• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Kamal GUERROUA.

Kamal GUERROUA.

Né en 1982 en Kabylie, Kamal GUERROUA est chroniqueur, poète et nouvelliste. Il écrit généralement dans Le Quotidien d'Oran et Le Matin d'Algérie. En novembre 2019, il a publié son premier roman " Le Chant des sirènes", en France, aux éditions de l'Harmattan. 

Tableau de bord

  • Premier article le 20/03/2019
  • Modérateur depuis le 08/04/2019
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 30 22 748
1 mois 2 1 10
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 31 18 13
1 mois 2 1 1
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Kamal GUERROUA. Kamal GUERROUA. 1er octobre 18:40

       Merci de vos commentaires. Pour le Liban, je partage à peu près la vision d’Olivier Perriet, quoique sur le plan tactique, je crois que la France a raté depuis longtemps, en tant qu’ex-puissance coloniale, son rôle géostratégique en Orient. En ce sens, l’initiative française actuelle est dictée plutôt par la volonté de Macron de se montrer aux yeux des Français comme étant un acteur mondial de premier plan, que par les ambitions française d’autrefois. Disons les choses en toute simplicité, la France s’est affaiblie depuis la mort de François Mitterand. Concernant le Hezbollah, il n’est pour moi qu’une milice paramilitaire et joindre une milice à une négociation s’apparente plutôt à un jeu de Poker. A mon sens, la solution est dans l’adoption stricte de la laïcité et deuxième point important la déconfessionalisation du système de gouvernance. Cela permettra de moderniser le pays et sortir complètement de la corruption.

    Je partage l’avis de Titi.

    Quant à cher Njama, sincèrement, je ne partage pas les avis de Majed Nehmé, dont les analyses viennent souvent à la rescousse des dictatures afro-asiatiques et arabo-islamiques. Ses points de vue me semblent partiaux et compromettants. 



  • Kamal GUERROUA. Kamal GUERROUA. 1er août 19:03

    @Pierre Leroy

    Mais l’amour est parfois aveugle. C’est le sens de mon article.



  • Kamal GUERROUA. Kamal GUERROUA. 22 juillet 17:00

    @ Hélios Merci de votre lecture. C’est vrai, c’est court comme réflexion, mais vous allez trouver dans mes autres articles des suites. 

    @Vraidrapo Merci de votre lecture.

    L’Algérie de 1978 n’a rien à avoir avec celle de 2020. Quand même, 42 ans d’écart, ce n’est pas rien. Mais, je peux dire que les politiques de cette époque-là trouvent, par leurs conséquences, leurs prolongements dans l’Algérie actuelle. 



  • Kamal GUERROUA. Kamal GUERROUA. 21 juillet 20:30

    @gnozd

    Non Monsieur, c’est à côté de la plaque !

    Bien cordialement.
    K.G.



  • Kamal GUERROUA. Kamal GUERROUA. 18 juillet 21:22

    @Decouz

    Merci. Oui, c’est presque ça !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité