• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Lonesome Cowboy

Lonesome Cowboy

Blogueur politique vivant actuellement au Texas (@PoliticoboyTX). 
Twitter : @politicoboyTX
Facebook : https://www.facebook.com/politicoboy/

Tableau de bord

  • Premier article le 02/03/2017
  • Modérateur depuis le 12/04/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 18 55 1652
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 16 8 8
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Lonesome Cowboy Lonesome Cowboy 16 mai 18:59

    Bonjour à tous et merci de vos commentaires. Quatre précisions car il semblerait que de nombreux commentaires fassent un faux-procès à l’article.

    1/ L’article défend la sortie de l’UE et de l’euro, comme « indispensable » et « nécessaire », mais pas « suffisante ». Mais il remet en cause la stratégie de l’UPR (article 50 comme départ d’un processus de sortie) et défend une stratégie inverse : article 50 (si nécessaire, car selon de nombreux économistes pro-frexit, le simple fait d’envisager la sortie de l’euro fera imploser l’UE avec ou sans l’article 50) comme aboutissement d’un processus plutôt que point de départ.

    2/ Beaucoup de critiques portent sur ’« les médias » qui « lavent le cerveau » etc. L’article pointe pourtant le fait que 20% (voir 25% selon les sondages) des français sont pour un frexit, mais seulement 1 à 2% du corp électoral (donc 0.5% à 1% des français) votent UPR. Jean Lassalle, qui a le même type de couverture médiatique (défavorable et très faible) a fait plus que FA en 2017. Cela pointe vers un pb de stratégie électorale et de communication (corrigible).

    3/ De nombreux commentaires estiment que les français ne votent pas UPR car il ne sont pas prêt à entendre les « vérités » révélés par FA. L’article montre, au contraire, que ces vérités sont largement relayés dans la presse « mainstream » (Monde diplo, Marianne, France Inter…) et au cœur du discours de nombreux mouvances et partis politiques. Par contre, l’UPR cache d’autres « vérités » sur le cout et les conséquences réelles d’un Frexit (cf partie 3).

    4/ Mon pseudo n’est pas le signe d’une allégeance à l’axe euro-atlantiste ni une proximité avec les réseaux de la CIA, mais vient du fait que je tiens un blog qui traite de la politique américaine, avec un angle très critique. A lire par exemple cet article qui dénonce l’impérialisme américain : http://www.politicoboy.fr/donald-trump/imperialisme-americain/ et qui devrait ravir de nombreux lecteurs. 

    Merci à ceux qui ont pris le temps de me lire et de faire des retours argumentés smiley



  • Lonesome Cowboy Lonesome Cowboy 16 mai 18:39

    @Legestr glaz
    Bonjour, non seulement j’ai consulté ces deux sources, mais je les cites. Avez-vous lu l’article ? Il est long, mais moins que la conférence « le jour d’après » ;)



  • Lonesome Cowboy Lonesome Cowboy 1er août 2018 22:46

    Merci pour l’article, dommage que les liens hypertextes en rendent la lecture pénible, essayez peut etre de les inclure sur un ou deux mots seulement (fin de phrase ou verbe). 



  • Lonesome Cowboy Lonesome Cowboy 22 février 2018 00:16

    @Ar zen
    @la voix de ton matre @fifi brin d’acier


    re bonjour ! Pour clarifier mon point de vue, l’Allemagne gouverne l’Europe grâce aux traités. Bien sur, cela ne se fait pas sans heurts (avec la BCE en particulier) mais cela ne veut pas dire que les Varoufakiens ont raison, car les traités OBLIGENT à gouverner dans le sens de l’Allemagne ordo-libérale. Et les changer ne peux se faire sans l’accord de l’Allemagne.

    Nous sommes donc oblier, pour changer de politique, de quitter l’UE. Car si on changeait l’UE (en changeant les traités) ce serait l’Allemagne qui partirait (c’est l’arguement développé par F Lordon). 

    Quand au plan A/ plan B de LFI, c’est une démarche nécessaire pour faire accepter POLITIQUEMENT la conséquence inévitable de la confrontation avec l’Allemagne (la sortie de l’Allemagne, ou de la France).  


  • Lonesome Cowboy Lonesome Cowboy 21 février 2018 20:41

    @Ar zen

    Bonjour ! Vous semblez vous contredire, les traités sont taillés sur mesure par et pour l’Allemagne, ce qui lui permet in fine de gouverner.

    N’en déplaise aux apprentis juristes obsesstionnels de l’UPR (dont j’apprécie par ailleurs l’apport), ce que montre le livre de Varoufakis (et les évènements passés dans le domaine publique) c’est que les traités ne gouvernent ABSOLUMENT PAS. Regardez :

    1) La BCE : est tout sauf indépendante, comme le prouve l’action qu’elle a mené contre la grèce et contre ses propres status (y compris dans son programme de QE et d’OMT, ce qui lui a valu des procédures judiciaires de la part d’institutions allemandes pour cause de violation des traités - procédures qui ne l’on pas empêcher de continuer à racheter de la dette). Si l’Allemagne tolère la violation des traités de la part de la BCE, c’est que cela va dans le sens de ces intérêts.

    2) L’Eurogroupe : son existence n’a aucune valeur juridique : article 1 du protocole no 3 : « Les ministres des États membres dont la monnaie est l’euro se réunissent entre eux de façon informelle » ce qui lui a permis d’exclure la grèce des délibérations en 2015 sans recours possible

    Les décisions récentes sur l’autorisation des PE et du glyphosate contre l’avis de la commission européenne et du parlement montre bien qu’in fine, c’est l’Allemagne qui impose sa politique (via le conseil européen et/ou l’eurogroupe).

    Par ailleurs, l’Allemagne et la Finlande sont les deux seuls états membres de la zone euro à possèder un pouvoir de véto sur les questions budgétaires qui doivent etre ratifiés par leur propres parlement. In Fine, c’est bien l’Allemagne qui dirige (grâce aux traités). 

    Là ou nous serons surement d’accord, c’est que face à un tel constat seul une sortie de l’UE semble raisonable (mais encore faut-il savoir dans quel but).

    Restons polis et cohérents ;)
Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Faut-il voter UPR ?
  2. Macron : un écran de fumée pour maintenir son « Cap »




Palmarès