• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

REMY Ronald

REMY Ronald

REMY Ronald
remy_ronald@yahoo.fr
Cofondateur historique des Verts (ex-membre du collège Exécutif et du Conseil National des Verts qu'il a quitté en 1995 pour le combat anti-fracture sociale). Fondateur de la pensée économique sociétale (Livre "Vaincre Le Chômage" - 1993), du collectif électoral des chômeurs et précaires (Février 1996) et de l'ALLIANCE Sociétale et Ecologiste (14 Avril 2009).
Partisan d'une candidature écologiste non dogmatique, non sectaire, non extrémiste, en rejetant notamment la réactionnaire "décroissance" et la suicidaire libéralisation des drogues prônées par les Verts. Militant pour une "croissance qualitative soutenable" créatrice de richesses et d'emplois, pour une régulation effective du système bancaire et financier par des lois taxant la spéculation (au profit du soutien à l'éducation, la formation professionelle, la recherche et l'investissement industrielle créatrice d'emplois). Favorable notamment (et sous conditions) aux OGM sous contrôle démocratique, transparent, de l'Etat, aux Centres Educatifs Fermés, au sevrage suivi médicalement et socialement, militant depuis 25 ans pour le développement des centrales nucléaires sans uranium (au Thorium ; voir N° spécial Sciences & Vie).
Les "écolos-sociétaux" souhaitent un débat national frontal, programme contre programme, afin de promouvoir une écologie réaliste ouverte aux progrès scientifiques tout en prolongeant le combat anti-fracture sociale de 1995 et le nécessaire cadrage législatif des banques voyous actuellement impunies.
"ACCES", (Alliance Coopérative Citoyenne, Sociétale et Ecologiste), 10 rue Edouard Lockroy 75011 Paris - Métro Parmentier (Permanence de 11h à 19h, samedi compris sauf vacances scolaires). 01 48 06 75 10 - FaceBook Ronald Rémy - ResoVLC-PLP@yahoo.fr - remy_ronald@yahoo.fr

Tableau de bord

  • Premier article le 16/07/2011
  • Modérateur depuis le 11/08/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 51 292 1797
1 mois 0 2 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 16 4 12
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • REMY Ronald REMY Ronald 17 septembre 10:30

    @eau-du-robinet

    Bonjour.
    L’européïste eurocritique que je suis a naturellement sursauté sur la potentielle volonté de « démantèlement des Etats de l’Union Européenne en vue de laisser la place à des eurorégions ». Car les « Bouledogues de la République » (quels que soient leurs partis de droite ou de gauche) sont viscéralement opposés à tout projet fédéraliste « Proudhonien » d’Europe des régions.
    .
    Votre lien aboutit hélas sur une page inexistante (momentanément ?)..Mais comme le thème me passionne, j’entrouvre ce débat d’idées tout de suite.
    .
    Le seul fédéralisme qui fonctionne véritablement (à l’exception de la confédération helvétique qui peut être expliquée) est d’inspiration « Hamiltonienne » : USA, Russie, Brésil, etc.Avec un centre fédéral « unitaire » et « fort ».
    .
    Mais pour l’Europe, je préfère (nous préférons) un fédéralisme dit « Hamiltonien » (unitaire, fort) uniquement dans quelques domaines précis librement choisi par les peuples. L’Euro amélioré par exemple, la régulation des banques contre l’anarchie spéculative, le contrôle des frontières européennes autant contre les trafics humains ou de drogue (une véritable passoire actuellement) qu’au niveau des importations ne respectant pas les critères écologiques et sociaux (qui ont détruit la moitié des emplois industriels en France et en Europe).
    Y compris au niveau de la recherche, des échanges universitaires, du contrôle et des équivalences des diplômes, d’une coopération productive libérant l’Europe en matière de défense, etc., je préfère (on préfère) une avancée et un renforcement dans des domaines précis et librement choisis au cas par cas par les peuples.
    .Par contre, je souhaite (nous souhaitons) une libéralisation administrative et libre coopération dans le plus grand nombre possible de domaines. Bruxelles ne doit pas légiférer sur les fromages français. 
    C’est-à-dire du « confédéralisme » ? Surtout pas, malheureux ! Surtout pas ! La confédération exige l’unanimité de 27 et bientôt 30 pays à Bruxelles pour modifier telle ou telle connerie administrative mise en place par des instances non élues (corrompues ou non comme peuvent l’être aussi des députés élus). La « confédération », c’est l’impuissance pour améliorer quoi que ce soit.
    .
    Nous parlons donc « d’une Europe à géométrie variable de Nations et de projets concrets » librement choisis par les peuples, via de multiples référendums thématiques successifs. 8 pays décident d’améliorer ou de renforcer tel ou tel domaine ? Ni l’Angleterre ni Chypre ne pourront bloquer une avancée en réclamant un vote unanime.
    Par contre, si l’Angleterre rejette par référendum dans quelques années le Brexit ? Nous dirons « Bravo ! ». Si l’Angleterre décide dans 30 ans de rejoindre l’Euro ? Encore « Bravo ! ». Car toute Nation aura le droit constitutionnel de rejoindre ou de quitter par référendum populaire telle ou telle coopération européenne. Y compris... la Russie si elle est intéressée par telle ou telle institution européenne (c’est d’ailleurs le cas aujourd’hui avec notamment le Conseil de l’Europe).
    .
    Contrairement à ce que vous raconte hypocritement la classe dirigeante incompétente, l’Europe à géométrie variable existe déjà, qu’ils le veuillent ou non.
    .
    C’est cette Europe des nations, des peuples, de la liberté, de l’entraide, de la coopération et de la solidarité que les « Bouledogues de la République » et que « En Marge » proposent.
    .
    Nous sommes des patriotes qui rejetons radicalement le sabotage (de l’indispensable construction européenne) fomenté par les animateurs du Frexit. Comme nous rejetons radicalement le projet (mortifère pour les Nations) d’Europe des régions proposée par les fédéralistes de type proudhoniens (grouillant depuis trop longtemps à Bruxelles et que nous devons virer).
    .
    A partir de 2019 commence le combat du renforcement réaliste et pragmatique de l’Union Européenne contre toutes les formes d’impuissance et contre tous les prétextes d’inaction. Nous devons absolument mettre fin au processus de médiocrité qui a estropié le projet européen. Seul cet idéal d’Europe des Nations et des projets concrets est en mesure d’unir les générations futures et et de libérer les énergies créatrices, de Gibraltar en passant par la Thrace jusqu’à Vladivostok ! Et nous devons libérer cette Europe des peuples sans attendre le bon vouloir impérial du dollar et de WallStreet.
    .
    A+ pour cet indispensable débat sur l’Europe.
    (article à venir, promis juré)
    Cordialement.


  • REMY Ronald REMY Ronald 27 août 22:29
    @Jean Neymar
    « .../ de l’Atlantique à l’Oural. » ? ? ?
    .
    Les « Bouledogues de la République » (membres ou non « d’En Marge »), invitent à ne pas froisser le peuple russe en préférant clamer « de l’Atlantique à Vladivostok ».
    .
    Ce que nous ferons aussi pendant la campagne des européennes avec nos nombreux amis russes de la région parisienne* (*NB/ la plus grosse communauté russe du Monde hors de Russie).
    .
    Concernant cette utile réflexion de l’auteur sur l’éventualité d’une guerre directe USA-Israël contre l’Iran, je vous invite à observer de manière encore plus opportune, pertinente et utile,
    (cette fois-ci sans œillères idéologiques pro ou anti sioniste lassant et hors sujet)
    l’actuelle guerre en Syrie :
    .
    Le gouvernement islamique chiite Iranien (réclamant la disparition d’Israël)
    est allié avec un gouvernement Syrien tortionnaire laïc « défenseur de minorités »,
    avec la démocrature laïque Russe (exterminatrice des musulmans Tchétchènes),
    avec des mercenaires islamistes sunnites égorgeurs de triste réputation,avec le gouvernement islamique turc d’Erdogan désirant le départ......de Bachar El Assad, l’instauration de la charia à Alep et Damas au sein d’un nouvel empire ottoman,
    .
    contre des rebelles islamistes (également de triste réputation) écrasés en Juillet en Goutha orientale puis en Août au sud jusqu’à la frontière Jordanienne et bientôt en septembre prochain dans la région d’Idlib...
    .
    Des rebelles (autrefois ou toujours) soutenus par nombre de gouvernements occidentaux visiblement dépassés (Emmanuel Macron vient de prendre diplomatiquement leur défense avant l’assaut du gouvernement syrien qui se prépare).
    .
    Pendant ce temps, un solide grand triangle arabo-kurde au Nord-Est
    (soutenu militairement par les USA, la GB et la France)
    a entamé la semaine dernière de sérieuses négociations de paix avec le gouvernement syrien...
    ...tout en continuant à bombarder les zones tenues par DAECH
    (n’existant soit disant plus, mais causant parfois de lourdes pertes aux soldats syriens).
    .
    Une alliance qui n’a pas empêché les USA et la France de cautionner la sauvage invasion impunie de la région kurde d’AFRINE en Syrie du Nord par la soldatesque islamiste d’Erdogan en Janvier-Février-Mars. Malgré protestation officielle du gouvernement syrien à l’ONU. Avec une brutale épuration ethnique continuant à ce jour (les noms kurdes des bourgades commencent même à être remplacés par des noms turcs).
    .
    En bref, chers internautes, les troupes iraniennes sont déjà massivement engagées.
    Et cela se passe en Syrie.
    Sans que les votes unanimes au Parlement Européen et à l’ONU n’ait pu influencer quoi que ce soit pour empêcher le sang de couler.
    .
    Israël et DAECH ? Ils interviennent de temps à autres contre les troupes Iraniennes sur place (car mortels ennemis communs à tous les deux).
    Mais ils semblent aussi tous deux se marrer en douce en comptant les points !...
    .
    Pendant que Trump claironne sans convaincre que les USA doivent quitter la région puisque DAECH est vaincue, tout en lançant une guerre économique réelle et intense contre l’Iran, la Russie et la Chine,
    (avec gros dégâts économiques collatéraux sur ses alliés européens de plus en plus divisés et gravement inféodés aux USA).
    .
    Je suis sûr que ce dossier complexe et trop compliqué pour l’électeur moyen, sera soigneusement censuré lors des élections européennes par l’ensemble des partis parlementaires.
    .
    Comme pour les autres dossiers complexes dits « orphelins »
    (scandale des prêts toxiques ayant spolié impunément 8000 communes,
    scandale des produits financiers arnaques appelés « dérivés » mettant en péril tout le système financier mondial,
    scandale de l’absence de taxe sur les « nano-transactions spéculatives » (alors que l’on spolie les APL, les retraités, etc.,
    scandale du gouffre EPR n’ayant pas produit un seul watt depuis10 ans au dépend des centrales au thorium sans uranium,
    etc.).
    .
    Les « Bouledogues de la république » de tous partis (membres ou non « d’En Marge ») vont tenter d’alerter les électeurs au profit de vrais débats nationaux.


  • REMY Ronald REMY Ronald 16 août 20:42
    Bonjour.
    Après lecture de dizaines d’article sur cette affaire surnommée maintenant « Benalla-Macron », je constate deux choses :
    .
    On ne souligne pas assez que Benalla s’occupait de la réforme en profondeur de la sécurité et qu’il assistait à toutes les importantes réunions à ce sujet. Si la commission Sénatoriale pouvait rendre publique à la rentrée l’ensemble des réunions (et « déjeuners de travail ») de Benalla, ce serait une excellente chose pour bien comprendre le rôle EXACTE de ce prétendu simple garde du corps devenu ensuite simple « bagagiste »...
    .
    On ne parle pas assez de l’évident intérêt de certains milieux de la sécurité à faire publier massivement (à la CNN avec un génial timing post 60 jours) cette vidéo pour soigneusement briser dans l’oeuf cette réforme de la sécurité
    (dont l’évidente imperfection de sa gestion des manifs est un fait avéré depuis des décennies).
    Prenez la peine de re-écouter les dépositions des syndicats de police invectivant et chargeant lourdement Benalla, vous comprendrez mieux les véritables enjeux hors des délires complotistes.
    .
    Benalla n’est qu’un ambitieux et fougueux lampiste qui a merdé par excès de zèle extrapolant sur l’utile et intéressant article 73 du code de procédure pénale.
    .
    Un bon avocat
    devrait facilement minimiser la faute (objectivement légère puisqu’il était invité, équipé et encadré par le responsable officiel du service en charge, et parce qu’il n’y a pas eu de certificat médical et de plainte ce fameux 1er Mai agité)
    et devrait en reporter facilement la responsabilité sur sa hiérarchie présidentielle (très immature) et sur une préfecture de police parisienne largement « insouciante » : 

    https://www.agoravox.fr/pendant-l-affaire-benalla

    .
    ------------
    .
    NB / Complément pour comprendre aussi la complexité hiérarchique à la source de la fréquente passivité des CRS depuis des décennies :.

    https://www.agoravox.tv/un-policier-bac-terrain-devoile



  • REMY Ronald REMY Ronald 12 août 21:38

    @chantecler

    Bonjour.

    Vous avez parlé d’éventuels policiers « provocateurs » pouvant agir comme des « casseurs ».

    .

    Vous n’êtes pas le seul. Il est symptomatique que certains internautes préfèrent débattre via courriel. Lorsqu’une info me parait judicieuse, j’ai pour habitude, par honnêteté intellectuelle, d’en insérer le lien sur le site. Ce que je fais donc ici.

    .

    N’hésitez pas à vous arrêter plusieurs fois à la 13eme minute de cette vidéo (d’un auteur que j’apprécie beaucoup). Une vingtaine de policiers déguisés en « casseurs » déboulant en même temps que Benalla le 1er Mai 2018.

    .

    Pour ma part, je pense que leur tâche est plutôt d’infiltrer les « casseurs » pour mieux les signaler et les appréhender.

    .

    Espérons que les initiatives et réformes issues de l’action de cette équipe (médiatiquement puis politiquement et administrativement discréditée) permettront à l’avenir une meilleure sécurité des citoyens et des manifestants.

    .

    https://www.youtube.com/watch?v=e4nSppPEki8



  • REMY Ronald REMY Ronald 9 août 19:26

    @chantecler

    @JL
    Bonjour. Vous suspectez que les casseurs puissent être en douce finalement protégés.

    C’est une possibilité là où un intérêt (politique dans le gouvernement ou idéologique dans certains QG de police) incite à discréditer une manif.
    Mais je subodorais aussi
    => qu’il y ait parfois un « état d’esprit » général occasionnel orientant vers un laisser faire-laisser aller, afin de se « mouiller » le moins possible et d’éviter de se retrouver au milieu d’une bavure médiatisée et pénalement sanctionnée.

    => qu’il y ait aussi parfois de "mauvais chefs".

    .

    Hélas, voici une vidéo qui démontre que la situation est encore plus grave.

    .

    En sus de tout ce que vous savez déjà et des tristes possibilités que je viens d’écrire, il s’avère qu’il y a également un énorme problème d’organisation du système français de sécurité. Une complexe bureaucratie hiérarchique semble rendre difficile voire impossible le bon fonctionnement du travail policier lors des manifs.

    .

    Ce qui vous est raconté par un policier de la BAC est suffisamment kafkaïen et effrayant pour qu’une urgente réforme soit lancée. Ce qui expliquerait la présence de Benalla sur place, chargé de rendre compte ensuite directement à sa hiérarchie et à Macron.

    .

    Devait-il intervenir lui-même ? Les juges trancheront probablement par la négative, même si la loi contient des textes contradictoires (voir mon argumentaire plus haut).

    .

    Faut-il modifier l’organisation de la police pour le rendre efficace ? OUI, trois fois OUI. Car ce système aberrant et inefficace ne peut plus durer. L’enquête présidentielle lancée par Benalla sur le terrain doit donc être poursuivie de façon plus transparente et mieux organisée. Et surtout avec une participation plus large : avec des députés et sénateurs, avec l’IGPN et d’autres structures policières ayant autorité pour suggérer elles aussi des réformes.

    .

    Et ce service « d’observateurs » systématisé, « élargi », juridiquement mieux encadré, devra-t-il demeurer systématiquement et honteusement passif si un drame grave est organisée par des casseurs ?  Surement pas. Tout observateur sur place devra faire son devoir de citoyen, sous l’autorité de leurs référents spécialistes et spécifiquement formés à l’encadrement de « non policiers ». Les législateurs vont devoir enfin combler le vide juridique sur les actes possibles des « observateurs » et leur encadrement hiérarchique précis sous l’autorité du Ministère de l’intérieur informé à tous les échelons (sans exception).

    .

    Avec mes remerciement à @ubikand, je vous laisse apprécier l’interview vidéo par vous-mêmes :

    https://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/un-policier-bac-terrain-devoile-la-78075

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès