• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Watson

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 115 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Watson 26 octobre 2010 12:27

    Hou là mon post a été supprimé, ça y est la sainte inquisition gauchiste attardée d’Agoravox a encore frappée. Raussurez vous la prochaine fois je vous lancerai des cacahouètes vous le prendrez moins mal peut être. C’est surement la vision de la démocratie vue par certains..
    Alors je le répète cet article c’est de merde. Comme le dit Calmos il n’y a rien à comprendre car il est vide. J’ai hésité à répondre sur de nombreux points mais il y avait tant à faire, je n’en avais pas le temps, l’auteur partait de si loin que cela revenait à faire de l’humanitaire. Un point parmi tant d’autres la rétroactivité des lois. Celle-ci est possible dans 4 cas pour le droit pénal. Associer vichy à la rétroactivité des lois c’est déjà quasi atteindre le point godwin sans avoir commencé la discussion, pour vous dire la vacuité des arguments de l’auteur. Si on en est à la période de 45 je signale juste qu’il n’y aurait jamais eu de procès de Nuremberg sans rétroactivité des lois comme le principe de crime contre l’humanité.
    Donc oui l’auteur a écrit un article de merde, c’est purement factuel, et comme il n’y a que la vérité qui fâche on préfère la supprimer...



  • Watson 22 octobre 2010 18:58

    @spartacus

    vous avez tout dit, et votre post remet les choses à l’endroit. Bonne intervention par rapport aux inepties de l’article.



  • Watson 22 octobre 2010 12:38

    Il suffit de voir la cote de popularité de mitteux 1er en 84 pour s’en rendre compte.
    Quant à Jospin il était tellement aimé...qu’il n’a pas passé le 1er tour.....mouhahahahaha



  • Watson 20 octobre 2010 15:11

    Donc effectivement l’approche que vous appelez par ruissellement n’a pas été mise en œuvre, c’est donc bien ce que je disais...

    De plus vous essayer de m’expliquer qu’a 3000euros on n’est pas riche, ou que ça dépendait du foyer fiscal. Ce dont je suis d’accord mais pourquoi les mettre à contribution alors. Vous vous basez sur une idée de JS et PK qui disent que les riches épargnent alors qu’en redistribuant l’argent cet argent servirait à la consommation. Et vous, vous voulez faire payer ceux qui sont à 3000 euros, donc vous considérez qu’ils sont riches. Donc cessez de me prêter des idées qui ne sont pas les miennes. Assumer d’abord les votres.

    "Mon bon monsieur, votre ménage fait partie des 10% des revenus les plus élevés en France, c’est donc pathétique de vous voir couiner."

    Tout d’abord, j’ai été correct avec vous j’attends de même de votre part. OK ?? parce ce dans votre post mise à part une interprétation d’une vague idée il faut bien reconnaitre qu’il n’y a rien.
    Pour ce qui est de couiner, espèce de crétin, si vous saviez lire je ne me plains pas. Je dis que les foyers fiscaux à +de 3000 euros ne passent pas leur temps à épargner mais consomment. Et donc ce que j’explique c’est que votre peusdo raisonnement de bas de plafond repose sur une hypothèse qui est archi fausse. En conséquence de quoi tout prélèvement supplémentaire se fera au détriment de la consommation et non de l’épargne. C’est clair là ? ou je vous le fais ralenti.



  • Watson 20 octobre 2010 11:07

    OK pour le calcul

    Une question d’où vient les 0.25 ? cela est en plus de l’IR, à la place de l’IR

    Ce je que j’ai écrit :
    "Le fond du raisonnement, c’est que l’accroissement des inégalités diminue la demande globale car passé un seuil la propension à consommer est plus forte chez les pauvres que chez les riches qui épargnent au lieu de consommer, et si la demande diminue alors le chômage augmente. Pendant un temps on a essayé de soutenir la demande en ayant recours massivement au crédit privé et à la dette publique mais ça terminé par la crise actuelle.

    Ce n’est pas moi qui le dit mais 2 prix Nobel d’économie : Joseph Stiglitz et Paul Krugman."

    Je ferai quelques remarques sur ce passage et au dessus :

    * vous dites la technique par ruissèlement a échoué. encore faut il que les impôts aient baissé globalement y compris les impôts locaux+taxes et prélèvement. Ce qui n’est pas du tout le cas. Je ne suis pas certain que globalement la pression fiscale ait beaucoup changé.

    *Quant a P.K. et J.S. il ne faudrait pas tomber dans une admiration beate. PK. a soutenu l’idée de plan de relance aux US, BO l’a mi en place : echec sur toute la ligne et les élections a mid termes s’annoncent difficiles pour BO. J.S. a annoncé en 2008 que le risque de défaillance de Fannie Mae et Freddie Mac était très faible. On connait le résultat, la plupart es ménages était insolvable (incompétence ou approche politique ?) . Donc sans remettre en cause tout ce qu’ils peuvent dire, loin de moi cette idée, personne n’est parole d’évangile.

    *Pour le reste malheureusement vous n’amenez pas grand chose, car il n’est pas indiqué qu’elle était le seuil à partir duquel on pouvait être riche. Vous considérez que c’est 3000 euros et donc qu’ partir de 3000 euros la part de l’épargne devient trop importante. Aucun élément ne permet de le dire. Dans votre référence on parle de riches sans plus sans définir qui ils étaient en terme de revenu, et vous, vous avez décidé que c’était à partir de 3000 euros.

    * votre calcul est juste mais pour autant votre conclusion peut être complètement fausse. Car le pouvoir d’achat vous le prenez chez certains pour le donner à d’autres. Globalement vous dites que vous y gagnez car passé un seuil l’épargne prend le dessus. Malheureusement ce seuil vous ne l’avez jamais évalué sinon sur des critères purement surjectifs. Êtes vous sur qu’a 3000 euros la propension à épargner est si importante que cela ? Finalement cela rejoint le point précédent, chez PK et JS qui sont les riches ? Ceci étant je souhaiterais avoir une référence explicite et non pas seulement ce que vous rapportez svp.

    * vous avez montré que taxer les riches, cela ne sert à rien. Je n’ai jamais prétendu le contraire. Ceci étant aux US avez vous fait le même calcul ? Quand PK et JS fournissent cette explication à qui s’adressent ils ? aux US, a l’Europe ? à la France ? aux 10% les plus riches, 1%, 0 .1%. A qui veulent ils redistribuer ? aux 50% les moins riches, 40%, 10% ? rien n’est dit.

    * Vous ne pouvez pas vous réfugier derrière le discours relativement vague de 2 économistes plutôt de gauche pour justifier tout et n’importe quoi. Je suis désolé de vous dire mais il y a beaucoup d’interprétation et d’extrapolation dans ce que vous faites.

    *Je vous signale simplement à titre personnel qu’avec ma femme on gagne plus de 5000 euros net. Chaque fois que nous avons épagné c’était pour consommer (voiture, logement, travaux). L’épargne pour l’epargne ou vivre comme un rentier je suis désolé cela ne concerne pas les salaires entre 3000 et 6000 euros (par foyer fiscal). Même l’épargne que l’on met de coté qui est d’ailleurs faible pour la retraite, a terme elle sera utilisée. L’épargne pour ses gosses à terme c’est pour être utilisée alors votre explication me laisse un gout amer, même si elle vient de 2 prix nobel (qui ont aussi dit des conneries...). Vous imaginez quoi ? que l’on garde sous le matelas des billets de 500 euros pour la descendance ? vous avez vu ça ou ? D’ailleurs tout politique qui consiste à étaler le peu qu’il reste en terme de richesse a toujours échoué. Vous croyez véritablement que si on me prélevait plus j’épargnerais moins ? vous rigolez j’espère ! je consomerai moins ça c’est sur, épargner moins que rien je ne vois pas...


Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité