• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Des tas d’urgences à l’état d’urgence

Des tas d’urgences à l’état d’urgence

Dans un pays comme la France, frappé par le chômage, par la baisse du pouvoir d’achat, alors qu’une bonne partie de l’Europe a renoué avec la croissance, et la relance timide de l’emploi, comment ne pas s’interroger sur la priorité donnée encore par le gouvernement, celle de l’état d’urgence ?

Lorsqu’il a été élu, en 2012, Hollande avait des tas d’urgences : relancer la croissance, faire baisser le chômage, augmenter le pouvoir d’achat, et puis bien sur, partir en guerre contre le monde de la finance.

 Il avait annoncé une « inversion de la courbe du chômage  », puis devant l’échec de sa prévision, il n’évoque plus maintenant qu’une stabilisation de la croissance du chômage…

Quand l’on sait que le chômage tue dans notre pays entre 10 000 et 20 000 personnes par an, il serait intéressant de tenter de faire la part des choses. lien

Et Jean Luc Mélenchon va plus loin. lien

Nous sommes aujourd’hui dans une logique de « langue de bois évoluée », évoquant des « dommages collatéraux » lorsqu’il y a grosse bavure, comme le dit Guillaume Meurice sur l’antenne de France Inter, faisant l’éloge de la communication : on ne dit plus aujourd’hui « se faire virer  » mais « se faire remercier », on ne dit plus « la sodomie », mais « la social démocratie  », on ne dit plus bombardements mais on dit « frappes chirurgicales », ça passe mieux, même si c’est aussi violent…et comme le conclut très justement l’impertinent animateur de « si tu écoutes, j’annule tout », « il faut rendre le monde plus beau grâce à la communication ». vidéo

Mais revenons à « l’état d’urgence », les attentats de 2015 sont en quelque sorte une bouée de sauvetage pour ce président aux abois.

Mais quid de cet « état d’urgence » ?

Les bavures policières se multiplient, et les forces de l’ordre embastillent à tout va : de l’écolo militant, au petit trafiquant de haschich, en passant par quelques citoyens dont la seule faute est d’avoir le teint basané, on a de la peine à comprendre le prolongement de cet état dit d’urgence, d’autant qu’Olivier Besancenot dénonce, preuves en main, le fait que des casseurs ne sont parfois que des policiers encagoulés. lien

Quid de ce Michaël, visionnant un film d’action dans le TGV Marseille-Rennes, un certain 20 novembre, qui avait la mauvaise idée d’être barbu et de porter des gants…la police évacue le train et embarque le suspect, lequel ne sera relâché qu’au bout de 4 heures  ?…

Quid de cet homme de 67 ans, arrêté pour avoir pris des photos, (ce qu’il dément) alors qu’il se rendait à la préfecture de Boulogne sur Mer : la police s’est rendu à son domicile, a détruit la porte d’entrée, fouillé l’appartement de fond en comble, et l’homme à passé la nuit en garde à vue ?

Quid de cette fillette de 6 ans, blessée par des éclats de bois suite aux tirs dans la serrure de l’appartement familial ?...la police reconnaitra plus tard qu’elle s’était « trompée de porte ». lien

La liste de ces bavures est longue, au point que « la quadrature du net » s’est mise en tête d’en faire le recensement. lien

Sur ce lien, quelques exemples filmés de perquisitions musclées…

Mais revenons au chômage : il baisse quasi dans toute l’Europe, sauf en France.

Dans les 28 pays de l’Union Européenne, il est en baisse par rapport à mars 2014, tendance amorcée des 2013, avec 1,513 millions de chômeurs en moins. lien

En Allemagne, le taux de chômage n’est que de 4,7%, suivi par le Royaume-Uni (5,5%) et l’Autriche (5,6%).

Même en Espagne, où le taux de chômage reste important, il a baissé de près de 75 000 personnes, soit le nombre de chômeurs le plus bas depuis septembre 2010 (lien) et il faut aller en Italie, pour découvrir que la fameuse courbe, si espérée par le président français, s’est inversée, avec la disparition de plus de 100 000 chômeurs.

Sur une année, même si le taux de chômage italien reste élevé, le nombre de chômeurs s’est réduit de 693 000 personnes. lien

Il faut croire que le programme hollandais a quelques défaillances : mettre la priorité à aider les patrons ne semble pas avoir eu de conséquences positives, et pourtant, début janvier, Hollande en remettait une couche en annonçant qu’il ferait de nouveaux cadeaux aux entreprises, celles de moins de 250 salariés, qui recruteraient un travailleur payé au moins au smic, offrant ainsi la totalité des prélèvements sociaux aux patrons.

Au total, ce sont 2 milliards d’euros que le gouvernement va offrir aux entreprises. lien

Auparavant, c’est sous la forme d’un crédit d’impôt que les patrons avaient pu bénéficier des largesses de l’état, comme on peut le vérifier sur ce graphique.

Continuer de faire des cadeaux aux patrons n’est-il pas contreproductif d’autant que l’on compte de plus en plus de « patrons voyous » ?

C’est devenu tellement évident qu'il y a maintenant sur Internet un blog qui les recense.

Le site rencontre quelques succès au point qu’il est menacé de fermeture…

Il ne fait pourtant que montrer du doigt les patrons condamnés par la justice.

Des entreprises du CAC 40, aux caisses primaires d’assurance maladie, en passant par les PME, ils donnent tous les motifs de condamnation, prélevés sur le site « légifrance », motifs qui vont du travail dissimulé, au non-respect des heures de nuit, en passant par les licenciements abusifs, les discriminations… lien

Le bilan à mi-mandat n’était déjà pas glorieux, et la situation ne s’est pas arrangée.

En novembre 2014, le collectif « nous citoyens » avait dressé un bilan en effet peu glorieux : évoquant un « président du chômage » avec 3,4 millions de chômeurs, alors qu’ils étaient 2,9 en mai 2013…un « président sans croissance » qu’il avait prévu à 3%, bien en dessous de la réalité, un « président de la dette » puisqu’elle a atteint les 95% du PIB (2000 milliards), dénonçant une absence de réformes significatives. lien

Cette impasse sociale, avec le chômage qui y est associé, a été évoquée à Davos, lors du récent Forum économique mondial, puisqu’une enquête, intitulée « the Future of Jobs » a mis en évidence que la robotisation croissante allait avoir un impact toujours plus négatif sur les marchés du travail.

L’étude démontre que dans des domaines très spécialisés (informatique, mathématique, ingénierie) plus de 2 millions d’emplois seront crées, mais l’automatisation fera parallèlement perdre plus de 7 millions d’emplois. lien

Cette logique des hommes remplacés par des machines et autres robots, n’est pas une nouveauté, mais elle s’accentue exponentiellement par les temps qui courent.

L’une des solutions qui permettrait de sortir de cette situation sociale dramatique serait dans la mise en place d’un RdB (Revenu de Base), offrant un salaire à chaque citoyen, qu’il travaille ou pas, solution d’autant plus intéressante qu’elle ferait disparaitre la notion même de chômage.

Ce choix de société, que certains qualifie d’utopique, ne l’est pourtant pas autant que l’on pourrait le croire : le RdB n’est pas si complexe à financer, d’autant qu’il viendrait en remplacement de toutes les aides sociales actuelles.

Il ne s’agit au fond que d’une meilleure répartition de la richesse, laquelle pourrait être améliorée si on décidait en haut lieu d’imposer un barème de salaires, fixant un salaire maximum.

La Suisse avait tenté en vain de faire appliquer un salaire maximum de 12 fois le smic, et le Front de Gauche l’avait fixé à 20 fois le salaire le plus bas de l’entreprise. lien

Mais apparemment, à la tête de l’état, cette option est ignorée, alors qu’un nombre de plus en plus important de citoyens prônent cette mesure.

Une initiative européenne pour le RdB avait été lancée en 2013 et si l’objectif du million de signature n’a pas été atteint, il est aujourd’hui, d’après Klaus Sambor, organisateur général du comité de citoyen ayant lancé cette initiative dans 28 pays européen, « le point de départ d’un mouvement européen de grande ampleur ».lien

La Finlande vient en tout cas de l’adopter en ce début d’année, et cette mesure devrait être opérationnelle début 2017. lien

En Suisse, une initiative avait été lancée, (lien) en Espagne, le mouvement Podemos le défend (lien) et dans le monde, des formations politiques de droite et de gauche sont de plus en plus nombreuses à le défendre. lien

Mais en France on continue de pratiquer une politique de l’offre, malgré le flop patent. lien

Au moment où certains insistent lourdement sur la déchéance de nationalité, ne serait-il pas plus constructif de songer plutôt à une élévation de celle-ci ? (lien) même si quelques illuminés font la promotion d’une régulation de la population mondiale, affirmant qu’elle devrait être réduite de 95%, affirmant que les humains sont une plaie pour la terre. lien

Car comme dit mon vieil ami africain : « la faute du troupeau vient du berger ».

L’image illustrant l’article vient de « lemusulman.net »

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

T’as pas mille balles ?

À quand le bout du tunnel ?

Le bras d’honneur hollandais

La France avance avec une canne

L’un promet, l’autre agit

La droite en rêvait, Hollande l’a fait

De Coluche à Grillo

Le changement, c’est pas tout de suite

Le poisson d’avril hollandais

En marche pour une 6ème

Un président tétanisé

La taxe carbonisée

La retraite au flamby

Qui Hollande trompe-t-il vraiment

Hollande, un pays au plus bas

Des sous et des déçus

La sauce hollandaise ne prend pas

L’improbable révolte des sans

Qu’est-ce qui cloche ?

Monsieur « Plan Plan »

J’aime pas les riches

Faire sauter la banque

Le discours du Bourget partie 1-partie 2


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • colere48 colere48 26 janvier 2016 09:58

    Pour une fois d’accord avec l’auteur.

    Donner du fric aux patrons pour qu’ils embauchent c’est pisser dans un violon !

    Redonner du pouvoir d’achat ET améliorer les conditions de travail des PME/PMI serait plus judicieux.


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2016 11:03

      @colere48
      oui bien sur, mais je ne crois pas que ce sera suffisant...

      il faut établir une échelle entre bas et haut salaires, et mettre en place le revenu de base, 
      d’un seul coup on supprime le chômage
      on relance le pouvoir d’achat
      et les entreprises peuvent produire plus... engager du personnel...augmenter les salaires...
      mais ça c’est sur le papier.
       smiley
      en réalité, je ne pense pas qu’il y ait une volonté déterminée du patronat et du gouvernement de prendre de telles initiatives.
      de plus la crise latente va faire tomber tous les espoirs...si on en croit les prévisions des économistes.
       smiley

    • Bracam Bracam 26 janvier 2016 23:18

      @colere48
      « Donner du fric aux patrons pour qu’ils embauchent c’est ... »


      leur donner du fric. Si seulement votre formule était vraie...

    • gaijin gaijin 26 janvier 2016 10:33

      salut olivier
      et oui depuis longtemps on glisse mais de manière sure et de plus en plus en plus rapide vers un autre monde ..............

      la première liberté c’est la sécurité ( bayrou )
      l’état d’urgence jusqu’à ce qu’on ait vaincu daesh ( c’est dire la semaine des 4 jeudis ) ( valls )
      il faut créer des centres de déradicalisation ( sarkozy )

      bonne chance aux votants en 2017 vous avez l’embarras du choix ...............

      ( le choix c’est pas sur, reste l’embarras smiley smiley )


      • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2016 11:05

        @gaijin
        perso ce ne sera ni hollande, ni sarko, ni le pen.

        mais j’irais voter, même si les règles de cette pseudo démocratie empêchent d’appliquer la volonté du plus grand nombre.
        merci de ton commentaire.
         smiley

      • LEELOO Naoh 26 janvier 2016 11:10

        @cabanou

        quelle fatuité, que de contradictions en quatre lignes !!

        Si j’avais à choisir je te mettrai bien en premier Pestidentiel, qu’on puisse te jeter des bananes quand on a rien de mieux à faire smiley


      • Passante Passante 26 janvier 2016 11:18

        @gaijin


        et l’embarras précède le bon débarras.

      • gaijin gaijin 26 janvier 2016 13:42

        @Passante
        si seulement ............ smiley


      • LEELOO Naoh 26 janvier 2016 13:46

        @gaijin boudha

        Bon t’écoutes RCF Cercou ou pas ? que je sache si ça vaut la peine ou pas que je te jette des bananes sous l’autre article ? smiley smiley ( smiley ? )


      • gaijin gaijin 26 janvier 2016 17:50

        @Naoh
        je repasse demain matin ( flambées les bananes smiley )


      • LEELOO Shawford 26 janvier 2016 18:18

        @gaijin

        J’y mettrai même un peu de rhum et + si affinités (une fois à St Vincent y’a 20 plombes mon fréro m’avait fait un space cake, j’ai monté et démonté le convecteur spatio temporel du Doc 3 jours et deux nuits smiley smiley )

        A demain matin sans faute


      • Solon le Jeune Solon le Jeune 27 janvier 2016 07:48

        @olivier cabanel

        Si vous voulez signer une pétition pour la reconnaissance du vote blanc (ça sera utile pour le second tour des prochaines élections) voici le lien :

        https://www.change.org/p/pour-que-les-votes-blancs-soient-pris-en-compte-dans-les-suffrages-exprimés-pour-toutes-les-élections


      • Yanleroc Yanleroc 28 janvier 2016 00:34

        @gaijin

        Allez, tu crois quand-même pas qu’on va tenir 2 ans, on est déjà au taquet !! 


      • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2016 10:52

        @Solon le Jeune
        merci, je vais la signer tout de suite


      • Gabriel Gabriel 26 janvier 2016 10:56

        Ceux qui sacrifient la liberté au profit de la sécurité ne méritent ni l’une ni l’autre... 


        • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2016 11:06

          @Gabriel
          pas mieux !

          merci.
           smiley

        • jaja jaja 26 janvier 2016 11:30

          Pour défendre nos libertés c’est samedi dans toute la France contre l’état d’urgence liberticide voté par tous les partis politiques représentés au Parlement :

          http://www.ac-chomage.org/spip.php?article2188


        • Aristide Aristide 26 janvier 2016 13:07

          @jaja


          En fait vous allez manifester pour que les paysans puissent manifester, les taxis, les profs, les défenseurs de tout, les manipualteurs NPA de migrants en galère, ... J’ai l’impression qu’ils y sont déjà dans les manifs, nul besoin des quelques clowns en goguette avec facteur intégré.


        • jaja jaja 26 janvier 2016 13:21

          @Aristide

          Toujours à défendre la galoche et la matraque... Sacré socialo va.... si vous parliez un peu de ce qui vous motive vous au lieu de voir vos commentaires toujours tenter de mordre mais sans jamais dévoiler votre pensée... c’est si honteux que ça d’être un socialiste retourné finissant pro capitaliste ? Aussi pour le nez rouge on a une sévère concurrence avec vous et vos amis smiley


        • Pyrathome Pyrathome 26 janvier 2016 14:15

          @jaja
           Le moins que l’on puisse dire, c’est que Aristide n’est pas brillant....... smiley


        • jaja jaja 26 janvier 2016 15:22

          @Pyrathome

           smiley


        • juluch juluch 26 janvier 2016 12:49

          Bonjour Olivier.


          Pas mal votre article.

          je pense que pour relancer il faut baisser les charges et les impôts....Moins il y a de contraintes, plus en entreprends, on embauche et on se développe.

          Une petite PME croule sous les charges, si on veut créer on est assassiné par les charges.....on est en pleine stagnation. smiley
          Le carburant est en baisse, c’est toujours ça....


          • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2016 13:12

            @juluch
            oui, et c’est ce qu’a fait hollande, mais sans grand résultats.

            je pense qu’il faut privilégier le contraire : augmenter le pouvoir d’achat, fixer un bareme entre les hauts et les bas salaires, lancer le rdb...et surtout refaire vivre la démocratie.
            bref, l’utopie.
             smiley

          • Yanleroc Yanleroc 27 janvier 2016 23:15

            @olivier cabanel

            Ah oui, tu es encore plus utopiste que moi smiley

            Mais pire qu’une utopie, c’est un leurre, une Chimère ! (Politique, Démocratie, Pouvoir d’achat, Emploi, toussa..)

            Histoire de ne pas être passé pour rien, cadeau (empoisonné) d’un auditeur de Fréquence Evasion, et mode d’emploi :

            C’est en gardant le silence
            Quand ils devraient hurler
            Que les hommes(et les femmes) deviennent des lâches.
            A. Lincoln

          • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2016 08:06

            @Yanleroc
            une utopie c’est un rêve

            et il nous faut rêver si nous voulons donner à cette utopie une chance de ce réaliser.
            merci pour la citation de Lincoln que je fais mienne.

          • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2016 10:00

            @johnconnaurd42
            oui, c’est ballot !

             smiley

          • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2016 10:51

            @johnconnaurd42
            on est bien plus que deux...

            la preuve sur ce lien

          • LEELOO Shawford 28 janvier 2016 14:15

            @olivier

            Oui ça peut sembler ébourripoustoufiant, mais admettons, imaginons, je sais, c’est très très très très dur ( smiley ) mais faisons donc quand même l’hypothèse que joletaxi serait bel et bien Vanessa PARADIS, comment le prendrais tu ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2016 19:41

            @Shawford
            je le prendrais très bien.

             smiley

          • Petit Lait 26 janvier 2016 13:35

            Concernant les aides aux entreprises, il est clair que rajouter des mécanismes boiteux à d’autres mécanismes boiteux ne fonctionne pas. Des réformes en profondeur sont indispensables tant dans les aides sociales en tant que tel que, surtout dans leur fonctionnement. 


            Pour le revenu de base inconditionnel, on doit voter la dessus en Suisse. ça ne passera sans doute pas. Dans le concept c’est une bonne idée à laquelle j’adhère, mais en imaginant la mise en oeuvre, il semble que les lanceurs de l’initiative ait rencontré quelques difficultés liées à une application dans la vie réelle d’une certaine utopie, ce qui rend le projet beaucoup moins crédible... Ceci dit, l’idée reste à creuser !

            • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2016 15:28

              @Petit Lait
              en suisse, au sujet du rdb, l’initiative a échouée...mais elle va être reproposée...et en europe, ça aurait pu marcher si chaque pays avait joué le jeu...manque de communication.

              c’est une idée géniale qui sera appliquée un jour.
              hélas, ça risque d’être trop tard.
              merci de votre commentaire

            • julius 1ER 26 janvier 2016 18:36

              @olivier cabanel


              c’est faux en Suisse... l’initiative est en cours le seuil des 100 000 signatures a été dépassé 130 000 signatures ont été obtenues !!!!

               maintenant le parlement a deux ans pour mettre en forme le texte et le proposer à la « votation » cela dit c’est pas gagné car comme d’hab ce n’est pas à ceux à qui cela profiteraient le plus qui seront les principaux défenseurs de ce projet ... alors wait and see !!!! 

            • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2016 19:32

              @julius 1ER
              merci d’avoir rectifié...mais comme tu dis, c’est pas gagné !



            • olivier cabanel olivier cabanel 27 janvier 2016 13:03

              @julius 1ER
              finalement, j’avais bien raison, ça n’est pas passé en suisse.


            • frugeky 26 janvier 2016 13:49

              B’jour

              Une alerte à la bombe dans les lycées parisiens.
              Voilà qui devrait largement plus occuper les journaux du soir que le compte-rendu laborieux et orienté des multiples grèves sur l’ensemble du territoire.

              Etat d’urgence, état d’urgence, état d’urgence...la litanie vallsienne à un temps...


              • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2016 15:29

                @frugeky
                pas mieux, merci.

                 smiley


                • Yanleroc Yanleroc 28 janvier 2016 00:06

                  @zygzornifle

                  No comments ! ?
                  Pudeur, prudence, peur d’être instrumentalisés, hypocrisie, lâcheté ?..

                  « Le silence est la clé de la prudence et le sanctuaire de la sagesse. » ..
                   

                • Yanleroc Yanleroc 28 janvier 2016 00:07
                  ou bien,

                  « Il est des silences qui sont de dangereux explosifs. » ?..


                • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 26 janvier 2016 15:18

                  Bonjour,
                  Tout cela est bien beau,mais ce n’est que de l’arrangement.Un maquillage,une couche de plus.Pour qu’il y ait du changement il faut tout jeter,pas plus difficile que cela.Pour une simple et unique raison, qu’on ne fait pas du neuf avec du vieux et que ceux qui en parlent ne veulent pas vraiment de changement,quelques actes significatifs pour calmer,apaiser pour un temps .Ce temps est certainement perçu comme une relance pour eux.,Mais ne peux en aucun cas être sans éveiller de soupçons.C’est une goutte d’eau dans l’océan. Une déferlante et s’en ai fini !

                   Alors comme le revenu de base, est de plus en plus sur toutes les lèvres,il y a une question fondamentale qui se pose .Devrait elle s’accommoder de l’économie pure et dure ? Grosso modo, deux mondes coexistant ,l’un donnant quelques restes (car le principal est déjà pris de puis belle lurette) pour une paix sociale ? c’est éphémère et dangereux .Un monde avec beaucoup de murs d’enceintes et encore plus de portes éternellement fermées.Vouloir changer ,améliorer le monde capitaliste en monde marchand soit disant juste .Cela revient à changer le monde ,les mentalités« Wouah ! » par quelle magie comptez vous y arriver ? Un choix populaires sur des idées de petites bourgeoisies ?? Qui n’auront cesse d’essayer de s’en extraire ! Oui ! rien ne vas,mais pour repartir du bon pied, ce n’est pas en vendant du rêve que cela fonctionnera.Il faut être malheureusement plus généraliste. J’ai fortement l’impression que soit d’une.C’est mettre les charrues avant les bœufs.Ou,un jeu pervers du grand capital pour endormir et assoir leur positions.
                  Le capital est bien souvent l’ultime but d’entreprendre dans notre monde. Il suffit de regarder dans toutes les activités humaines,seul l’argent a un pouvoir d’attrait.Il n’y a pas de recherche de créer pour créer.Mais de créer pour vendre.Cela est général,mêmes les populations ne pensent qu’en ces termes,aussi fauché que soit l’individu.
                  Alors,pour être raisonnable ,il ne suffit pas de prétendre que des petites actions ponctuelles ou un coup d’éclat pourrait changer quoique ce soit.La seule chose malheureusement a faire est de faire comprendre aux jeunes générations qu’ils consacre une partie non négligeable le long de leur vie ,pour que demain cela puisse changer en mieux.Et qu’eux aussi n’aurons rien,mais a longueur de temps les mentalités changerons peut-être,c’est toute un éducation qui est à faire,d’abord refaire la notre ,ici au présent.
                  Mais là cela ressemble à un coup de poker.Et le poker est un jeu de menteur,tricheurs.
                  Mais rêvons !


                  • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2016 15:32

                    @hervepasgrave !
                    je partage, globalement.

                    c’est vrai que même si le RdB était décidé un de ces prochains jours, il y a déjà tant de mal qui a été fait, qu’il sera peut-être trop tard.
                    la grenouille est dans la casserole, et elle sent bien que la température monte, 
                    il aurait fallu qu’elle en sorte avant.
                     smiley

                  • Yanleroc Yanleroc 27 janvier 2016 23:50

                    @olivier cabanel


                    « la grenouille est dans la casserole, et elle sent bien que la température monte », 

                    ..ça se discute !

                  • ZenZoe ZenZoe 26 janvier 2016 15:43

                    Olivier,
                    Cette histoire de l’état d’urgence me fait peur. Peur, car il parait qu’on veut le prolonger, peur parce qu’on veut le fourrer dans la constitution (immense danger là), peur parce que c’est le début de la fin pour un pays l’état d’urgence. La fin bien sûr, c’est la dictature.
                    Je crois Hollande capable de tout pour se cramponner au pouvoir, ce qui est sa seule et unique préoccupation. L’homme, on commence à le dire un peu partout, ne serait pas si sympatique que ça au fond, et ce serait même un bloc de glace sous ses bajoues joviales. Un bloc de glace qui veut se maintenir coûte que coûte au sommet est extrêmement dangereux.
                    J’ai l’impression que les gens ne s’en rendent pas assez compte. Hollande serait prêt à sacrifier la France, ses valeurs, son peuple, juste pour garder la couronne sur sa tête.
                    Oui, vraiment, je ne suis pas tranquille.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2016 17:27

                      @ZenZoe
                      oui, c’est inquiétant

                      mais le plus grave, c’est que si c’est le pen qui arrive au pouvoir en 2017 avec une constitution changée, il y a de quoi s’inquiéter encore plus...
                       smiley

                    • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 26 janvier 2016 20:57

                      @ZenZoe
                      Bonsoir,ne te biles pas ,car tu dis cela d’Hollande mais en face c’est exactement la même chose ,pas besoin de citer de noms ,il y en tant.Alors ce problème est bien plus sérieux et profond que l’on nous fait croire.Que cela soit du côté qui défends cela,aussi bien que du côté des détracteurs.
                      Mais a part de vieux machins qui défendent une France féodale réfugié derrière des remparts,je ne vois pas comment nous pourrions raisonner clairement.


                    • jeanpiètre jeanpiètre 26 janvier 2016 22:32

                      @ZenZoe
                      « Hollande serait prêt à sacrifier la France, ses valeurs, son peuple, juste pour garder la couronne sur sa tête ».

                      quel triste sire , porter la couronne pour être l’employé du pouvoir économique,
                      c’est le petit dernier de la famille content d’avoir tiré la fève

                    • Etbendidon 26 janvier 2016 16:18

                      Et oui les gauchos l’état providence est devenu l’état d’urgence
                      Merci Hollandouille
                       smiley


                      • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2016 18:47

                        @ tous

                        partants pour une bonne rigolade ?
                        dans le dernier livre de sarko, deux journalistes ont noté une magistrale erreur.
                        à découvrir ici

                        • rhea 1481971 26 janvier 2016 19:59

                          Connaissez vous les théories de Locquin : nous sommes les enfants du passé et du futur, on peut d’une certaine manière démontrer par le calcul que la lettre d’Einstein en 1939, lettre qui a eu pour résultat Trinity (1 ére bombe ), le dérapage de la courbe de la population mondiale vers 1846. N"est ce pas la cause de la situation présente ?


                          • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2016 20:30

                            @rhea 1481971
                            non, je ne le crois pas...

                            je pense que le problème que nous avons est l’avidité.
                            nous voulons toujours plus, sans réaliser qu’en s’enrichissant au dela du raisonnable, nous appauvrissons les autres.
                            la terre est assez riche pour faire vivre tout le monde.
                            le jour ou l’avidité ne sera plus le moteur de nos pauvres civilisations, tout changera.
                            ce n’est donc pas pour demain.
                             smiley

                          • tf1Groupie 26 janvier 2016 20:39

                            Donc Mr Cabanel nous dit qu’il n’y avait pas de bavures avant l’etat d’urgence.

                            Bon, c’est sur qu’être en garde-à-vue pendant 4 heures c’est beaucoup plus violent qu’une rafale de kalachnikov : avec cette dernière au bout de 10 secondes vous ne sentez plus rien, ni colère, ni frustration, ni humiliation.
                            Le pied quoi.


                            • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2016 22:22

                              @tf1Groupie
                              bravo pour cette tentative de manipulation

                              un peu maladroite, certes, 
                              mais bravo quand même.
                               smiley

                            • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 26 janvier 2016 22:43

                              Au stade où nous en sommes, il faudrait faire intervenir « la déchéance de souveraineté » contre le social-traite qu’est Hollande !

                              Anti-social (chaque jour un tour de vis supplémentaire, dont le dernier en date est le code du travail), anti-démocratique (coup d’état d’urgence), ultra-libéral (cadeaux sans fin au patronat), néoconservateur (collusion avec les pétromonarchies, alignement européen sur l’Allemagne), nous avons là un président de droite dure pire que l’ensemble de ses prédécesseurs.

                              Lorsqu’un individu se fait élire sur un programme pour ensuite faire l’inverse, et que son parti perd à toutes les élections, ne baffoue-t-il pas la démocratie qui est le choix non pas de cet individu, mais de ce qu’il feignait représenter.

                              au-delà du cas Hollande, c’est le type même de régime qui est au bord du rouleau : pas de démocratie sans contrôle continu de la souveraineté par la population.


                              • eric 26 janvier 2016 22:46

                                Oui, c’est une catastrophe, un mensonge, une tromperie, une nullité, un record d’inefficacité en Europe,un danger pour les libertés publique en général.

                                Mais c’est légitime !

                                C’est le pouvoir de toutes les gauches, minutieusement choisit par elles lors de deux tours de primaires plus deux tours de présidentielles sans parler des législatives.

                                Le principal enseignement que l’on peut tirer de cette catastrophe c’est qu’elles sont globalement nulles, toutes tendances confondues. Pas une pour rattraper l’autre.

                                L’an prochain nous allons a nouveau avoir le choix. Il sera important de tenir compte des choix proposés par les différentes gauches. Nous savons maintenant qu’ils seront tous nuls et dangereux. Même une victoire au hasard d’une sorte de triangulaire avec le FN serait de toute façon promis à la catastrophe comme le démontre très bien ici l’auteur.

                                L’objectif est donc simple : éliminer tous les candidats éventuels de gauche dès le premier tour.
                                Notamment en encourageant vivement les critiques du style de celle-ci pour accroitre les déchirements entre ces gens qui ne sont au fond d’accord que pour nous piquer notre argent. Même pas sur la façon de se le partager...

                                Après, on réglera calmement cela entre démocrates compétents, FN LR, éventuellement centristes.


                                • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 26 janvier 2016 23:12

                                  @eric
                                  Gauche -Droite -Gauche - Droite - ...

                                  On continue de s’enfoncer dans un marécage sans fin.

                                  Car tous partagent le mythe de la compétitivité qui est censée nous sauver, et qui en réalité nous enfonce toujours davantage.

                                  Le jour où tous seront esclaves, qui seront les clients ?

                                  Mais cela , nul ne le dit car ça n’entre pas dans les logiciels politico-médiatiques.

                                  Il n’y a ni solution à l’intérieur, ni à l’extérieur, du fait du partage du mythe compétitif par les instances internationales (la compétitivité sans borne via la concurrence libre et non faussée de l’UE par exemple).

                                  Étrangement, un homme de droite, à la fois central et exotique, l’avait compris, Michel Seguin qui avait préfacé un livre sur les désastres (déjà du temps de Rome) de la concurrence à tout prix.

                                  La concurrence à tout prix, par ailleurs, ne multiplie pas les choix, bien au contraire, car les fusions-acquisitions finissent par créer des oligopoles qui contrôlent tout leur secteur.

                                  Pour paraphraser une phrase de Jean Laplanche : « la concurrence à tout prix est le travail sans frein de la pulsion monopolistique »

                                  Ce ne sont ni des hommes de fausse gauche, ni de droite tordue qu’il nous faut, mais des hommes de valeur, intègres et capables de réfléchir aux problèmes sans tabou idéologiques.


                                • eric 27 janvier 2016 09:46

                                  @Jean-Paul Foscarvel
                                  Je ne partage pas votre opinion. Si dans les affirmations idéologiques fumeuses, on peu avoir le sentiment d’une confusion, dès que l’on parle d’argent, il n’y a pas photo. L’électorat de gauche est constitué massivement des bénéficiaires nets de la dépense publique au sens large.
                                  Ces gens pour diverses raisons ne savent pas trop ce qu’est la compétitivité. Il ne s’y intéressent que : pour les plus obtus, pour des raisons électoralistes ( quand le chômage réel, celui des gens à risque,hors diplômés et fonction publique est ce qu’il est,même eux comprennent qu’il faut faire quelque chose.Pour les moins bornés, pour ne pas tuer la poule aux œufs d’or.

                                  Avec 57% de nos richesses dépensées par les organisations publiques pour un service public dont l’ensemble des organisations syndicales reconnait qu’il est épouvantablement dégradé, à moyens humains et financiers perpétuellement croissant, faire semblant de croire que ceux qui payent et ceux qui touchent c’est la même chose....

                                  Vos idées sur la concurrence sont démentie par l’ensemble de l’économie réelle et par la théorie économique. En pratique, un oligopole ne parvient à se maintenir dans la durée que si il a l’aide de l’état.

                                  Quand j’étais étudiant, on citait IBM comme l’exemple de la boite qui avait tellement d’avance technologique qu’elle ne pourrait jamais être rattrapée et serait durablement presque un monopole... En France, l’état investissait massivement dans un truc qu’on nommait le plan calcul pour concurrencer l’informatique US...


                                • soi même 26 janvier 2016 23:24

                                  Bravo, j’applaudis le grand guignol , heureusement vous avons l’incorruptible Mélenchon et notre manitou Olivier Besancenot, est il nous manque plus la famille Babayaga au complet pour compléter le tableau..... !


                                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 28 janvier 2016 12:44

                                    Cher Olivier,
                                    le sujet du revenu universel ou revenu de base pose trois questions : l’argent étant une drogue, combien d’employés travailleront jusqu’à la fin du mois si tu les payes au début ?
                                    qui sera volontaire pour nettoyer les chiottes du Ritz ?
                                    ceci peut il s’organiser à l’échelle mondiale ou seulement en monnaie nationale ?
                                    Nous le saurons quand la Suisse et l’Islande auront fait expérience durable.
                                    et toi, c’est quoi ta drogue à part le bien être universel ?
                                    Merci d’en disperser, L.S.


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2016 14:48

                                      @Lisa SION 2
                                      questions judicieuses

                                      pour la question 2, je pense que la réponse est facile. les robots sont aujourd’hui parfaitement au point pour ce genre de travail.
                                      pour la 1, il n’est pas question de travailler pour assurer un revenu...puisque ce revenu est versé de toute façon... le travail ne devrait pas être une punition, mais une vocation, voire un plaisir.
                                      et pour la 3, il est préférable de commencer au niveau national, sinon il y a fort à parier que ce sera compliqué a mettre en place un jour.
                                      ma drogue ? la curiosité.
                                       smiley


                                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 28 janvier 2016 14:13

                                      Autre question : la surveillance du net par le gouvernement avait comme motivation de base la pédophilie et la poursuite des coupables. On n’a jamais pu vérifier si l’objectif a été atteint. Mais la poursuite des « lois renseignement » visant les terroristes s’est retournée contre les zadistes et écologistes, ce qui en dit long sur le détournement des lois affichées par nos gouvernants...


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2016 14:49

                                        @Lisa SION 2
                                        là, il semble que Hollande, qui a bien du se souvenir des événements de mai 68, devrait se rappeler de ce que l’on faisait de l’état policier....

                                        sinon, il faudra le lui rappeler.
                                         smiley

                                      • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2016 19:54

                                        @ tous

                                        une nouvelle intéressante, et surprenante

                                        • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2016 19:54

                                          @ tous

                                          une nouvelle intéressante, et surprenante

                                          • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 28 janvier 2016 20:40

                                            @olivier cabanel
                                            bonsoir,
                                            Les Français font contre mauvaise fortune bon coeur(? !)
                                            Je crois surtout que les chiffres sont très en dessous de la réalité.Pourquoi ils n’en veulent plus du capitalisme,car c’est la chose la plus destructrice ,la plus perfide qui soi.Cela représente un pouvoir toujours plus en plus dictatorial. Mais invisible dans l’ensemble. Ce n’est pas plus difficile que cela.


                                          • soi même 29 janvier 2016 01:18

                                            @olivier cabanel, je ne sais si voyer se que cela veut dire en réalité, c’est un tiers des français orbite sur la lune., car se n’est pas le capital qui est à proscrire, c’est comment il est utiliser, et Soros est un exemple criant de prise de conscience de notre responsabilité..... !


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 31 janvier 2016 16:49

                                            @hervepasgrave !
                                            il y a surtout un bout de temps qu’ils n’en veulent plus, 

                                            mais voila, ils ne sont pas représentés.
                                            c’est ça le problème.
                                             smiley

                                          • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 31 janvier 2016 21:36

                                            @olivier cabanel
                                            Bonsoir, pfou !!!!! que répondre d’intelligible ? Il y a qu’un seul problème ,le voila une classe de gens(cela ne veux pas dire spécialement une question d’argent ,de moyen) mais qui se croient entre deux mondes. Ou pour le dire simplement qui voudraient s’extraire de la fange. Mais ils ne sont capables de rien.oui foutre la merde,s’exprimer,mais dans les faits ,rien de rien. Car ils n’ont pas de couilles et ils voudraient qu’il y ai un bordel qui les servent. C’est aussi pire que du temps des Romains,du moyen-âge, du XXVIII ième siècle. Sarkozy ou Richelieu/Mazarin(pourquoi pas !) Mais la représentation ??? Ne pas être représenté aujourd’hui ??Ah !Ah ! . Nous vivons dans un monde qui est de la réalité ajoutée, non ? Alors !
                                            Bon rassures toi c’est toujours les gens d’argent qui font bouger les choses.Maintenant est-ce dans le bon sens.La réponse je te la laisse.J’aurai du dire au grès de vos conforts.
                                            Problème,oui ,il reste entier,mais il n’est pas innocent et malheureusement je vois à regret l"avancée d’une mondialisation perverse.J’espère que je me trompe.D’ailleurs chaque humain devrait avoir le même langage.Si nous nous trompions ?. Et oui ;il est difficile de raisonner dans un monde plein d’irraisons


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 31 janvier 2016 22:26

                                            @hervepasgrave !
                                            je ne pense pas que nous nous trompions.

                                            les manières de réagir doivent être différentes de tout ce qui s’est passé auparavant... la bastille, les piques, et le reste.
                                            le pouvoir sera repris par le peuple pour le peuple, avec seulement pour le représenter, des inconnus, pris éventuellement au hasard, juste pour appliquer les volontés du peuple.
                                             smiley
                                            si ça marche pas, c’est pas grave... une économie de partage est déjà en route, et le monde des urnes proposé aujourd’hui sera de plus en plus déserté.
                                            ceux qui auront été élus n’auront qu’un pouvoir illusoire.
                                            grand bien leur fasse.
                                             smiley

                                          • eau-du-robinet eau-du-robinet 31 janvier 2016 15:22

                                            Bonjour Olivier,
                                            .
                                            Nous assistons avec l’extension dans la durée , haut delà de 3 mois, de l’état d’urgence à une véritable confiscation de la démocratie, voire une confiscation de peu de démocratie / liberté qui nous reste, car nous vivons désormais dans un système ploutocratique et totalitaire.
                                            .
                                            L’état d’urgence met en question le principe de la séparation des pouvoirs et ceci dans la durée.
                                            Avec l’état d’urgence l’état français à supprimé simplement et « efficacement » le juge d’instruction. L’oligarchie financière ce doté d’un « outil » lequel lui permet de suivre ses objectifs sans trop se soucier de la justice ...
                                            .
                                            Une centaine d’organisations dénoncent l’état d’urgence
                                            https://francais.rt.com/france/12327-centaine-dorganisations-denoncent-letat-durgence
                                            .
                                            Nous avons à faire à des dirigeants perfides qui jouent avec nous un double jeu, d’un coté il ont soutenue les groupes terroristes puis de l’autre coté quand le terrorisme qu’ils ont soutenue frappe chez nous ils se présentent comme des victimes.
                                            .
                                            Des ex-agents s’expriment sur France Inter après les attentats du 13 novembre
                                            C’est la France qui à livrée des canons de 20mm, des lances roquettes, des missiles anti char, etc. aux rebelles (groupes terroristes > Front Al-NOSRA) !
                                            .
                                            Écoutez l’enregistrement audio suivant surtout le passage de 8:25 à 11:53
                                            http://www.agoravox.tv/actualites/medias/article/des-ex-agents-s-expriment-sur-51703
                                            .
                                            Le prolongement de l’État d’urgence est une arme colonialiste d’oppression du peuple
                                            « Nous sommes tous colonisés » ! Nous devons impérativement en prendre une conscience aigüe et agir en conséquence. L’État est colonialiste par nature, il opprime et impose son idéologie du rapport maître/esclave, gouvernement/citoyen/peuple asservi, qu’il juge bon et nécessaire à la bonne marche du consensus oligarchique.
                                            .
                                            L’état d’urgence est le ciment qui permet à oligarchie financière de plomber la démocratie et de la maintenir au fond de l’eau. Hors la démocratie à besoin d’oxygéné.
                                            Nous devons mettre un terme à la confiscation de la démocratie par l’oligarchie financière.
                                            .
                                            Quand va-t-on enfin juger ceux qui sont les responsables de l’intervention militaire française en Libye en 2011 (BHL, N. Sarkozy, A. Juppé, L. Fabius, etc.) ?
                                            Quand va t-on juger ceux comme L. FABIUS avait fait de apologie au terrorisme quand il avait dit : « sur le terrain, ils [al Nosra] font du bon boulot  », alors qu’il recevait une délégation le 28 janvier 2013.
                                            https://www.youtube.com/watch?v=oycn-Eyz7q4
                                            .
                                            L’UPR dénonce le coup de force que constitue la prolongation sans fin de l’état d’urgence
                                            http://www.upr.fr/communiques-de-presse/lupr-denonce-le-coup-de-force-que-constitue-la-prolongation-sans-fin-de-letat-durgence-voulue-par-lexecutif-et-demande-au-conseil-de-leurope-de-suspendre-la-parti
                                            .
                                            .


                                            • JL JL 31 janvier 2016 16:04

                                              @eau-du-robinet
                                               
                                              Avec l’état d’urgence l’état français à supprimé simplement et « efficacement » le juge d’instruction’’

                                               
                                              C’était le projet de sarkozy, ce projet qui selon moi avait auparavant induit la catastrophe d’Outreau (qui veut noyer son chien ...).
                                               
                                              Rappelez vous, en 2007, cette déclaration du candidat Sarkozy : ’’Je n’aime pas la Justice, heu, l’injustice, et je ne laisserai à personne le monopole de la Justice’’. 

                                            • olivier cabanel olivier cabanel 31 janvier 2016 16:47

                                              @eau-du-robinet
                                              oui, il serait temps qu’en haut lieu, on arrête les conneries.


                                            • JL JL 31 janvier 2016 16:14

                                              Je dis que la plus grande saloperie dans cette affaire, est d’avoir fait un package avec l’état d’urgence prolongé et la déchéance de nationalité.

                                               
                                              Moi par exemple, je suis pour la déchéance de nationalité des terroristes et ans le même temps opposé à l’état d’urgence permanent. Mais si je vais manifester contre l’état d’urgence, je serai assimilé à ceux qui s’opposent à la déchéance de nationalité et accusé de protéger les terroristes.
                                               
                                              Cet amalgame divise les opposants à l’état d’urgence.
                                               
                                              Que le gouvernement agisse ainsi, c’est dans l’ordre des choses, puisqu’il a fait le choix du fascisme. Mais quand les organisateurs des manifestations d’opposants au projet qui enterre l’état de droit tombent dans le panneau, alors j’ai un sérieux doute quant à leurs motivations.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès