Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Environnement > Fukushima, l’en pire Japonais

Fukushima, l’en pire Japonais

Monopolisés par les élections, les médias ont fait l’impasse sur le nucléaire, et surtout, sur les rebondissements de la situation japonaise qui empire de jour en jour.

C’est le 22 avril que la situation s’est dégradée encore plus au Japon, puisqu’un incendie et une explosion rendent la situation à Fukushima toujours plus intenable.

Suite à l’incendie qui s’était déclaré vers le 18 avril, dans une installation industrielle nucléaire japonaise, site dans lequel est stocké de l’uranium appauvri, une explosion s’est produite le 22 avril à 8h00, provocant la mort d’un ouvrier de l’usine, en en blessant 11 autres.

Ce n’est qu’à 17h15 que cet incendie a été finalement maitrisé.

Le black out médiatique a donc bien fonctionné, et à cet instant, on ne sait pas si une pollution radioactive s’est dégagée du site. lien

Récemment, une nouvelle fuite d’eau hautement radioactive s’était échappée d’une cuve de la centrale dévastée, direction l’Océan Pacifique. lien

Dans les colonnes de « Rue 89 », Thierry Jacolet a pu interviewer l’un des liquidateurs de Fukushima qui évoque carrément « l’enfer  ».

Ce travailleur, qui risque sa place s’il s’adresse aux médias, à tout de même dans cet entretien fait un rapide bilan de la situation : 3000 liquidateurs kamikazes interviennent jour après jour sur le site, afin de tenter de décontaminer la centrale, ou de refroidir les réacteurs, et les 1000 cuves installées sur le site contiennent déjà plus de 100 millions de litres d’eau très radioactive.

Ces sous-traitants sont mobilisés plus longtemps que la raison ne le permet, l’administration ayant relevé le plafond de la limite d’exposition de 20 mSv/an à 250 mSv/an.

L’interviewé, qui a déjà encaissé 20 mSv en moins d’un an, connait l’importance du danger, précisant : «  je sais que c’est hyper radioactif. Parfois, j’ai encore peur. C’était surtout le cas au début. Maintenant le danger fait partie de ma vie. Peut-être que dans 5 à 10 ans, je sentirai les effets.  » lien

Luc Oursel, président du directoire d’Areva n’est pas rassuré et le fait savoir dans un article paru le 23 avril 2012.

Même s’il est convaincu à tort que la France est une référence « non seulement industrielle, mais aussi institutionnelle » il semble oublier les zones d’ombre qui entoure chaque « incident » nucléaire français, et les lenteurs de réaction, autant que d’information. lien

On sait que des balises ont été installées un peu partout dans le secteur de Fukushima dans lequel Tepco voudrait avoir en vain une irradiation inférieure à 10µSvh.

En effet, si la balise de West Gate est juste en dessous de la barre (9 µSvh), celle de Main Gate affiche 25 µSvh, et celle de Main Building franchit un nouveau « record » avec 255 µSvh.

Ces chiffres hors normes sont pourtant sujets à caution, puisqu’on apprend que Tepco a protégé les balises par un blindage, lequel à fait diviser par 5 les valeurs de radioactivité, ce qui ne devrait pas être la fonction d’une balise, celle-ci étant censée afficher la réalité de la pollution. lien

En attendant, la presse étrangère nous informe que le Japon envisage maintenant un plan d’évacuation de 40 millions de personnes, ce qui serait la plus grande migration d’être humains depuis les années 30, lorsque Staline avait forcé des dizaines de millions de personnes à occuper les régions extrême-orientales Russes. lien

Dans la foulée, on peut s’intéresser aussi aux installations nucléaires françaises, pour lesquelles Jean Marc Royer, pour l’ASN (Autorité de sureté nucléaire) a produit un rapport accablant : après avoir constaté que, concernant les dangers relatifs aux inondations, EDF est appelée à « revoir sa copie », que pour ce qui est risques liés aux séismes, l’ensemble laisse à désirer, demande que soit rendu conforme l’ensemble des installations nucléaires pour ce qui est du danger lié à la perte des alimentations électrique.

Du coté de la « gestion des accidents graves », l’ASN a noté d’un zéro pointé tout ce qui la concerne.

Le rapport complet est sur ce lien.

La dissimulation n’est pas l’apanage du Japon ou de la France, puisque ce n’est que récemment que l’on a appris l’accident nucléaire survenu en début d’année dans la centrale nucléaire de Kori, en Corée du Sud, pays dans lequel on compte déjà 23 réacteurs nucléaires, et qui envisage d’un construire 10 nouveaux.

C’est lors d’un exercice de basculement d’alimentation sur un groupe électrogène que celui-ci s’est arrêté sans raisons, isolant le réacteur de toute source d’alimentation électrique pendant 12 minutes, provoquant fatalement une montée en température. lien

Pour revenir à Fukushima, on voit donc que la « déclaration d’arrêt à froid » a du plomb dans l’aile, et que la situation continue d’empirer, malgré les silences et les mensonges, car comme dit mon vieil ami africain : « n’accepte pas le poison de celui qui t’a offert du miel ». 

 

L’image illustrant l’article provient de « fukushima-diary.com »

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Tchernobyl, drôle d’anniversaire (12 mars 2011)

Fukushima, mon amour

Fukushima, Sarko pète les plombs

Fukushima, et maintenant ?

Fukushima, nuages noirs à l’horizon

Entre fusion et confusion

Fukushima, le monde du silence

Au pays du soleil, le Vent !

Fukushima, le syndrome Japonais

Fukushima, la fuite en avant

Fukushima, plus jamais ça

C’est foutu…shima

L’exode nucléaire

Ça fume à Fukushima

Nucléaire, la cible terroriste

Fukushima, le mensonge organisé

Faire reculer le crabe

Le Japon bientôt inhabitable ?

Le silence des salauds

On a retrouvé le corium de Fukushima

Ce cher nucléaire

La France a peur

Fukushima, tragédie en sous sol

Fukushima, tournée mondiale

Fukushima, un silence inquiétant

Fukushima, le début de la fin

Fukushima, les limites du cynisme

Nucléaire, explosion des prix

Penly du feu et des flammes

Les normes sont-elles normales ?

Fukushima, quand c’est fini, ça recommence



Sur le même thème

Fukushima, le mythe du "zéro morts"
Penser comme son fauteuil
Les cachotteries nucléaires
Fukushima for ever
Tchernobyl Forever


Les réactions les plus appréciées

  • Par ROBERT GIL (---.---.---.190) 24 avril 2012 08:45
    ROBERT GIL

    certain trouve irrealiste de sortir du nucleaire en dix ans, les japonais vont le faire en beaucoup moins longtemps, et si pareil catastrophe arrive en France .....oh, pardon, c’est vrai que notre technologie est au dessus de tout soupçons !

  • Par Gabriel (---.---.---.98) 24 avril 2012 09:06
    Gabriel

    Attention Olivier, vous allez avoir quelques irradiés du bulbe qui vous certifieront qu’il n’y a aucun danger et que la maîtrise de nos seigneurs de l’atome sur l’énergie nucléaire est totale. Dormez tranquilles futurs irradiés, nous les rois du monde nous nous occupons de tout. Nous ordonnons à la nature de se plier aux marchés. Comme l’avait constaté Einstein : «  Il y a deux choses d’infini dans le monde, l’univers et la bêtise. Quoi que pour l’univers, j’ai encore quelques doutes… »

  • Par al.terre.natif (---.---.---.250) 24 avril 2012 08:56

    Il faut continuer de s’informer pour éviter l’oubli total des conséquences. Un accident nucléaire, ce n’est pas juste 1 ou 2 mois de crise, et hop on oublie et on recommence !

    Il faut se rappeler, en période électorale ou non  !, des conséquences des technologies « du progrès » que nous manipulons.

    Merci pour cet article !

  • Par Patrick Samba (---.---.---.8) 24 avril 2012 09:37
    Patrick Samba

    Bonjour,

    Luc Oursel, président du directoire d’Areva n’est certainement pas rassuré par ce qui se passe à Fukushima, et en effet il y a de quoi, mais apparemment il est encore plus inquiet de la manière dont Tepco communique.

    " Je n’ai pas de conseil à donner, mais je pense qu’ils devraient expliquer davantage à leur opinion publique comment ils gèrent la situation. La sûreté et la transparence sont indispensables au développement du nucléaire. C’est ce qui suscite la confiance. C’est pour cela que nous pensons que le Japon devrait communiquer davantage sur ce qui se passe à Fukushima pour expliquer comment la situation est mise sous contrôle. « 

    Et le journaliste de Challenges de préciser, au cas où le lecteur n’aurait pas bien compris, et pour cause : » Luc Oursel conseille aux autorités japonaises d’expliquer comment la situation dans la centrale nucléaire a été et reste sous contrôle un an après la catastrophe.« 

    Nous voilà rassuré, AREVA conseille de communiquer en toute » transparence " en usant encore un peu plus du mensonge...

    Vive la vie avec AREVA !


Réactions à cet article

  • Par ROBERT GIL (---.---.---.190) 24 avril 2012 08:45
    ROBERT GIL

    certain trouve irrealiste de sortir du nucleaire en dix ans, les japonais vont le faire en beaucoup moins longtemps, et si pareil catastrophe arrive en France .....oh, pardon, c’est vrai que notre technologie est au dessus de tout soupçons !

    • Par reveil (---.---.---.51) 24 avril 2012 10:08

      Oui mais les Japonais eux sont dans la merde jusqu’au cou.

    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 24 avril 2012 11:17
      olivier cabanel

      Robert

      en fait, l’irréalisme c’est d’attendre dix ans pour sortir du nucléaire,
      c’est même irresponsable, car nos vielles centrales rafistolées, fuyant de tous les cotés, vont finir par nous péter sous le nez, et nous n’aurons plus que nos yeux pour pleurer.
      les japonais, contraints et forcés, ont quasi quitté le nucléaire en une année, et si l’on veut bien se rappeler qu’ils ont une source géothermique inépuisable, qu’ils n’exploitent qu’au 1/5 des possibilités, qu’ils ont de plus des éoliennes off shore lesquelles ont résisté au tsunami, qu’ils sont parmi les plus gros producteurs de photovoltaique, on sait d’avance qu’ils n’auront aucune difficulté à se fournir énergétiquement d’une façon indépendante, 
      merci de votre commentaire.
    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 24 avril 2012 11:20
      olivier cabanel

      reveil

      pour l’instant, à part la centrale qui continue à fuir de tous les côtés, ils s’en sortent plutot bien sans nucléaire, et avec le potentiel en énergies renouvelables qu’ils ont, ils devraient bientot pouvoir relever la tête.
      ils sont sortis du nucléaire en une année.
      c’est vrai qu’ils n’avaient pas le choix.
       smiley
      et nous qui avons le choix, nous sommes prêts à attendre encore 20 ou 30 ans !!!
      pauvre France.
    • Par T.REX (---.---.---.133) 24 avril 2012 20:21
      T.REX

      Bonjour Olivier et merci pour ta veille qui nous tient informé .

      Si je comprends bien la situation, les Japonais qui ont réussi à quitter le nucléaire en 1 an, risque aussi de quitter le Japon rapidement ! 

      Si l’année dernière fut catastrophique, cette année sera l’An Pire du Levant...... le vent de panique radioactif ! 

    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 25 avril 2012 08:03
      olivier cabanel

      merci Christian

      j’en profite pour remercier les nombreux internautes qui potassent le sujet, et qui régulièrement m’envoient des infos.
      à+
    • Par T.REX (---.---.---.151) 25 avril 2012 19:41
      T.REX

      Pour faire un mauvais jeu de mots de circonstance,
      on peut faire parler un diable nucléaire porteur de mort qui dirait fier de défier les humains du Japon et de ses îles (Shima voulant dire île en Japonais)  :

      I FUCK YOU SHIMA

       

    • Par bigglop (---.---.---.185) 25 avril 2012 23:50
      bigglop

      Bonjour @Olivier,

      Nous avons presque partout, en France, atteint la date de péremption et nous faisons du bricolage à gauche, à droite tout en disant comme le gars tombé d’un building, à chaque étage, « jusque là, tout va bien ».....

      Et quand nous serons à l’entresol ? Pas grave, nous serons tous morts

    • Par jako (---.---.---.172) 26 avril 2012 10:21
      jako

      Bonjour Olivier, ce matin j’ai entendu que le chantier du deuxième sarcophage pour Tchernobyl allait démarrer et durer plusieurs dizaines d’années, coût estime 930 mi de ros payés par la communauté Européenne, il y a un article à ce sujet sur lemonde.fr, mais avec mon Browser IE, je ne peux le consulter, et là on parle d’un incident moins grave que Fuku qui s’est déroulé il y a 26 ans...

  • Par al.terre.natif (---.---.---.250) 24 avril 2012 08:56

    Il faut continuer de s’informer pour éviter l’oubli total des conséquences. Un accident nucléaire, ce n’est pas juste 1 ou 2 mois de crise, et hop on oublie et on recommence !

    Il faut se rappeler, en période électorale ou non  !, des conséquences des technologies « du progrès » que nous manipulons.

    Merci pour cet article !

    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 24 avril 2012 10:48
      olivier cabanel

      al.terre

      oui, et j’ajouterais qu’on ne s’est pas trop penché sur les conséquences que la catastrophe nucléaire a eu sur le Japon : alors qu’il était quasi sur le point de prendre la tête mondiale au niveau économique, il est maintenant loin derrière les USA, la Chine et d’autres...
      tout ça à cause de réacteurs en fusion.
      merci de votre commentaire
    • Par sto (---.---.---.229) 25 avril 2012 23:39
      sto

      Incendie a Fessenheim, en ce moment même !!

  • Par Gabriel (---.---.---.98) 24 avril 2012 09:06
    Gabriel

    Attention Olivier, vous allez avoir quelques irradiés du bulbe qui vous certifieront qu’il n’y a aucun danger et que la maîtrise de nos seigneurs de l’atome sur l’énergie nucléaire est totale. Dormez tranquilles futurs irradiés, nous les rois du monde nous nous occupons de tout. Nous ordonnons à la nature de se plier aux marchés. Comme l’avait constaté Einstein : «  Il y a deux choses d’infini dans le monde, l’univers et la bêtise. Quoi que pour l’univers, j’ai encore quelques doutes… »

  • Par Soi Même (---.---.---.146) 24 avril 2012 09:35

    Il est étrange, le silence des deux candidats sur ce sujet. A lui seul, ce sujet aurait du faire l’objet d’un débat. Un véritable état des lieux aurait peut être présenté aux Français.
    Il est vrais aussi, si la vérité était vraiment dite sur l’état du nucléaire en France.
    Il aurait peut de change, nos deux candidats d’êtres élues, tellement il maîtrise mal pas le sujet.

    Heureusement, qu’il y a des initiatives qui se réalisent, et qui montrent des exemples à suivre.

    Serres agricoles photovoltaïques - dans le Gard, France http://www.solaire-photovoltaique-p...

    https://s3-eu3.ixquick-proxy.com/do...

    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 24 avril 2012 10:52
      olivier cabanel

      soi meme

      merci de ce commentaire et de nous avoir proposé cet article : dans le Gard, département qui hélas a connu un score important du FN, il y a aussi des citoyens qui pensent à l’avenir des générations futures, et qui choisissent des énergies propres et renouvelables.
      merci à eux aussi.

    • Par Soi Même (---.---.---.146) 24 avril 2012 11:40

      Heureusement, qu’il y a des gens pragmatiques, et qui n’attende pas la mode.
      Quand au FN, c’est une méchante baudruche. Elle se gonfle quand on à besoin du loup pour gardé les moutons.
      Il ne faut pas oublié que c’est un partie hétérogène, une auberge espagnole des différents courants de l’extrême droite, qui à comme particularité si y arrive au pouvoir c’est pour ce dissoudre tellement les courants qui le compose, sont contradictoires et outranciers.

    • Par Bibi32 (---.---.---.210) 24 avril 2012 14:54
      Bilou32

      Les « serres » photovoltaïques qui n’ont de la serre que le nom... De simple champs de panneaux qui bouffent 3 hectares de terres agricoles. Un projet devait se réaliser par ici sur 3 ha aussi, il est tombé à l’eau avec la chute des primes et aides démentielles de l’Etat et EDF... Une histoire de gros sous, la boîte qui montait çà payait la terre 3 fois le prix normal et touchait le pactole, payé à la fin par le consommateur .
      Malheureusment, le marché des énergies alternatives est peuplé par des requins il suffit de consulter le prix d’un simple chauffe eau « solaire ».... Et l’Etat marche dans la combine en plus (de moins en moins, vu le budget...).
      Ceci dit, le photovoltaïque en petites unités, couplé a de petites éoliennes, des capteurs solaires thermiques, en étant plus généralisé pourrait nous économiser quelques centrales nucléaires.

    • Par Soi Même (---.---.---.146) 25 avril 2012 15:28

      Je suis pas tout à fait d’accord avec votre point de vue. <  Les « serres » photovoltaïques qui n’ont de la serre que le nom> car il y a bien là dedans une volonté de d’économisé l’espace en le rentabilisant au maximum.
      Quand à sa récupération économique par l’État et des lobbys, cela n’est pas un problème nouveaux, il y a qu’à s’intéresse à la Secu pour comprendre comme la mafia lobbyiste et de mèche avec l’État.

       

    • Par Croa (---.---.---.43) 26 avril 2012 18:41
      Croa

      Je ne vois pas ce que cela a d’étrange !

      Ils sont tous les deux pour continuer ces conneries.

      Il faudrait arrêter de croire en ces gens qui ont divisé le peuple en deux afin de faire ce qu’ils veulent faire librement, la guerres, des centrales... et que sais-je encore ! smiley

  • Par Patrick Samba (---.---.---.8) 24 avril 2012 09:37
    Patrick Samba

    Bonjour,

    Luc Oursel, président du directoire d’Areva n’est certainement pas rassuré par ce qui se passe à Fukushima, et en effet il y a de quoi, mais apparemment il est encore plus inquiet de la manière dont Tepco communique.

    " Je n’ai pas de conseil à donner, mais je pense qu’ils devraient expliquer davantage à leur opinion publique comment ils gèrent la situation. La sûreté et la transparence sont indispensables au développement du nucléaire. C’est ce qui suscite la confiance. C’est pour cela que nous pensons que le Japon devrait communiquer davantage sur ce qui se passe à Fukushima pour expliquer comment la situation est mise sous contrôle. « 

    Et le journaliste de Challenges de préciser, au cas où le lecteur n’aurait pas bien compris, et pour cause : » Luc Oursel conseille aux autorités japonaises d’expliquer comment la situation dans la centrale nucléaire a été et reste sous contrôle un an après la catastrophe.« 

    Nous voilà rassuré, AREVA conseille de communiquer en toute » transparence " en usant encore un peu plus du mensonge...

    Vive la vie avec AREVA !


    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 24 avril 2012 10:54
      olivier cabanel

      Patrick

      une fois de plus la preuve du mensonge organisé, et de la fuite imbécile en avant de cette énergie si dangereuse.
      merci d’avoir souligné la contradiction d’areva qui d’une part tente de rassurer, et d’autre part s’inquiète.

    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 24 avril 2012 10:56
      olivier cabanel

      cogno

      mais jo le marteau a beau répéter zéro morts, la réalité lui a prouvé le contraire, sauf qu’il se refuse à le voir.
      il a plongé la tete dans le sable de son bac habituel.
       smiley
  • Par reveil (---.---.---.51) 24 avril 2012 10:12

    A tout ceci il faut ajouter que même si elles n’explosent pas, les centrales nucléaires devront être un jour démantelées. Aujourd’hui, nous sommes incapables de démanteler les premières d’autant plus que ce ne sont pas les actionnaires qui vont payer mais injustement les contribuables.

    • Par Aldous (---.---.---.209) 29 avril 2012 11:01
      Aldous

      un rappel bien utile car il illustre bien le cul de sac technologique et économique de cette filière insensée.


      Laissons l’ardoise et la pollution a nos enfants ! Qu’ils se demerdent, ils ne votent pas encore !

      D’ailleurs ils seront au chomage, pourquoi s’en preoccuper ?


  • Par Hermes (---.---.---.149) 24 avril 2012 10:33
    Hermes

    Merci pour ce rappel.

    Le premier ministre Japonais a déclaré lui-même « qu’il était hors de question d’abandonner fukushima, car le désastre serait 3 à 4 fois plus important que Tchernobyl et concernerait alors pas seulement le japon mis le monde entier ». Il doute lui-même que Tepco controle réellement la situation.

    Il est probable que suite aux évacuations envisagées, le Japon soit coupé en deux.

    A suivre....

    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 24 avril 2012 11:22
      olivier cabanel

      Hermes,

      oui, j’ai l’impression que c’est ce qui se prépare....
      s’ils n’arrivent pas à régler définitivement le problème de Fukushima, je pense qu’ils n’échapperont pas à un élargissement de la zone d’exclusion.
      une situation que nous devrions méditer en France, avant que le pire ne se produise chez nous.
      merci de votre commentaire.
  • Par Surya (---.---.---.58) 24 avril 2012 10:50
    Surya

    Pauvres Japonais ! C’est horrible ce qui se passe à Fukushima. Encore une fois, je salue leur courage. Mais c’est incroyable qu’on donne à ce liquidateur l’argument que s’il parle à la presse, il va perdre son emploi. Comme si risquer son emploi était plus grave que risquer sa vie. C’est un retournement total des valeurs, ou alors c’est un signe de mépris total envers les liquidateurs.
    Pour ce qui est de la situation en France, on m’a transmis un petit livret émanant du parti socialiste, enfin de François Hollande, détaillant les 60 engagements qu’il prend pour la France. Dans la partie intitulée « Je veux redonner espoir aux nouvelles générations », il déclare vouloir faire de la France la nation de l’excellence gouvernementale. On peut lire ceci :
     « Je préserverai l’indépendance de la France tout en diversifiant nos sources d’énergie. J’engagerai la réduction de la part du nucléaire dans la production d’électricité de 75% à 50% à l’horizon 2025, en garantissant la sûreté maximale des installations et en poursuivant la modernisation de notre industrie nucléaire. Je favoriserai la montée en puissance des énergies renouvelables en soutenant la création et le développement de filières industrielles dans ce secteur. La France respectera ses engagements internationaux pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Dans ce contexte, je fermerai la centrale de Fessenheim et je poursuivrai l’achèvement du chantier de Flamanville (EPR). »
    Je crois que si Hollande est élu, je vais garder très précieusement ce petit livret et voir si, cinq ans après, il aura tenu ses promesses en matière de fermeture de Fessenheim, d’énergies renouvelables etc etc… tout en préservant l’indépendance de la France, n’est-ce pas, et en modernisant l’industrie nucléaire.
    D’une part, je ne vois pas comment on peut passer de 75% à 50% sans fermer plus de centrales que Fessenheim (en 2025, on peut penser qu’il ne sera plus président, et si lui ne ferme pas davantage de centrales pour coller à son plan de 50%, on peut craindre que son successeur ne lui emboîte pas le pas, donc que le plan capote)
    De plus, j’interprête « préserver l’indépendance de la France » comme signifiant « garder une part majoritaire de nuclaire » dans la mesure où il ajoute tout de suite après « tout en diversifiant ». C’est ce « tout en » qui me pose problème… Je trouve tout cela très contradictoire, assez démago, et on a l’impression, à la lecture de ce paragraphe cité ci-dessus, qu’il cherche à plaire à tout le monde et brosser tout le monde dans le sens du poil. C’est pourquoi je suis curieuse de savoir si cela sera vraiment fait.
    Je ne suis pas d’accord du tout avec la vision de Nicolas Sarkosy qui souhaite continuer à développer davantage le nucléaire en France, et demeurer dans le tout nucléaire (il me semble bien l’avoir entendu dire ça), mais il me faut bien avouer qu’au moins ça a le mérite d’être clair et net. On sait parfaitement quelle direction sera choisie s’il est élu. Tandis que là, j’avoue que j’ai un petit doute. Je n’ai pas envie d’être déçue par François Hollande.

  • Par tf1Goupie (---.---.---.22) 24 avril 2012 10:56

    Mr Cabanel, quand vous en aurez un peu assez de nous parler de Fukushima, quand est-ce que vous briserez l’omerta sur le marasme de l’énergie solaire ?

    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 24 avril 2012 11:25
      olivier cabanel

      tf1goupie

      croyez bien que j’aimerais autant parler d’autre chose.
      quand à l’omerta sur un soi disant marasme de l’énergie solaire, vous devriez ouvrir les yeux, et ne pas avaler tous les bobards du lobby nucléaire.
      enfin, c’est vous qui voyez.
    • Par mac (---.---.---.223) 24 avril 2012 11:30

      Vous avez raison peut-être ne faut-il plus ne parler ?

      Ce serait toujours le m...e un an après mais on en parle pas ?
      Quarante millions de personnes qui risqueraient d’être déplacées, trois mille liquidateurs qui risquent peut-être leur peau, on en parle pas ?

      Je sais ce qui compte pour certains et préoccupe davantage certains de nos médias et hommes politiques, c’est que la bourse rechute.

      En tout cas on en est sûr, ça c’est important et on en parle !

    • Par tf1Goupie (---.---.---.22) 24 avril 2012 11:41

      De la part du Lobby nucleaire !! Y en a d’autres si vous vous donnez la peine de chercher l’information.

      Vous êtes dans le manque d’information ou dans le déni Mr Cabanel ?

      Après ça vous pouvez vous permettre de mépriser ceux qui ne pensent pas comme vous et Mac.

    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 24 avril 2012 11:54
      olivier cabanel

      tf1groupie

      parce que vous mélangez tout...
      il s’agit d’une lutte commerciale entre l’europe et la chine,
      avec les salaires de misère chinois, fatalement les panneaux solaires coutent bien moins cher à produire, et sans les subventions européennes pour proteger notre marché, fatalement, les entreprises françaises (et d’autres !) se trouvent en difficulté.
      rien d’anormal,
      ceci dit, lorsque l’on fera payer aux français le vrai prix du nucléaire, en comptant le démantèlement et la gestion des déchets nucléaires, vous découvrirez que les énergies propres et renouvelables couteront bien moins cher.
      c’est une évidence,
       smiley
    • Par al.terre.natif (---.---.---.250) 24 avril 2012 11:59

      @tf1groupie

      mais l’avez vous seulement compris cet article que vous mettez en lien ?

      Il dit simplement que l’énergie photovoltaïque est de moins en moins rentable, car on supprime les aides de l’état. Combien « d’aides » de l’état bénéficie le nucléaire ? En gros combien ça nous coute aujourd’hui, à notre gouvernement, de faire du nucléaire ?

      Et combien ça nous couterait un accident type Fukushima ?

      D’autre part, il faut continuer d’en parler, sinon ceux qui ne croient que ce qu’ils voient à la télé (par exemple sur TF1) oublient très vite (fuku quoi ?), et la prochaine catastrophe sera une nouvelle découverte.

      Pour rappel, Thernobyl continue de « refroidir » depuis plus de 30 ans ! Mais pour vous Tchernobyl ne doit être qu’une légende communiste utilisée par les écolos pour faire peur aux petits enfants pas sages !

    • Par dede (---.---.---.47) 24 avril 2012 12:08
      dede

      En tout cas, pour les allemands, ça va douiller sévére !

    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 24 avril 2012 12:52
      olivier cabanel

      dede

      vous devriez d’abord vous interroger sur ce que « ça va douiller » pour le Japon qui est passé d’une place dans le trio de tête a une place moins honorable.

    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 24 avril 2012 12:55
      olivier cabanel

      dede

      j’ajoute pour compléter mon commentaire que le votre est malhonnête
      pour ceux qui auront ouvert le lien que vous avez proposé, ils n’auront pas manqué de remarquer d’ou venait l’info...(un lobby nucléaire)
      mais plus grave, le titre est au conditionnel.
      mais vous, brave petit toutou pro nucléaire,vous passez du conditionnel au présent.
      pas très respectable votre attitude.
      enfin, c’est votre problème.
       smiley

    • Par dede (---.---.---.47) 24 avril 2012 13:12
      dede

      Je peux vous rendre la pareil. De toute façon vous aimez bien polémiquer, c’est votre fond de commerce, un peu comme eux.

      Et en terme d’attitude, je crois que je n’ai pas de leçon à recevoir de votre part ! 
      Au, moins moi, je ne travesti pas la vérité.
    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 25 avril 2012 08:10
      olivier cabanel

      dede

      c’est bizarre, j’ai exactement le sentiment du contraire ?
      comment expliquez vous ça ?
       smiley
  • Par mac (---.---.---.223) 24 avril 2012 10:58

    J’aimerais bien savoir ce qu’ont dans le crâne les personnes qui ont voté négativement cet article ?

    J’aimerais également savoir qui sont les 3000 liquidateurs quotidiens de la centrale ?
    Combien d’actionnaires des sociétés exploitantes font du mauvais gras ou sirotent tranquillement leur cocktail aux îles Caïman ou ailleurs pendant que des pauvres gens risquent leur peau à moyen terme pour quelques primes ?

  • Par Bulgroz (---.---.---.153) 24 avril 2012 11:16

    "Monopolisés par les élections, les médias ont fait l’impasse sur le nucléaire,"

    C’est exaspérant, non seulement l’Effa Choly s’est pris une raclée monumentale à ces élections, mais contrairement aux espérances de Cabanel, on compte toujours 0 (zéro) mort à Fukushimatitata.

    Car, peut être ne l’avez vous pas su, l’Effa Choly, la pouliche de Cabanel, celle qui voulait réformer le 14 Juillet et la race blanche s’est pris une gamelle monumentale.

    Je ne parle pas de la gamelle dans l’escalier, non , je parle de la grande leçon d’expression directe donnée par les électeurs Français dans le secret des isoloirs.

    Vous vous rendez compte ? sur 100 électeurs Français, 98 ont signifié à Choly son congédiement immédiat de la scène politique.

    Un congédiement sans dommages et intérêts, une gifle, un coup de balai.

    Dans de telles conditions, Cabanel avait 2 options :

    i) se cacher dans son trou, méditer cette lourde défaite et s’excuser auprès de ses lecteurs.
    ii) parler d’autre chose, détourner la conversation. Tiens, au hasard, nous parler de Fukushimatitata.

    De toute manière, personne ne s’intéresse à la centrale, il s’agit d’affirmer ses certitudes antinucléiares.

    Comme Choly.

    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 24 avril 2012 11:30
      olivier cabanel

      zorglub

      vous savez qu’il y a déjà pas mal de morts, dus à la catastrophe nucléaire de fukushima, qu’il y en aura encore plus au fil des années qui passent et vous avez l’indécence d’écrire un tel commentaire.
      ayez au moins un peu de respect pour ceux qui souffrent dans leur corps au Japon.
      mais je ne pense pas que vous en soyez capable. 
    • Par Bulgroz (---.---.---.153) 24 avril 2012 11:33

      Continez votre propagande mensongère, Cabanel, et vous finirez comme Choly.

      Au fond du trou.

    • Par Bulgroz (---.---.---.153) 24 avril 2012 11:36

      Continuez votre propagande mensongère, Cabanel, et vous finirez comme Choly.

      Et arrêtez d’étaler comme elle vos incompétences.

    • Par mac (---.---.---.223) 24 avril 2012 11:37

      @Bulgroz , qui n’en rate pas une à un point tel qu’on se demande comment certains on encore le courage de lui réponde.

      Puisqu’on ne risque rien à Fukushima, je vous conseille de vous porter volontaire en tant que liquidateur, il est possible que ça paye bien.
      Pendant ce temps ça vous évitera de débiter vos poncifs tranquillement assis derrière votre écran.

      Sincères salutations.

      Ceci est mon premier et dernier message avec vous.

    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 24 avril 2012 11:49
      olivier cabanel

      zorglub

      je vous ai mis en colère, je suis désolé,
      mais je n’y peut rien, 
      il n’y a que la vérité qui fâche.
       smiley
    • Par LeManu (---.---.---.198) 24 avril 2012 12:29
      Emmanuel Aguéra

      Après Moubarak, après Ben Ali, aidez à VIRER SARKOZY (J-12) !

    • Par Pyrathome (---.---.---.173) 24 avril 2012 12:41
      Pyrathome

      aidez à VIRER SARKOZY

      Oui, oui, on va l’aider presto à faire son balluchon pour « la santé », il pourra y retrouver tous ces potes de beuverie...

    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 24 avril 2012 12:51
      olivier cabanel

      lemanu

      à mon avis, les fabricants de balais vont faire fortune dans quelques jours.
       smiley
      faudra en garder quelques uns pour MLP
      on sait jamais.
       smiley
    • Par Croa (---.---.---.43) 26 avril 2012 19:04
      Croa

      La Choly roule pour le fromage lequel lui a promis une sortie pour les calendes.... Les électeurs ne sont pas dupes !

      Si le nucléaire avait été à la une, (vraiment à la une, manière du vengeur fou), les gens auraient voté bien plus Mélanchon engagé à organisé un référendum sur la sortie du nucléaire !

      (Vois comprenez en quoi le thème était dangereux pour les fous qui nous gouvernent ?)

       

  • Par hunter (---.---.---.123) 24 avril 2012 12:04
    hunter

    A Bulgroz :

    1/ le mot « congédiement » n’existe pas en français :apprenez déjà à maîtriser correctement votre langue, avant d’écrire !

    Dans le contexte de votre texte, on emploi le mot « congé », comme dans l’expression, « donner son congé à quelqu’un », qui je vous le rappelle, signifie en français « virer », « licencier » .

    2/ les difficultés des différents acteurs de la filière solaire, sont essentiellement dues au fait que ce genre de matériel, dès qu’il est produit en Chine, voit considérablement son coût baisser.

    3/ Complètement d’accord avec Mac :allez faire le liquidateur, à Fukushima, puisqu’il n’y a aucun risque, au moins ça nous fera quelques vacances ici !!!!

    Faîtes-nous plaisir, plutôt que de débiter vos âneries au kilomètre sur de nombreux fils de discussion, prenez-donc congé !

    Quant à vos attaques ad hominem sur l’accent d’Eva Joly (que vous qualifiez de « choly » à longueur de posts).......il vaut mieux que je ne commente pas, car même le mot « mépris » est faible à qualifier votre attitude !

    H /

    • Par rastapopulo (---.---.---.213) 24 avril 2012 13:52
      rastapopulo

      Tiens mais pourquoi n’iriez vous pas vivre dans un pays qui n’a pas profité du nucléaire pour se développer (c’est à dire de la capacité humaine à utiliser de moins en moins de matière comme énergie) ?
       
      D’ailleurs ce serait tricher sur vos principes non négociable que d’aller où la géothermie est exploitable et où il y a des barrages... Prenez le Cambodge ou le Burkina Faso et intégrer vous à la population avec de pauvres espoirs de développement. Parce que là vous êtes en France je vous signale !

    • Par Bulgroz (---.---.---.146) 24 avril 2012 14:54

      Hunter ; Faut retourner à l’école

      « Le mot »congédiement« n’existe pas en français :apprenez déjà à maîtriser correctement votre langue, avant d’écrire ! »

      options d’affichagecatégorie :
      Action de congédier quelqu’un :
      1. Le respect des prérogatives économiques de l’entrepreneur va assez loin, dans la jurisprudence française, pour que les congédiements reconnus comme abusifs se résolvent très généralement en dommages-intérêts. La réintégration est exceptionnelle. J.-D. Reynaud, Les Syndicats en France,1963, p. 206.
      Lettre de congédiement. Acte par lequel un congé est signifié. Il ne signait lui-même que les lettres de réprimande ou de congédiement (Giraudoux, Bella,1926, p. 95).
      P. métaph. :
      2. (...) Ô la belle heure, la belle nuit des noces et comme elle fait penser à ces Épousailles de la fin des fins, lorsque après le congédiement des mondes et des jours, l’Agneau de Dieu, vêtu de sa Pourpre, viendra au-devant de l’Épouse inimaginable... Bloy, La Femme Pauvre,1897, p. 209.
      Prononc. : [kɔ ̃ ʒedimɑ ̃]. Étymol. et Hist. 1838 (Ac. Compl. 1842). Dér. de congédier* ; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér. : 2.
  • Par lavabo (---.---.---.102) 24 avril 2012 12:31

    Aaaaaaaaaaaahhhhhhhh nos cheres enclumes

  • Par Pyrathome (---.---.---.173) 24 avril 2012 12:37
    Pyrathome

    Bonjour Olivier,

    Je suis les événements, merci de ce billet ! C’est complètement sidérant.....

    Les réacteurs ( ce qu’il en reste...) de fukushima n’existent plus, parait-il....

    http://www.letelegramme.com/ig/gene...
    .
    On comprend mieux pourquoi, ils n’en parlent plus....

    Zorglub atteint des sommets de connerie, de négationnisme et de xénophobie, faudrait lui rappeler qu’il n’y a pas que Éva Joly pour sortir de cette ineptie qu’est le nucléaire, il y a le FdG, et une bonne partie du PS....et même très certainement une partie de la droite et de l’extrême...

     

    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 24 avril 2012 12:48
      olivier cabanel

      Pyra

      merci de cet article que je découvre.
      en gros, 40 ans pour démanteler les 4 réacteurs de Fukushima qui n’ont plus, à ce jour, d’existence administrative.
      j’ai comme l’idée que 40 ans ça va être un peu court.
      on va inaugurer dans quelques jours le nouveau sarkophage (c’est volontaire) de Tchernobyl, prévu pour durer...(?)
      il serait temps que des hommes sages et responsables en arrêtent avec cette énergie mortifère.
      message transmis au candidat présidentiel.
      s’il faut demain évacuer, comme au Japon, 40 millions de citoyens, etre le président de cette situation ne va pas être enviable.
    • Par Croa (---.---.---.43) 26 avril 2012 19:10
      Croa

      « s’il faut demain évacuer, comme au Japon, 40 millions de citoyens, »

      La métropole est bien moins densément peuplé que les îles japonaises. Ce sera 10 millions aux maximum... Un sacres bordel tout de même smiley

  • Par Hamae (---.---.---.241) 24 avril 2012 13:11
    Certaine bactéries ont la capacité de résister à la radiation,, cela reste une exception et l’humanité n’y échappera pas sans y laisser les futures plumes qui nous pousserons dans le dos...

    L’énergie nucléaire n’est pas et ne sera jamais sécure et ce à tout les niveaux de la chaine.

    Pensez donc... Un accident nucléaire majeur qui normalement, de part des standards d’interventions nécessitent l’assistance multi- nationale au plus haut niveau technologique.

    Cette assistance, c’est finalisée par la mise en place de bâches agricoles et la mise à disposition de pompes à eaux gros débit (en remplacement des camions de pompiers) pour refroidir le coeur des trois réacteurs en fusion (vont avez une idée des températures extrêmes et des conséquence directes de l’évaporation de cette eau au contact d’une fusion, essayer d’éteindre une fusion phosphorée avec de l’eau... avec de l’eau de mer, déversée en suivant en mer.... C’est ça la contre-mesure à l’emballement de la bête, ça fout la trouille.

    A ce propos, il n’existe toujours pas à ce jour de combinaison anti-radiations ? Je me pose la question suivante, comment en 1969 juillet nous avons pu mettre les pieds sur la lune en traversant la ceinture de VAN HALEN (très, très, très hautement radioactif) ou la protection minimale humaine devrait être de 2 mètres de plombs. 

    La NASA prétent que les combinaisons (je rappelle que l’appelle d’offre pour la conception de ces combinaisons à été remporter par une usine de fabrication de sous-vêtements féminin haute gamme pour la qualité de précision de ses couturières très qualifiées) étaient capable de stopper les radiations, Non mais de qui on se moque... vous nous prenez vraiment pour des lapins de six semaines...

    Alors dans le cas de cette vérité grotesque :
    Je propose aux gouvernements de rapidement fabriquer ces combinaisons qui n’existe pas encore aujourd’hui et d’aller dépolluer tous les sites d’incidents et d’accidents nucléaires, je veux même bien me porter volontaire au travaux...
    Les conséquences de cette catastrophe nucléaire est inégalable ni quantifiable mais à 100% dangereuse pour l’homme et son environnement. 

    Demandez aux polynésiens ou même aux scientifiques de caverne,ce qui à changé sur et sous ces merveilleux atolls , des MUTATIONS, la radiation modifie la chaine ADN rien que ça...

  • Par Electric Tof (---.---.---.245) 24 avril 2012 13:37
    Electric

    Merci Olivier d’informer, et ton sens de la mesure t’honore.

    Mais, c’est encore bien pire que tout ce qu’on nous a déjà dit :

    1/ Si l’on regarde mieux les photos du réacteur 3, on constate que le dit réacteur a été volatilisé. En effet, le bâtiment é été arasé en dessous du niveau du sommet de la cuve. A minima, toute la partie haute du réacteur a disparu.

    2/Les rejets dans l’océan Pacifique vont prochainemet atteindre Hawaï. La masse d’éfluents dans tout le Pacifique est énorme. On commence à interdire certains produits comme le saumon sauvage aux USA.

    3/Une grue de 35 tonnes est tombée dans la piscine du réacteur 3 en mars dernier suite à une explosion d’hydrogène.

    4/Les coeurs ont fondu en totalité en à peine 15 heures après le début de la catastrophe

    5/Les rejets totaux en césium sont d’un facteur 10 par rapport à Tchernobyl

    6/Les pollutions associées dans un périmètre s’étalant de 200km vers le nord ouest et 100 km vers le sud rendent ces zones inhabitables, et pourtant, on y vit encore, et on y mourra dans les prochaines années

    7/Les autorités japonaises ont fait le cjoix de bruler dans tout le Japon et à l’air libre les déchets radioacifs, provoquant un fond radioactif sur tout le Japon

    8/Les pollutions se font sentir sur la côté ouest américaine, parfois 100 fois les taux naturels. Le printemps provoque le relargage dans l’atmosphère des radio-éléments via les pollens. Les arbres dans les parages de Fuku prennent cette teinte rousse, signe de leur mort. Par ailleurs, nombreuses mutations observées sur les plantes, y compris dans Tokyo. Une mystérieuse boue/cendre noire très radioactive s’est déposée partout dans un rayon de 150km autour de Fuku, y compris dans les rues de Tokyo.

    9/La piscine du réacteur 4 menace toujours de s’éffondrer, ce qui rendrait inhabitable tout l’archipel et provoquerait la panique dans tout l’hémisphère nord.

    10/Aux USA, l’accident dans la centrale de San Onofore en Californie a nécessité un arrêt indéfini du réacteur, les tubes de l’échangeur sont cassés, situation très compliquée.

    11/Les relevés de pollution à Rocketdyne en Californie du sud suite à la fusion du coeur de ce réacteur expérimental au sodium dans les années 60 sont catastrophiques

    12/Les pollutions associés sur le site de stockage de Handford (lieu de production du plutonium nucléaire US) font craindre des possibles réactions de supercriticité dans les bassins de stockage, où le plutonium plus lourd se concentre. Situation hors de contrôle.

    13/Ce sont 14 réacteurs et non 4 qui ont sublit des dégats importants suite au séisme du 11 mars 2011 au Japon. A fukushima Daini, on parle de rupture possible d’une cuve de réacteur. Black-out sur les sites autres que Fuku.

    14/En Russie, la situation générale des centrales inquiète tous les spécialistes

    C’est toute la filière nucléaire mondiale qui fait maintenant peser, de part le vieillissement du parc mondial (450 réacteus) et la course aux rendements une menace globale sur l’humanité.

    La plomberie nucléaire mondiale et ses milliers de kilomètres de tuyaux par en couille.

    Toutes les infos vérifiables sur le fil infos du site : http// :www.enenews.com

    • Par rastapopulo (---.---.---.213) 24 avril 2012 13:55
      rastapopulo

      Pourquoi vous ne sortiriez pas un calcul avec la masse d’eau de l’océan indien, sa teneur en radioactivité hors action humaine et sa teneur en radioactivité actuellement ?

      Un pauvre petit calcul et il y a plus personne.

    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 24 avril 2012 13:59
      olivier cabanel

      electric

      merci de ce résumé concis qui démontre l’ampleur et la gravité de la situation.
      on n’est pas sorti de l’auberge, et on ne peut qu’être étonné du peu de réactivité du monde politique français (et d’ailleurs) à cette situation hors du commun.
      il serait temps que le futur élu en prenne conscience.
    • Par rastapopulo (---.---.---.213) 24 avril 2012 13:59
      rastapopulo

      Tiens au passage, le photovoltaHIC relâche 30 000 becquerel/m² vu la purification du sillicium dans des cuves de Quartz qui demande du charbon (et oui) pour un rendement pauvre au total. Mais là c’est directement dans l’air donc pas de problème ! 

    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 24 avril 2012 14:04
      olivier cabanel

      rastapopoulos

      vous avez oublié de mettre un nez de clown avant de proposer votre commentaire,
      erreur fatale.
      on pourrait vous prendre au sérieux.
      tenez j’en ai un stock destiné à jo, marco and co, servez vous.
      smiley
    • Par rastapopulo (---.---.---.213) 24 avril 2012 14:17
      rastapopulo

      Si vous ne voulez pas répondre comme un clown (je ne parle pas des apparences moi), attachez vous à donner vos estimations de la quantité de charbon nécessaire au m² de photovoltaHIC, ce qui permet d’extrapoler avec la radioactivité moyenne du charbon.
       
      Moi je suis parti du bilan carbone désastreux du photovaltHIC qui est certainement majoritairement dû au procédé sidérurgique énergivore qui abouti à du silicium de qualité uniquement au milieu de la carotte de sillicium (le reste étant trop contaminé de Quartz).

    • Par dede (---.---.---.47) 24 avril 2012 15:20
      dede

      @rastapopulo :


      Vous en demandez trop à Olivier !
      Déjà qu’il n’est pas capable de lire une légende sur un document qu’il soumet sur AV (il confond les Becquerel avec les centimètres)...alors des Bq/m² ça sera pas au programme de cette année. smiley 
      Il faut le ménager !
    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 25 avril 2012 08:13
      olivier cabanel

      rastapopoulos

      vous semblez oublier que le vrai facteur du réchauffement climatique est le méthane (23 fois plus que le co2)...
  • Par eau-du-robinet (---.---.---.98) 24 avril 2012 13:50
    eau-du-robinet

    D’abord Merci à l’auteur de cet article.

    Les grands médias ne font plus leur travail d’information et servent les intérêts des grandes sociétés et du pouvoir politique en place.

    Cette nuit j’ai posté ce message :

    http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/des-micro-centrales-energetiques-115254#forum3315740

    Un extrait de mon message :
    — début de citation —
    La France n’abandonnera pas le nucléaire tant qu’il n’y pas de gros accident en France !

    La France na pas tirée les enseignements des accidents de Tchernobyl et de Fukushima !

    La France vie dans le déni des réalités en ce qui concerne le nucléaire voire les énergies renouvelables et en ce qui concerne la dette publique.

    La preuve on fait comme si rien c’était passé. Les verts ont abandonnée leur projet du sortie du nucléaire ( Eva Jolie à été court-circuité par Cécile Duflot )
    — fin de citation —

    Un jour la réalité nous attrapera .... situation qu’on aurais bien pu éviter !

  • Par Marco07 (---.---.---.243) 24 avril 2012 13:59

    Bonjour à tous.


    Les ouvriers de l’éolien n’ont pas le droit à ce traitement de faveur apparemment...

    -merci Jo pour l’info-


    Fallait bosser en zone surveillé, ils auraient eu le droit à 3 articles différents. (et je ne compte pas le nombre de mineurs ou morts indirects des mines de charbon)

    Mais bon, à force on s’y habitue, tout comme pour les 23 500 morts à cause du Tsunami (qui a engendré Fukushima...) 
    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 24 avril 2012 14:02
      olivier cabanel

      marco sancho 7

      je me demande si vous n’êtes pas un peu (voire beaucoup) masochiste, car nous imposer ce triste commentaire idiot qui ne vous grandit pas, face à la détresse du peuple japonais.
      je ne vous salue pas.
      un conseil d’ami :
      séparez vous des miroirs qui encombrent votre lieu de vie, il va bientot être difficile de vous regarder dans une glace.
    • Par rastapopulo (---.---.---.213) 24 avril 2012 14:04
      rastapopulo

      C’est comme la radioactivité. Si elle vient du charbon pour le sillicium des cellules ou l’acier des pâles, c’est de la bonne. Mais si elle vient de l’uranium, ou pire du thorium (qui va offrir la possibilité de recycler les déchets actuels en énergies avec des rendements qui vont encore plus écrasé les pseudorenouvelables), là c’est mauvais.

    • Par Marco07 (---.---.---.243) 24 avril 2012 14:08

      Commentaire idiot ?

      Venant de vous c’est presque un compliment.

      Si ces gens décèdent pour du renouvelable c’est idiot ? P’têtre qu’ils n’avaient pas les tracts EELV sur eux à ce moment là, ils auraient su que tout ce qui est vert est sans danger.
    • Par Marco07 (---.---.---.243) 24 avril 2012 14:10

      Rastapopulos, cessez de pratiquer de la désinformation, vous sauriez depuis le temps qu’Olivier écrit des articles que la radioactivité émane des activités humaines, et que c’est une invention d’Areva et de monsanto....

    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 24 avril 2012 15:42
      olivier cabanel

      rasta

      personne n’a jamais dit que l’exploitation du charbon était un bon choix,
      il est, comme l’uranium, une énergie fossile, mais je n’ai pas le souvenir qu’il ait provoqué l’exode de millions d’habitants, provoqué l’abandon d’immenses territoires pendant des centaines d’années, voire plus.
    • Par dede (---.---.---.47) 24 avril 2012 16:33
      dede

      Petite rectification sémantique (comme dirait maître Capello) : 

      - Le charbon est fossile (matière carbonée fossilisée)
      - L’Uranium est un minéral

      Et puis, en terme d’énergie, y a pas photo : 1g d’Uranium équivaut à 260 tonnes de charbon (260 000 000 g de charbon)
    • Par perlseb (---.---.---.248) 24 avril 2012 18:37

      Il y en a marre de ces idiots que sont rastapopulo et Marco07. Que l’on utilise du charbon pour produire le silicium, pourquoi pas, mais à aucun moment, ce procédé ajoute de la radioactivité dans la nature.

      Savez-vous que nous aurons des retombées des essais nucléaires (ajout de radioactivité artificielle à la radioactivité naturelle) pendant des milliards d’années ?

      Le nucléaire est un suicide collectif. Le nombre de cancers dans le monde va devenir ingérable et nous ne pourrons plus vivre sur terre sans l’aide de la médecine. Autrement dit, avec le nucléaire, nous rendons la vie impropre à l’homme sur Terre.

      Mais vous pouvez croire que l’homme s’adaptera à ces radiations ajoutées. Non, l’augmentation des radiations au niveau mondial (utilisation de bombes à l’uranimum appauvri, résidus des centrales,...) est fulgurante par rapport à la vitesse de l’évolution humaine (processus d’évolution qui est d’alleurs à l’arrêt depuis un demi-siècle en Europe car aucune sélection naturelle avec la médecine).

      Demain, il faudra survivre avec le cancer, voilà le modèle que nous propose le nucléaire.

    • Par rastapopulo (---.---.---.39) 25 avril 2012 00:23
      rastapopulo

      Je vois l’ampleur de votre rigueur au moment de calculer combien de radioactivité est relâché obligatoirement (contrairement au nucléaire civil) et directement dans l’air (contrairement au nucléaire civil) par la fabrication des pseudorenouvelables... La radioactivité du charbon ? ELLE N’EXISTE PAS.
       
      Typique de notre époque où il est plus horrible d’avouer ne pas avoir raison que de raconter n’importe quoi.

    • Par olivier cabanel (---.---.---.64) 25 avril 2012 08:17
      olivier cabanel

      dede

      au lieu d’étaler votre science comme on le fait avec le beurre lorsqu’il y a trop de pain, je vous invite à un peu de détente.
    • Par dede (---.---.---.47) 25 avril 2012 08:35
      dede

      C’est sur que certains ne peuvent étaler que du beurre ! N’est-ce pas Olivier ?

    • Par dede (---.---.---.47) 25 avril 2012 08:38
      dede

      Je pense que la sélection naturelle vous a oublié !

  • Par mortelune (---.---.---.33) 24 avril 2012 14:13
    mortelune

    L’homme est-il encore un « grand singe » ?

    Avez-vous remarqué qu’il faut 1 ou 2 accidents mortels pour que des feux tricolores ou des stop soient posés à un croisement dangereux ? 

    Pour le nucléaire il en va de même et rien ne changera en France tant qu’il n’y aura pas un accident majeur. Ainsi va le monde, les cerveaux traitent les données en mode curatif et pas sur le mode préventif. Tous les cerveaux ? Non ! Il y a quelques cerveaux évolués qui font honneur à l’humain en fonctionnant prioritairement en mode préventif. 

    Selon les ’évolutionnistes’ c’est le mode curatif qui fait évoluer les animaux pour qu’ils se défendent des prédateurs. La nature le fait très bien mais cela prend des milliers d’années. Quand le danger est là, alors le cerveau animale traite les informations pour trouver une solution du type « sauve qui peut ». Ceux qui n’ont pas péri transmettent à leurs descendances la meilleur solution pour ne pas mourir. Par exemple les poissons du lagon sont multicolores pour se confondre avec le corail. 

    L’humain fait la différence du monde animal à projetant dans le futur le danger potentiel et ainsi il prévoit à l’avance ce qui pourrait le détruire. 

    Force est de constater que beaucoup d’humains fonctionnent exactement comme les animaux. Les japonais en font la preuve en fuyant des zones dangereuses comme le font les zèbres devant un feu de savane. 

    Le problème c’est que ce sont ces humains là qui décident de ce qu’il faut faire, ils mettent ainsi en péril des millions d’autres. 

    Il faudra donc un accident en France pour que les français prennent conscience du danger des centrales nucléaires.


    Question à Antonio Damasio, professeur de neurosciences : 

    - Quelles différences faites-vous entre la conscience de l’humain et celle du grand singe ?

    - Si le grand singe a le même « protosoi » et « soi-noyau » que l’humain, il n’a pas le même niveau de conscience auto-biographique. Une caractéristique humaine notable est la capacité à se remémorer le passé et surtout à imaginer le futur. Même les animaux les plus évolués n’ont pas un grand sens du futur. L’humain lui peut anticiper le futur".

    Le soi-autobiographique, est donc constitué de souvenirs implicites d’expériences passées, et aussi de ce que Damasio appelle des souvenirs du futur, c’est-à-dire des simulations de ce qui peut se produire dans un proche avenir au regard de ce qui s’est produit dans le passé.

    L’homme est-il encore un « grand singe » ? C’est bien possible !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès