• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pierre Yves

Pierre Yves

Écolo sensible, mais pas ecolo-rêveur 

Tableau de bord

  • Premier article le 08/02/2014
  • Modérateur depuis le 17/03/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 12 181 1292
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 11 7 4
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Pierre Yves Pierre Yves 6 mai 15:41

    @ Alcyon et JC_Lavau

    Ouvrez une page pour vider votre querelle, si vous voulez.

    Mais ici vous êtes hors sujet.

    Vos différents, hors sujet, sont maintenant indésirables dans la présente discussion



  • Pierre Yves Pierre Yves 6 mai 15:40

    @Cali Mero
    Vous avez oublié les sept plaies d’Égypte, dont la pluie de sauterelles.



  • Pierre Yves Pierre Yves 5 mai 19:05

    @Homme de Boutx

    Ben... Le boulot du Giec est justement de faire la synthèse des études sur le sujet, publiées dans des revues à comité de lecture. Il y a en des milliers.

    En ce qui concerne votre incompréhension de mon message sur ma compétence en climatologie, je vous conseille cette vidéo de "Le réveilleur", dans laquelle Vincent Courtillot déclare son incompétence en matière de climatologie. (C’est dès le début)

    Vous apprécierez peut-être aussi le reste de la vidéo.

    Au fait, vous n’avez pas encore révélé quelles étaient vos lettres de noblesse vous permettant de parler avec autorité de climatologie tout en rejetant le consensus des spécialistes du sujet.



  • Pierre Yves Pierre Yves 5 mai 09:12

    @Homme de Boutx

      "quelle crédibilité peut-on accorder à vos écrits dans un domaine hors de votre compétence !"

    En effet, j’ai la lucidité de reconnaître là où je suis compétent, et là où je ne le suis pas. « Connais-toi toi-même ». Je vous ai donné des exemples, moi, ingénieur en informatique, je ne suis pas compétent pour réparer une voiture, ou en taxidermie.

    Quand je sais ne pas être compétent dans un domaine, j’ai le bon sens de me référer aux professionnels du sujet.

    Et alors, ma compétence devient extraordinaire ! Elle est la somme de celle de tous les meilleurs connaisseurs du sujet. Je n’ai pas de compétence pour juger de la structure de l’atome ou de l’organisation de l’ADN. Mais je m’appuie sur le travail d’une armée de chercheurs ; si un vieux grec vient me dire que l’atome est insécable, moi, ignorant du sujet, je peux lui affirmer qu’il a tort.

    Je vous ai tendu une perche en affirmant mon incompétence personnelle sur le réchauffement climatique, en dehors de la connaissance des résultats des chercheurs. Vous n’avez même pas vu la perche. Vous auriez pu répondre que vous êtes LE super spécialiste mondial des phénomènes climatiques à long terme. Vous m’auriez alors cité toutes vos publication, sur des revues à comité de lecture, eu soulignant qu’elles n’avait pas été massivement contredites par les autres connaisseurs du sujet.

    Je n’ai pas vu cette liste de publications, je suppose donc que très probablement vous-même n’avez aucune compétence personnelle sur le sujet. La différence avec moi est que vous n’avez pas la lucidité pour vous en rendre compte.

    Vous croyez savoir parce que vous avez lu des textes qui traînent sur Internet, écrits par des gens qui croient savoir parce qu’ils ont lu des textes sur Internet écrits par des gents qui croient... etc. Vous vous retrouvez ainsi dans un petit cercle de croyants qui tournent en rond en s’auto congratulant de croire qu’ils savent.

    Pendant ce temps-là les chercheurs travaillent, mesurent, publient, vérifient.



  • Pierre Yves Pierre Yves 5 mai 09:10

    @Homme de Boutx
    "Vous vous dites incompétent en climatologie"

    En effet, j’ai la lucidité de reconnaître là où je suis compétent, et là où je ne le suis pas. « Connais-toi toi-même ». Je vous ai donné des exemples, moi, ingénieur en informatique, je ne suis pas compétent pour réparer une voiture, ou en taxidermie.

    Quand je sais ne pas être compétent dans un domaine, j’ai le bon sens de me référer aux professionnels du sujet.

    Et alors, ma compétence devient extraordinaire ! Elle est la somme de celle de tous les meilleurs connaisseurs du sujet. Je n’ai pas de compétence pour juger de la structure de l’atome ou de l’organisation de l’ADN. Mais je m’appuie sur le travail d’une armée de chercheurs ; si un vieux grec vient me dire que l’atome est insécable, moi, ignorant du sujet, je peux lui affirmer qu’il a tort.

    Je vous ai tendu une perche en affirmant mon incompétence personnelle sur le réchauffement climatique, en dehors de la connaissance des résultats des chercheurs. Vous n’avez même pas vu la perche. Vous auriez pu répondre que vous êtes LE super spécialiste mondial des phénomènes climatiques à long terme. Vous m’auriez alors cité toutes vos publication, sur des revues à comité de lecture, eu soulignant qu’elles n’avait pas été massivement contredites par les autres connaisseurs du sujet.

    Je n’ai pas vu cette liste de publications, je suppose donc que très probablement vous-même n’avez aucune compétence personnelle sur le sujet. La différence avec moi est que vous n’avez pas la lucidité pour vous en rendre compte.

    Vous croyez savoir parce que vous avez lu des textes qui traînent sur Internet, écrits par des gens qui croient savoir parce qu’ils ont lu des textes sur Internet écrits par des gents qui croient... etc. Vous vous retrouvez ainsi dans un petit cercle de croyants qui tournent en rond en s’auto congratulant de croire qu’ils savent.

    Pendant ce temps-là les chercheurs travaillent, mesurent, publient, vérifient.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès