                    • Martin 29 mai 11:58

                      @Jean Dugenêt
                      Moi qui suis un nouveau arrivant dans ce site je tombe des nues : en quelque sorte il y aurait une sorte de corruption chez les administrateurs d’Agora Vox ou en tout cas une imposture ! 

                      S’agissant des néonazis russes je suis tombé sur un article ancien du Monde qui dit ceci : 

                      Au cours de la décennie qui a suivi le meurtre d’Anna Politkovskaïa, beaucoup de médias ont été inquiétés, les journalistes, intimidés ou tués : Mikhaïl Beketov est devenu lourdement handicapé après un passage à tabac en 2008, avant de mourir en 2013. L’Ukrainienne Anastasia Edouardivna Babourova enquêtait sur les réseaux néo-nazis pour Novaïa Gazeta lorsqu’elle a été assassinée en janvier 2009 dans les rues de Moscou aux côtés de l’avocat spécialiste des droits de l’Homme, Stanislav Markelov.


                    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 29 mai 12:51

                      @CN46400

                      « Ceci ne peut combler le fait que la plupart des docs photos remontent à la famine, bien réelle, de 1921 »
                      Les trois photos qui illustrent mon article ne sont pas de 1921.

                      « Sur l’holodomor, je dis surtout que le responsable de cette famine est Staline. »
                      "Bien sûr, puisque c’était le chef, mais beaucoup l’on approuvé, en particulier ceux, nombreux, qui doutaient de l’efficacité de la NEP."

                      Les apparatchiks qui se sont sont mis au service de Staline ne l’ont fait que par pur arrivisme de même que tous ceux qui ont participé à la répression massive. Cela n’a pas empêché Staline d’en fusiller quelques uns par la suite.

                      Il ne faut pas mélanger toutes les époques. Vous dites ensuite que lors du dépeçage du bloc de l’Est, beaucoup de capitalistes en ont profité. C’est certain ! Ceux qui ont organisé ce dépeçage étaient pour l’essentiel des anciens bureaucrates du Parti. L’un des meilleurs fut Poutine lui-même qui est peut être l’homme le plus riche du monde. Il est difficile d’évaluer sa fortune.


                    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 29 mai 12:57

                      @Martin

                      Oui !
                      J’ai subis un phénomène toujours inexpliqué lorsque j’ai voulu publié le commentaire suivant dans la discussion de cet article (je poursuis l’explication en-dessous) :
                      ====================================

                      Certains de mes posts ne restent pas en place. J’ai eu deux articles qui ont été censurés et certaines de mes vérités ne peuvent pas rester sur Agoravox.
                      Je recommence donc.

                      « donc j’avais bien compris ,comme chanteclerc d’ailleurs »

                      Vous étiez loin d’avoir bien compris pour deux raisons. Je vous ai déjà expliqué en quoi il y avait dans vos déclarations précédentes une calomnie puisque vous m’avez accusé de vouloir censurer en écrivant : « vous le conseillez de devenir modérateur en écrivant au moins 4 articles afin de censurer les articles qui ne vous conviennent pas ». Il est insupportable que vous m’accusiez de vouloir faire de la censure alors que c’est tout l’inverse. L’une des dérives les plus graves sur Agoravox est justement la censure exercée en modération par les admirateurs de Poutine qui bloquent les articles qui critiquent la politique de Poutine. Je souhaite donc qu’il y ait davantage de modérateur pour qu’une majorité puisse se dégager dans ce cas en faveur de l’article. Les deux articles que j’ai écrits pour que les questions importantes concernant l’évolution d’Agoravox soient discutées en toute transparence ont été censurés. Mon but quand j’essaie d’aider l’apparition de nouveaux vrais modérateurs est justement de mettre en échec cette censure afin que les vrais problèmes soient sainement discutés. Je n’ai nullement envisagé de censurer les articles avec lesquels je ne suis pas d’accord. Je vais revenir sur l’importante question de l’évolution d’Agoravox.

                       

                      La deuxième raison qui me fait dire que vous êtes loin d’avoir compris c’est que vous citez le nom de chantecler. Or, il est certain que celui-ci avait encore moins bien compris que vous. Il aurait mieux fait de se taire que d’oser venir m’accuser d’une collusion avec des réactionnaires. Il a fait disparaitre les traces de ses accusations. Cet individu qui m’insulte en me traitant de facho fait en effet de la censure pour supprimer ses déjections. Il m’avait accusé de collusion avec Grangeoisi en affirmant que c’était un réac. J’avais en effet proposé mon aide à Grangeoisi pour écrire des articles alors que je ne le connais pas. Je l’ai fait pour la seule raison qu’il avait réagi positivement à mon article. Or, comme je l’ai déjà expliqué ce chantecler a bel et bien copiné avec le facho Cyrus. Mais, tout cela a disparu... il a ramassé ses déjections. Et voici l’accusation supplémentaire qu’il a osé lancer contre moi : « C’est d’autant plus poilant que du coté J Dugenêt , coté facho intolérant ,est une pointure… »

                      Est-ce bien lui que vous voulez défendre ? Vous êtes mal parti. Vous avez largement de quoi ne plus jamais m’accuser de faire de la censure et de bien observer de quel côté sont les fachos et leurs copains.

                      Soyons précis à ce sujet. Si je dis que les poutinolâtres sont de trois catégories et qu’ils ont tous complices et voire même copains :

                      • L’extrême-droite qui vote pour Zemmour et Le Pen.
                      • Les néo-staliniens du style du PRCF.
                      • L’UPR.

                      J’entends d’ici les protestations. Comment puis-je avancer un amalgame aussi mensonger ?

                      Sauf que, sur Agoravox, il s’agit bel et bien de la stricte vérité. Le nommé Cyrus qui fait campagne pour Zemmour invite le soir à 21h quelques amis à venir tchatcher avec lui sur le serveur « sakura.jp.as.dal.net ». Ils ont ainsi une garantie de confidentialité mais, pour notre grand bonheur, ils sont suffisamment crétins pour laisser sur Agoravox les traces de leurs fricotages, magouilles et autres tripatouillages. Parmi les invités se trouvent le stalinien chantecler et la préposée de l’UPR, le « Captain Marlo ». N’est ce pas une fine équipe bien soudée dans la défense de la politique de Poutine. Ils s’abreuvent tous de la prose des copains des gros fachos que sont Chanclu et Chatillon. Je parle notamment d’Alain Benajam et Thierry Meyssan. Il faut qu’ils se posent tous la bonne question. Mais ils ont sans doute déjà la réponse. Pour souligner la complicité avec l’UPR, je signale que Cyrus et sa bande expriment volontiers leur déception quand ils constatent tous qu’Asselineau n’aura pas suffisamment de parrainages pour être candidat aux présidentielles. Nous avions déjà tous remarqué que l’UPR n’a plus rien de commun avec les anciens slogans d’Asselineau : pas de clivage gauche/droite, pour un nouveau CNR, ne pas prendre position sur les questions clivantes… L’UPR n’est pas seulement un parti gaulliste c’est aussi un parti d’extrême-droite. Tous ensemble réunis ils sont les émules de Zemmour, Le Pen, Asselineau et le PRCF. Sur Agoravox c’est une réalité très concrète.

                       

                      J’en viens naturellement à l’évolution catastrophique d’Agoravox qui a été dénoncée maintes fois notamment dans un article intitulé « Agoravox : vie et mort d’un site de journalisme citoyen à la française  ». Il faudrait pour expliquer ce qui se passe et proposer des remèdes reprendre au moins tout ce que j’ai écrit dans les deux articles que les émules de Zemmour-LePen-Asselineau-PRCF ont censuré. Je ne peux pas le faire ici. Mais l’enjeu est de taille. Il y a maintenant deux solutions ? Ou bien Agoravox continue à être aux mains de cette mafia. Ce sera alors définitivement un site complotiste-alternatif qui va continuer à perdre son audience. Ou bien la direction d’Agoravox et les contributeurs décident de reprendre les choses en main et Agoravox pourra retrouver sa grandeur d’antan.

                       


                    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 29 mai 13:06

                      @Martin
                      J’ai eu les pires difficultés pour que ce commentaire reste en place. Il disparaissait d’une étrange manière à chaque fois que je le remettais. J’ai du m’y prendre en 5 ou 6 fois. Le même jour j’ai eu une quantité de commentaires ainsi qui ne tenaient pas en place. Il est certain qu’un technicien agissait en coulisse pour en empêcher la publication. J’ai alors reçu, sans savoir s’il y avait un rapport ; le commentaire énigmatique suivant de « eau-mission » (je continue ensuite) :
                      ============================
                      eau-mission 12 mai 13:13

                      @Jean Dugenêt

                      Il y eut des temps plus apaisés où vous m’aviez répondu avec humour : « on ne drague pas Fifi ».

                      Aujourd’hui, je propose un rendez-vous à l’animateur de @Joséphine (je mets tout animateur de pseudo anonyme au masculin) dans la ville où habite ce pseudo, et on me dit que je drague !

                      La subtilité s’en va. L’autre jour, PascalDemoriane qui parle en général depuis l’étage 7 de l’immeuble des représentations (intraduisible donc) a dit une chose simple : je fais l’amour tout le temps, quand je choisis ma pièce de boeuf avec mon boucher par exemple (il n’a pas dit ça, mais c’est ce que j’ai lu). De mon entresol, je me permets de ne pas être d’accord. On n’est pas obligé de céder à la dictature de l’émotion.

                      Le rapport ? Ben justement, il y a des relations qui ne sont pas sexuelles. Heureusement, sinon Agoravox est mal, vu la statistique d’âge des participants.

                      Mais je ne vois pas en quoi ça vous dérange, ces rendez-vous du soir entre Cyrus et Joséfa. Ils sont jeunes, eux !

                      Ce qui me dérange et m’intéresse à la fois, c’est d’imaginer qui est venu aux réunions internet auxquelles vous-même invitiez certains intervenants. Car j’imagine que c’est de ces réunions que vous revenez avec cette attitude radicale, loin des subtilités d’un La Bruyère, que je n’ai pas vu sortir de la description (certes je n’ai lu que très partiellement).

                      Vous en sortez avec une référence expliquant en 2012 que c’en était fini du pronétariat de JdR. Référence furtive par excellence. Mais Donatien ne s’introspecte jamais. Et à toutes les propositions que je fais à lui ou Zx, ou à d’autres que d’épaisses couches de culture rendent moins accessibles au pronétaire, je n’ai aucune réponse (faut dire que le SM c’est pas mon truc). Agoravox étant toujours présent 10 ans plus tard, et leur morgue intacte, que pensez-vous de la mort du pronétariat ?


                    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 29 mai 13:18

                      @Martin
                      Il est donc, de mon point de vue, certain qu’il y a dans la direction d’AgoraVox des complices qui veulent effectivement privilégier l’orientation « complotistealternatif » du site. Il est d’ailleurs anormal que Patrice Bravo et LeCriDuPeuple puissent continuer à proposer des articles alors que leur activité n’a rien à voir avec le journalisme citoyen. Patrice Bravo a encore deux articles en ligne pendant que les nôtres sont interdits. La technique qui consiste à mettre à toute vitesse des articles qui viennent d’être proposés alors qu’ils n’ont sans doute été ni approuvés ni refusés par des modérateurs leur sert à refuser ceux qu’ils ne veulent pas passer. Mon article a eu à un moment ×11. Il doit être rarissime que 26 modérateurs aient à se prononcer. Tout cela masque une manifeste magouille. Il faudrait aussi savoir commence fonctionne la comptabilité. Qui sont les généreux donateurs ? Nous savons aussi que des personnes sont plusieurs fois modérateurs. C’est le cas de « Spartacus Lequidam » qui a actuellement deux articles en ligne. La direction d’AgoraVox le sait et laisse faire.


                    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 29 mai 13:25

                      @Jean Dugenêt
                      Lire : Mon article a eu à un moment ×11.


                    • CN46400 CN46400 29 mai 14:30

                      @Jean Dugenêt
                      "Les apparatchiks qui se sont sont mis au service de Staline ne l’ont fait que par pur arrivisme de même que tous ceux qui ont participé à la répression massive.« 
                       En fait Staline a été suivi, ou a suivi, ou s’est servi des jeunes (Kroutchev, Brejnev etc...) qui sortaient victorieux de la guerre civile assis sur un marxisme sommaire basé surtout sur un anticapitalisme de pacotille, incapables d’assimiler les subtilités marxistes de la NEP. Une variante de la révolution culturelle de Mao face aux »chats qui attrapent des souris" de Deng un demi siècle plus tard.
                       Reste que si Trotski a soutenu la NEP au temps de Lénine, ce soutien a disparu, avec Lénine, en 24, sans jamais réapparaître dans son combat contre Staline, ni chez ses partisans ultérieurs d’ailleurs. Comme si cette position manquait de conviction, ou de volonté pour contredire, ouvertement, ces tendances parmi les néo-bolchevistes.
                       Pourtant, cette position aurait, à mon sens, été plus productive que les multiples attaques anti-staliniennes ad-dominem dont il s’est fait le spécialiste, qui sont à la base de son assassinat au Mexique en 40....


                    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 29 mai 15:18

                      @CN46400

                       "Reste que si Trotski a soutenu la NEP au temps de Lénine, ce soutien a disparu, avec Lénine, en 24, sans jamais réapparaître dans son combat contre Staline, ni chez ses partisans ultérieurs d’ailleurs.« 

                      Cela est faux. La politique de Trotsky est connue. En mai 1927, l’opposition se regroupe autour de la déclaration des 83. Trotsky intervient une dernière fois, dans une atmosphère houleuse, lors du plénum du Comité Central qui se tient du 21 au 23 octobre 1927. Il est exclu le 15 novembre 1937 avec Zinoviev. Il ne pourra plus intervenir dans le parti. Voir à ce sujet mon article :  »Le combat de l’opposition de gauche en Russie« .

                      Il faut donc regarder la »déclaration des 83" pour voir quelle politique il a défendue la dernière fois qu’il a pu avoir un peu de poids au sein du parti. Cette déclaration est la dernière intervention publique non seulement de Trotsky mais aussi des bolcheviks avant qu’ils se fassent exterminer par Staline. Elle est d’abord signée par 83 militants, puis par 3000 environ, presque tous anciens bolcheviks dont Zinoviev, Préobraiensky, Radek, Smirnov, Smilga... Il est essentiellement question dans ce texte de la politique extérieure de trahison de Staline principalement en Chine mais aussi lors de la grève générale en Angleterre (Voir à ce sujet mes deux articles : l’échec de la deuxième révolution chinoise et la grève générale de 1926 en Angleterre.)

                      Cependant, il est aussi question de la politique intérieure. C’est le troisième point de cette déclaration. Il défend la NEP et montre qu’elle a permis de belles réalisation. Il dit : "Ces victoires sont les meilleures preuves de la justesse de la formule de la nouvelle politique économique, proclamée par Lénine et la meilleure réponse aux ennemis de la Révolution d’Octobre.« Puis il montre que des difficultés apparaissent  »Ces difficultés proviennent de l’insuffisance du développement des forces productives et de notre retard économique« . En plus de ces causes objectives dont il n’accuse nullement Staline, il montre que la politique de Staline ne permet pas de surmonter ces difficultés. Il condamne la politique du  »Socialisme dans un seul pays« . Cette  »fausse politique accélère la croissance des forces hostiles à la dictature prolétarienne : les koulaks, nepmans, bureaucrates". 

                      Des inégalités sociales se font jour avec l’apparition de privilégiés hostiles à la politique pour le socialisme. Il propose donc d’infléchir la politique de la NEP mais non pas de la supprimer. C’est Staline qui va supprimer brutalement cette politique en lançant le premier plan quinquennal.



                    • Venceslas Venceslas 31 mai 01:22

                      @Jean Dugenêt
                      Tiens, c’est marrant, alors que mes articles sont tous bloqués, et je ne suis pas le seul, il y a encore un article sur l’extrême droite ukrainienne qui a été publié aujourd’hui par le canard « républicain » ? Pour le principe, c’est bien, mais à condition que les autres ne soient pas censurés, et que l’on puisse parler de l’extrême droite russe qui sévit au Kremlin depuis des années. J’ai de la documentation à ce sujet et je la posterai dans les commentaires, il y a toujours des gens que ça intéressera. Et en attendant, voici l’article que l’irremplaçable Roman Garev n’a toujours pas daigné traduire, mais avec un bon traducteur automatique, les internautes s’en sortiront : https://www.dw.com/ru/der-spiegel-rossija-privlekla-k-vojne-protiv-ukrainy-pravyh-jekstremistov/a-61893396
                      Il y a qui citent Der Spiegel quand ça les arrange. Quand il s’agit de parler de l’extrême droite russe et de ses agissements en Ukraine, alors là, plus personne.
                      Cordialement,
                      V.K.


                    • roman_garev 27 mai 18:41

                      Les premières images du lieu de détention des militaires ukrainiens qui se sont rendus à Azovstal.
                      2511 personnes sont détenues ici : du régiment Azov, ses Forces armées ukrainiennes, de la Garde nationale.
                      Aujourd’hui, le ministre de la Justice de la RPD Youri Sirovatko est arrivé au lieu de détention. Il note que les « Azovites » diffèrent du reste des prisonniers en ce sens qu’ils ont été trouvés avec de grosses sommes d’argent (souvent en devises étrangères) et des objets en or avec des étiquettes. « Cela a-t-il été distribué à Azovstal ? » demande Sirovatko de manière rhétorique. Une chose est claire : les nazis de Marioupol se livraient à des pillages et ne pouvaient pas se séparer du butin.
                      Les enquêteurs suivront. Il existe des centaines de volumes d’affaires pénales sur les crimes de militants ukrainiens dans le Donbass. Les « Azovites » risquent à partir de 15 ans de prison et jusqu’à la perpétuité ou la peine de mort.

                      =====

                      Braves défenseurs des civils donbassiens ! Fleuron de l’armée ukrainienne.


                      • sylvain sylvain 27 mai 19:56

                        @roman_garev
                        et des objets en or avec des étiquettes

                        Dommage, vous n’avez pas osé les dents en or, ça aurait été du plus bel effet . On est censé vous croire ?? Et les mecs se seraient rendus avec leur « butin », c’est juste totalement ridicule .Vos éléments de propagande vous discréditent totalement roman .

                        D’ailleurs il n’était pas censé y avoir des gars de l’OTAN, des généraux américains, des soldats de la légion même si je me souviens bien . Parceque ça c’est plus difficile a sortir du chapeau que trois gourmettes en or .C’est a ça qu’on reconnait un vrai mytho, il n’arrête jamais .


                      • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 27 mai 20:19

                        @roman_garev
                        Comme ça vous êtes content de vaincre 2511 gars. Vous avez fait naître la légion mon bon. Quand le ridicule se propagande.


                      • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 27 mai 23:08

                        @kremelin
                        It’s OK. You master. Even the black sea doesn’t matter now. It’s Turkish. So why, the suicide


                      • Venceslas Venceslas 27 mai 23:48

                        @roman_garev
                        Monsieur le pourchasser de nazis irréprochable, pourquoi ne nous traduisez-vous pas ça ? 
                        https://www.dw.com/ru/der-spiegel-rossija-privlekla-k-vojne-protiv-ukrainy-pravyh-jekstremistov/a-61893396

                        Ou alors, c’est moi qui vais le faire, si j’arrive à retenir mon envie de vomir.


                      • roman_garev 28 mai 08:42

                        @roman_garev
                        Comparez les deux types du comportement envers les prisonniers de guerre.
                        Les Donbassiens et les Russes (d’ailleurs cela revient au même) les guérissent, opèrent au cas de nécessité, nourrissent, leur offrent la possibilité de communiquer avec leurs parents, sont ouverts aux visites de représentants de la Croix Rouge et même de l’Ukraine.
                        Les Ukrainiens (et les Géorgiens en tant que bourreaux volontaires à côté des Ukrainiens) leur coupent la gorge, les achèvent par une balle à la tête et filment tout ceci en vidéo pour effrayer les Russes. Ils leur coupenr les doigts, les mains et/ou les organes génitaux. Parfois ils donnent un coup de téléphone, appareil trouvé dans la poche du soldat russe tué, à sa mère pour lui annoncer, avec un rire méchant, la mort de son fils bien-aimé. (Tout ceci, ce n’est pas des racontars ou des fantaisies comme on voit et entend de la part des Ukrainiens, il y en a des preuves, et les coupables seront jugés).
                        À saisir la différence, comme on dit en russe.


                      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 28 mai 11:59

                        @roman_garev
                        Vous confondez la propagande de Poutine et la réalité. Que savez vous vraiment sur ce qui se passe ? Comment le savez vous ?
                        Le pire c’est que vous faites, sans même en être conscient, exactement ce que vous reprochez à d’autres. Vous allez toujours vous abreuver aux mêmes sources : celles qui vous plaisent. Ayant épanché votre soif d’informations vous n’allez jamais en voir d’autres. Vous prenez pour argent comptant tout ce que vous avez amassé et qui vous fait tant plaisir. Vous êtes certain ainsi de détenir la vérité. Vous nous ressortez tout cela fièrement avec la certitude que ceux qui n’avalent pas ça sont des imbéciles. Vous êtes un propagandiste.


                      • sylvain sylvain 28 mai 12:28

                        @roman_garev
                        c’est assez incroyable d’arriver a se contredire dans deux messages consécutifs . Je vous rappelle que juste avant vous expliquez que les soldats prisonniers seront condamnés a mort ...

                        Parfois ils donnent un coup de téléphone, appareil trouvé dans la poche du soldat russe tué, à sa mère pour lui annoncer, avec un rire méchant, la mort de son fils bien-aimé

                        On dirait la propagande nazi contre les juifs, c’est exactement les mêmes méthodes, qui ont a la base été développées pendant la terreur . Je pensais qu’on était immunisé a ce genre d’idioties malsaines, mais il semble que ce ne soit pas le cas


                      • Venceslas Venceslas 30 mai 00:46

                        « @roman_garev

                        Comparez les deux types du comportement envers les prisonniers de guerre.
                        Les Donbassiens et les Russes (d’ailleurs cela revient au même) les guérissent, opèrent au cas de nécessité, nourrissent, leur offrent la possibilité de communiquer avec leurs parents, sont ouverts aux visites de représentants de la Croix Rouge et même de l’Ukraine. »

                        Vous mentez en profitant de la censure qui s’acharnent contre les antifascistes (la « racaille antifasc » (sic) comme dit une de vos admiratrices, qui ne vole pas haut.


                      • Venceslas Venceslas 31 mai 01:23

                        @roman_garev
                        Braves défenseurs des civils donbassiens ! Fleuron de l’armée ukrainienne.
                        Et les vôtres, on en parle ? https://www.dw.com/ru/der-spiegel-rossija-privlekla-k-vojne-protiv-ukrainy-pravyh-jekstremistov/a-61893396


                      • Esprit Critique 28 mai 01:11

                        La guerre en Ukraine a commencé en 2014, par un coup d’etat financé par les USA on parle d’un investissement de 4.9 milliards de dollars.

                        Cette guerre avait deja fait 13000 mort debut 2022.

                        Staline a sciement fait crever 3 millions d’Ukrainien de famine en 1932 /1933.

                        Kroutchev qui etait Ukrainien aussitot la mort de Staline ou presque a donné la Crimée a L’Ukraine. Poutine au vue du traitement des russophones a partir de 2014 a repris la Crimée, qui avait declarer son independance en 1992 a la dissultion de L’URSS sans sans que l’Ukraine y trouve rien a redire.

                        Voila des faits. Faire comme si il n’existaient pas est crasseux et débile, Il eclateront de toute façon.


                        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 28 mai 11:52

                          @Esprit Critique
                          « Voila des faits. Faire comme si il n’existaient pas est crasseux et débile, Il eclateront de toute façon. »

                          Évitez les expressions excessives et injurieuses comme « crasseux et débile ». Des mensonges mille fois répétés peuvent faire croire à des vérités. Et justement, tout ce que vous avez dit auparavant est pour le moins discutable.

                          « on parle d’un investissement de 4.9 milliards de dollars »
                          Ah ! Oui ! On en parle. C’est la concierge de l’immeuble qui l’a dit. Et à part ça. Pourquoi ce serait les américains. Chez moi on dit que les malgaches ont incité Poutine à envahir l’Ukraine et qu’il a été financé par les chinois.

                          « Cette guerre avait deja fait 13000 mort debut 2022. » (le correcteur orthographique vous invite à mettre des accents)

                          Oui ! Les guerres font des morts. J’ai déjà donné le détail à ce sujet. Si les bandes russes n’étaient pas venues sur ce territoire ukrainiens nous n’aurions pas eu tous ces malheurs.

                          « Staline a sciement fait crever 3 millions d’Ukrainien de famine en 1932 /1933. »
                          Là aussi j’ai expliqué ce qu’il en est réellement dans un commentaire et je vous renvoie à mon article sur le sujet.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité