• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

bluerider

bluerider

Citoyen de nationalité française anglophile et germanophile, qui tente de sensibiliser ses concitoyens sur les enjeux géopolitiques mondiaux loin du discours abracadabrantesque des médias "d'allégeance", ou encore médias "du bloc identitaire atlantiste". Sans verser dans l'angélisme opposé, qui consisterait à créditer d'un blanc-seing tous les sites de la planète web non alignés sur la doxa atlantiste dont les protagonistes vivent mal sa perte d'influence mondiale, je cherche à comprendre ce qui meut le monde, et tente d'oeuvrer et militer pour le bien commun par l'élévation de la conscience des enjeux communs. Dans cet ordre d'idée, la justice et la liberté sont les parents pauvres de l'information. Leurs défenseurs sont souvent accusés d'attiser ou valider des discours d'extrème droite ou d'extrème gauche...mais voilà, je suis irrécupérable pour ces extrèmes là, alors je plaide pour l'homme.Comprenne qui peut.

Tableau de bord

  • Premier article le 15/08/2009
  • Modérateur depuis le 19/11/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 26 611 1301
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 46 42 4
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • bluerider bluerider 28 avril 2008 00:46

    une seule réponse : regardez du côté du 11 septembre 2001. tirez les ficelles, jaugez des conséquences des attentats, vous comprendrez mieux pourquoi, comme l’a dit David Lynch à la BBC, la vérité sur le 11/9 est "tout ce que personne ne veut entendre" : Patriot Act 1 et 2, Homeland Security Act, Military Commission Act, et en ce moment : test avec la loi HR 1955 qui, si elle débouche sur une loi d’application, interdirait à titre préventif toute manifestation individuelle ou collective susceptible d’intenter aux intérêts économiques, stratégiques ou politiques de la nation américaine... Demandez à M. Alex Türc ce qu’il en pense, ou à Jean Claude PAYE, sociologue belge dont l’excellent livre LA FIN DE L’ETAT DE DROIT (La dispute, 2004), brosse un tableau orwellien de la loi anti terroriste à l’américaine.

    C’est loin tout cela ? Non. En France, cela s’appelle la loi Perben 2, heureusement en version light (pour l’instant). Et j’y ajoute quelques signes franco franchouillards inquiétants :

    -Notre Quai d’Orsay / sa précipitation à lancer la guerre au terrorisme des mers, via l’opportunité des pauvres pirates du PONANT, prêterait à se gausser, si elle ne faisait pas partie d’un projet plus vaste, dont l’alignement sur les folies de Washington n’est que la partie émergée (médiatique) de l’iceberg diplomatique et économique qui la sous-tend. Il faudra surveiller de près les attendus du tribunal saisi. Quand je pense qu’on a parlé de prise d’otages et de cour d’assises pour ces aventuriers/flibustiers en guenilles qui voient défiler le long de l’une des côtes les plus pauvre d’Afrique un yacht à 2M USD, j’ai honte pour mon pays.

    -Autre chose encore : Nos sénateurs égratignent en ce moment la loi de conservation et d’accès aux archives nationales. Parmi le toilettage, la création d’une nouvelle catégorie dite imprescriptible (plus fort, plus immune, y a pas, et il n’y a que Dieu pour égaler cette performance humaine) pour les documents ayant trait aux ADM (ça encore, je peux comprendre), mais aussi les documents qui concernent directement la "sécurité des personnes"... Alors là va falloir qu’on m’explique ce qu’est cette nouvelle boite de Pandore qui signe l’immunité des dites personnes, qui sûrement appartiendront aux élites plus qu’à la population, non ?...

    -et j’en passe, du renforcement par MAM de la videosurveillance en passant par ce logiciel de fichage policier testé déjà sur 30 000 personnes (quel test !).... etc....

    et ainsi la dictature s’installe à doses homéopathiques non remboursées par la "sécurité sociale"... ou plutôt par le "sécuritaire antisocial"...

    BLUERIDER, qui ne reconnait plus son pays, celui des droits de l’homme, de la liberté, du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, ou encore de l’égalité et de la fraternité...

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès