• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Est-ce la fin du service public ?

Est-ce la fin du service public ?

Depuis son élection, Macron 1er semble avoir décidé que toute entreprise publique se doit être rentable, à l’instar des entreprises privées, concept amorcé par ses prédécesseurs, faisant fi de l’idéologie qui a mené nos anciens à exclure la rentabilité ce que nous appelons, encore aujourd’hui, le service public... mais pour combien de temps ?

Ainsi, les hôpitaux se sont vus imposer un concept étrange, ils doivent être rentables...mettant en place des règles surprenantes, celles de ne garder un patient qu’un minimum de temps, celles de supprimer des postes au nom de la rentabilité...

Les couloirs de ces hôpitaux sont encombrés de malades, couchés sur leurs lits, attendant patiemment que leur tour vienne...

Idem pour la Sécurité Sociale, elle rembourse de moins en moins bien, poussant le citoyen lambda à se munir d’une assurance privée...et le message est bien passé, puisque la quasi-totalité de la population s’en est pourvue d’une, d’autant que la Sécu se trouve petit à petit désengagée de sa mission initiale...

La Poste est, elle aussi, passée sous les fourches caudines, et quitte à créer des stress, des burn-out, des dépressions, voire des suicides, se met à surveiller le personnel, prête à le punir s’il est trop lent... mais propose « en même temps » une aide (payante bien sûr) afin d’assister une personne en difficulté...

C’est aujourd’hui la SNCF qui est dans le viseur du chef de l’état, lequel pointe du doigt le déficit financier de l’entreprise publique, et décide qu’elle doit être rentable, afin de faire face à la concurrence décidée par l’Europe.

D’autres domaines publics sont menacés... la police, qui se verrait adjoindre des aides de réservistes, de pompiers, voire d’étudiants stagiaires, qui, lors du service militaire, devenu bientôt obligatoire, se devraient de mettre la main à la pâte.

Et ne parlons pas des prisons qui pourraient bien être demain privatisées...

Cerise sur le gâteau, Macron s’en est pris récemment à un autre service public, l’audio-visuel, affirmant qu’il était « la honte de la république »...alors que Radio France en général est plutôt bien notée...lien

S’agirait-il de mettre en coupe réglée un audiovisuel qui est fier d’une certaine indépendance, et de franc parler ?

L’édito de Serge Halimi, dans les colonnes du « Monde Diplomatique » ne dit pas autre chose. lien

Voyons ça dans le détail...

Si l’on commence par la Sécurité Sociale, il est probable que son déficit chronique soit prémédité, et depuis pas mal de temps...

Les  8 milliards d’euros de taxes liés au tabac ne sont pas reversés à l’institution sociale, pas plus que les 3,5 milliards prélevés sur l’alcool, ou qu’une partie non négligeable des primes d’assurance automobile, 1,6 milliards en l’occurrence...

Ajoutons-y pour la bonne bouche les 4 milliards d’euros qu’elle devrait percevoir soit pour les retards de paiements destinés aux contrats aidés... et on arrive à dépasser la coquette somme de 20 milliards. lien

Certains contestent ces infos, mais quoi qu’il en soit, la Sécurité Sociale a-t-elle mission d’être rentable ?

Prenons La Poste... s’il est vrai qu’il y a un déficit évident en ce qui concerne le courrier, depuis que le net, et sa farandole de mails, a permis une autre forme de communication... il n’en reste pas moins que l’expédition de colis progresse...et pourtant La Poste change de visage, elle devient une banque... elle adopte une stratégie basée sur le profit maximum, la performance, bien loin de l’idée de départ qui était tout simplement de « rendre service »...

Pour la SNCF, c’est la même logique : l’état a misé sur les lignes à très grande vitesse, obligeant la SNCF à y participer, même s’ils elles ne sont pas toujours rentables, diminuant d’autant les moyens financiers qui permettraient d’améliorer les voies historiques...et tant pis si des enfants trouvent la mort lors d’un passage à niveau défectueux...

La stratégie gouvernementale semble inspirée par le vieil adage : « si tu veux te débarrasser de ton chien, accuse-le de la rage »...et comme l’écrit Aurélie Filippetti, dans les colonnes de «  Challenges », Macron semble avoir décidé de déclarer la guerre à la SNCF.

Extrait : « alors qu’on commence à peine à voir les effets désastreux de la hausse de la CSG sur le pouvoir d’achat (...) alors que les conséquences sociales des ordonnances travail commencent à produire leurs catastrophiques plans de licenciements collectifs, pendant que l’hôpital exsangue appelle au secours, on attaque donc la SNCF, cette forteresse du service public. Que lui reproche-t-on au juste ? Une dette dite colossale, un statut des cheminots présentés comme ultra privilégié, et un impératif européen (...) la dette n’est que le résultat des choix absurdes imposés par les gouvernements à la SNCF du tout TGV... » lien

Pourtant, il n’y a guère de lignes TGV vraiment rentables, à part celle qui va de Paris à Marseille...lien

Pour la petite histoire, la SNCF se trouve mandatée pour réaliser un Lyon-Turin, jugé par la grande majorité des experts non rentable, et qui coutera au bas mot 30 milliards d’euros...et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres...

Après avoir, suite au rapport Spinetta, menacé de « supprimer les petites lignes », le gouvernement a finalement reculé, donnant aux régions la responsabilité de maintenir, ou pas, ces lignes... lien

Comme les Régions ont vu leurs moyens diminuer drastiquement, tout comme les Conseils Généraux, ce sont elles qui finalement seraient poussées à prendre la décision.

Finalement depuis un certain nombre d’années, nos dirigeants semblent mener la même stratégie, consistant à affaiblir le service public, poussant le consommateur à choisir d’autres solutions, pour finalement arriver un jour à sa disparition complète.

Pourtant il serait bon de se souvenir comment ce service public a été créé et dans quel contexte.

Si l’on prend l’exemple de la sécu, elle a été entièrement bâtie dans un pays ruiné grâce à la seule volonté militante.

Il faut donner la parole à Michel Etievent, cet historien militant pour découvrir l’histoire de la création de la Sécu.

Tout commence en 1938, alors que la France compte 7 millions de salariés, donc 5 millions n’ont aucune couverture sociale.

Les 2 millions de « privilégiés » n’ont que de vagues mutuelles qui s’effondrent à la première grippe, quant aux autres, pour la majorité, ils ne se soignent pas, et en cas de maladie grave, ils attendent le pire...

Ces 5 millions n’ont pas non plus de retraite, et la seule retraite qu’ils auront, elle se trouve dans un cimetière.

Pour la petite histoire, aujourd’hui l’âge de la retraite a augmenté de 1 an et 4 mois depuis 2010... alors qu’une saine logique serait plutôt de le diminuer, histoire d’offrir du travail à ceux qui arrivent sur le marché... lien

C’est juste après la guerre qu’un groupe de 18 jeunes résistants créent le CNR, (Conseil National de la Résistance) à la tête duquel on trouvait Jean Moulin, décide d’en finir avec cette insécurité du lendemain, avec comme concept « cotiser selon ses moyens, et recevoir selon ses besoins »...il s’agit bien d’un acte de solidarité, de fraternité, l’un des symboles de notre République.

Et c’est le 4 octobre 1945 que nait la fameuse ordonnance qui institue le Sécurité Sociale...

A cette époque, le taux de mortalité infantile est de 100 pour 1000... 9 ans après l’instauration de la Sécu il passe à 30 pour 1000, et depuis 1915, le français a gagné 30 ans d’espérance de vie.

A sa création, Ambroise Croisat, ce fils d’ouvrier savoyard, avait eu des mots forts : « désormais, nous mettrons fin à l’insécurité du lendemain, nous mettrons l’homme à l’abri du besoin, nous ferons de la retraite, non pas l’antichambre de la mort, mais une étape de la vie et nous ferons de la vie autre chose qu’une charge et un calvaire ».

Croizat, dès 1906, sera à l’origine d’une grève, portée déjà par des revendications pour la protection sociale.

Plus tard, après de nombreuses péripéties, ce communiste sera déporté au bagne d’Alger, puis libéré en 1943, rejoignant alors le général de Gaulle, dont le gouvernement provisoire est à Alger...lequel le nommera président de la Commission Travail, laquelle posera les bases du programme social du CNR. lien

Il est au centre de l’image.

C’est toutes ces institutions sociales que Macron semble décidé à déconstruire, à coup d’ordonnance et de passage en force, assurant que tout ça sera précédé par « des concertations »...

Mais qui peut le croire ?

Pour l’instant, le mouvement syndical est encore désuni, ou du moins semble avoir du mal à décider d’une action commune... les français semblent ne plus avoir la force de descendre dans la rue...

Mais qui peut prévoir l’avenir alors que nous allons vivre l’anniversaire de mai 68 ?

Comme dit mon vieil ami africain : « ce sont les trous creusés par les rats qui font tomber le cheval  ». 

L’image illustrant l’article vient de citoyenveilleur.canalblog

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Soldes, tout doit disparaitre

Le meilleur ou bien le pire ?

T’as pas mille balles ?

Le salaire du bonheur

Après le réveillon, le Réveil ?

Merci macron

La langue de macron

Macron, faire le plein avec du vide

Du Macron au micron

Macron vous fait bien marcher !

Méritons-nous un tel mépris ?

Un Macron très sucré

Un hold-up électoral

Le mélange des genres

Macron tend un piège

Le peuple ou les élites

Ils font leur nid dans le ni-ni

Lever le mystère Macron

Les bouffons politologues

La politique de l’illusion


Moyenne des avis sur cet article :  3.38/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

184 réactions à cet article    


  • Drugar Drugar 2 mars 2018 09:56
    Bonjour,

    vous vous trompez de cible concernant la privatisation des services publiques. Ce n’est pas Macron, pas plus que Hollande ou Sarkozy avant lui, qui sont à l’initiative de la privatisation et de la mise en concurrence des services publiques : ils ne sont que de simple exécutants. Cela vient de notre appartenance à l’UE, comme montré dans ce dossier retraçant les étapes de cette histoire.

    • chantecler chantecler 2 mars 2018 10:06

      @Drugar
      Oui, mais en attendant notre monarque n’a aucun complexe : il avance à marche forcée .


    • Drugar Drugar 2 mars 2018 10:12

      @chantecler
      Nous somme tout à fait d’accord : Macron est exécutant extrêmement zélé smiley


    • Le421 Le421 2 mars 2018 17:44

      @Drugar
      Je me demande comment fait l’UPR pour se trouver aussi souvent en tête des commentaires à peine sortis et aussi avec une rafale de notes trois étoiles.
      Ça sent l’arnaque à plein nez, comme une pub « comme j’aime » avec Sophie Davant...  smiley


    • Drugar Drugar 2 mars 2018 17:54

      @Le421
      Et oui, contrairement à vous, nous ne tentons pas, à l’UPR, d’arnaquer les gens ou de leur faire prendre des vessies pour des lanternes. Navré pour vous que nos commentaires soient argumentés et étayés par les fais et donc crédibles et sérieux. 

      D’ailleurs comme vous n’avez jamais rien de constructif ou d’interessant à répondre à nos arguments, vous faites des attaques ad personam, ou alors vous parler de « secte », de « meute » et autre appellations injurieuses. Le tout saupoudré de smiley moqueurs, comme si cela rendait vos propos plus vrais...Pitoyable

    • Drugar Drugar 2 mars 2018 18:35

      @belin
      Allez-y développez et argumentez...


    • raymond 2 2 mars 2018 19:35

      @belin
      LUPR m’enmerde.


    • Drugar Drugar 2 mars 2018 19:40

      @belin
      Nous avons effectivement des choses à dire sur certain sujet, et en particulier sur des articles touchants à l’UE, de près ou de loin. Ce n’est pas de la propagande : nous donnons un autre éclairage sur certain évennements, éclairage que l’on ne retrouvera jamais (ou si peu) dnas les médias de masse. Les média aux ordre répétant ad noseum les mêmes sornettes, servant la soupe à Macron & Co et j’en passe, ça c’est de la propagande, ne vous en déplaise.

      Il n’y a pas tant de médias qui relaient la parole de l’UPR, donc je ne vois ou est le problème que nous puissions nous exprimer sur celui-ci ? Par ailleurs, comme je l’ai souligné à @Le421, nous argumentons et nous mettons des liens étayant nos propos dans l’immense majorité des cas (paradoxalement c’est même un reproche qui nous est fait, à Fifi brind_acier en particulier, c’est un comble !!).


    • Legestr glaz Ar zen 2 mars 2018 20:06

      @chantecler

      François Asselineau, sur France 2, avait bien prévenu les électeurs de l’application des GOPE, grandes orientations de politique économique, fixées à la France par Bruxelles.


      François Asselineau avait raison sur tout, malheureusement il avait raison. Qui d’autre, parmi les candidats à la présidentielles, a indiqué clairement aux Français à quelle sauce ils allaient être mangés ? Qui a dit que le « programme » de Macron était tout entier contenu dans les GOPE ? 

    • alinea alinea 2 mars 2018 21:59

      @Drugar
      Le problème c’est que vous n’avez qu’une chose à dire, et cela fait la dix neuf millième fois que vous la dîtes ; aussi, à force, l’avons-nous mémorisée !


    • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 2 mars 2018 22:43

      @alinea
      Oui, l’upr est un parti casse couille monomanique, peu ouvert, égocentrique et autiste.

       j’ai déjà voté Upr, mais c’est pas pour ses militants,,,



    • malitourne malitourne 2 mars 2018 22:52

      @TARTOQUETSCHES
      Non vous avez voté pour l’UPR parce que vous êtes pour le Frexit. Normal, il n’y a que ce parti qui le propose.


    • Drugar Drugar 3 mars 2018 00:07

      @alinea

      J’ai relus vos derniers posts et je vois bien que vos idées à propos de l’UE sont très vagues. Vous n’aimez pas l’UE cela transparait dans vos propos, mais pour ce qui est de trouver une solution pour s’en débarrasser, vous ne savez pas trop. Un coup vous pensez à la désobéissance à la Melenchon, un coup vous pensez à sortir de l’UE par la gauche. In fine, vous semblez tout vouloir mettre à terre, faire la révolution et tout, mais cela ne débouchera sur rien, navré de vous le dire

      On voit bien que même des grosses mobilisations n’ont rien données. Donc d’ici à renverser l’UE ou imposer des changements favorables aux peuples par la force, ce n’est pas près d’arriver, Sans compter, en plus, l’immense inertie des gens qui s’en foutent complétement, et qui sont légions. Qui plus est, vous pensez plutôt à une mobilisation de gauche, ce qui exclut de fait toutes les personnes de sensibilité de droite et invalide donc votre action puisque si vous voulez sortir de l’UE par la gauche vous serez contré non seulement par les libéraux et eurolâtres (de droite et de gauche !) mais également par les personnes de sensibilité de droite, vouant donc votre action à l’échec. Le même réflexion peut être mener si l’on veut sortir de l’UE par la droite.

      Vouloir « sortir » en désobéissant aux traités est également une mauvaise option car cela annihilerai la crédibilité internationale de la France. Or, une fois débarrassé des traités, nous avons besoin de nouer ou renouer des relations avec l’ensemble des pays du monde, et le fait de violer ou d’envoyer bouler les traités ferait passer la France pour un pays qui n’est pas fiable et les autres pays refuseraient de traiter avec nous de peur que la France ne respecter pas sa parole ou les accords qu’elle aurait signé avec eux.

      Donc, in fine, sortir de l’UE, oui, mais pas n’importe comment, car pour préparer l’avenir, suite à la sortie, il est important de garder sa crédibilité auprès des autres pays du monde. Et pour garder cette crédibilité, prêter le moins possible flanc aux attaques de tous poils des aurolâtres, la meilleur manière est, et je le répète pour le 19001eme fois, de faire cela dans la légalité la plus totale par l’article 50 du TUE. Si vous avez une manière plus sereine et plus efficace, qui permet de garder cette crédibilité internationale indispensable à une bonne marche du pays une fois la souveraineté retrouvée, je serai heureux d’entendre votre proposition.


    • Drugar Drugar 3 mars 2018 00:18

      @TARTOQUETSCHES
      Navré de vous rectifier, mais le seul parti qui répond à tous ces qualificatifs c’est LREM.
      Sinon, sérieusement : je ne comprends pas bien votre démarche puisque vous conspuez manifestement l’UPR, mais vous dite avoir voter pour ce mouvement. Êtes-vous schizophrène ?
      Et finalement, en quoi l’UPR serait casse-couille, peu ouvert, égocentrique et autiste ? Qu’est ce qui se cache derrière ces qualificatifs pour vous ?


    • chantecler chantecler 3 mars 2018 06:09

      @Ar zen
      Oui, mais une fois que vous aurez sorti 2000 fois les mêmes commentaires ,en quoi ça fait avancer les choses ?


    • Sozenz 3 mars 2018 08:12

      @Le421
      quel est votre obhectif ?
      poursuivre les personnes qui s allient à l UPR ou vous battre pour le peuple ?
      je vais dire que « je ne comprends pas » votre sale jeu .
      Vous etes un petit homme ... c est a cause de personnes comme vous que nous nous faisons enfoncer ;
      Remettez vous en cause ; c est urgent !


    • Sozenz 3 mars 2018 08:28

      @chantecler

      temps que certains veulent absolument faire porter le chapeau uniquement à nos hommes politique . temps que les personnes traiteront les hommes politiques de crétins ; et bien c est peut être que les personnes n ont pas encore bien compris les fonctionnements , alors ça répète ;
      mais quelque part vous avez raison on ne fait pas des chevaux de courses avec des ânes ;Mais des hommes de bonne volonté ont toujours l espoir qu’ il y aura un declic .

      Vous critiquez les personnes qui ne veulent pas ouvrir les yeux et qui votent comme des boeufs ; mais d un autre coté vous critiquez ceux qui informent sans se lasser .
      il va falloir que vous accordiez vos pensées , car là y a un truc qui coince .


    • chantecler chantecler 3 mars 2018 08:40

      @Sozenz
      « mais d un autre coté vous critiquez ceux qui informent sans se lasser . »
      Non, certainement pas !
      On ne répond pas à un bourrage de crâne par un autre bourrage de crâne .
      Et je ne suis pas d’accord avec votre façon « d’informer ».


    • Drugar Drugar 3 mars 2018 10:01

      @chantecler
      Justement non, ce n’est pas 2000 fois le même commentaire : nous révélons le dessous des cartes de 2000 choses différente..
      En effet, là ou les médias de masse vous présentent un événement sans vous expliquer les causes et finalités qui vont avec, l’UPR vous dévoile d’où viens le problème, et d’en l’immense majorité des cas, le problème est relié à l’UE, à l’OTAN ou à l’euro.

      Alors vous avez l’impression que nous disons toujours la même chose alors qu’en fait le problème c’est que le coupable est souvent le même : ce n’est pas la faute de l’UPR si l’UE, l’OTAN et l’Euro sont toujours dans les coups fourrés et que les responsables aux manettes ont comme obsessions d’entuber des populations entières à longueur de temps afin de s’accaparer les richesses et le pouvoir. Que ces responsables aiment à piétiner le droit et la souveraineté des peuples, mentent par l’intermédiaire des médias aux ordres afin de maintenir leur pouvoir sur les populations, se cooptent et s’avantagent entre eux.

      Donc tant que de telles personnes continuerons leur entreprises d’asservissement, de corruption et de propagande, et que certain continuerons à nier les implications de l’UE, de l’OTAN et de l’euro dans beaucoup d’affaires qui nous occupent, alors oui nous continuerons à commenter.


    • Legestr glaz Ar zen 3 mars 2018 12:52

      @chantecler


      Figurez vous que je réponds à ce que d’autres ont énoncé pour la 2001 fois. 

      Comprenez qu’a chaque fois que je vois « désobéissance », ou « rapport de force », ou « renégociation » des traités je mets mon grain de sel. 

      Dîtes moi, chantecler, pourquoi les « autres » auraient le droit de dire certaines choses, dont je prouve que ce sont des contrevérités manifestes et que, moi, je devrais m’interdire de répondre aux couillonnades et bêtises que je vois sur Agoravox concernant l’action et le rôle de l’Union européenne dans la vie des Français ? 

      Pour vous répondre : cela fait avancer le débat ! Après, chacun prend ce qu’il veut, après lecture. Lorsque je dis et j’écris qu’il est « impossible » de désobéir aux traités européens, que cela est inscrit dans la Constitution française, il vaut mieux le savoir que de croire aux mensonges de certains concernant la désobéissance aux traités. Et cela marche aussi pour la « renégociation » à la saint glinglin !

    • Le421 Le421 3 mars 2018 13:58

      @Drugar
      Je ne fais que répondre de la même façon que vous le faites sur mes articles.
      C’est idiot, je vous le concède, on appelle cela du plagiat.
      Et je vois que vous n’appréciez pas.
      Souffrez au moins que je vous rende une petite pièce pour les grosses coupures que vous m’envoyez !!

      Ceci dit, contrairement à vous, je n’ai jamais prétendu détenir la science infuse, tout savoir sur tout et avoir raison en permanence.
      C’est ce qui nous différencie.
      Parfois, la richesse de l’esprit est plus dans le doute que dans la certitude.
      Je l’ai appris dans ma carrière de dépanneur en électronique et ça m’a toujours servi.
      Bonne journée quand même et sans rancune.
      PS : Je note toutefois que votre mode d’expression est beaucoup plus élégant que la plupart des gens de votre parti politique. Ça ne gâche rien et je vous invite à continuer.


    • Le421 Le421 3 mars 2018 14:00

      @Drugar
      nous révélons le dessous des cartes de 2000 choses différente..

      Sur l’Europe.

      Point barre.

      Seul et unique sujet de discussion.


    • Legestr glaz Ar zen 3 mars 2018 15:01

      @Le421

      Ce sont les traités européens, le droit européen, le droit dérivé européen, les règlements européens, les directives européennes, les décisions européennes, les recommandations européennes, qui conditionnent la politique de la France. 

      Alors votre « point barre » tombe mal à propos. De quoi voulez vous parler, dans un système supranational, dans lequel baigne la France, sinon de ce qui dans notre pays, a autorité sur la vie des gens ? En fait le Président de la République, le gouvernement, l’Assemblée nationale, on devrait s’en moquer éperdument puisque ces instances sont aux ordres de Bruxelles, parce que les traités signés par la France, le veulent ainsi. C’est ça que l’on appelle un système supranational. 

      De quel sujet politique voulez vous parler Le421 ? 

      Une fois encore je mets en ligne l’ordre juridique de l’Union européenne. Si vous ne comprenez pas que l’UE ne proposera pour la France que des mesures « ordo-libérales » vous devriez passer à autre chose. Parce que l’appartenance de la France à l’UE conditionne tout le reste ! Une fois sorti de ce piège fasciste, les rivalités gauche-droite pourront reprendre. Pour le moment, sans sortir de ce piège à rat, il est inutile de gestiler ou de donner de la voix pour fustiger Macron, le MEDEF ou Merkel. Cela ne sert à rien ! A rien !


      Est-ce que vous comprenez ce que dit Etienne Chouard ?




    • pipiou 3 mars 2018 15:20

      @Drugar
      L’UPR nous révèle les complots des maitres du monde... oui, oui encore.


    • malitourne malitourne 3 mars 2018 15:27

      @pipiou
      Allez faire vos cochonneries ailleurs vous


    • jjwaDal jjwaDal 3 mars 2018 16:20

      @Drugar
      Oui et non. Les articles que vous donnez sont largement postérieurs aux engagements pris par les Etats signataires de l’accord de Marrakech en 1994 dont l’annexe 1B officialisait la création de l’accord général sur le commerce des services. Les délibérations dans le cadre de l’AGCS ont été décrites depuis le début (« WTO : Whose Trade Organization » ou « L’OMC, menace invisible » par ex)
      comme visant à la suppression totale aux termes des négociations de tout service public.
      La France a adhéré en 1995 (dans le dos du peuple et de l’essentiel de ses pseudo représentants parlementaires, quelques jours avant noël) à l’OMC et l’UE négociant en lieu et place de ses membres, marchande nos services publics depuis le début, par grignotage et gangrène.
      Si nous sortions de l’UE des dirigeants comme ceux que vous citez feraient de même, n’étant pas à notre service mais au service d’intérêts que les services publics gênent. Or la majorité des français comme des grecs aiment la corde qui les strangule.
      Ainsi soit-il...


    • Sozenz 3 mars 2018 17:47

      @chantecler

      On ne répond pas à un bourrage de crâne par un autre bourrage de crâne .

      ah vous admettez donc qu il y a du bourrage de crane ; sauf que celui qui va dans le sens européiste a l appui de tous les medias ...
      les fervants pour la sortie de l europe sont des parias , des personnes a censurer ;

      sinon ; comment voyez vous la bonne façon d informer ?

      est ce que monsieur Asselineau fait mal son information ?
      personnellement je trouve ses vidéos très clairs , sans violence , avec de bonnes references .
      je ne comprends pas pourquoi on prend monsieur Asselineau comme homme a abattre de la part des petits gens .
      quand un homme ne porte pas préjudice à un autre et qu il se fait ainsi pourchasser , je me poserais des questions a votre place .

      je ne fais pas parti de l upr , mais je dois admettre que sa position est l une des plus justes .


    • fou666 3 mars 2018 18:19

      @belin
      L’info Asselineau est simple : c’est toujours de la faute de l’Europe. Même quand il était payé à rien foutre 10k€ par mois.


    • alinea alinea 3 mars 2018 22:13

      @Drugar
      Je viens de voir votre réponse ; la mienne serait que je pense le mal beaucoup plus profond et le Frexit est une réponse simple à un problème, non seulement complexe politiquement, mais ancré dans l’âme humaine. La mauvaise vie que nous avons est certes due en grande partie aux problèmes économiques et politiques que nous rencontrons, mais cela va plus loin.
      Cela englobe le « progrès » qui est un énorme rétrécissement de la pensée humaine ; cela englobe la perte de notre culture, et de la culture en général puisque tout est déjà quasi unifié.
      Il nous faut retrouver notre humanité, et vite, c’est vital.
      Vous avez une réponse administrative à tout ça ; je n’ai rien contre cette réponse là à ce niveau là, mais je pense que vous êtes loin du compte.
      Il nous faut réfléchir, prendre conscience, en parlant, en échangeant, ici, ou ailleurs ; vous, vous ne réfléchissez plus parce que vous avez trouvé.
      Eh bien non, je ne suis pas d’accord, vous n’avez pas trouvé ; vous vous êtes arrêtés en route avec comme excuse : l’ UPR est temporaire, on réfléchira après. Et là je pense que vous faites erreur.
      Vous n’échangez plus, vous assénez ; vous n’êtes présents ici sous aucun article qui parle d’autre chose, et si vous l’êtes, vous répondez ; article 50 ( pour faire court et caricatural).
      Voilà ce que vous prenez pour mon « je ne sais pas trop ».


    • julius 1ER 4 mars 2018 09:04

      @Drugar

      c’est le Capitalisme « privatif » qui est la force invasive puisqu’il est la colonne vertébrale de l’économie dîte moderne ..... vous pouvez sortir de l’UE... mais tout comme les indépendantiste corses ou catalans.... vous ne sortirez pas du Capitalisme et celui-ci continuera à dicter et peser sur votre vie de tous les jours ... 
      en fait vous dénoncez un mal dont vous chérissez les causes !!!

      on ne peut pas être plus atteint de duplicité... ici en phase terminale !!!!!!!!!!

    • malitourne malitourne 4 mars 2018 09:10

      @julius 1ER
      Sortir du capitalisme mais sans sortir de l’UE, c’est l’aboutissement logique de votre réflexion. Prenez le maquis tout de suite, cherchez plus !


    • Panoramix Panoramix 4 mars 2018 09:38

      @Ar zen
      et houba houba GOPE, comme disait le Marsupulami smiley


    • Panoramix Panoramix 4 mars 2018 10:11

      @alinea
      Vous avez certainement raison, mais si la solution consiste à changer la nature humaine, depuis des millénaires des philosophes et théologiens le professent en vain. Tout comptes faits, notre société présente est moins pire pour la population que la plupart des autres dans l’histoire. Le problème est qu’elle dérive vers davantage d’inégalités tout en haut de l’échelle sociale, à rebours des progrès du 20è siècle

      PS : on peut être contre l’UE, mais c’est quand même le bloc dans le monde où les inégalités ont le moins augmenté, ref : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/12/14/les-inegalites-dans-le-monde-en-hausse-depuis-quarante-ans_5229478_4355770.html


    • alinea alinea 4 mars 2018 11:03

      @Panoramix
      Vous n’avez remarqué aucune différence dans le comportement des gens,leurs « réflexes »depuis...TINA ?
      La nature humaine, c’est ce qu’il y a de profond en chaque être, on peut le voir chez les petits enfants avant qu’ils aient été abîmés. Hélas, ils sont abîmés de plus en plus jeunes.
      Ce sont bien les conditions de vie qu’il faut changer, sortir de l’UE est peut-être un pas, sûrement un pas mais ça ne va pas donner comme par enchantement l’idée que l’on se fait du« bonheur » d’après guerre !
      Tout est à faire, et il faut regarder devant, dynamiser les forces, et...se guérir du consumérisme et de la pollution à toutes les échelles... s’encourager et reprendre confiance en la vie... alors, arrêter son espoir à l’article 50, c’est bien trop restrictif ! peu importe qui a fait la malfaçon qui a écroulé la maison ; il faut la reconstruire.


    • Panoramix Panoramix 5 mars 2018 17:38

      @alinea
      les circonstances et conjonctures contribuent en effet à façonner les comportements, et l’espoir d’un progrès continu a insufflé de l’optimisme lors des 30 glorieuses, le plein emploi permettait à chacun d’avoir des ressources, bien que le niveau de vie était moindre qu’actuellement. Le changement de mentalité vient à la fois de la crise durable (pessimisme) et de l’ultra libéralisme mondialisé (individualisme, compétition), et ça ce n’est pas quelque chose qu’un pays isolé peut changer, dans l’UE ou hors de l’UE.


    • Diogène Diogène 2 mars 2018 10:00

      Toujours cette manie d’attribuer une conquête à un homme providentiel, fût-il progressiste, alors que les avancées sont collectives !

      Ambroise Croizat mérite en effet une plus grande place dans l’histoire telle qu’elle est le plus souvent restituée, mais il n’était pas seul, loin s’en faut : lien.


      • chantecler chantecler 2 mars 2018 10:04

        Oui, bon , je suis d’accord avec toi.
        Mais néolibéralisme , mondialisation, déficits abyssaux, privatisation , chômage de masse etc vont de paire .
        C’est leur système TINA soit disant indépassable .
        Qui nous amène à la faillite .
        Il n’y a pas longtemps des élus régionaux se sont manifestés , car outre la fermeture de petites lignes il était question de démonter les rails : comme ça , si une association ou une entreprise locale avait envie de continuer à faire rouler un ou deux trains touristiques : impossible .
        La privatisation c’est l’efficacité ?
        Et bien quand par exemple je jette un oeil aux TV privées je doute .
        Cela dit la TV publique c’est pas mieux.
        De toutes façons c’est propagande et publicité...
        « L’argent ruisselle » ....où ?
        Ce qui se passe est une honte : notre pays est en voie de tiers-mondialisation .


        • pipiou 2 mars 2018 10:53

          @chantecler
          « notre pays est en voie de tiers-mondialisation »  Pffffffffffff !!

          C’est pas l’achat de scanners et autres engins médicaux de dernière génération qui plombent les comptes des pays du Tiers-monde, dont beaucoup de ressortissants viennent se précipiter chez nous.


        • pipiou 3 mars 2018 15:26

          @chantecler
          La moitié des Français sont plus riches que 90% de la population mondiale.

          J’adore les pleurnicheries de Chantecler, y a beaucoup de pays du tiers-monde qui aimeraient expliquer à Chantecler qu’il n’est pas si miserable que cela.


        • jjwaDal jjwaDal 3 mars 2018 16:27

          @pipiou
          Attention aux comparaisons. Avec 300€/mois en Chine (leur SMIC), tu te loges, tu manges, à la louche tu vis.
          Avec 480€ chez nous, bonne chance... Et pourtant tu es 60% plus riche.


        • Xenozoid 3 mars 2018 16:31

          @jjwaDal

          oui ils « oublient »ça....les riches
          je me demande si les assurances on la même place que ici


        • Trelawney Trelawney 2 mars 2018 10:04

          Vous confondez rêve et réalité.

          Le service public est mort et son fossoyeur ne se nomme pas le libéralisme, mais le progrès technologique.
          Vous pensez qu’une réforme va mettre à mal la défense du service public des transport et de la SNCF en particulier, alors qu’un simple cite internet a pompé la clientèle du TGV que la SNCF pensait à tort qu’il serait l’avenir du train. Regardez les trains TGV et donnez moi l’exemple d’un train qui part archi- complet même en période de vacances. Vous n’en trouverez plus
          Vous êtes en train de parler du service public de l’audio visuel en oubliant qu’il y a 20 ans un type à inventé l’I-phone (pour son cas il aurait mieux fait d’inventer l’I-chimio) et qu’en dans moins de 10 ans on entend plus parler de radio et de télévision TNT (chaine privée dont TF1, M6 et canal comprises).
          L’année prochaine la Corée du Sud est équipée en 5G (3D etc). Ca vous dit quelque chose ?

          Le monde évolue et évolue de plus en plus vite. Il ne s’est pas arrêté à la fin de la seconde guerre mondiale et à son conseil de la résistance.

          Allez faire un tour dans les entreprises modernes et vous y trouverez en plein milieu des bureaux : des commerces, des services de conciergerie. Vous trouverez aussi un service de co-voiturage pour apprendre à se passer des transports en commun. Des entreprises qui vaccinent gratuitement le personnel qui le désire contre la grippe. Il est là le vrai service public

          • chantecler chantecler 2 mars 2018 10:10

            @Trelawney
            Ouf !
            Selon vous les responsables seraient le progrès , le secteur tertiaire ?
            Concurrence effrénée , néo servage à l’horizon .


          • Trelawney Trelawney 2 mars 2018 10:34

            @chantecler
            Absolument tout est mis en concurrence. Lorsque vous achetez un produit vous éliminez forcément l’autre.

            Qu’on le veuille ou non et même si cela nuit à des « service publics » devenus obsolète, nos conditions de vies s’améliorent dans tous les domaines : transports, santé, culture, éducation, etc. et cela grâce aux progrès technologique.
            Le politique ne peut endiguer le progrès technologique, il doit simplement adapter la société à ces bouleversements. 

            Bien sur il y en a toujours qui vont jeter la faute sur l’autre (Europe, patrons, banques, l’imigré etc). mais la vérité est là : ce qui font avancer le monde ne sont pas à Bruxelles, à l’Elysée, à la maison blanche ou au Kremlin. Ils sont à la Silicon valley, au CNRS et dans les grandes entreprises. Tous les autres ne font que s’adapter à leurs inventions


          • Konyl Konyl 2 mars 2018 11:55

            @Trelawney

            Je suis d’accord avec vous mais la question devient : « Comment est ce qu’on peut imaginer avoir une Silicon Valley en France ? »
            Et bien on ne peut pas, c’est simple, car créer une boite en France est tellement lourd, couteux et complexe que les techlab et autre star-up de génie ne ’s’implantent pas sur notre territoire.
            En France, si tu innoves, t’es un con d’arriviste aisé, si tu veux changer les règles trop contraignantes, t’es un con, si tu gagnes bien ta vie, tu es un connard de riche, si tu veux équilibrer un système de retraite, tu peux pas parce que les amateurs de bibine et bbq de sudrail sont des égoïstes notoires, bref notre pays croule sous les dettes et on ne favorise pas l’investissement, on nivelle par le bas l’école, personne ne veut rien changer. 

            En France la gauche favorise la médiocrité pour tous, je ne suis pas pour un libéralisme débile et effréné mais prétendre qu’on peut continuer comme ça est juste absurde.



          • biquet biquet 2 mars 2018 21:25

            @Trelawney
            nos conditions de vies s’améliorent dans tous les domaines : transports, santé, culture, éducation, etc. et cela grâce aux progrès technologique.
            Rarement entendu autant de conneries en aussi peu de mots. De plus en plus de pollution et des GES grâce aux transports et aux cars Macron. Santé, seul l’hôpital soigne les maladies incurables et coûteuses et participe à l’effort de recherche. Culture et éducation : j’ai parlé à mon petit fils bachelier + BTS de Karl Marx ; il m’a répondu c’est qui ? Il est tout de suite allé sur son i-phone et a vu : « la banque Natixis dit que Karl Marx avait raison ». Depuis il est bp plus instruit !


          • JC_Lavau JC_Lavau 2 mars 2018 21:52

            @biquet : « plus de GES ».

            La propagande carbocentriste a toute prise sur un benêt crédule comme toi. Tu gobes n’importe quoi.

          • Anatine 3 mars 2018 11:28

            @Trelawney

            Le progres technologique ouvre la porte a de nouvelles formes d’organisations. Le pouvoir polkitique en use mais pour reproduire des schemas anciens. D’ou provient le sentiment de didacture molle...


          • Homphilo 3 mars 2018 12:21

            @Trelawney fausse route pour le liberalisme.oui en effet les produits marchands entrent en concurrence .. et c est un bien.mais les secteurs régaliens doivent etre exclus de cette concurrence..et lå la tentation liberaliste détruit nos acquis


          • Sozenz 3 mars 2018 17:51

            @Konyl
            En France, si tu innoves, t’es un con d’arriviste aisé, si tu veux changer les règles trop contraignantes, t’es un con, si tu gagnes bien ta vie, tu es un connard de riche,

            en france depuis des années , les brevets ne sont pas appuyé financierement ; alors les tetes et les brevets se cassent .
            qui pourrait soutenir les brevet les inventions etc ... l etat et les banques ; mais ils ne le font pas .
             et que sont les banques et les hommes d etats ; des riches ;
            mais ils s en fichent car quelques soit l endroit où sera fait le business ; ils toucheront , donc la france pour eux , rien a battre .


          • chantecler chantecler 4 mars 2018 06:23

            @Sozenz
            Les brevets en France sont achetés ,délocalisés avec les nouveaux contrats :
            Ex : la Chine :
            Elle achète un TGV .
            Puis construit son propre TGV .
            Et personne ne proteste .
            Faut dire que de fortunes se construisent par le commerce avec ce pays à bas coût.


          • julius 1ER 4 mars 2018 09:08
            Le service public est mort et son fossoyeur ne se nomme pas le libéralisme, mais le progrès technologique.

            @Trelawney

            c’est la plus grosse connerie que j’ai lu sur Avox depuis longtemps, !!!!

            bravo Trelawney , tu progresses !!!!!!!!!!!!!!!!!

          • Spartacus Lequidam Spartacus 4 mars 2018 11:04

            @biquet


            Mais non mais non. Rassurez vous, le gauchisme est un poison que les enfant absorbent en quantité à l’école.
            Dans les filières littéraires et sociologiques Marx est encore imposé...Les profs sont tous activistes de gauche et pratiquent l’endoctrinement sans aucune nuance.

            On enseigne pas Bucanan, et le BAC ES est un vrai BAC en socialisme. 

            Marx cette idéologue de la jalousie se résume a une seule phrase.
            Haïssez tous ceux qui sont plus riche que vous et si quelqu’un réussit niez sa contribution au bien commun et son talent.

            Marx ce con qui a fait croire a des générations d’ignorants que les prix sont déterminés par la plus-value et engendré une idéologie à 100 millions de mort....

            Que la vie est bien plus belle a vivre à charge des autres que de créer son propre chemin.

          • Sozenz 4 mars 2018 20:53

            @chantecler
            la chine n a pas de scrupule a copier , et perso je dis pourquoi pas . si d autres sont trop cons pour ne pas copier c est leur affaire . mais quand un mec crée et qu en france on n est pas capable de reconnaitre le talent pour pouvoir voir les opportunités pour son pays ... là ça devient problématique ; beaucoup de français sont partis à l étranger a cause de cela ; de tout temps les français sont plein d’ idées géniales . mais rien est fait pour le genial ;
            j aime la france , j aime l esprit pionier , inventif des français . on les critique beaucoup mais il y a en France un immense potentiel que l on est en train de détruire . et ça me rend dingue ;

            la preuve , la chine ,a investi pour faire venir chez eux des créateurs français .
            aujourd hui :
            https://www.franceinter.fr/monde/pour-les-francais-la-chine-nest-plus-un-eldorado

            apres l apport de connaissance , voilà ce qui arrive quand on ne garde pas chez soi les talents


          • troletbuse troletbuse 2 mars 2018 10:27

            Oui mais avant l’élection , il ne fallait surtout pas élire ni Fillon, ni Marine, non ? Et ca a marché même qu’on a un président en marche. Le gros avantage de cette élection est que l’on a toujours des opposants et plein d’articles contre Macronimbus sur AV.


            • pipiou 2 mars 2018 10:50

              Quand l’auteur confond « être rentable » et « ne pas être lourdement déficitaire » y a plus qu’à tirer l’échelle.

              Ceux qui encouragent depuis des années à s’endetter toujours plus pour fournir des services publics de qualité assez médiocre sont les vrais casseurs de nos services publics.

              Et ce monsieur prétend s’intéresser à la saine logique ! On aura tout entendu.


              • gardiole 2 mars 2018 11:25

                Ambroise Croisat, c’est bien un des fondateurs de la Sécu et de notre système de retraite, ce dont les Cheminots n’ont pas voulu ?


                • Aristide Aristide 2 mars 2018 11:37

                  Bizarre analyse alors que notre pays bat tous les records de prélèvement obligatoire. 


                  Serait-ce qu’il ne faille s’intéresser une seconde au meilleur usage de ces fonds publics ?


                  • raymond 2 2 mars 2018 19:42

                    @Aristide
                    Pour faire une analyse des prélèvements obligatoire il faut savoir ce que les différents états mettent dedans. Exemple retraites par capitalisation privées ou par répartition publique !
                    Sécu avec 3% de frais de gestion ou mutuelle avec 20% de frais de gestion.
                    Médecine à l’américaine ou notre hôpital public ?


                  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 2 mars 2018 21:26

                    @Aristide

                    Bonsoir, prélèvements obligatoires qui sortent de la poche des contribuables, pour vite êtres fourrées dans les poches du MEDEF à raison de 20 milliards par an de cadeaux fiscaux !

                    LE MEDEF, le roi des assistés !


                  • V_Parlier V_Parlier 2 mars 2018 21:26

                    @raymond 2
                    Il est normal et compréhensible que l’hôpital coute. En revanche, un service de transport aussi médiocre en déficit abissal, ça n’est absolument pas normal. Le fait que les deux soient mis sur le même plan est d’ailleurs choquant, au point que c’est là que ma lecture de l’article s’est arrêté.


                  • chantecler chantecler 3 mars 2018 06:27

                    @V_Parlier
                    Ce qui a endetté la SNCF à mort ce n’est pas le statut des « cheminots »,qui sans doute est à revoir, c’est le tout TGV : il a fallu doubler les lignes existantes ,confiées d’ailleurs aux grosses boites du BTP .
                    Nous devions d’ailleurs vendre ce joyau français à l’Allemagne , à la Chine , au monde entier...
                    Résultat :  ?
                    L’Allemagne a conçu son THV elle même , et la Chine a copié nos plans pour faire le sien....
                    Peut être trop cher ,à la base ?


                  • V_Parlier V_Parlier 4 mars 2018 14:26

                    @chantecler
                    Tout ça est bien exact, mais néanmoins le problème est aujourd’hui là.


                  • Spartacus Lequidam Spartacus 2 mars 2018 11:58
                    La sécurité sociale est juste une mauvaise assurance maladie corporatiste et une assurance retraite injuste et discriminante faussement érigée en « idolâtrie » par un matraquage de 70 années d’endoctrinement soviétisant des 90% de profs et intellos de gauche en armée d’occupation des services publics...

                    Mal informé le public Français matraqué d’endoctrinement, ne connaissant absolument aucun autre système, privé de l’information de ce qu’il paye, remboursé à politique variables non contractuelles du remboursement de sinistres est obligé de l’adopter faute d’avoir accès a la concurrence inconnue et matraqué de clichés absurdes.

                    « la Sécurité Sociale a-t-elle mission d’être rentable ? »
                    Elle a pas a être rentable, mais a être équilibrée et juste...
                    Notez le mot « juste »....
                    Et constatez que ceux qui en font l’apologie sont des « bénéficiaires de régimes spéciaux »...Ces gens là préfèrent l’idéologie pour les autres mais pour eux bénéficier d’une réalité privilégiée assis sur le droit commun des autres...

                    Et ces même intellos gauchistes qui veulent idéologiquement pour les autres ce qu’ils ne veulent pas pour eux-même utilisent les « mots vaseline » solidarité, de fraternité pour exposer de l’assurance étatisée que n’importe qu’elle mutuelle fait pour mieux et moins cher. 

                    La SNCF c’est un chiffre d’affaire de 10 Milliards et 23 milliards de dépenses...
                    Et l’auteur oublie de dire que eux, les employés ne sont pas à la sécu mais des régimes spéciaux affiliées....
                    140 000 personnes travaillent moins que les autres (retraite 52 ans) et en plus doivent financer 270 000 retraités partis trop tôt. Retraite calculée sur les 6 dernier mois... 
                    Compensé par la France du secteur marchand qui part à 62 ans et calculé sur une base 50 fois plus injuste (25 ans (=50x6mois)

                    La encore les cannibales intello-gauchistes bouffeurs de l’argent des autres, n’ont rien a foutre des salariés du secteur marchand qui payent pour les castes et corporation qu’ils prennent tous pour des sandwichs pour leur remplir la gamelle.

                    Evidemment pour un gauchiste « ça coûte rien, ce sont tous les autres qui payent ». Et le gauchiste est à 90% proche des subventions ou obligé de l’état et lui est un « régime spécial » a charge.

                    Il serait temps d’en finir avec les statuts, les régimes spéciaux, les corporatismes de gauche et l’idéologie gauchiste identitaire qui discrimine les uns par rapport aux autres au nom d’une idéologie qui a démontré que c’était de la merde....
                    Nous travaillons a 57% pour l’état et eux en sont les premiers profiteurs de la redistribution.


                    • Jason Jason 2 mars 2018 12:49

                      @Spartacus


                      Quand on virera ce type d’Agoravox ? Que de lieux communs, que de désinformation, que de fanatisme, que d’invectives ! C’est insupportable !

                    • Spartacus Lequidam Spartacus 2 mars 2018 13:10

                      @Jason

                      Mon pauv’ Jason, quelle horreur !

                      C’est vrai c’est insupportable la contradiction...

                      Et puis évoquer l’intouchable concept discriminatoire, injuste et corporatiste de la « sécurité sociale » vous n’y pensez pas ! 
                      C’est une vache sacrée.

                      Et a part des envies de censure ad personnam, t’as des arguments ? 

                    • olivier cabanel olivier cabanel 2 mars 2018 13:33

                      @Spartacus
                      quelle maladresse...

                      vos élucubrations droitières sont en fait un service que vous rendez à ceux qui défendent le service public.
                       smiley

                    • Blé 2 mars 2018 13:49

                      @Spartacus

                      Une petite remarque concernant la sécu que vous pourrez vérifier. En Moselle, les gens sont remboursés à hauteur de 90% sur les médicaments et les consultations, et le salaire est payé intégralement en cas d arrêt maladie. Comment se fait-il que la sécu en Moselle ne soit pas en faillite ?

                      J’ai beau avoir un certain âge, je suis toujours surpris quand des êtres humains estiment comme normal l’exploitation de l’homme par l’homme.

                      La contradiction n’est pas insupportable quand elle repose sur la réalité des faits et non sur des « illusions » de cette réalité. Ma réalité n’est peut-être pas la vôtre mais elle en n’est pas moins aussi légitime que la vôtre.


                    • Jason Jason 2 mars 2018 14:15

                      @Spartacus


                      J’admets la contradiction à condition qu’elle soit basée sur autre chose que des lieux communs et une sorte de fanatisme sans contrôle.

                    • leypanou 2 mars 2018 14:22

                      @Spartacus
                      vous qui êtes pour la concurrence, quand vous prenez l’autoroute, avez-vous le choix entre plusieurs autoroutes pour la même destination ?
                      Pareil pour le train quand ce sera privatisé.


                    • Spartacus Lequidam Spartacus 2 mars 2018 15:00

                      @Blé
                      Comment se fait il qu’en Mozelle la sécu ne soit pas en faillite ?

                      Les gens sont remboursés à 90% simplement parce que la cotisation est supérieure de 1,5% sur les salaires.
                      Elle est en déficit, juste un peu moins, mais par contre elle semble un peu mieux gérée car plus autonome.

                    • Spartacus Lequidam Spartacus 2 mars 2018 15:24

                      @leypanou

                      La concurrence c’est ce qui oblige une entreprise a donner le meilleur pour des gens qu’elle ne connait pas et qui appelle ceux qui utilisent son service des « clients »...

                      Le monopole c’est le non-choix qui encourage à maximiser sa rente individuelle à l’intérieur puisque la ressource indépendante du service rendu et qui ne pousse pas à aider les autres au delà du minimum nécessaire et qui appelle ceux qui utilisent son service des « usagers »..

                    • fou666 2 mars 2018 15:39

                      @Spartacus
                      « C’est vrai c’est insupportable la contradiction...

                      Et a part des envies de censure ad personnam, t’as des arguments ? »

                      c’est l’hôpital qui se fout de la charité et ne supporte pas la contradiction sous ses articles.


                    • Spartacus Lequidam Spartacus 2 mars 2018 16:52

                      @fou666
                       ????

                      Tout le monde a le droit de contredire ou participer aux commentaires, dans tous mes articles.
                      Bien au contraire. C’est la loi du genre. Sinon je ne les publierait pas.
                      Vous avez parfaitement le droit de ne pas partager les idées des articles.
                      Si possible restez dans le sujet des articles et essayer de contenir les pulsions ad personnam.

                      En toute transparence, les 2 seuls bloqués ne contredisent pas ils sont juste extrême odieux :
                      « foufouille » l’insulte à chaque intervention
                      « Samuel » un obsédé compulsif
                      Et c’est tout... 

                    • Spartacus Lequidam Spartacus 2 mars 2018 19:17

                      @belin

                      Et oui cher Belin va falloir t’informer et te sortir de ta léthargie de clichés idolâtres de la sécu

                      Je vais te mettre du factuel face a des postures de clichés et d’endoctrinement depuis l’enfance.

                      Le Cancer avec la sécu :
                      La Sécurité sociale traîne à rembourser les médicaments innovants contre le cancer. C’est un scandale a vomir.
                      Les limitations de la sécu empêche nos concitoyens de vaincre la douleur, 40% des malades du cancer qui devraient recevoir de la morphine n’en reçoivent pas.


                      -La décision de rembourser le Keytruda dans le cancer du poumon a été prise dix-huit mois après la Belgique ou l’Allemagne
                      Au nom du principe selon lequel la santé devrait être gratuite, les bons apôtres du monopole de la Sécurité sociale renâclent à sauver les patients parce qu’ils trouvent que les soins coûtent trop cher.

                      -Le cancer de la prostate donne un autre exemple du peu de cas réservé par les adeptes de la solidarité à tout crin à la mort qui rôde autour de certains malades français.

                      Ainsi, dans le cas des cancers avancés de la prostate (avec métastases osseuses), 23 pays dans le monde ont décidé de rembourser le Xofigo, et pas la sécu Francaise.

                      Mesurer l’ampleur des dégâts, de la connerie idolâtre de la sécu face à 70 ans d’endoctrinement par 90% de profs et programmes gauchistes idéologiques qui ont fait croire que la sécu était « for-mi-dable ». 

                      Dramatique France qui vit dans le monde de Oui-Oui et de l’ignorance. 


                    • fou666 2 mars 2018 19:26

                      @Spartacus
                      Aux USA, tes gentilles mutuelles ne prennent pas en charge certains cancers. Ton post est débile. La sécu n’accepte pas non plus le spray au cannabis car il est vendu 300€.


                    • V_Parlier V_Parlier 2 mars 2018 21:34

                      @Spartacus
                      Vous écrivez : « La concurrence c’est ce qui oblige une entreprise a donner le meilleur pour des gens qu’elle ne connait pas »
                      -> L’expérience prouve de plus en plus que non : Les FAI, les services administratifs d’organismes privés encore pires que l’administration publique, j’en vois de plus en plus au fur et à mesure que les années avancent. La concurrence ? Ceux qui ont résisté au libre échange sont soit des boites de services non délocalisables sujettes aux mêmes caprices que l’administration publique car bénéficiant d’un monopole géographique de fait, ou alors des grosses boites qui passent des ententes entre elles. La concurrence, elle n’existe encore qu’entre les deux épiciers du quartier (si toutefois il en reste). Elle n’existe que pour les artisants qui triment comme des malades pour éviter la faillite.


                    • pipiou 3 mars 2018 00:55

                      @V_Parlier

                      Quand la dérégulation a commencé dans la téléphonie en France le prix du téléphone a chuté, le GSM a remplacé le BeBop et peu après Internet a remplacé le Minitel.
                      Et aujourd’hui quand vous appelez la hot-line orange vous êtes reçu beaucoup plus gracieusement que lorsque vous étiez simple usager des PTTs.
                      Sacré échec.

                      Dans le transport aérien on en parle même pas.
                      Mais quand on est dans le déni on est dans le déni.

                      C’est que connu que dans les administrations le boulot difficile ou nécessitant d’être productif est souvent sous-traité à des boites privées.

                      Imaginez juste un instant la SNCF avec des employés aussi dévoués et bosseurs que dans l’hopital public.
                      ça aurait de la gueule.


                    • chantecler chantecler 3 mars 2018 06:29

                      @olivier cabanel
                      Cartapuce est un libertarien.
                      Du moins ce qu’il en a compris .


                    • olivier cabanel olivier cabanel 3 mars 2018 07:48

                      @chantecler
                      bah, je me demande s’il comprend grand chose...le jour ou on pourra greffer des cerveaux, il devrait être prioritaire... smiley


                    • chantecler chantecler 3 mars 2018 09:27

                      @Spartacus
                      Avez vous une idée du prix de certains médicaments/traitements anticancéreux ?
                      Le scandale est là .


                    • Blé 3 mars 2018 13:01

                      @Spartacus

                      Moselle avec un « S » et avec un z nous sommes en France.

                      Non la sécu n’est pas en déficit, elle gère correctement l’argent. Il ne fait pas bon de vous contrarier même quand vous êtes parfaitement ignorant de la situation. J’aime discuter mais les gens de mauvaise foi je les fuis.


                    • jjwaDal jjwaDal 3 mars 2018 16:43

                      @Spartacus
                      "La sécurité sociale est juste une mauvaise assurance maladie corporatiste et une assurance retraite injuste et discriminante faussement érigée en « idolâtrie » par un matraquage de 70 années d’endoctrinement soviétisant des 90% de profs et intellos de gauche en armée d’occupation des services publics...".
                      A défaut de ça pour vous convaincre , un simple examen de ce qui se passe ailleurs vous montrerait que votre jugement à l’emporte-pièce ne tient pas la route.
                      L’Etat et les salariés ne se seraient pas fait saignés par la finance, les comptes ne seraient pas dans le rouge, évolution démographique ou pas.


                    • V_Parlier V_Parlier 3 mars 2018 19:59

                      @pipiou
                      Ah quelle bonne rigolade ! Je cite :
                      "Et aujourd’hui quand vous appelez la hot-line orange vous êtes reçu beaucoup plus gracieusement que lorsque vous étiez simple usager des PTTs. Sacré échec« .

                      Non mais quel âge avez-vous pour sortir des inepties pareilles ? J’ai »pratiqué" (entendre : subi) les hotlines d’Orange et de Free et on ne pouvait pas trouver pires exemples de prestation !!! Ah, c’est sûr ils utilisent de belles formules polies (parce-que c’est enregistré) mais :

                      - Leur compétence est en dessous du niveau zéro (c.à.d. moins que le client)
                      - Ils vous balladent en faisant croire qu’ils écoutent la description de votre problème (très simple à comprendre) et s’en foutent complètement. L’essentiel est que vous donniez une bonne note après la conversation car vous croyez qu’ils vont régler le problème. En vérité vous êtes une patate chaude à renvoyer.
                      - Ils ne tracent pas les interventions ni les échanges, ça recomme à zéro à chaque fois !
                      - Ils envoient six fois un installateur pour la même intervention impossible qui échoue de la même manière, au point que les installateurs eux-mêmes avouent qu’à la hotline ce sont des charlots !!!

                      Même aux pires moments de leur histoire les PTT n’ont jamais atteint ce niveau de non-responsabilité et de foutage de gueule !

                      Enfin, vient la meilleure :

                      « Dans le transport aérien on en parle même pas. Mais quand on est dans le déni on est dans le déni ».

                      Ca pour être dans le déni, voue l’êtes ! De nos jours si je prends l’avion et qu’il y a une correspondance, j’évite à tout prix les bagages en soute car il ya 80% de chances (statistiques personnelles vécues) qu’ils soient acheminés dans le mauvais avion à l’escale. Et quelque soit la compagnie européenne choisie ! La compagnie monopolistique qui gère les bagages est d’ailleurs privée, renseignez vous.

                      Alors oui, Air France fait la grève, mais je vous rappelle que je n’ai aucunement pris la défense des transports publics. Ne vous trompez pas d’interlocuteur.


                    • V_Parlier V_Parlier 4 mars 2018 10:12

                      @V_Parlier
                      Et puisque je me relis, étant de retour, j’anticipe :
                      Pour tout attardé qui me dira « ah oui, si on était resté aux PTT on aurait encore un téléphone à cadran tournant et un minitel », je rappelle que ce ne sont pas les opérateurs qui développent la technologie. Ils l’exploitent et la distribuent, qu’ils soient publics ou privés.
                      (D’ailleurs c’est la même bêtise dans l’autre sens chez les adorateurs de la SNCF qui croient qu’elle a « inventé le TGV »).


                    • pipiou 4 mars 2018 10:52

                      @V_Parlier
                      Donc le transport aérien fonctionne mal c’est cela que vous nous dites ?
                      Que diriez-vous alors du service SNCF ??

                      Pour ce qui est de votre discours sur les opérateurs de téléphonie, ce sont quand même les opérateurs qui choisissent les technos qu’ils utilisent.
                      Dans les années 90 France Telecom avaient choisi le BeBop ; est arrivé un petit concurrent s’appelant SFR qui s’est porté sur le GSM ... vous connaissez la suite.

                      Pour la HotLine vous avez du oublier comment vous traitaient les PTTs.
                      Mais aujourd’hui si un opérateur vous fourni un mauvais service vous pouvez aller voir ailleurs, c’est insupportable n’est-ce pas ?


                    • V_Parlier V_Parlier 4 mars 2018 14:24

                      @pipiou
                      Vous écrivez : « Que diriez-vous alors du service SNCF ?? »
                      -> La même chose, et j’ai déjà même écrit pire encore.

                      Et aussi : "Mais aujourd’hui si un opérateur vous fourni un mauvais service vous pouvez aller voir ailleurs, c’est insupportable n’est-ce pas ?« 

                      -> Justement non. Ca dépend du lieu où on habite, et les procédures de résiliation sont dignes d’une démarche administrative dans une préfecture.

                      Dès qu’il y a possibilité de monopole ou d’incontournabilité quelconque, public ou privé, c’est le même combat. C’est du moins le cas en France en ce qui concerne les transports publics et les administrations »pures", car dans un tas d’autres pays les services publics sont bien plus disciplinés (et présentent alors l’avantage qu’ils sont sensés fournir) : Pas d’intouchabilité, comptes à rendre, service attendu, etc...


                    • pipiou 4 mars 2018 14:51

                      @V_Parlier
                      Quelle mauvaise foi !
                      Vous êtes en train de nous dire que la concurrence n’est pas suffisamment développée ... smiley


                    • Jason Jason 2 mars 2018 12:46

                      Non, je crois que vous vous trompez. Le service public sera mis dans les mains du privé, comme c’est la tendance depuis 2 ou 3 décennies. Il ne disparaîtra pas. Il sera mis au service de ceux qui pourront l’acheter. Cela se fera patiemment, par à-coups, une chose suivant la précédente, au fur et à mesure des gouvernements qui se succéderont, boucs émissaires et champions de l’irresponsabilité. Mais on y arrivera.Le déséquilibre entre les niveaux de patrimoine et de revenus ira s’accentuant. Et là, personne ne sait ce qui se passera.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 2 mars 2018 13:31

                        @Jason
                        je partage...

                        c’est exactement là que se situe le danger
                        merci de votre commentaire

                      • Spartacus Lequidam Spartacus 2 mars 2018 15:39

                        @Jason


                        Amusant smiley comme shéma de pensée qui auto-valorise et se pare de toutes les vertues par rapport aux autres...

                        Faire croire que le service public serait plus « honorable » et « vertueux » que le service privé marchand.
                        Et faire semblant de ne pas comprendre que c’est une vaste escroquerie sémantique.

                        Sauf que factuellement c’est tout le contraire... 

                        Le service public agit comme un cannibale assoiffé de taxes et d’extension de son périmètre pour tout taxer, coerciser et voit chaque individu comme un sandwitch a croquer.

                        Il lui suffit d’associer des mots vaseline aux taxes pour se justifie.
                        Telle taxe « sôôôlidaire », tel prélèvement « sôôôôcial », tel impot « écôôôlogique »...

                        Quand factuellement le service marchand lui fait baisser les prix en optimisant.

                        Les étudiants, les moins fortunés contrairement aux pallabres des défenseurs de caste qui y croient ne prennent pas les entreprises de service public, mais prennent « blablacar », le « flixbus » et pas la SNCF ce « service pûûûûblic » devenu mot vaseline pour justifier le monopole d’entre soi.

                      • Jason Jason 2 mars 2018 17:06

                        @Spartacus« Quand factuellement le service marchand lui fait baisser les prix en optimisant. » Donnez un exemple ! Vous citez Blablacar (transport auto) et le comparez au rail. Belle comparaison !


                        Je n’ai pas de vues très étendues sur la chose. Mais, si vous regardez ce qui se passe en Grande Bretagne avec la privatisation de réseaux de chemins de fer, de la privation de la distribution de l’électricité en Allemagne (prix multipliés par 2) ou encore de la distribution de l’eau en France ou encore des profits importants des mutuelles santé, ce que vous dites est faux !

                        Votre optimisation porte plus sur les avantages des actionnaires que ceux des consommateurs.

                        Vous préférez que les investisseurs privés fassent la loi et ponctionnent les particuliers, plutôt que d’avoir une régulation par Etat interposé. Entre une mauvaise gestion par l’Etat et les intérêts des actionnaires, je préfère la première. 

                        C’st votre choix, mais uniquement un choix comptable.  La vie des gens n’intéresse pas l’économie dont vous vous réclamez. 

                        Vous êtes contre les taxes. Soit. Demandez aux Danois qui en paient beaucoup, mais sont très satisfaits des services rendus.

                      • fou666 2 mars 2018 17:26

                        @Spartacus
                        Super exemple d’ignare car blablacar ne paye pas les conducteurs.



                      • Le421 Le421 2 mars 2018 17:50

                        @fou666
                        Et je souhaite à tous les conducteurs Blablacar de ne pas avoir d’accident tout en tombant sur un passager procédurier... C’est les gros, les très gros emmerdes assurés !!
                        In fine, c’est du travail au black sous couvert d’écologie...


                      • fou666 2 mars 2018 18:04

                        @Le421
                        Le prix est censé couvrir uniquement l’entretien du véhicule ce qui este légal mais souvent plus cher que le train. C’est aussi le seul choix pour certains trajets.


                      • Spartacus Lequidam Spartacus 2 mars 2018 18:13

                        @Jason

                        Oui. C’est une très bonne comparaison.Je compare ceux qui voyagent. 
                        Je vous oppose des choses particulièrement concrètes a des postures. 
                        Les étudiants, les gens les moins fortunés ne prennent pas le train mais prennent le flixbus ou blablacar quand ils ont le choix du moyen de transport.
                        Le train ne transporte pas les pauvres, mais les classes moyennes. Ceci est concret et factuel. Comme quoi vous invoquez les pauvres mais de l’autre ne voyez pas comment concrètement comment ils voyagent.

                        En Angleterre que je connais bien, les chemins de fer sont largement 1000fois plus qualitatifs qu’en France. Les trains arrivent à l’heure, la sécurité est supérieure et les accidents et les morts sont moins nombreux. les Anglais sont plus difficile et râlent parce qu’ils en veulent pour leur argent. En France ils seraient fou de voir le bordel de la SNCF.

                        L’électricité en Allemagne est plus chère à cause du lobby écolo qui les a forcé a faire de l’utopie renouvelable.

                        Une mutuelle par essence est une structure privée d’adhérents cotisants qui ne fait pas de bénéfices. Je ne vois pas ou vous voyez des profits pharaoniques d’actionnaires. La encore c’est de la posture idéologique.

                        Si on substituait les sécu par des mutuelles en concurrence les gens auraient tout a gagner.

                        Très concrètement en analyse factuelle, cela veut dire qu’un salarié pourra réclamer le versement de son salaire complet pour rediriger une partie de celui-ci vers les assurances libres et privées de son choix.
                        En récupérant les cotisations salariales et patronales rien que sur l’assurance maladie, cela représente 342€ pour un salarié smicard. 
                        Sur l’année, cela représente donc 4104€
                        Or, pour 2400€ à l’année en moyenne, des sociétés comme exemple« Amariz » (pour les expatriés qui veulent une sécu), propose des contrats d’assurance identique à la sécu, mais avec donc plus de 1704€ d’économie (soit un mois et demi de gagné pour un smicard). Alors pour les cadres et les 2/3 des français a qui ont impose cette merde de sécu.

                        C’est vrai qu’idéologiquement par posture de castre vous haïssez le secteur marchand et privé, j’ai bien compris. 
                        Mais votre shéma de pensée est une atteinte aux SMIARdS et les 2/3 de la population Française tenue en ignorance de la réalité des comptes de résultats comparés.

                        L’état est une illusion ou chacun espère vivre aux dépens des autres et espère en tirer plus de profit pour lui que les autres.

                        La sécu une vache sacrée, complexifié par simple volonté de refuser aux gens de comparer par idéologie les castes de l’état qui veut que chacun soit assisté et soit en dépendance de l’état.
                         

                      • fou666 2 mars 2018 18:32

                        @Spartacus
                        La CPAM ne fait aucune distinction entre riche et pauvre, les tarifs de remboursement sont les mêmes pour tous sans exclusion de garantie.
                        Manifestement, tu n’as aucune mutuelle ni assurance.


                      • Jason Jason 2 mars 2018 19:13

                        @Spartacus


                        « L’état est une illusion ou chacun espère vivre aux dépens des autres et espère en tirer plus de profit pour lui que les autres. » Mais, c’est la même chose pour les sociétés par actions pour qui tout est permis, ou presque

                        .Pour l’assurance santé privée, allez voir aux USA où la santé publique est un désastre

                        .En France, avec l’assurance santé privée, si vous êtes en maladie longue durée, vous verrez ce qui vous arrivera. Avez-vous vu un contrat d’assurance privée santé ? Vous déchanterez sûrement.

                        Vous parlez de castes. Pouvez-vous élaborer ?

                        « Une mutuelle par essence est une structure privée d’adhérents cotisants qui ne fait pas de bénéfices. » Ah bon ? Mais pourquoi presque toutes les banques offrent des assurances santé ? Pour le bien public ?

                      • Spartacus Lequidam Spartacus 2 mars 2018 19:37

                        @Jason

                        Vous ne savez visiblement pas ce qu’est une société par action.
                        Les sociétés ne disposent pas du droit législatif, donc tout n’est pas permis. Par contre l’état lui est capable de manipuler tout.

                        Pas plus que vous vous êtes informé sauf a charge dans les lectures gauchistes de clichés sur la santé aux USA.

                        La santé au usa n’est pas 100% privée. C’est OASHDI qui prend en charge les médicaments et les soins des personnes retraitées à 100% sauf dents et optique...
                        Pour les actifs les entreprises cotisent pour une mutuelle obligatoire qui prend 100% des remboursements. C’est comme en France sauf que en France c’est 2 organismes, sécu et mutuelle.

                        Les débats sont sur O’Bamacare pour la prise en charge des gens qui n’ont pas de sécu. Etudiants, migrants chomeurs....
                        Et bien c’est comme en France. Tu cotises pas t’y a pas droit. Pour rappel la CMU c’est pas la sécu mais l’état et la CMU est la copie de Medicaire qui a été inventé 15 ans avant la CMU.

                        Mais arrêtez d’inventer des procès d’intention aux mutuelles par simple haine et cliché anti secteur marchand absurde. Avec un contrat privé vous êtes assuré à hauteur Maximum de 2 millions de soins. C’est largement assez pour des traitements de longue durée.

                        Une mutuelle ne fait pas de bénéfices, une assurance ou une banque en font.
                        Ce sont des structures différentes.
                        Le boulanger propose du pain et fait du bénéfice, et fait un acte social sans vous coltiner des mots vaseline comme « social » ou « solidaire ».
                        La banque est libre et fait ce qu’elle veut. 

                        Vous avez un vrai problème avec l’argent des autres...
                        Rien ne vous empêche de proposer des contrats d’assurance et vous mettre agent.

                      • fou666 2 mars 2018 19:52

                        @Spartacus
                        "La santé au usa n’est pas 100% privée. C’est OASHDI qui prend en charge les médicaments et les soins des personnes retraitées à 100% sauf dents et optique..."
                        Faux, c’est une aide sociale avec plafond de revenus et de biens.
                        Le D est pour disable, pauvre anglophobe.


                      • Jason Jason 2 mars 2018 19:57

                        @Spartacus


                        Je ne sais pas d’où vous sortez toutes vos infos. J’ai habité 20 ans aux USA. Je sais comment ça marche.

                        je perds mon temps à discuter avec vous. La caste ? C’est vous.
                         


                      • Attilax Attilax 2 mars 2018 20:24

                        @Jason

                        « Le service public sera mis dans les mains du privé, comme c’est la tendance depuis 2 ou 3 décennies »

                        Exactement, sauf que le privé a vocation à faire des bénéfices, pas du service public. Donc filer le public au privé, ce n’est pas seulement nous voler tous en tant que peuple car ces outils nous appartiennent collectivement, c’est aussi tuer le service public, de fait.


                      • Spartacus Lequidam Spartacus 3 mars 2018 01:22

                        @Jason


                        J’avais bien compris que vous n’aviez que des postures et des clichés a opposer aux arguments factuels.
                        L’assurance santé au 1er €uro est complexe a comprendre et il faut un minimum de bases.
                        Visiblement vous ne connaissiez déjà pas le fonctionnement de base d’une mutuelle et ne voyez pas la différence avec une assurance.. 

                        Il se trouve que je suis employeur dans plusieurs pays et qu’il y a longtemps que j’ai comparé la large supériorité de certains autres systèmes de santé. 
                        J’ai en plus des infos sur les USA car il se trouve que j’ai déjà écrit il y a quelques années et un article sur le sujet et pris le temps de me documenter et tout vérifier avant de l’écrire....

                        Déja trouver en France une personne en servitude d’un salaire qui sait ce qu’elle paye est déjà un exploit.
                        Le fait de vivre dans un pays en servitude d’un salaire sans autonomie aux USA ne fait de vous un spécialiste documenté sur la santé. 

                        Désolé, mais je ne fais pas partie d’une caste. Je ne suis pas un prof de gauche. 
                        Une caste est un groupe social indécent qui réclame des régimes identitaires du traitement statutaire ou du favoritisme corporatiste...


                      • Spartacus Lequidam Spartacus 3 mars 2018 01:39

                        @fou666

                        La France ne se résume pas aux salariés en droit commun.
                        La sécurité sociale fait une discrimination entre membres de corporations et de castes.
                        La cotisation entre CPAM, MSA, RSI, les mutuelles étudiantes, les régimes spéciaux de la SNCF ou des fonctionnaires ou députés ou militaires ou curés est totalement distincte et différenciée. 
                        Les remboursements sont eux aussi différenciés entre les castes corporatistes.

                        Et manifestement t’a jamais rempli une feuille de paye ni idée de la valeur des charges sociales sur un revenu.

                      • agent ananas agent ananas 3 mars 2018 02:29

                        @Spartacus
                        En Angleterre que je connais bien, les chemins de fer sont largement 1000fois plus qualitatifs qu’en France. Les trains arrivent à l’heure, la sécurité est supérieure et les accidents et les morts sont moins nombreux.

                        C’est tellement la pagaille dans les chemins de fer britanniques, que Jeremy Corbin veut les nationaliser s’il est élu (sentiment partagé par une majorité de britanniques selon les sondages).
                        Par ailleurs le système de soins aux US c’est un bordel sans nom. Je paye 600 dollars par mois pour ma famille et 10% des visites médicales, dentaires ou chirurgie ... Mais pour payer les 10% il faut que cela soit reconnu par son assurance médicale (AETNA dans mon cas).
                        Imaginez en cas d’urgence de trouver le docteur ou hôpital, qui fasse parti du réseau, comme dans mon cas récemment où j’ai du me faire opérer d’une hernie. Heureusement que l’hôpital où je suis allé faisait parti du réseau, sinon j’aurai dû payer 100%, soit 2000 dollars environs, pour l’opération seulement.


                      • Spartacus Lequidam Spartacus 4 mars 2018 03:34

                        @agent ananas


                        Les chemins de fer Anglais ont largement moins d’accidents et sont à l’heure. Les Anglais sont juste plus exigeants que les Français. 
                        Vous payez 600$ ???....
                        Parce que vous pensez que c’est moins cher en France ? Au moins vous vous savez ce que vous payez, c’est contractuel.

                        Essayez donc a part moi trouver un gugus sur Agoravox qui soit capable de comparer ce qu’il paye avec vous. 

                        Part sécu + mutuelle c’est bien plus cher sauf que c’est caché. Ces cons de Français ne savent pas ce qu’ils payent. C’est un pourcentage qu’ils ignorent et aucun est capable de lire sa feuille de paye. 

                        Par ailleurs en France c’est un bordel bien pire, c’est discriminatoire selon, que vous soyez salarié, fonctionnaire, indépendant étudiant ou député.
                        Ici en France les étudiants ne vont pas se faire soigner. Il leur faut attendre un an pour avoir une carte sécu. 
                        Un artisan qui ne peut pas payer n’est pas « radié » comme aux USA mais poursuivit par le RSI et obligé de vendre ses biens propres même s’il n’a rien pour subsister. La MSA fait payer aux agriculteurs des cotisations bien plus chère que leurs revenus.
                        Ici en France les plus faibles sont matraqués et les castes fonctionnarisées totalement décalées par l’ignorance et qui croient qu’il n’y a que eux. 

                        Un agent SNCF est pris en charge dès son arrêt, un fonctionnaire « seulement depuis janvier » après un jour, un salarié après 3 jours de carence, un médecin après 30 jours et les cotisations sont différentes selon si la caste a un pouvoir de nuisance ou pas. Le concept de l’enculage des uns sur le compte des autres. 

                        Sans parler de la partie retraite ou c’est une dégeulassrie abjecte de corporatisme et d’hypocrites (principalement les bouffeurs de gamelle de l’état et leurs régimes spéciaux).
                        Vous avez vu un Americain vouloir un régime spécial pour sa caste ? 






                      • agent ananas agent ananas 4 mars 2018 17:03

                        @Spartacus
                        Ce n’est pas parce que certains abusent du système qu’il faut supprimer les programmes sociaux. Oui il faut éliminer la gabegie ... Cela commence par la fin du cumul des mandats des élus dont certains touchent de confortables émoluments malgré leur absentéisme. Suivez mon regard ...
                        Ici aux Etats-Unis, la couverture sociale est en supplément à une fiscalité déjà assommante. Ce n’est pas le modèle scandinave où les contribuables en ont pour leur argent. Ici les impôts servent surtout à payer les intérêts de la dette à la FED et à l’incessante militarisation du pays. Après cela il ne reste plus grand chose pour la santé, l’éducation et les infrastructures, qui sont de plus en plus privatisées.
                        Vous avez vu un Americain vouloir un régime spécial pour sa caste ?
                        J’en vois tous les jours à Washington (la capitale du lobbying devant Bruxelles) où les politiciens ne servent pas les intérêts de leurs administrés mais de ceux qui financent leurs campagnes pour qu’ils légifèrent en leur faveur.


                      • Jason Jason 4 mars 2018 18:23

                        @Spartacus


                        « Une caste est un groupe social indécent qui réclame des régimes identitaires du traitement statutaire ou du favoritisme corporatiste... »

                        C’est un portrait qui vous sied à merveille.

                        Vous êtes employeur dans plusieurs pays ? Tout s’explique ... Mais je connais des employeurs d’entreprises de grande taille qui n’ont pas votre esprit si étroit.

                        P.S ; Je ne lirai plus vos articles ni vos commentaires qui ne sont en fait que des lieux communs.

                      • nono le simplet nono le simplet 2 mars 2018 13:34

                        la privatisation y a pas mieux !

                        voir les autoroutes !
                        le prix augmente ... l’état des autoroutes se dégrade ... les actionnaires touchent 1.5 milliard par an ...Vinci, incapable de s’excuser met sur le dos des routiers le désastre de la gestion de l’A9 ...
                        Macron devrait convoquer Pierre Coppey pour lui demander des comptes !

                        vive la privatisation, vivent les bénéfices, vive la France !


                        • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 2 mars 2018 14:38

                          @nono le simplet


                          C’est Vinci qui gère la RN 118 ?

                        • nono le simplet nono le simplet 2 mars 2018 15:07

                          @Sharpshooter - Snoopy86
                          C’est Vinci qui gère la RN 118 ?

                          marrant ! 
                          d’une part tu dis que les erreurs des uns excusent les erreurs des autres ?
                          d’autre part, les autoroutes sont payantes et très cher même et le blocage a duré 24h sans aucune aide de la part de Vinci aux naufragés alors que seul un sens était concerné ... 
                          ça fait une sacrée nuance, non ?

                        • Spartacus Lequidam Spartacus 2 mars 2018 15:48

                          @nono le simplet


                          Le prix des autoroutes n’est pas fixé par les sociétés qui l’entretiennent mais par l’état.
                          Les entreprises chargées de l’entretien sont des sous traitants contractuels de l’état. 

                          C’est donc un marché utra étatisé. 
                          Bien loin d’un marché libéral. Les bénéfices sont réalisés sur l’optimisation des coûts de fonctionnement, indépendamment des prix de passage...

                          La nuance c’est que le secteur marchand est acculé par l’état qui s’interfère dans tout. Même dans les prix de vente...

                        • pemile pemile 2 mars 2018 16:07

                          @Spartacus « Le prix des autoroutes n’est pas fixé par les sociétés qui l’entretiennent mais par l’état. »

                          On peut aussi dire que l’état ne fait limiter les marges d’une pompe à fric ?


                        • Spartacus Lequidam Spartacus 2 mars 2018 17:22

                          @pemille

                          Je vous reconnais bien dans ce même débat, celui qui s’accroche aux théories Marxistes et qui refuse de voir que les prix ne sont pas déterminés par la marge de la plus value mais par le jeu de l’offre et la demande...

                          On ne « limite » pas une marge avec un prix. On fait juste un monopole tarifaire.

                          Ce qui est important c’est le prix que vous êtes prêt a mettre pour passer dans le jeu de l’offre et la demande.

                          Vous pouvez en baissant le prix augmenter la fréquentation et augmenter la marge. Comme quoi la limitation est un leurre.

                          De « mémoire » « le prix est inexact précisément » entre « Le Mans nord » et Le Mans sud« il y a un péage à »environ" 1,50€ qui fait que chaque matin les gens préfèrent traverser en ville en l’embouteillant.
                          Si le péage était à 0.50€ le trafic serait certainement multiplié par 5. L’opérateur dans un marché libre aurait tout intérêt a le baisser....

                        • pemile pemile 2 mars 2018 17:35

                          @Spartacus « mais par le jeu de l’offre et la demande »

                          L’offre et la demande dans le domaine des autoroutes où il n’existe pas de concurrences !!?? smiley

                          « Vous pouvez en baissant le prix augmenter la fréquentation »

                          Vous nous fournissez une source de demande de baisse de prix des péages venant des sociétés d’autoroutes et refusée par l’état ?


                        • Xenozoid 2 mars 2018 17:53

                          @pemile

                          l’offre et la demande, cela ressemble a dieu


                        • Le421 Le421 2 mars 2018 17:54

                          @pemile
                          Exemple amusant en une question.
                          Pourquoi, lorsqu’il y a 5 km de travaux sur l’autoroute, ce n’est signalé qu’une fois qu’on a passé le péage et que l’on est embringué dans le bazar ?
                          Pour éviter qu’on choisisse la route normale ??
                          Nooon !! Sans blague !!
                          On arrive à faire payer plein pot et sans accroc un service qui n’est pas rendu.
                          Un artisan, dans le même cas, finit au gnouf !!


                        • Spartacus Lequidam Spartacus 2 mars 2018 18:30

                          @pemile

                          Mais si mais si, toutes les routes et chemins ont une concurrence...
                          Si le péage est trop cher, les gens prennent un autre chemin.
                          Savez vous que les prix des péages sont étudiés économiquement depuis l’antiquité.

                          En 1844 les gens payaient les péages sur les ponts, Jules Dupuit, ingénieur et économiste français des ponts et chaussées, observa le phénomène et l’a théorisé. 

                          Il écrit « Si l’on augmente graduellement un impôt depuis 0 jusqu’au chiffre qui équivaut à une prohibition, son produit commence par être nul, puis croît insensiblement, atteint un maximum, décroît ensuite successivement puis devient nul »

                          En 1844 les gens savaient que les prix des péages était un rapport entre la loi de l’offre et la demande.. Hélas oublié par les Enarques.

                        • pemile pemile 2 mars 2018 20:07

                          @Spartacus « Si le péage est trop cher, les gens prennent un autre chemin. »

                          Mais bien sur, si la Porsche cayenne est trop chère, les gens prennent une 2CV, c’est ça la concurrence  ! smiley


                        • biquet biquet 2 mars 2018 21:31

                          @Spartacus
                          Je vous reconnais bien dans ce même débat, celui qui s’accroche aux théories Marxistes et qui refuse de voir que les prix ne sont pas déterminés par la marge de la plus value mais par le jeu de l’offre et la demande...
                          Les prix de cars Macron (100 millions de pertes par les 2 sociétés restantes) sont-ils dictés par le jeu de l’offre et la demande ou par une politique de dumping ?


                        • Spartacus Lequidam Spartacus 3 mars 2018 01:54

                          @biquet
                          Bon exemple qui conforte mes propos.

                          Le dumping est le fait de la filliale de la SNCF Ouibus. 
                          C’est l’exemple type de la gestion d’état. Il s’en fouttent c’est l’argent des Français et n’ont rien a foutre des pertes. 

                          Flixbus ne perd pas d’argent. Cette boite privée est très très bien gérée et souple et à coûts de gestion très low coast.

                          Elle dispose d’une avance technologique et d’un concept qui lui est propre.
                          Dailleurs cette société n’a aucun bus. 
                          Elle vit sur un pourcentage pris sur ses franchisés.
                          C’est juste un site Internet groupeur de petits transports indépendants qui impose son enseigne....
                          C’est pas notre argent et si elle fait faillite cela ne coûtera rien aux Français.

                        • fou666 3 mars 2018 13:40

                          @Spartacus
                          D’après l’avis des utilisateurs, c’est pire que la SNCF mais ce sont certainement tous des menteurs.


                        • Spartacus Lequidam Spartacus 4 mars 2018 11:12

                          @fou666

                          Il y a certainement des mécontents. 
                          Mais si c’était réellement pire, les plus pauvres prendraient le train.... smiley

                        • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 2 mars 2018 14:35

                          Le service public c’est surtout un formidable alibi pour les fainéasses et les branleurs smiley


                          • V_Parlier V_Parlier 2 mars 2018 21:49

                            @Sharpshooter - Snoopy86
                            Ce n’est pas comme ça dans tout les pays ! Et en France rappelons que c’est le cas pour certains services publics. (Bureaux à paperasse tout puissants comme les préfectures, conseils généralo-régiono-machins-bidules, et transports publics). Ils sont parvenus à un statut tel qu’ils n’ont aucun compte à rendre, sont invirables pour quelque raison que ce soit et en possession légale du pouvoir de tout bloquer. Il ne faut pas s’imaginer que c’est comme ça ailleurs ! Et c’est bien là que ça va coincer. Quelles que soient les réformes bonnes ou mauvaises promues par n’importe qui, ça coincera là, ils n’abandonneront pas ce droit qui n’autorise plus de retour en arrière. C’est pourquoi la privatisation de la SNCF sera inéluctable. Ce n’est pas par principe que je la souhaite mais pour cette raison là.


                          • zygzornifle zygzornifle 2 mars 2018 17:42

                            Par contre les fonctionnaires travaillant dans le milieu de la politique et directement au gouvernement sont chat perché et c’est eux qui gagnent le plus et ont le plus d’avantages, pas le cheminot .....


                            • jeanpiètre jeanpiètre 2 mars 2018 20:00

                              D après la fameuse phrase , laissez moi battre monnaie, je vous laisse les lois etc.... Macron montre surtout que lenplan banquier est aux abois, leur seule manne de progression est notre bonnet de laine constitue sans eux


                              • Attilax Attilax 2 mars 2018 20:18

                                "C’est toutes ces institutions sociales que Macron semble décidé à déconstruire, à coup d’ordonnance et de passage en force, assurant que tout ça sera précédé par « des concertations »... Mais qui peut le croire ?« 

                                N’importe qui ayant compris que c’est inscrit noir sur blanc dans la »constitution européenne« qui est supranationale : les monopoles d’état sont interdits, c’est pourtant clair. Et le privé n’a pas vocation à faire du service public, il a vocation à rapporter du fric. La SNCF c’est le dernier bastion, après ce sera fini, tout va être vendu. On l’a à priori grave dans le baba tant qu’on reste dans le bidule, et comme tous les partis veulent y rester à tout prix...
                                On a signé, les mecs ! Ça sert à rien de pleurnicher. Ou on reste et on ferme notre gueule, ou on se BARRE en respectant le contrat de divorce. Il n’y a pas d’autre UE possible, c’est pour ça que c’est celle-là qui existe. D’ici là, et ben on va assister à la mise à mort du modèle français, ça fait un moment qu’ils posent les banderilles, notre toréador »El Macron" devrait achever la bête durant son quinquennat à coups d’ordonnances. Le mois d’août promet déjà d’être riche en ce domaine !
                                Olé !


                                • Legestr glaz Ar zen 2 mars 2018 20:21

                                  Si l’auteur avait compris que la France appartenait à un système supranational, il ne serait pas aujourd’hui en train de poser des questions comme :« est-ce la fin des services publics » ? ¨Pas un seul mot sur le rôle joué par l’Union européenne dans le démantèlement de la SNCF. L’auteur ne semble pas très clairvoyant sur ce qui se trame. 


                                  Si l’auteur avait fait son chemin dans les articles des traités, il aurait lu l’article 106 du TFUE, traité sur le fonctionnement de l’Union européenne, et il aurait compris que cet article, précisément, scellait le sort des services publics français. 

                                  L’auteur ne se souvient sans doute pas que la SNCM a été démantelée, parce que l’article 106 du TFUE existait et que la France a même été condamnée pour ne pas l’avoir respecté.

                                  La France s’écrase comme une merde devant l’Union européenne et le droit européen !



                                  Concurrence libre et non. faussée qu’on vous dit ! Mettez vous bien ça dans la tête !


                                  Pour information : 

                                  Article 106

                                  (ex-article 86 TCE)

                                  1. Les États membres, en ce qui concerne les entreprises publiques et les entreprises auxquelles ils accordent des droits spéciaux ou exclusifs, n’édictent ni ne maintiennent aucune mesure contraire aux règles des traités, notamment à celles prévues aux articles 18 et 101 à 109 inclus.

                                  2. Les entreprises chargées de la gestion de services d’intérêt économique général ou présentant le caractère d’un monopole fiscal sont soumises aux règles des traités, notamment aux règles de concurrence, dans les limites où l’application de ces règles ne fait pas échec à l’accomplissement en droit ou en fait de la mission particulière qui leur a été impartie. Le développement des échanges ne doit pas être affecté dans une mesure contraire à l’intérêt de l’Union.

                                  3. La Commission veille à l’application des dispositions du présent article et adresse, en tant que de besoin, les directives ou décisions appropriées aux États membres.



                                  • chantecler chantecler 3 mars 2018 06:46

                                    @Ar zen
                                    Mais oui !
                                    Tous cons sauf Asselineau et ses affidés !
                                    Faut l’écouter et voir son ascendance à l’Assemblée Nationale !


                                  • Roberto 10 3 mars 2018 12:09

                                    @Ar zen


                                    Bonjour,Arzen, vous avez raison.

                                    L’auteur s’étonne de baisse et la mauvaise qualité des prestations de la Sécurité Social, pour la prise en charge des soins et remboursement !

                                    L’auteur ignore sans doute que la Sécurité Social n’est plus... 

                                    Selon les directives Européennes 92/49 CE transposé intégralement dans la loi depuis 2001. 
                                    ( Lois n° 94-5 du 4 Janvier 1994, n°94-678 du 8 Aout 1994 et 2001-624 du 17 Juillet 2001)

                                    Les régimes de Sécurité Sociale maladie et retraite sont en concurrence avec les organismes d’assurance Européens....
                                    Les caisses de Sécurité Sociale et d’allocation familiale ont le caractère MUTUALISTE, selon le bulletin officiel des finances publiques - impôts du 25 Mars 2013.

                                    L’URSSAF est inscrit au secrétariat général du conseil supérieur de la mutualité sous le numéro 794 487 231.

                                    Les Mutuelles sont des organismes de droit privé.

                                    Pas besoin de vous faire un dessin, pour comprendre que la Sécurité Sociale à basculé dans le privé.

                                    Il faut oublier malheureusement le principe de la Sécurité Sociale de CNR de 1945 égale à tous ou l’on cotise selon ses moyens et l’on se soigne, selon ses besoins. 

                                  • olivier cabanel olivier cabanel 3 mars 2018 13:34

                                    @Roberto 10
                                    vous concluez : « il faut oublier malheureusement... »... ou pas ?

                                     smiley

                                  • Le421 Le421 3 mars 2018 14:06

                                    @Roberto 10
                                    Roberto 10...
                                    Je note.
                                    Sur la liste des soutiens UPR.
                                    Sur Asselinovox !!  smiley


                                  • Legestr glaz Ar zen 4 mars 2018 23:14

                                    @chantecler

                                    Si vous aviez une réaction argumentée, nous pourrions échanger. 

                                    Votre commentaire est une réaction épidermique, vide sur le fond de l’argumentation. Que venez vous faire sur un site d’échange comme Agoravox avec de tels propos ? Vous attendez quoi ? 




                                  • Legestr glaz Ar zen 4 mars 2018 23:26

                                    @Roberto 10

                                    Je ne m’étais pas attardé sur la sécurité sociale. J’avais survolé cette affaire. Il faut dire que la directive européenne date de l’année 1992 et sa transposition de 1994. A cette époque je ne m’intéressais ni à l’Union européenne ni même à la politique. 

                                    Un immense merci de m’avoir rappelé ces textes. 

                                    En prenant appui sur votre commentaire j’ai trouvé ceci sur la démolition de la SS. 



                                    Mais c’est sans doute les analyses de François Asselineau qui sont mauvaises, selon ce que je peux lire dans certains commentaires ! 

                                    «  n’oubliez jamais que la plus belle des ruses du Diable est de vous persuader qu’il n’existe pas ! ». 


                                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 mars 2018 21:00

                                    Lundi après-midi=, je me suis rendu aux urgence à l’hôpital de Fréjus ( hôpital Bonnet construit en 1972 ,agrandi en 1998,...bicause fracture du petit doigt main droite,....pas facile pour taper sur l’ordi )


                                    La salle des urgence était comme le montre la photo de l’article,..et celles qui suivent !


                                    J’ai attendu un certain temps ( peu importe ) dans la salle d’attente, et j’ai très bien vu le nombre d’ambulances ( pompiers et privées )..qui arrivaient,.. un vrai défilé !!

                                    Le toubib et l’infirmière qui se sont occupés moi chapeau ! ( l’effectif était de 4 toubibs et de 4 infirmières ) ...comme j’ai vu qu’’ils avaient pas mal de travail, j’ai discuté avec eux, leurs réponses,.. c’est un jour calme !( je pense que c’était la salle des petits bobos )


                                    « Nos premiers de la classe » qui ont en charge la santé des français, devraient venir parfois incognitos dans quelques salles d’urgences !


                                    … mais on trouve bien des sous pour subventionner la culture :la,... le pompon ce sont les subventions de films et de téléfilms ...avec des vedettes grassement payées !!!

                                    @+ P@py






                                    • olivier cabanel olivier cabanel 2 mars 2018 21:29

                                      @Gilbert Spagnolo dit P@py
                                      merci de ce témoignage


                                    • V_Parlier V_Parlier 2 mars 2018 21:57

                                      @Gilbert Spagnolo dit P@py
                                      Sans mentir, il se trouve que l’été dernier j’ai été amené à attendre durant la nuit aux urgences du même hôpital ! Et bien je peux vous dire que c’était beaucoup moins jojo ! Tout le monde attendait bien tassé (les 2/3 restant debout) dans la pièce à distributeurs de boissons, et les jolies salles qu’on voit sur les photos étaient fermées. Ce n’est absolument pas un reproche contre le personnel soignant mais une remarque sur les effectifs ! Je vais d’ailleurs dans le même sens que vous en ce qui concerne les hôpitaux qui devraient être largement prioritaires sur d’autres dépenses d’Etat relevant de la démagogie, de la propagande sociétale, de la déco inutile et du pseudo-social bidon.


                                    • chantecler chantecler 3 mars 2018 06:52

                                      @V_Parlier
                                      Pour comprendre ce qui se passe réellement aux USA ,je recommande de voir les séries « Urgence » et autres qui ont au moins 10 ans .... !
                                      Le souci c’est qu’un tel système n’est pas vraiment efficace mais qu’il change les mentalités, déshumanise : « chacun pour soi ! ».


                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 3 mars 2018 11:02

                                      @V_Parlier

                                      Salut V Parlier,

                                      Merci pour ton témoignage, il apporte de l’eau au moulin à l’article d’Olivier.


                                      Tu as été à l’hosto en période estivale, ...et durant celle-ci, la population du coin augmente très très sérieusement, en effet cette dernière double ( voir le premier résultat en pdf ) par contre , j’aimerais savoir si du personnel soignant vient en renfort durant cette période ?

                                      En conclusion,.....encore un des très nombreux exemples qui montrent que nous sommes gérés par des « mauvais à tous »


                                      @+ P@py


                                    • V_Parlier V_Parlier 3 mars 2018 20:06

                                      @Gilbert Spagnolo dit P@py
                                      De l’eau au moulin de l’article je ne suppose pas trop, mais en ce qui concerne les hôpitaux nous sommes en phase.


                                    • pallas 2 mars 2018 21:03
                                      olivier cabanel

                                      A votre age, vous semblez être le capitaine Achab, cherchant la baleine blanche.

                                      L’histoire du baleinier de « L’Essex » devrait faire réflexion.

                                      La baleine blanche n’a pas de pitié.

                                      Salut


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 2 mars 2018 21:27

                                        @pallas
                                        salut


                                      • pallas 2 mars 2018 21:43

                                        @olivier cabanel

                                        Bonsoir,

                                        De choix n’existe pas.

                                         smiley

                                        Salut


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 3 mars 2018 13:38

                                        @pallas
                                        erreur... le choix existe toujours.

                                        fort heureusement, nous ne sommes pas des machines totalement contrôlables...
                                         smiley

                                      • HELIOS HELIOS 2 mars 2018 23:37

                                        ... je viens de me taper l’article et tous les commentaires sur la tablette en attendant mon tour....

                                        Je ne vous dirais pas où, ça vous ferait de la peine.

                                        Alors, qu’est-ce que je dis ... ah, oui... vous avez voté Macron ? ... si c’est oui, fermez-là vous avez ce que vous avez demandé, ce que vous avez choisi ! Combien de messages de l’an passé vous avaient mis en garde, déjà ?

                                        Et ceux qui n’ont pas choisi MAcron, reflechissez encore un peu la prochaine fois, avant de le réélire ou choisir le moins clivant des candidats.... America first, c’est pas bien n’est-ce pas, La France et les français d’abord, bouhhh caca, acceptez maintenant votre choix .

                                        La secu on va la perdre, comme la SNCF, comme on a perdu Alsthom, la poste, comme on va perdre Airbus, ... apres avoir bien sali la planete, vous allez laissé a vos enfants un monde ou regne la loi du plus fort, la loi de la jungle... et apres dites encore, : j’aime mes enfants, et re-votez Macron.

                                        Vos petites filles pourront toujours mendier dans la rue, embrasser les voitures au feux rouge pour une piecette... et encore, soyez heureux si elles n’ont pas de voile !

                                        Bon week end Olivier et a tous les autres, il faut être realiste et profiter du temps présent.



                                        • chantecler chantecler 3 mars 2018 07:01

                                          @HELIOS
                                          C’est en partie vrai , mais il faut être aveugle pour ne pas reconnaître que les élections sont parfaitement truquées, via les médias .
                                          En ce moment , période basse, les médias font réapparaître MLP.
                                          Et en période électorale , elle sera de nouveau diabolisée .
                                          Ca peut durer encore longtemps !
                                          Perso je pense : « ni Macron, ni les LP ! »
                                          La crise de la réprésentativité dans notre pays (entre autre) est immense ...
                                          Les escrocs ont pris la main ...
                                          Jusqu’à quand ?


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 3 mars 2018 07:51

                                          @HELIOS
                                          pas vraiment rassurant... mais c’est un scénario possible...

                                          à moins qu’un sursaut citoyen...
                                           smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès