Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Phébus a battu Superphénix

Phébus a battu Superphénix

Pendant qu’au Japon, le nucléaire s’enfonce toujours plus gravement dans une crise sans fin, la première centrale photovoltaïque française reliée au réseau a fêté le 15 juin à Brégnier-Cordon, et à L’Huis, ses 20 ans d’existence paisible et efficace.

J’y étais, en temps que l’un des 3 premiers acteurs historiques de cette belle aventure.

Avec Marc Jedliczka, aujourd’hui directeur d’Hespul, (lien) l’enfant de Phébus, et Thierry Girardot, nous cherchions une idée positive pour contester le surrégénérateur de Creys-Malville, appelé à tort «  superphénix », dont nous voulions obtenir l’arrêt. lien

En effet, le Phénix, cet oiseau mythique qui renaissait de ses cendres, n’avait pas grand-chose à voir avec Superphénix, la centrale nucléaire, laquelle aurait pu réduire le pays en cendre. lien

Lors de cette journée mémorable nous nous sommes lancés dans une séance de « brainstorming  », et il en est né ce projet novateur : une centrale photovoltaïque raccordée au réseau. lien

Bien sur, des centrales de ce type existaient déjà, mais elles ne produisaient que du 12 volt, et il fallait trouver le moyen de produire du courant compatible avec celui du réseau actuel.

Nous savions qu’à Genève, un ingénieur, et ex-élu genevois, Max Schneider, avait lancé un projet original : des petites voitures électriques pour la ville, vendues avec leur mini-centrale solaire qui permettait d’en recharger les batteries. lien

Pour convertir les 12 volts en 220 volts, il utilisait un onduleur, et nous primes rendez vous avec cet homme novateur.

Notre trio s’était élargi entre temps, et nous étions déjà une bonne vingtaine pour le rencontrer à Genève, et visiter l’une de ces centrales photovoltaïque.

Une fois toutes les données en main, il nous fallait trouver les 75 000 francs nécessaires à financer cette installation, laquelle serait installée chez un militant anti-nucléaire de longue date, Georges David dont la maison, située de l’autre coté du Rhône faisait face à la centrale nucléaire de Creys-Malville.

Nous disposions des adresses de tous les comités Malville de France, et nous avons alors proposé à chacun d'acquérir une part de cette future centrale, moyennant 500 FR.

En quelques semaines, il y avait assez de souscripteurs (et même du bonus, avec lequel nous avons publié une petite plaquette portant sur les énergies propres) pour lancer la construction de la centrale.

La date du 15 juin 1992 n’avait pas été prise au hasard, « super » phénix étant tombé, une fois de plus en panne : si le surrégénérateur utilisant pour son refroidissement du sodium liquide si dangereux, prenant feu spontanément au contact de l’air, et explosant au contact de l’eau, n’avait pas redémarré à cette date, cela impliquait une nouvelle enquête d’utilité publique.

La suite, on la connait, le 19 juin 1997, Lionel Jospin annonçait la fermeture de Superphénix (lien) qui n’aura, en fin de compte, en 12 ans de fonctionnement pas produit plus d’énergie que la petite centrale photovoltaïque « Phébus  », puisqu’aujourd’hui encore, faisant revivre la légende de David et Goliath, le célèbre surrégénérateur continue de consommer du courant, afin de maintenir liquide le sodium du circuit de refroidissement, et son bilan énergétique est donc négatif. Lien

Entre le 14 janvier 1986, date de son couplage au réseau, et la fin de 1996, Superphénix n’a produit qu’environ 5 milliards de kWh ; pendant ces années, il a été à l’arrêt environ 10 ans, consommant 13 milliards de kWh, et depuis sa fermeture il continue à consommer du courant. lien

Superphénix en fin de compte, d’après un rapport de la Cour des Comptes a couté plus de 9 milliards d’euros (lien) et sa déconstruction coutera au moins la même somme, sans pour autant de solutions pour gérer les 38 000 blocs de béton au sodium, les 14 tonnes de plutonium, sans oublier les 25 000 tonnes d’autres déchets radioactifs qui en résulteront. lien

La centrale nucléaire aura fonctionné à peine 20 mois en 20 ans et si l’on additionne construction et démantèlement, ce seront quasi 20 milliards d’euros qui auront été jetés par la fenêtre. lien

Les pannes à répétition ont eu raison de cette technologie présentée d’avant-garde : en effet, lorsqu’a 2 reprises, des évènements censés ne se produire qu’une fois tous les 100 000 ans et s’étant produit au bout de quelques mois, on peut logiquement s’interroger sur la fiabilité des prévisions, et des techniques utilisées.

Il faut croire que la leçon n’aura pas suffit, puisqu’aujourd’hui, en Finlande, l’EPR qui devait ne couter que 3 milliards d’euros, en a déjà couté plus du double, et qu’il s’achemine tout doucettement vers un échec identique à celui de « Superphénix », au vu des défauts de construction, et des lacunes technologiques dénoncées.

Lionel Jospin en porte pour partie la responsabilité.

En effet, s’il est vrai qu'il a tenu la promesse d’arrêter la centrale de Creys Malville, il n’a pas tenu celle du moratoire sur la construction de nouvelles centrale.

Il est possible que ce reniement soit l’un des facteurs de la chute de l’ex-premier ministre lors de l’élection de 2002, comme l’estime Noel Mamère, lequel a obtenu lors de cette élection le meilleur score des écologistes (5,25% des voix), alors que Jospin se retrouvera finalement évincé du second tour. lien

Le 15 juin, Phébus aura donc fêté ses 20 ans, faisant mentir les détracteurs qui affirmaient qu’au bout de 10 ans, les panneaux auraient perdu beaucoup de leur efficacité.

Or aujourd’hui, s’il est vrai qu’ils ont perdu 8,3% de leur puissance initiale, grâce à un onduleur plus performant, et à une activité solaire accrue, la centrale produit au moins autant d’énergie qu’il y a 20 ans. lien

Aujourd’hui le prix des panneaux photovoltaïque a chuté, et malgré le mauvais coup de l’ex-président, dirigé contre les énergies propres, la filière solaire ne baisse pas la tête, malgré l’énorme retard pris, entre autres, sur nos voisins allemands.

Les énergies renouvelables tiennent salon tous les ans à Lyon, à Eurexpo, dans la 2ème quinzaine de février, même s’il leur reste beaucoup de chemin à faire pour atteindre l’objectif de 23% en 2020. lien

Fukushima continue à menacer, et l’arrivée d’un typhon, appelé Guchol ne va rien faire pour rassurer les japonais, d’autant qu’il pourrait faire des dégâts dans la région de Tokyo, éloignée d’environ 200 km de la centrale dévastée. lien

Avec des rafales à près de 260 km/h, la menace sera sur les côtes japonaises le 20 juin prochain, et la piscine du réacteur n°4 sera l’objet de toutes les attentions, d’autant qu’à ce jour, la communauté internationale n’a toujours pas décidé d’intervenir en urgence, afin d’enlever de cette piscine les 264 tonnes de combustible nucléaire, opération que Tepco n’envisage pas d’entamer avant 3 ans.

Pourtant la piscine fuit, elle penche, elle est l’objet de pannes de refroidissement à répétition, et se trouve perchée à 20 mètres au dessus du sol. lien

Les autorités de Fukushima sont de nouveau montrées du doigt pour avoir stoppé brutalement une enquête sur la radioactivité lancée en avril 2011, et qui portait sur l’exposition aux pollutions nucléaires d’une centaine d’habitants de la région de Fukushima, aux fins d’empêcher la population de « se poser des questions  » sur la situation sanitaire dans ce secteur, pratiquant ainsi une politique de l’autruche de mauvais aloi. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « plonger la tête dans le sable ne met pas l’autruche à l’abri de la gourmandise du lion  ».

L’image illustrant l’article provient de « dissident-media.org »

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Sites à visiter pour plus d’information

Le blog de Fukushima

Next-up organisation

Blog de Jean Pierre Petit

Site de la CRIIRAD

Site de l’ACRO

ENENEWS

Articles anciens

Tchernobyl, drôle d’anniversaire (12 mars 2011)

Fukushima, mon amour

Fukushima, Sarko pète les plombs

Fukushima, et maintenant ?

Fukushima, nuages noirs à l’horizon

Entre fusion et confusion

Fukushima, le monde du silence

Au pays du soleil, le Vent !

Fukushima, le syndrome Japonais

Fukushima, la fuite en avant

Fukushima, plus jamais ça

C’est foutu…shima

L’exode nucléaire

Ça fume à Fukushima

Nucléaire, la cible terroriste

Fukushima, le mensonge organisé

Faire reculer le crabe

Le Japon bientôt inhabitable ?

Le silence des salauds

On a retrouvé le corium de Fukushima

Ce cher nucléaire

La France a peur

Fukushima, tragédie en sous sol

Fukushima, tournée mondiale

Fukushima, un silence inquiétant

Fukushima, le début de la fin

Fukushima, les limites du cynisme

Nucléaire, explosion des prix

Penly du feu et des flammes

Les normes sont-elles normales ?

Fukushima, quand c’est fini, ça recommence

Fukushima, l’en pire Japonais


Moyenne des avis sur cet article :  4.13/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

135 réactions à cet article    


  • oncle archibald 18 juin 2012 10:23
    Pendant qu’au Japon, le nucléaire s’enfonce toujours plus gravement dans une crise sans fin .... dit Olivier Cabanel ...

    Pendant que le journal « Le Monde » écrit : « Le premier ministre japonais, Yoshihiko Noda, a ordonné samedi 16 juin le redémarrage de deux réacteurs nucléaires de l’ouest du pays, une première depuis l’accident de Fukushima provoqué par le tsunami du 11 mars 2011, selon plusieurs médias nippons.  »Nous avons décidé ce redémarrage et les préparatifs d’une relance effective sont en cours« , a expliqué le ministre de l’industrieYukio Edano, lors d’une conférence de presse.

    Les deux unités d’Ohi, exploitées par la compagnie Kansai Electric Power, ont été jugées sûres par l’Agence de sécurité nucléaire, un comité ad hoc et les élus locaux. Après avoir reçu le feu vert de la municipalité d’Ohi, le gouverneur de la préfecture de Fukui, province où se trouvent ces deux tranches atomiques, a transmis son consentement à M. Noda ainsi qu’aux ministres concernés, dont celui de l’industrie et celui de l’environnement. »


    • Deli 18 juin 2012 10:38

      Rien à secouer de l’opinion publique...Ca me fait vomir.


    • oncle archibald 18 juin 2012 11:51

      Satisfait ? Vont l’être assurément ceux qui, contrairement à ce qui s’était passé l’an dernier, pourront faire tourner les climatiseurs dans les locaux de travail ... Quitte à donner des infos vous aussi donnez les complètement ... L’année dernière ils n’en pouvaient plus de bosser dans des étuves !


    • olivier cabanel olivier cabanel 18 juin 2012 12:53

      cher oncle

      pourtant nous en avions parlé...
      tourner la page du nucléaire n’implique pas pour autant de se serrer la ceinture
      un programme ambitieux de rénovation de l’habitat ancien, commerces et entreprises y compris, ferait baisser la consommation énergétique considérablement
      l’avantage des énergies propres est aussi d’éviter la centralisation, le gigantisme énergétique, et de consommer sur place l’énergie produite, sans pour autant se priver, 
      même si le gaspillage doit être évité
      à+

    • BlackMatter 18 juin 2012 13:09

      L’avenir selon Cabanel : pas de clim en été, pas de chauffage en hiver.


    • olivier cabanel olivier cabanel 18 juin 2012 13:12

      black matter

      celui qui ne veut pas comprendre ne comprendra jamais rien.
      désolé de vous voir vous cantonner dans ce camp désespérant.
       smiley

    • Lea Andersteen Lea Andersteen 18 juin 2012 13:31

      La clim, on peut s’en passer, faut arrêter.. En plus de consommer du courant, ca pollue et ca rend les gens malades (rhumes, bactéries, coup de chaud et froid...)


    • oncle archibald 18 juin 2012 14:21

      un programme ambitieux BLA,BLA,BLA, ferait baisser la consommation énergétique considérablement BLA,BLA,BLA, sans pour autant se priver  BLA,BLA,BLA "

      Et même si le gaspillage doit être évité, dans tous les cas, les clims cet été elles tourneront au nucléaire ou pas du tout comme l’an dernier .... 

    • olivier cabanel olivier cabanel 18 juin 2012 17:21

      lea

      tout à fait.
      une maison bien isolée n’a pas besoin de clim.
      merci de votre commentaire, et bravo pour la photo qui illustre votre commentaire.
      j’adore.
       smiley

    • Croa Croa 18 juin 2012 18:23

      Et, en plus,  la clim fait grossir !  smiley

      (Il se trouve que l’organisme a moins besoin de calories en été. Comme la nature est bien faite, la sensation de chaleur agit comme un coupe-faim mais ceux qui fréquentent les restaurants climatisés baffrent comme d’habitude.)


    • Ronald Thatcher rienafoutiste 19 juin 2012 05:45

      "La clim, on peut s’en passer, faut arrêter...’’

      c`est sur, bosser dans des tours de verre exposees au soleil quand il fait 38C a l`ombre la clim n`est pas utile hein, faut vraiment etre con pour refuser un progres/confort sous pretexte que ca consomme du jus et que ce va contre la dogma khmer verte


    • Surya Surya 18 juin 2012 11:00

      Les nouvelles émanant des gouvernements et des organismes officiels sont toujours très rassurantes, cela ne signifie pas que l’on nous dit la vérité. S’ils la disaient, je suis prête à parier que la population entière deviendrait anti nucléaire, parce que je suis assez convaincue que les pronucs les plus sincères sont en fait trompés par des informations mensongères et des nouvelles rassurantes à souhait.

      Evidemment changer de source d’énergie va couter très cher. N’empêche que la construction du second sarcophage de Tchernobyl qui va envelopper le premier et qui, je crois, a débuté récemment (c’est pas trop tôt !!) va coûter des millions et des millions d’euros, et que si ça se trouve, il en faudra un troisième dans cent ans. Et combien d’autres sarcophages pour d’autres centrales va-t-on devoir construire dans les cent ou deux cents ans à venir ?

      Parfois j’aimerais pouvoir être là dans deux cents ou trois cents ans pour constater les dégâts, et avoir une petite pensée émue pour ceux qui avaient bien ri en entendant que le nucléaire c’est dangereux. Et aussi pour consulter les registres et connaître le nombre de millions ou milliards d’euros (ou autre) qu’on aura bien été obligés de dépenser pour démanteler les centrales d’aujourd’hui, devenues dans le futur de vraies loques.

      Ah oui, c’est vrai, on ne sera plus là, donc pas la peine qu’on s’embête à changer les choses puisqu’on n’en profitera même pas !!

      Merci du cadeau empoisonné pour nos descendances, ils auront un très bon souvenir de nous, et l’histoire retiendra que nous avons été monstrueusement égoïstes et en plus très lâches.


      • olivier cabanel olivier cabanel 18 juin 2012 11:36

        Surya

        tepco ment depuis le début.
        l’entreprise à caché la fusion des coeurs des 3 réacteurs, qui a eu lieu dans les premières heures, ne l’avouant que plusieurs mois après.
        alors, il n’y a pas de raison que çà change.
        cette enquete arretée par les autorités de fukushima concernant les doses reçues par les citoyens de ce secteur montre à quel point se manifeste la dissimulation.
        vivement qu’une justice internationale et indépendante s’occupe du sort de ces empoisonneurs,
        merci de ce commentaire.


      • plancherDesVaches 18 juin 2012 16:39

        Surya, à un moment, j’ai eu peur.
        J’ai eu peur car j’ai cru que ce qui vous gênait été que ça allait « coûter cher ».

        Sinon, ça tombe bien qu’il y ait une bonne crise économique actuellement, ça va vous désintoxiquer...


      • alinea Alinea 18 juin 2012 18:19

        Vous oubliez que Bouygues est fort content ( de Tchernobyl) ; vous oubliez qu’une catastrophe nucléaire, c’est excellent pour le P I B ! AREVA se frotte les mains de ce qui se passe au Japon.
        Tant qu’on n’aura pas assimilé cette vérité, on sera à côté de la plaque.


      • Croa Croa 18 juin 2012 18:29

        « que nous avons été monstrueusement égoïstes et en plus très lâches. »

        Soyons juste, plutôt crédules et cons ; Comme tu le dis si bien : « S’ils la disaient, je suis prête à parier que la population entière deviendrait anti nucléaire, »


      • soimême 18 juin 2012 11:52

        Bonjour Olivier, belle métaphore du résultat d’hier, j’ai surtout retenue 44, 4 % d’abstentions, sans doute l’expression que rien va plus !

        A ton déjà vue produire à perte, non cela finie toujours en queue de poisson, quand la moitié de la population ne pourra plus payé sa facture d’électricité, et que l’autre soit mis à contribution pour sauver les meubles. Il y va du coup se passé de drôle de chose, le nucléaire ne serra plus en odeurs de sainteté dans le petit monde politique !

         En attend se jour, cherchons comment faire autrement !

        http://www.slideshare.net/OlivierDanielo/france-puissance-renouvelable-2025-10526368

        http://www.actu-environnement.com/ae/news/nucleaire_dechet_economie_mines_6547.php4

        http://lexpansion.lexpress.fr/economie/nucleaire-en-sortir-oui-mais-comment_263128.html

        http://www.bioaddict.fr/article/nucleaire-hollande-vs-sarkozy-a3127p1.html

        J’espère que les verts vont pas nous vendre l’option 2025, car entre temps tout est possible même l’impondérable, sur ceux, merci à ton optimisme qui montre que faire autrement est toujours possible !


        • olivier cabanel olivier cabanel 18 juin 2012 12:59

          soimeme

          il y a en effet de la métaphore dans l’air.
          un article à venir pourrait bien développer tout ça.
          ce qu’il faut retenir, c’est que la meilleure décision serait de tourner la page du nucléaire tout de suite, même s’il faudra des années pour fermer tous ces réacteurs,
          donner des dates (2025...ou autre) n’est pas une bonne solution,
          c’est tout de suite que la décision devrait être prise.
          et chaque fois qu’une mesure permet de fermer un réacteur, il est fermé.
          à+
          et merci pour les liens.
           smiley

        • Croa Croa 18 juin 2012 18:36

          Oui mais pourquoi n’ont-ils pas voulu voter pour les partis alternatifs ?

          C’aurais été plus intelligent que de ne pas voter ! smiley

          (Tes chiffres sont ceux du second tour où il ne restait que des candidats institutionnels, certes... Mais peu ont voté blancs, ce qui aurait été la bonne expression du moment.)


        • kriké 18 juin 2012 11:57

          SLT olivier la France est propre,ont peu continuer

          Une grosse partie de nos déchets nucléaire est stocké en Russie 
          c’est près de 13 % des matières radioactives produites par notre parc nucléaire qui dorment quelque part au fin fond de la Sibérie

          c’est la fête
          La Russie veut importer plus de déchets radioactifs 

          l’ Allemagne exporte aussi


          • olivier cabanel olivier cabanel 18 juin 2012 12:55

            kriké

            merci de ces liens
            le problème, c’est qu’il ne fallait pas commencer à produire des déchets nucléaires,
            et maintenant, personne ne sait comment ça pourrait être solutionné.
            on peut souhaiter bien du plaisir aux générations qui vont être dans l’impossibilité de gérer cette situation.
            à+

          • BlackMatter 19 juin 2012 11:56

            La Russie possède des surgénérateurs qui leurs permettent d’incinérer le plutonium. Nous comme des cons, on a fermé Superphénix. Ne vous plaignez donc pas des conséquences de vos choix.


          • olivier cabanel olivier cabanel 19 juin 2012 13:06

            black

            encore de la désinformation
            la preuve sur ce lien

          • Le péripate Le péripate 18 juin 2012 13:01

            Avec le gaz de schiste nous pourrions nous passer du nucléaire. D’ailleurs les USA sont en passe de devenir autonome, et l’OPEP , avec sa cohorte de dictateurs, est bientôt du passé.

            Mais il est prévu que nous restions à la traîne.


            • olivier cabanel olivier cabanel 18 juin 2012 13:15

              le péripate

              vous manquez apparemment d’informations sur le danger des « gaz de schiste »
              quand en ouvrant votre robinet d’eau, vous arriverez à déclencher un incendie, du a ces fameux gaz de schiste, il est probable que vous vous poserez enfin les bonnes questions.
              on en reparle ?
               smiley

            • soimême 18 juin 2012 13:26

              A Olivier, il ne manque pas d’information. Tu as affaire à je genre de personne qui va toujours à l’encontre du bon sens pour te prouver que sa personne est plus importante que d’être lucide.


            • Le péripate Le péripate 18 juin 2012 13:35

              Connaissez-vous les dangers liés à l’utilisation d’allumettes ? Interdisons l’usage d’allumettes.

              Pfffff.....


            • soimême 18 juin 2012 14:12

              Ety en plus il manque pas d’humour avec le choix de son avatar, il prodigue des soins monnayables !


            • Pyrathome Pyrathome 18 juin 2012 14:56

              Connaissez-vous les dangers liés à l’utilisation d’allumettes ?

              Comme allumer un pétard de shiste ?...
              Pauvre Péripate, on dirait que ça ne s’allume pas trop dans sa cafetière.....
              Faut croire qu’il est payé pour venir jouer les caricatures.....


            • 1984 18 juin 2012 15:30

              Soyez pas trop méchant avec Péripate, lui doit se supporter du matin au soir !


            • olivier cabanel olivier cabanel 18 juin 2012 17:19

              au peripate

              c’est l’utilisation de la bétise qu’il faudrait interdire.
              mais du coup, vous ne pourriez plus vous exprimer.
              ça nous manquerait.
               smiley

            • Le péripate Le péripate 18 juin 2012 17:29

              Contrôlez vos nerfs. Ce n’est pas par ce que vous n’avez pas d’argument qu’il faut en venir à l’insulte.

              Mais si c’est ce que vous souhaitez, je peux aussi.

              Mais entamons plutôt une réflexion sur vôtre anti-humanisme. L’anti-humanisme est cette doctrine qui pense que les hommes ne font jamais rien de bon livrés à eux-mêmes, et qu’il faut donc très fortement les contrôler.

              Cette doctrine est le soubassement de bien d’autres, communisme, nazisme, fascisme, écologie radicale.

              Bon c’est votre problème dans le fond.

              Mais laissez vivre les autres, merci.


            • olivier cabanel olivier cabanel 18 juin 2012 17:35

              au péripate

              je retire le mot bêtise, effectivement peu encourageant au débat.
              mais avouez que votre histoire « d’interdiction des allumettes » n’était pas très objective.


            • Le péripate Le péripate 18 juin 2012 17:59

              Ah bon. Pourtant les dangers du feu sont des dangers objectifs. Avec lesquels nous avons appris à vivre.
              Vous devriez lire « Pourquoi j’ai mangé mon père », il y a un personnage, oncle Vania, qui tient les mêmes discours que les vôtres. Et qui finira par retourner dans l’arbre qu’il n’aurait jamais du quitter.


            • Le péripate Le péripate 18 juin 2012 18:00

              Bien sur je comprendrais si vous soutenez les rois du pétrole, n’y-a-t-il pas un certain Chavez dans le lot ?
              Leurs règnes approchent de leurs fins.


            • olivier cabanel olivier cabanel 18 juin 2012 18:11

              au peripate

              personne ne conteste les dangers du feux, et donc des allumettes,
              mais je me permet de vous faire remarquer que lorsque nous les utilisons, c’est en toute connaissance de cause, un choix.
              or,les français n’ont jamais été consultés sur ce choix,
              il leur a été imposé.
              d’ou l’intéret d’un débat sur les énergies, débat promis par le nouveau président.
              on verra bien.
               smiley

            • Le péripate Le péripate 18 juin 2012 18:14

              Effectivement je ne me rappelle pas avoir été « consulté » sur l’usage des allumettes. Vous marquez un point.


            • alinea Alinea 18 juin 2012 18:23

              Les anti-humanistes sont ceux qui se foutent de tout détruire : hommes, bêtes, flore, pour s’en foutre plein les poches.Marchez seul : cela fait circuler le sang dans le cerveau et rend plus claires les idées !


            • Le péripate Le péripate 18 juin 2012 18:48

              Je crois que c’est à vous que ça ferait du bien de sortir. Voir le monde et sa réalité est toujours une bonne expérience.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès